Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

Des Gilets jaunes dénoncent la Banque et l’arnaque de la dette

Les vrais sujets arrivent sur la table ! Et à mesure que la prise de conscience populaire des réseaux de domination avancera, le pouvoir profond reculera... En marche !

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Aller au bout avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2119253
    le 08/01/2019 par antizion
    "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

    Ca y est, les chemises brunes ressortent des placards, comme dans les années 30... J’ai hâte d’entendre BHL, cohn bendit et leur amis nous expliquer que la dette, c’est la faute aux arabos musulmans, comme à chaque fois que quelqu’un ose déraper en parlant des bénéficiaires de la traite transatlantique...

     

    • #2119584
      le 09/01/2019 par Un français
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Sans parler de personne en particulier, l’immigration a quand même coûté très cher aux français et les a très lourdement endettés au fil des années. Donc ils pourront aisément se servir de cet argument.
      Après, la dette reste bien sûr une invention sioniste de pillage des nations, appliquée à peu près partout, disons, là où les gouvernements se laissent corrompre, pour le plus grand malheur de leurs peuples...


  • #2119281
    le 08/01/2019 par Ceslaoui
    "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

    Je les ai vus eux, les "Gilets Jaunes Constituants". C’était une autre vidéo où ils étaient devant le journal Le Monde... Content de les voir là !


  • #2119303

    Merci a Alain Soral et toute la dissidence qui depuis des années ont fait un travail monumental d’informations et de dénonciations, et voila maintenant on y est, le train de la liberation est en route et notre chère president peut etre fière MERCI ALAIN SORAL.
    Il faut faire la meme chose devant toutes les loges maçonnique et leurs mettre la pression.
    Quel sentiment de bonheur nous vivons. J’y croyais plus. Je suis fiere de mon pays et de mes compatriotes.
    Le Christ est avec nous et que dieu nous protège.
    VIVE LA FRANCE.

     

    • #2119384

      Alain Soral le seul sociologue qui parle vrai et éveil les esprits longtemps embués par des manipulations qui remontent a bien loin derrière nous ,le travail avait déjà commencé du temps de la generations de nos parents.... mais en effet Alain soral restera ds l histoire de ce pays car si le pays s en sort un jour respect aux citoyens éveillés et .....alain soral

       

    • #2119309
      le 08/01/2019 par Whyldman
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Alors là !!!!!!

      Je suis scotché !!!!!!
      LE vrai réveil... enfin.

      B-R-A-V-O !!!!


    • #2119311
      le 08/01/2019 par Un Gratifiant
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Bah alors... il avait pas (encore) raison Soral !?

      La Conscience fait son petit bonhomme de chemin, et putain c’est rassurant !

      On va peut être pouvoir remettre un "A" majuscule à l’Avenir de nos enfants !

      Merci E&R

      Merci Tonton Alain

      Merci à tous ceux, dont vous êtes dans la lignée, et qui depuis l’accession à la Connaissance ont fait le choix du Bien contre le Mal ; et qui au-delà on l’idéal de Justice chevillé au corps, au coeur et à l’âme.


    • #2119319

      Super les gars, mais des aveux de ce type, il y en a des d’autres. En voici quelques uns pour vos prochaines actions :

      - Il nous faudra un nouvel ennemi commun pour augmenter les niveaux de sécurité et de surveillance mondiale
      Henri Kissinger, Politologue
      - L’opinion publique est la clé. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les lois.
      Abraham Lincoln, président des États-Unis
      Si vous désirez être les esclaves des banques, et payer pour financer votre propre esclavage, alors laissez les banques créer l’argent.
      Josiah Stamp Gouverneur de la Banque d’Angleterre
      - La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés.
      David Rockefeller, Banquier
      - Si elles contrôlent la monnaie, les banques et les corporations dépouilleront les gens de leurs possessions.
      Thomas Jefferson, président des États-Unis
      - Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation
      Thomas Jefferson, président des États-Unis
      - Une fois qu’une nation s’est séparée du contrôle de son crédit, les gens qui font les lois importent peu. Les usuriers une fois au pouvoir détruiront la nation.
      William Lyon Mackenzie King, Premier Ministre du Canada
      - Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois.
      Mayer Amshel Rothschild, Banquier
      - J’ai la conviction que les institutions bancaires sont plus dangereuses qu’une armées...Si jamais le peuple américain permet que les banques privées contrôlent l’émission de la monnaie...les banques et les industries qui croitront autour d’elles déposséderont les gens de leurs biens jusqu’à ce que leurs enfants se réveillent sans domicile sur le continent que leurs parents avaient conquis. Thomas Jefferson
      - Un système bancaire international a été mis en place, un super état contrôlé par les banquiers internationaux agissant ensemble à l’asservissement du monde pour leur propre plaisir. La fed a usurpé le gouvernement. Louis Mc faden, Banquier
      - La Réserve Fédérale (des États-Unis) est une des institutions les plus corrompues que le monde ait jamais vues. Il n’y a pas un homme à portée de ma voix qui ne sait pas que cette nation est dirigée par les banquiers internationaux. Louis McFadden, Président du Comité de la Chambre sur la Banque et la Monnaie et Banquier.


    • #2119323

      Suite et fin :
      - Il y a deux manières de conquérir une nation : l’une par l’épée, l’autre par la dette
      John Adam, président des États-Unis
      - C’est bien une guerre de classe, et ma classe (celle des riches) est en train de la gagner.
      Warren Buffet, une des premières fortunes mondiale
      - Quand le pillage devient un moyen d’existence pour un groupe d’hommes, ce groupe finit par créer pour lui-même un système juridique qui autorise le pillage, et un code moral qui le glorifie.
      Frédéric Bastiat, politicien et économiste
      - Je ne crains pas le suffrage universel : les gens voteront comme on leur dira.
      Tocqueville, philosophe
      - Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il ne puisse pas se protéger par les armes, et qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’aie pas le temps pour la rébellion.
      Aristote, philosophe
      - La première condition de la paix sociale est que les pauvres aient le sentiment de leur impuissance
      Maurice Barrès

      Et, concernant la part de responsabilité des peuples, car ils en ont une et elle est immense :

      - Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genou.
      Etienne de la Boétie, écrivain
      - Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’autorité.
      Benjamin Franklin, président des États-Unis
      - Ce serait une grande folie d’espérer que ceux qui sont les maîtres préféreront un autre intérêt au leur.
      Jean Jacques Rousseau, philosophe
      - La démocratie, c’est le contrôle des gouvernants par les gouvernés, non pas une fois tous les cinq ans, ni une fois par an, mais tous les jours. Alain, philosophe

      Et n’oubliez pas que les banquiers ne sont pas seuls ! Je recommande d’écouter l’avertissement du président Eisenhower concernant le complexe militaro-industriel. Banques, finance, grandes entreprise transnationales et surtout ne pas oublier ceux qui assurent le contrôle de nos façons de penser, de nos représentations : les mass média

      Et encore une petite pour la route, signée bibi : Il est encore préférable que la chose publique soit contrôlée directement par un peuple d’ignorants qui ne sait pas où il va plutôt que par une élite éclairée qui sait très bien où elle veut aller.

       

    • #2119325
      le 09/01/2019 par En avant
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      L’esclavage par l’usure...Certes... Certes...mais l’usure ne descend pas du ciel...Elle a une histoire concrète en tant que résultat matériel tangible de la crise du capitalisme en sa phase accélérée de fiction bancaire...Pour détruire l’usure, il faut détruire le Capital, bref liquider non pas les effets de la tyrannie marchande mais l’argent en tant que tel...Ce fut le sens de toutes les COMMUNES de l’histoire et c’est l’objet de toute vraie émancipation contre tous les réformismes de l’imposture ...

       

      • #2119377
        le 09/01/2019 par Alex Davv
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        Et pour détruire le capital, il faut détruire le système marchand ET l’argent... de surcroît. On ne peut pas être à moitié radical si on veut être radical.


    • #2119327

      Bravo à vous
      une vidéo explicative serait la bienvenue avec des graphiques et des camemberts pour que chacun soit en mesure de bien comprendre ce qu’est le PIB , la dette, l’ensemble des recettes et dépenses du budget de la France ainsi qu’une enquête sur les 50 créanciers de la dette et qui sont les 43 000 familles qui dirigent la france
      et qui de ce fait usurpent et spolient le peuple de ce merveilleux pays
      j’invite les habitants des banlieues de France à se manifester en accrochant un gilet jaune à leurs fenêtre de balcon sur toute les cités de l’hexagone pour montrer leurs soutiens à cette noble cause. Ou même sous une autre forme de leurs choix
      je ne crois pas me tromper en disant que le soutient aux gilets jaunes dépassent les 80 pour cent en banlieue.

       

    • #2119344
      le 09/01/2019 par kabylitalia27730
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      A lyon aussi samedi dernier les gilets jaunes étaient devant la banque rothcshit et il y avait un flic en civil devant la porte.

       

    • #2119349
      le 09/01/2019 par tartempion
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Même Arte avec le conseil de surveillance (Je vous laisserais vérifier les noms), dont la chaîne est pourvu c’est déjà amusée à les montrés les JP et autres groupes. Soyez d’autant plus vigilants aux gafam que vous abreuvez de data.


    • #2119356
      le 09/01/2019 par Nathalie Polonium
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      les service secrets se trouve a l angle de la rue de monceau et rue de Lisbonne. en face de la banque Rothschild.
      le chef du service utilise un faux nom Robert Ramires, faut profil facebouc, desactivé. C est un haut gradé de la truelle, medecin qui travaille pour les services secrets.
      L’armée francaise paye une société privée pour former les militaires dans les hautes technologies avancé. numerique, armement tactiques, operation tactiques ...etc..

      Pas etonnant que le responsable service secret est proche de l ordre national des pharmaciens qui se trouve juste a coté des locaux de son service renseignement.
      - l ordre des pharmaciens et Rothschild ca rapporte bien...


    • #2119361
      le 09/01/2019 par mesencephale
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Mon Dieu que je vous AIME !!

      BRAVO !

      Vous serez insulté, stipendié et on vous prendra pour des illuminés mais vous êtes le réveil, vous êtes mes frères !!

      Merci AS, DIEUDO, TOUS LES BOSSEURS D’ER et tous les courageux GUERRIERS du bien et de la liberté !


    • #2119382

      Et non justement ce n’est pas en faisant du camping devant la banque Rothschild qu’on va changer un système que des économistes en cravate dans des bureaux ont mis en place durant des dizaines d’années à coup de lois, de réflexions, de stratagèmes etc..

      Aussi lorsque ses propres notions en économie se limitent à ce que nous a enseigné Jean Mi au bistrot du coin entre deux bières ce sera difficile d’aller discuter économie avec des types qui sont dedans nuit et jour depuis 40 ans.

      La dette, la loi de 73, Charles Gave en parle dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=sYw..., et d’après lui le problème ne vient pas de là...

      D’après lui le problème vient de nos institutions, toujours plus d’institutions, trop d’institutions... la France est le pays où il y a le plus de fonctionnaires par habitants, elle étouffe sous ses institutions. Une couche au niveau de la ville (maire...), une au niveau du département, une au niveau de la région, une au niveau de la nation et là on est en train de nous en rajouter une au niveau Européen ! C’est bien ça crée des emplois, ça nourrit des bouches... mais (toujours d’après Charles Gave) ces fonctionnaires ne produisent rien, et pour chaque poste de fonctionnaire créé c’est 3 postes en entreprise qui sont perdus. Le problème c’est donc cette gauche qui veut tout institutionnaliser et qui gagne du pouvoir en traitant l’individu comme un enfant toujours plus dépendant de ces institutions.

      Charles Gave : "une préférence pour le chômage" : https://www.youtube.com/watch?v=Zow...

       

      • #2119533
        le 09/01/2019 par Agamemnon
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        Désolé l’ami, je ne suis pas économiste, mais je vous le dis (et d’autres vous le diront) : vous êtes à côté de la plaque, complètement !

        Même s’il y avait 3 fonctionnaires sur 10 payés à ne rien foutre dans nos institutions, ce gaspillage serait une goûte d’eau comparé à ce que représente les intérêts vampiriques de la dette détenue par le cartel des banques privées qui vous sucent le sang jusqu’à la moelle... Mais, manifestement, ce n’est pas encore assez douloureux pour vous.

        Patientez encore un peu et vous allez finir par le sentir.

        En attendant, avec des arguments pareils (virer les fonctionnaires, etc.) vous exhaussez à l’envie les voeux de nos maîtres. Macron et les Rothschild ne demandent pas mieux, ils vous embrassent au passage !


      • #2119541
        le 09/01/2019 par Vince Malum Bono
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        Euuuu qui dirige réellement l’Europe ? Qui institutionnalise tout ?


      • #2119552

        je vous rejoins sur votre propos .


      • #2119586
        le 09/01/2019 par ipso.facto
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        Désolé mais je ne suis pas d’accord. D’ailleurs Charles GAVE commence à nous gaver avec ses commentaires. Le problème vient évidement du fait que la France ne peut plus emprunter à la banque de France depuis 1973 (merci au traitre Giscard) et la merde dans laquelle on est aujourd’hui n’est pas la conséquence des institutions ou si peu.
        C’est pas difficile à comprendre quand même. Avant 73 on empruntait à la banque de France à un taux approximatif de 3,5%, cela veut dire que le produit de l’usure bénéficiait aux français. Mais là on emprunte à des banques extérieures à un taux bien supérieur et on enrichit à coup de milliards( voir le montant de la dette) des banquiers étrangers qui ont fait fortune grâce à cette loi. Il eut mieux fallu que ce soit la France qui en bénéficie. Faut arrêter de prendre les français pour des cons. Donc nous nous sommes appauvris nous-même depuis lors. Voilà pourquoi Giscard est un traitre à son pays.
        Évidement que ces gilets jaunes ont raison de faire prendre conscience aux gens de la véritable cause des problèmes et non de toujours tenter stérilement de traiter les conséquences comme le fait si bien la médecine allopathique occidentale avec ses maitres laboratoires.
        Bien entendu les pays européens sont tous mangés à la même sauce alors faut peut-être changer de paradigme, non ?, c’est enfantin à comprendre.


      • #2119647

        Erreur.
        Ne sais tu pas que la ’charge de la dette’ (= intérêts) pèse pour 40 milliards d’EUR chaque année dans le budget de l’Etat, ce qui en fait un des plus gros poste de dépense !!!
        Et que ce montant correspond (hasard ou coïncidence) à la totalité de l’impôt sur le revenu payé par les Français chaque année.

        Le système qui a été mis en place par la loi du 3 janvier 1973, confirmé et renforcé par le traité de Maastricht en 1992 et le traité le Lisbonne en 2007 a pour conséquence de capter ou plutôt aspirer une bonne partie des richesses produites par ceux qui travaillent, par le bais de la fiscalité.

        C’est un hold-up tout en douceur, une espèce de cancer, dont on prend conscience seulement aujourd’hui, plus de 40 ans après sa naissance, une fois que l’économie est pleine de métastases et que la douleur devient insoutenable.

        ANCIEN SYSTEME (pendant les trente glorieuse) :
        L’état se finance par émission de bons du trésor, détenus par les français, qui perçoivent des intérêts pour cela, et les réinjectent dans l’économie nationale sous forme d’épargne ou de consommation.
        1) La dette reste nationale et profite EN INTERNE à tous.
        2) En outre, la dette sert à financer des projets industriels ou d’infrastructures et génère emplois, revenus, valeur ajoutée...

        NOUVEAU SYSTEME (depuis la loi du 03 janvier 73)
        L’état ne peut plus qu’emprunter auprès des marchés financiers, donc auprès de banque privées.
        1) Ces banques privées ou banques commerciales, depuis l’UE, empruntent à 0,...% à la BCE et prêtent à leur tour aux état à xx % (2% à l’Allemagne, 3% à la France, 4% à l’Italie, 6 ou 8% à la Grèce, etc....) Depuis plusieurs années les obligations d’Etat ne rapportent quasiment plus rien aux épargnants. Regardes les taux du livret A, des assurances vie fonds en EUR !!
        Les seuls qui profite de ce différentiel d’intérêt et s’enrichisse sont les banques.
        2) Les nouvelles dettes contractées chaque année par l’Etat Français ne servent plus aucun projet qui bénéfice à la nation.

        Lis bien et comprends bien cette phrase qui n’est que la description factuelle de la situation actuelle de notre comptabilité nationale :

        Chaque année, l’Etat français emprunte auprès des banques pour payer les intérêts cumulés des dettes contractées les années précédentes auprès de ces mêmes banques.

        Le pays a été mis en faillite par la confiscation de la souveraineté monétaire.
        et le nombre de fonctionnaires n’y est pour rien.


      • #2119713
        le 09/01/2019 par paramesh
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        que vient faite la pléthore de fonctionnaires (pur clientellisme politicien) avec le problème de la création monétaire ?
        maintenant pour ce qui est de la création monétaire, son passage au privé s’est fait sur le mode hold up (france ou USA c’est kif kif) rien de bien compliqué à comprendre si c’est bien expliqué, c’est clair comme de l’eau de roche,le procédé est à chaque fois vicieux mais la technique est limpide, pas besoin de sortir de saint Cyr pour comprendre la chose (première année de fac), l’arnaque est de faire croire que l’économie est une vraie science alors qu’il suffit de montrer que la science économique est incapable de prévoir ou d’empêcher les crises du capital et est incapable de manager efficacement l’économie réelle, pour prouver que n’est pas une science ( toutes ses pseudo lois sont fondées sur des modèles on ne peut plus théoriques qui ne collent qu’épisodiquement à la réalité, le temps d’un Nobel ;(par exemple le rapport entre création monétaire et inflation ne fonctionne plus en situation de QE et de croissance très faible puisque la spéculation stérilise l’inflation monétaire dans l’économie réelle. En fait vous reprenez les vieux poncifs : le peuple est trop con pour voter ses lois (je vous répondrais qu’il serait encore plus con, si on lui laissait le choix, de les laisser voter par une élite qui ne cherche qu’à le spolier


      • #2120511
        le 10/01/2019 par Whyldman
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        On peut penser ce que l’on veut de Pierre-Yves Rougeyron, et moi le premier je lui reproche beaucoup de choses dans ses analyses.
        MAIS....
        Son livre sur la loi du 3 Janvier 1973, qui est aussi une véritable enquête donne les meilleures clés pour comprendre comment le chômage devient alors justement la variable d’ajustement.

        Désolé de me répéter mais quoi qu’on puisse dire ou penser de PYR (et je fais partie de ceux qui sont plus que critique à son égard), sur ce sujet et je dis bien SUR CE SUJET (ni plus mais pas moins), il a fait le meilleur boulot disponible.

        Après vous faites ce que vous voulez...


      • #2120724
        le 10/01/2019 par Bernard Lapotre
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        C’est vraiment désolant qu’un individu aux idées aussi banales et conformistes tel que Charles Gave devienne l’idole d’une droite populaire plutôt antilibérale incarnée par le Cercle Aristote.
        Droitiste un jour, droitiste toujours.
        "Y a trop d’fonctionnaires, et pas assez d’entrepreneurs, ma p’tite dame"... ben voyons. La suite logique de ce genre de discours débouche tout droit sur la start-up nation.
        Gave n’incitera donc jamais à s’attaquer aux Rotschild puisque son monde idéal ultralibéral existe déjà, et il est aux USA.


    • #2119389
      le 09/01/2019 par Emmanuelle
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Bravo, les Gilets Jaunes, de diagnostiquer ainsi publiquement la source du Mal, soit la cause principale de tous nos grands maux sociaux ! Le processus thérapeutique peut enfin commencer !

      C’est effectivement un crime organisé, cette usure "bancairement" mondialisée sur laquelle se fondent et se déploient l’Empire et son nouvel ordre-désordre mondial : accaparement-privatisation camouflé de toutes les richesses du monde par ses banques, et appauvrissement génocidaire généralisé de tout le reste de l’humanité.

      Le commentaire de Litalien (#2118030, https://www.egaliteetreconciliation...) résume bien cette réalité scandaleuse :

      Ce capitalisme financier mondialiste est un neo esclavagisme et un néo colonialisme. Il n’attaque pas un pays ni un peuple en particulier, mais tous les pays et tous les peuples. Le pouvoir n’est plus aux mains des gouvernements […] mais de milliardaires mafieux.

      Plus le récent document audiovisuel de kla.tv, sur les Rothschild, vidéo et texte à diffuser :
      - https://www.kla.tv/13640
      - (texte) https://www.kla.tv/index.php?a=show...


    • #2119414
      le 09/01/2019 par importateur
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      BRAVO ! bonne direction ,messages justes et essentiels .commentaires exactes : pression psychologique ,pacifique ,dans un premier temps ...
      le coeur du problème ! nous pouvons imaginer une foule immense éclairées revenant sur les lieux !la cela deviendra du dur !plus haut c’est le soleil !


    • #2119425

      Un jour vous serez jugé pour ce que vous avez fait... Quel bonheur de voir enfin des hommes debout.... Que cela soit écrit et accompli...


    • #2119445

      Enfin LA vraie cible est dans le viseur.
      J’y croyais plus.


    • #2119446
      le 09/01/2019 par France GJ
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      C’est enfin l’heure Wilson !!! :)


    • #2119482
      le 09/01/2019 par JeanLoup
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Putain y se font prendre en photo comme des .. ."attractions". Mais rigolez banksters, rigolez seulement pendant que vous le pouvez. Vous commencez déjà un peu à serrer les fesses. Là c’était la rencontre pacifique, mais pas sûr que, si le mouvement continue sur cette lancée, les prochaines rencontres soient aussi courtoises.

      C’est bien d’être souriant toussa... mais faudrait leur faire comprendre que c’est plus le temps de la rigolade. Quand vous vous postez vers ces entrées, vous devriez exprimer ce que vous ressentez au fond de vous : de la colère, de l’indignation, de la révolte. Pas de manière agressive car cela pourrait vous mettre en "danger"(arrestation ou autre), mais des fois un simple regard en dit beaucoup plus que des gestes. Et quand t’as 6 ou 7 personnes qui te fixent et te jugent lors que tu rentres dans un bâtiment, j’imagine que le reste de la journée tu cogites un peu, tu te demande si y seront encore la demain, et tu te demande à quoi ils pensaient en te regardant ...

      Bref, je vois un gros potentiel, l’action est intelligente et courageuse, mais le message mériterait d’être passé avec un peu plus "d’agressivité passive" pour que vous soyez prit au sérieux (par eux). Dans le style du "on oublie pas"(j’ai adoré) mais le sourire en moins.

      Mais je salue totalement l’initiative, qui vise enfin le problème de base ! Merci et courage à vous !


    • #2119490

      Çà commence comme ça et puis on ne sait pas où cela finit....

      Les banquiers feraient mieux de se méfier, ....car on sait qui sont vos propriétaires...


    • #2119496
      le 09/01/2019 par Bardamu C. L. N.
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      " L’humain (moderne) est robotisé et cloné" déclaration exact de J. Attali !
      Quoi de plus dénaturé, robotisé, qu’un travailleur qui par définition est payé pour OBÉIR aux ordres (cahier des charges) conscience éteinte...
      exemple actuel de cette robotisation : Les "forces de l’ordre " de la matrice état obéissants aux ORDRES tirent des grenades et matraquent le peuple , conscience anesthésiée par l’argent !

      Réclamer du pouvoir d’achat c’est vouloir solutionner l’effet d’un problème avec sa cause : l’argent, corollaire du commerce !

      Sans commerce pas d’argent et donc pas de maître !
      La vraie révolution à faire c’est de remplacer l’argent (abstraction contre nature) par la gratuité qui vient du sentiment produit par le sixième sens spirituel l’intelligence du coeur, comme nous l’a recommandé le JUSTE : Puis, s’étant fait montrer la « monnaie du tribut », sur laquelle était l’effigie de César, il leur dit :

      « Rendez donc à César ce qui appartient à César (l’argent) et à Dieu ce qui appartient à Dieu (la gratuité) ... Nul ne peut servir deux maitres ».

      Remplacer l’argent (abstraction contre nature) par la gratuité qui émane du sentiment d’amour du prochain produit par le sixième sens spirituel l’intelligence du coeur et toutes les abstractions marchandes égotiques parasites ainsi que l’état disparaissent !

      " Le commerce c’est le cancer du monde ! " Louis Destouche .

       

      • #2119900

        L’esclavage existait avant le commerce et la création monétaire... Elle faisait suite aux guerres tribales. Les hommes mûrs étaient tués, les femmes et les enfants réduits en esclavage (c’est-à-dire obligé de se conformer à des us et coutumes qui n’étaient pas les leurs, pour les femmes : faire grandir la tribu, pour les enfants : aider à la défendre)...
        L’esclavage est consubstantiel à la nature de l’être humain (non idéalisé) : si tu n’as pas envie de faire quelque chose, si tu as sous la main quelqu’un de corvéable, tu en profites.
        C’est une généralité mais seule la généralité fait sens quand on parle de l’humanité...
        En résumé Sorel et Proudhon contre Marx et Engels...


      • #2120382
        le 10/01/2019 par Bardamu C. L. N.
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        Réponse à la réponse du 9 janvier à 17:19 de yul :
        " L’esclavage existait avant le commerce et la création monétaire..."
        Donc selon vous puisque une injustice existe depuis longtemps (en l’occurrence la loi du plus fort ) cela en fait une norme ?

        L’esclavage résulte de la loi du plus fort évidemment injuste, c’est l’effet de l’humain contaminé par la pathologie d’abstraction égotique qui est infecté des fausses valeurs de compétition et de mercantilisme , fausses valeurs de l’ancien testament contraire au nouveau qui prone l’amour du prochain !


      • #2120397
        le 10/01/2019 par Bardamu C. L. N.
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        " L’esclavage existait avant le commerce et la création monétaire...L’esclavage est consubstantiel à la nature de l’être humain (non idéalisé) : "

        Donc selon vous puisque une injustice existe depuis longtemps (en l’occurrence la loi du plus fort ) cela en fait une norme ?

        L’esclavage résulte de la loi du plus fort évidemment injuste, c’est l’effet de l’humain contaminé par la pathologie d’abstraction égotique que VOUS idéalisez et qui est infecté des fausses valeurs de compétition et de mercantilisme, fausses valeurs de l’ancien testament contraire au nouveau qui prone l’amour du prochain !


      • #2120445
        le 10/01/2019 par Bardamu C. L. N.
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        " L’esclavage existait avant le commerce et la création monétaire...L’esclavage est consubstantiel à la nature de l’être humain (non idéalisé) : "

        Donc selon vous puisque une injustice existe depuis longtemps (en l’occurrence la loi du plus fort ) cela en fait une norme ?

        L’esclavage résulte de la loi du plus fort évidemment injuste, c’est l’effet de l’humain contaminé par la pathologie d’abstraction égotique (1) que VOUS idéalisez et qui est infecté des fausses valeurs de compétition et de mercantilisme, fausses valeurs égotiques de l’ancien testament contraire au nouveau qui prone l’amour du prochain par l’intelligence du coeur le sixième sens spirituel Christique !

        (1) Pathologie d’abstraction égotique = je Me pense donc je suis calcul mental égotique = dualité = ego aux fausses valeurs de mercantilisme et de compétition par la loi du plus fort = dualité coeur-ego = pathologie schizophrénique "moderne" = Je DOMINE mon ÊTRE sixième sens spirituel l’intelligence du coeur qui produit émotions et sentiments CONCRETS qui font agir par ENVIE (monisme) avec la raison égotique ABSTRAITE babélienne qui fait agir ABSTRAITEMENT par DEVOIR !
        La pathologie d’abstraction égotique est évoqué dans la symbolique biblique par Adam et Eve chassé du paradis pour avoir décidé de n’en faire qu’à leur TÊTE !


    • #2119538
      le 09/01/2019 par Louis Delga
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Cela fait longtemps qu’on en parle. Les banquiers sont responsables de la chute des nations et de la déchéance des peuples. Aujourd’hui, on vous a logé et les éveillés sont de plus en plus nombreux. La connaissance est la clé. Comme il est dit dans la vidéo, ces escrocs seront jugés pour leurs crimes, ainsi que leurs sbires, car plus rien n’arrêtera la vérité !
      Bravo les gars ! Et n’oubliez pas les Rockefeller.


    • #2119557
      le 09/01/2019 par Dr Petiot
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      La seule façon de redresser un pays , c’est d’annuler la dette, comme l’on fait Benito et Adolphe ,des vrais anticapitalistes
      Un dette qualifiée de "scélérate" n’a pas a être remboursée quand elle sacrifie la vie d’un peuple

      Outre le Mexique (1861), Cuba (1898), l’Union soviétique (1918), la République fédérale d’Allemagne (1953) et l’Irak — cas d’annulation de la dette analysés dans l’article « Dette publique, un siècle de bras de fer » —, on peut signaler :

      Le Monde diplomatiquePour l’exemple↑

      1868. Etats-Unis. A la fin de la guerre civile, Washington déclare la dette de la Confédération « nulle ».

      1883. Mexique. Loi sur le règlement de la dette nationale qui répudie les dettes contractées de 1857 à 1860 et de 1863 à 1867.

      1902-1903. Venezuela. A la suite du refus de Caracas de rembourser sa dette, les flottes britannique, allemande et italienne imposent un blocus naval au pays.

      1907. Venezuela. La convention Drago-Porter interdit le recours à la force pour le recouvrement de créances.

      1919. Pologne. Le traité de Versailles annule la dette réclamée par l’Allemagne et la Prusse à Varsovie.

      1922. Costa Rica. San José dénonce les contrats passés de 1917 à 1919 par le général putschiste Federico Tinoco. La Cour suprême américaine, qui arbitre l’affaire opposant le Costa Rica à la Grande-Bretagne, juge les contrats invalides puisque réalisés au détriment de la population.

      1991. Pologne. Dès l’arrivée au pouvoir de M. Lech Walesa, en 1990, les créanciers du pays lui accordent une réduction de 50 % de sa dette.

      Egypte. Soucieux d’obtenir le soutien du Caire lors de la première guerre du Golfe, les créanciers réduisent de moitié la dette du pays.

      1996. Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale lancent l’initiative « Pays pauvres très endettés » (renforcée en 1999).

      2008. Equateur (lire « L’Equateur dit “non” »).

      Islande. A la suite d’une mobilisation populaire, Reykjavík refuse de régler au Royaume-Uni et aux Pays-Bas une dette liée aux activités de la banque privée Landsbanki.


    • #2119587

      En effet, nous voilà touchant le cœur du problème et il ne date pas d’hier comme tous ceux qui ont creusé le sujet le savent... cela dit, nous allons voir dans à peine quelques heures les réactions bien connues : l’antisémitisme supposé contenu dans ces dénonciations.

      Ben oui mes amis, là on touche au cœur nucléaire du système : l’argent et l’usure avec l’invention des marchés privés, les bourses bien sûr et le grand jeu de casino mondial qui a pris le pouvoir partout et détermine le destin de chaque individu.

      Donc attention, ça va réagir avec les grands anathèmes habituels et tous ceux qui ont mauvaise conscience, qui veulent continuer à se croire dans le camp "des bons, des justes, des tolérants, des bienpensants" vont se ranger du côté des défenseurs du système ! Il va donc falloir être affutés, capables de démonstration techniques indiscutables sous peine de division habituelle dans le peuple.... C’est toujours par la division, voire le morcellement menu menu, que les puissants parviennent à conserver la main.


    • #2119613

      Les crédits NE PEUVENT PAS ETRE remboursés puisque les intérêts ne sont jamais créés, seul le principal est créé, il en résulte que le système crée d’autres crédits pour donner l’illusion du remboursement.Puis viennent l’industrie de l’armement et l’industrie pharmaceutique qui entrent en action pour zigouiller les débiteurs via des guerres ou des maladies.


    • #2119654
      le 09/01/2019 par Alain Jacouillebowitz
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Je suis outré, ce lieu saint n’est pas protégé par la police et l’armée ?
      Saint Jaku, fais quelque chose ! Hurle à l’antisémitisme comme tu sais si bien le faire.


    • #2119657

      ENFIN ! Quand j’en parle autour de moi on me regarde avec des yeux de complotiste antisémite !!! NON, c’est juste un fait... à moins que les faits soient antisémites ^^


    • #2119731
      le 09/01/2019 par madeinfrance1976
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Plus haut c’est le COSMOS.... mdr


    • #2119836
      le 09/01/2019 par Protagoras
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      C’est une constante de l’Histoire,les tyrans sèment morts,larmes et
      misères sur une longue,très longue période,au point qu’ils croient,dur comme fer,qu’ils sont infaillibles. Et c’est alors,au paroxysme de l’insolence et de l’arrogance de la tyranni,que s’abattent les terribles châtiments de la Providence avec une allure et cadence effrayantes.
      Mais il y a une autre terrible constante de l’Histoire,celle où les tyrans
      sont enclins d’oublier vite que tout dans l’univers est inscrit en provisoire.
      Enfin,terminons par cette sagesse Shakespearienne :
      La liberté sans frein est toujours mariée avec le malheur.


    • #2119863
      le 09/01/2019 par Heureux qui, comme Ulysse...
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Toujours les mêmes erreurs !
      Pourquoi rester à la surface des choses ?
      Ceux-là sont effectivement proches du sommet… Mais le pouvoir profond (réel) est ailleurs.
      Ah les ravages de la société physiocratique ! L’Etat profond peut dire merci à ses marxistes (marxiens aussi), toujours présents pour orienter les projecteurs du mauvais côté de la scène !
      P..., quand comprendrez-vous que le très communautaire Karl a bien fait son travail d’enfumage pour le plus grand bonheur de ses maîtres ?
      Maintenant, chacun est libre de lire un autre Carl… Un éclairage sur la nécessité pour le NOM de se trouver un ennemi planétaire fait d’E.T. et autres entités cosmiques.
      Le monde réel est hiérarchisé, le pouvoir est donc en-dessous du savoir (siège de l’Etat profond), le comprendre est la clef… Mais il faut pour cela se défaire de ses certitudes.

       

      • #2119922

        "Mais le pouvoir profond (réel) est ailleurs"Il est où ?


      • #2120145
        le 09/01/2019 par Heureux qui, comme Ulysse...
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        @ Laurent

        La réponse est très simple : chez ceux qui savent !

        Mais là encore, une extrême prudence est de mise car parmi eux il y a aussi ceux qui croient savoir -les initiés, des religieux qui s’ignorent et qui constituent le gros du troupeau d’une élite autoproclamée- mais qui en réalité ne sont que des agents au service d’une cause qui les dépasse.
        Ne nous y trompons pas, nous pourrions presque tous croiser un membre de l’élite véritable sans le reconnaître !
        Souvenez-vous qu’il y a quelques années un parrain de la mafia sicilienne a été démasqué alors qu’il brassait depuis longtemps des millions… Du fond de sa bergerie où il vivait au quotidien parmi les siens.
        Maintenant, si votre question consiste à obtenir des noms, cela signifie que vous n’avez pas (encore) compris que l’on peut envisager les choses par leurs effets et les comprendre intellectuellement sans qu’il ne soit possible d’en avoir une expérience sensible.
        C’est la question gnoséologique qu’il faut résoudre avant de s’engager dans la quête de la connaissance réelle, tout le reste n’est que littérature.
        L’avantage concurrentiel est ici… Raison pour laquelle l’élite véritable est si discrète.
        Que vous en soyez convaincu ou non, la communauté des pyjamas rayés et la FM ne sont que la partie détachée de la pyramide et possèdent des rôles bien déterminés… Au service d’un principe spirituel fort qui garantit au sommet du sommet la conservation de sa position, principe sans lequel il s’autodétruirait à terme.
        Ainsi, et pour en revenir au sujet qui nous intéresse, sachez que les Rothschild qui en sont réellement n’ont pas de demeure, siège, ou institution visible et que leur rôle n’est pas déterminé par la quantité d’argent qu’ils possèdent. Quand vous aurez pendu le dernier banquier avec les tripes du dernier FM, vous aurez seulement ralenti le projet. Mais aucune chance d’y mettre un terme tant que la racine du mal n’aura pas été traitée. Sic est


    • #2119928

      Bravo, c’est exactement qu’il faut protester.
      Ils ont raison de chatouiller les pieds de ceux qui représentent le vrai pouvoir : rothchild, lazard, jp morgan, gsachs... Tous ces escrocs anglo-américains israhélites messianistes qui asphyxient les pays, qui ont volé le pouvoir monétaire pour contrôler les états. Sans battre monnaie, un état n’a plus de pouvoir. En France, leurs marionnettes nous ont escroqués plusieurs fois :
      - en 1951 : CECA (ancêtre de l’UE) créé par J. Monnet
      - en 1973 : Pompidou enlève le pouvoir à la France pour le remettre aux rothschild. La France ne peut désormais plus battre monnaie (le pan essentiel de sa souveraineté).
      - en 1985 : Jacques Delors président de l’UE (prix charlemagne) va être à l’origine de la décision de la mise en place de l’€.
      Sous sa présidence, le traité de Maastricht est rédigé puis voté : 2è vol de la souveraineté législative.
      - En 2007 : Traité de Maastricht devient Lisbonne acté d’où le 3è vol ; celui du vote référendaire des français de 2005. Sarko a fait passer en force ce traité par les autres usurpateurs du pouvoir : les députés + sénateurs.
      - en 2008 : crise financière : 4è vol avec la dette que les Français ont payé via leurs impôts pour renflouer les banques + emprunt de 600 milliards pour une politiques de grands travaux dont nous n’avons pas vu le jourà ce jour puisque cet argent a été ventilé entre tous ces banksters.
      - En 2017 : avec le vote présidentiel . Les Français ont été violé "par les urnes" puisqu’on a imposé aux Français le joujou (attali-minc-rotschild-kraven+UE). Je considère que microbe élyséen (prix charlemagne) a volé l’élection avec l’aide de la justice, médias, financiers (français + anglo-saxons) et du grand patronat. Depuis, 2017 la dictature s’installe à tous les étages et renforce les pouvoirs de l’oligarchie anglo-américaine-israhélite.

      Il ne faut pas oublier que les politiques via le vote des lois ont, TOUS, une part de responsabilités dans le désastre de l’économie française. Il faudrait tous les traduire devant un tribunal populaire pour haute trahison. Sentence optimale pour ces traîtres à la France.


    • #2119986
      le 09/01/2019 par pierre-carret
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Bravo les gars. Vous me faites penser à ces héros qui se sont attaqués pour sauver la planète au feu nucléaire du cœur de la centrale de Tchernobyl avec de simples tabliers de cuir et des pelles.
      https://www.kla.tv/13640


    • #2120089
      le 09/01/2019 par Jardinier
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      C’est une intention extrêmement noble... au début les gilets jaunes étaient des concentrations de dizaines de personnes.... maintenant des centaines de milliers.... si l’information se vulgarise de la même manière.... alors peut-être que dans quelques semaines ces genres d’établissement devront fermer ou être protégés par la gare des collabos !!

      Il faut semer les graines, et si le temps fait son œuvre, les fruits pourront être dégustés !!


    • #2120149
      le 09/01/2019 par STEF de MARS
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Monsieur Soral, je vous soupçonne d’avoir aider le peuple français à devenir moins con.


    • #2120406
      le 10/01/2019 par Bardamu C. L. N.
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Réponse à la réponse du 9 janvier à 17:19 de yul :
      " L’esclavage existait avant le commerce et la création monétaire...L’esclavage est consubstantiel à la nature de l’être humain (non idéalisé) : "

      Donc selon vous puisque une injustice existe depuis longtemps (en l’occurrence la loi du plus fort ) cela en fait une norme ?

      L’esclavage résulte de la loi du plus fort évidemment injuste, c’est l’effet de l’humain contaminé par la pathologie d’abstraction égotique que VOUS idéalisez et qui est infecté des fausses valeurs de compétition et de mercantilisme, fausses valeurs de l’ancien testament contraire au nouveau qui prone l’amour du prochain !

       

      • #2120590
        le 10/01/2019 par paramesh
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        L’esclavage existait avant le commerce et la création monétaire.





        oui c’est exact mais cet esclavage était temporaire : l’esclave n’était qu’un ennemi vaincu qu’on se refusait à tuer, il rentrait dans la gens de son vainqueur et petit à petit était adopté par la gens puis la tribu, l’esclavage n’était qu’une absence de liberté temporaire qui permettait l’assimilation totale d’un ennemi. l’ancien ennemi se mariait dans sa nouvelle tribu et devenait de facto un intermédiaire entre des tribus ennemies.
        C’est l’esclavage pour dette, le péonage (endogène celui là) qui lui n’arrive qu’après la révolution néolithique et l’invention de l’agriculture grande demandeuse de main d’oeuvre qui signe le commencement de l’exploitation de l’homme par l’homme. (lire les travaux dePierre Clastre sur le sujet)


      • #2121377
        le 11/01/2019 par Bardamu C. L. N.
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        Les guerres sont accidentelles et ne constitues pas la norme des rapports humains, on ne peut donc pas légitimer ses dérives esclavagistes !...
        L’esclavage ne peut être légitimé par une forme particulière dans une situation historique, il est fondamentalement contraire à l’intelligence du coeur Christique, il est l’effet de la pathologie d’abstraction égotique que ni Pierre Clastre ni Marx n’ont distingués !
        La pathologie d’abstraction égotique est évoqué dans la symbolique biblique par Adam et Eve chassé du paradis pour avoir décidé de n’en faire qu’à leur TÊTE !


    • #2120431
      le 10/01/2019 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      L’Etat n’a aucune légitimité, ce n’est qu’une construction théorique pour les besoins politiques des différents régimes qui ont détenu le pouvoir. les BANQUES
      Cela s’est réalisé dans la douleur et à coup de guerres ou de trahisons de la part des potentats locaux pour du fric.Une fois le but atteint, et pour préserver cette unité artificielle, les politicards aidés par les ploutocafards, ont imposé leur autorité. Pour fonctionner, ils ont créé une administration, des services, des organismes divers et variés (police, justice, armée) qu’ils ont nommé État
      C’est un outil totalitaire au service du KAPITAL
      Autrement dit, l’État n’est surtout pas le gouvernement, ni même la présidence de la République (arnaque) pas plus qu’il n’est la nation. C’est un outil créé de toute pièce pour asseoir le pouvoir des représentants des partis politiques afin d’usurper aux peuples toutes possibilités de gérer eux-mêmes leur destin (économique, social et professionnel) et de s’approprier illégalement le droit de pondre des lois pour maintenir les peuples sous leur domination et de les punir s’ils enfreignent « leurs » lois ou s’ils remettent en cause « leur » pouvoir
      Avec le développement du capitalisme industriel, commercial et financier, les représentants des partis politiques qui se succèdent au pouvoir ne sont là que pour gérer et protéger les affaires des capitalistes. (KAPITAL = Mammon dans le nouveau Testament, le mot Mammon signifie possession matérielle)
      Un autre outil a été mis en place pour justifier ce hold-up, c’est le système électoral et, ce, au nom de la démocratie.Le système électoral qu’il soit censitaire, représentatif, majoritaire, uninominal à un tour ou deux tours, proportionnel, de liste à un ou deux tours…est une vaste escroquerie intellectuelle destinée à donner l’illusion que l’électeur décide et choisit.Or, une fois que cet acte inconscient est effectué, l’électeur se trouve pieds et poings liés. Il n’a plus aucune possibilité de réagir ni d’agir puisqu’il a donné quitus, souvent à un inconnu pour, qu’il croit, défendre ses intérêts.Rapidement, il se rend compte que ce ne sont pas ses intérêts que son représentant défend, mais bien les siens, ceux de son parti et du grand KAPITAL dont cet individu est le serviteur.
      L’État est intimement lié au KAPITAL. Il va permettre et renforcer les rapports exploitation par le vote de lois scélérates et répressives afin de maintenir les travailleurs sous la férule du patronat et sous la domination du pouvoir politique.

       

      • #2121372
        le 11/01/2019 par Fiodor Vassilievitch Tokarev
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        Suite
        L’État est donc avant tout un appareil de violence et d’oppression au service duKAPITAL et non comme les politicards voudraient nous faire avaler, au service du peuple.
        Il s’agit pour les politicards de taire l’existence des classes sociales. Il faut à tout prix masquer les conflits d’intérêts qui opposent les classes sociales, selon leur position dans le processus de production et nier la nécessaire lutte des classes. Ces luttes des classes sont un danger pour les dominants, elles peuvent à tout moment mettre en danger le système.
        Il faut donc que les tenants du pouvoir donnent l’illusion que nous sommes tous égaux en droits, alors que les inégalités existent de fait entre les prolétaires, les capitalistes et les bourgeois. Elles sont inhérentes au système qui les génère et les creuse.
        Donc comme disent
        L’État le plus petit et le plus inoffensif est encore criminel dans ses rêves.
        Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine
        Hommes et femmes, savez-vous que l’État est votre pire ennemi ? C’est une machine qui vous écrase pour mieux soutenir vos maîtres. Ceux que l’on nomme la classe dirigeante. L’État est un pillard à la solde des capitalistes et vous êtes naïfs d’en attendre du secours.
        Emma Goldman (1893)


    • #2121405
      le 11/01/2019 par Bardamu C. L. N.
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Réponse à paramesh :
      Les guerres sont accidentelles et sont l’effet de la pathologie d’abstraction égotique (dominant-dominé) ne constitues pas la norme des rapports humains, on ne peut donc pas légitimer ses dérives esclavagistes !...
      L’esclavage ne peut être légitimé par une forme particulière dans une situation historique, il est fondamentalement contraire à l’intelligence du coeur Christique, il est l’effet de la pathologie d’abstraction égotique (1) que ni Pierre Clastre qui semble être votre mentor ni Marx n’a distingué !


    • #2121429
      le 11/01/2019 par Bardamu C. L. N.
      "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

      Réponse à paramesh qui nous dit :
      "C’est l’esclavage pour dette, le péonage (endogène celui là) qui lui n’arrive qu’après la révolution néolithique et l’invention de l’agriculture grande demandeuse de main d’oeuvre qui signe le commencement de l’exploitation de l’homme par l’homme. (lire les travaux dePierre Clastre sur le sujet)"

      C’est pas LA MARCHANDISE qui fait LE MARCHAND c’est LE MARCHAND qui fait LA MARCHANDISE ! :
      L’homo économicuss est l’effet de l’homo égoticuss car pour qu’il y ait argent il faut qu’il y ait marchandise, pour qu’il y ait marchandise (effet) il faut qu’il y ait calcul mental égotique (cause) qui remplace l’acte fraternel désintéressé par l’intention marchande calculatrice qui est l’effet du calcul mental (pathologie d’abstraction égotique /2) dominant la conscience naturelle instinctive du bien et du mal inhérente au sixième sens spirituel l’intelligence du coeur (l’ ÊTRE) qui PARTAGE, DONNE, mais NE VEND PAS !

      Les guerres sont accidentelles et ne constitues pas la norme des rapports humains, on ne peut donc pas légitimer ses dérives esclavagistes !...
      L’esclavage ne peut être légitimé par une forme particulière dans une situation historique, il est fondamentalement contraire à l’intelligence du coeur Christique, il est l’effet de la pathologie d’abstraction égotique (1) que ni Pierre Clastre qui semble être votre mentor ni Marx n’a distingué !

       

      • #2123429
        le 14/01/2019 par paramesh
        "L’esclavage par l’usure, ça suffit !"

        bardamu, visiblement tu interprètes ma pensée : je ne justifie en rien l’esclavage, je le remets en situation historique. avant le temps de la marchandise l’esclavage existait donc il n’est pas lié à la marchandise mais à la violence du pouvoir. (et comme dans toute société sans état qui se méfie comme la peste de tout pouvoir constitué, l’esclavage était temporaire, le temps de transformer l’ennemi en membre de la communauté,en ami (et surtout cela évite de le tuer) c’est tout
        Maintenant, autre idée fausse : la guerre est loin d’être un accident mais au contraire un facteur civilisationnel primordial (la construction de l’identité sociale et territoriale) la guerre primitive est très peu gourmande en vies (la mort y est accidentelle) elle n’est qu’un lieu de confrontation et donc de construction des identités de groupe. En ce sens c’est la première ingéniérie sociale de l’humanité (tout comme un nouveau né se sert des anticorps de sa mère avant de créer les siens propres pour se défendre des agressions extérieures)
        elle sera remplacée peu à peu par le don contre don qui est une forme de guerre "pacifique" où le but recherché est le prestige. Dépasse un peu tes shémas théoriques, tu t’en porteras mieux pour essayer de comprendre les choses


Commentaires suivants