Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

La France et l’Europe idéologiquement sur une voie de garage ?

La Chine a confirmé officiellement qu’elle allait démarrer sa marche forcée vers la voiture électrique et à hydrogène. Selon les représentants du parti, « tous les problèmes seront solutionnés ».

 

C’est le vice-président du Conseil national pour l’élaboration des politiques, Wang Gang, qui l’a confirmé à nos confrères du média économique Bloomberg : la Chine va tout miser sur l’électrique et en particulier sur l’hydrogène pour « créer une société de l’hydrogène ». Le pays envisage donc d’investir massivement dans ces technologies afin de surmonter tous les problèmes encore liés à la pile à combustible.

On pensait au départ que le pays allait mettre le paquet sur la voiture électrique. Pour ce faire, des quotas de voitures vertes avaient d’ailleurs été fixés. Sauf que le Conseil national pour l’élaboration des politiques a changé d’avis et, désormais, ce sera l’hydrogène et la pile à combustible qui seront privilégiés.

[…] Chose étonnante dans le sillage de cette décision : la Chine a arrêté de donner des bonus écologiques et des aides publiques pour les achats de voitures électriques à batteries.

[…]

Mais la question qui taraude, c’est surtout pourquoi opérer un tel revirement alors que la Chine détient la majorité des réserves de minerai et les entreprises qui fabriquent des batteries. Est-ce une manière de faire comprendre que ce n’est pas rentable et/ou viable à long terme ? Ou, pire, que les réservent et capacités ne seront pas suffisantes pour répondre à une demande qui n’est aujourd’hui qu’émergente ? La question reste entière, mais les politiciens européens et du reste du monde devraient réfléchir à la question…

Lire l’intégralité de l’article sur moniteurautomobile.be

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C est surtout que la voiture electrique est une grosse daube !!!
    Malheureusement en France seul Peugeot a deja un moteur à hydrogene qui fonctionne. Autre point important - et qui doit rendre vert de rage les US - Air Liquide (société bien franco/francaise coté au CAC 40) vient de passer un accord avec la Chine pour la fourniture d’hydrogene liquide directement exploitable par les piles à combustible (on a une sacrée avance sur les ricains en ce domaine...).
    La transition se fera des energies fossiles vers les moteurs à hydrogène sans passer par l’electrique, il n y qu en Europe qu’on croit encore à l’electricité pour faire fonctionner des voitures !!!!

     

    • #2224061
      le 22/06/2019 par The Médiavengers Zionist War
      La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

      A 30 000, 40 000 ou 50 000 euros le bouzin, qui va acheter ? Et les pleins seront gratuits, c’est çà ?


    • #2224091

      Désolé de vous décevoir mais la voiture à hydrogène qu’envisagent les Chinois EST une voiture électrique puisqu’à pile à combustible.

      Décision étonnante, puisqu’il n’existe pas de "source d’hydrogène", il faut le produire à partir d’autre chose, par exemple des hydrocarbures (gaz naturel). Et si on le produit par électrolyse de l’eau (donc à partir d’électricité) le rendement énergétique global est catastrophique par rapport à l’utilisation directe pour charger des batteries.

      Il faut donc croire que les Chinois tablent sur une ou des sources d’énergie abondantes et pas chères pour compenser la perte d’énergie de la filière hydrogène. Lesquelles ?


    • @francky
      Complètement d’accord !
      La voiture utilisant l’hydrogène comme carburant est opérationnelle depuis une trentaine d’années si je ne m’abuse et l’ingénieur qui a conçu le moteur est français... mais n’a jamais trouvé les financements pour passer à l’étape de la production industrielle !
      Le seul obstacle était, à l’époque, la sécurisation du réservoir...
      L"hydrogène est l’élément le plus courant dans l’univers (et donc sur Terre) et les émissions sont très peu polluantes...
      Donc, effectivement, la voiture fonctionnant au carburant hydrogène est l’avenir.
      Par contre, je ne comprends pas le rapport avec la pile à combustible ?


    • En 1899 Jenatsy, pilotant "La jamais contente", une voiture électrique, dépassa pour la première fois la vitesse de 100 km/h . A qui fera-t-on croire que la voiture électrique n’est pas viable ? A mon avis c’est le lobby pétrolier, lobby mondial , qui empêche la généralisation de la voiture électrique, qui deviendra cependant indispensable dans les grandes agglomérations (pollution) .


  • J’ai toujours su que la voiture éléctrique d’Hidalgo était une connerie.

     

  • #2224058
    le 22/06/2019 par The Médiavengers Zionist War
    La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

    Tous ces gens n’imaginent pas une seconde une société sans bagnole. La chute va leur faire très mal...


  • Pour éclairer le sujet
    https://www.contrepoints.org/2019/0...
    Pas si bêtes les Chinois (encore que l’hydrogène pose aussi de nombreux problèmes), en tout cas moins idéologues que ceux qui nous gouvernent.

     

  • Chers amis la chine bluffe !
    L’hydrogène vient de connaître 2 incidents dont aucun média généraliste n’a pipé mot ; l’hydrogène est bien plus instable que prévu, son stockage à grande échelle coûteux et hautement risqué !
    https://www.automobile-propre.com/e...
    la réalité c’est que maintenant les recherches se tournent vers le moteur diesel-gaz,un peu comme les bateaux dual-fuel
    La recherche de profit rapide a tellement fait saliver les milieux financiers et conglomérats industriels qu’ils ont oublié ses risques tout sauf faibles !

     

    • #2224272

      C’est du flan. Les lobby genre Exxon et autres pétroliers qui ont la main sur les hydrocarbures n’ont aucun intérêt à voir l’économie basculer vers l’hydrogène, sans compter le dollar qui repose sur les hydrocarbures, la Russie qui vit aussi sur la vente de ces matières, et les pétro-monarchies. Bref, y a du pognon et du monde pour contrer le progrès en ce sens.

      Dans les faits, on peut sortir de l’hydrogène à moindre frais, sans risque, et très facilement.
      La Chine à évidemment intérêt à le faire.

      Mais ils leur manque encore quelque chose pour faire le bon technologique et que cela soit vraiment très intéressant.


    • l’hydrogène est bien plus instable que prévu,

      Pas vraiment.
      Les propriétés de l’hydrogène n’ont jamais changé, et elles sont connues depuis très longtemps. L’article que vous citez soupçonne l’effet Joule-Thompson inversé, qui a été découvert au milieu du 19ème siècle. Ce n’est rien de plus qu’une des explications pouvant expliquer l’allumage de l’hydrogène qui avait fuit.
      Car le scoop se résume à un problème de plomberie. Une fuite de gaz.

      son stockage à grande échelle coûteux et hautement risqué !
      Les risques, et les couts sont connus depuis longtemps.

      Et dernier scoop qui n’en est pas un : il n’y a pas de "recherche qui s’oriente vers le diesel gaz". S’il y a des essais en cours c’est classique, parcequ’un marché est en train d’apparaitre. Mais faire tourner un moteur à explosion avec du gaz, c’est vraiment pas nouveau. Au contraire, c’est son mode de fonctionnement le plus simple et le plus naturel. Au point que si le carburant est liquide, il faut en faire un simili gaz, mélange de vapeur et brouillard de carburant, pour pouvoir le faire exploser.

      Auriez vous annoncé qu’on avait fait voler un Airbus dont le réacteur était alimenté au gaz naturel, ç’aurait au moins été un scoop qui avait seulement quelques années de retard.


  • #2224082

    L’héroïsme de nos jours c’est de continuer à rouler en diesel !

     

    • ... et de bien polluer son environnement avec cette merde...

      L heroisme c est de faire fonctionner son cerveau et marcher a pied ; en velo ; en carriole a cheval...


    • tu as raison le diesel est le moteur ayant le meilleur rendement et de ce fait il pollue le moins comparé à l’essence ou le g p l et même moins que les voitures mixte ceux qui disent le contraire sont des sots qui écoute la doctrine des médias qui cherche à culpabiliser ceux qui utilise ce combustible


    • Un sot répond a jacques Si tu avais un voisin qui fait ronfler son diesel tous les matins avant de partir au boulot comme le font tous les propriétaires de cette merde ; et qui revient le soir dans un nuage de fumée qui envahit ta piaule au moment de couper son moteur ; tu n aurais pas cette position pseudo intelligente a priori. On ne peut reflechir qu a partir de la vie reele. Les esprits forts de l internet me gonflent de plus en plus.


    • On peut aussi faire tourner bon nombre de moteurs diesel à l’huile de friture.
      Renseignez-vous si vous ne me croyez pas.
      Ça pue mais ça fonctionne, et je serais surpris que ce soit polluant.


    • #2224682

      @lucho. C’est pas parce que tu as un gros con de voisin qu’il faut critiquer le diesel et abandonner ce type de moteur génial, non polluant et fonctionnant avec toutes sortes d’huiles naturelles. C’est le gasoil qui est polluant pas le moteur diesel !


  • Le moteur à eau on en parle ?

     

    • #2224123

      Au monoxyde de dihydrogène ?


    • Le moteur à eau est une légende urbaine partie d’une lecture imparfaite du brevet de Jean Chambrin 1970 qui fonctionnait avec un mélange liquide essence éthanol...l’énergie requise pour fractionner la molécule d’eau est largement supérieure à ce que va donner l’utilisation de l’H dans la pile à combustible...


    • #2224133

      L’eau faut bien la transformer pour en faire un carburant, donc de l’hydrogène ! Suffit pas de foutre de l’eau dans son réservoir et en voiture Simone, roulez jeunesse !


    • #2224210

      Excellent, déjà utilisée dans les avions de chasse allemands pendant la seconde guerre mondiale.
      L’eau est rajoutée pour augmenter la pression, couplée au système Pantone elle permet environ 40% d’économie de carburant pour une même puissance, le système plasma permet de transformer les polluants en minéraux inertes, l’air d’échappement devient respirable. Notez que des chalutiers fonctionnent sur ce principe, ainsi que des tracteurs. Quelques bus aussi. Mais attention, les chercheurs sont traqués, souvent suicidés, la gendarmerie confisque les prototypes. Personnellement, j’ai perdu 250.000 euros dans un projet de ce type : chercheur abattu, directeur incarcéré pour viol, écourtes téléphoniques, pression sur les banques, menaces de mort.

      La grande question reste de savoir si le gain d’énergie réside dans la récupération des gaz non brûlés, ou si il y a effectivement cracking de la molécule d’eau.


    • Le moteur à eau existe bel et bien, en fait il fonctionne à l’eau salée et à l’eau douce et c’est la pression osmotique du sel par rapport à la masse d’eau douce qui fait tourner une courroie perméable et procure plus d’énergie qu’il n’en faut pour l’essorer avant absorbtion d’eau douce nouvelle. Un tel moteur existe bel et bien mais outre que la quantité d’énergie produite est plutôt faible par rapport au volume d’eau nécessaire à transporter il dépendrait même dans le cas idéal d’une grande masse d’eau douce apportée en permanence par un fleuve et de la possibilité de la rejeter sous forme d’eau salée à la mer ansi que de marais salants pour produire le sel ou la saumure en grande quantité. Ailleurs que dans une ville port disposant d’une fleuve d’eau douce un tel moteur rejetterait un des pires polluants qui soient pour la nape aquifère, l’eau salée. La technique n’est pas une légende urbaine, mais l’idée qu’elle puisse être utilisée rentablement l’est : certaines technologies sont condamnées à rester des cours de TP pour étudiants en physique et le moteur à pression osmotique du sel dans l’eau en est une : en fait tout se passe comme si on exploitait l’énergie dégagée par de l’air comprimé relâché dans l’atmosphère sauf qu’au lieu d’être des molécules d’air dans du vide d’air relatif ce sont des atomes de sel dans du vide de sel relatif. Pour les voitures je crois que la solution est dans l’usage de bombonnes de gaz, dont il ne risque pas d’y avoir de pénuries avant bien des siècles, qui risque bien plutôt de polluer l’atmosphère si on ne le prélève pas de là où il jaillit, et que l’on peut rendre aussi propre que l’on veut. Énormément de malandrins, surtout au Nigéria et en Inde, font sur papier des modèles de machines à mouvement perpétuel du genre qui prendront en fait plus d’énergie pour fonctionner à un endroit non dit qu’elles n’en dégageront à l’endroit dit, de manière à les vendre à pris d’or en tant qu’inventions-miracle à des compagnies qui croient ainsi étouffer l’invention, mais si on y regarde de près ce n’est que du toc que ces malandrins ne leur ont jamais vendu.


  • #2224121
    le 22/06/2019 par Dormez braves gens on s’occupe de vous
    La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

    En tout cas j’éviterai de prendre des avions Chinois ,vu comment ils tricotent les pulls
    jetables .

     

    • #2224152

      Ils sont quand même les premiers à avoir posé un satellite sur la face cachée de la lune ! Et sans avoir pillé les cerveaux allemands en 45 et sans avoir eu recours à Hollywood !


    • Oh vous savez, nous assistons à une montée en gamme des produits chinois ces dernières années. Certes, ils partent de très bas, selon les produits, mais ils vont nous étonner, enfin étonner ceux qui les regardent de haut.


    • #2224225

      J’ai une montre Winner à 17 dollars, mécanique, deux ans sans panne, plus précise que ma Longine !


    • Êtes-vous capable de ce dont vous les jugez incapables ? Même question s’agissant des smartphones de pointe ! C’est sûr qu’avec la bouche on en fait toujours plus que son voisin, mais moins avec les mains !


    • Les Chinois produisent de la merde...
      Non, les Chinois produisent ce que nous demandons. Acheter le moins cher possible, pour tous consommateurs lambda, c’est le prix qui prime, alors oui les Chinois savent faire, mais ils savent faire du très bon pas trop cher également.
      Je ne travaille plus qu’avec eux, j’ai abandonné complètement mes fournisseurs Européens et Nord Américains...pas assez fiables et trop souvent roublards avec des produits de toutes façons fabriqués en Chine !
      La chine avance vite, c’est déjà une une autre planète, et écologiquement parlant bien plus propre que vous ne pouvez l’imaginer, les infrastructures, l’urbanisme laisse une grande place aux parcs, tout est arboré, fleuri, même les ponts. Les rues, avenues et trottoirs sont lavés. Pas de sacs plastics, de merdes qui trainent. Pas de tag !!! Pas d’incivilité.
      Les Chinois savent où ils veulent aller et s’en donnent les moyens.


    • #2224376

      @martien. Parfaitement raison ! Les chinois produisent ce qu’on leur demande : de la merde pas chère sur laquelle nos requins de distributeurs et gangsters de grandes surfaces se feront une marge maximum ! Une merde achetée 15 centimes l’unité et revendu 3€50 au con sot mateur !


    • Ça va au-delà de ça @péquin moyen, comme le dit d’ailleurs en creux @Martien, heureusement pour les chinois et malheureusement pour nous en un sens. Rien qu’un exemple : Foxconn fabrique les iPhone grâce à des chaînes de fabrication complètes.


    • #2224569
      le 23/06/2019 par La face cachée de la Chine .
      La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

      @ Chineur .
      Ben voyons il est pratique qu’elle soit cachée ,pas besoin d’Hollyjew pour filmer les décors bidons ça fait des economies
      Pourrait on nous dire quel intérèt la face cachée de la lune peut bien avoir pour les populations de la terre ,surtout pour la majorité des Chinois qui est misérable ?
      Vous ne voyez ,vous , par contre que la face Visible de la Chine .
      La Chine est une dictature ou l’on n’a accès au Web que si on gobe la prop , ou l’on finit en taule si l’on émet des doutes sur le régime , d’où des milliers de dissidents se sont échappés pour vivre en exil Une dictature dont Honk Kong , le Tibet entre autres refusent d’étre les valets ,ou l’on vous demande votre ID et reconnaissance faciale à l’appui pour prendre le train , ou les gens sont expulsés manu militari( ou emprisonnés ) de leurs logements pour étre rejetés dans les bleds lointains pour laisser place aux maffias ,ou les UyIgurs muzz ou autres minorités sont molestées et opprimées ,ou l’on ne peut se déplacer sans masque été comme hiver , ou l’on travaille 7/7 dans des usines pour dormir à 25 dans des dortoirs insalubres ,ou l’on fabrique de la merde qui prend feu ou part en couilles dès la première utilisation ,ou l’on fait des festivals de viande de Chiens vivants tous les ans .
      ALLEZ ! remballez vos ex amours Maoïstes ou Socialos commies et vos gobages de prop et continuez à acheter Chinois pour le plus grand bien des travailleurs Français qui voient leurs usines LIP ,
      Siemens , Schneider et autres Moulinex fermées .C’est bien, vous aimez la Chine ?Allez y vivre ou au moins renseignez vous sur la réalité des choses ; Il y a 700000 Chinois en France et ? aux USA ,,si leur pays était si merveilleux ils y resteraient ; Il y a des villes neuves VIDES en Chine Pourquoi ?Et des milliards de taudis dans la cambrousse , sans eau ni électricité.
      Si vous avez des montres "Chinoises "qui fonctionnent c’est que les pièces ont été fabriquées en Europe ,comme leurs bagnoles . Comme chez les Saoudiens dont les architectes sont US ou Allemands .
      Bouffez de la bonne sauce tomate aux pesticides Chinois puisque les tomates viennent de Chine .On vit une époque formidable .


    • Tous les produits vendus ici sont made in China, compris ceux estampillés du label CE.
      Le petit problème vient du distributeur qui achète de la merde aux chinois pour te la vendre 10 20 fois le prix sachant que tu reviendras dans un an racheter la même merde, l’autre sera partie à la poubelle qu’est devenue la France.
      Le gros problème vient du consommateur qui ne comprend pas le monde et reste prisonnier du schéma, inconscient de son pouvoir exorbitant. Le pauvre...
      Fais tourner tes neurones 10s : qui est gagnant, qui est baisé ?

      Ma grand-mère, qui comprend le monde, ne fait pas que venir sur E&R s’informer... elle commande aussi aux chinois des produits de qualité pour 3 à 10 fois le prix. Celui qui a inventé ça est devenu la plus grande fortune de chine. Hasard ?
      Et comme dit Mémé : fais tourner tes neurones 10s. Qui est gagnant, qui est baisé ?


    • @ La face cachée de la Chine . "et continuez à acheter Chinois pour le plus grand bien des travailleurs Français qui voient leurs usines LIP" Lire des trucs pareils sur la page orange, d’accord, mais sur E&R... Et tous ces con-sommateurs français qui roulent en BMW, Audi Mercedes, Opel, pire encore, en Ford ou Chevrolet (je vois ça tous les jours), c’est pour le plus grand bien des travailleurs français ? Soyez rassuré La fesse cachée, nous sommes dans un monde limité, en déclin, l’avenir c’est la relocalisation, pas la Chine.


    • #2224730

      @La face cachée de la Chine . Détends toi ! La Chine est un géant aux pieds d’argile, comme nos économie, trop gourmande en énergie fossile et autres ressources naturelles de plus en plus rare et qu’il faut partager avec les autres puissances économiques. Donc leur avenir est compromis comme le notre d’ailleurs puisque, malheureusement, nous sommes tributaires les uns des autres. En effet, la face cachée de la lune, comme ces missions "impossibles" sur Mars, ne sont d’aucun intérêt pour l’avenir de l’humanité. Nous ferions mieux de garder tout cet argent et toute cette énergie pour préserver durablement notre seule et si fragile planète.


    • #2224763

      @La face cachée de la Chine. Ce que je constate c’est que les chinois sont intelligents, travailleurs et frugales. C’est pas un peuple de jouisseurs matérialistes comme les occidentaux. Pendant qu’on pleurniche sur notre sort ils colonisent l’Afrique. Ils n’ont rien à foutre des droidlom à la con et ça me les rend sympathiques. Pas de gaypride chez eux, ils ont mieux à faire... Quant aux produits chinois je suis désolé mais s’ils n’existaient pas, SEULS LES RICHES pourraient se payer des produits made in France.


  • La voiture électrique est un leurre à tout point de vue .La principale tare de cette voiture, c’est l’autonomie qui est faible .la recharge des batteries qui est trop longue, les batteries en locations, le système de station pour recharger chez soi qui coute cher, sans compter la rareté des stations et en plus souvent en panne, le calcul permanent de l’autonomie pour arriver à destination et pour finir , il ne faut pas habiter en immeuble au 5ème étage .Et en plus les batteries, on ne parle pas de leur durée et donc du prix, et d’un accident l’or d’un choc etc. etc .Tout ceci est à calculer mais personne n’en parle, la seule chose que l’on essaye de nous faire croire , c’est que l’on branche sa voiture à la prise de la table de nuit, et l’affaire est dans le sac .Ça, c’est dans les rêves .
    Du point de vue écologique, là, ils repasseront, car pour fabriquer une batterie il n’y a rien d’écolo, pour alimenter la voiture, eh bien il faut bien fabriquer de l’électricité, et si la majeure partie de la population roulait en voiture électrique, il est évident qu’il faudrait la produire abondement, et là, je ne vois pas comment .
    Ils tentent de vendre des bagnoles qui sont loin d’être au point, qui coutent très cher .
    Tant qu’à la voiture à hydrogène ,c’est peut être la solution ,mais le prix reste excessivement élevé .
    La solution recherchée ,c’est de trouver une autre façon de faire rouler des voitures en encaissant autant de fric qu’ avec du carburant ordinaire .Pour ce qui est de l’écologie ,franchement , je n’y crois pas trop ,le problème principale ne se trouve pas là


  • La voiture à hydrogène chinoise est une voiture électrique utilisant une pile à combustible qui utilise de l’hydrogène pour produire de l’électricité.

    Dommage que les chinois ne fassent pas de recherche sur une voiture utilisant l’hydrogène directement dans un moteur à explosion. L’hydrogène en brûlant donne de l’eau, donc pas de pollution.

    Le problème c’est qu’il n’y a aujourd’hui aucun moteur à explosion qui permette l’utilisation de l’hydrogène comme carburant car l’explosion de l’hydrogène dans les cylindres détruirait les moteurs actuels.

    Mais il devrait être possible de développer un moteur dont les pistons résistent à l’explosion de l’hydrogène et aux températures très élevées.

    Cela ne résout pas le problème de production de l’hydrogène qui demande de l’énergie pour être produit à partir de l’eau.

    Cependant si les chinois continuent de faire des centrales nucléaires, ces centrales pourraient produire de l’hydrogène par électrolyse à très faible coût pendant les périodes de basse consommation électrique.

    Ce cycle permettrait de produire de l’hydrogène sans utiliser de pétrole ou de charbon.

    On pourrait faire cela dès aujourd’hui en France plutôt que de revendre à bas coût notre électricité aux suisses et aux allemands.

    Évidemment se pose aussi le problème stockage de l’hydrogène qui est dangereux.

    Pour l’instant ces voitures chinoises sont donc des effets d’annonces.

    Pour info la première voiture électrique à dépasser le 100 km/h a été faite en 1899, il y a 120 ans !

    Donc le problème n’est pas la voiture électrique. Le problème c’est l’alimentation électrique.

     

    • pour produire de l’hydrogène cela demande tellement d’énergie (surement polluante elle) qu’au final le rendement est de 5% cela revient à déplacer le probléme comme avec la voiture électrique mais pas à le régler un moteur à explosion utilise plus de 30 % pour son refroidissement c’est une perte alors que le moteur adiabatique ne pose pas ce problème et si les poids lourd utilisaient des accumulateurs hydraulique plutôt que des freins classique la aussi il y aurait un gain d’énergie car au lieu de transformer énergie en chaleur dissipée dans l’air elle serait réutilisable au démarrage et tout cela on sait le faire ce n’est pas de l’utopie comme le moteur à hydrogène bien sur quand le réservoir est plein c’est flatteur à la sortie de l’échappement on trouve de la vapeur d’eau mais pour remplir ce réservoir il faut une toute une industrie gourmande en énergie dont on ne parle pas comme avec la voiture électrique elle ne vient pas magie cette électricité il faut bien la crée la transporter et c’est la le défaut de la cuirasse voiture électrique = pas bon rendement et cout élevé


    • de toutes façons l’electricité est l’énergie de l’avenir et sera obligatoirement nucléaire d’où l’importance de créer du nucléaire propre et sûr : du vrai nucléaire civil et non ce nucléaire très cher et polluant issu du projet Manhattan qu’on nous impose sans alternative par pur intérêt militaire


  • Construire des véhicules durables (prévus pour faire 1 million de kms) serait déjà un changement de paradigme.
    Produire une voiture nécessite l’equivalent de 30000 litres d’eau, autant qu’elle fasse des kms.
    Pour cela, il faudrait que les choix ne se fasse nt pas dans une logique marchande...
    Autant en rêver, ça ne mange pas de pain et il paraît que c’est l’intention qui créent l’avenir.


  • Mais la question qui taraude, c’est surtout pourquoi opérer un tel revirement alors que [...blabla de journaliste ....]La question reste entière, mais les politiciens européens et du reste du monde devraient réfléchir à la question…

    La cause profonde ces interrogations de journalistes, est qu’en Occident, les ingénieurs sont devenus de vraies couilles molles dans le domaine politique.

    Il n’y en a pas un pour protester lorsque tous ces individus méprisables, tels que les bavards incompétents, charlatans ou autres shampooineuses d’internet, capturent un débat technique qui devrait être réservé à ceux capables de le comprendre.

    Les ingénieurs Chinois ont infiniment plus de couilles en politique. Xi Jinping est ingénieur... Les choix techniques du gouvernement chinois sont plus souvent corrects que les choix occidentaux.


  • Bonjour à tous, les voitures électriques n’auront un avenir que si l’on arrive à produire MASSIVEMENT et les centrales nucléaires n’y suffiront pas !! La production électrique totale en France ne représente que 25 % de l’énergie consommée... Imaginez juste ce qu’il faudra produire pour alimenter le parc automobile électrique !!!
    Pour l’hydrogène, La seule solution ce serait d’arriver à produire dans les véhicules en instantané en fonction du besoin... C’est la solution la plus viable, le blabla des voitures électriques, malgré la technologie d’aujourd’hui, n’est pas viable ...

     

    • La production électrique totale en France ne représente que 25 % de l’énergie consommée... Imaginez juste ce qu’il faudra produire pour alimenter le parc automobile électrique !!!

      A la louche, j’ai calculé : moins de 30% du potentiel de production électrique actuellement installé. Sachant qu’il est sous-utilisé la nuit (et souvent pour du chauffage économisable !), il n’y a pas de gros problème. Le verbe et l’imagination amenaient à l’erreur, donc.

      Je vous épargne le calcul des 30% , mais vous me copierez cent fois : "Je ne m’adonnerai plus aux turpitudes du raisonnement verbal sur une question de physique"


    • A JP : " 30% du potentiel de production électrique actuellement installé"
      Cela fait des années que l’on augmente le "potentiel" éoliens... Qui produit... Du potentiels !!
      On attends avec impatience...


    • Le potentiel installé, c’est de la puissance électrique qui pourrait être produite dans un délai variable selon les technologies, et qui se compte en minutes (turbines à gaz) ou en heures (nucléaire) ou jours (après période d’entretien). Simplement, en général, la consommation globale ne nécessite pas de faire tourner les centrales à fond les manettes, et il y a donc du potentiel installé, mais pas utilisé sur le moment.

      Le cas de l’éolien est particulier. En général, ce n’est pas le manque de consommateurs mais le manque de vent qui bride la production.


  • #2224219

    Il ne faudrait pas oublier la fusion froide de Jean-Paul BIBERIAN :
    https://www.youtube.com/watch?v=4Oh...


  • Les chinois n’abandonne pas la voiture électrique, la pile à combustible va produire de l’électricité en consommant de l’hydrogène, mais c’est bien un moteur électrique qui actionne la voiture.
    Par contre ils ne croient pas dans l’avenir des batteries rechargeables pour les voitures.
    Peut être qu’ils pensent qu’il n’y a pas assez de lithium pour s’engager dans une technologie basé sur des batteries.

    Cela dit pour l’H2 y à encore deux problèmes de taille auquel les chinois devront trouvé une solution, c’est la production et le stockage.

    Sachant que l’H2 n’existe pas à l’état naturel, il faut le "fabriquer" en quantité industriel, il n’existe que deux méthodes envisageable pour de tel volume et elles sont très énergivores. Même si on peut produire de l’H2 par l’électrolyse en quantité illimité, en utilisant l’eau de mer, ca nécessite beaucoup d’énergie. Mais pour le moment l’H2 est principalement produit en consommant du gaz, par vaporéformage, donc la production actuel d’H2 est fortement carboné !

    Et puis le stockage est complexe. La molécule d’H2 est la plus petite de toute et c’est impossible de faire des containers totalement hermétiques qui ne le laisse pas s’échapper, alors les bonbonnes d’H2 se vident avec le temps.
    Néanmoins l’H2 contient peu d’énergie dans un volume, il en faut beaucoup pour alimenter une voiture sous sa forme gazeuse.
    Alors il faut le comprimé ou le refroidir pour le faire entrer dans un réservoir qui ait une taille raisonnable pour une voiture de particulier. Comprimé, refroidir, ca à aussi un cout énergétique...

    Pour parcourir 500 km, il faut :
    - 40 litres d’essence
    - 60 000 litres H2 à température ambiante
    - 200 litres H2 comprimé à 350 bar
    - 125 litres H2 comprimé à 700 bar
    - 75 litres H2 liquide à -253°C

    L’H2 fonctionne bien mais il à encore des défis technologique à relever avant de supplanter les énergies conventionnel. Mais ca doit être tentant pour les chinois de trouver une alternative à leurs dépendance aux hydrocarbures, peut être vont-ils nous étonner !


  • Bonsoir. Il n’y a pas une mais deux informations d’importance dans l’article.
    1. L’abandon de l’électrique sur batteries pour l’électrique directement produit avec une pile à combustible.
    2. Arrêt immédiat des bonus écologiques et aides publiques à l’achat de voitures électriques sur batteries.
    La première info laisse effectivement à penser que les chinois ne croient pas dans l’avenir industriel du véhicule électrique sur batteries. Ils confirmeraient ainsi ce que le patron de Peugeot clamait haut et fort.
    La deuxième info n’est pas moins importante et aura des effets immédiats : les véhicules électriques sur batteries ne sont commercialisables que fortement subventionnés. Sans les aides les ventes s’écroulent, l’électrique étant bien trop cher. Il s’agit bien entendu d’une très mauvaise surprise pour un constructeur particulièrement : Tesla. Dont les ventes vont s’effondrer en Chine, un marché de premier plan. Peut être, la Chine vient de tuer Tesla. De la à dire qu’il s’agit d’une des multiples réponses du berger à la bergère dans le bras de fer qui oppose américains et chinois...

     

    • #2224403

      Réflexion intéressante !


    • Sachant que Tesla est très très loin d’avoir un monopole du marché de l’électrique en Chine, il est a priori peu probable que l’abandon des batteries viserait en réalité Tesla.


    • #2224842

      L’abandon des batteries tue tesla a terme puisque la chine extrait la plupart des terezs rares necessaires...
      Ensuite la percée de la chine sur lhydrogene va mener soit a un changement de cap strategique pour lindusrie automobile mondiale ou alors une guerre economique majeur.

      En tout cas les cartes sont rebattues.

      Par rapport a tesla voila enfin une avancée qui ira dans le sens de tesla linventeur qui oeuvrait pour une energie libre et abondante chose que peu potzntiellement apporter lhydrogene.


  • Ces putains de batteries sont une catastrophe écologique ! De la production à la gestion des déchets quand elles sont mortes ! C’est bon pour le business mais une horreur pour l’environnement.
    L’hydrogène c’est l’idéal car il s’agit d’une ressources potentiellement extrêmement abondante ! Ce n’est qu’une molécule formée de deux atomes H que l’on trouve dans la molécule d’eau ! Il y a bien entendu quelques problèmes technologiques lié à sa production à résoudre mais il n’y a probablement rien d’insurmontable.
    Vous savez pourquoi les moteurs à hydrogène n’ont pas encore reçu toute l’attention qu’ils méritaient ? Parce que cette ressource est potentiellement trop abondante ! Si on améliore les moyens de production de l’hydrogène, en particulier si on trouve un moyen d’augmenter l’efficacité du craquage de l’eau, n’importe quel pays pourra atteindre son autonomie énergétique en produisant son hydrogène à partir de l’eau ce qui signerait la fin des monopoles énergétiques.

     

    • #2224285
      le 23/06/2019 par The Médiavengers Zionist War
      La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

      Goy Pride, merci de revenir commenter, vous êtes une véritable bouffée d’air frais.


    • #2224385

      Une bouffée d’âneries surtout, avec la classique confusion entre l’élément hydrogène et la molécule de dihydrogène... S’il y a bien de l’hydrogène dans l’eau, pas question d’en tirer de l’énergie puisqu’il est déjà lié à l’oxygène et que c’est précisément cette oxydation qui libère de l’énergie, soit par combustion soit dans une pile !

      La question de la source primaire d’énergie reste pleine et entière, la "filière hydrogène" n’est qu’un vecteur énergétique...


    • Goy Pride quand on n’a pas fait d’études scientifiques on évite de l’ouvrir sur des problèmes simple de chimie.

      Sur les problèmes politiques on peut toujours l’ouvrir car la politique étant l’art du mensonge, personne ne pourra réellement apporter des preuves pour vous contredire.

      Par contre en sciences il y a quelques faits établis et connus de tous. Je parle de faits, pas de théorie.

      Je plussoie donc la réponse de rectificateur.

      La molécule d’hydrogène SEULE, donc celle qui brûle pour donner de l’eau ne se trouve pas en grande quantité dans la nature. Avant de pouvoir brûler l’hydrogène pour obtenir de l’énergie, de la chaleur dans un moteur à explosion ou de l’électricité dans une pile à combustible, il faut d’abord en produire.

      Cette molécule d’hydrogène se trouve dans l’eau. Malheureusement, pour extraire cette molécule d’hydrogène de la molécule d’eau il faut de l’énergie. Si on pouvait le faire sans effort (sans énergie) cela fait longtemps que la nature aurait fait disparaître l’eau de la terre.

      Comprenez que si l’eau reste de l’eau bien quelle soit faire d’hydrogène et d’oxygène c’est que l’eau est stable et que pour la casser en hydrogène + oxygène il faut fait un certain travail qui coûte de l’énergie.

      En physique tout travail mérite énergie.

      Quand la molécule d’eau a été faite H2 + O cette opération a donné de l’énergie et de l’eau H2O. C’est ce que vous faites quand vous brûlez de l’Hydrogène.

      Si vous voulez obtenir à partir de de l’eau (H2O) de nouveau hydrogène (H2) et l’oxygène O il faut rendre l’énergie !

      L’énergie qu’il faut pour casser une molécule d’eau en une molécule d’hydrogène (dihydrogène) et une molécule d’oxygène est exactement la même que lorsqu’on brûle une molécule d’hydrogène.

      Comme l’hydrogène qui existe dans la nature fait toujours partie d’un corps composé c’est à dire qu’il est lié à d’autre d’autres atomes (carbone dans le méthane par exemple CH4, Oxygène dans l’eau H2O...), il faudra toujours exécuter un travail pour le produire en cassant les liaisons chimiques qui le lie aux autres atomes.

      Autrement dit il n’y a pas de mine d’hydrogène sur terre. Tout comme il n’y a pas de mine d’électricité.

      L’hydrogène doit être considéré comme une sorte d’essence propre qui donne de l’eau en brûlant. Avec cependant deux gros défaut : il n’ a pas de mine d’hydrogène, donc il faut produire l’hydrogène. L’hydrogène est difficile à stocker.


    • #2224596
      le 23/06/2019 par alderic-dit-le-microbe
      La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

      Le lobby pétrolier et les défenseurs du dollar sont de sortie. Qui a intérêt à étouffer le progrès vers la transition hydrogène à la place du pétrole et gaz ?
      Les USA car le dollar repose sur ces matières. Il est obligatoire d’utiliser le dollar pour ses achats d’hydrocarbures.
      Les Russes car leur économie en dépend énormément.
      Les Norvégiens,les pétro-monarchies, et l’Iran ...

      Bref, y a du monde et ça ne sont pas les plus tendres.

      C’est évidemment ce qui va changer toute la donne géopolitique actuelle. Rendez-vous compte, l’Europe revient sur le devant de la scène . . . Et la Chine s’émancipe, sans besoin des Russes pour leurs appros, et sans besoin de craindre une rupture des appros par voie maritime.

      Les enjeux sont considérables, trop, pour que ce sujet ne soit pas systématiquement détourné, dévalorisé, ridiculisé.

      Le Qatar et l’Arabie Saoudite vont regretter ce qu’ils ont fait de leur lumpenprolétariat, car ils vont perdre tous leurs leviers. Personne ne voudra de leur huile. Ils vont payer . . .


    • La production d’hydrogène peut être réalisée par hydrolyse de l’eau en utilisant du courant électrique. C’est l’électrolyse de l’eau. Le bilan énergétique du cycle total (électrolyse, compression pour stockage dans réservoir de voiture) est mauvais. Néanmoins, si’ l’on utilise les énergies renouvelables (ENR) comme source d’électricité pour l’électrolyse, cela constitue un bon moyen de stockage de ces ENR (transformation électricité—> énergie chimique du dihydrogène) dont le principale désavantage est l’intermittence (vent, soleil). Les ENR deviennent plus intéressantes si elles sont stockées. C’est l’intérêt de la filière hydrogène.


  • Quelques marques, comme Bmw ont mis au point des véhicules fonctionnant à l’hydrogène et cela marche très bien. Bmw avait prêté "gentiment" un certain nombre de ses limousines de la série "7" équipées ainsi, à la commission européenne à Bruxelles et ces voitures ont "eu l’honneur" de transporter parfaitement un bon nombre de nos "zélites" durant des années dans cette ville …..
    Les chinois ont tout à fait raison d’agir ainsi, car les batteries nécessaires pour stocker l’électricité à bord des véhicules sont encore très loin d’avoir une durée de vie suffisante pour rentabiliser vraiment l’opération en comparaison de la durée de vie d’un véhicule et risquent de ne jamais l’atteindre. De plus leur fabrication est très chère et très polluante lors du recyclage …..
    De plus, l’hydrogène produit par électrolyse en usine pourra permettre de faire le plein des véhicules en quelques minutes et pourra donc être vendu dans les stations service comme les essences de pétrole actuelles. Il pourra aussi être taxé au profit des états comme l’essence actuelle !!!
    Les chinois étant d’autre part devenus les fabricants quasi exclusifs des panneaux photovoltaïques nécessaires pour réaliser ces électrolyses industrielles colossales pour produire les quantités d’hydrogène nécessaires, ce sera bien sur "tout bénef" pour leur industrie …..
    Les seuls "dindons de la farce" de cette évolution technique, seront donc les pays exportateurs de pétrole, dont la ressource ne vaudra plus grand chose le moment venu, quand elle aura été remplacée par la généralisation de l’utilisation de l’hydrogène dans tous les moteurs !!!
    A suivre …..

     

  • Tout ça c’est du business. Si il y avait réellement une volonté de rendre nos moyens de transport plus écologiques, il y aurait longtemps que cela aurait été fait. La technologie existe depuis longtemps et est développée dans le monde entier.
    https://youtu.be/T8WZD11alb0


  • Intéressant le nombre élevé et la longueur moyenne des commentaires. Ça sent bon les trolls pétroliers. Ils devraient d’ailleurs expliquer à la Nasa et Arianespace de laisser tomber l’hydrogène pour leurs lançeurs et missions et de passer au super. L’electrolyse est relativement rentable, surtout en petites unités. La voiture à hydrogène fonctionne très bien depuis des années avec peu de modifs (et des pistons normaux que je sache) L’electrolyse à froid fonctionne selon toute probabilité et les brevets sont dans le domaine public, si vous avez envie de vous faire assassiner.
    Nikolai Tesla a par ailleurs démontré que l’électricité peut être produite et transportée gratuitement. Autrement dit les solutions bon marché et non polluantes ne manquent pas. Encore que la meilleure solution reste le retour à la campagne : une vache, quelques poules, un potager , un voisin agriculteur boulanger (au levain) et tu peux ranger la bagnole. Profitez-en les prix sont encore très bas. Les avantages de la ville/traffic/ boulot/ grande surface ont été grossièrement exagérés alors que les inconvénients de vivre à la campagne ont été ridiculement grossis, voire inventés. Demandez donc à Marion Sigaut

     

    • Au lieu de parler de troll vous feriez mieux de nous montrer une voiture qui marche à l’hydrogène avec un moteur à explosion plutôt que de dire que cela existe et qu’il y a un complot contre le moteur à hydrogène.

      Voici un exemple : https://fr.wikipedia.org/wiki/BMW_H...

      Si vous aviez fait cela vous sauriez que ce genre de moteur "casse". C’est pourquoi la plupart de constructeurs n’ont pas été plus loin.

      Il y a une différence entre faire un moteur à explosion à hydrogène qui coûte la peau du cul en labo et en faire u moteur pour les grandes série.

      Aujourd’hui les seuls moteurs qui fonctionnent grâce à la combustion de l’hydrogène sont les moteur de fusées. Il n’y a pas de piston dans un moteur de fusée et les tuyères sont fait en alliage spéciaux qui résiste au très haute température. Il n’y a pas d’explosion dans les moteurs de fusée.
      Et peut être ne le savez vous pas, mais les fusées explosent de temps en temps.

      Quite à faire un moteur propre autant faire un moteur à air comprimé. Certains taxi à Mexico fonctionnent sur un brevet français. L’air est comprimé à l’aide de compresseurs électrique dans des bouteilles qui sont sur le taxi. C’est cet air comprimé qui pousse les pistons du moteur.

      Voila un moteur qu’il est propre et qui ne contient pas de batterie contenant des produits mauvais pour l’environnement.

      Mais on revient toujours au vrai problème qui est le problème de la production d’énergie et de son stockage.


    • On parle ici de pile a combustible, une pile a combustible produit de l’énergie en décomposant chimiquement un combustible, pas en le brûlant...
      Et une auto électrique qui fonctionne avec une pile a combustible ça existe depuis quelques temps déjà, la première fût un taxi londonien équipé d’un moteur électrique alimenté par une pile à hydrogène...


    • Nikolai Tesla a par ailleurs démontré que l’électricité peut être produite et transportée gratuitement.

      Dans la mesure où personne n’a refait la démonstration depuis, il est plus prudent de ne pas compter sur cette solution.


  • Le chinois est quand même l’inventeur du pousse-pousse ! Champion en énergie renouvelable et non polluant ! Et toujours en parfait état de marche !


  • #2224433

    On devrait transformer les routes et autoroutes en tapis roulant fonctionnant a l’énergie solaire et s’il y a du manque on fait pédaler les délinquants , les chômeurs , les migrants , on peut aussi dans le cadre du service national faire pédaler les djeunes . Les gros aussi , très bon aussi pour les toxicos . Bref beaucoup d’économies et la santé pour tous .


  • Il y a d’autres alternatives, les supers condensateurs par exemple. La durée de vie d’un super condensateur est de 10 à 15 ans, tout dépendent du nombre de charge (1 millions environ) et c’est parfaitement recyclable (uniquement du carbone et de l’alu). l’autre problème c’est la réalisation des circuits d’équilibrage de tension à la charge et à la décharge, pour ne pas flinguer les condos qui ne font que 3 volts et 3000 Farads. Le super condos permet une charge quasi instantanée, quelques minutes au plus. Certain bus fonctionne selon ce principe et sont rechargé le temps de l’arrêt de bus. il existe aussi un vélo français qui sera commercialisé en 2020, le "U-feel" de veloci industrie. Aller sur le site "supercondensateur.com"pour plus d’infos techniques.

     

  • #2224625

    Il n’y a pas de solution miracle au problème énergétique.

    Avant de parler de la chose dans tous les sens, il faudrait s’informer sur la science dont les lois régissent le comportement de la chaleur et de l’énergie, à savoir la thermodynamique.

    L’hydrogène, par ex., n’est pas une source d’énergie : il doit lui-même être produit. Or produire de l’hydrogène requiert de l’énergie. N’importe quelle production — mieux, n’importe quel mouvement dans l’univers, aussi minuscule soit-il, requiert de l’énergie. Il n’y a pas de mouvement, de prélèvement, de transformation de matière sans énergie.

    Produire de l’hydrogène requiert de l’électricité qui elle-même doit être produite. Or comment la majeure partie de l’électricité consommée de nos jours est-il produite ? Par des sources d’énergie fossile.

    Toutes ces histoires de voiture électrique (parce que la voiture à hydrogène, il faut bien le comprendre, est une voiture électrique) ne sont que des symptômes du désespoir qui est en train de s’installer dans les sociétés thermo-industrielles.

     

  • #2224802
    le 23/06/2019 par LREM vers le Chaos Mondial
    La Chine abandonne la voiture à batterie pour l’hydrogène

    C’est le même responsable politique chinois qui avait dit qu’il fallait tout miser sur la batterie électrique il y a des années, qui dit qu’aujourd’hui qu’il faut tout miser sur l’hydrogène

    Le problème de la Chine est qu’ils ont un besoin extraordinaire d’énergie, croissant, et que pour l’instant il y a énormément de pétrole et de charbon dans leur mix énergétique, qu’ils doivent soit importer (massivement et de plus en plus), soit extraire, et au final en tout cas brûler, et en fin de course, leur air est parmi les plus pollués au monde, et la dépendance extérieure totale (par rapport aux US qui peuvent en cas de conflit être quasiment automome au niveau du pétrole)

    Sachant que la production de véhicules électriques est extrêmement polluante et que la production massive de centrales nucléaires poserait des problèmes de maillage du territoire, de temps de construction, de coût, et encore de dépendance quand à l’approvisionnement (uranium)

    Donc leur seul possibilité pour sortir (partiellement) de leur dépendance massive énergétique, et face à la progression incroyable du parc automobile chinois, c’est de changer de paradigme énergétique ==> d’où l’hydrogène

    C’est donc plus une contrainte interne qui les pousse à ce choix, qu’un vision avant gardiste de l’avenir. En tout cas, c’est un pari qui est loin, très loin, extrêmement loin d’être gagné

    On verra bien.


  • Il y a encore mieux : utiliser l’eau pour fabriquer l’hydrogène qui fournira à son tour de l’électricité , c’est un phénomène de catalyse enseigné dans les collèges . Dans les années 90 l’armée américaine avaient des petites batteries hydrogène qui utilisaient l’eau , sa taille était très petite , elle pouvait tenir dans une main .
    Bref ce ne sont que d’anciennes inventions qui ont volontairement été mis de coté uniquement pour se faire passer aux yeux des masses pour des héros .


  • Débat intéressant.

    A noter que les voitures à hydrogène sont des voitures électriques, en plus compliqué. En effet, en plus d’une batterie, elles contiennent un réservoir d’hydrogène sous pression et une pile à combustible.

    J’ai récemment participé au salon de l’auto de Genève et il y avait des gens qui étaient là pour promouvoir l’hydrogène. J’ai naturellement cherché à savoir qui les financaient et il s’avère que c’était une union pétrolière.

    Il est clair que le lobby pétrolier souhaite voir s’imposer le modèle de l’hydrogène
    En effet, il s’agit pour eux de remplacer le pétrole par l’hydrogène et de continuer leur business, as usual. Personne ne peut produire de l’hydrogène en masse dans son jardin. Les grands groupes auront le monopole de la production, en maintenant les prix bas et continueront à faire fonctionner leur réseau de distribution. En effet, l’hydrogène sera distribué aux consommateurs comme l’essence, dans des stations services.
    La voiture électrique simple me parait être une bien meilleure option d’avenir.
    D’ailleurs, Elon Musk, que tout le monde acceptera de considérer comme un vrai génie, a qualifié la voiure à hydrogène de "particulièrement idiote".

     

Commentaires suivants