Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

Causes et conséquences de la violence sociale et policière

Totalement dépassée par les événements, la plateforme de cagnotte en ligne Leetchi a clôturé sans préavis une collecte pour le boxeur Christophe Dettinger. Cette clôture enfreint tout à fait ses propres Conditions Générales d’Utilisation comme on peut le constater rapidement à la lecture de celles-ci sans être nécessairement un juriste aguerri (ce que nous ne sommes pas, ainsi que la plupart des donateurs).

 

D’abord, la situation et les solutions de sortie

 

L’objet affiché de cette cagnotte par son organisateur (membre proche de la famille de Christophe Dettinger) était clair et sans ambiguïté :

Par cette cagnotte, nous souhaitons soutenir sa famille et lui montrer la solidarité du peuple des Gilets Jaunes, du vrai peuple français.

Il ne s’agissait donc nullement de, nous citons l’alinéa (f) de l’article 26.1 des CGU :

(...) la promotion de la haine, violence, intolérance raciale ou l’exploitation financière de crime (...)

C’est pourtant cet argument spécieux que le communiqué officiel de la société Leetchi a mis en avant pour faire valoir le blocage illégal de la cagnotte :

Compte tenu des actes reprochés à Christophe Dettinger, aucune autre utilisation de la cagnotte ne saurait être acceptée.

Cette décision unilatérale qui excipe honteusement de justifications fallacieuses ne saurait tromper ni les donateurs ni l’organisateur de cette cagnotte.

En effet, l’organisateur devrait sur-le-champ faire valoir son droit à l’annulation de la cagnotte suivant l’article 4.3.4 des CGU :

Avant toute utilisation de la Cagnotte, l’Organisateur peut notifier l’annulation de la création de la Cagnotte. Il adresse sa demande d’annulation par email au Service Clients à l’adresse suivante : serviceclient@leetchi.com.

En cas d’annulation, le Distributeur procède à la notification de l’annulation à l’ensemble des Participants concernés et l’Emetteur ferme la Cagnotte. Le montant de chaque Participation donne lieu à Remboursement au Participant concerné.

Il peut aussi faire valoir son droit à la rétractation (article 13 des CGU) puisque les 14 jours légaux ne sont pas dépassés :

L’Utilisateur dispose d’un délai de 14 (quatorze) jours calendaires révolus pour exercer son droit de rétractation, sans avoir à justifier de motif ni supporter de pénalité. Ce délai de rétractation commence à courir à compter du jour de son inscription sur le Site Leetchi.

L’Utilisateur doit notifier sa demande de rétractation dans le délai imparti au Service Clients Leetchi par téléphone ou par mail et adresser un courrier de confirmation à l’adresse suivante : Leetchi SA, 4 rue de la Tour des Dames, 75009 Paris, France.

Voire son souhait de résilier le contrat (article 6.2 des CGU) :

L’Utilisateur, peut à tout moment et moyennant le respect d’un préavis de 30 (trente) jours calendaires, procéder à la Résiliation du Contrat. Il doit, pour ce faire, adresser sa notification au Service Clients, par lettre recommandée avec accusé de réception, à l’adresse postale suivante : Leetchi SA, 4 rue de la Tour des Dames, 75009 Paris, France.

D’autre part, les donateurs devraient immédiatement faire valoir leur droit à la rétractation comme le stipule l’article 4.3.3 des CGU :

Indépendamment de ce qui précède, le Participant peut demander un Remboursement de sa Participation (une « Rétractation ») à tout moment avant toute utilisation de la Cagnotte telle que listée ci-dessus. Une Rétractation est valablement demandée par email à l’adresse serviceclient@leetchi.com.

En cas de Rétractation le Participant doit indiquer le montant de sa Participation dont il souhaite le Remboursement.

Dès lors nous invitons expressément l’organisateur de la cagnotte à annuler sa cagnotte afin que chaque donateur soit remboursé. Libre à lui ensuite de créer une cagnotte sur une plateforme plus résiliente qui saura supporter les coups de butoir du Système.

Bien sûr nous enjoignons l’organisateur à rester dans la plus stricte légalité, c’est-à-dire de faire valoir des arguments irréprochables : participer aux frais de justice et d’avocats qu’entraîneront les poursuites judiciaires, mais aussi offrir une aide matérielle pour Christophe Dettinger qui risque probablement de perdre son emploi et de subir d’autres persécutions pécuniaires ou matérielles de toutes sortes.

Nous invitons aussi tous les donateurs à demander la restitution de leur don comme stipulé par l’article 4.3.3 des CGU de la société Leetchi.

 

Mais, cependant, que devions-nous attendre de la plateforme Leetchi dont la fondatrice Céline Lazorthes, désormais millionnaire, a soutenu activement le président Emmanuel Macron, dont elle a fait la promotion sur les réseaux sociaux (source : Wikipedia) ?

Les mécontents pourront toujours écrire à l’ultra-orthodoxe Jérémie Berrebi, le business-angel entre France et Israël, passionné de judaïsme (Le Journal du Net, 16/10/2015), ou son co-investisseur Xavier Niel (fondateur de Free, mais aussi co-actionnaire du journal Le Monde) qui « fascine » la petite Céline (Challenges, 12/03/2014). Ou bien simplement donner leur avis circonstancié sur le site d’avis certifiés TrustPilot !

 

Ensuite, le fond du problème

 

Ces points juridiques étant posés, il nous faut revenir rapidement sur le fond de l’affaire.

Christophe Dettinger n’a pas attaqué gratuitement mais, sous la colère de l’homme blessé, s’est défendu et a défendu des manifestants et plus précisément des femmes injustement frappées et gazées par des gendarmes nerveux débordant de leur fonction. On le sait si l’on regarde l’action sous les différents angles de caméra qu’offre l’Internet (et non pas bien sûr si on se limite à la version parcellaire qui a tourné en boucle dans les médias traditionnels).

Comme l’ex-champion de France l’a révélé dans sa vidéo, il a participé à toutes les manifestations des Gilets jaunes. C’est dire s’il est conscient dans sa chair des violences policières. Ce grand gaillard dont la vidéo montre à l’évidence sa bonhomie et son honnêteté morale, ne s’était alors encore jamais emporté. Et pourtant, il faut se souvenir du bilan à ce jour : 11 morts et plus de 1500 blessés !

Ce triste bilan est le plus élevé jamais atteint pour une contestation depuis 50 ans. Et ces chiffres macabres n’ont probablement pas terminé de monter. La violence vient d’abord de l’exécutif qui a annoncé clairement qu’il répondra à l’ultra-violence par l’ultra sévérité. Cela associé à des forces de l’ordre épuisées répondant à des ordres à la limite de la légalité, mais aussi à des éléments ultra-agressifs, en particulier les policiers en civil et les BAC qui peuvent ici en remontrer à des manifestants pacifistes, révélant probablement de grandes frustrations (on pense aux banlieues où leur zèle se fait nettement moins connaître). On en a même vu un se camoufler derrière une tête de mort, tout un programme !

 

 

Les tirs tendus, en pleine tête, sont légions. Les vidéos abondent sur la Toile. Des hommes, mains en l’air, se font tirer comme des lapins par des policiers surexcités.

 

 

Les grenades de désencerclement sont jetées en l’air, contre toute pratique, des bombes lacrymogènes lancées en pleine foule, sans se soucier des charges de TNT qui font des dégâts terribles (qu’on se souvienne de Rémy Fraisse qui la reçut dans sa capuche et mourut sur le coup), le gaz aspergé sans retenue sur femmes ou vieillards, les pavés renvoyés dans une foule sans casque ni protection, les coups de poing assénés sur des manifestants déjà maîtrisés, etc.

Qu’on juge du résultat par ces quelques images glanées ici et là :

 

 

De la relativité de toutes choses

 

De tout cela on retiendra que l’acte – certes discutable sur le plan symbolique – de Christophe Dettinger n’est qu’une réponse infiniment pacifique à toute cette violence déchaînée. Et encore... Car ici, on ne vous aura parlé que de la violence policière de ces dernières semaines. Mais nous pourrions rappeler l’indicible violence économique et sociale qui touche ces millions de Français depuis des décennies pendant que d’indécentes fortunes s’amassent, que d’ignobles parasites vivent sur le dos de ce peuple martyrisé mais aussi culpabilisé par quelques officines illégitimes, que des politiciens prévaricateurs faillissent chaque jour à leur mission et, qu’au sommet de tout cela, les banques et leurs propriétaires aspirent l’argent jusqu’à l’obscénité.

Lutter en conscience avec Kontre Kulture :

 

Dettinger contre l’injustice, sur E&R :

 






Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2119871
    Le 9 janvier à 16:26 par odyssée
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Le système est en panique , il essaye par tous les moyens surtout la (ré)pression pour minimiser, dans les merdias à sa botte, la mobilisation du mouvement des Gilets jaune . Je viens d’écouter une avocate du barreau de Paris sur RT, elle parle de 800.000 FDO mobilisées pour l’acte 8 et de 550.000 Gilets jaune . On est donc dans un rapport de 1.6 FDO pour 1 Gilet jaune . Je laisse interpréter ce ratio aux personnes qui ont participé aux différents actes . On est plusieurs MILLIONS de Gilets jaune, c’est évident . Que le combat continue, Dieu est avec nous .

     

    Répondre à ce message

    • #2119917
      Le 9 janvier à 17:42 par Marco66
      Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

      Elle s’est trompée. Elle voulait dire 80.000 FDO. Vous imaginez 800.000 FDO ? Là, ce ne serait plus une dictature mais un Flicland !

       
    • #2120038
      Le 9 janvier à 20:01 par odyssée
      Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

      J’avoue ne pas avoir remis en doute ses chiffres . Mais puisque l’état recrute dans la BAC, BRI, RG et certainement des mercenaires étrangers, pour le maintien de l’ordre , ce chiffre annoncé de 800.000 me semblait possible . 36 000 communes, 22,2 FDO par commune, en effet ça semble beaucoup . Mais on est loin des chiffres officiels, c’est une certitude . Plusieurs Millions de Gilets jaune sur le territoire ne m’étonnerait pas .

       
  • #2119958
    Le 9 janvier à 18:28 par Marco66
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Match : cagnotte "Dettinger" contre cagnotte "Force de l’ordre".

    La cagnotte "Force de l’ordre" sort vainqueur avec à ce jour et à cette heure plus de 7000 contributeurs pour un total de 170.000 €.

    Ah mais on me dit que l’arbitre a bloqué la cagnotte "Dettinger" dès le lendemain de son ouverture et qu’elle n’ira pas à la personne pour laquelle elle a été ouverte.

    Le Baron de Coubertin appréciera ...

    "Pour l’efficacité j’dis pas, mais question fair play ...." (Michel Constantin à Lino Ventura dans Ne nous fâchons pas !".

     

    Répondre à ce message

    • #2120335
      Le 10 janvier à 05:57 par Libertad
      Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

      En plus, je viens d ’aller sur Trustpilot pour laisser un avis sur Leetchee et plusieurs personnes dénoncent le trucage de la cagnotte des flics. En effet, apparemment, en 8 minutes, il y a eu des dons pour 10 000 euros ( dix mille ) , donc pas crédible, pas sérieux et totalement malhonnête. On atteint même des sommets.

       
  • #2119979
    Le 9 janvier à 18:46 par SalutPatrick
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Bravo pour cet article, tout y est dit.
    Je viens de faire ma demande de rétractation auprès de Leetchi pour mes 10 balles. Espérons qu’ils respectent leurs CGU sinon ça va chier !

     

    Répondre à ce message

    • #2120003
      Le 9 janvier à 19:08 par fils de France
      Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

      De toutes façons Leetchi s’est tiré une balle dans la tête.
      Qui voudra leur confier du fric maintenant.

       
    • #2120042
      Le 9 janvier à 20:09 par anonyme
      Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

      @ fils de france
      Qui ? Tous les crétins qui utilisaient, utilisent et utiliseront cette plateforme débile. Rien ne changera grâce à l’infinie connerie du peuple. Il y a les enc*lés et les enc*leurs, c’est comme ça, rien ne changera dans cette pauvre humanité.
      Pourquoi ne plus faire des dons via poste restante ?

       
  • #2120050
    Le 9 janvier à 20:28 par Trident
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Bonjour,

    https://blog.leetchi.com/cagnotte-c...

    Aucun commentaire sur le blog, serait-il modéré ?

     

    Répondre à ce message

  • #2120090
    Le 9 janvier à 21:14 par Paix et paix
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Avec un bon avocat et l’argent de la cagnotte , il va pouvoir attaquer leetchi et récupérer des dommages et intérêts importants . C’est le e comble de l’histoire !

     

    Répondre à ce message

  • #2120146
    Le 9 janvier à 22:10 par Marco66
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Comment Leetchi peut stopper une cagnotte en invoquant ses conditions générales alors qu’au moment où la plateforme bloque son bidule, C. Dettinger n’est même pas condamné ? On est intégralement sorti du droit, jurisprudence Dieudonné. On interdit par anticipation d’une décision de justice qui n’a même pas encore fixée le montant de l’amende ! Me Viguier, pouvez-vous nous éclairer ?

     

    Répondre à ce message

  • #2120200
    Le 9 janvier à 23:11 par ADANA
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Nous avons le pouvoir, mais nous sommes encore inorganisé.
    En tant que citoyen, et pour une fois c’est une bonne nouvelle, c’est le consommateur qui détient le pouvoir. Exemple : les banques sont les pires voyous, avant les forces de l’ordre... ils matraquent à longueur d’année les petits clients à coup de commissions, de nouveaux frais.
    Changeons de banque.
    Gag du CIC en date du début 2019, leur pub sur leur site : "face à l’urgence économique sociale vécue au quotidien, le CI Cvient de décider d’appliquer un gel de ses tarifs en 2019"... il se gave depuis des années
    Une pure Darmaninade...

     

    Répondre à ce message

  • #2120260
    Le 10 janvier à 00:45 par rukkt
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    Niel est à la fois un actionnaire de Leetchi et un ami de Macron...
    Compliqué comme position pour Leetchi...

     

    Répondre à ce message

  • #2120356
    Le 10 janvier à 07:42 par Jonny cash
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    « Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.

    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.

    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.

    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

    Helder Camara, évêque

     

    Répondre à ce message

  • #2120499
    Le 10 janvier à 11:27 par mireille
    Affaire Dettinger : Leetchi totalement dans le jus

    mais qu’a t on fait de l’argent récolté a t il été remis à l’intéressé ? parce que sinon c’est du VOL ! j’ai donné ! on bascule dans l’arbitraire, l’état nous empêche de penser de donner notre opinion, et en plus nous prive de notre droit d’expression,

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents