Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"L’embauche possible de migrants va peser sur nos salaires et nos emplois à très court terme"

Un rapport remis lundi 19 février 2018 par le député Aurélien Taché (LREM) au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur propose que les demandeurs d’asile puissent commencer à travailler six mois après l’enregistrement de leur dossier. Une proposition explosive, qui pourrait clairement avoir des conséquences sur les salaires à court terme, comme nous l’a confié le manager d’un grand groupe hôtelier français.

 

Ce dernier, qui s’occupe d’un établissement dans le Finistère, mais qui souhaite garder l’anonymat pour des raisons évidentes de sécurité professionnelle, nous explique :

« Il y a plusieurs domaines où il existe un problème de recrutement aujourd’hui en France. L’hôtellerie restauration en fait partie, mais c’est également le cas dans les services à la personne, dans l’agriculture, dans les métiers d’entretien ».

Selon lui, c’est avant tout « la perspective salariale modeste, couplée avec des travaux pas toujours bien perçus, et finalement peu de possibilité d’évolution » qui entraine ces difficultés à recruter.

« Il ne faut pas se mentir : certains immigrés eux, sont prêts à faire n’importe quel travail, y compris temporairement, pour pouvoir obtenir des garanties administratives, des possibilités de rester en France. À court terme, certains employeurs ne vont pas hésiter à les embaucher, tout en se faisant un peu de publicité médiatique “humanitaire”. Et cela plutôt que de faire un travail de fond, pour étudier les possibilités d’augmenter les salaires et d’attirer plus facilement les Français vers ces métiers ».

Ce manager a travaillé en région parisienne, il connait son sujet :

« à Paris, certaines cuisines de grands restaurants sont entièrement occupées par des travailleurs immigrés. Certains managers les répartissent même par nationalités pour que cela fonctionne mieux. C’est une réalité que personne ne semble vouloir prendre en compte ».

[...]

Et ce dernier de s’interroger :

« En province, comme ici en Bretagne, outre le fait que ce phénomène puisse peser sur les salaires à la baisse, c’est en terme de qualité de service que cela va jouer également. Vous imaginez un instant le scénario cocasse dans lequel un serveur venu d’Érythrée va décrire l’huître de Cancale à un normand ou à un anglais venu se restaurer sur la côte ? Ou ce jeune Afghan devenu réceptionniste à Châteaulin à qui on va expliquer qu’il faut parler d’Huelgoat ou de la Vallée des Saints à nos clients ? Cela n’a aucun sens, aucun ».

Au final, il semble assez fataliste sur la suite des évènements :

« En gros, pour les Français, il va falloir accepter de travailler sans avoir le salaire correct qui devrait aller avec le métier envisagé, ou sinon de laisser sa place à d’autres. Si vous cumulez cela avec le contrôle accru des chômeurs qui vont être obligés de plus en plus d’accepter y compris des métiers qui ne leur correspondent pas forcément, on va droit dans le mur, et vers une colère qui ira en augmentant, ou bien vers une résignation. Ce n’est pas du tout la conception que je me faisais du travail en hôtellerie restauration quand j’ai débuté ma carrière ».

On se souvient qu’en Allemagne, le ministère du Travail allemand avait annoncé en 2016 qu’il comptait créer 100.000 emplois à destination des migrants arrivés dans le pays « pour favoriser l’intégration de ceux qui ne disposent pas de titre de séjour », des employés payés … 80 centimes de l’heure. Des entorses au salaire minimum légales étaient également envisagées, toujours dans l’optique de permettre l’accès à l’emploi de ces immigrés.

[...]

Une enveloppe chiffrée par le député (pas par les experts pour l’instant) à plus de 600 millions d’euros. À la fin, ce sont en effet toujours les Français qui paieront l’addition…

Lire l’article entier sur breizh-info.com

La guerre mondialiste contre la France est déclarée !
Lire sur Kontre Kulture

 

Immigration de masse, la solution oligarchique, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qu’il y a d’étonnant c’est que historiquement la France depuis la mort du Roi, c’est l’armée qui a contrôlée le pays. Tandis que depuis mai 68, ce sont des civils ou des factions étrangères, donc pourquoi l’armée n’a-t-elle repris le contrôle depuis lors ?

    Il doit bien y avoir des généraux formés de manière classique disposant d’un cursus politique, militaire et historique pour comprendre que les enjeux sont civilisationels.

    À moins que quelque chose encore échappe à la compréhension générale.

     

    • L’armée française est comme une armée Mexicaine avec beaucoup d’officiers supérieurs qui mangent à la gamelle et n’ont aucun intérêt à renverser le système. Combien de francs maçons dans les hauts grades de la police et l’armée ?



    • À moins que quelque chose encore échappe à la compréhension générale.



      Apparemment oui.

      Historiquement la France depuis la mort du Roi, c’est le Banque et le Capital qui a contrôlée le pays. Tandis que depuis mai 68, ce sont les Trotskistes et les Atlantistes, ceux qui ont couper les couilles a l’armée

      Des militaires qui protègent des synagogues toute la journée plutôt que leur propres frontières, cela aurait du t’eclairer..


  • Jacques Attali l’avait annoncé : les salaires des français sont 30% trop élevés...
    L’arrivée massive de clandestins servait, entre autres, à cela.


  • Ah la Bretagne, ce dernier rempart contre le FN et le fachisme qui vient de découvrir l’eau chaude.

    Good job !

     

  • Donc, si je comprends bien, on peut embaucher du clandé ?...ils sont vraiment phé-no-mé-naux...

     

    • Ca fait longtemps qu on peut embaucher du clandestin dans le btp ca marche bien

      Moi je dis qu on devrais pouvoir voter pour des clandestins aux presidentielles
      pour aller au bout de la logique, et on paye les ministres au gouvernement 1000 euros au black
      Avec des primes en cas de résultat je suis sur qu’il y aura des candidats


    • @Paul : en effet, vous avez raison, le btp se sert beaucoup de clandés. Le sens de ma remarque, c’ est que désormais, si l’on suit le rapport Taché (un prédestiné patronymique, celui-là), l’Etat encouragerait ouvertement l’emploi de gens entrés clandestinement, là où, jusqu’à présent, il est officiellement interdit de le faire (cf. droit du travail, droit pénal...). Une partie de ma famille est paysanne, je peux vous dire qu’on ne s’amuse pas à ça avec la main d’œuvre saisonnière...


  • Article de breizh info ??? Les bretons ?
    Ceux pour qui j ai énormément de respect mais qui ont massivement voté pour des immigrationiste en 2017... ?

     

    • Tu devrais te demander pourquoi tu as énormément de respect pour ceux qui ont massivement voté pour des immigrationiste en 2017.

      Ils veulent des immigrés ? Qu’ils se les prennent frontalement dans la gueule, ca reste la dernière manière de les ramener a la réalité.

      Pareil pour les petites Suédoises et Allemandes avec leur pancarte "Refugees Welcome". Un viol ou deux, ca va les rendre moins immatures politiquement.


  • Alors c’est à ça que consiste le programme humanitaire de la République ? un salaire de misère pour les uns, et l’appauvrissement programmé pour les autres ?


  • Ils n’avaient qu’à voter FN . Savez-vous que grâce au scrutin majoritaire à deux tours les Patriotes français sont représentés par 1,2 % des députés , les 7 députés FN ? Il y a 577 députés dont 570 sont des "députains" .


  • Nous y voilà, au moment où il vont nous expliquer que l’on doit donner du travail aux clandos pour les intégrer...
    Triste situation et en même temps j’ai hâte de voir les antifas perdre leur taf ou 30% de salaire. Quelle blague serieusement....

     

  • « Il y a plusieurs domaines où il existe un problème de recrutement aujourd’hui en France. L’hôtellerie restauration en fait partie, mais c’est également le cas dans les services à la personne, dans l’agriculture, dans les métiers d’entretien »

    C’est vraimnet se foutre de la tronche du monde.
    N’importe qui de n’importe quelle région de France qui va sur pôle emploi pour trouver un taf dans les secteurs mentionnés sait que dans les 3 jours de parutions d’une offre d’emploi y a au moins 30 postulants... si c’est pas d’avantage.
    Et en plus, tous payé à coup de lance-pierre et demandant de l’expérience et le diplôôôme (mais pas trop élevé) qui va avec.

    (avec une inconnue pour le secteur agricole car la plupart des recrutements ne sont pas via pole emploi)

     

    • Tout à fait, c’est entièrement faux !
      Même pour des salaires payés à coup de lance-pierre les gens seraient capable de traverser tout Paris à pied pourvu qu’il aient un salaire à la fin du mois.


    • L’hôtellerie et la restauration sont des métiers exigeants et loin d’être de tout repos qui épuisent déjà bon nombre de français de bonne volonté.
      Ceux qui vont embauchés des clandestins ne peuvent qu’être des margoulins qui vont bien vite s’en mordre les doigts.
      Le retour de l’esclavagisme en mode humanitaire, quelle idée de génie.


    • @ bla
      Une théorie que je défends depuis des mois est la suivante :
      Les bobos aiment les produits bios.
      Hors l’agriculture bio réclame plus de main d’oeuvre que l’agriculture classique. Cependant les agriculteurs se suicident ou cessent leur activité, car leurs salaires sont trop bas. Qui de mieux que des migrants désœuvrés pour remplacer ces travailleurs ?
      L’on pourrait penser que je psychote, mais ce genre d’exploitation bio, fonctionnant sur un modèle semi-exclagiste existe déjà en Italie, voir le documentaire de Envoyé Spécial "les récoles de la honte".


    • Trop cher, il faut de la main d’œuvre plus rentable, c’est impossible pour un patron de s’en sortir s’il paye correctement ses officiers et agents d’entretien. Permettre aux migrants de travailler c’est faire accepter une substitution de population chez le petit patron français moyen. Même les simples possesseurs de cartes de séjour sont devenus trop chers, il faut trouver un moyen de faire à tout prix accepter les migrants 3.0 sur notre territoire. La hausse des charges sociales et patronales nous poussant toujours plus à requérir une main d’œuvre moins chère.


  • "L’embauche possible de migrants va peser sur nos salaires et nos emplois à très court terme". Quelle découverte ! Ça fait 50 ans que ça dure !

    "Il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. Il est inadmissible de laisser entrer de nouveaux travailleurs immigrés en France alors que notre pays compte près de deux millions de chômeurs, français ET immigrés". Georges Marchais Premier Secrétaire du Parti Communiste français - Discours de 1980.

    https://www.youtube.com/watch?v=WNO...


  • C’est une blague ?
    Et les millions de chômeurs inscrits au pole-emploi ?
    Du travail tout le monde en cherche, la vérité c’est qu’il n’y en a plus !

     

    • La vérité c est aussi que les gens se reproduisent comme des lapins. En quoi faire descendre la population française à 10 millions serait un problème ? Ca redonnerait du taf à plein de gens, des terres, des denrées etc. Mais avec ces populations primitives, on prend le chemin opposé


    • oh que oui qu’il y en a du travail , qui c’est qui nettoie ta cage d’escalier ? qui c’est qui fait la sécurité dans les magasins ou les évenementiels ? la vérité c’est que l’euro est trop élevé ils veulent faire tomber le smic à 300euros ils ont donc besoin d’importer un tsunami de main d’oeuvre prête à bosser pour un bout de pain rassit ça permet de revoir les conventions collectives à la baisse et faire travailler les gens comme des chiens .


  • J’ajoute que les étudiants dans ce secteur vont se prendre ses "Chances pour la France 2.0" en plein visage, vu les difficultés pour les patrons de trouver de bons apprentis, et les apprentis de trouver un patron. Une jeunesse qui va se "FNiser" à vitesse grand V et qui n’aura plus rien à perdre. Va y a voir du sport.


  • Le chantage administratif (travaille contre papier)... voilà ce qu’est en réalité cette "démocratie des droits de l’homme"...... qui a mon avis remonte à bien plus longtemps encore.....


  • Je suis Breton c’est la seule identité qui me reste, mais je confirme ici comme ailleurs l’idéologie très puissante anti-raciste a fait des ravages, une certaine génération trouverait même normale que des "réfugiés" occupent des emplois alors que leurs propres enfants sont dans le désarroi total !


  • Embauche des migrants, interim pour les Français.

     

  • L’ offre et la demande régissent la valeur dans ce monde capitaliste. Sauf au niveau du travail en France.
    Ce qui est rare devrait etre cher, vous voulez un employé rare à trouver il faut payer plus cher. Mais non en France, on utilise des clandestins plutot que d’ augmenter les salaires.
    Il faut venir à la source du problème et comprendre que les salaires ne peuvent difficilement être augmentés sauf si l’on diminue les charges(brut/net).
    Le probleme dans ce pays est toujours le même, l’ Etat est un outil aux mains d’une caste qui tant à généraliser l’esclavage moderne afin de protéger leurs intérets et monopoles.


  • D’après le Service Public concernant travail d’un étranger en France :
    https://www.service-public.fr/parti...


  • Sur un accord de country à la guitare : (dédicacé à Soros & Cie)
    - Dans mon pays, il y a un problème ;
    - et ce problème c’est le transport ;
    - ...


  • « tout en se faisant un peu de publicité médiatique “humanitaire”. Et cela plutôt que de faire un travail de fond, pour étudier les possibilités d’augmenter les salaires et d’attirer plus facilement les Français vers ces métiers ».
    Au moins les choses sont très clairs pour les individus dont l’esprits est complètement bourré par les médiats , il s’agit bien d’importation le tout bien soutenu par l’UE purement pour des questions économiques et non humanitaires , donc ce qui confirme que l’aspect humanitaire n’est qu’une couverture .


  • C’est bien les politiques. Il leur faut au minimum un rapport pour comprendre ce qui est évident quand on a du bon sens ou de l’honnêteté.
    Des millions de chômeurs déjà, mais continuons à faire comme si c’était leur faute si ils ne trouvent pas de travail, et continuons à faire croire à la population qu’on peut se permettre d’accueillir des centaines de milliers de gens en plus.


  • Les entrepreneurs , de bons petits collabos , et pas que les grandes entreprises c’est pour ça que moi quand je doit faire appel à une entreprise pour tel ou tel travaux chez moi je sélectionne à la couleur de la peau des ouvriers , c’est malheureux mais c’est de la résistance économique et raciale à la fois , voilà oû on en est en 2018 et étant donné que ça va créchendo (regardez la sorties des lycées) on va droit vers une guerre d’Algérie en France , et ce qui se passe en France ça refait pareil au Canada dans les mois qui suivent , pour vous dire l’empleur du conflit ethnique qui se prépare .


  • Et pendant ce temps les emplois vont en Pologne. Ils ont bon dos les migrants.
    Réveillez vous !!!
    Ne varietur
    Lavrov.


  • "L’embauche possible de migrants va peser sur nos salaires et nos emplois à très court terme"
    Nous autres petits patrons, artisans, paysans, salaries, on risque rien, par-contre, les chirurgiens-esthéticiens , les intellectuels, les ingénieurs nucléaires, les scientifiques, les bio-chimistes, les mathématiciens en aéronautique, des journalistes en economie de BFM/RMC (des experts en expertises qui analysent des analyses ) et surtout les philosophes en chemise blanche ,eux je suis inquiet, leurs salaires ....huuum... là on va recevoir des centaines de milliers de Montaigne, pas des Bébert de chez PSA, des Jean-Marie de Pole-Emploie ou des Jojo éleveurs de volailles dans son tracteur
    Pour eux l’emploie va commencer à manquer , je compatie et si vous descendez dans la rue et bloquer les rocades et periphs en vidant des beines de livre et de DVD du Serment de Tobrouk ou de Qui a tué Daniel Pearl ?
    Je suis avec vous, mais juste de pensées ,parce-que comme dit Angot ,quand mon plan B fonctionnera, j’écrirai un livre ou une symphonie en votre honneur
    Pour le moment j’attends mon revenue universel pour acheter un stylo et des feuilles


  • Afin de promouvoir l’égalité des chances souhaitée par la République, j’exige tout de suite que BHL et ATTALI soient remplacés par des migrants. BHL et ATTALI bénéficient depuis bien trop longtemps de situations confortables et privilégiées. Ces migrants aussi doivent avoir leur chance !


  • Les clandos sont moins cher et j’ai aussi constaté que les immigrés régularisés ou les gens d’origine étrangère qui ont obtenu la nationalité française et donc travaillent dans des conditions "normales" sont plus enclins à obéir et à se fondre dans la masse pour s’incorporer dans leur pays d’accueil. Ce n’est pas une critique de ma part, je ferais probablement la même chose à leur place. Alors non seulement la main d’oeuvre clandestine coûte bien moins cher mais à la longue ces gens - qui finissent pas être régularisés - sont plus obéissants et adoptent plus facilement la "doxa" de notre société que les fds... Le pouvoir est donc gagnant sur deux tableaux...

    Mon compagnon, ouvrier agricole, est chômeur longue durée car dans la région, on a très facilement recours aux contrats OMI, qui permettent d’embaucher des immigrés qui eux ne rechignent pas à travailler dans de mauvaises conditions et en étant très exposés aux produits chimiques. On ne leur en veut pas, ils viennent souvent de pays à grosses difficultés économiques (Portugal, Roumanie...). Par contre, on se demande si au bout du compte, cette logique de profit ne va pas se retourner contre ces patrons qui ne veulent pas embaucher ces Français chouineurs mais veulent absolument qu’ils achètent leurs produits (chez moi, ce sont de mauvaises pommes pleine de pesticides à plus de deux euros le kilo ou de l’huile d’olive à 20 euros le litre alors que le chômeur local se fournit dans le discount du coin... !)


Commentaires suivants