Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’affaire Epstein va-t-elle révéler les liens profonds entre pédocriminalité et monde de la mode ?

Ne pouvant plus tout à fait fermer les yeux devant l’ampleur potentielle de l’affaire, les médias dominants commencent timidement à enquêter. La veille de la « disparition » du trafiquant sexuel Jeffrey Epstein, les noms des personnalités accusées de complicité se dévoilaient à la face du monde. Parmi eux, quelques citoyens français dont Jean-Luc Brunel, patron de l’agence de mannequins MC2 lancée en 2004 à New-York, Miami et Tel Aviv.

 

S’il y a peu de chances que les journalistes du Système osent pousser l’investigation jusqu’au bout des ramifications de l’affaire, il est toutefois possible que le scandale Epstein éclabousse certains milieux d’habitude sanctuarisés. Le monde de la mode risque par exemple d’être légèrement entaché par les liens qu’entretenait le soi-disant financier et soi-disant milliardaire juif américain avec certains pontes de cette industrie...

D’abord Leslie Wexner, patron de la marque de lingerie Victoria’s Secret et plus largement fondateur et président de la chaîne de magasins commercialisant des vêtements pour femmes The Limited. Cet homme d’affaires (juif) américain est soupçonné par la plupart des commentateurs d’être le ou l’un des mécènes d’Epstein. Il reste à ce jour le seul client non anonyme de son entreprise de gestion financière fondée en 1982 (J. Epstein & Co, qui prendra ensuite le nom de The Financial Trust Company). En 1991, Wexner engage Epstein en tant que conseiller financier. Leur collaboration durera jusqu’à ce que le scandale éclate. L’affaire devenant brûlante, Wexner a déclaré que son charismatique partenaire avait « détourné » plus de 46 millions de dollars de sa fortune personnelle. « Je suis gêné de constater que, comme tant d’autres, M. Epstein m’a trompé », a-t-il écrit dans une lettre aux administrateurs de la Fondation Wexner, fondation dont l’objectif revendiqué est « l’aide au développement de leaders professionnels et bénévoles juifs en Amérique du Nord et de leaders publics en Israël ». Wexner dirige également le nébuleux groupe Mega, un groupe de vingt milliardaires juifs américains qui financent les lobbys pro-Israël à travers le monde.

Ensuite Jean-Luc Brunel, d’abord patron de l’agence de mannequins Kirins, située à Paris, puis co-fondateur de MC2 avec Jeffrey Fuller. Jeffrey Epstein aurait investi jusqu’à deux millions de dollars dans MC2... Par goût pour la mode ? Il semblerait plutôt que l’agence fournissait des visas à des jeunes filles mineures, ce qui permettait leurs « déplacements » à travers le globe, notamment pour satisfaire les besoins d’Epstein et de ses amis.

Brunel est de plus coutumier de ce genre d’accusations : en 1995, un livre du journaliste Michael Gross intitulé Model : The Ugly Business of Beautiful Women était déjà assez explicite sur le personnage.

« Jean-Luc est considéré comme un danger. Son problème est qu’il sait exactement ce que les filles en difficulté recherchent. Il a toujours été à la pointe du système. (...) Elles sont avec Jean-Luc parce qu’il est le chef. Jean-Luc aime la drogue et le viol silencieux. C’est ce qui l’excite. (...) Il n’y a pas de justice. C’est un gars qui devrait être derrière les barreaux. Il y avait un petit groupe, Jean-Luc, Patrick Gilles et Varsano... Ils étaient très connus à Paris pour parcourir les clubs. Ils invitaient des filles et mettaient de la drogue dans leurs boissons. Tout le monde savait qu’ils étaient lugubres. »

En 2015, alors que les accusations enflent autour d’Epstein, Brunel déclare :

« Je nie fermement avoir participé, directement ou indirectement, aux actions reprochées à M. Jeffrey Epstein. Je nie fermement avoir commis un acte illicite ou un acte répréhensible au cours de mon travail en tant que responsable de la numérisation ou de la gestion d’agences modèles. »

Brunel aura beau aller jusqu’à porter plainte contre Epstein, les registres confirment qu’il lui a rendu visite à soixante-sept reprises en prison. De quoi éveiller les soupçons.

Le 12 août 2019, la secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a demandé l’ouverture d’une enquête sur le sol français.

« L’enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France. Il nous semble ainsi fondamental, pour les victimes, qu’une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite. »

Un communiqué un peu trop spontané et naïf immédiatement recadré par le ministre de la Justice Nicole Belloubet :

« Les poursuites ne sont pas des décisions du gouvernement. Depuis 2013, les instructions individuelles sont prohibées, conformément au principe d’indépendance de l’autorité judiciaire. »

Brunel et son bras droit Claude Haddad seront-ils inquiétés ? Seulement si le procureur de la République décide d’ouvrir l’enquête. Mais éclaircir les liens entre pédocriminalité et monde de la mode revient à bousculer beaucoup de choses (et de gens « importants ») en France. Rappelons simplement qu’Epstein a été arrêté à l’aéroport de New York alors qu’il revenait de l’un de ses nombreux séjours à Paris et qu’il était propriétaire d’un appartement dans le 16e arrondissement...

 

***

À revoir, cet extrait de Soral répond ! – Hiver 2017 :

 

 

Version RuTube :

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

52 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qui me gêne énormément, c’est que sur la centaine de contacts que j’ai sur Facebook (famille et amis), aucun n’a réagit à ma publication sur ce scandale, par contre quand je poste mes photos de vacances les gens like et commentent, est-ce pareil pour vous ?

     

  • Dommage que Rutube rame pour charger (et pourtant j’ai windows 10)....

    Sinon, ce sujet me fait penser au parallélisme porno/mode (la pornographie connait des productions spécialisées dans les petites candides : casting couch, exploited college girl.... bref, des étudiantes de 19 ans à court de liquidités ou la serveuse du minnesota qui veut se sentir "star", un moment ; du très glauque, quoi)
    Médiapart ou les inrocks ne s’intéressent pas au côté sombre de cette industrie, bizarrement....

     

    • Le lien entre la mode , la pédocriminaité, le proxénétisme , n’est qu’un aléas, un "à coté "....quoiqu’en pense SCHIAPPA , qui, faute de s’intéresser aux meurtres de femmes, aux viols, agressions sur la voie publique a trouvé dans cette histoire de petites culottes un combat à sa mesure ...Le vrai cœur de l’affaire , est que ce milliardaire juif, proxénète , entretient un réseau international de politiques de premier plan, qu’il les tient par " les couilles ", et que ses amis du MOSSAD disposent des moyens de faire pression .Le vrai problème il est dans le lien avec les services secrets : MOSSAD...CIA….et c’est la raison pour laquelle EPSTEIN a été suicidé, .Il n’était pas motivé par le remords, la honte , il ne craignait pas de parler, c’était au contraire sa défense….On lui a cloué le bec pour des motifs politiques de premier plan . Les services savent faire , le suicide des gens qui gènent , que l’on se souvienne de M. MONROE.. .de Grossouvre...BEREGOVOY...JAMBERT etc


  • Donc, la petite Greta Thunberg ne rencontrera pas Jeffrey Epstein.

     

  • C’est terrible, la vidéo d’Alain Soral est un upercute de vérité sur ce monde de merde

     

    • Clair !!!
      De plus à 4min40, le scandale révélé en 1989 me fait penser :

      - 1) Y en a pas eu un autre post 2000 qui a défrayé la chronique ?
      Provoquant poursuites (dont l’issue me dit rien et peut-être pour cause...) et de gros changements dans l’organigramme des proprios et autres cadres ?

      - 2) Et tout ça c’était réellement "pour faire le boulot" ou pour une main mise totale de certains "groupes" voir une "communauté" ?....


  • Personne en France ne sera inquieté, la justice expeditive, implaccable ( et injuste ) c est uniquement pour les gilets jaunes et les petites gens( plus encore pour ceux qui les éveillent comme Soral et Dieudonné) mais absolument pas pour les élites pédophiles qui n ont pourtant pas encore eu le temps de faire voter leurs lois pro pédophile pour etre du bon coté de la degueulasserie légale.


  • Pourquoi sur France 2 ils prononcent le nom "Epstein" en "Epstine". On Dit Estein ou Estine ? C’est pour le "Russifier" ? Epstine... ELTSINE... Poutine, curieux quand même d’ecorner son nom comme çà !

     

  • Ne pouvant plus faire comme si de rien n’était les médias sont bien obligé d’aborder timidement cette affaire mais sous un angle parfaitement sans danger pour l’establishment ! C’est à dire que l’on "révèle" un secret de polichinelle connu depuis des décennies (l’exploitation sexuelle des adolescentes et jeunes femmes dans le monde de la mode) mais on se gardera bien d’aborder les implications politiques et de la haute finance dans ces affaires ! Et je vous fais le pari que l’on aura bientôt à un énième documentaire sur le monde de la monde et les filles exploitées...et pendant ce temps les Jack Lang, Cohn-Bendit, Frédéric Mitterrand...peuvent dormir tranquille !

     

  • Versano, tu ajoutes "con" et ça fait Conversano...


  • "Jean Luc "Brunel" et son bras droit Haddad"... Encore deux queutards Y... Ca me ferait plaisir que ces deux ordures se suicident .


  • "Suicide" de Jeffrey Epstein.

    Analyse d’Alexis Cossette-Trudel (Radio-Québec) du 12 Aout 2019 :

    https://www.youtube.com/watch?v=j1v...


  • A la misère des uns le bonheur des autres.

    De notre société tout s’achète même le silence ce n’est qu’une question de prix à la position sociale car pour la justice des moeurs brandissant la sociale paix en étendard d’une victime victimaire pour un(e) salop(e) étranger(e) faute de recherche de la vérité.
    De l’affaire des ballets roses fin des années 50 en France où le Palais Bourbon servait de salle de spectacle où de jeunes filles âgées de 13 à 15 ans le plus souvent vendues par leurs parents assuraient un spectacle de danse, des massages et l’orgie sexuelle sous couvert de ministres "en exercice" . L’affaire fut grand bruit à l’époque mais aucune condamnations à la hauteur de l’horreur n’en ressortit seulement quelques démissions, prunes pour défaut de stationnement quant aux porcs de ceinture le spectacle fût seulement suspendu pour ne pas froisser la quiétude parlementaire.

    Il était tout de même possible sous régime gaullien véhiculé par l’ORTF d’avoir des affaires au papier de la presse comme nous avons eu Mr Pradel qui a relancé les disparus de l’Yonne en faisant le lien avec le fournisseur Émile Louis, Karl Zéro qui a longuement enquêté sur les réseaux pédophiles sans malheureusement pouvoir mettre les noms des commanditaires sur la table en reliant l’affaire du Coral mêlant elle aussi de hautes autorités politiques et économiques françaises protégées
    comme un secret d’État à la seule honte de la France.

    Lourde trahison de nos élites policières, politiques et de justices qui depuis 40 ans font fît de condamnations exemplaires.

    Les portes de l’enfer sont ouvertes aux auteurs et complices car aucunes raisons ne peut justifier un tel sacrifice pas même le secret d’État à la paix sociale.

    Amen

    Nova

     

    • Il est vrai qu’on peut dire et penser ce que l’on veut de Pradel et Karl Zero, mais ils ont aussi fait du super boulot sur ce genre de dossier.
      Surtout Karl Zero, il a fait un grand nombre de reportages là-dessus et n’a pas fait semblant :
      - Les disparues de l’Isère
      - De l’Yonne
      - Dossier Zandvoort
      - etc etc ...
      Et ça tombe bien tout ça est (pour l’instant) toujours dispo facilement, rien que sur YT.
      D’ailleurs au passage, "on" aurait pas filé le dossier Roswell à Pradel pour justement l’écarter des vrais dossiers sérieux et (ultra)sensibles ?....et justement à long terme le ridiculiser donc le griller... ?

      Sinon, là en quelques minutes chrono, tu croises :
      - La page wikipédia de l’Agence Elite
      - Cet article de Le Soir.be (de 2000)

      Extraits :
      - Paula Brenken et Emmanuelle Dano, toxicomanes et alcooliques, sont décédées, l’une en tombant d’une fenêtre, l’autre dans de mystérieuses circonstances, après un viol collectif...
      ( cf vidéo de Soral plus-haut)
      - Kate Moss la première, suivie de la famélique Jodie Kidd...ont lancé en 1998, la vague des « waifs » (« enfant abandonnée », par extension « épave »). La même année, Sarah Thomas laisse tomber les défilés, écoeurée

      Là tu croises avec "le monde de la musique", rien que le clip de Sia - Chandellier avec sa gamine en combinaison chair (peuvent au moins pas encore la montrer à poil) dansant dans un appart lugubre très "Dutroux-esque"...
      Et pas la peine de parler de tous les clips et symboles maçonico-satanistes....

      Pour pas comprendre tout ce que ce milieu politico-médiatico-showbiz cache en profondeur, mais essaye de faire passer petit à petit.
      Faut vraiment désormais être au choix, naïf, neuneu, hypocrite, lâche, vicelard (en fait aimer ça), etc...


  • Sur facebook, Christian Cotten a posé une question très juste, lui qui a fait du placement abusif d’enfants un cheval de bataille : concernant les petites françaises détruites par le réseau Epstein, lorsque les parties fines se passaient à l’étranger, qui a signé les autorisations de sortie du territoire ? Les parents ou l’Aide Sociale à l’Enfance ?

     

  • Quant à Marie Minelli, en terme de pédocriminalité, elle semble ne préserver que les jeunes filles, par son discours. Mais cela, c’est quand tu n’as pas la bouche pleine (pour tourner sept fois ta langue dans ta bouche avant que de la ramener : n’allons pas me faire dire de que je n’ai pas écrit)


  • La mode, la 2eme industrie la plus polluante. La victime bobo réfléchit...


  • C’est fatiguant d’entendre le mot juif avec des sous entendus, arrêtez de stigmatiser, c’est juste des SATANISTES qui se cachent derrière des noms juifs en espérant être protégé de toute contestation et ils se cachent aussi parmi des non-juifs, vous avez compris ou on doit réexpliquer ?

     

  • Si vous regardez les visages de ces filles et leurs corps, jamais elles ne sourient. Elles ont l’air d’avoir pleuré. Parfois disposée au sol en cadavre, les bas troués. Observez bien. Et rejetez cet habitus culturel qu’ils veulent nous imposer, où ils se servent des catalogues pour vendre ces pauvres êtres. Ne vous découragez pas. Il y a des millions de personnes qui réagissent. Ne jamais dire à quoi bon. On va gagner.


  • Pourquoi le grand public ne semble pas “accrocher” de près à ces questions de pédocriminalité, enlèvements massifs d’être humains ? Est-ce pour préserver uniquement .sa santé mentale ou d’un danger beaucoup grave que les faits tels qu’ils nous sont présentés, dilués au gouttes-à-gouttes, masquant une autre réalité ou dimension ?

    Ne pressent-t-il pas ataviquement quelque chose de très ancien conservé dans nos mémoires cellulaires ? Des événements dits mythologiques mais en réalité bien historiques mais dont nous avons perdu trace - quoique ! - sauf dans nos mémoires ancestrales que les contes délivrent, histoires dites à dormir debout, les romans de science-fiction, l’imaginaire collectif, et nos rêves voire cauchemars !

    Plusieurs nivaux de lecture pour les contes Le Petit Poucet, le Chaperon Rouge, la Belle au Bois Dormant, Cendrillon etc ...

    Quand même étonnant que des milliardaires masculins pour la plupart avec soif de pouvoir évidemment, s’intéressent tant à de jeunes enfants ou jeunes filles impubères ou manquant forcément d’expériences sur le plan de la pratique sexuelle ? Ne trouvez-vous pas ?

    Ils ont pourtant les moyens financiers de se payer des professionnelles du sexe avec expérience de haute voltige pour les faire monter au 7e ciel et ça, s’en passer par des mineures ou jeunes adultes, non ? Pourquoi ont-ils tous une libido pédo-maniaque ?

    Quid des chiffres de ces enlèvements ? Quelle Commission d’enquêtes parlementaire ?

    La peur atavique de la population disons tout public pour s’informer et réfléchir sur ces questions remontent à Sumer, Babylone et aux Mayas. Sachant que ces anciennes civilisations pratiquaient la sorcellerie à haute dose. Le sang, la chair, les orgies, n’avaient pas pour but « le plaisir sexuel » mais un autre.

    Et là, nous entrons forcément dans le monde de l’occulte, du très occulté pour mieux dire, afin de nous laisser prisonniers, privés des sciences spirituelles gavés de sciences matérialistes ...

    Les grecs nous disaient que nous servions de nourriture aux dieux ... enfin aux faux-dieux ... et puis la Bête de l’Apocalypse, peut-être pas uniquement une allégorie mais une véritable bête à nos yeux de mammifères ..

    Le sang humain et sécrétions vaginales « jeunes-vierges » contiennent-ils des éléments vitaux précieux de notre âme pour que cette bête conserve son immortalité d’où sacrifices perpétuels pour entrer en vibrations avec la coquille vide des corps sans âmes des politiques et des stars  ?


Commentaires suivants