Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France contre les zombies – Conférence de Lucien Cerise à Toulouse

Le cercle Rébellion Toulouse a reçu Lucien Cerise le vendredi 13 avril 2018 à Toulouse pour une conférence intitulée « La France contre les zombies ».

 

 

Retrouvez Lucien Cerise chez Kontre Kulture :

Soutenez le bimestriel dissident Rébellion,
abonnez-vous sur Kontre Kulture :

Lucien Cerise sur E&R :

 






Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Excellentissime conférence

     

    Répondre à ce message

  • Cadeau :

    https://youtu.be/HYU3CtrdJNU

    Ce chaos démocratique, révolutionnaire et universel, qui trouve son antique socle en Europe, est aujourd’hui possible grâce à la puissance de calcul d’hommes qui se prennent littéralement, logiquement et impunément pour Dieu.
    Je sais qu’il faut beaucoup de sable pour faire du silicone, mais cybernétique ça a toujours été grec, pas sémite, syrien ou bédouin

    L’Écriture dans le cerveau.

    D’ailleurs, Platon en parlait déjà bien mieux que moi il y a 2500 ans, n’est-ce pas, Monsieur Cerise ?

     

    Répondre à ce message

  • La France contre les Zombies un vendredi 13...ca ne s’invente pas...on dirait un film de Lucio Fulci...il parait que Freddy Kruger etait dans la salle

     

    Répondre à ce message

    • Ah ! Fulci et son fameux « L’enfer des Zombies », où l’on a droit à une scène de zombie attaquant un requin ! Il y a même un docteur prénommé Ménard. Actuellement je dirais que la particularité des zombies, point commun qu’ils ont cependant avec les envahisseurs de David Vincent, est bel et bien d’être parmi nous :-) Et j’ajouterais jusqu’ici même. Je réponds moi-même à ma question bonus que je n’avais pas posée.

       
  • Merci Lucien pour cette démonstration/dénonciation de notre société schizophrène de haute intensité planifiée. De là où il se trouve, papa Orwell t’envoie un fraternel salut.
    Il n’est pas le seul..

     

    Répondre à ce message

  • #1961634

    M’énerve, le Lucien ! Dès que je m’apprête à noter une remarque judicieuse dans sa conférence, c’est tout le reste qu’il faut noter. A cause de la densité, de la richesse, de la justesse, de la profondeur du propos, çà y est, je vais devoir tout retranscrire, et çà c’est chiant. Salaud de penseur dissident !
    Si dans le cochon tout est bon, pas de sottise chez Cerise.

     

    Répondre à ce message

  • Avoir une pensée rationnelle pour comprendre l’irrationnelle !
    Ou inverser le champ sémantique sur l’axe du signifiant !

     

    Répondre à ce message

  • Cette conférence ma fais beaucoup rire,Cerise peux remplacer dieudo,dire la vérité est tellement comique.
    Lucien est un archétype générationnel,on se reconnais un peu dans le coté blasé,sidéré,déprimé,voir fataliste,c’est pratiquement le cas de tout les gens qui s’informent.
    en bon cultivateur d’amour vampirique,la floraison est un intense rire jaune.

     

    Répondre à ce message

  • Il est très intéressant de relever que le surréaliste Dali n’a pas fait que de la publicité pour du chocolat Suisse de zombis coloniaux, il a aussi anticipé le cannibalisme des Mères Patries européennes avec son "Pain anthropomorphe" de 1932.

    http://www.noelshack.com/2017-50-7-...

    Au moins autant que l’incapacité chronique à faire le lien entre le droit au port d’armes à feu, le lobby militaro-industriel et les tueries de masses de l’armée des morts. Entre la science et le fascisme, la sécurité et l’insécurité, le libéralisme et la prohibition.

     

    Répondre à ce message

  • Nous n’arrivons plus à retourner les "zombies" peut-être parce que nous sommes allés beaucoup trop loin dans notre radicalité ? Personnellement je suis addict d’E&R qui me nourrit quotidiennement, mais ne vivons-nous pas également dans une autre forme de réalité ? D’où un problème manifeste pour se synchroniser avec les autres, les "zombies" ne comprennent rien, car « ils font n’importe quoi », peut-être se moquent-ils de nos thèses non ? Nous pourrions également douter de notre côté un peu non ? Sur notre manière de communiquer, notre radicalité, notre violence, après tout notre carte du monde qui n’est pas leur carte du monde et encore moins le territoire, notre carte du monde peut leur apparaître violente, inaccessible voire sans intérêt : tous les autres qui ne nous comprennent pas ne peuvent pas être des zombies, des idiots,… et nous des saints, des illuminés non ?
    Lucien Cerise ne prône-t-il pas une forme de prudence, de modération de notre côté : une ingénierie plus neutre à prendre en compte de notre côté ?

     

    Répondre à ce message

  • #1965223

    Personnellement, j’envie les zombies. Ne plus réfléchir est une "activité" qui m’est devenue impossible depuis plusieurs années. Le plus tragique dans tout ça est que le royaume des cieux leur appartient. Zombifient-ils le paradis céleste une fois dans l’au-delà ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents