Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Église catholique reconnaît le 70ème miracle de Lourdes

Une religieuse française, Sœur Bernadette Moriau, a été guérie d’une paralysie dont elle souffrait depuis de longues années. Après les constations médicales, Mgr Jacques Benoit-Gonin, évêque de Beauvais, vient de reconnaître le caractère « prodigieux-miraculeux » de cette guérison.

 

Ce n’est pas une « apparition » de la Vierge Marie comme le film où Vincent Lindon mène l’enquête pour le Vatican qui est sorti cette semaine mais un « miracle » ! Le 70ème officiellement reconnu par l’Église catholique à Lourdes.

Il concerne une religieuse française, Sœur Bernadette Moriau, aujourd’hui âgée de 79 ans. Elle souffrait depuis la fin des années 60 d’une « atteinte pluriradiculaire des racines lombaires et sacrées, communément appelé syndrome de la queue de cheval », (la partie terminale de la moelle épinière). Depuis 1987, cela l’empêchait pratiquement de marcher.

Le miracle est intervenu, selon l’Église, le 11 juillet 2008 mais il vient d’être annoncé ce 11 février 2018 par Mgr Jacques Benoit-Gonin, évêque de Beauvais. Le 11 février est pour les catholiques le jour de la fête de Notre-Dame-de-Lourdes. Qui commémore, qui plus est, en cette année 2018, le cent soixantième anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous dans la grotte de Lourdes.

La religieuse, une sœur franciscaine Oblate du Sacré-Cœur de Jésus, prendra publiquement la parole mardi 13 février à Beauvais. Mais dans une vidéo diffusée par le diocèse elle raconte : « En février 2008, mon médecin traitant m’invite au pèlerinage diocésain du 3 au 7 juillet (…). Je n’avais jamais été à Lourdes en tant que malade (…) j’allais à Lourdes avec la joie de tous les pèlerins, puis en 2008, nous fêtions les 150 ans des apparitions de la Vierge Marie à Bernadette (…). Dans la grotte, j’ai ressenti la présence mystérieuse de Marie et de la petite Bernadette (…). En aucun cas, je n’ai demandé la guérison, mais la conversion du cœur et la force de poursuivre mon chemin de malade ».

De retour dans sa communauté de Besles, près de Beauvais, se produit alors ce que l’Église catholique reconnait aujourd’hui comme le 70ème miracle de Lourdes en 160 ans : « Le 11 juillet, pendant notre temps d’adoration et en communion avec Lourdes, revivant dans mon cœur ce moment fort vécu lors de la bénédiction des malades avec le Saint Sacrement où j’ai vraiment senti cette présence de Jésus, l’expérience se renouvelle. À la fin de l’adoration, j’éprouve alors dans mon corps une sensation de chaleur et une détente de tout mon être. Je me sens bien... »

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

Quand la foi sauve les âmes, sur E&R :

 






Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1898906
    Le 11 février à 17:58 par France occupée
    L’Église catholique reconnaît le 70ème miracle de Lourdes

    Les commentaires du Figaro sont symptomatiques de l’époque : dès qu’on touche aux petites croyances faiblardes égocentriques et matérialistes au ras des pâquerettes de certains, ils grognent, ils crachent, ils vocifèrent... Là il y a une vraie réaction au moins. Le miracle n’a pas la côte, c’est pas assez cool...

    Moi aussi j’ai ressenti une fois la chaleur dont elle parle, au niveau du coeur, juste après avoir prié plusieurs fois de suite... Je devrais peut-être m’y remettre.
    Les miracles existent, depuis au moins 2 000 ans, à commencer par ceux de Jésus-Christ, n’en déplaise à la horde de petits sauvageons consommateurs ignares issue du Progrès.

     

    Répondre à ce message

  • #1898925
    Le 11 février à 18:15 par michel amm
    L’Église catholique reconnaît le 70ème miracle de Lourdes

    Je croirais aux miracles quand un bras aura repoussé à un manchot.

    Pour l’instant tout ces miracles ne sont guère que des résultats de la nature. Résultats très rares mais résultats quand même.

    Quand un corps tombe malade, il peut se refaire un santé, même dans le pire des cas : concert, gangrène, diabète etc...

    Par contre on n’a jamais, mais jamais vu de bras repousser.

     

    Répondre à ce message

    • #1898985

      On a jamais vu non plus un manque de bras ou de jambe être là cause d’un deces

       
    • #1899170

      Tu n’as jamais entendu parlé de la gangrène par exemple.

      Mais là n’est pas le problème. Parler de miracle dans une guérison c’est indémontrable. Donc pseudo-scientifique. Mais c’est vrai me rétorquerez-vous qu’on ne demande pas à la religion d’être scientifique et rationnelle...

      Chacun est bien libre de croire ce qu’il veut ! Mais, de grâce, ne nous parlez pas science et médecine. Restez dans votre domaine de la foi.

       
    • #1899247

      @Seb
      La science est une aveugle qui a besoin d’être guidée, ne vous en déplaise.
      Quant à votre "domaine de la rationalité", il consiste essentiellement à croire sur parole ceux que l’on croit plus compétents que soi (ce qui fait beaucoup de croyances cumulées).

      La science est un système organisé de croyances.
      Jean-Pierre Petit

      La science est la croyance en l’ignorance des experts.
      Richard Feynman

       
    • #1899369

      La nuit du 29 au 30 mars 1640, Miguel Juan Pellicer recouvra d’un coup, après des prières intenses à Notre-Dame-du-Pilier, la jambe qui lui avait été amputée.

      Ce miracle causa un tel émoi dans le village de Calonda, que dès le lendemain le juge local, Martin Corellano, rédigea un rapport qui aboutit sur le bureau du roi Philippe IV. Trois jours après, dix témoins certifiaient l’authenticité du fait devant notaire, dans un acte juridique officiel encore conservé dans une vitrine de la mairie de Saragosse.

      Une autre enquête fut menée par l’archevêque de Saragosse, qui fit comparaître, au cours de cinq audiences publiques, des dizaines de témoins, avant de conclure, le 22 avril 1641, qu’il s’agissait bien d’un miracle.

       
  • #1898962

    Anonyme a écrit : "À ma petite connaissance , j’ai toujours entendu parler de l’église catholique et de ses miracles bienfaisants mais quand est il pour les autres religions ?"

    Anonyme, les autres religions, y compris l’hérésie protestante, n’ont aucun miracle à leur actif car elles sont fausses.

     

    Répondre à ce message

    • #1899228

      Mais bien sûr. Comme si le "vrai" était détenu par une religion, création humaine. Bien heureusement il y a des miracles même auprès de gens pas du tout chrétiens. Il y a des miracles sataniques aussi, ne pas oublier le surnaturel d’en face. Mais bon apparemment vous devez être catholique (puisqu’on en est à lancer des pauvres piques), vous n’avez même pas lu les Évangiles.

       
    • #1899257
      Le 12 février à 03:37 par edouard marie
      L’Église catholique reconnaît le 70ème miracle de Lourdes

      Parfaitement ! La notion de miracle n’existe que dans l’Eglise Catholique.

      Qu’est ce qu’un miracle ?
      Un miracle est une action extraordinaire qui ne peut être réalisé que par Dieu.
      Un miracle est immédiat et définitif (pas de rechute)

       
  • #1898981

    Il y a un phénomène similaire à l’église St Nicolas des Champs
    https://www.youtube.com/watch?v=61b...

     

    Répondre à ce message

    • #1899471

      "Une autre enquête fut menée par l’archevêque de Saragosse," Juge et partie, mdr, quand je disais qu’il y a encore (et toujours) des benêts !

       
    • #1899756

      @KAMISAN : je comprends votre réaction mais contrairement à ce que vous semblez penser, l’Eglise ne raffole pas du tout des miracles. Elle en est même très ennuyée, a priori. Car le risque de se décrédibiliser, en authentifiant un faux miracle, ou d’entraîner une recherche échevelée du merveilleux, est énorme. Les autorités ecclésiales locales, l’évêque, en l’espèce, en ont (normalement) une grande conscience. Miracles, apparitions, guérisons, phénomènes mystiques sont d’abord des "plaies" à gérer, pour les responsables locaux, s’ils sont un tant soit peu sérieux. Il suffit de se pencher un peu attentivement sur certains de ces dossiers pour s’en rendre compte. Ex : voir comment son curé rembarre Bernadette, à Lourdes, dans un premier temps...comment l’évêque Zumarraga refuse d’abord de recevoir Juan Diego qui prétend voir la vierge au 16è s....De très grands mystiques comme St Jean de la Croix ou Ste Thérèse d’Avila, qui, bien que coutumiers de faits mystiques hors du commun, s’en méfiaient comme de la peste et conseillaient fermement d’en faire autant. Non, l’Eglise ne court pas après le miracle. Méfiance, méfiance, prudence et circonspection ont toujours été son attitude, dès lors que les responsables étaient sérieux...Pour finir, il a fallu 10 ans pour que ce 70è miracle soit reconnu comme tel. On ne peut pas dire que l’Eglise se soit ruée dessus ...

       
    • #1906876

      Qui est le benêt, si ce n’est celui qui refuse d’admettre que des milliers de cas ont été constaté avec des maladies incurables, et qui pourtant ont bel et bien été soigné du jour au lendemain ?

       
  • #1899041

    Heureusement que Dieu n’a pas mis 10 ans pour faire ce miracle ,c’est le seul bémol que je mettrais ! Que l’eglise mette dix ans pour reconnaitre ce miracle c’est décourageant !Quel manque de foi car Jésus en faisait sur l’instant !En tout cas cela montre ou les croyants en sont spirituellement .

     

    Répondre à ce message

  • #1899250
    Le 12 février à 03:05 par Crux fidelis
    L’Église catholique reconnaît le 70ème miracle de Lourdes

    À notre époque d’incrédules, de sectaires en tout genre et d’adeptes des
    idolâtries modernes, c’est très étonnant car devenu rarissime, forcément.
    Cela prouve qu’avec une foi sincère dans le renoncement et l’abnégation tout peut arriver.
    Mais le ciel envoie surtout des grâces de conversions en ce moment puisque la France est redevenue un pays de mission.

    Cependant, on est certes loin du temps ou les français étaient français et inondés de grâces et de miracles. Ce sont des milliers d’ex voto qui couvrent nos églises. Beaucoup de livres les décrivent admirablement.
    Sans parler de son lieutenant, Notre Roi qui guérissait les écrouelles.
    Parmi ceux de Notre Seigneur, hormis toutes ses guérisons de lépreux et d’aveugles - Dieu en ayant suscité beaucoup en son temps en prévision de sa venue sur terre - et les nombreuses résurrections. C’est sans nul doute, la résurrection générale de Monte-Major au Portugal en 850 qui est la plus éclatante après la sienne. Pierre de Maita en 1636 avait réussit à retrouver une trentaine de descendants de ces décapités avec ce fameux fil rouge au cou.
    Kyrie eleison

     

    Répondre à ce message

  • #1899339

    Cessez de penser que Dieu est bon. Surtout le Dieu des religions abrahamiques qui sont les religions du Kali Yuga ( cet âge aurait commencé vers 6000 ans avant JC ) et qui comportent toutes un aspect eschatologique pour en finir avec ce monde. Yahvé, Allah et Dieu le Père sont tous anthropomorphes, donc compatissants envers leur créatures, miséricordieux et mon cul sur la commode.Des religions pour les petits enfants. En dernière analyse, Dieu n’existe pas.Exister, c’est sortir de l’être. Dieu est, donc il est au-delà du monde et re-donc au-delà du bien et du mal, de la vie et de la mort et de toutes les suppositions que nous pourrions lui attribuer.

     

    Répondre à ce message

    • #1899363

      Dieu n’est pas bon, il est le Bon (cf. William Lane Craig).

      Penser que Dieu est anthropomorphe est croire que c’est l’Homme qui a créé Dieu, alors que c’est évidemment l’inverse. Pourquoi Dieu te paraît anthropomorphe ? Parce que l’Homme a été créé à l’image de Dieu.

       
    • #1899376

      En dernière analyse, Dieu n’existe pas.



      Curieuse affirmation.
      Car le grand logicien qu’était Aristote, conclut que Dieu existe nécessairement...

       
  • #1899442

    Un miracle c’est l’affaire de l’Eglise et de l’ordre de la foi autant du coté de celui qui le vit que de celui qui le confirme. Ce miracle intervient en 2008 mais l’Eglise choisit un moment particulier pour le présenter en 2018. Les 160 ans de l’apparition de la Vierge Marie à Lourdes. C’est donc une mise en scène.
    On nous parle d’une soeur (voeux religieux) mais cette personne est une soeur mineure (une laïc) d’un groupe associé à St François d’Assise, ce qui la rapproche du Pape, deuxième mise en scène.
    Deux sujets de réflexion :
    La pathologie elle-même n’est que la compression de quelques nerfs au niveau du bas du dos. Et le nom Moriau est dérivé de more, sobriquet désignant un homme brun de peau, un maure. Une marane miraculée ?

     

    Répondre à ce message

  • #1899518

    Magnifique toutes ces grâces du Seigneur accordées au peuple de l’Église. Mais lorsque l’on a la vérité de la Foi catholique dans son coeur, cela n’est pas surprenant. Dieu vit dans Son Église.

     

    Répondre à ce message

  • #1899654
    Le 13 février à 00:20 par fruitloops
    L’Église catholique reconnaît le 70ème miracle de Lourdes

    Elon Musk a balancé une bagnole dans l’espace. C’est un miracle ! Et aussi du marketing.

    Beaucoup de guérisons sont inexplicables, comme des chutes de maladie, et pas seulement dans le mode catholique. Les miracles sont des outils de promotion pour vendre de la chrétienté, qui traîne la patte dans es sondages, il faut bien l’avouer.

    D’autres vendre des lots de vierges, des terres promises, des guérisons érectiles, de la lévitation, etc...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents