Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’accord de normalisation Israël-Émirats, pseudo-avancée de la cause palestinienne

Les Émirats arabes unis et Israël ont convenu de normaliser leurs relations via un accord négocié par les États-Unis, qui, une fois signé, ferait d’Abou Dhabi la troisième capitale arabe à nouer des relations avec l’État hébreu depuis sa création.

 

Annoncé initialement par le président américain Donald Trump sur Twitter, cet accord verra Israël mettre fin à ses récents projets d’annexion en Cisjordanie occupée, selon les Émirats. Mais le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou n’a pas confirmé : l’annexion de pans de ce territoire palestinien occupé est « reportée », mais Israël n’y a « pas renoncé », a-t-il précisé.

 

Biden et Trump sur la même longueur d’ondes

« Une ÉNORME avancée », a tweeté Donald Trump, qui a loué un « accord de paix historique » entre « deux GRANDS amis » de Washington.

Son futur opposant à la Maison-Blanche, le démocrate Joe Biden a lui aussi salué un accord « historique » entre les Émirats et Israël : « Israël et les Émirats arabes unis ont franchi une étape historique pour effacer les profondes divisions du Moyen-Orient », a-t-il déclaré. Il a aussi qualifié la décision émiratie d’établir des liens diplomatiques avec Israël de « décision gouvernementale courageuse et grandement nécessaire ».

L’établissement de relations diplomatiques entre Israël et les alliés des États-Unis au Moyen-Orient, y compris les riches monarchies du Golfe, est un objectif clé de la stratégie régionale de Donald Trump pour contenir la République islamique d’Iran, ennemi intime de Washington et de l’État hébreu.

Depuis sa fondation en 1948, Israël a de son côté eu des relations tumultueuses avec le monde musulman et arabe, et la signature de cet accord, dénoncé par l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, ferait des Émirats le troisième pays arabe seulement à entretenir des liens diplomatiques avec lui, après les traités de paix conclus avec l’Égypte (1979) et la Jordanie (1994).

Pour Benyamin Netanyahou, il s’agit d’un « jour historique », l’accord représentant selon lui une « nouvelle ère » pour le monde arabe et Israël.

Le plan controversé de Donald Trump, dévoilé en janvier, offrait à Israël la possibilité d’annexer des territoires et des colonies juives de Cisjordanie, démarche considérée comme illégale au regard du droit international.

 

Pas encore de date pour la mise en place d’ambassades

Aux yeux des Émirats, en échange de cet accord, Israël a accepté de « mettre fin à la poursuite de l’annexion des territoires palestiniens ».

« Lors d’un appel entre le président [américain Donald] Trump et le Premier ministre [israélien Benyamin] Netanyahou, un accord a été trouvé pour mettre fin à toute annexion supplémentaire », a affirmé le prince héritier d’Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, sur son compte Twitter.

« L’annonce d’aujourd’hui est une victoire pour le région et pour la diplomatie », a écrit pour sa part l’ambassadeur des Émirats arabes unis à Washington, Youssef al-Otaïba, sur Twitter.

« C’est une avancée pour les relations entre Israël et les pays arabes », a-t-il ajouté, soulignant que l’accord « préserve l’option de deux États (israélien et palestinien), défendue par la Ligue arabe et la communauté internationale ».

Dans le même sens, le ministre d’État aux Affaires étrangères des Émirats Anwar Gargash a souligné que l’accord ouvrait la voie à l’option à deux États.

« La plupart des pays y verront une initiative courageuse pour garantir une solution à deux États, à l’issue de négociations », a-t-il déclaré en conférence de presse.

Il n’a pas voulu donner de date précise pour l’ouverture d’ambassades, précisant toutefois que cela interviendrait « prochainement ».

L’option à deux États a été ignorée jusqu’ici par le président Donald Trump, dont le plan de paix ne comporte aucune référence à un État palestinien vivant aux côtés d’Israël.

Quant à Benyamin Netanyahou, il a tenu un discours bien différent de celui des dirigeants émiratis le 13 août au soir : « J’ai apporté la paix, je réaliserai l’annexion », a-t-il proclamé.

Pour sa part, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a salué « un pas en avant significatif pour la paix au Moyen-Orient ».

« Les États-Unis espèrent que cette étape courageuse sera la première d’une série d’accords qui mettront fin à 72 ans d’hostilités dans la région », a-t-il déclaré, ajoutant que l’accord serait signé à la Maison-Blanche à une date ultérieure.

De son côté, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, dont le pays, un allié des Émirats et des États-Unis, est l’un des deux États arabes, avec la Jordanie, à avoir signé un accord de paix avec Israël, a salué le compromis entre Abou Dhabi et Israël.

 

Les dirigeants Palestiniens rejettent l’accord

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a convoqué le 13 août au soir une « réunion d’urgence » de la direction palestinienne. L’Autorité palestinienne a décidé de rejeter l’accord et appelle à une « réunion d’urgence » de la Ligue arabe : « Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Émirats arabes unis ont fait. Il s’agit d’une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne ». L’Autorité palestinienne a par ailleurs annoncé le rappel « immédiat » de son ambassadeur à Abou Dhabi.

Le Hamas a lui aussi sans surprise condamné cet accord, qui « ne sert pas la cause palestinienne mais est considéré comme une continuation du déni des droits du peuple palestinien », a déclaré à l’AFP Hazem Qassem, porte-parole du mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza.

Ces dernières années, Israël a développé une coopération officieuse avec des économies régionales comme Bahreïn, les Émirats et l’Arabie saoudite, avec lesquels il cherche à normaliser ses relations.

Interviewé par RT France, le directeur adjoint de l’Iris (Institut de relations internationales et stratégiques) Didier Billion a estimé que cet accord « ne règle rien sur le fond » de la question palestinienne et note que « les dirigeants palestiniens n’ont pas du tout été concertés ».

 

 

Il a lui aussi relevé le fait que Benyamin Netanyahou n’avait fait que « suspendre » le processus d’annexion.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce genre de décision où les principaux intéressés, les Palestiniens ne sont pas concertés, me rappelle les négociations à la Macron sur les retraites. Passage en force sans concertation avec le peuple français.


  • Les émirats arabes sont considérés dans tout le monde arabe comme les chiens des américains et des israéliens. Leurs tromperies ne datent pas d’aujourd’hui. À part le pétrole, ils n’ont absolument rien et c’est grâce à ça qu’ils vivent sécurisé par l’armée américaine.
    Mais bon, à part arroser leurs interlocuteurs en milliards de dollars, ils n’ont aucun poids au niveau populaire et idéologique dans la région ou dans le monde.

     

  • Cette affaire aura le mérite de prouver deux choses :

    1) S’il y a bien un domaine qui fasse consensus à la fois chez les républicains et les démocrates, c’est bien le sionisme.

    2) Les arabes sont des idiots et des lâches de la pire espèce, mais ça ça ne date pas d’hier.

     

    • Comment pouvez-vous dire les arabes sont des lâches de la pire espèce et des idiots ? Et je doute de votre pseudo ... comment peut-on accabler une communauté d’un jugement de valeur avec des injures !? Ça m’horrifie, si vous aviez du respect pour vous vous n’insulterez pas les musulmans enfin l’humain ainsi et encore plus si vous avez Dieu en vous, vous ne tiendrez pas ce genre de jugement. Ça m’effraie car ce n’est pas demain la veille avec ce genre de propos que l’humanité se débarrasse de ses diverses ségrégations pour un vivre ensemble.


    • Qui a parlé de musulmans ? Vous savez lire ? Il y a plus d’un milliards de musulmans dans le monde et les arabes (comprendre comme étant les habitants de la péninsule arabique car pour moi les maghrébins/levantins ne sont pas arabes) n’en sont qu’une infime minorité. L’islam n’appartient pas aux arabes (heureusement sinon ce serait bien moche) et quand on regarde le monde musulman il ne fait aucun doute que les pays traîtres sont très souvent les plus arabes (Arabie Saoudite, EAU, Bahreïn, Oman) ou les plus arabisés (Égypte, Jordanie). Là où les pays musulmans non arabes constituent le fer de lance de la résistance au sionisme (Iran, Malaisie, Pakistan...).


    • Le raisonnement de @Tarik me fait penser à celui de Mohamed Sifaoui, Zineb El Ghazaoui et consorts... Simple, bête et trop manichéen... Tous les amoureux de géopolitique n’accablent jamais les peuples mais seulement leur gouvernants


    • Vous êtes très drôle ! Quels sont les pays qui résistent le
      plus à l’empire et qui sont le plus un bâton dans les roues de Satan, de l’Empire etc.. ? Les pays blancs Chrétiens d’Europe et d’Occident ?? AHAHAHAH.

      Y’a beaucoup de Khadafi occidental ? Y’a beaucoup de Bachar occidental ? Y’a beaucoup de Chavez occidental ? Y’a beaucoup de Nasrallah Occidental ? C’est vous les Occidentaux les pires catins du Diable, mais vous osez parler du monde Arabe ??? Je vous rappelle également que l’Islam fut transmis à Mohammed, un Arabe. Pas à Jean-Claude ni à Johnny. De plus, le Coran est descendu sur Terre en langue Arabe, pas en Anglais ou en Français.


    • Je comprends parfaitement que vous en voulez aux dirigeants arabes mais les peuples arabes ne sont pas responsables de l’hypocrisie de leur dirigeants. Les Emirats comme Oman et l’Arabie Saoudite ne sont pas des démocraties. Les peuples arabes sont fondamentalement antisionistes, leur dirigeant sont des traitres à la soldes américains à l’exception de la Syrie bien sur et pour combien de temps du Liban.


    • Message pour Salvador,
      franchement, répugnant, excessif, hystérique et honteux ce propos. De quels occidentaux parlez-vous ? Pourquoi dire "vous" d’abord ? Le Coran a été donné à un arabe en arabe, ouais et ? Il est explicitement dit dans l’Islam que cela ne signifie pas que l’arabe est supérieur aux autres, vous devez confondre avec le judaisme comme beaucoup d’adeptes de l’islam de France si vous en êtes un(sous tutelle du Crif, ceci explique peut-être cela) Bref, vous êtes sur ER ici, au cas où vous auriez oublié-comme d’autres sans doute frustrés qui eux aussi saisissent la moindre occasion pour sauter à la g... de commentateurs, bon derrière l’écran, on est vachement revendicatif, c’est sûr.


    • @Nadia

      Les vérités que j’énonce vous gêne, je le comprends, mais quand on est le plus mal vêtu on ne parle pas des autres, désolé c’est une règle de base. Ça s’appelle de la décence. Être Occidental et venir oser parler des autres, en l’occurrence du monde Arabe alors que, je le répète, l’Occident est la pire gagneuse du Diable, c’est indécent c’est tout.

      P.S : quand le premier commentateur parle de la pseudo lâcheté intrinsèque des Arabes, là ça ne vous gêne pas naturellement.


  • Détail important, Trump a insisté sur le fait que les musulmans pourront dorénavant venir en nombre visiter la mosquée Al Aqsa. Un joli pied de nez à ceux qui aimeraient y construire le 3e temple !


  • Israel prépare une opération. Après la déstabilisation du Liban, voici que l’entité sioniste avance ses pions sur le plan diplomatique. Il suffit d’écouter Bibi pour s’en convaincre. Même si cet accord donne le beau rôle à Trump, il n’en demeure pas moins qu’il doit donner des gages au Lobby et à l’État profond s’il veut finir son mandat et faire campagne pour un second (...) "Un accord a été trouvé pour bloquer toutes annexions supplémentaires" (...), ce qui revient de fait à valider toutes celles qui ont déjà été réalisées illégalement. Un jeu de dupes pour les Palestiniens qui sont les grands perdant de cette vente à la découpe de leurs terres et du mitage de ce qui pouvait constituer un embryon d’État.


  • Cela sent une guerre future des Emirats contre
    l’Iran.

     

  • Jusqu’ici toutes les concessions faite à Israël par Trump n’ont pratiquement aucun impact dans les équilibres stratégique régionaux. Déplacer l’ambassade US à Jérusalem n’a aucun impact stratégique et normaliser la relation avec une monarchie du Golf ayant déjà des relations poussées avec Israël depuis plus de vingt ans n’a aucun, et strictement aucun impact stratégique.


  • Sur votre photo nous voyons qui est le maître et qui lui torche le fion.

     

    • Et pourtant, "le torcheur" a plus de pouvoir que vous ne le croyez. Il a aidé à l’assassinat de Mouhamar le héros. Kadaf, qui appelait ces abrutis "les zéros" à cause du rond noir qui tient la serpillère qu’ils portent sur leur tête. Kadaf, tu nous manques et tu étais un visionnaire en disant ce qui allait arriver à l’europe après ta disparition. Repose en paix.......


  • Une tronche de goret à côté de celle d’un dromadaire et pourtant, cousinage !!!!! La politique est un zoo.......


  • Non seulement cet accord ne règle effectivement rien, non seulement les principales victimes de la région depuis plus de 70 ans - autrement dit les représentants du peuple palestinien - en ont été tenues à l’écart, mais en plus - et surtout - ce n’est que de la poudre aux yeux jetée par l’infâme Netanyahou, qui, ne perdant pas de vue les casseroles gravissimes qu’il traîne derrière lui - en toute impunité jusque là ! - espère faire durer son mandat le plus longtemps possible, et qui affirme - avec toute sa prétention et son arrogance habituelles - le jour même de sa signature : "J’ai apporté la paix, je réaliserai l’annexion"...

    Une fois de plus, ce genre de situation saluée par tous les sionistes du monde - dont Trump, le fort en gueule, et Biden, l’insignifiant vieillard cacochyme - confirmera - y compris pour ceux qui en doutaient encore, mais dont le nombre ne fait que diminuer au fil du temps... - l’emplacement réel du Pouvoir profond.

    Une fois de plus, tous les pleutres et les couards, valets obséquieux et/ou sionistes dudit Pouvoir profond, fermeront les yeux et se gargariseront hypocritement de cette pantalonnade diplomatique, fomentée par un infâme manipulateur sioniste face à de lâches valets arabes des USA.

    Une fois de plus, le Erretz Israël - anciennement appelé Palestine ! - avance sans coups férir sur le chemin de son emprise territoriale physique grandissante de cette région du monde, et sur son emprise intellectuelle et morale des esprits imbéciles - lâchement consentants ou de façon totalement délibérée - qui le soutiennent et/ou ferment les yeux depuis plus de 70 ans de par le monde.

    Jusqu’où et jusqu’à quand, cette morgue ?!
    Jusqu’où et jusqu’à quand, cette impunité ?!
    Jusqu’où et jusqu’à quand, cette insupportable/pérenne/délétère lâcheté des soi-disant grands de ce monde ?!...


  • Bien, vivement que la palestine rejoigne l’état d’Israël.


  • Israël, cette colonie totalement inutile et coûteuse pour nous européens, cette dernière colonie qui mène une politique d’apartheid répugnante, immorale etc... En état de guerre constant depuis sa création, avec tout ce que cela représente en coût humain et financier. Sérieusement quel avenir peut avoir cette aberration de l’histoire ?


  • Petites entités ridicules gonflées d’importance. Etats artificiels sans profondeur historique. Parasites. Mégalos. Qui se ressemble, s’assemble. Les palestiniens ne comptent sûrement pas sur les tapins du Golfe pour les soutenir. Ni sur grand monde d’ailleurs.


  • Mais en fait, à y regarder de plus près, Netanyahou ne serait-il pas le messi tant attendu par Israël ? Il multiplie les colonies, il soumet les USA et l’Europe à son royaume... En tout cas il faut en avoir pour faire ce qu’il fait.

     

    • Ils ont dépassés ce stade puisqu’ils sont retournés en Palestine, sans le retour de leur messie.
      Ils en sont au point où le peuple juif dans son entièreté est le messie, cela s’appelle le messianisme actif, ils hatent la fin des temps en troublant et perturbant la planète.

      Hevlei Hamashia’h et Ikveta deMeshi’ha (prodromes messianiques). C’est une ère de souffrances mondiales, dans laquelle s’inscrit notamment la guerre de Gog et Magog, prophétisée par Zacharie et Ezéchiel.


  • Manifestement beaucoup ne suivent pas assez ce qui se passe au Moyen Orient. Le pire ennemi actuellement pour les Emirats est la Turquie et le Qatar. L’Iran n’est plus aussi mauvaise qu’elle était aux yeux des Emirats. Mais ça reste un ennemi.


  • Qaund un acord de ce genre a été signé dans le passé, les justificatifs n’étaient pas pour la cause palestinienne, mais pour des intérêts nationaux, notamment l’Egypte, la Jordanie, puis les négociations stoppée avec la Syrie... Dans le contexte du Conflit Israélio-palestinien et arabo- Israélien, le rôle des palestiniens devient de moins en moins important : corruption, conflit intérieur palestinien-palestinien, nombreux partis djihadistes à différents idéologies : Hezbouallah, Iran, Arabie-Saoudit, Qatar, Syrie,etc. Impossible de réunir ces pays sur une idée, donc leurs différences idéologiques se traduisent pas un conflit palestinien intérieur. L’appartenance religieux des palestiniens est plus fort que leur cause palestinienne. Hezbouallah du liban, la Syrie de BAchar et l’Iran sont les premières alliées de la cause palestiniennes, mais ils sont en même temps les plus détestés pour leur religion. L’arabi Saoudit, la Turquie, le Golf, resteront les plus aimés pour les palestiniens. Donc ce que les Emirats a fait sera tombé dans les oubliettes. Si la Syrie, le liban, l’Iran font pareil, vous allez voir la réaction hostile du monde arabe et des palestiniens à l’égard de tel pas...


Commentaires suivants