Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’attentat de Charlie Hebdo pourrait déteindre sur Areva au Niger

Simple coïncidence ? Permettez moi d’en douter… alors que le géant du nucléaire français Areva éprouve quelques « difficultés » au Niger dirons-nous poliment, sous fond de négociations de la manne générée par l’exploitation de l’uranium, une dizaine de morts est à déplorer dans le pays, suite à des émeutes anti-France.

On voudrait profiter de l’« occasion » de l’attentat ayant frappé Charlie Hebdo pour chasser de bien gênants concurrents qu’on ne s’y prendrait pas autrement…

En tout état de cause, plusieurs dizaines de fondamentalistes ont saisi la perche tendue par l’attentat de Charlie Hebdo pour s’en prendre à la minorité chrétienne du Niger et aux occidentaux, faisant plusieurs victimes et d’important dégâts. Les autorités musulmanes appellent quant à elles au calme. Prouvant ainsi, s’il en était besoin, qu’elles sont bien loin de tout ce vacarme, voire de ce qui pourrait bien être une manipulation.

Cerise sur le gâteau, oserais-je dans un cynisme le plus total, Zinder, la deuxième ville du Niger d’où sont parties les violences se situe à la frontière du Nord Nigéria, une région frappée de manière sanglante par Boko Haram ces derniers jours. Alors même que, ministres de la défense et diplomates s’alarmaient le 15 décembre dernier, lors du Forum Paix et Sécurité à Dakar, d’un fort risque de recrudescence des violences et du terrorisme dans ce pays riche en pétrole, à quelques semaines d’élections stratégiques.

Lire la suite de l’article sur leblogfinance.com

Voir aussi, sur E&R :

Je m’éclaire sans l’énergie nucléaire
grâce à notre partenaire Prenons le Maquis !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Ca serait tellement mieux Sarah si la mine d’Uranium d’Areva passait sous le contrôle des Israéliens..."


  • Ceci revient à chercher qui finance Boko Haram !!!!

     

  • Après Charlie Hebdo c’est Areva.
    Qui en veut à la France ??? Faut investiguer...


  • Bien sur, car le projet, depuis longtemps, c’est de virer la France de l’Afrique.

    Bravo Charlie Hebdo. Opération manipulation , phase 2.


  • "alors que le géant du nucléaire français Areva éprouve quelques « difficultés » au Niger dirons-nous poliment, sous fond de négociations de la manne générée par l’exploitation de l’uranium"

    qui parle de manne ?
    si cela à put être vrai il y a quelques années, le prix de L’U3O8 au marché spot est actuellement à 36$ alors que le cout de production se situe à 32$ pour cominak et et 30 $ pour somair
    le coût de production est quasiment au prix de vente
    elle est ou la manne ?
    heureusement Areva vend la plupart de son U à des prix négociés sur le long terme avec des électriciens mais il n’en est pas moins que Fukushima à mis un frein important a la production d’U, notamment au Niger. les électriciens japonnais étant les principaux clients d’areva et avec 51 réacteurs arrêtés ...


  • Quoi, vous voulez dire que des nations hostiles à la France - suivez mon regard- comploteraient pour nous virer d’Afrique ? que ces mêmes nations intrigueraient pour plonger notre pays dans la guerre civile ? trêve de plaisanterie : il est évident, pour qui pense un peu, qu’un vaste plan de destruction de la France est à l’oeuvre depuis 40 ans, que ce plan est en passe d’aboutir - ne reste plus qu’à mettre la main sur les fleurons nationaux que sont Alsthom, Dassault, Giat, Total etc...avec le recul, la vérité éclate au grand jour : nous sommes à deux doigts de la fin car nos " alliés " les plus proches ( USA, Angleterre, Allemagne...) sont nos pires ennemis, l’ont toujours été..
    Une fois la régionalisation de la France accomplie, il en sera fini de notre pays- et de l’Europe, par la même occasion !