Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’abbé Rioult répond au questionnaire "Culture générale" d’E&R Lille

En marge de sa conférence intitulée « Le siècle juif » du 18 février 2020 à Lille, l’abbé Olivier Rioult a bien voulu répondre au questionnaire « Culture générale » des militants de la section E&R Nord-Pas-de-Calais.

L’exercice caresse modestement l’espoir d’alimenter l’embryon d’un abécédaire du dissident dans lequel chacun, du simple sympathisant au militant endurci, pourra puiser les arguments à même de l’aider à étayer sa propre dialectique, dans l’optique des discussions amicales ou des joutes oratoires qu’il pourrait prochainement connaître.

 

 

Bonus : l’abbé Rioult analyse l’actualité

 

Retrouvez l’abbé Rioult sur E&R :

Les questionnaires d’E&R Lille, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2513493

    Pourquoi je ne suis pas aimé des juifs vu que j’en connais pas ? lol

     

    Répondre à ce message

  • Camarades de E&R

    Une génétique , une race Française ?

    Il a fait son test ?

    Franchement camarades on a pas besoin de ça. Pour dire que la France appartient aux Français.

    Ne varietur

    Lavrov.

     

    Répondre à ce message

    • Les insulaires et guyanais à la peau noir, ainsi que les métisses seront heureux d’apprendre qu’ils ne font pas parti de la nation.
      En effet, après vérification il s’avère qu’ils ne possèdent pas le fameux gêne français, bien connu dans le milieu scientifique.
      Par ailleurs des vérifications sont toujours en cours sur les populations de Corse, Catalogne, Pays Basque, Gascogne et toute l’Occitanie, la Normandie et en gros tout le reste de la France sauf l’Ile de la cité et l’Alsace mein führer !

       
    • #2513555

      Oui oui on sait tout le monde il est fronçais !

       
    • #2513558

      Entièrement du même avis. Entre un Alsacien de souche et un Basque de souche, ou entre un Breton des origines et un Savoyard authentique (dont les ancêtres ne savaient pas trop entre quel côté des Alpes choisir...), pas sûr que la génétique tranche en faveur de l’unicité française !

       
    • Si vous vous placez sur le terrain de la génétique et des tests, vous constaterez rapidement que la société prestataire la plus en vue... est israëlienne !

      Le monde est petit...

       
    • Le génome des Français garde une trace du néolithique.

      La préhistoire de la France a été rythmée par 2 vagues de migrations, la première durant le néolithique, il y a environ 6300 ans, et la deuxième pendant l’âge du bronze, il y a environ 4200 ans.
      Pour le démontrer une équipe menée par des scientifiques de l’institut Jacques-Monod a étudié le génome de 243 individus anciens sur une période de 7000 ans.

      Le résultat de leurs recherches, publiés dans PNAS, montre que le métissage entre les chasseurs-cueilleurs autochtones et les individus des 2 vagues de migrations persiste jusqu’à nos jours dans le génome des Français, notamment dans le chromosome Y de la majorité des hommes.

      Article dont je ne me rappelle plus la source.

       
    • #2514504

      Lavrov bonjour,

      Ne nous arrêtons pas à un propos générique. Parlons plutôt de génétique culturelle, avec le même clocher et références civilisationnelles en perspective.

      Nous pourrions également aborder ce thème avec une vision épigénétique du sujet.

       
    • @Lavrov

      L’Abbé Rioult ne parle pas de race française, il n’y en a pas. Les français ne sont pas une race, mais issue D’UNE même race. C’est de ça qu’il parle c’est du simple bon sens.
      Au même tittre que la France n’est pas une civilisation mais issue D’UNE civilisation, la civilisation occidentale.
      Pour être français, il faut du sang français c’est-à-dire des parents français. Il faut simplement regarder son arbre génialogique.
      Et comme tous les peuples du monde, les français ont droit à la différence. Sinon "La France ne serait plus la France" comme dit De Gaulle. C’est peut-être déjà le cas.

       
    • Pas d’unité raciale/génétique/ethnique... et donc la France n’existe plus !
      C’est ce qui est en train d’arriver, connards ! Ou les limites du tout social... quitte à déranger certains !
      L’unité raciale afin de pouvoir amalgamer différentes composantes sans dommages...
      Le coq n’est-il pas le seul animal à chanter les pieds dans la merde (comme dirait Coluche) ?

       
    • #2514845

      Si un peuple se fonde à l’origine sur des apports de populations hétérogènes (celtes, germains, latins), il a besoin pour exister en tant que tel de s’uniformiser progressivement, à la fois génétiquement, culturellement et politiquement (à partir de l’an mille pour la France). Nier et remettre en cause cette uniformisation originelle, c’est vouloir le redéfinir en en proposant une nouvelle, un nouveau métissage pour le moins hasardeux (comme un greffe).

      Un peuple, c’est une famille élargie, dont les membres ont des liens de parenté (même relativement éloignés). En faisant leur arbre généalogique ou des tests génétiques, ils pourraient constater qu’ils partagent les mêmes ancêtres en remontant suffisamment dans le temps. Par exemple, statistiquement il est probable que 90% des français aient Charlemagne pour ancêtre.

      Il y a aujourd’hui des citoyens français (dans les DOM-TOM ou dans les banlieues métropolitaines) dont le plus récent ancêtre commun avec les français vécu il y a 50000-100000 ans minimum (et encore, selon la théorie contestée du "out of Africa"). Ils ne sont en réalité pas plus français que ne l’ont été les habitants de l’Algérie ou du Sénégal. Leur appartenance au peuple français est une fiction politique, qu’eux-même récusent déjà à grands cris la plupart du temps... Fiction politique prêchée par des idéologues qui nient l’identité, comme les cosmopolites.

      En revanche, il est évidement que des québecois, des acadiens, ou des wallons peuvent légitiment être considérés comme des français sur le plan héréditaire, ce qui serait aberrant pour un mahorais (Mayotte n’est qu’un reste de l’empire colonial qui a eu l’intelligence ou la bassesse de préférer les allocations à la souveraineté, comme les immigrés d’ailleurs).

       
    • #2515069

      Il faudra peut-être un jour que ceux qui invoquent la science sans la connaître apprennent que la population européenne antérieure au vingtième siècle possède un fonds génétique commun ; de la Préhistoire à l’après-guerre il avait subsisté.

      Selon un historien, 40 % des Français comptaient Charlemagne parmi leurs ancêtres sous la Troisième République.

      Les variations individuelles n’empêchent pas les ressemblances familiales, de même que les différences locales n’empêchent pas l’existence d’une nation française.

       
    • Ne vous en deplaises, du japon, les specialistes savent diffencier au facies, les anglais des francais, des italiens, des portugais ... avec un taux de reussite interessant. La genetique ne ment pas.

       
    • L’abbé Rioult à parler avec son coeur, je respecte ses positions et j’apprécie sa franchise.
      Mais dès lors ca soulève automatiquement la question des DOM TOM et du statut de leurs habitants de couleur, si ils ne sont pas français que sont-ils ? La France devrait-elle se débarrasser de toutes ses possessions hors métropole pour rester purs ?
      D’ailleurs en parlant de pureté, je ne peux m’empêcher de poser ici la question, en espérant ne pas en rendre fou certains, car la recherche de la pureté est une cause sans fin mais, en quoi Charlemagne est français ?
      Puisque je vois que certains confondent allégrement "avoir Charlemagne comme ancêtre" et "avoir un ancêtre commun avec Charlemagne".
      Enfin, un métisse franco-quelque chose est bien à moitié français, donc il à des ancêtres français, même si ils ne descendent pas tous de Charlemagne...

       
    • #2516260

      Je ne confonds pas, justemenr. Vous caricaturez mon propos faute de trouver une erreur. Par contre vous confondez allègrement « recherche de la pureté » et constatation objective.

       
    • #2516274

      Ce sont bel et bien 40 % des Franćais qui avaient Charlemagne pour ancêtre : c’est vous qui confondez « allègrement ».

      Stabilité d’une nation dont vous ignorez tout. Passez à quelque chose que vous connaissez.

      C’est vous seul qui parlez de pureté !

      Personne n’est français pour vous, et tout le monde l’est.

      Les Surinamais sont-ils guyanais selon vos critêres ,

       
      • Excusez moi mais je ne vois pas comment la quasi moitié de la population française pourraient descendre de Charlemagne, c’est totalement délirant. En lisant vos commentaires j’ai un peu de mal à croire que vous êtes un être génétiquement supérieur...
        De toute façon c’est pas le sujet, l’abbé Rioult à soulevé une question importante en laissant un grand flou et je suis curieux de savoir comment il envisage "la séparation" et sur quels critères il va décerner le certificat de "francitude" à chaque français.
        Et aussi sur quel base il en exclut d’office les non européens, en particulier ceux qui sont français depuis des siècles dans les îles ?
        Il faut être honnête c’est mieux pour tout le monde, ainsi chacun sait à quoi s’en tenir.
        Quand on parle de couleur de peau on parle évidement aussi de pureté raciale, ce n’est pas moi qui ait amené le sujet.
        Le problème est que français n’est pas une race, alors le suprémacisme français est une voie de garage qui ne peut fonctionner que par le dogme.
        Alors il faut passé au suprémacisme raciale et lutter pour toute la race blanche, comme les ricains.
        C’est pas à moi de juger mais je trouve que voila un curieux combat pour un homme qui professe la bonne parole du Christ née à Nazareth, au levant donc pas à la foret de Fontainebleau, et dont la mère n’était pas chrétienne...

         
    • #2517536

      Lorsque Locksman dit qu’il est délirant de prétendre ce qu’on découvre à la première recherche, lorsqu’il affirme une absurdité qui plus est sortie de son imagination (que je me serais trompé en affirmant que sous la Troisème République un historien avait déclaré que 40 % des Français avaient Charlemagne pour ancêtre alors que, affirme-t-il, il faudrait dire que 40 % des Français auraient un ancêtre commun avec Charlemagne ; j’attends de pied ferme la source de cette interprétation que son vocabulaire lui ferait qualifier de « délirante »), qui peut s’exprimer ? Le calomniateur ou celui qui argumente ?

      Où ai-je prétendu être génétiquement supérieur ? Au contraire, après m’avoir fait dire ce que jamais je n’ai dit ni pensé il conclut en sa supériorité sur moi, au motif qu’il n’a pas compris que sous la Troisième République 40 % des Français descendaient de Charlemagne selon un historien.

       
    • #2517558

      « …dont la mère n’étai pas chrétienne… »
      Cela veut rien dire : ce sont les ennemis des chrétiens qui leur ont d’abord donné le nom de chrétiens, qu’ils finirent par adopter aussi. Jésus n’a jamais prétendu inventer mais au contraire porter la religion à sa perfection ultime. Il n’a jamais prétendu être d’une autre religion que sa mère. Et il mourut d’avoir combattu le parti pharisien dont le judaïsme rabbinique est l’héritier spirituel.

      L’argument du Jésus qui, sémite, devrait embarrasser les Européens par ses origines est justement celui des racistes suprémacistes ; vous le trouvez tout narurellement Locksman car vous êtes inconsciemment symétrique de ceux-là.

      Si vous compreniez ce que je dis vous comprendriez que ni moi ni les catholiques sur la ligne de l’abbé Rioult ne sauraient y voir le moindre problème.

      Vous êtes imbibé de la propagande manichéenne hollywoodienne pro-métissage et vous la rabâchez sans voir qu’elle n’est que le pire des racismes, niant le droit des peuples à survivre.

       
  • C’est bien les sections régionales conservent leur chaine YouTube .
    Il y a de quoi faire , et E&R Lille ils assurent .

     

    Répondre à ce message

  • je ne connaissais pas l’abbé RIOULT j’aurais aimé qu’il développe la cohabitation de l’Ancien et du Nouveau Testament et comment un catholique trouve un équilibre spirituel avec les deux livres qui ne sont pas toujours en harmonique, et deuxième chose il parle d Alain Soral il précise qu’il est d’accord dans la majorité des sujets abordés sur le site d, ER mais pas sûr d’autres, ce n est pas la première fois que j’entends cette remarque .je suis preneur mais donné moi des exemples

     

    Répondre à ce message

    • Jesus étant en même temps le saint esprit et Dieu le père il n’y a aucun mal à trouver un équilibre et une complémentarité logique.
      L’idéologie sioniste est en contradiction avec le message divin de jesus de fait le juif (tout comme le musulman) se trompe à renier jésus comme étant le fils de dieu = dieu lui même.
      Ceci dit le chrétien qui réfute ou refuse l’ancien testament est dans l’erreur. Le sujet, aussi simple soit il doit être accompagné de preuves, je peux vous assurer qu’il y a beaucoup d’amour christique dans l’ancien testament.
      Je reste à votre disposition si vous souhaitez échanger

       
    • #2515044

      @ PACKGIL

      @ Chrétien

      À ma connaissance personne ne lit l’Ancien Testament littéralement, et, si j’ai bien compris la Somme théologique de saint Thomas d’Aquin, la conception sur ce point de l’Église catholique était qu’il ne fallait pas y voir un enseignement scientifique, mais un texte religieux dont la compréhension morale juste était celle de l’Église elle-même, mais dont la valeur historique ou scientifique pouvait être remise en cause.

      Il est essentiel aussi de comprendre que, comme le disait le Pr Shahak (Histoire juive, religion juive), le judaïsme rabbinique n’est pas une religion de l’Ancien Testament, mais du Talmud et de la cabale.

       
  • #2513573

    Sa délicieuse anecdote sur les méfaits de l’électricité illustre bien l’aphorisme de Rabelais "Science sans conscience n’est que ruine de l’âme”.

     

    Répondre à ce message

  • Quelle est la musique du début svp ?

     

    Répondre à ce message

  • J’ai beaucoup de respect pour M. l’abbé Rioult et j’ai lu plusieurs de ses ouvrages, mais nous ne pouvons plus résumer l’identité française à "la race blanche".
    J’ai été baptisé à 40 ans avec, entre autres, des personnes d’origine africaine, qui sont beaucoup plus attachées à la foi catholique et à la France que des millions de français blancs athées et "dégénérés". Certes, c’est une minorité, mais ne tombons pas dans le racialisme à l’américaine... C’est tout le combat d’ER je pense...
    Solidarité avec Alain Soral pendant ces moments difficiles.

     

    Répondre à ce message

    • #2515514

      @Laurent92
      il n’y a aucun racisme, a dire que si Fatou, la congolaise, accouche sur le tarmac de l’aéroport de Pékin, du petit Mamadou, celui-ci ne sera pas un pékinois
      Je vois pas ce qu’il y a de raciste dans ce fait
      C’est comme dire, si j’étais né au détroit de Torrès (Papouasie-Nouvelle-Guinée) je serais un indigène Papous
      C’est factuel
      On peut dire cela, sans être raciste ou membre de Suavelos
      Connaissant l’abbé Rioult personnellement, tu te trompes sur cet abbé de très grande qualité, sympathique, intelligent ,un abbé comme on en fait plus malheureusement
      Ça irait bien mieux, si il y avait plus d’abbé Rioult et moins de Krzysztof Charamsa
      Je te conseille de le rencontrer ,il est quelqu’un d’accessible
      Merci E&R pour le relais de l’abbé Rioult

       

    • Connaissant l’abbé Rioult personnellement, tu te trompes sur cet abbé de très grande qualité, sympathique, intelligent, un abbé comme on n’en fait plus malheureusement.




      @Semper Fidelis

      Merci pour votre commentaire objectif sur Monsieur l’abbé Rioult que j’ai découvert ici sur E&R, puis sur La Sapinière (.info).

      Je n’ai pas encore pu lire un seul de ses livres. Mais je suis tout à fait d’accord avec vous, sur la base de quelques-unes de ses vidéos.

      Sa culture et son humilité sont impressionnantes et admirables !

      @Lavrov, @….

      Réduire au « racialisme à vau-l’eau », tous les bons principes de vie sur lesquels l’Abbé Rioult nous instruit brièvement ici, relève de la diversion diabolique stérile.

      Cela indique surtout notre ignorance colossale de notre propre culture chrétienne, son fondement divin et sa valeur inestimable, avec L’Amour et La Vérité qui sont Dieu lui-même par exemple.

      Pour nous-mêmes, notre prochain et les générations présentes et futures (dès le sein ou le biberon), la connaissance « parfaite » (théorique et pratique) du Nouveau Testament est indispensable.

      Pour son excellent appareil critique incomparable (ou presque aujourd’hui), la meilleure édition contemporaine de ce Trésor demeure celle l’Abbé Crampon :
      https://kontrekulture.com/produit/l...

       
    • à Semper Fidelis,

      Tu as répondu complètement à côté, avec un sophisme ridicule, ce qui réfute ta position et montre ton q.i. et ta fuite devant ton incapacité à dresser un argumentaire correct contre des évidences :

      PERSONNE ci-dessus n’a dit que Fatou était française pour être né sur le sol français (on n’en a tous rien à battre du lieu de naissance !), il t’a été dit que Fatou était française pour être catholique fervente, avec esprit français et amour profond de la France. Si elle n’a vécu qu’ici et ne connait rien des pays extérieurs, tout en ayant un amour profond du pays, tu ne peux pas débarquer et "l’apatrider" selon ton bon vouloir. En outre, tu fais exprès de l’appeler Fatou alors que je connais bien des Clarisse et cie.

      De plus, il y a des métis, c’est à dire des gens avec un parent français blanc et un parent étranger à l’europe, et qui aiment la France (il y en a plein sur ER), cet Abbé n’en parle pas, et toi non plus, car vous n’avez pas d’arguments solides, tout simplement, piégés par votre pensée primaire. Si ce métis a l’esprit français et l’amour du pays, il est français.

      Bref, je préfère de loin la pensée de Soral, de Benedetti et d’Ayoub (pourtant pas des tendres midinettes !), mais qui ont plus de logique et de profondeur spirituelle. Benedetti a dit dans une des dernieres videos sur ER "qu’il y avait bien sûr des métis français et quelques personnes de race étrangère qui étaient authentiquement françaises, mais que d’une part, ces personnes étaient assez peu nombreuses et que d’autre part, la France n’avait pas du tout pour vocation d’élargir ce nombre à l’infini." Voilà, en une phrase, c’est du solide, en tenant compte que l’esprit est supérieur à la matière ! Alors que cet abbé ne fait aucun cas de la supériorité de l’esprit sur la matière, et ne se base que sur la matière (le corps et la race), ce qui fait très désordre pour un abbé et ce qui explique que tant de gens se sont éloignés de la religion, pour avoir perçu cette contradiction et le manque de sincérité spirituelle de cette position.

      Et il dit n’être pas d’accord avec Soral sur certains points, mais ne dit pas lesquels ! Comme par hasard, dès que l’argumentation devient difficile, pfffuitt, plus personne, comme avec le thème sur les métis.

      Je suis profondément croyant, et passe mon temps libre dans des retraites en monastère, mais je prétends que la pensée de certains séculiers va plus loin que celle de certains abbés.

       
    • #2516808
      Le 1er août à 18:05 par Cass’toi pauv’con ♫♪
      L’abbé Rioult répond au questionnaire "Culture générale" d’E&R (...)

      @ tartempion
      Je l’ai rencontré plusieurs fois et je ne l’ai jamais entendu médire, insulter, dénigrer Soral
      Il a toujours été bien veillant et même sur Dieudo
      J’y ai d’ailleurs rencontré d’autre gars de chez Soral
      Tu le connais , tu as lu ses livres, été sur son site ?



      Beaucoup de détachement et d’humour




      Redescend camarade

       
    • #2516867

      @ Tartempion

      Je ne crois pas que Semper Fidelis ait répondu « à côté » : si Laurent92 n’a en effet pas dit que c’était pour être née en France que Fatou était française, en pratique c’est uniquement pour cela qu’elle le sera ; ni la connaissance de la France, ni l’amour qu’on peut lui porter, ni moins encore la culture catholique ne sont requis.

      Non seulement ils ne sont pas requis mais ne peuvent l’être : personne ne saurait juger la sincérité d’une profession de foi. Le critère sur lequel vous prétendez fonder le droit de Fatou (ou de Clarisse, ou d’Ève-Marie… J’aime les prénoms démodés, qui ajoutent aux charmes de la nature…) est la marque d’un pur irréalisme on ne peut plus puérile (en passant je ne crois pas que vous ayez à gagner en dénigrant le Q.I. d’autrui). Voudriez-vous l’appliquer que vous en seriez réduit non à une xénélasie, ce qu’impliquerait la position de Semper Fidelis, mais à rendre pour le coup réellement apatrides les Français qui ne satisferaient pas vos critères, et à les expulser, en plus d’un certain nombre d’étrangers qui n’y satisferaient pas non plus ! Vous feriez donc, jugé à votre propre aune, pire que ce que vous repochez à votre correspondant !

      Votre volonté de façonner des « Français par l’esprit » est le résultat de la confusion du religieux et du séculaire, fruit paradoxal de prime abord de l’imprégnation par l’idéologie « des Lumières », résultat qui s’explique lorsqu’on sait qu’il s’agit en fait d’une idéologie secrètement religieuse.

       
    • #2517066
      Le 2 août à 02:03 par sciences humaines en suppositoires
      L’abbé Rioult répond au questionnaire "Culture générale" d’E&R (...)

      @Tartempion
      Et donc, est-ce que le Maroc et l’Algérie, sont peuplé de français ?
      Ce sont d’ancienne colonies, on y parle français
      A moins que ce soit toi qui décide, de ce qui est et de ce qui n’est pas
      Tu veux nous faire croire que Dagobert, Hugues Capet ou que le duc de Guise ont des ancêtres chinois ,africains, inuits ou aborigènes ?
      Pourquoi chercher du racisme, là, ou il n’y en a pas ?
      C’est grave ça
      Personne ici, ne dénigre personne, que je sache
      C’est un fait, la France est chretienne, de race blanche, par quel tour de passe-passe , tu veux changer cela ?
      T’es de l’école de Francfort ou un adepte de la French Theory ?
      La déconstruction, c’est ton truc, tu vois pas ou ça a mené le monde, les nations, les peuples et les individus ?

       
    • #2517121

      @tartempion
      Désolé j’ai arrêté de lire a « De plus, il y a des métis, c’est à dire des gens avec un parent français blanc....blablablaaaaa »
      La question est posée a un abbé, il répond selon une vision catholique, c’est toi qui voit du mal partout , métis, ça tombe bien ça me concerne donc
      Le problème de la race, c’est qu’il crispe, il clive, là ou, il n’y a rien de grave, ni d’offensant, de dire qu’il y a des races et des déracinés
      C’est le problème aujourd’hui, trop d’immigration, trop de clash, trop de racisme, trop de querelles (et surtout et avant tout contre les blancs)
      Nous sommes incapable d’échanger sereinement, sans qu’il y en est un (comme toi ) qui monte sur ses grands chevaux
      Tu es le pendant d’un Zemmour, je dis Fatou, et hop, blablaaaa, mais j’aurai pu dire Tchang, qui né sur le quai de Dakar ou Louis Gontrand dans une barque ,sur le fleuve d’Amazon à Anori !
      En suite honnêtement, les invectives et les donneurs de leçons comme toi, ça m’en touche une, sans faire bouger l’autre
      Le problème c’est la destruction des races (toutes les races), c’est le déracinement des peuples, des êtres, des âmes
      Saint Augustin disait : a Rome fait comme les Romains, mais le département du 93, n’existait pas, les émeutes du Mirail ou d’Aulnay non plus (et Saint Augustin était maghrébin, si on regarde depuis aujourd’hui) on est très loin d’un Morsay, Booba ou Kaaris
      Et puis, ou et le problème d’être un français de papier, d’amour , d’envie, si le cœur y est ?
      Comparé un français de sang qui défilerait pour la gay-pride en mini-jupe une plume dans le cul ou d’un antifa ???
      Relis le catéchisme sur le baptême de désir ou de sang
      Là c’est pareil
      Beaucoup d’extra européens sont en Europe, pas par amour, mais par besoin, guerre ou autre
      Donc ton commentaire nul et non avenu, on est plus sous Clovis saint Louis, ni en 1900
      C’est un fait et c’est factuel
      De Gaulle, Soral, l’abbé Rioult, Benedetti, Ayoub, tous disent pareil

       
    • @tartempion
      Je suis gascon, zéro africains dans mes ancêtres, est-ce que d’être, ou juste le dire cela, fait de moi un raciste ?
      En suite même un enfant gascon , ne te dira, tient Mohamed du 93 ou Mamadou des quartiers nord de Marseille ,c’est un descendant de Clovis, donc certainement un cousin
      Est-ce que la réalité est raciste ?
      Il n’y a que des gauchistes mentaux pour affirmer cela
      D’ailleurs le dire ou le penser n’est pas raciste
      Tu mets la question du QI , et ça c’est pas racistes envers les gens de petits QI ?

       
    • #2517751
      Le 3 août à 10:26 par Vade Retro Saltimbanque
      L’abbé Rioult répond au questionnaire "Culture générale" d’E&R (...)

      Cédric Herrou, Antonin Bernanos sortez du corps de tartempion

       
    • #2517853
      Le 3 août à 12:46 par Padamalgam/500 3x par jour
      L’abbé Rioult répond au questionnaire "Culture générale" d’E&R (...)

      @tartempion
      Beaucoup de personnes proche d’E&R sont chez l’abbé Rioult ou qui l’écoutent ou le lisent
      Tu te trompes camarade

       
    • #2518170

      @ Emmanuelle

      Je prise aussi ceci :



      Tu ne tueras point. (Ex 20:13)




      Tu ne suivras point la multitude pour faire le mal ; et tu ne déposeras point dans un procès en te mettant du côté du grand nombre, pour violer la justice. (Ex 23:2)




      Celui qui tuera un animal le remplacera, mais celui qui tuera un homme sera puni de mort. (Lv 24:21)




      Si un homme frappe son prochain avec un instrument de fer, et que la mort en soit la suite, c’est un meurtrier : le meurtrier sera puni de mort. (Nb 35:16)




      Et pour le Nouveau Testament :



      En effet, les commandements : Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. (Rm 13:9)


       
  • Sur le Patron par lui-même et sur la destruction méthodique de La France catholique par la République et ses élaborateurs, 2 vidéos ne manquent pas d’intérêt, pour la culture et en complément de cette interview de l’Abbé Rioult :

    https://www.youtube.com/watch?v=t5K...

    https://www.youtube.com/watch?v=N_1...

     

    Répondre à ce message

  • Je proteste. Être français ce n’est pas une race ni des ancêtres, c’est un art de vivre.

    D’ailleurs n’importe qui peut être Sioux ou Cheyenne dès lors qu’il se met une plume sur la tête et qu’il vit en Amérique dans un tipi. Mon ami Rachid qui est fan de western l’a d’ailleurs fait et il a reçu sa carte de véritable indien Navajo, lui donnant droit à des terres dans la réserve et à des droits spéciaux pour son casino.

     

    Répondre à ce message