Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

La France et l’Europe idéologiquement sur une voie de garage ?

La Chine a confirmé officiellement qu’elle allait démarrer sa marche forcée vers la voiture électrique et à hydrogène. Selon les représentants du parti, « tous les problèmes seront solutionnés ».

 

C’est le vice-président du Conseil national pour l’élaboration des politiques, Wang Gang, qui l’a confirmé à nos confrères du média économique Bloomberg : la Chine va tout miser sur l’électrique et en particulier sur l’hydrogène pour « créer une société de l’hydrogène ». Le pays envisage donc d’investir massivement dans ces technologies afin de surmonter tous les problèmes encore liés à la pile à combustible.

On pensait au départ que le pays allait mettre le paquet sur la voiture électrique. Pour ce faire, des quotas de voitures vertes avaient d’ailleurs été fixés. Sauf que le Conseil national pour l’élaboration des politiques a changé d’avis et, désormais, ce sera l’hydrogène et la pile à combustible qui seront privilégiés.

[…] Chose étonnante dans le sillage de cette décision : la Chine a arrêté de donner des bonus écologiques et des aides publiques pour les achats de voitures électriques à batteries.

[…]

Mais la question qui taraude, c’est surtout pourquoi opérer un tel revirement alors que la Chine détient la majorité des réserves de minerai et les entreprises qui fabriquent des batteries. Est-ce une manière de faire comprendre que ce n’est pas rentable et/ou viable à long terme ? Ou, pire, que les réservent et capacités ne seront pas suffisantes pour répondre à une demande qui n’est aujourd’hui qu’émergente ? La question reste entière, mais les politiciens européens et du reste du monde devraient réfléchir à la question…

Lire l’intégralité de l’article sur moniteurautomobile.be

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2224305

    Quelques marques, comme Bmw ont mis au point des véhicules fonctionnant à l’hydrogène et cela marche très bien. Bmw avait prêté "gentiment" un certain nombre de ses limousines de la série "7" équipées ainsi, à la commission européenne à Bruxelles et ces voitures ont "eu l’honneur" de transporter parfaitement un bon nombre de nos "zélites" durant des années dans cette ville …..
    Les chinois ont tout à fait raison d’agir ainsi, car les batteries nécessaires pour stocker l’électricité à bord des véhicules sont encore très loin d’avoir une durée de vie suffisante pour rentabiliser vraiment l’opération en comparaison de la durée de vie d’un véhicule et risquent de ne jamais l’atteindre. De plus leur fabrication est très chère et très polluante lors du recyclage …..
    De plus, l’hydrogène produit par électrolyse en usine pourra permettre de faire le plein des véhicules en quelques minutes et pourra donc être vendu dans les stations service comme les essences de pétrole actuelles. Il pourra aussi être taxé au profit des états comme l’essence actuelle !!!
    Les chinois étant d’autre part devenus les fabricants quasi exclusifs des panneaux photovoltaïques nécessaires pour réaliser ces électrolyses industrielles colossales pour produire les quantités d’hydrogène nécessaires, ce sera bien sur "tout bénef" pour leur industrie …..
    Les seuls "dindons de la farce" de cette évolution technique, seront donc les pays exportateurs de pétrole, dont la ressource ne vaudra plus grand chose le moment venu, quand elle aura été remplacée par la généralisation de l’utilisation de l’hydrogène dans tous les moteurs !!!
    A suivre …..

     

    Répondre à ce message

  • #2224333

    Tout ça c’est du business. Si il y avait réellement une volonté de rendre nos moyens de transport plus écologiques, il y aurait longtemps que cela aurait été fait. La technologie existe depuis longtemps et est développée dans le monde entier.
    https://youtu.be/T8WZD11alb0

     

    Répondre à ce message

  • #2224419

    Intéressant le nombre élevé et la longueur moyenne des commentaires. Ça sent bon les trolls pétroliers. Ils devraient d’ailleurs expliquer à la Nasa et Arianespace de laisser tomber l’hydrogène pour leurs lançeurs et missions et de passer au super. L’electrolyse est relativement rentable, surtout en petites unités. La voiture à hydrogène fonctionne très bien depuis des années avec peu de modifs (et des pistons normaux que je sache) L’electrolyse à froid fonctionne selon toute probabilité et les brevets sont dans le domaine public, si vous avez envie de vous faire assassiner.
    Nikolai Tesla a par ailleurs démontré que l’électricité peut être produite et transportée gratuitement. Autrement dit les solutions bon marché et non polluantes ne manquent pas. Encore que la meilleure solution reste le retour à la campagne : une vache, quelques poules, un potager , un voisin agriculteur boulanger (au levain) et tu peux ranger la bagnole. Profitez-en les prix sont encore très bas. Les avantages de la ville/traffic/ boulot/ grande surface ont été grossièrement exagérés alors que les inconvénients de vivre à la campagne ont été ridiculement grossis, voire inventés. Demandez donc à Marion Sigaut

     

    Répondre à ce message

    • #2224729

      Au lieu de parler de troll vous feriez mieux de nous montrer une voiture qui marche à l’hydrogène avec un moteur à explosion plutôt que de dire que cela existe et qu’il y a un complot contre le moteur à hydrogène.

      Voici un exemple : https://fr.wikipedia.org/wiki/BMW_H...

      Si vous aviez fait cela vous sauriez que ce genre de moteur "casse". C’est pourquoi la plupart de constructeurs n’ont pas été plus loin.

      Il y a une différence entre faire un moteur à explosion à hydrogène qui coûte la peau du cul en labo et en faire u moteur pour les grandes série.

      Aujourd’hui les seuls moteurs qui fonctionnent grâce à la combustion de l’hydrogène sont les moteur de fusées. Il n’y a pas de piston dans un moteur de fusée et les tuyères sont fait en alliage spéciaux qui résiste au très haute température. Il n’y a pas d’explosion dans les moteurs de fusée.
      Et peut être ne le savez vous pas, mais les fusées explosent de temps en temps.

      Quite à faire un moteur propre autant faire un moteur à air comprimé. Certains taxi à Mexico fonctionnent sur un brevet français. L’air est comprimé à l’aide de compresseurs électrique dans des bouteilles qui sont sur le taxi. C’est cet air comprimé qui pousse les pistons du moteur.

      Voila un moteur qu’il est propre et qui ne contient pas de batterie contenant des produits mauvais pour l’environnement.

      Mais on revient toujours au vrai problème qui est le problème de la production d’énergie et de son stockage.

       
    • #2224762

      On parle ici de pile a combustible, une pile a combustible produit de l’énergie en décomposant chimiquement un combustible, pas en le brûlant...
      Et une auto électrique qui fonctionne avec une pile a combustible ça existe depuis quelques temps déjà, la première fût un taxi londonien équipé d’un moteur électrique alimenté par une pile à hydrogène...

       
    • #2224865

      Nikolai Tesla a par ailleurs démontré que l’électricité peut être produite et transportée gratuitement.

      Dans la mesure où personne n’a refait la démonstration depuis, il est plus prudent de ne pas compter sur cette solution.

       
  • #2224427

    Le chinois est quand même l’inventeur du pousse-pousse ! Champion en énergie renouvelable et non polluant ! Et toujours en parfait état de marche !

     

    Répondre à ce message

  • #2224433
    Le 23 juin à 11:01 par ifuckcharlie
    La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

    On devrait transformer les routes et autoroutes en tapis roulant fonctionnant a l’énergie solaire et s’il y a du manque on fait pédaler les délinquants , les chômeurs , les migrants , on peut aussi dans le cadre du service national faire pédaler les djeunes . Les gros aussi , très bon aussi pour les toxicos . Bref beaucoup d’économies et la santé pour tous .

     

    Répondre à ce message

  • #2224570

    Il y a d’autres alternatives, les supers condensateurs par exemple. La durée de vie d’un super condensateur est de 10 à 15 ans, tout dépendent du nombre de charge (1 millions environ) et c’est parfaitement recyclable (uniquement du carbone et de l’alu). l’autre problème c’est la réalisation des circuits d’équilibrage de tension à la charge et à la décharge, pour ne pas flinguer les condos qui ne font que 3 volts et 3000 Farads. Le super condos permet une charge quasi instantanée, quelques minutes au plus. Certain bus fonctionne selon ce principe et sont rechargé le temps de l’arrêt de bus. il existe aussi un vélo français qui sera commercialisé en 2020, le "U-feel" de veloci industrie. Aller sur le site "supercondensateur.com"pour plus d’infos techniques.

     

    Répondre à ce message

  • #2224625
    Le 23 juin à 16:25 par Nuit blanche
    La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

    Il n’y a pas de solution miracle au problème énergétique.

    Avant de parler de la chose dans tous les sens, il faudrait s’informer sur la science dont les lois régissent le comportement de la chaleur et de l’énergie, à savoir la thermodynamique.

    L’hydrogène, par ex., n’est pas une source d’énergie : il doit lui-même être produit. Or produire de l’hydrogène requiert de l’énergie. N’importe quelle production — mieux, n’importe quel mouvement dans l’univers, aussi minuscule soit-il, requiert de l’énergie. Il n’y a pas de mouvement, de prélèvement, de transformation de matière sans énergie.

    Produire de l’hydrogène requiert de l’électricité qui elle-même doit être produite. Or comment la majeure partie de l’électricité consommée de nos jours est-il produite ? Par des sources d’énergie fossile.

    Toutes ces histoires de voiture électrique (parce que la voiture à hydrogène, il faut bien le comprendre, est une voiture électrique) ne sont que des symptômes du désespoir qui est en train de s’installer dans les sociétés thermo-industrielles.

     

    Répondre à ce message

  • #2224802
    Le 23 juin à 22:30 par LREM vers le Chaos Mondial
    La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

    C’est le même responsable politique chinois qui avait dit qu’il fallait tout miser sur la batterie électrique il y a des années, qui dit qu’aujourd’hui qu’il faut tout miser sur l’hydrogène

    Le problème de la Chine est qu’ils ont un besoin extraordinaire d’énergie, croissant, et que pour l’instant il y a énormément de pétrole et de charbon dans leur mix énergétique, qu’ils doivent soit importer (massivement et de plus en plus), soit extraire, et au final en tout cas brûler, et en fin de course, leur air est parmi les plus pollués au monde, et la dépendance extérieure totale (par rapport aux US qui peuvent en cas de conflit être quasiment automome au niveau du pétrole)

    Sachant que la production de véhicules électriques est extrêmement polluante et que la production massive de centrales nucléaires poserait des problèmes de maillage du territoire, de temps de construction, de coût, et encore de dépendance quand à l’approvisionnement (uranium)

    Donc leur seul possibilité pour sortir (partiellement) de leur dépendance massive énergétique, et face à la progression incroyable du parc automobile chinois, c’est de changer de paradigme énergétique ==> d’où l’hydrogène

    C’est donc plus une contrainte interne qui les pousse à ce choix, qu’un vision avant gardiste de l’avenir. En tout cas, c’est un pari qui est loin, très loin, extrêmement loin d’être gagné

    On verra bien.

     

    Répondre à ce message

  • #2224922

    Il y a encore mieux : utiliser l’eau pour fabriquer l’hydrogène qui fournira à son tour de l’électricité , c’est un phénomène de catalyse enseigné dans les collèges . Dans les années 90 l’armée américaine avaient des petites batteries hydrogène qui utilisaient l’eau , sa taille était très petite , elle pouvait tenir dans une main .
    Bref ce ne sont que d’anciennes inventions qui ont volontairement été mis de coté uniquement pour se faire passer aux yeux des masses pour des héros .

     

    Répondre à ce message

  • #2225069

    Débat intéressant.

    A noter que les voitures à hydrogène sont des voitures électriques, en plus compliqué. En effet, en plus d’une batterie, elles contiennent un réservoir d’hydrogène sous pression et une pile à combustible.

    J’ai récemment participé au salon de l’auto de Genève et il y avait des gens qui étaient là pour promouvoir l’hydrogène. J’ai naturellement cherché à savoir qui les financaient et il s’avère que c’était une union pétrolière.

    Il est clair que le lobby pétrolier souhaite voir s’imposer le modèle de l’hydrogène
    En effet, il s’agit pour eux de remplacer le pétrole par l’hydrogène et de continuer leur business, as usual. Personne ne peut produire de l’hydrogène en masse dans son jardin. Les grands groupes auront le monopole de la production, en maintenant les prix bas et continueront à faire fonctionner leur réseau de distribution. En effet, l’hydrogène sera distribué aux consommateurs comme l’essence, dans des stations services.
    La voiture électrique simple me parait être une bien meilleure option d’avenir.
    D’ailleurs, Elon Musk, que tout le monde acceptera de considérer comme un vrai génie, a qualifié la voiure à hydrogène de "particulièrement idiote".

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents