Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Église change de doctrine sur la peine de mort

Le pape François "approfondit les acquis de Vatican II"

L’Église catholique considère désormais la peine de mort comme « inhumaine » : le pape François a inscrit dans le catéchisme une opposition catégorique à la peine capitale et souhaite que l’Église s’engage « de façon déterminée » à l’abolir partout dans le monde.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2017632
    Le 3 août à 12:34 par Syzygy
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Une orientation probablement inspirée par la Loge P2 ! Who else ?

     

    Répondre à ce message

  • #2017745
    Le 3 août à 15:27 par Avemaria
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    C’est vrai qu’il est difficile de trancher, mais seul Dieu jugera les actes indignes ; ce n’est pas à nous de juger.

     

    Répondre à ce message

  • #2017807
    Le 3 août à 17:25 par Stolkje
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Jésus a dit :

    "celui qui tue par l’épée périra par l’épée"

    "que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre" (—> sous entendu, comme tout homme a péché, nul n’a le droit de tuer autrui)

    "si on te frappe, tend l’autre joue"

    etc etc Les évangiles sont truffées de NON-VIOLENCE ABSOLUE, comme chez Bouddha, Tchouang Tseu, Ramana Maharshi, etc, comme chez tout grand éveillé authentique.

    Par conséquent, les conneries des tradi qui acceptent de tuer, c’est du guignol et de l’hypocrisie en barre, car le moindre début d’ascèse spirituelle montre que la non-violence est indispensable, ainsi que la charité envers autrui, et ce n’est pas Vatican II qui le dit, c’est Jésus + l’ascèse pratique.

    Les arguments, type : "mais tel pape a dit que, tel abbé a dit que, tel père de l’église a dit que" pour justifier des tueries, pour moi, c’est de la (mot de Cambronne).
    Jésus ordonne la non-violence, la moindre sincérité religieuse le montre de suite, alors les conceptions mondaines et matérialistes, c’est de la décadence, et c’est un scandale que l’Eglise ait attendu 2018 pour dire ça.

    Aucun religieux sincère dans ce monde pourri, c’est incroyable, inoui ! Que des hypocrites en barre et des cons.

     

    Répondre à ce message

    • #2017863
      Le 3 août à 19:43 par Talion
      L’Église change de doctrine sur la peine de mort

      Ce n’est pas parce que l’Église prêche la charité que pour autant la justice ne doit pas être servie.

      Bizarrement on oublie toujours la seconde partie du commandement "tu ne tueras point...". Or cette dernière change tout : "Tu ne tueras point l’innocent".

      C’est ce qui explique pourquoi l’Église n’a jamais été résolument opposée à la peine de mort (pour les coupables de crimes particulièrement odieux) mais a toujours été opposée à l’avortement. En effet, quoi de plus innocent qu’un enfant qui n’est pas encore né.

      Accessoirement lorsque dans la Bible Dieu précise "la vengeance m’appartient", il sous-entend alors que la vengeance est bel et bien une vertu (qui se superpose à celle de la justice), mais dont l’exercice doit être le privilège exclusif de Dieu et à travers lui, celui des autorités temporelles auxquelles est dévolu son exercice et que la providence divine a mandaté pour sa mise en œuvre.

      Donc la condamnation à mort des criminels les plus infâmes, dès lors qu’elle est prononcée par des autorités judiciaires légitimes est parfaitement en accord avec la doctrine catholique, n’en déplaise à l’autre guignol d’apostat moderniste qui se prend pour un Pape.

       
    • #2017921

      Jean 2,15



      Et ayant fait un petit fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, avec les brebis et les bœufs ; il jeta par terre l’argent des changeurs, et renversa leurs tables.



      Matthieu 10,34



      Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je suis venu apporter, non la paix, mais le glaive.



      Le Christ n’est pas un pacifiste, il est capable de colère et de violence lorsque c’est nécessaire.

       
    • #2017936
      Le 3 août à 22:05 par Joarc
      L’Église change de doctrine sur la peine de mort

      Vous devriez lire le catéchisme de l’Eglise Catholique avant de dire des bêtises plus grosse que vous. Par exemple sur la légitime défense.

      Lire les paragraphes 2263 à 2269, c’est assez rapide à lire.
      Mais il faut lire la page entière jusqu’au paragraphe 2283, pour une compréhension globale ;

      http://www.vatican.va/archive/FRA00...

      Seul un cerveau malade est contre cette logique.
      Si demain un proche est menacé de mort par un agresseur, et que vous avez la possibilité de le neutraliser sans d’autres choix que l’utilisation de la violence, vous faites quoi ? Vous laissez vos proches se faire égorger ou vous utiliser la violence sur l’agresseur ?
      Ne soyez pas hypocrites et lâches... Car les hypocrites sont bien vous. Qui serait assez con pour laisser sa famille innocente se faire massacrer au nom de la vie de l’agresseur ? Vous seriez le premier à agir, et quoi de plus normal... C’est bien à cause de la perte de ces valeurs que l’Europe et l’occident sont sur le point de sombrer.
      Il ne s’agit aucunement d’hypocrisie, mais de justice.
      @Talion a bien mieux répondu que moi sur ce point.

      C’est l’éternel confrontation entre l’ordre et l’anarchie au nom de la liberté. Quand cette dernière est mise en place, ce sont systématiquement les mauvais qui prennent le contrôle, dominent, et écrasent les autres. Selon votre conception des choses, un agresseur injuste ne devrait même pas aller en prison au non du principe de liberté absolue... Ridicule. Et ce mouvement porté par une certaine gauche existe bel et bien.
      Sans l’Eglise qui a légitimement défendu par le passé les royaumes chrétiens des invasions barbares grâces à ses ordres militaires, perdu de nombreux hommes, protégée d’innombrables innocents, vous ne seriez même pas là à pouvoir écrire librement votre mépris de l’Église...

      "La seule chose qui permet au mal de triompher est l’inaction des hommes de bien"
      disait Edmund Burke.

      Mais terminons par ce verset ;

      1 Timothée 5:8
      Or, si quelqu’un n’a pas soin des siens, surtout de ceux de sa famille, il a renié la foi, et il est pire qu’un infidèle.

       
    • #2018279
      Le 4 août à 16:10 par Calx
      L’Église change de doctrine sur la peine de mort

      Joarc
      Il ne dit pas des conneries plus grosses que lui il a globalement raison.Le catéchisme n’est pas
      la parole de Jésus par ailleurs.

      Dans le lien que vous donnez il est question de légitime défense.Il est dit que pour défendre sa propre vie ou celle de quelqu’un qui est sacrée on peut être amené,sans le vouloir ET en utilisant une force proportionnée à prendre la vie de l’agresseur.

      A aucun moment il n’est dit,ce qui est le sujet de l’article,qu’on a le droit par vengeance de tuer un autre être humain.Et à fortiori que la société a ce droit.

      La vengeance,donc la peine de mort,et la légitime défense n’ont rien à voir.

       
    • #2018555
      Le 5 août à 03:27 par mathcraftz
      L’Église change de doctrine sur la peine de mort

      Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.
      La justice terrestre -et donc la peine de mort, est le fait de César.
      Celui qui croit en Dieu sait que lui seul décide de l’heure et de la date, en dépit de ce que prétendent les hommes.

       
    • #2020913
      Le 8 août à 22:49 par Joarc
      L’Église change de doctrine sur la peine de mort

      @Calx

      Ni l’Eglise, ni les traditionalistes (comme il le prétend) ne disent que l’on a le droit de tuer quelqu’un par vengeance... Il dit bien des bêtises, et vous le confirmé vous mêmes. Il était donc inutile de me reprendre...
      Quand à la légitime défense, je connait très bien l’argumentaire de ce type de personne, et pour eux, personnes ne doit être tué (en se référant toujours au verset de Pierre qui sort son épée...) , cela inclut les criminelles sur le point de commettre leurs actes... La parenthèse était importante.

      Quand au catéchisme de l’Eglise catholique, il est bien issu des enseignement de Jésus et de l’interprétation des textes. Textes que l’Eglise catholique a conservé, étudié, compilé, traduit et diffusé dans le monde entier depuis les premiers apotres...

       
  • #2017970
    Le 3 août à 23:15 par Joarc
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Selon mon avis, c’est stratégique. L’Eglise fait des concessions pour se maintenir la tête hors de l’eau, et mener le combat final contre la famille, comme l’a dit le Cardinal Sarah.

     

    Répondre à ce message

  • #2018153
    Le 4 août à 11:47 par Gerald
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Pas mieux...je suis catholique et me décroche la mâchoire grâce à ce pape (et je ne met pas de majuscule) qui asaisonne notre religion à la sauce Droits de l’Homme et Vivre Ensembliste. Les Evangiles et seulement les Evangiles, comment osent ils faire une administration des dogmes ??? “Seigneurs pardonnez les car ils ne savent pas ce qu’ils font”, malheureusement eux le savent...ils sabotent notre religion au profit d’une soumission totales aux dogmes mondialistes ainsi qu’a Une autre religion moins “flexible” et plus dominatrice. Rejetons le Vatican et organisons Notre eglise.

     

    Répondre à ce message

  • #2018368
    Le 4 août à 19:26 par machin
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Rappelons que Saint-Thomas d’Aquin a justifié la peine de mort :
    https://www.riposte-catholique.fr/r...

    La peine de mort selon la Fraternité Saint-Pie X :
    http://fsspx.news/fr/news-events/ne...

     

    Répondre à ce message

    • #2019132
      Le 6 août à 07:42 par Catholique Semper Idem
      L’Église change de doctrine sur la peine de mort

      @machin
      Après un “pape” qui n’était pas évêque
      Joseph Alois Ratzinger
      y aura-t-il un “pape” non prêtre ?
      Bergoglio



      le droit naturel justifie parfois la désobéissance. Saint Thomas D’Aquin




      "...Si jamais il advient qu’un évêque, même ayant fonction d’archevêque, de patriarche ou de primat ; qu’un car¬dinal de l’Église romaine, même légat ; qu’un souverain pontife même, avant leur promotion ou leur élévation au cardinalat ou au souverain pontificat, ont dévié de la foi catholique ou bien sont tombés dans quelque hérésie, la promotion ou l’élévation, même si cette dernière a eu lieu avec l’assentiment unanime de tous les car¬dinaux, est NULLE, INVALIDE, VAINE..." (Paul IV, Cum ex apostolatus )


       
  • #2018477
    Le 4 août à 22:35 par bertin
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Bergoglio et la peine de mort.

    Après l’égorgement du Père Hamel,
    Bergoglio estimait être dans l’incapacité
    de juger le meurtrier ."Qui suis-je pour juger..."
    Pour Bergoglio ,la victime n’est pas innocente,
    et le bourreau n’est pas coupable.
    Dans quel état va-t-il laisser l’Eglise ?
    Comme en politique ,personne ne bouge .
    Le niveau de décadence de l’Occident est effarant !

     

    Répondre à ce message

  • #2018836
    Le 5 août à 18:15 par Thot
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    On peut penser ce qu’on veut de l’Eglise (temporelle), par contre on peut également s’étonner de certains commentaires... Doit-on réellement être stupéfait qu’un pape rappelle l’importance de la vie ? Et, ce faisant, cela enlève-t-il une once de réalité à la justice (qu’elle soit séculière ou divine) ? Concernant les sanctions à l’encontre des coupables, doit-on en revenir à "oeil pour oeil" ? Désastreuse et furieuse attitude à laquelle, pourtant, se refusa le Christ qui alla jusqu’à prier pour ses ennemis : souhaitant donc pour eux un éveil de la conscience (Miséricorde) mais sans exclure un logique effet rétributeur (temporel ET métaphysique) puisque "qui tue par l’épée périra identiquement" (Justice)...
    La question qui se pose est celle-ci (et elle ne regarde ni l’Insitution, ni le pape : mais chacun d’entre nous) : "faut-il rendre le mal pour le mal" ? Et, si non, un sentiment d’équité peut-il survenir sans sombrer dans un déchaînement excessif ? On peut évidemment comprendre qu’on puisse se satisfaire de donner la mort (surtout si on est personnellement concerné par un douloureux événement) mais, dans un contexte spirituel (auquel je m’attache ici), cela nous différencierait-il des coupables ? Donner la mort c’est donner la mort : qu’on le fasse violemment ou "thérapeutiquement" ! Tout part de l’intention (encore une fois l’Oint ne prétendit pas autre chose)... En conséquence, pour revenir au sujet, même si d’aucuns prétendent que le trône de Pierre est vacant, le pape actuel ne déclare toutefois rien qui soit en décalage avec l’Enseignement du Christ : Celui-ci précisant que le mal ne saurait se combattre par le mal car, dans ce cas, on ne peut que s’avilir de plus en plus et, donc, ressembler à ceux-là même qu’on exècre ! Maintenant, on peut toujours dire qu’aimer son prochain et se préserver du mal est une hérésie... On y arrive : c’est au point que certains considèrent l’Amour comme une faiblesse ! Bref, hormis la légitime défense ou les guerres dites défensives (sur lesquelles on pourrait d’ailleurs s’attarder), dans le contexte ici présent je suis d’accord : punir oui (ABSOLUMENT, DUREMENT ET DURABLEMENT) mais sans donner la mort... Si les coupables ne nous ressemblent pas, nous n’avons pas la nécessité de leur ressembler...

     

    Répondre à ce message

  • #2019059
    Le 6 août à 00:24 par babar
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Bon courage les gars :-)

     

    Répondre à ce message

  • #2023154
    Le 12 août à 12:59 par ambellir
    L’Église change de doctrine sur la peine de mort

    Toujours le même problème :
    Ceux qui militent pour que l’Église évolue (les libéraux ou ici Euronews) disent que l’Église à enfin changé de discours. Et ceux qui tombent dans ce piège libéral (Les lefébvristes) répondent aussitôt "Ah ! vous voyez bien que cette Église a changé".
    Bref, Lefèbvristes et libéraux sont fait pour s’entendre !

    En réalité La peine de mort n’est pas un article de Foi catholique, ni un dogme comme celui de la Sainte Trinité par exemple.
    Ensuite on peut "préciser" une doctrine et ajouter à la connaissance sans pour autant en changer le contenu. "La vérité est partielle, successive et complémentaire" dixit Aristote. Pour finir, la doctrine pastorale de l’Église a toujours considéré la Peine de mort comme un moindre mal, c’est à dire un mal toléré si c’est pour en éviter un pire, enseignant aussi qu’un moindre mal reste toujours un mal, et qu’il a pour vocation à disparaître dès que faire se peut.
    Le pape fait donc son travail, pendant que beaucoup d’autres disent n’importe quoi.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents