Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

Une conférence de l’anthropologue Wiktor Stoczkowski

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2173348

    blanc, noir, jaune, hommes, femmes : c est ce qu ’on appelle le réel que seul l ’abruti est "choqué" de découvrir...


  • #2173405

    Exposé superficiel en terme scientifique mais dépassionné et raisonnable de M. Stoczkowski, qui introduit subrepticement la question cruciale qui déterminera l’avenir de l’idéologie progressiste :

    Si l’idéologie a adopté les étayements de la science comme fondement de ses constructions morales, la science a le pouvoir de défaire aussi bien que soutenir ces constructions. Si l’idéologie tourne le dos à ses fondements, ses fondations ne la soutiendront plus, si elle se reforme autour de nouvelles fondations, elle se dédiera.

    On constate à nouveau que les clercs de la secte du progrès vont être tentés par la première option comme nous le montre la réaction pleine de déni de l’hôte à la fin de l’exposé qui donne l’impression qu’il n’a rien écouté ou rien compris.

    L’histoire se répète, avec de nouveaux croyants qui pensaient être à l’abri des déconvenues de leurs prédécesseurs vaincus.


  • #2173410
    le 07/04/2019 par Identité effacée
    L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

    D’un point de vue scientifique et biologique, la négation des races n’a pas de sens , et le dogme antiraciste s’y cassera forcément les dents. J’en veux pour preuve que les hôpitaux français peinent à trouver des organes compatibles pour les patients appartenant à des minorités visibles et en attente de greffe. Et puis les biologistes sont à même de déterminer l’origine géographique d’un individu à partir de son ADN. Ce sont des choses qu’il faut tout de même savoir.

    Ils peuvent dire tout ce qu’ils veulent, les européens sont des Blancs de type caucasien et les africains sont des noirs. Et si un jour ils suppriment le mot " Race" du dictionnaire , le concept de race persistera, avec ou sans le mot . Dieu merci , la science n’a pas la possibilité de succomber à la folie de l’antiracisme


  • #2173419

    La gauche va finalement admettre que les races existent mais ce sera pour surtout ne pas en tenir compte politiquement, sinon pour taxer les blancs.

    Un noir qui proclame ses origines c’est son droit, mais un blanc c’est un "suprémaciste".

    Au delà du constat de la diversité raciale, et de ses implications sur la société (notamment au niveau de la répartition du QI ou de la criminalité), il faut revendiquer le droit universel à l’identité, et en l’occurrence à la préservation de l’identité raciale de chaque peuple, et en particulier des européens.

    Il n’y a pas de France black-blanc-beur, ou alors par exception (Légion étrangère...). Il y a des Français et des colons plus ou moins empathiques.

     

    • #2173465
      le 07/04/2019 par Identité effacée
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      Oui, encore une énième lubie gauchiste . Remarque, si les races n’existaient pas ce serait génial ! Plus personne ne pourrait me traiter de raciste et c’en serait fini de toutes les subventions antiracistes !

      mais voilà , les races existent … et ce sont encore les africains identitaires qui vous le diront en premier !


  • #2173421

    Conclusion de la conférence de ce scientifique : Donc oui, les races existent, malgré la propagande anti-raciste.


  • #2173435
    le 07/04/2019 par La rochejaquelein
    L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

    Le grand tabou : Les études de QI par ethnies. L’Afrique est clairement en bas du tableau.

     

    • #2173557
      le 07/04/2019 par La rochejaquelein
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @ desiderantes.

      Et bien camarade vois-tu je suis bien d’accord avec toi. La sagesse des peuples n’est pas forcément proportionnelle à son QI moyen. Loin de moi l’idée de considérer qu’un peuple est plus moral qu’un autre, je rejète l’idéologie du procès de Nuremberg bien expliquée par Bardèche.

      Cependant le métissage obligatoire par l’immigration africaine de masse est un problème de survie majeur pour les européens de souche, qui j’en suis certain, retrouveront le chemin de l’honneur et de la morale tout en préservant leur intelligence naturelle, leur race et donc leur civilisation.

      La race est une variable de l’histoire, ceux qui nous gouvernent ne se métisse pas, à bon entendeur.


    • #2173581

      Bonsoir, ne confondons pas les Capacités Cognitives d’un sujet en situations réelles et Le développement des qualités intellectuelles et/ou rationnelles qui ne sont dues surtout qu’ à un entraînement progressif, le plus souvent par la résolutions de problèmes à caractères conceptuels et ce depuis l’école primaire dans les sociétés occidentales... Pour moi qui suis Noire je n’ ai pas l’impression d’être plus stupide qu’ une autre personne me préparant actuellement pour obtenir une licence de pilotage Hélicoptère. De part par la lecture de nombreux ouvrages notamment procurés via ER, j’ai pu élargir ma compréhension d un monde social et économique complexe. Je pense que le développement de nos Capacités cognitives dépend essentiellement de l’environnement dans lequel nous évoluons tout simplement... Un environnement mouvant et changeant vous oblige à développer des qualités d’adaptations rapides et adéquates (analyse immédiate d’une situation et anticipation) En revanche vivre dans un environnement Stable et sans incertitudes, sans responsabilités, peut ne pas vous inciter à faire fonctionner vos méninges, et ce Indépendamment de toute appartenance ethnique et sociale...
      Cordialement ;)


    • #2173659

      @melissa,
      Tout à fait le qi dépend de l’envirronnement. Les hommes partis d’Afrique ont du s’adapter en arrivant en Europe à des temperatures négatives et donc à inventer des moyens de conserver et de créer de l’énergie. De l’énergie découle tout le reste. L’Afrique n’a pas eu à créer d’énergie pour survivre et par conséquent n’a pas eu à se développer aussi rapidement que les africains qui ont colonisé l’Europe. Les blancs sont des noirs qui ont muté physiquement et intellectuellement. Cela ne veut pas dire que les noirs ne sont pas intelligents mais simplement qu’ils ont biologiquement et culturellement
      moins développé leur potentiel. Penchez-vous sur les aborigènes d’Australie, leur qi moyen est le plus bas sur toute la surface du globe, pourquoi ? De même que le qi moyen des chinois est le plus élevé, pourquoi ?
      Retenez qu’un blanc est un noir qui a du s’adapter.


    • #2173902
      le 08/04/2019 par Summis desiderantes affectibus
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @rochejaquelein
      Oui mais on assimile plus puisque on fait venir en masse des étrangers comme je t’ai dit un Bertrand du Guesclin fait partie de notre histoires, un saint Augustin aussi dans son passage en France c’est possible regarde Elie Hatem



      1er com disparu
      Certes mais ont-ils des gay-pride, des black-friday, ou des TPMP ?
      Et puis t’emmerdent-ils dans leurs huttes , dans leurs pays ?
      Moi le QI des africains je m’en secoue un peu la bite, et puis quand je vois le notre et le niveau de l’occident et de la France , je me dis tout ça, pour ça
      L’Eurovision, la marche de la fierté, les plug-anal, les antifas, et bien tu vois les ethnies comme les Bantous ou les Inuits ou les Aborigènes , les Maoris, les Pygmées finalement ils sont bien moins decadent que nous autres, c’est triste à dire, mais on est en fin de vie
      Ethnomasochisme, LGBT, Télé-réalité, Porno, Drogue, etc...
      Parfois je me dis tout ça pour en arriver à Conversano, Ruquier, Ardisson, Estrozizi, Morandini, Moix, Charles Consigny, Macron et sa Brigitte
      Parce-que tu vas pas me dire qu’en France on a plus de Soral que de Antonin-bernanos , qu’on a plus de Xavier Moreau que de M. Pokora, faut un peu raison garder, et oublier un peu le QI des autres, les 60 millions de français ne sont pas tous sur E&R, ne lisent pas tous Plutarque & Bossuet, la grande majorité et j’en suis le premier navré, sont plus à la Manifestation pour le climat, ou sont Charlie, voir foulards rouges ou dénatalistes les couilles coupées comme notre ami Sereb
      Les africains en Afrique sont encore capable 1) de se nourrir en allant chasser 2) de monter une hutte, 3) sur un modèle traditionnel, nous si on devait chasser pour se nourrir ,y’a une selection naturelle ,qui ferait des ravages, et ne parlons pas de construire une hutte ou même une cabane, autant te dire que parfois ma France me fait honte, quand je vois des jeunes écouter (Madame Monsieur-Mercy) ou chanter du (Bilal)
      Je suis inquiet pour mes gosses et ma nation
      Le QI des noirs je m’en moque par-contre celui de mes congénères comme la cagole toulousaine Chloé et le gars de LREM AïeAïe,Aïe
      On est loin du guerrier ,du croisé, du chouan ou du poilu



      Salutation


    • #2174094
      le 09/04/2019 par La rochejaquelein
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @ Melissa

      je parle de QI moyen par ethnie et non du QI de chaque individu. Les norvégiens sont grands et les portugais petits mais vous pouvez trouver des portugais plus grands que des norvégiens.

      L’intelligence est mesurable en impulsion électrochimique et en métabolisme du glucose. à tache équivalente un QI supérieur consomme moins de glucose qu’un QI qui lui est inférieur. Comme un ordinateur finalement.

      La part social ou culturelle influence les résultats des tests à hauteur de 5 à 10 points. Dix points c’est beaucoup, mais les dernières avancés de la génétique et des tests de QI montrent une corrélation évidente entre QI et ethnies. Aucun scientifique ne sait encore dire exactement pourquoi ces différences existent, mais ils les constatent.

      Les noirs américains ont un QI moyen supérieur au QI des ethnies auxquels ils appartiennent et qui sont restées en Afrique, mais ils n’ont pas le QI des blancs avec lesquels ils vivent. Encore une fois ce sont des moyennes. Ils y a eux des africains agrégés de grammaire ou de philosophie à l’école normal supérieur, ou l’on ne trouve que des QI élevés, puisqu’il y a une corrélation entre QI et réussite scolaire.

      D’ou viennent ces différences qui ne sont pas d’ordre religieux contrairement à se que pensent certains.

      Adaptation au milieu ? patrimoine génétique des sujets différents selon les trois races ; européenne, africaine et asiatique ? Les africains n’ont pas de gène d’homme de Neandertal contrairement aux asiatiques et aux européens (6 et 4 %) peut-être une piste ? à ce jour personne n’a de thèse convaincante, mais les différences par ethnie sont réelles.

      50/100 des maitres internationaux d’échec sont juifs et 1/3 des prix nobel, pas mal pour une population de 11 millions d’âmes. Dans le classement les ashkénazes arrivent devant les séfarades. Israël a testé les falachas ils avait le QI des ethnies africaines de leur biotope et non celui des ashkénazes. Les exemples sont trop nombreux pour ne s’en tenir qu’a des raisons sociales ou simplement extérieures au sang.


    • #2174096
      le 09/04/2019 par La rochejaquelein
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @Aldebaran.

      Faux les blancs ne sont pas des noirs qui ont muté. La thèse de l’origine commune de la corne de l’Afrique est de plus en plus éprouvée par les dernières découvertes. Les foyers sont clairement distincts.Des hominidés plus anciens ont été découvert en Europe centrale. De plus l’européen et l’asiatique ont des gènes de l’homme de Neandertal, pas l’africain qui est exclusivement cro magnon.

      Les races ont des génotypes différents c’est même pour cela que l’on peut dire qu’il y a des races et une seule espèce.


    • #2174194
      le 09/04/2019 par Summis desiderantes affectibus
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @La rochejaquelein
      Je suis d’accord sur le fait de défendre notre ethnie , mais se qu’il ne faut pas, c’est ne défendre que ça, ça zemourise, conversanise, notre combat
      C’est comme défendre des Eglises , si elles sont vide ,c’est peine perdu
      Il faut défendre la foi chretienne de la France, son identité, sa culture dans tous les sens du terme (tradition, culinaire, linguistique, architecturale, musicale, etc...), son histoire , tous ses particularismes , ses patois , bref tout
      Francophonie et frères d’Alliance
      Ne nous perdons pas dans un combat de rejet sterile, on sait tous que les racailles allogènes sont des nuisibles, et qu’il faut soit les emprisonner, soit les réprimer, soit les expulser sans aucun ménagement, mais n’oublions point que tout un tas de français de souche sont des merdasses encore plus nuisible à notre nation, que 10 kaaris, 20 chalghoumi, 15 Houria Bouteldja et 30 Mohamed Merah
      C’est le Panache français qui nous sauvera
      Les gouvernements successif depuis plus de 200 ans en sont pléthore
      Jules Ferry en tête de gondole
      Racisme/antiracisme l’imposture républicaine
      Union de prière camarade


  • #2173439

    Excellente intervention du premier monsieur qui connaît parfaitement ce dont il parle avec des exemples scientifiques et sources à l’appui. Tout l’enjeu de son exposé a été de montrer et démontrer que le fait scientifique, objectif, ne peut être lié à des considérations générales de jugement de valeur (quelles soient d’ailleurs supremacistes ou antiracistes), mais le deuxième intervenant de la fin, ne semble pas vouloir comprendre ce qui a été exposé et part dans des circonvolutions antiracistes.
    Les races sont des groupes d’individus qui ont évolué sur une longue période, qui peut être variable, dans des environnements différents et qui ont développé des caractéristiques génomiques et donc phenotypiques différentes adaptées selon l’endroit où ils ont évolué sans qu’un mélange important vienne homogénéiser ces différents groupes. La différence raciale ne tient pas dans un jugement de valeur : inférieur ou supérieur, mais dans une altérité évolutive liée à l’environnement et au climat. Ces différences ne sont pas simplement d’ordre physiques, elles le sont aussi en matière biologique : immunité, psychologie, cognition etc...


  • #2173461

    Bon, j’ai regardé en sautant le prologue et la fin et en sautant -par impulsions de 6 secondes- quand c’était trop plat.

    Mais il ressort que le conférencier fournit bien les bonnes clés en disant :
    - ) que la science dit blanc aujourd’hui mais pourra dire gris demain en fonction de ses "progrès", donc qu’elle n’a aune constance.
    - ) que la morale et l’éthique ne pourront jamais (du fait précédent) se baser sur la science.

    J’ajouterais personnellement que cette logique rejoint celles très critiques de la Franc-maçonnerie, qui reprochent à la FM de changer en permanence ses slogans, mots d’ordre, jugements moraux ...

    Cf le Témoignage de Maurice CAILLET
    https://www.youtube.com/watch?v=jl0...
    "Les FM sont adeptes du RELATIVISME. Ils n’admettent pas de vérités définitives ; "aucune vérité n’est indiscutable". Il n’y a donc pas de morale. "Ce qui est vrai aujourd’hui sera faux demain".
    La nouvelle morale tant annoncée n’est jamais révélée.
    Qui ne voit l’opposition entre prôner l’avortement et supprimer la peine de mort ?
    La Liberté n’est qu’un moyen, une évolution permanente vers autre chose."

    Thémistoclès


  • #2173514

    La république n’a pas d’odeur.


  • #2173525

    Le métissage entre deux races plutôt opposées n’est pas forcément recommandable. Ici l’acteur Mabô Kouyaté, fils d’une Allemande et d’un Africain, sans problèmes économiques, vient de mourir à 23 ans ; il semble avoir mis fin à ses jours.
    http://www.purebreak.com/news/mabo-...
    Il doit être difficile d’assumer deux héritages très différents. Le Blanc est conçu pour le froid et le pas très chaud, le Noir pour la chaleur intense. Comment le corps s’en arrange-t-il ?

     

    • Les éleveurs de chevaux de course et de chien de race diront la même chose.
      Il vaut mieux bien choisir pour préserver les qualités et les talents.
      Mais pour l’homme, mystérieusement cela ne s’applique pas.
      Même le jardinier dira la même chose.
      Bon j’arrête, je vais passer pour un horrible nazi.

      D’ailleurs si les races n’existent pas, comment est-il possible de condamner pour racisme.
      La logique ( chose totalement oubliée ) voudrait qu’il n’y ait pas de racisme possible.


    • #2173597
      le 07/04/2019 par Identité effacée
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      L’année dernière j’ai sélectionné l’œstrus tomates les plus belles, les plus charnues et les plus solides pour récupérer leurs graines que j’ai soigneusement rangées dans du coton et dans des boîtes en bois pour les planter maintenant . Bizarrement je n’ai sélectionné aucune tomate faible, des-générée ou handicapée pour mon potager .

      Suis-je nazie ?


    • #2173680

      @ gédéon :



      Il doit être difficile d’assumer deux héritages très différents.



      À votre avis, entre être le fils d’un Noir et d’une Blanche, et avoir eu son enfance grillée par une comédie à succès et la célébrité qui va avec, qu’est-ce qui est le plus dur à supporter ?

      Jamais entendu parler des "enfants-stars" de Hollywood qui sombrent dans la drogue et/ou l’alcool ?


    • #2173698
      le 08/04/2019 par Palm Beach Post : "Cult !"
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      N’importe quoi...

      Tu prends un cas isolé pour en faire une généralité.

      Y’a des p’tites meufs métisses qui sont superbes.
      Un p’tit chaton, tu le prends dans tes bras, tu lui demandes pas s’il a été croisé...


    • #2173708
      le 08/04/2019 par Des uns et des autres
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      « Le Blanc est conçu pour le froid et le pas très chaud, le Noir pour la chaleur intense. Comment le corps s’en arrange-t-il ? »

      avec une doudoune


    • #2173714
      le 08/04/2019 par .Des uns et des autres
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      “Y’a des p’tites meufs métisses qui sont superbes.”

      Kalergi aussi était très beau.


    • #2173821
      le 08/04/2019 par Gerard John Schaefer
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @ Des uns et des autres

      T’es tombé amoureux ?


    • #2173834
      le 08/04/2019 par .Des uns et des autres
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      Gerard John Schaefer,

      non je suis devenu républicain


    • Une amie d’origine Ivoirienne a vécu quasi toute sa vie en France.
      Elle n’est pas métis et elle est Ivoirienne de souche.
      Elle est trés habitué au froid et réfractaire à la chaleur.

      Et elle est loin d’être seul comme les blancs qui vivent dans les endroits chaud d’Amérique ou d’Afrique.


    • @gédéon

      Jamais vu une dégueulasserie pareille, oser prendre le cas d’un suicidé pour vomir une telle connerie... le seul problème qu’a eu ce malheureux avec ses parents, c’est qu’il les a tous deux perdu, et bien trop tôt. Apprenez donc le respect !


    • #2174503

      L’un des commentaires les plus bidons que j’ai pu lire sur la toile....


    • Il peut y avoir un métis qui ne reçoit aucun avantages significatifs, un autre mieux adapté au froid et un autre à la chaleur, peut-être un autre qui a reçu toutes les "meilleures" versions de gènes prend l’avantage pour les deux cas. En vrai j’sais pas.

      Même si il y a des phénotypes mieux adaptés à certaines conditions et que cela reste le facteur prédominant ; c’est aussi une question d’entrainement, de volonté, et le métabolisme évolue en une seule vie, si tu lui fournis les ressources nécessaires (psychologiques également).

      Et puis ton histoire de suicide là, est multifactorielle, et c’est pas juste qu’il se les pelait je pense. (il a pas yaté son kou en tout cas ><)
      Pourquoi, pour toi c’est le compte en banque qui fait l’envie de vivre de qqn ???

      Voilà pour le coq, je passe à l’âne : autre livre à mettre en lien avec celui dont parle l’introduction sans en citer le titre : Le Serpent Cosmique de Jeremy Narby. Mais toutes ces théories sont encore très loin du consensus et n’y parviendront peut-être jamais, (la panspermie (extraterrestre) contre la soupe prébiotique...)


  • #2173573

    Le professeur BERNARD, avait déjà depuis longtemps fait un livre sur la géographie du sang. Les races existent, c’est comme ça.
    Le racisme est de considérer qu’une race est inférieure à une autre mais rassurons-nous, il y a autant de cons chez les blancs que chez les noirs ou les jaunes.

     

    • #2174087
      le 09/04/2019 par la rochejaquelein
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      Il suffit d’observer une final du 100 mètres en athlétisme et en natation pour comprendre qu’il y a des dispositions liées à la race. Faire de même avec les prix nobel et les maitres internationaux d’échec vous donne une idée de la répartition de l’intelligence par groupes ethniques.


    • #2174285

      Il suffit simplement d’ouvrir les yeux et de voyager un peu à travers le monde pour aprécier le fait qu’entre les peuples, les races, les ethnies appelez ça comme vous voulez il existe des inégalités flagrantes de tous ordres.


    • #2174433
      le 09/04/2019 par Lee Harvey Trou-d’Ball
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @Galeo
      Si Notre Créateur (NSJC) avait voulu que l’on soit tous pareil , Il nous aurait tous fait naître en jogging & en Nike, avec une casquette à l’envers, agglutinés dans un lotissement à maison Bouygues clefs en main , autour d’un centre commercial, d’un Mega-CGR et d’un MacDo
      Chantant du Monsieur/Madame, du Maître Gims et du Patrick Bruel
      Parlant une sorte d’anglais à 50 mots (Yes, No, Wesh, Ziva, Yo, etc...)
      Pratiquant lèche-angisme LGBT++ et la sodomie sous captagon, devant la vie d’Adele, avec Pipo & Pompo
      Malheureusement Il a fait les montagnes, les rivières, les deserts, les forêts, les oiseaux, les poissons , les insectes, les dialectes, les ethnies, la pluie ,le soleil, l’hiver et l’été
      Dire qu’on aurait tous pu être beau comme Vincent Macdoom , intelligent comme Nabilla, agile comme Magloire, rigolo comme Pierre Fatus, cultivé comme Chalghoumi et musclé comme Jeremstar
      Quelle injustice !!!


    • #2175217

      @Lee Harvey Trou-d’Ball

      Et oui, heureusement que le "Créateur" a construit un monde de diversité et, comme vous dites, dire que les "hommes" auraient pu être beau comme Macdoom ou Vurst, et que les femmes gonflées à l’helium comme Nabilla, enfin comme toutes ces mocheté/es plus ou moins métissées qu’on nous impose dans les médias on peut dire qu’on l’a échappé belle mais les satans de l’antiracisme n’ont pas encore déposé les armes et rêvent d’un monde métissé, uniforme, acculturé, moche, triste, sans idéal corvéable et taillable à souhait sous la férule d’un gouvernement mondial géré par qui vous savez et installé ou vous savez.


  • #2173587
    le 07/04/2019 par Un ploemeurois
    L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

    Le principal est l’utilisation par les sciences dites sociales des sciences dures. Les premières sont en général très orientées et ne piocheront dans les secondes que pour un vernis de sérieux et surtout d’y prendre ce qu’il leur arrange. Les maths et la génétique sont ce qu’elles sont, ni bonne ni mauvaise, le souci est ce que les personnes en font.


  • #2173632

    Stoczkowski nous parle de certains particularisme génétique chez les afro-américains et chez le asiatiques mais pourquoi ne mentionne-t-il pas des maladies héréditaires génétiques ches le juifs comme les maladies de Tay-Sachs et de Canavan, le Syndrome de Bloom, la dystonie idiopathique et la dysautonomie familiale qui sont aussi beaucoup plus fréquentes au sein de la population juive ashkénaze que chez les populations non-juives ; il ya aussi des maladie plus fréquente chez les juifs d’origines Ashkénazes et d’autres maladies sont plus fréquentes chez les juifs séfarades...

     

    • #2173787

      Merci, j’aurai appris quelque chose. Il est particulièrement cocasse que les champions de "l’antiracisme" et du métissage soient aussi ceux de la consanguinité, avec toutes les tares que ça implique...


    • #2173891

      La consanguinité fait des tarés, voyez les derniers Habsbourg d’Espagne et leur prognathisme héréditaire . Le tout dernier, impuissant et halluciné, a légué son royaume et son empire colonial (la moitié de l’Amérique…) au petit fils de Louis XIV...


    • #2174298

      @ rectificateur, on peu penser que ce n’est pas uniquement le résultat de la consanguinité mais la persistances de certaines traits génétiques constitutifs. Soit dit en passant il y eu/a métissage entre les ashkénazes et les peuples d’Europe centrale mais cela n’empêche pas les particularismes génétiques propres à chaque groupe ethnique de s’exprimer. Le même processus a probablement du exister entre les sépharades et les peuples arabes.


  • #2173641

    Marx le découvreur de l histoire scientifique qui connaissait bien son Darwin notamment au point de lui avoir demander la dédicace du Capital, écrivait dans "Misère de la Philosophie" :"Il y a moins de différence entre un philosophe et un porte-faix , qu’entre un mâtin et un lévrier, c’est la division du travail qui a creusé un abîme entre l’un et l’autre !"
    A méditer.


  • #2173650

    La principale chose que peut craindre l’antiracisme, c’est lui-même.

     

    • #2173700
      le 08/04/2019 par Gerard John Schaefer
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      racisme et anti-racisme sont les deux faces de la même connerie.

      Ne vous laissez enculer ni par l’un, ni par l’autre

      Te connais-tu suffisamment toi-même, pour juger l’autre, que tu ne fais pas l’effort de comprendre, pas plus que tu ne fais l’effort de comprendre toi-même ?
      Peut-être a-t-il ses raisons ?
      Et les tiennes ?


    • #2173724

      Exactement.

      Le racisme et l’antiracisme, et leurs avatars « orientationistes intersectionnels », tournent en boucle et sont promus pour empêcher toute critique des questions sociales et de celle du travail en particulier. Tant que le chien essaie de s’attraper la queue il ne risque pas de mordre la main du maître. Affirmer qu’il existe un affrontement entre exploiteurs et exploités s’avère bien plus subversif pour la structure de pouvoir que d’aller peinturlurer des croix gammées ou de clément-merdiquer contre Hitler. Il y a des différences biologiques entre les groupes d’êtres humains, et alors ? Cette hétérogénéité permet à l’espèce d’avoir de meilleures perspectives de survie. En outre elle n’implique pas qu’on puisse la transcrire dans le domaine de la pensée.

      Merci à vous, merci au commentateur plus haut d’avoir fourni une bonne citation de Marx.


    • #2173882

      @Gerard John Schaefer
      Vos questions me sont adressées ?


    • #2173965

      Je pense que la deuxième personne, dans les questions de Schaefer, a une valeur impersonnelle. Vu son pseudo, il ne m’étonnerait pas qu’il lui paraisse naturel que « Je » soit « un autre » ;)


    • #2174146
      le 09/04/2019 par La rochejaquelein
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      @Robespierre.

      La génétique n’est pas contre les sciences sociales, c’est plutôt les idéologies post communistes des sciences sociales qui sont contre la génétique.


  • #2173670

    L’homme est né dans un milieu ; c’est le milieu qui le conditionne et conditionne donc sa capacité à créer, construire, penser, prospecter, etc. Dans un pays froid, il cherchera à construire un abri solide et chaud. Dans un pays chaud, il se contentera d’un feuillage ou d’un tronc ... Notre QI est d’abord conditionné par notre environnement puis par la culture et peut être également la génétique. Un Australopithèque au QI de 1 survivra dans son désert, là où un surdoué occidental mourra de soif !

     

    • #2173804
      le 08/04/2019 par .Des uns et des autres
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      Hé oui, un homme élevé par des poules se verra pousser une plume dans le cul.


    • #2173876

      Sauf que, même en Afrique, c’est le mode de vie européen moderne ou américain moderne qui est recherché... Même en Afrique, tout le monde veut son smartphone.
      Alors qu’à l’inverse, même là où ce serait possible, ce n’est pas le mode de vie des Peuls que le reste du monde cherche à adopter.
      Le milieu qui conditionne la faculté à créer ? En Afrique, il fait chaud. Ce ne sont pourtant pas, sauf erreur de ma part, le Africains qui ont inventé la climatisation. Merde alors... Encore les occidentaux !


  • #2173797

    1/2
    Certains disent renvoyer "anti-racisme" et "racisme" dos à dos et affirment qu’ils sont les 2 faces d’une même pièce. Je suis totalement d’accord avec eux mais en disant ensuite que la véritable question et le véritable enjeu est "la lutte des classes", bin ils font de l’"anti-racisme",c’est à dire qu’ils minimisent le déterminisme racial général qui peut exister chez différents groupes. Le véritable antagoniste au racisme et à l’antiracisme est le "differencialisme racial", qui contrairement au racisme, ne postule pas une quelconque supériorité arbitraire mais admet que l’humanité est vaste et qu’il faut la préserver dans sa diversité au maximum, nul besoin d’aller chercher des exemples foireux dans les tomates pour défendre ça.
    Comme l’a très bien résumé le monsieur et les différents commentaires, la nature et l’évolution n’ont en rien à secouer de savoir qui est "supérieur", "égal" ou "inférieur" comme nous le faisons trop souvent, elles au contraire façonnent les êtres en fonction du fait qu’ils soient le mieux adaptés à leurs environnements respectifs. Par haute latitude et faible ensoleillement, il vaut mieux être clair de peau, le non besoin de melanines entraîne une depigmentation des cheveux et des yeux (il est supposé que les yeux clairs et bleus sont plus utiles à la vision par faible luminosité), la structure du corps et les mensurations des peuples du nord différent aussi de ceux des peuples equatoriaux.
    Le fonctionnement général du corps, sa réponse immunitaire et aux médicaments different eux aussi en fonction des différents groupes raciaux. Les Africains noirs ont développé une assez bonne réponse immunitaire qui impacte fortement leur sang contre un certain nombre de maladies tropicales. Ce qui vaut pour le corps vaut aussi pour l’esprit, qui est en réalité le produit du premier, la psychologie, le caractère, la cognition, les différentes capacités intellectuelles sont différentes et plus ou moins développées d’une certaine façon selon les différents groupes raciaux. Pourquoi les descendants d’Européens hors d’Europe adoptent souvent une culture commune et un mode de vie commun à ceux de leurs cousins restés sur le vieux continent ? Pourquoi les descendants de noirs sur les 4 continents se mettent à adopter la même culture et les mêmes signes culturels presque simultanément à des endroits différents, si ce n’est pas déterminisme ?


  • #2173803

    2/2
    Quant au QI, certains chercheurs supposent que certaines facultés intellectuelles sont étroitement liées à l’évolution dans un milieu où la charge virale et infectieuses sont moins importantes qu’ailleurs.
    On sait, en réalité, que les capacités intellectuelles sont déterminées à plus de 90% par la génétique, les vrais jumeaux élevés dans des conditions socio-économiques différentes, ont quand même des scores de QI sensiblement semblables.
    Un milieu froid ne permet pas un développement de certaines souches virales et infectieuses équatoriales particulièrement virulentes, qui prennent beaucoup d’énergie et en particulier d’énergie nerveuse et générent une forme d’inflammation. Le milieu chaud et humide étant propice aux développement viral et bactérien (pensez à vos chaussettes).
    La ressource énergétique qui favoriserait un développement plus grand des capacités intellectuelles serait dévolue à la lutte contre les différents pathogènes.

     

    • #2174100
      le 09/04/2019 par La rochejaquelein
      L’antiracisme doit-il craindre la notion de race ?

      Le QI moyen des inuits est assez élevé. Votre thèse est intéressante. pour autant

      Le QI moyen européen le plus élevé se trouve en Italie. 4eme au classement mondial. Premier pays Hong Kong. Il n’y fait pas très froid, pas plus qu’en asie où il y a pas mal de virus. Il faudrait y regarder la température avant le néolithique. Tout c’est peut-être joué en période de glaciation. Rien à voir avec un Dieu qui parle à son peuple.

      Les capacités cognitives et donc intellectuelles des enfants africains se développent plus vite que celle des européens jusqu’à deux ans et demi, puis les blancs passent devant. Plus le QI se développe vite moins il se développe longtemps. C’est vrai aussi comme différence entre homme et femme. Jusqu’a 16 ans les filles ont un QI supérieur aux garçons, mais celui des garçons continue de progresser jusqu’à 20 ans. Intelligence moyenne homme femme est équivalente de part le monde, mais il y a deux à trois fois plus de débiles (QI inf 70)et de génies (QI sup 150) chez les hommes. Donc peu de prix Nobel chez les femmes. Le QI des prix Nobel est de 150 160 comme pour les chefs d’orchestre. Pas beaucoup d’afro américains non plus dans ces catégories, le QI moyen de ces populations est un barrage plus grand que le barrage social. C’est terrible, mais c’est ainsi.


  • #2173885

    Quelle surprise... Alors finalement, les races existent ? Parce que c’est la science qui l’a dit ?
    Et moi qui, comme un con, me fiait juste à ce que je voyais... Les Asiatiques, bridés, les Africains, noirs et les Européens blancs. Alerte amalgame !
    Vous allez voir qu’un jour, ils redécouvriront qu’un homme, c’est pas pareil qu’une femme. Si, si, je vous jure : un homme et une femme, c’est différent !

    L’idéologie mise en échec par la réalité : Céline, qui parle de ça dans ses pamphlets, ceux qu’on n’a pas le droit de lire, avait raison. Qui a dit "Et pas que là-dessus" ?

    L’idéologie post-moderne est une chiasse mentale.


Commentaires suivants