Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Express (de Patrick Drahi) estime que Viktor Orbán est obsédé par George Soros

Sous le titre Hongrie : université, ONG, l’obsession de Victor Orbán pour George Soros, l’hebdomadaire du couple d’hommes d’affaires Laufer & Drahi (Altice Media) fait de Soros l’obession d’Orbán.

La réciproque est aussi vraie, tant Soros, originaire de Hongrie, dépense sans compter pour établir une « démocratie » mondialiste dans un pays qui défend ses traditions et sa souveraineté, parfaitement incarnées par le Premier ministre Orbán.

À l’image de Poutine et des ONG très atlantistes qui pratiquent leur ingérence « humanitaire » dans les affaires intérieures, Orbán décide de mieux contrôler ces officines qui sont souvent l’émanation de services de renseignement.

On notera que la résistance d’Orbán est qualifiée de « dérive » par L’Express... Un excellent exemple de l’influence de l’actionnaire sur l’information.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Une nouvelle manifestation est prévue ce samedi pour dénoncer la dérive autoritaire et les atteintes aux droits de l’Homme en Hongrie.

 

Est-il possible d’arrêter la dérive de Viktor Orbán ? Depuis plusieurs jours, la Hongrie fait face à une série de manifestations inédites depuis sa réélection en 2014. Dimanche dernier, de 60 000 à 80 000 personnes défilaient dans Budapest. Et un nouveau rassemblement est annoncé ce samedi.

Les raisons de cette mobilisation ? Les attaques du pouvoir contre les ONG ainsi qu’une université réputée financée par le milliardaire américain Georges Soros, devenu la bête noire du Premier ministre Viktor Orbán.

 

JPEG - 278 ko
La volonté du gouvernement de Viktor Orbán de fermer l’université gérée par la fondation de George Soros à Budapest a provoqué plusieurs manifestations depuis le début du mois d’avril

 

Budapest a promulgué début avril une loi prévoyant de priver de licence les instituts d’enseignement étrangers qui ne disposent pas de campus dans leur pays d’origine. Le texte semble spécialement rédigé contre l’Université d’Europe centrale (CEU) financée par le milliardaire américain.

 

Soros accusé de tous les maux

Cet établissement anglophone réputé a été créé en 1991. Il accueille près de 1 500 étudiants d’une centaine de nationalités, triés sur le volet. Le cursus de la CEU est payant, à l’image des universités américaines, mais une partie des étudiants sont aidés par des bourses de l’Open Society Foundation (OSF), la fondation de George Soros.

[...]

Soutien du parti démocrate aux États-Unis, George Soros est accusé de tous les maux par les dirigeants nationaux-identitaires d’Europe orientale, à commencer par leur figure tutélaire, Vladimir Poutine. Le dirigeant russe a été le premier à s’opposer aux activités de la fondation. Il voit dans Soros l’instigateur des révolutions de couleur dans l’ancienne orbite soviétique, dont la Géorgie et l’Ukraine. À partir de 2012, la Russie a bâillonné les ONG financées par l’étranger et l’OSF a été expulsée du pays en 2015.

Lire l’article entier sur lexpress.fr

Le mondialisme contre les peuples et les nations, lire chez Kontre Kulture

 

Viktor ou le bon sens hongrois, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Patrick Drahi est obsédé par Viktor Orban.

     

    • Si les "droits de l’Homme" s’appellent maintenant "Soros", alors non seulement on a atteint le fond... mais on creuse.
      Après l’Arabie Saoudite, trancheuse de têtes, Présidente des droits de l’Homme !!
      Mais attendez.... les droits de l’Homme ne sont-ils pas nés ainsi ?
      Nés dans le sang et l’extermination de masse ?
      Je comprend alors tout ce qui se passe aujourd’hui.
      Pour que les droits de l’Homme s’appliquent pleinement... ON DOIT MOURIR !!
      Fallait le dire plus tôt enfin !! On va se faire un plaisir de mourir !
      Tenez, je compte même me faire euthanasier au nom des droits de l’Homme et conseillé à mon entourage de faire de même !
      C’est la moindre des choses qu’on puisse faire.


  • Orban est obsédé par Soros et ça dérange l’Express ? Mais est-ce qu’Orban reproche à l’Express d’être obsédé par Hitler ? De quoi se mêle-t-on ?


  • Les Soros c’est comme les Gluksmans, il y a les pères et les fils, pour nous emmerder de génération en génération. Mon Dieu pourvu que Salamé ne nous fasse pas des jumeaux (Mais, concernant cet enfant à naître, Dieu bénisse cet innocent et lui ouvre les yeux).

     

  • Tir groupé de la presse Drahi : à peu près le même article dans "Libération" cette semaine, sur l’air : "un bienfaiteur de l’humanité mal vu par les dictateurs et les médias de propagande poutinesques".


  • Orban a raison d’être obsédé par Soros, vu que Soros, lui est à peu près obsédé par tous ceux qui ne pensent pas comme lui...


  • Surtout ne donnez jamais un centime à cette presse, au service et sous contrôle de l’oligarchie mondialiste !


  • Ah oui les fameuses manifestations subventionnés que l’on voit à l’œuvre dans les pays de l’Est... On effet elles sont très crédible surtout lorsque l’on remarque que les gouvernement en place( en Pologne ou en Hongrie) sont très populaires dans le peuple, il faut aussi noter que la Macédoine, les pays Baltes et bientôt la Hongrie, la Pologne et probablement la Roumanie sont en train de lancer une opération de dé-soralisation de la société.


  • Comment une "université" composée d’"étudiants" étrangers trafiqués (une personne importée a l’échine plus souple, jadis on l’appelait esclave) peut-elle s’implanter dans un pays, si elle n’existe dans aucun autre, et ne se revendique pas nationale ou même (et c’est très discutable) UE ? Le concept d’Europe de l’Est n’a de structure administrative ni politique nulle part et donc pas de légitimité. Les écoles privées installées à leurs frais n’ont pas de prétention à représenter une région entière en squattant son organisation et son histoire, et donc en trompant sur la marchandise.
    La clique à Soros qui fabrique des obligés (envers ce milliardaire) nuisibles à la terre entière, c’est vraiment la bande de coucous colonisant tout un arbre en pondant dans chaque nid !
    Le coucou est un tueur né. A peine éclos, il balance par-dessus bord tous les oeufs abritant encore ses "frères de lait" et se fait nourrir par leurs parents passereaux qui ne voient ni ne comprennent que ce gros oiseau qu’ils gavent est l’assassin de leurs enfants !
    Jamais on n’éduque le coucou, impossible. C’est l’instinct de mort qui le guide. Dés qu’il le peut, il pond à son tour dans le nid des autres. D’ailleurs Hollande est tellement fasciné par cette habitude, qu’il est allé soutenir un "artiste" couveur, sans doute d’oeufs de coucou.
    Heureusement, le coucou n’a que 40% de chances de survie dans un monde cruel, et quand même pas fou.


  • Il y a au moins un pays qui a compris qu’il fallait traiter le mal à la racine...


  • Georges Soros un bienfaiteur de l’humanité !?! Ah la bonne blague :
    http://www.47carat.com/2509/soros-delaisse-lor/


  • Ce genre de parasite est vraiment dangereux pour le bien de nos sociétés occidentales,il joue sur la manipulation des esprits avec toujours ces fausses excuses des droits de l’homme ou des libertés,ce qui fait sortir les gens dans la rue.
    il ne faut pas en vouloir au peuple manipulé, nous étions pour beaucoup comme eux il y a peu, et on le voit il est très dur de rééduquer les gens.
    il faudra un jour leur faire payer tout ça.


Commentaires suivants