Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’étonnant discours de Trump après les frappes iraniennes anti-US en Irak

La traduction en direct est quelque peu hachée mais l’on comprend où Trump veut en venir, et peut-être aussi une partie du pouvoir iranien...

 

 

Pour ceux qui ne peuvent lire Twitter, voici la même vidéo sur Facebook :

 

 

À ne pas manquer, sur E&R :

La nouvelle tension irano-américaine, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

121 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ca valide la théorie Cossette.

     

    • Les morts français au Mali, n’ont pas non plus entrainé la guerre avec le Mali ? Si ?

      Quand la Turquie a abattu un avion russe, la russie n’a pas répliqué pour autant militairement. Ca ne fait pas de Poutine un complice du meurtre de son pilote.
      _


    • Tout a fait d’accord. Dommage pour Tortue. Nos cousins québécois qui ont malgré leur attachement à la langue française, subissent les grand voisin américain et ceux qui veulent s’y opposer intellectuellement se doivent de le connaître. Védrine aussi qui connait très bien cette partie du monde avait prédit que la riposte serait mole. Déjà en Syrie des hangars vides avaient été tapés. Il y a la guerre du sang et la guerre de l’opinion. Rappelez vous la première guerre d’Irak où aucune image de morts n’a été diffusée alors que les femmes et les enfants étaient écrasés par les bombes US. Les journaleux avaient même inventé la "frappe chirurgicale" qui ne tue que les méchants.


    • On est bien loin de ça : Trump en gentil dirigeant faisant tout pour en finir avec l’état profond mais en évitant la violence (enfin tuer les gens sans les tuer, mais en faisant semblant avec l’accord des autres).
      Penser qu’un type a pu bâtir une fortune dans l’immobilier en étant un gentil malin je rigole compte tenu de ce qu’on sait de ce milieu.
      Voilà plus réaliste.
      "L’Irak révèle comment Trump a essayé de voler son pétrole".
      Du lourd à voir sur le saker francophone.


  • Une hypothèse supplémentaire vu les nouveaux événements modérés : la mort de Souleimani arrangeait les gouvernements des Etats-Unis et de l’Iran

     

    • Ok, et Valls qui a fait de la pub à Dieudo, ils se sont arrangés aussi tous les 2 en coulisse ? Contre donc le pouvoir profond ?


    • Ça fait 2 jours que je le dit.



    • Ça fait 2 jours que je le dit.




      Ça fait 2 jours que vous vous trompez.


    • Ben sûr....

      Ça juste pris 5 minutes de réflexion, en passant.
      Données factuelles, antécédents des forces en présence, informations disponibles... notamment ici. = déduction éclairée. Peut-être la distanciation a telle son mot à dire aussi.

      Vous devriez vous y mettre, au lieu de "capoter"...


    • c’est une hypothèse intéressante car plausible, mais elle implique un changement de stratégie du pouvoir actuel iranien, (le clan libéral de Rohani) c’est pas très encourageant pour le futur car cela implique la normalisation avec l’empire et l’abandon de l’axe de la résistance.


    • @Le Malicieux
      Moi aussi c’est ce que je dit mais d’une interprétation différente ! Radio Quebec dit que Soleimani ne serait pas mort ou serait déjà mort machin.... moi je crois qu’il à vraiment été liquidé et comme vous dites ça arrange certaines factions du pouvoir iranien ! Et ce que je crois surtout c’est que Trump à sifflé la fin de la récréé dans cette région ! Tout le monde à compris le message ! Du jour au lendemain si ils le veulent, les ricains peuvent liquider n’importe quels éléments nuisibles à leurs intérêts ! C’est un message subliminal envoyé à tout les gouvernements pourris de cette région, y compris Arabie, Israël, Turquie etc... Tout le monde à compris le message !
      l’Amérique nationaliste de Trump à rétablit le rapport de force que certains semblaient avoir oublié ! Droit l’homme, ONU, lois internationales LOL Trump n’en n’à rien à foutre de cette mascarade !

      Et c’est la raison d’ailleurs pourquoi vous voyez tout ces sales gauchiasses/progressistes en Occident êtres outrés de cette action !


    • Un protocole de paix et un accord durable en Iran n’est possible qu’avec la mort de Soleimani, qui était sur une ligne trop dure (anti-israélien et anti-américain).

      Trump et les iraniens se sont-ils mis d’accord pour "retirer" Soleimani, comme le pense Cossette ? Possible.

      Mais possible aussi que Trump leur ai forcé la main. Trump élimine Soleimani, et met les iraniens dos au mur en leur proposant une sortie par le haut, avec un nouvel accord. Il sait qu’il a à faire à des gens rationnels et responsables qui ne se lanceront pas dans une guerre catastrophique.

      Donc les iraniens n’étaient peut-être pas au courant de la mort de Soleimani, mais ils doivent bien l’accepter si ils veulent la paix avec les US.

      Trump est un grand stratège, usant la force de manière ciblée pour faire pression et retirer les éléments qui foutent la merde (parce que Soleimani, quoi qu’on pense de son assassinat, était un fouteur de merde), et offrant derrière des avantages diplomatiques qui ne peuvent pas être refusés.

      En gros, il oblige à la paix, par la force.


    • J’ai beau retourner la chose dans tous les sens, je n’arrive que sur cette conclusion.


    • Avant la fin de l’année il y aura un traité de paix ou une poignée de main.


    • Intéressant de voir ici un ombre apparemment aussi important de sympathisants avec les objectifs majeurs d’"Israël" de Nétanyahou et de l’Etat profond US, qui souhaiteraient, semble-t-il, voir :

      - l’Iran mettre un terme à sa Résistance régionale légitime contre l’empire atlanto-sioniste (y compris de cesser d’armer le Hezbollah libanais),

      - et les projets néoconservateurs PNAC et Lewis-Yinon aboutir par la destruction de l’Iran, conséquence obligée de tout désarmement iranien que recherche Trump.

      La cohérence sur les positions idéologiques fondamentales (résistance contre l’empire atlanto-sioniste et ses programmes néocons), c’est pourtant le béaba de la crédibilité politique.

      Pour justifier un retournement aussi grossier, il ne reste plus d’autre choix que de recourir à des postulats rocambolesques complètement délirants, soit d’essayer de brouiller les pistes avec des histoires de "factions iraniennes" auxquelles ceux qui les évoquent ne comprennent et ne connaîssent en réalité pas grand chose. Mais tout ceci ne suffira jamais à convaincre ceux qui sont dotés d’intelligence et d’honnêteté intellectuelle.

      Dans la mesure où le Guide Suprême et Sepah parviendront à neutraliser la cinquième colonne libérale dans les annés qui suivent, l’Iran ne désarmera pas et le projet atlanto-sioniste mis à exécution par Trump échouera.

      Téhéran peut, sans trop de difficultés, se doter de l’arme nucléaire, ce qui garantirait sa survie. Et non, le régime étasunien ne pourra l’en empêcher aisément, car l’Iran dispose de dizaines de sites bâtis à des centaines de mètres sous les montagnes ou les travaux d’acquisition de la bombe pourront être menés. Pour neutraliser ces sites, les Etats-Unis auraient soit besoin de lancer des frappes nucléaires sur l’Iran (et même celles ci ne seraient pas garanties de mettre un terme), soit d’envahir la totalité d’un pays de 80 millions d’habitants, trois fois plus grand que la France, bien armé et doté d’une population hyper-patriotique et croyante.


  • C’est quoi ce traducteur de m... ? Il ne parle pas français ! Il est incompréhensible !

     

  • Quelle traduction de chiottes (insupportable ou alors Trump était bourré). Je ferais mieux ! = ;o)


  • c’est quoi cette traduction d’enfoiré

     

  • ..... ;-)

    Trump semble fatigué, l’effort fourni fut considérable. Quand même, il s’agit de la version américaine : attendons encore.

     

    • Après version américaine dans l’inversion accusatoire et mensongère, autre version :
      http://french.presstv.com/Detail/20...


    • C’est de la com,Adélaïde. Chacun dit ce qu’il faut, y’a rien de nouveau la.

      Le sang ne coulera pas. Soyons contents des développements, même si l’on n’en saisi pas tout les aboutissants.

      Il faut bien comprendre une chose : il se dit " encore un bon coup de trump"... oui, mais pour l’Iran aussi ! Ce ne sera pas un gain stricto Trump, mais bien le gain d’une faction, et je parle ici d’une faction anti-mondialiste internationale ,dont les acteurs nous sont connus : Russie,Chine, Trump... Iran ?

      Dernier point hautement spéculatif, je l’admet.

      C’est la je pense, ou ça achoppe pour plusieurs...
      On peut les comprendre aussi, perdre ses illusions n’est jamais agréable.


    • @Malicieux

      Vous avez l’air bien sûr de vous en disant que c’est de la com... Boule de cristal ????
      Juste avant la seconde guerre mondiale il devait y avoir comme vous des gens qui devait dire "c’est de la com" quand certains évènements étaient rapportés par des gens que personne ne croyait..
      Wait and see.....


    • Adelaide,

      C’est tout l’intérêt de ce spectacle. Que chaque partie s’en sorte la tête haute vis-à-vis de leur opinion publique respective.

      Les iraniens plastronnent sur le fait qu’ils ont infligé un camouflet aux US (alors qu’ils ont bombardé des camps vides qui devaient être évacués 3 jours avant...). Ils ont même annoncé au départ la mort de 100taine d’américains. L’objectif était de calmer les iraniens et montrer qu’ils ne se sont pas laissé faire.

      Et Trump plastronne de son côté sur le fait que la riposte toute symbolique des iraniens, ne faisant aucune victime, est un signe de recul et même une ouverture diplomatique. Chacun s’en tire bien. tout est apaisé. Le fouteur de merde qu’était Soleimani, avec qui toute paix était impossible (le type, contrairement à Ahmadinejad voulait réellement rayer Israel de la carte, il était hors de contrôle), a été retiré. Les négociations peuvent maintenant commencer.

      Possible que tout ceci se soit fait en concertation avec les iraniens et les américains et peut-être même les russes (on a vu Poutine venir rassurer Assad avant de tranquillement aller inaugurer le Turkstream, il avait pas l’air bien stressé...).

      Possible aussi que Trump ait forcé les iraniens à accepter la mort nécessaire de Soleimani.

      Dans un cas ça montre une collaboration en coulisse rassurante. Dans l’autre, ça fait de Trump un sacré négociateur, loin de l’image de crétin qu’on aime lui prêter.


    • Écoutez Adélaïde, ils s’adressent au monde : c’est de la com... maintenant, disent ils tout... fort probable que non. Dans la logique ( tordue) de la raison d’état, ils ne le peuvent pas.

      Par exemple, la précision de l’action,qui tranche avec ce que l’on nous a habitués ( les fameux dommage collatéraux, discuté souvent ici meme) indique que la logistique fut...iranienne.

      Opération conjointe.


  • Lors d’une événement business aujourd’hui j’ai rencontré un ami ex diplomate tunisien accompagné par un diplomate en poste d’un pays d’Europe de l’est, rien d’extraordinaire a annoncer mais voici quelques points je vous laisse faire le tri :
    - Aucune ambassade Européenne n’a été mise au courant depuis le début de toute cette affaire et les info des US sont limitées aux stricts minimums personne n’a d’info et donc stupeur de ma part même les diplomates en sont a faire leurs propres scénarios !!!
    - il y a bien eu deux plans de sortie crise (Liban et Irak) : Souleimani a torpillé les deux plans et pour l’IRAK a exigé de valider toute future nomination il avait donc bien des ennemis politiques en IRAK très "ennervés"
    - Le scénario : vengeance fomentée par Bolton n’est pas a exclure !!!!???
    - Mon scénario évoqué dans mon post précédent sur un lien entre Trump et les réformateurs pour contrer la guerre des mollahs et la préparation du remplacement de Ali Kamenei est dans la course mais pas favoris du tout !!! (je maintiens quand même car je ne l ai pas sorti de mon chapeau mais en discutant avec des opposants exilés a Tunis)
    - le scénario le plus probable pour ces diplomates est que c’est la chine qui est visée celle ci ayant organisée avec soleimani et pour contourner les sanctions, tout un mécanisme d achat de pétrole iranien via l Irak et des banques en Jordanie au liban pour les flux financiers
    - Personne n’a noté (sauf les diplomates) une phrase clé dans le discours de guide suprême aujourd’hui : " L’Iran a depuis toujours des ennemis et ils sont identifiés : Les USA et le sionisme et NOUS DEVONS CHANGER CA" ) voir une version anglaise du discours pas BFM. 
    La question est que veux dire Ali Kamenei par ce Nous devons changer ca !!! ou a qui s’adresse ce message ??

    oui je sais on en sait pas plus !!!
    Amicalement Le Carthaginois


  • Donc un arrangement entre l’Iran et les USA ? Les habituels manichéens vont encore avoir du mal à s’en remettre....

     

    • Seule solution logique, qui, de plus, s’inscrit parfaitement dans la nouvelle dynamique utilisée.


    • C’est le plus probable.
      Récemment, Trump a coché des cases : Al Baghdadi et Soleimani.
      Deux ennemis revendiqués de l’Oncle Sam et deux antagonismes islamistes.
      C’est un deal win-win, entendu que Trump a envoyé un signal clair à son électorat et se permet de remettre une couche sur la dénonciation de l’accord nucléaire Iranien, foutant la pression sur les Européens, dont la France, au sein de l’OTAN.
      Plus remarquable, l’énorme discrétion de la diplomatie Russe...

      Très clairement, ceux qui ont intérêt à ce que le bordel perdure au MO via la justification de la lutte contre l’EI, ont beaucoup perdu sur cette séquence Irano-US.
      Et c’est justement ce constat qui peut faire craindre à un coup tordu très prochainement pour contrecarrer les plans de Trump.


    • Dynamique actuelle,correction.


  • Trump et Rohani, après 40 ans de tensions, de menaces et de guerre indirect n’avaient pas d’autres choix que de monter une pièce de théâtre. En premier lieu, pour brouiller les pistes avec le Deep State pour qu’ils ne sachent plus sur quel pied danser mais aussi pour présenter cela de la manière la plus cohérente possible à leur peuple respectifs et au monde où il ne faut pas perdre la face, il ne faut pas qu’aucun des deux passe pour un faible et donne la sensation de baisser la tête, il faut présenter cela comme quelque chose de parfaitement cohérent, responsable et glorieux pour que le plus de monde possible l’accepte volontiers. L’assassinat ou le retrait de Soleimani n’aurait pas été aussi finalement, pour, une fois la paix signée avec l’Iran, empêcher toute révolte militaire contre Rohani que Soleimani aurait prétexté pour trahison du fait de serrer la main des Américains ? Trump l’a déjà dit, il ne travaille pas pour les 10-20 ans à venir mais pour les 100 à mille ans à venir. Son objectif est d’anéantir définitivement le Deep State et cette victoire se passe avant tout dans l’esprit des populations pour qu’ils prennent massivement conscience de la réalité et alors ne plus se faire piéger et être alors définitivement libérer. Comme on nous l’apprend dans la spiritualité, tout se passe à l’intérieur, Trump le sait parfaitement. Ceux qui trouvent Trump lent n’ont aucune consistance.

     

    • @Renaud

      Trump est un sioniste, tout comme son gendre et sa fille, il roule pour Israël..
      D’ailleurs l’état profond sioniste c’est satan en personne qui n’hésitera pas à sacrifier Israël pour arriver à ses fins et la Patagonie attend la migration des plus riches...
      Les sionistes n’hésitent pas à tuer les leurs qui sont pauvres comme ils l’ont fait lors de la 2è guerre mondiale. Jusqu’ici les paroles d’Albert Pike concernant le plan de 3 guerres mondiales se sont avérées vraies pour les des deux premières, attendons de voir pour la 3ème....
      Les plans pour ce monde sont occultes et rien de plus mais beaucoup n’en n’ont pas conscience.


    • Vous fantasmez un scénario pour vous faire valider la théorie pro Trump de certains , mais en réalité l’assassinat de Solemani représente la plus grande perte dans la résistance à l’axe americano-sioniste depuis la chute de l’Irak , Trump avait l’air dans un état de stress très important lors de son discours on sentait un souffle lourd , il est possible qu’il ce soit rendu compte de la grave erreur qu’il a commise dans cette prise de décision, il est certes un très bon business man et négociateur mais un très mauvais géopoliticien il a un manque de culture flagrant sur la situation au moyen Orient et a vraiment l’air de croire ses mensonges sur Solemani qui fût un grand héros de la lutte contre le terrorisme dans cette région du monde. ,Malheureusement après son décès je ne pense pas qu’il y ait de relève sérieuse pour continuer ce qu’il avait réussi à accomplir durant ces 40 années de luttes .

      Ci joint un très bonne article étonamment élogieux mais pas non plus trop partisans sur Solemani : https://www.parismatch.com/Actu/Int...


    • Si il voulait que son peuple se rendent compte de la situation il n’énumérerait pas toutes ces infamie au sujet de Solemani et il ne propagerait pas la légende du terrorisme internationale Iranien, allez un peux sur twitter voir la majorité de ses partisans au QI à deux chiffres se réjouir d’une possible destruction de l’Iran, pays qu’ils ne savent même pas situer sur une carte et dont ils connaissent que le nom. Cette assassinat et se discours remplis de mensonge a fait resurgir la pensée faussement patriote evangelico-sioniste chez cette masse d attardés qui le soutien et qui se sont persuadé qu’ils accomplissaient la mission de Dieu en cherchant a détruire un pays à la culture millénaire et a la richesse historique et architectural inestimable.


  • Cette impression étrange d’être dans une mise en scène. Comme si l’Iran avait appelé les US pour leur dire : on va frapper sur ce terrain vague dans votre base, gentiment. Ça arrange tout le monde et personne ne perd la face. D’ailleurs le traitement médiatique était tout aussi étonnant : des Breaking News sur Carlos Ghosn tout la journée comme si il ne s’était rien passé.

     

  • « Pour ceux qui ne peuvent lire Twitter »

    Comment vous le savez ? :P C’est pas faute d’avoir essayé... Merki.


  • Les grands événements de l’oligarchie, c’est pour le printemps 2022.


  • Il insiste sur la précision des missiles [US]...

    « L’Iran a utilisé des missiles balistiques de courte portée, qui ont un système guidé, a expliqué à La Presse Fabian Hinz, chercheur au James Martin Center for Nonproliferation Studies du Middlebury Institute of International Studies, en Californie. Ils sont plus lourds, avec des ogives plus puissantes, et ils peuvent voler beaucoup plus rapidement. » Rien à voir, dit-il, avec les roquettes lancées sur l’ambassade des États-Unis à Bagdad dimanche dernier, deux jours après l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani dans un raid américain en Irak. « C’est une différence incroyable », souligne-t-il. Lapresse.ca


  • Faudrait faire souffler le traducteur dans l’éthylomètre. Apprenons lui que boire ou traduire, il faut choisir !!!!

     

  • Mes pauvres amis. C’est du grand classique, la petite brute de cours de récré qui vous dit deux mots sympa après vous avoir piqué votre goûter. Et là vous vous dites : finalement ce n’est pas un mauvais bougre... Ensuite, le lendemain, il vous en fait baver deux fois plus...

     

    • Non, ça n’est pas la bon scénario pour expliquer ca qui se passe avec une histoire de cour de récré...
      Ca serait plutôt l’histoire du mec le plus fort de la classe qui saute sur le fouteur de merde et lui en colle une. Une fois la bagarre terminée il va vers lui devant tous les gamins, et lui dit qu’il n’a rien contre lui mais qu’il doit changer et ne plus faire chier les autres. Les enfants dans la cour pensent que c’est juste. Ils ont oublié que le grand frère du balèze a tabassé le grand frère du fouteur de merde de façon injuste. Mais le balèze lui il veut la paix. Il croit qu’on est obligé à un certain point d’aller de l’avant et de demander pardon plutôt qu’avoir recours à la vengeance éternelle (qui ne fait pas partie de ses valeurs). Et cette baston aura calmé durablement le fouteur de merde surtout après que le balèze lui ait dit qu’il fallait faire la paix.


    • @Alex
      Ce fouteur de merde dont vous parlez, on est d’accord que c’est bien Israël ?
      Dans ce cas, ce n’est pas vraiment le scénario qui s’est produit. Que vous le vouliez ou non, l’oppresseur dans la région est américano-sioniste et Soleimani l’a combattu plus vigoureusement que quiconque.
      Si votre lecture est différente et que vous voyez en Trump un bienfaiteur pour la région voire pour le monde, vous êtes un atlantiste et je ne vois pas ce que vous faites sur ce site


  • Quelle blague. Non seulement il se dégonfle après la liquidation de 80 de ses "boys" (ou "girls" ? Ou travelos ?), mais espère pouvoir amadouer l’Iran par ses méthodes mafieuses alternant la carrotte et le bâton ?

    Qu’il continue de rêver, aucun acteur politique iranien à part Rohani et ses libéraux mondialistes ne sera disposé à "négocier" une capitulation avec ce larbin pédo-incestueux de l’Etat profond, versant Kissinger. Lorsque Rohani sera enfin remplacé d’ici moins de deux ans, les derniers espoirs étasuniens de voir Téhéran capituler ("négocier") s’évaporeront à tout jamais.

    L’Iran se rapprochera de la bombe de manière accélérée, et les représailles contre les forces d’occupation yankees se poursuivront sur l’ensemble la région. Le plus beau dans tout ça, c’est que Trump ne peut rien y faire, "missiles hypersoniques" ou pas.

    https://www.huffingtonpost.fr/2016/...

     

    • C’est toi qui rêve, mec.

      Avec un lien du hoff, comme glaçage !

      Certains pissent par terre de dépit, et fantasment à plein tube... qu’on devine de colle.

      Heille, on m’a traité de sioniste, j’ai bien le droit, non ? :-)


    • @RK
      Il est totalement impossible que Trump puisse mentir sur la mort de 80 militaires américains.
      Tous ses ennemis, Mossad en tête pour accelerer la guerre contre l’Iran, lui mettrais le nez dedans et ce serait la destitution casi immediate.
      Donc sur le coup, c’est bien l’Iran qui ment.
      Et par conséquent, si l’l’Iran ment sur leur réplique, il est fort probable qu’ils mentent aussi sur souleimani. Ils (Rohani et les "modérés") se sont mis d’accord avec Trump pour le sortir de l’equation


    • A Fadge :

      Les américains ont prouvé qu’ils étaient capables de prévoir des guerres longtemps à l’avance. Quant à Trump, il n’est pas l’ennemi systématique du deep state. S’il se retrouve acculé, il peut très bien choisir de négocier si ça va dans son intérêt.
      Pourquoi croyez vous qu’il ait mis une journée à faire sa déclaration lapidaire qui n’explique rien et ne décrit mis à part qu’il, y a très peu de dégats et qu’ils sont tous matériels ?
      Vous pensez qu’il avait besoin d’attendre aussi longtemps pour ça ? NON évidemment il y a eu des tractations de dernière minutes avec .... qui d’ailleurs ? Vous parlez tous d’état profond mais on ne saitmpas qui c’est. Le mossad ? Bref.
      Donc c’est évident que jusqu’à la dernière minute, rien n’était stable et évident. Si ça se trouve Trump a négocié pour repousser la date d’une guerre éventuelle jusqu’après sa réelection fin novembre. Qu’en savez-vous ? C’est toujours moins farfelu que l’idée selon laquelle Trump aurait fait alliance avec Rohani pour éliminer Soleimani dans le but qu’il ne prenne pas son poste de président à la prochaine élection. Il n’y a que les gens qui ne comprennent rien au système de gouvernance iranien qui peuvent imaginer une idée aussi débile. Que ce soit pour un poste (raison personnelle) ou pour favoriser des négociations avec les US, de toute façon Rohani doit composer avec le guide, qui a la décision finale systématique. Alors tuer Soleimani ne sert à rien si le guide demeure.



    • Heille, on m’a traité de sioniste, j’ai bien le droit, non ? :-)



      Effectivement, sur internet et avec un pseudo, tu as le droit... T’as même le droit de te prendre pour la reine d’Angleterre...

      Par contre, ton sionisme, garde le très discrètement dans ta boîte à malices... Tu sais, les temps sont durs, et il y a du monde qui se réveille en dehors d’internet... Ils ne sont pas tous très contant de leurs banquiers et gouvernements associés...

      Bonne sionitude "Camarade"...



    • si l’l’Iran ment sur leur réplique, il est fort probable qu’ils mentent aussi sur souleimani. Ils (Rohani et les "modérés") se sont mis d’accord avec Trump




      Jusqu’à nouvel ordre, Rohani et les modérés ne sont pas intouchables au point de pouvoir mener une opération aussi audacieuse sans finir au bout d’une corde ou liquidés de manière plus subtile. Le rapport de forces intérieur ne leur est pas suffisamment favorable et aurait dû basculer de manière dramatique ces derniers temps pour rendre l’hypothèse envisageable. Ce qui aurait nécessité une sorte de coup d’Etat invisible préalable. Or, on n’a pas relevé, sur la scène politique iranienne, d’indice allant dans ce sens. Sepah dispose de ses propres services de renseignements, la Force Qods aussi et le bureau du Guide Suprême de même - difficile de passer à travers tous ces filets.

      D’ailleurs si elle était probable, l’hypothèse ne manquerait sans doute pas d’être intensément cultivée par les observateurs iraniens, ce qui à ce jour ne s’est pas produit.

      Pas sûr que les adversaires de Trump (dont Nétanyahou et le Mossad ne font, à mon sens, pas partie), affiliés a priori au Parti Démocrate et au second versant de l’Etat profond (celui qui comprend notamment l’appareil Rockefeller, artisan de l’accord sur le nucléaire conclu sous Obama), et qui, pour sa part, cherche à annihiler l’Iran par des moyens plus subtils et moins directement belliqueux, se mette soudain à exiger de l’administration actuelle, placée sous le contrôle du premier versant (axe Kissinger-Adelson, avec Trump comme exécutant), qu’elle aille de l’avant dans sa stratégie à elle.

      En théorie une multitude de causes plausibles pourraient expliquer la dissimulation des pertes US (erreurs de calculs à propos de la riposte iranienne et volonté d’éviter les coûts d’une déflagration plus importante etc).

      Même si j’ai tort et qu’aucune unité des forces d’occupation n’a trépassé malgré de nombreux impacts de missiles balistiques documentés par imagerie satellitaire, je doute que cela permette, en soi, de conclure à une trahison de Rohani contre le général Soleimani. Inversement, même si trahison de cet ordre il y avait, cela n’impliquerait pas nécessairement que la riposte iranienne ait été inefficiente.

      Car le repérage de Soleimani par les moyens traditionnels des services ennemis n’est pas ce qu’il y avait de plus difficile à réaliser. L’aspect le plus problématique était de prendre la décision sur le plan politique.


    • @ RK

      Comme à chacune de vos interventions vous racontez n’importe quoi pour appuyer votre haine de Trump.
      Pour votre information : Trump est entrain de pacifier la région.
      Il se débarrasse du général terroriste iranien avec lequel toute tentative de paix négociée est impossible.
      Ensuite il met en scène avec une partie du pouvoir iranien, celui qui veut la normalisation des rapports avec les USA et non la guerre comme l’autre vouée au deep state, une vengeance bidon. Sinon le peuple iranien ne comprendrait pas que l’on ne réplique pas à la mort du général médiatisée et Trump vise par l’impeachment serait encore faussement accuse de collusion avec l’ennemi par les démocrates.
      Bien entendu qu’il n’y a jamais eu 80 morts et 200 blesses américains, ce serait un casus belli.
      Trump et le pouvoir iranien nous rejouent la même scène que Trump et Assad lorsqu’ après avoir prévenu Assad Trump fit bombarder une vielle base militaire syrienne pour pacifier ensuite.
      Trump fait sa politique, US GI go back home.
      Abandonnez votre haine de Trump et analysez la situation et vos commentaires apparaitront moins ridicule.


    • Ah ! La « haine » ! Ça faisait longtemps, ça manquait vraiment.


    • Regardez ce pauvre bougre nous faire une descente d’organe !

      Tordant. Ce type se comporte exactement comme Moix "antisémite !", sauf que lui, c’est l’effet miroir.

      On se demande par ailleurs en quoi je mérite ce qualificatif... ça va être drôle quand "Les instances supérieures" valideront mon analyse ... ;-)

      8 ans sur E&R... et ces connards, surgissant du néant depuis peu, ça fait combien de temps ?

      Voilà.


  • Il est là pour démonter l’appareil d’Etat américain, comme je l’avais précédemment noté ; et j’avais bien dit que seul un candidat étiqueté « patriote » pouvait le faire, et au grand jour ( là où Hillary Clinton, la candidate « mondialiste » en eut été empêchée)...
    Et ça marche puisque personne ne moufte...

     

    • Ah bon ! Mais qu’a-t-il démonté de cet appareil d’État ?
      Trump met une certaine pagaille dans ses projets. Mais on ne peut croire qu’il le menace vraiment. Sinon il aurait été liquidé.

      Seconde possibilité : Trump est un génie exceptionnellement subtil, mais pas autant que LeKing qui a su deviner son stratagème. Mais l’Empire, qui domine la planète, est bien plus bête que ces deux luminaires, et c’est la raison pour laquelle il se fait démonter sans réagir.


    • Auto-citation et auto-plébiscite du « king » pour ne pas changer, qui ne sait rien mais vous dit tout, mais est-ce étonnant vu la fatuité de l’énergumène en question !


    • @ Jp

      Les empires finissent toujours par tomber, rien de nouveau la.

      Écoutez, l’on glose ici meme constamment des signes de sa chute imminente : je ne vois donc pas ce qu’il y a de si incroyable.

      L’histoire ... il se peut bien qu’on vit présentement l’un de ses points de bascule.


  • Comme d’habitude, certains semblent boire les paroles de Donald Trump sans intégrer son discours et le recouper avec les informations de contexte d’une part, et les allocutions d’autres protagonistes de cette crise d’autre part pour ensuite tirer des comnclusions hâtives.

    1) le contexte :
    ce discours intervient en fin de journée, avec 1/2 heure de retard, en sachant que Trump et les membres de son administration dans leur ensemble ont été TOTALEMENT silencieux depuis l’unique tweet initial inital il y a 17h ; en sachant également qu’une conférence de presse prévue le matin de Trump a été annulée à la dernière minute ;

    On peut légitimement se poser la question du pourquoi, compte tenu de ce qu’il a déclaré dans son discours. Mais je vais y revenir.

    2) La forme du discours : une allocution très rapide, assez désorganisée et un Trump à la mine renfrognée et fatiguée, de même que les membres de son administration (une nuit blanche l’explique bien) avec un ton bien loin d’être celui de ses derniers tweets agressifs ou victorieux ; une mine assez grave aussi de ses supplétifs en arrière plan.

    3)Le fond : je retiens 3 éléments principaux, le reste relevant de la propagande habituelle sur le "terrorisme mondial sponsorisé par les iraniens"
    - il n’y aurait aucune victime américaine et irakienne (en effet, on sait que les irakiens ont été prévenus juste avant les frappes de se tenir à l’écart des bases). Pas de blessés non plus. Et de très faibles dégâts matériels.

    Mon opinion est que cela est complètement faux. Les iraniens ayant évoqué la bagatelle de 80 soldats morts et 200 blessés, je suppose qu’il faut couper la poire en 2. Il existe plusieurs indices : d’abord, les irakiens relatent dans la presse arabe que les américains ont essayé de joindre le bureau du 1er ministre au moment des frappes, et pas du tout avant ce qui aurait pu permettre l’évacuation discrète des hommes des bases comme cela semble être suggéré. Ensuite, ils expliquent que les américains ont verrouillé totalement les bases, empêchant quiconque de rentrer ou de sortir après les frappes. Personne d’extérieur ne peut donc corroborrer ce que dit Trump. D’autre part, et pour une fois la presse mainstream sert à quelque chose : un article du Monde d’Allan Kaval a relayé ce matin une info bien intéressante avant le discours, parlant de rapports transmis aux services britanniques évocant des blessés au cours de l’attaque, dixit Dominique Raab, actuel ministre des affaires étrangères britannique.

     

    • Suite de mon 1er commentaire :

      Et je suppose que les britanniques ne prennent pas leurs infos à la télévision d’Etat iranienne.
      - Maintenant attardons-nous sur qqchose d’intéressant que dit Trump : "nous analysons (sous-entendu encore) la situation".
      Cest-à dire ? Au niveau des conséquences qui ne seraient soit-disant que des petites pertes matérielles ? Au niveau des causes qui ont rendues possibles l’atteinte des bases par les missiles Fateh 313 ?
      Car il semblerait que contre toute attente, malgré des bases au plus au niveau d’alerte, les missiles ont effectivement atteint leur cible (même partiellement si on se place du côté de l’info américaine), sans que les américains aient pu les stopper. Ce qui en dit long sur leur niveau en armement conventionnel (ça doit faire drôle qd même pour l’armée la plus puissante du monde -dixit Trump il y a 17h).

      Je l’ai déjà dit, je ne crois pas à la théorie de l’alliance secrète Mollah-Trump et d’un assassinat coordonné de Soleimani dans le cadre d’un échange de bons procédés entre iran (peuple et mollah réunifié), et US (RAD pour les troupes de trump). D’ailleurs dans son discours, Trump persiste et signe : il restera présent au MO sous couvert de la lutte anti-Daesh et demande même à ses coéquipiers de l’OTAN de s’investir encore plus là-bas.
      Alors comment expliquer la volte face de Trump ?
      Pour moi, la raison du revirement étrange de Trump après ses vociférations sur une escalade vient du fait (et là encore je l’ai déjà dit), que son objectif n’était pas d’entrer en guerre avec l’Iran. Le timing n’est pas bon car il ne peut pas engager son pays dans une guerre ouverte potentiellement enlisante avec l’Iran à moins d’un an de la présidentielle et qui plus est dans le contexte de l’impeachment ; sans parler du coût économique astronomique qd on sait que l’économie est sa seule préoccupation réelle ; Le casus belli est une tentative d’intimidation basée sur la certitude que les iraniens n’auraient aucun moyen de répliquer sérieusement à part verbalement.

      Il vient de comprendre qu’il avait raté totalement son coup ; il n’a en fait aucune marge de manoeuvre ; les iraniens ne se laisseront pas intimider et ont les moyens de taper là où ça fait mal. Pire, il est obligé de minimiser totalement car admettre son échec revient à se discréditer totalement s’il ne rentre pas dans une guerre incertaine derrière pour sauver la face. Il n’a qu’un choix, c’est d’avaler l’énorme couleuvre que les iraniens viennent de lui imposer.


    • Suite de mon deuxième commentaire :

      Donc si je me résume : le déroulement de cette journée riche en évènements, pour moi, évoque plutôt la vraie claque pour les Etats-Unis, qu’ils travaillent à obscurcir totalement, sachant que je ne pourrai probablement pas prouver cela car c’est parole contre parole et que de toute façon, les alliés suivront la voie bien sage de la doxa trumpiste donc nous n’auront probablement plus aucune chance d’avoir des infos, même si elles existent.

      On verra bien si cette interprétation sera corroborée dans le discours de S. H. Nasrallah vendredi.

      Pour élargir l’horizon enfin, de ceux qui sont persuadés que tout est fini je tiens à vous rappeler :

      - que même si le spectre de la réponse militaire immédiate des US a été écarté pour le moment, il n’est pas à exclure dans l’avenir ;
      - en effet, le Hachd al Chaabi a prévenu aujourd’hui que sa riposte pour la mort de son commandant Al-Mohandis assassiné en même temps que le général Soleimani allait suivre celle de l’Iran, et qu’elle ne serait pas inférieure.
      - que le discours d’aujourd’hui du guide Ali Khamenei a prévenu que cet évènement aujourd’hui n’était qu’une "claque" dans la figure de Trump, mais que la vrai riposte arriverait plus tard ;
      - que le discours de Sayyed Hassan Nasrallah a bien affirmé que les soldats américains repartiraient dans des cercueils aux US sans donner toutefois de temporalité.

      Autrement dit, les US ont du souci à se faire dans la région, surtout en Irak. Je prévois qu’ils y retireront à terme leurs troupes pour prévenir les attaques par des milices chiites, tout en les repositionnant ailleurs dans la région ; qu’ils se vengeront probablement dès qu’ils auront quitté le pays en soutenant financièrement des milices sunnites (comme ils le font déjà) pour alimenter les rivalités confessionnelles, affaiblir l’axe chiite, tout en empêchant la mise en place d’un nouveau gouvernement et l’intronisation d’un nouveau premier ministre. Bref, je prévois des jours sombres pour l’Irak et les pays alentours. Si une véritable guerre directe n’aura probablement pas lieu avant les nouvelles élections américaines et avant qu’un autre élément déclencheur majeur aussi grave se déroule à nouveau, je suspecte que la guerre larvée qui existe déjà, elle, prenne des proportions inimaginables.

      Tout le blabla de Trump sur l’implication supplémentaire de l’OTAN, sur l’ajout de sanctions économiques supplémentaires sur l’Iran, sur la lutte anti-Daesh signe pour moi cela.


    • Hey mon grand, tu t’emmelles les pinceaux tout seul. Comment les Iranians peuvent ils savoir qu’il y a eu 80 morts precisement si personne n’ a pu ni rentrer ni sortie de la base ?


    • Je dis que les irakiens ne peuvent pas avoir d’info, pas que les services des alliés n’en auraient pas. Sinon pourquoi les britanniques l’aurait évoqué ?


    • Bien, c’est le rare commentaire qui me semble raisonnable et cohérent, les autres quand il ne relève pas de l’absurde, sont totalement fantaisistes. Les gens qui trouve Trump soit génial, soit Prince de Machiavel dans ses relations avec l’Etat profond américain, me font penser aux courtisans dans la pièce le Roi nu "Les Habits neufs de l’empereur".


    • Excellents commentaires de Haru, dont la prospective concernant l’Irak.

      Et je rejoins KAAMIL : la dissonance cognitive de certains est impressionnante, et en partie due à cette opération psychologique de narration de la part des services américains (la CIA en a l’habitude) consistant à présenter une prétendue opposition entre un « État profond » et Donald Trump : cette thèse n’est pas étayée, et nécessiterait des hypothèses gigantesques et compliquées pour être vraie.

      J’ajoute, et c’est fondamental, qu’on sait que Donald Trump est un pur agent d’opposition contrôlée, et je vais (encore) renvoyer à l’article de 2011 « Trump Wants to Be President » de Michael Collins Piper sur American Free Press : il est lié (comme couverture financière pour du blanchiment) à la CIA et au Mossad. Extrait :



      In his memoir, Trump proudly described how in 1987 he bought his first casino interests when he purchased 93 percent of the voting stock in the Resorts International (RI) gambling concern.

      What Trump didn’t say was that RI was controlled by a clique of sordid, international big-money elements in alliance with the Jewish crime syndicate which was, in turn, collaborating with the CIA and Israel’s Mossad in an array of inter-connected money-laundering operations.

      The casinos laundered money for the CIA and the Mossad. In return, these agencies used their influence to ensure the mob remained protected from interference by law enforcement.



    • Haru....tu bois bien les paroles des iraniens.
      A partir de la, le reste de ton communiqué ne veut plus rien dire.

      Quand a godwin... le gauchisme est une maladie...


    • Après la version officielle de Trump, voici la version officielle des iraniens :

      http://french.almanar.com.lb/1611810

      Et un petit bonus technique sur comment les missiles ont réussi à atteindre leurs cibles (avec en prime les versions Trump VS Pentagone qui se contredisent) :

      http://french.presstv.com/Detail/20...

      Que chacun se fasse son opinion.


  • Je conseille le visionnage de la série "Scalp" datant de 2008 et produite par Canal+. Cette série nous plonge dans le monde de la bourse dans les derniers temps de la vente à la criée au début des années 90.
    Ce qui est intéressant c’est le contexte en pleine guerre du Golfe. On y voit les grands pontes de la bourse se prévenir entre eux que la guerre commencera ou se terminera tel jour à telle heure et donc des opérations boursières à prévoir en conséquence afin de préserver leurs positions ou de tirer profit de la situation. Au cours de leurs discussions, il se raconte les coulisses des négociations entre la coalition menée par les USA et Saddam Hussein. Il en résulte que les dés sont pipés d’avance, les cibles et les attaques de la coalition sont discutées entre les deux camps. Nombre d’anecdotes sont frappantes comme les négociations entre alliés pour la reconstruction de l’Irak après la guerre et les USA qui finisse par s’arroger tout le marché au détriment de leur alliés dont la France encore baisée dans cette histoire.
    Mais ce qui nous rapproche de ces derniers jours dans cette série c’est la manipulation des masses à l’époque retranscrite dans la série avec la peur d’une 3e GM, causant une panique, la population se ruant dans les commerces faire des réserves en masse de conserves, le fantasme de l’armée Irakienne présentée comme une des meilleurs du monde. Sur ce dernier point on nous narre la juteuse affaire d’un patron italien dont la firme fabrique du carton vendu à l’Irak pour fabriquer des chars fictifs pour faire vivre ce mythe. Et bien sûr la guerre racontée à la télévision par les journalistes commentant dans le vide des images vertes où on voit vaguement des tirs de défense et des missiles atteindre une cible mais sans savoir qui et quoi exactement.
    Cette série montre bien le décalage entre ce qu’on présente au public et les coulisses de la diplomatie secrète où se règlent les affaires de ce monde, entre ce qu’on croit être et ce qui est réellement.
    Cette histoire entre la mort de Soleimani et les représailles Iraniennes me semble bien obscure mais il me semble bien qu’on vient encore d’assister à un tour de passe passe entre Trump et l’Iran.

     

    • Si c’est un tour de passe entre Trump et l’Iran ça voudrait dire que tous milliers d’Iraniens et d’Irakiens qui sont sur place et qui ont pleuré la mort de ce Général sont des imbéciles qui n’ont pas vu cette arnaque ou alors qu’ils sont au courant et qu’ils servent de figurants pour ce tour de passe passe. ?


  • Au moins 80 soldats americains morts et 224 blesses transferes a Tel Aviv...pourquoi Trump veut il faire un black out sur la realite des pertes americaines lui qui deteste tant les fake news...

    source http://french.presstv.com/Detail/20...

     

    • La TV iranienne ment aux iraniens, en particulier aux excités du ”régime” pour leur faire croire que Soleimani à été vengé, hors l’Iran n’à aucunement les moyens de répliquer réellement ! Le rapport de force est complètement disproportionné en faveurs des US !
      Ces attaques sur deux bases américaines en Irak sont biaisés et bidons ! Le pouvoir iranien à sauver la face !
      L’analyse de Radio Quebec pourrait s’avérer vraie du moins en partis excepté certains points !


    • @ Fougasse
      Ce qui est extraordinaire c’est le niveau de formatage de plusieurs générations d’individus concernant la capacité militaire réel ou supposée des USA, même si la vrai capacité des américains a été surtout celle de savoir soigner son image de marque avec bien entendu l’aide de la 13ème tribu, c’est à dire Hollywood.

      Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité l’escalier, nous connaîtrons bientôt le bilan des pertes américaine, matériel et humain, qu’ils prennent soin pour le moment de cacher, ne serait-ce pour des raisons essentiellement marchand, car c’est le complexe militaro industriel qui est en jeu et les vaches à lait saoudienne et Emirati pourrait bien refuser à l’avenir de se laisser traire pour cause d’équipement obsolète.


    • @ KAAMIL tout a fait la verite remonte a la surface, une petite video filmee par un GI sur la base americaine Ain al Asad en temoigne, les soldats americains n etaient pas tous dans des bunkers n y meme evacues... Iranian Missile hits US base Filmed By US Soldier : https://youtu.be/34hEkay3nXU


  • #2360011
    le 08/01/2020 par Sigebert avec ebert comme dans Bebert
    L’étonnant discours de Trump après les frappes iraniennes anti-US en (...)

    Si ça vous intéresse de voir dans quels bas-fonds est tombé Frédéric Taddéi :

    https://francais.rt.com/magazines/i...

    On ne perd rien à ignorer ce spectacle, mais bon, ce sera quand même aussi un repère pour la France... Ce dont ses « élites » étaient capables en 2010...

     

    • Vrai, j’ai regardé le débat en direct, une vrai catastrophe mais je pense que Taddéi lui-même l’a ressenti ; les pires étant l’opposante iranienne hystérique venue manifestement régler des comptes personnels qd on lui demandait une analyse dépassionnée de la situation ; et bien sûr le journaliste de Causeur, suintant un mépris tellement fort qu’il en est devenu très dérangeant ; les deux autres intervenants, beaucoup plus dans l’analyse rationnelle, étaient à la hauteur au moins de l’esprit d’un débat d’idées.


  • Pour nettoyer les lobbys terroristes sionistes qui dirigent son pays Trump bombarde et assassine des iraniens , des syriens , des irakiens ??
    Comme le disait si bien Léopold Sedar Senghor au sujet de la politique française , cette phrase que l’ont peut appliquer à la politique US : " la France qui dit si bien les routes droites mais qui emprunte toujours des chemins tortueux " !!


  • Rav Ron Chaya nous a concocté sa petite vidéo du jour sur les événements .


  • Si tout ça menait à un accord entre les États-Unis et l’Iran selon les conditions de Trump, à savoir : l’arrêt du programme nucléaire iranien, l’arrêt du programme de missiles balistiques, et la fin du soutien militaire et financier à l’axe de la résistance en Irak, en Syrie, au Liban et au Yémen, alors je ne vois pas bien en quoi ce serait une défaite pour l’état profond.

     


    • Si tout ça menait à un accord entre les États-Unis et l’Iran selon les conditions de Trump, à savoir : l’arrêt du programme nucléaire iranien, l’arrêt du programme de missiles balistiques, et la fin du soutien militaire et financier à l’axe de la résistance en Irak, en Syrie, au Liban et au Yémen, alors je ne vois pas bien en quoi ce serait une défaite pour l’état profond.




      Exact, c’est ce que je m’évertue à expliquer depuis des jours, dont à un certain ’Culturovore’, mais ces points absolument essentiels sont systématiquement occultés par les intéressés, même lorsqu’on les leur expose en détail.

      Autre aspect important qu’ils occultent délibérément : Trump, dans cinq ans grand maximum, ne sera plus au pouvoir, et sera remplacé par quelqu’un dont ses partisans s’accorderont alors à dire qu’il s’agit d’un homme (ou d’une femme) de l’Etat profond.

      Dans ces conditions, même si Trump était réellement opposé à cet Etat profond (ce qui n’est pas vrai, c’est un exécutant du versant républicain classique de l’Etat profond, c’est à dire l’axe Kissinger-Adelson-etc ; d’ailleurs les supporters de Trump sur ce site, à l’instar de ’Culturovore’, sont parfois des apologètes ouverts de Nétanyahou), il serait totalement suicidaire pour l’Iran de supprimer de manière durable ses moyens potentiels de dissuasion, à savoir son programme nucléaire (encore pacifique pour l’instant), ses missiles balistiques (dont la précision et la puissance viennent d’être démontrées aux yeux du monde entier), et ses alliés armés dans la région !

      Je l’ai dit et je le répète, on est en présence d’un scénario à la libyenne sur le long terme :

      - Dans un premier temps on a fait désarmer la Libye tout en demandant à Khadafi d’abandoner son programme nucléaire en décembre 2003 ;

      - Puis, à peine huit ans après, sous l’administratrion US suivante, on a détruit ce pays en y déclenchant une guerre.

      Trump est donc chargé, au mieux, d’accomplir face à l’Iran ce que Bush jr. accomplit avec Khadafi, ou que Bush père et Clinton réalisaient avec l’Irak (mesures d’affaiblissement et de désarmement continues au cours des années 1990), de sorte à ce que l’un des successeurs de ce même Trump en passe au coup de grâce contre un Iran alors suffisamment désarmé et amoindri.


  • Ça donne l’ impression d’ assister à une pièce de théâtre, tout est surjoué d’ un côté comme de l’ autre .

    Donald faisait pareil avec Bachar l’ année dernière, une fausse attaque pour calmer la populace et remettre les compteurs à zéro, c’ est que de la com ! Hallucinant .

    On se fout de nos gueules, indéniablement .


  • Après avoir douté jusqu’au bout et après ce discours aux multiples lectures je considère ce type comme un génie. Il fait coup double avec l’épisode coréen, c’est époustouflant. Avec les pressions incroyables qu’il subit en interne c’est impressionnant, on est loin du ridicule et post pubère « qu’ils viennent me chercher » de Macron...

    Juste après son intervention sur LCI hier soir sur le plateau personne n’a pu cacher son admiration pour la virtuosité du gars. Il a été dit que c’est de loin le président qui a engagé le moins ses troupes à l’étranger et l’économiste maison a même dû vanter son bilan économique ! Des digues ont sauté en France aussi et certains ne peuvent plus cacher leur admiration.

    Il est loin le bouffeur de burger débile devant Fox News et sur Twitter. Il va être intéressant de voir la façon dont le candidat Trump va être traité désormais par nos merdias.

     

    • Bien parlé @le portos. Au delà des spéculations les résultats sont bien là car depuis Trump, d’une manière ou d’une autre, les va-en-troisième guerre mondialistes Israelo-Wahabito-Bushistes se font courgetter le fion de multiples manières. Ce qui va de soi pour ces enculés sans âme. Et ce malgré les leviers extrêmement puissants dont ils disposent. Prochaine étapes les aubergines !


  • Le Président Triump est très fort . N’oubliez pas qu’il doit composer avec de nombreuses forces d’influence dans son pays point pouvoir survivre contre la composante principale de l’état profond


  • Escalade Iran-USA, (écrit léger saugrenu, mais pas dans le sonore)

    Y’en a un qu’Irak et l’autre qu’Iran. Un peu nul oui...mais significatif, et comme nul ignore sonore, on comprendra.

    Depuis 1979 l’Iran est spolié, sanctionné, bloqué tout azimut par les américains, et le 8/01/2020, malheureusement, le ciel a fini par tombé sur la tête des américains. 2 bases, celles qui coupent la route au gaz Iran-Irak-Syrie.

    Le président "Trump tout le Monde" révèle, suite à l’insignifiante frappe iranienne : « Aucun Américain n’a été blessé dans les attaques de la nuit dernière » quelle chance !

    Puis un certain journaliste d’Israel "Jack Khoury" du Quotidien "Ha-Aretz" (Le Monde) en Twittant, du genre : Haaretz de dire des conneries et de faire ton Donald, y’a déjà des militaires américains qu’on tétés à "Ain al-Asad" les petits Fateh-313 iraniens et qui les ont mal digéré. Certains viennent d’arriver à Tel-Aviv avec un avion américain. Ils sont 224 maintenant au "Tel Aviv’s Ichilov Hospital", (pour ceux qui veulent leur envoyer des fleurs, souhaiter bon rétablissement et surtout démissionner)

    Trump le meilleur client de Twitter, à fait bouclé le compte du journaliste lui cassant son speech. Comme si ça allait pas se savoir.

    Pour le moment Trumpette de la mort, fait le champignon. Pas de blessés, pas de mort. Faudra qu’il explique ceci aux familles. Z’ont le mensonge de l’habitude. Excuse-me, c’est une faute d’erreur, tout le monde peut se Trumper comme disait l’hérisson qui descendait d’une brosse à habit.

    Si l’Amérique de Trump (Trump, c’est toujours dit comme si c’était tous les américains à lui tout seul et c’est pas lui qui paye) riposte, riposterait...y’a eu quand même quelque morts, la centaine ?

    L’on compte encore pour vérifier qu’il n’a rien eu, et combien de temps le tout sous le tapis va tenir.

    Bref ! Si riposte, ce que l’on peut craindre, on sera dans la réalité du bord du précipice, du conflit le plus sérieux de ces dernières décennies.

    Irak-Usa, Afghanistan-USA, la Libye en passant, c’était du cousu main d’avance. L’Iran porte bien son Nom : Y Rend. Là est le vrai problème. Et si Trump la joue Joyeuse et Nucléaire, je plains les USA et Israël. Ils ne font qu’un pour l’Iran.

    L’Iran a-t-il des missiles Mach 20 ? On fait comment pour les arrêter ? Ont-ils la techno ? 2 bonnes interrogations.

     

  • Y a-t-il oui ou non 80 morts américains ???
    J’ai de gros doutes. Si c’est le cas comment vont-ils faire taire 80 familles endeuillées alors que 90% des médias sont anti-Trump, vous pensez vraiment que si c’était le cas, ils ne s’en serviraient pas ?

    Tout ça sent la magouille et des deux côtés.

     

    • Ah bon...parceque les morts parlent...

      Au fond de toi d occidental arrogant tu ne veux pas croire que les occidentaux porcs kachers américains puissent être defait

      Même s il n y a pas de mort...reconnais tu au moins que les missiles aient atteints la base de ces terroristes sataniques ?

      Tu va me dire que c est encore du cinéma de ce genie fin stratège trompette...

      Mais même si c etait du cinéma...l orgueuil de cette armée soit disant la plus puissante vient de prendre un coup..car le message qui est compris est.....tu peux la frapper et elle se couchera..


    • ils ont bien réussi de faire taire les familles des "vols" abattus le 11 septembre...


    • Je sens que nairod est un atout pour la réconciliation... les masques tombent.

      Sous pression, ils tombent toujours.


    • l’artilleur de Metz :

      Tout à fait, je repensais exactement à ce cas. Il y a d’ailleurs eu plusieurs assassinats maquillés de témoins gênants liés au 11-Septembre ; si je me souviens bien, entre de nombreux autres, un homme percuté par une grosse voiture noire, et une femme ayant opportunément un accident d’avion alors qu’elle voulait parler. Leur nom m’échappe, mais je laisse tout un chacun faire ses recherches.

      Bref, tout cela pour dire que liquider des témoins récalcitrants que l’on n’aurait pas réussi à neutraliser de manière plus « douce » préalablement, les services américains (pour ne pas dire israéliens, tant c’est presque la même chose !) savent faire.


    • @nairod
      Toujours tout ramener à l’ethno-religieux !
      J’aime beaucoup les iraniens et les chiites en général... Beaucoup moins les sunnites !
      Tu vois, on peut avoir des inimitiés sélectives...


  • PLUS QUE 4 PAYS SANS BANQUE CENTRALE.En l’an 2000, il restait huit pays sans Banque Centrale.L’Afghanistan
    L’Irak.Le Soudan.La Libye.Cuba.La Corée du Nord.L’Iran.La Syrie. En 2017 : il ne reste que : Cuba.La Corée du Nord.L’Iran.La Syrie. Comme c’est étrange ?

     

  • Merci beaucoup à ceux qui ont signalé l’article « Aïn al-Asad : 224 soldats américains blessés évacués à Tel-Aviv » : on y apprend notamment que le compte Twitter de Jack Khoury a été censuré dans les minutes suivant l’information :



    Le compte Twitter de Jack Khoury a été suspendu quelques minutes après la publication de ce tweet.



    Il y a donc bel et bien des morts et blessés américains.


  • Trump est un bon chien-chien goy qui vient de commettre une grosse bêtise. Il ne semble d’ailleurs pas très en forme au moment de l’avouer. Son état-major semble bien préoccupé. C’est une grosse bêtise car il apparait comme un homme dangereux. Les sionistes pourraient en profiter pour le faire abattre par un " fanatique " quelconque. L’assassinat du général Soleimani n’a rien à voir avec " l’attaque " de l’ambassade qui rappelons-le est une réponse aux massacres de militaires iraniens par les américains.


  • Je note que, peut-être pour la 1ere fois, les 2 dernières vidéos de Dieudo, diffusées cette semaine, n’ont pas été diffusées sur ER, et pour cause : son analyse de ces événements géopolitiques est complètement à coté de la plaque ! C’est dommage qu’il réagisse de manière aussi basique. Plus intéressant d’écouter radio Québec ou Pierre et Dimitri à ce sujet...


  • Pourquoi ? Trump a menti sur la perte des soldats US (bien sur qu’il y en a) pour ne pas entrer en guerre contre l’Iran.
    En plus il semble tout faire pour encourager l’Iran a se doter de l’arme atomique (psychologie inversee). Trump et Poutine savent que le seul moyen pour calmer Israel est que l’ran possede ses propres missiles. La Russie, apres les S400, devrait logiquement les leur fournir. L’envoi de troupes russes et chinoises en Iran devrait aussi dissuader quiconque d’attaquer l’Iran...


  • #2360290

    C’est la 1ère fois depuis 1945 qu’une nation souveraine vise délibérément une base américaine en le revendiquant haut et fort.
    Qu’il y ait des soldats US tués ou qu’ils aient été évacués à l’avance ne représente finalement que peu d’intérêt, nous assistons-là à un changement de paradigme psychologique d’ampleur planétaire : oui, il est possible de répliquer contre l’Oncle Sam. Je rappelle les déclarations tonitruantes de Trump qui comptait annihiler 52 sites iraniens si ces derniers osaient exercer des représailles, il n’en a rien était. Le journaliste israëlien du journal de gauche Haaretz Jack Khoury affirmait hier soir sur son compte twitter que plusieurs dizaines de blessés graves américains venaient d’arriver dans deux hôpitaux de Tel-Aviv, il semblerait que son compte vienne tout juste d’être suspendu. La version de Khoury pourrait expliquer pourquoi cette prise de parole très tardive de Trump (plus de 14 heures après l’attaque) ainsi que les visages très fatigués de lui et de ses chef d’état-majors.
    Quoi qu’il en soit, Trump fait une pause dans ses hostilités contre l’Iran et demande à ses vassaux de l’Otan de déchirer ce qu’il reste de l’accord JCPOA pour en renégocier un nouveau et c’est là qu’il est intéressant de faire un petit peu de prospective : l’Oncle Shmuel veut renégocier un accord avec l’Iran en imposant aux Perses l’abandon total de tout soutien à l’axe de la Résistance et le démantèlement de sa force de missiles ballistiques (sous le contrôle du CGRI) capables d’atteindre Israël. La balle est donc dans le camp des iraniens et si le courant bazariste pro-occidental incarné par Rohani l’emporte et accepte les conditions USraëliennes, la paix pourra revenir très vite et les sanctions seront rapidement levées. Au contraire, si la ligne dure (celle que suivait le général Soleimani) devait s’imposer à Téhéran et que l’enrichissement d’uranium était maintenu (avec un nombre toujours plus élevé de centrifugeuses), alors les provocations repartiront de plus belle et nous irions tout droit vers une nouvelle flambée de violence avec un bombardement des infrastructures nucléaires iraniennes dans le courant de l’année 2021, telle que l’avait réclamé Nethanyahu il y a plusieurs mois.

     

  • (SUITE)

    4.Tension avec la Syrie organisée puis fausse représailles en bombardant un vieille base militaire syrienne après voir prévenu Poutine et Assad, ensuite retrait des troupes et apaisement.
    5.Tension avec l’Irak organisée en cours avec retrait annoncé des troupes.
    6.Tension avec l’Iran organisée, en mettant en scène avec une partie du pouvoir iranien, celui qui veut la normalisation des rapports avec les USA et non la guerre comme l’autre vouée au deep state, une vengeance bidon. Sinon le peuple iranien ne comprendrait pas que l’on ne réplique pas à la mort du général médiatisée et Trump visé par l’impeachment serait encore faussement accusé de collusion avec l’ennemi par les démocrates.
    Bien entendu qu’il n’y a jamais eu 80 morts et 200 blesses américains, ce serait un casus belli.
    Maintenant Trump va pacifier les relations avec l’Iran et redessiner les accords nucléaires à son avantage.
    Trump applique aussi d MK Ultra, il faut pour conditionner les masses et leur faire accepter un changement radical, au départ les traumatiser. C’est la base du conditionnement.
    Trump applique son programme politique, comme Poutine le fait, ils réalisent leurs promesses faites à leurs électeurs, EUX !

     


    • débarrasse du général terroriste iranien avec lequel toute tentative de paix négociée




      Un général "terroriste" dont le principal fait d’armes est d’avoir éliminé les terroristes de l’Etat profond US, c’à’d Daech et consorts. Un général "terroriste" connu pour son soutien à la Résistance antisioniste au Liban et en Palestine.

      Du reste, ce n’est pas Soleimani avec lequel Washington aurait dû negocier si négociation il avait dû y avoir. Soleimani qui vient d’être remplacé par son assistant, lequel partage les mêmes positions.

      Je vous conseille de me répondre comme la dernière fois que Nétanyahou n’a rien à voir avec les guerres menées par Bush jr. puis Obama, ni avec les réseaux de type CRIF qui soumettent la France - cela aiderait à saper votre crédibilité aux yeux de ceux qui nous lisent.



      normalisation des rapports avec les USA et non la guerre comme l’autre




      Inversion de la réalité. Vous ne connaissez pas assez la politique intérieure iranienne, prière de ne pas la citer comme alibi pour des postulats sans fondement.

      Le régime étasunien, par la voix de Pompeo, ministre de Trump, a énuméré ses conditions pour toute normalisation des relations avec l’Iran. Or, ces conditions sont celles d’une capitulation en règle : désarmement et fin du soutien de l’Iran à ses alliés régionaux.

      Ainsi affaibli, l’Iran sera livré, sous Trump ou sous son successeur - car Trump est appelé à être remplacé à terme, à la destruction, soit sur le modèle syrien soit sur le modèle libyen. Le deep state US veut justement d’une normalisation inégale comme celle là !

      Ceux que vous qualifiez de "patriotes qui veulent la paix" dans la classe politique iranienne, c’à’d les modérés dont Rohani et les réformistes dont Khatami (adversaires d’Ahmadinejad en 2009), sont des libéraux désireux de soumettre l’Iran à la finance internationale et autres injonctions mondialistes.



      sa politique, US GI go back home.




      Il nous a prouvé le contraire en menaçant l’Irak suite au vote du parlement irakien demandant le retrait des G.I.

      La politique de Trump est de tenter, sans avoir à engager trop de G.I. à cet effet, de forcer l’Iran au désarmement - c’à’d de réaliser la volonté d’"Israël", prélude à la destruction de l’Iran.

      Comme pour la Libye : d’abord on l’a fait désarmer, puis le président suivant l’a détruite.


    • Qualifier Soleimani de "général terroriste iranien"

      Il fallait oser la sortir celle là !!!


  • C’est assez drôle de s’imaginer Donald Trump avec cette voix.


  • Juste une réponse rapide au com sur le nombre de mort : Les médias irakiens ont fait sortir l’info que les Iraniens ont prévenu le gouvernement Irakien la veille de l’attaque. La journée a été consacré a des déplacements de matériel et les soldats ont été consigné dans les bunkers (d ou le choix de ces deux bases car toutes les bases n’ont pas de bunkers) .
    A noter que les Irakiens confirment
    1 - aucune DCA ne s’est mise en marche ni Irakienne et US (ce qui confirme un deal -
    2 Tous les missiles ont bien touchés leurs cibles avec une précision extrême
    La photo satellite de la base Ain Al Assad (voir spuntnik) montrent 5 impacts de missiles qui montrent l’effort pour ne toucher aucune zone ou bâtiment clés même si des hélico et véhicules semblent touchés
    Le Carthaginois


  • #2360589

    Vous gachez votre temps et votre intelligence à analyser des matches de catch !

    vous raisonnez avec des outils dépassés dans un monde qui vous dépasse.
    Tous les êtres Humains sont esclaves d’une seule chose :
    les technologies dont ils disposent...

    Mais là il n’y a plus personne aller voir si par hasard il n’y aurait pas une entité quelconque qui aurait totallement verrouillé tout le système scientifique depuis des centaines d’années !

    Vous vous contentez de gober religieusement tout ce que la science vous rabache depuis votre enfance.

    Des météorologues de l’apocalypse qui rajoute leur petite couche de pseudo-science personel.

    je ne comprend pas votre skizophrenie, entre d’un coté votre acharnement contres les médias menteurs à la soldes des puissants, et de l’autre votre absence total de remise en question de tout sujet scientifique traité par ces meme médias depuis 50 ans !
    vous avez été formé et conditionné afin que vous sachiez toujours que vous n’etes pas à la hauteur pour remettre en cause ces sujets.

    Ce n’est pas parce que l’on a pas fait 20 ans d’étude et pratique de droit pour etre juge, que l’on a pas tous la capacité à plusieurs de faire le travail d’un jury afin de mieux cerner la vérité.

    peut-etre qu’a force que de plus en plus de nos proche tombe malade et meurt, et que cela ne se serait jamais produit avec une Science libre,
    finira par vous convaincre de l’importance fondamental de combler notre retard car le fossé qui nous séparait technologiquement de nos élite avant est maintenant devenu un océan d’un lointain continent.
    et ils reviennent en magiciens se prenant pour des dieux, car toute technologie suffisamment avancé est indiscernable de la magie.

    Tuons le scientisme pour une Science Libre qui donnera naissance à l’énergie gratuite, et tout coulera de Source.


  • https://fr.sputniknews.com/internat...

    Bizarre, bizarre...
    - Lors les représailles iraniennes, des "tremblements de terre" ont eu lieu.
    Ces "secousses" avaient avec les mêmes caractéristiques(pour la profondeur de l’épicentre à 10km et magnitude entre 4,5 et 5) que les essais atomiques souterrains de Kim en Corée du Nord !

    -Ne serait-ce point un démentiel coup de semonce à destination des usa et d’Israël ?
    Un message en morse-atomique du genre :
    " Nous aussi détenons le feu nucléaire", "Merci Kim pour cette avance"...

    Et là, cela expliquerait bien des choses...
    Entre autre, le ko qui a semblé paralyser toute la machine Us, ...aucune réponse à l’attaque, même pas rhétorique.

     

  • Cela fait peut-être l’affaire des 2 camps, en Iran le numéro 2 voulait peut-être devenir numéro 1.


  • Après avoir vu les nouvelles de tous les côtés. Je ne crois pas à un théâtre organisé par les US et les iraniens.
    Une relative contention, certainement conseillée par les alliés des iraniens, pour ne pas être accusé d’avoir provoqué la troisième guerre mondiale. L’Iran a bien déclaré d’avoir été proportionnel en accord avec la chartre de l’ONU.
    Qu’il y a des gens très riches dans tous les pays qui sont sur la même longueur d’onde sur énormément de choses, n’est pas un fait automatiquement explicatif pour tous les phénomènes, et n’est pas vraiment une nouveauté depuis longtemps.
    Le zéro victime et presque sans dégâts et un peu de poussière, est le vrai miracle qui se répète en permanence pour cette nation exceptionnelle destiné à nous expliquer pour l’éternité ce que nous devons penser et faire... ;-)


  • Tout cela sent la preventive strike, comme dirait le Sheikh Imran Hosein.


  • Depuis le début de son mandat, et pour tous les sujets à traiter, Trump utilise toujours la même méthode : 2 pas en avant (avec provocation verbale pour les amplifier) puis 1 pas en arrière avec négociation...c’est très efficace, à chaque fois il fait avancer ses pions et sera réélu, n’en déplaise à tous les bobos bien-pensants des beaux quartiers parisiens, qui adorent les migrants mais uniquement loin de leur immeuble et mettent leurs enfants dans le privé pour qu’ils ne fréquentent pas ceux des immigrés...


Commentaires suivants