Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La France aurait refusé 500 millions de doses du vaccin Pfizer pour favoriser Sanofi malgré son retard

C‘est une information à prendre avec des pincettes mais selon les très sérieux journaux allemands Der Spiegel et Die Zeit, l’Union européenne se serait vu offrir 500 millions (ainsi que 100 millions supplémentaires) de doses du vaccin de la société BioNTech, le partenaire allemand de la firme américaine Pfizer. Mais l’offre aurait été rejetée.

 

En cause ? Un refus de la France selon les informations des deux médias allemands pour protéger à demi-mot sa société française Sanofi. Or, début décembre, cette dernière a annoncé que son vaccin contre le Covid-19 n’était pas au point et ne le serait certainement pas avant la fin de l’année 2021.

Selon le Brussel Times, le gouvernement français se serait en plus opposé à cette nouvelle offre parce que la nature du contrat aurait été portée à plus de 800 millions de doses. Or, le vaccin de Pfizer et BioNTech a été évalué à douze euros environ, contre seulement 7,50 € pour celui de Sanofi.

[...]

Le problème est double maintenant pour Sanofi sur lequel veut pourtant miser la France : d’abord son vaccin n’est pas au point, encore en phase 2 ; mais surtout, avec le déploiement de celui de Pfizer et BioNTech, le retard pris va être considérable. Les personnes vont pouvoir être soignées avec celui qui est déployé en Europe et ne voudront pas forcément participer à une campagne de test afin qu’on leur injecte un placebo.

Lire l’article entier sur valeursactuelles.com

No vax, sur E&R

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants