Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’entourage de Macron envisage le recours au 49-3 pour faire passer la réforme des retraites

Face aux rebondissements à prévoir dans le cadre de la validation parlementaire de la réforme des retraites, le recours à l’article  49-3 serait défendu par certains membres de l’exécutif. L’option n’aurait toutefois pas convaincu Édouard Philippe.

 

Après avoir fait savoir aux organisations syndicales et patronales qu’il était disposé à retirer provisoirement l’âge pivot du projet de loi sur la réforme des retraites, l’exécutif envisagerait-il le recours à l’alinéa 3 de l’article 49 de la Constitution ?

Selon une information rapportée ce 12 janvier par Le JDD, « l’opportunité » d’utiliser ledit article 49-3 pour faire passer la réforme des retraites serait actuellement « débattue au plus haut niveau de l’exécutif ». La procédure en question permet au gouvernement de faire passer un texte de loi sans le vote des parlementaires, qui ont alors 24 heures pour voter une motion de censure forçant le gouvernement à démissionner.

 

« A-t‑on vraiment envie de se taper une réforme des retraites qui dure des mois et des mois ? »

Un tel scénario aurait en effet été évoqué à l’occasion d’un dîner politique à l’Élysée le 7 janvier. « Pas parce que la majorité est trop courte et le vote de la réforme incertain, mais pour s’éviter un feuilleton politique dangereux », explique le journal hebdomadaire dominical, qui cite à ce sujet un proche d’Emmanuel Macron : « Plutôt que de se payer une guérilla parlementaire majeure à quinze jours des municipales, on pourrait passer d’un coup. Mais c’est extrêmement brutal pour les oppositions. »

Également cité par Le JDD, un ministre, dont le nom n’est pas révélé, aurait abondé en faveur de l’utilisation du 49-3, en ces termes : « On entre dans les municipales, les régionales, les départementales  ; on se rapproche de la présidentielle… A-t‑on vraiment envie de se taper une réforme des retraites qui dure des mois et des mois ? ».

Toujours selon les informations de l’hebdomadaire, l’option n’aurait toutefois pas convaincu Édouard Philippe. Inscrite dans les recommandations de la Commission européenne adressées à la France en juin 2019, la réforme portée par le gouvernement continue de faire l’objet d’une vive contestation en France. En effet, visiblement peu convaincus par la récente position du gouvernement qui s’est dit « disposé à retirer provisoirement » l’âge pivot de la réforme, ses opposants se montrent pour l’heure toujours déterminés à obtenir son retrait. En tout état de cause, un potentiel recours au 49-3 en pleine crise sociale présage de nombreuses réactions du côté des opposants à la réforme des retraites.

Le Système prêt à tout ? Voir sur E&R :

 






Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Les Lâches, ils tiennent à leurs rétrocommissions du bradage de la France !
    Ces hypocrites font semblant de négocier alors que leur contrat de bradage est prêt :

    https://www.egaliteetreconciliation...
    (dernière vidéo)

     

    Répondre à ce message

  • Loi travail, réforme sur l’indemnité chômage, réforme de la SNCF, réforme de la fonction publique, réforme des retraites, lois bioéthiques, égalité hommes-femmes.

    Les progressistes avancent, malgré les contestations ou les jacqueries et autres grèves.

    Demain, réforme de la sécu et probablement réforme du droit de propriété immobilière, avant probablement, une réforme des droits de succession.
    Macron a coché les cases de son agenda progressiste, en tous les cas les principales, il ne fera plus grand chose post réforme des retraites et jusqu’aux prochaines présidentielles.

    En définitive, la loi du plus fort s’impose, comme dans la nature, sauf qu’elle se cache derrière un artifice législatif, l’Etat de droit, pour faire croire à la supériorité d’âme de l’Homme sur les animaux.
    Mais le résultat est identique pour les plus faibles, ils se font manger par les prédateurs chassant en meutes.
    Pour finir dépecer par les charognards.

    Le rappel que nous finirons tous de la même façon n’est qu’un piètre réconfort, en définitive.
    Mais il représente LE seul principe égalitaire du vivant depuis que ce dernier existe.

    Il faut en avoir conscience et ne jamais l’oublier devant les difficultés de la vie.

     

    Répondre à ce message

    • La force ne se renverse que par la force ! Mais comme "ils" ont bine éduqué le peuple à la "sagesse", la "paix", la "fraternité" et autres balivernes, rien ne se fera contre leur gré ... Surtout que tout le monde mange à sa faim et que seul le ventre affamé n’a point d’oreille !

       
    • @awrassi, La principale éducation en question a consisté à lui faire prendre conscience que la force ne pouvait vaincre la force se légitimant derrière l’Etat de droit.

      dura lex sed lex.

      Celui qui est du coté de la loi et qui l’écrit, domine le monde.

      On peut tourner le problème dans tous les sens, c’est une règle immuable dans l’explication de sa domination prédatrice.

       
  • Je retiens l’aveu : "Inscrite dans les recommandations de la Commission européenne adressées à la France en juin 2019, la réforme portée par le gouvernement continue de faire l’objet d’une vive contestation en France".

    En effet. Les manifestants perdent leur temps entre Bastille et République. Ils devraient aller casser la gueule de la commission européenne. Les syndicalistes gueuler contre la Commission ? Ils sont tous francs-mac jusqu’à la trogne et les loges sont des champignonnières des mots d’ordre maçonniques pro-européens Ils nous ont tous mis dans la merde. .

    Pas besoin d’en dire plus. On a compris. Toute la crise des retraites est là : c’est "l’Europe l’Europe l’Europe" et les cabris à tabliers qui exigent de la France cette réforme consternante. Que faire ? S’aplatir. Les recommandations datent de juin 2019. Aplatissement ultra rapide.

    Mais il fallait trouver un truc et le maltôtier Macron l’a trouvé. Pas bête. Salut l’artiste !

    En fait, Macron recrée un Franc, non pas le sympathique "vieux franc" mais un "franc pour les vieux". La crise inévitable qui va faire crever les petits créanciers de l’Etat est née de l’impossibilité pour la France de dévaluer sa monnaie. Si on dévalue, tout le monde règle la facture à égalité, enfin, ceux qui ont des euros. Car c’est l’euro (derrière lequel se cache le bon vieux franc) qui est le vrai "point universel". A quoi sert une monnaie ? A cela, merde. A faire payer les riches quand on la dévalue.. Mais là, les allemands refusent, évidemment, qu’on dévalue leur cher euro qui est en fait un mark...

    Les technocrates ont donc trouvé un truc pour contourner la difficulté : créer une seconde monnaie aisément dévaluable. Et pour seulement une catégorie de français ! Les retraités. C’est le "POINT universel" qui devient le "Franc pour vieux". On peut le dévaluer et les retraités ne vont pas descendre dans la rue à chaque fois qu’ils liront une baisse de la valeur du point au JO, dans la rubrique "mesures diverses" entre l’annulation des élections à Wallis et Futuna et les nominations maçonniques aux palmes académiques. .

    Donc, on va créer un FRANC RETRAITE, le fameux "Point". L’âge pivot, on s’en fout. Il n’y a qu’à donner un pouvoir aux commissions médicales pour évaluer au cas pas cas l’âge de départ. On va voir la tête du gouvernement à qui on mettra en travers de la gueule des mises à la retraite au taux plein médicalement ordonnées. Mais le truc du point, le tour est bien joué. C’est vicieux.

     

    Répondre à ce message

  • La ripoublique c’est de la déception dans de la coercition, un régime qui ne perdure qu’en soudoyant et/ou en brutalisant, une monstruosité. Ce triste endroit du monde où la vérité est devenue un poison glisse lentement mais surement au néant en tant que nation. Les forces de délitement afin de spoliation n’ont qu’à accompagner le mouvement. Voilà venu le moment de faire jeûner aussi la domesticité pléthorique d’un ’’état’’ ennemi du Peuple, qu’il exploite dans l’hyperviolence. Même les larbins vont devoir se serrer la ceinture, faute de moyens. Les dix prochaines années de recettes fiscales sont déjà mangées et il est hors de question que la domination revoie son standing à la baisse, elle commence à renvoyer ses serviteurs là où elle a depuis longtemps renvoyés ceux qui les paient.

     

    Répondre à ce message

  • 49 3 la meilleure déclaration de guerre, Macron pouvait pas trouver mieux.

     

    Répondre à ce message

  • #2362880
    Le 12 janvier à 21:08 par 49-3 contre 7x62 - 54
    L’entourage de Macron envisage le recours au 49-3 pour faire passer la (...)

    Ils devraient préparer leurs 49/9 avec guidon torsadé, pot ninja et carbu de 14 Dellorto, avec kit cylindre culasse Polini, pour échapper à la colère des futurs retraités, la bande a Macron

     

    Répondre à ce message

  • LREM... le Reich En Marche...

     

    Répondre à ce message

  • #2363064
    Le 13 janvier à 07:29 par L’articulation du mensonge et de la supercherie
    L’entourage de Macron envisage le recours au 49-3 pour faire passer la (...)

    N’y aurait-il pas un Conflit d’intérêt là ?
    https://www.liberation.fr/amphtml/c...
    Ou en langage inclusif Conne-flit

     

    Répondre à ce message

  • Qu’il le fasse, il ne fera qu’augmenter davantage la colère et le ressentiment du peuple. J’espère d’ailleurs que Macron soit réélu et applique la totalité de son programme, brutalement.

    Visiblement, le Français n’a pas assez souffert que pour se révolter réellement. Il faut que ça change.

     

    Répondre à ce message

  • #2363522
    Le 13 janvier à 18:29 par christian.losser@free.fr
    L’entourage de Macron envisage le recours au 49-3 pour faire passer la (...)

    MACRON JE TE MET UNE QUENELLE DE 49,3

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents