Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Corée du Nord et le Pakistan défendent la souveraineté syrienne sur le Golan occupé

Pyongyang a dénoncé la dernière décision de Trump de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan occupé, qui appartient à la Syrie. Le Pakistan a pour sa part réaffirmé le droit de Damas de chasser les occupants du Golan syrien.

 

Un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a dénoncé la reconnaissance par Trump de l’annexion du Golan par Israël. Le haut diplomate nord-coréen – qui a souhaité observer l’anonymat – a affirmé que les hauteurs du Golan faisaient partie intégrante du territoire syrien.

« D’aucuns tentent de remettre en cause la souveraineté de la Syrie sur le Golan ; de telles tentatives n’ont pour conséquence que de rendre instable la région », a-t-il déclaré.

Le porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères a souligné que Pyongyang continuerait à se tenir aux côtés de la nation syrienne et qu’il apporterait son soutien aux efforts déployés par le peuple et le gouvernement syriens pour récupérer cette région occupée et défendre l’intégrité territoriale de la Syrie.

Le Pakistan, par la voix de son ambassadeur à Damas, a également soutenu la souveraineté syrienne sur le plateau du Golan.

Lors d’une interview avec le quotidien Al-Watan, l’ambassadeur du Pakistan en poste à Damas, Rached Kamal, a indiqué que le gouvernement d’Islamabad soutenait que le gouvernement et le peuple syriens avaient parfaitement le droit de reprendre les hauteurs du Golan à Israël.

Le haut diplomate pakistanais a précisé : « Le Pakistan est solidaire des Syriens, et est prêt à aider le gouvernement syrien à récupérer le Golan occupé par Israël. »

« Les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Golan doivent être appliquées aussi tôt que possible », a martelé le responsable pakistanais en rappelant : « Bien que les occupants israéliens soient déployés depuis 52 ans sur le plateau du Golan, cela ne signifie pas que le Golan leur appartient. »

Pour ce qui est de la contribution de son pays à la reconstruction de la Syrie, l’ambassadeur pakistanais a déclaré : « Islamabad a des projets pour aider à la reconstruction de la Syrie, mais les sanctions occidentales imposent des restrictions dans ce domaine. »

Donald Trump a publié le jeudi 21 mars un tweet reconnaissant la souveraineté fictive d’Israël sur les hauteurs du Golan, qui font partie intégrante du territoire syrien.

« Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur les hauteurs du Golan, territoire qui revêt une importance particulière pour la sécurité et la stratégie d’Israël et pour la stabilité régionale », pouvait-on lire dans le tweet de Trump.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A noter que ce sont des pays asiatiques qui expriment le plus de solidarité avec la Syrie, tandis que le silence du monde arabe est assourdissant...

     

    • Il n’y’a pas de "monde arabe", il y’a des arabes dans le monde...s’il avait existé un jour une "solidarité arabe", jamais l’israël n’aurait réussi à voler la Palestine...


    • Le trois-quarts des pays arabes sont asiatiques car le moyen orient et la péninsule arabique c’est l’asie Mineure donc ça reste l’asie, et le Pakistan fait partie du « monde arabe » à mon sens, mais il n’empêche que votre commentaire n’est pas tout à fait faux.


    • @Fred
      Le Pakistan dans le monde arabe ? Vraiment ?


    • @Harun
      On appelle cela le monde arabo-musulman et oui dans les universités pakistanaises et les écoles coraniques ont apprend l’arabe aux pakistanais tout comme en Tchétchénie, en Indonésie ou en Ouzbékistan, Afghanistan etc....
      Car je ne sait pas si vous le savez mais le Coran n’est pas vraiment traduisible car il n’y à que dans sa version originelle en arabe d’Arabie qu’il est authentique. C’est une sorte d’Iliade arabe si je peux dire.


    • @harun
      si le Pakistan fait partie du monde arabe ? Heu oui, je crois.


    • @ pierre loup et Fred.
      les pakistanais sont culturellement des indiens.
      Les ethnies qui composent le Pakistan sont persanes ou indiennes dans leurs majorités.
      Les langues officielles du Pakistan sont l’anglais (pour l’administration) et le ourdou, dont 99% des verbes proviennent du sanskrit et qui est également la langue officielle de l’Inde mais étant donné la différence d’alphabet on lui donne le nom de HIndi.
      L’alphabet utilisé pour le ourdou est l’alphabet persan.
      Lhymne national est en langue persane, qui était la langue des élites jusqu’à l’arrivée des anglais.
      Concernant l’apprentissage de l’arabe il est uniquement question d’apprendre l’alphabet et la lecture pour pouvoir lire le Coran. Les pakistanais ne parlent donc pas l’arabe.
      De plus les enfants apprennent l’anglais, ce ne sont pas des saxons pour autant.

      Pour le reste je vous laisse faire vos propres recherches...(il aurait été préférable d’en faire avant de commenter ).


    • @Harun

      Bien évidemment que les pakistanais, afghans, ouzbeks, tadjiks, turkmènes, iraniens, turcs, berbères etc.. ne sont pas ’’ethniquement’’ arabes, je n’ai jamais dit le contraire !
      Ce que j’ai dit c’est que les pakistanais qui vont à l’Université, apprennent l’arabe, le Pakistan est un pays du tiers monde remplis de pauvres et d’illettrés donc évidemment ce ne sont pas tout les pakistanais qui vont à l’Université... mais ceux qui y vont apprennent l’arabe à coup sûre ainsi bien sûre que l’anglais comme dans tout les pays du monde.


    • Ce qui est important dans ce soutient c’est qu’il vient de deux puissances nucléaires !
      Peu importe que ces NATIONS soient arabes , asiatiques , musulmanes ou autres , l’essentiel est que ces pays veulent conserver leurs intégrités géographique , culturelles , historiques ...... et êtres solidaires face aux mondialistes destructeurs et nivelateurs , par le bas , dans le seul intérêt de la secte qui cherche à dominer le monde !!
      Trump comme tous les imperialos-sionistes méprisent les dirigeants des pays qui leurs résistent, aucun d"entres eux n’est reçu par le cow-boy de Washington excepté ceux possédant la dissuasion nucléaire ...
      Même le président coréen du Nord, qui il y à peu encore , était le diable en personne , est caressé dans le sens de "l’atome " par celui qui voulait raser son pays de la carte ..
      Quant aux dirigeants syriens , iraniens , vénézuéliens ...élus par leurs peuples ( ne possédant pas, hélas pour eux ) l’arme suprême, celle qui transforme les chiens enragés en de gentils toutous , et bien ceux-là sont voués à recevoir des coups de pied au cul et sommés de vider le contenu de leurs poches dans les besaces des terroristes de Tel-Aviv de Washington et de leurs supplétifs !!!


  • Un "tweet" ne pas faire valoir un discours officiel entériné par la signature d’un document authentique. Cette déclaration est donc nulle et non avenante...

     

  • Pakistanais et Coréens devraient leur refiler quelques tuyaux... nucléaires, pour faire trembler des genoux.
    Par ailleurs,



    « ... de telles tentatives n’ont pour conséquence que de rendre instable la région. »




    va déjà trop loin puisque l’instabilité n’est pas une conséquence c’est un objectif initial.


  • Il est possible que Trump aille jusqu’à "garantir" les frontières d’Israël, comme l’Angleterre a "garanti" les frontières de la Pologne le 25 août 1939 : c’était indispensable pour que les judéos-GB puissent déclarer la guerre à Hitler .


  • Trump serait sur le point d’accepter qu’Israël annexe ce qui reste des territoires palestiniens .


  • Pour sortir de cette domination. Chaque état de la planète devrai disposer de l’arme atomique, l’égalité parfaite.