Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’OTAN met fin à sa mission de combat en Afghanistan

L’ISAF (International Security Assistance Force, la Force internationale d’assistance et de sécurité) va dire adieu au territoire afghan après 13 ans de présence.

Preuve de l’échec de sa mission, s’il fallait encore en donner, les organisateurs de la cérémonie de départ, qui ont rassemblé les militaires occidentaux dans l’enceinte fortifiée de leur quartier général à Kaboul, n’ont communiqué qu’au dernier moment le lieu et les détails des « célébrations », afin d’échapper à une éventuelle attaque talibane.

Après l’Empire britannique et l’Union soviétique, c’est au tour des États-Unis de se casser les dents sur l’Afghanistan. Le pays est dans un état déplorable : les milliards de dollars déversés l’ont été en pure perte ; la production de pavot a explosé ; hormis Kaboul, l’État afghan peine à contrôler les régions ; et les talibans, qui détenaient le pouvoir entre 1996 et 2001, n’ont rien perdu de leur capacité insurrectionnelle.

Déployée fin 2001, après les événements du 11 septembre à New York, dans le but de mener la « guerre contre le terrorisme », l’ISAF a perdu 3 485 hommes, mais c’est la population afghane qui a payé le prix fort avec plusieurs dizaines de milliers de morts. D’après l’ONU, les pertes civiles ont connu une hausse de de 19 % en 2014, avec 3 188 morts comptabilisés fin novembre. Les forces de sécurité afghanes ont déploré 4 600 morts pour la période de janvier à octobre.

Après des élections controversés, c’est Ashraf Ghani qui l’a finalement emporté sur son rival Abdullah Abdullah et a remplacé Hamid Karzaï, placé par Washington à la tête du pays de 2001 à 2014. Les deux finalistes de la présidentielle n’ont toujours pas réussi à se mettre d’accord sur un gouvernement d’« union nationale », trois mois après l’annonce du résultat.

Près de 12 500 hommes vont rester en Afghanistan (après un pic de présence en 2011 avec 130 000 soldats issus d’une cinquantaine de pays) pour soutenir les 350 000 hommes des forces de sécurité afghanes dans le cadre du programme « Soutien résolu » qui débutera le 1er janvier 2015.

À la fin de l’année prochaine, le Pentagone projette de baisser de moitié son contingent, puis, fin 2016, de ne laisser qu’une unité de sécurisation de son ambassade à Kaboul et un soutien aérien.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • D’accord !!! je croyais que c’était une mission de pacification.
    Pardon.


  • "La production de pavot a explosé" : bien sur, c’était la véritable raison de l’intervention : en 2000 les Talibans avaient pratiquement éradiqué la culture du pavot . Sous prétexte du 11 septembre, l’intervention a été une nouvelle guerre de l’opium commanditée par les trafiquants juifs, exactement comme les deux guerres de l’opium qui, au milieu du 19ème siècle, finiront par conduire la Chine à la décadence et à la ruine (1/4 des chinois sont opiomanes en 1900) .


  • L’Afghanistan est le premier producteur d’opium du monde et, DEPUIS 2010, le premier producteur mondial de Haschisch : c’est bien le seul "exploit" accompli par les racailles de l’OTAN, avec la bénédiction de la Synagogue .


  • #1069954
    le 28/12/2014 par matrix le gaulois
    L’OTAN met fin à sa mission de combat en Afghanistan

    La victoire des afghans est proche.


  • Il demeurera 12 000 soldats US en Afghanistan : il faut bien surveiller la culture et la récolte du pavot et du cannabis (premières productions mondiales...)


  • Les afghans ont brillamment démontrés qu’un peuple envahi même par les plus puissants ,peut se défaire de l’oppression ,que ses souffrances ne sont pas vaines,quelles ont permises de remettre en place l’ordre naturel qui veut que chacun puisse prendre son destin en main.
    " Toutes les guerres coloniales sont vouées à l’échec"