Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France est prête à de nouvelles frappes en Syrie, selon le général Lecointre

L’état-major français soumis aux intérêts de l’Empire

L’armée française est prête à frapper de nouveau en Syrie si l’arme chimique venait à être utilisée dans l’assaut que préparent les forces du régime de Bachar al-Assad et leurs alliés russes contre l’enclave rebelle d’Idlib, dans le nord-ouest du pays, a déclaré jeudi le général François Lecointre.

 

L’état-major français estime que les forces syriennes et russes tablent sur une reconquête d’Idlib, dernière poche de résistance du pays, avant la fin de l’année.

Ce territoire frontalier de la Turquie abrite quelque trois millions de personnes, dont 700 000 à 800 000 déplacés, chassées des autres bastions rebelles repris au fil des années par le régime.

Selon l’ONU, 10 000 djihadistes, principalement des combattants de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-Front al-Nosra), dont le noyau dur est constitué d’ex-membres d’Al-Qaïda, se trouveraient dans la province.

[...]

Les États-Unis, tout en semblant se résoudre à une offensive « conventionnelle » du régime, ont mis en garde mardi Bachar al Assad contre l’utilisation d’armes chimiques sous peine de frappes, comme en avril dernier à la suite d’une attaque présumée chimique contre la localité rebelle de Douma.

« Nous sommes prêts à faire des frappes parce que le président de la République a maintenu son exigence et son ordre d’être prêts à faire des frappes si jamais l’arme chimique venait à être employée à nouveau », a dit à des journalistes le chef d’état-major des armées françaises.
« Ces frappes peuvent être faites en national mais l’intérêt majeur, c’est de le faire avec le nombre le plus important de partenaires », a-t-il ajouté.

La France avait mené des frappes aériennes contre des installations militaires syriennes en avril aux côtés des États-Unis et du Royaume-Uni.

 

Donnant-donnant russo-américain en Syrie ?

On relève au sein de l’état-major français les messages d’avertissement russes contre d’éventuels raids aériens et les récentes déclarations de Moscou et Damas laissant entendre que les insurgés prépareraient une attaque chimique pour en accuser ensuite le régime. « S’ils déploient tous ses efforts de propagande, c’est sans doute qu’ils souhaitent éviter des frappes. »

Le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, a déclaré mercredi que rien n’indiquait que les rebelles possèdent des armes chimiques. Une source militaire française dit « ne pas croire » à une attaque de cette nature.

Lire l’article entier sur boursier.com

 


 

Du côté russe, le message est simple, et clair :

« La Russie “tue et tuera les terroristes”, que cela soit au dernier bastion rebelles à Idleb ou ailleurs en Syrie, a affirmé jeudi la porte-parole de la diplomatie russe. “Nous avons tué, nous tuons et nous tuerons les terroristes (...) Et peu importe qu’ils se trouvent à Alep, à Idleb ou en d’autres points de la Syrie”, a déclaré Maria Zakharova, citée par les agences russes. Idleb est dernier bastion échappant aux forces gouvernementales et se trouve sous la menace imminente d’une offensive du régime. » (Source : RFI)

 


 

Syrie : le sort d’Idleb suspendu au sommet de Téhéran

Un sommet très attendu entre les présidents iranien, russe et turc se tient ce vendredi 7 septembre à Téhéran. Au cœur des discussions : la Syrie et le sort d’Idleb, dernier grand bastion des insurgés dans le pays. Le régime et ses alliés menacent de lancer une offensive de grande envergure, tandis que l’ONU et les pays occidentaux mettent en garde contre un désastre humanitaire.

[...]

Ces derniers jours, Moscou a mené avec les forces syriennes des raids sur Idleb, préfigurant peut-être une offensive de plus grande envergure. Beaucoup redoutent cet assaut final sur le dernier grand bastion insurgé de Syrie. Des civils ont d’ailleurs commencé à fuir. La Turquie, proche de certains groupes rebelles, veut tout faire pour éviter cette offensive. Elle craint un afflux de réfugiés à ses portes, car la province d’Idleb est située à sa frontière.

[...]

Nikki Haley, la représentante américaine, a de nouveau lancé un avertissement en cas d’attaque chimique, rappelant que Washington avait déjà frappé par deux fois la Syrie, rapporte Marie Bourreau, notre correspondante à New York. Washington assure en effet détenir des preuves qu’une nouvelle attaque chimique est en préparation.

[...]

La France, comme les membres européens du Conseil, a quant à elle souligné l’ironie d’une offensive miliaire qui aurait lieu sur une zone dite de désescalade et de sécurité décidée par la Russie, l’Iran et la Turquie. Elle appelle au sursaut.

Lire l’article entier sur rfi.fr

La vérité sur la Syrie, chez Kontre Kulture :

 

L’Empire vacille en Syrie, sur E&R :

 






Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Lecointre le traitre qui fait la honte de toute l’armée française , j’espère que ça va lui porter malheur .

     

    Répondre à ce message

  • Le sénateur américain Richard H.Black a affirmé sur la TV libanaise al mayadeen que les services secrets britanniques avaient commencé à préparer une attaque chimique pour en imputer la responsabilité au gouvernement syrien et sauver les terroristes.
    Les russes ayant déjà montré que le remake était en cours.

     

    Répondre à ce message

  • #2038037

    Mais quel état major, mon dieu. Après de Villliers parti au Boston Group, où on est aux antipodes d’une oeuvre sociale pour veuves et orphelins d’anciens combatants, nous voilà un général renifleur de gaz ! J’en peux plus ...

    Allez un petit d’humour militaire : Les rapports (très) intimes du professeur Choron avec son sergent chef lorsqu’il était para.
    Lien : https://www.youtube.com/watch?v=faOl19Gjij4

     

    Répondre à ce message

  • Meme pas foutu de tirer une seule balle sur des terroristes au bataclan et ça veut faire le beau face aux russes. Minable

     

    Répondre à ce message

  • #2038071

    Ce que les t*rés d’européens ne comprennent pas c’est que sur les 40 à 45 groupes armés, environ 50 000 extrémistes(selon le représentant de la Russie auprès des Nations unies, Vassili Nebenzia), planqués dans cette région, beaucoup d’entre eux vont se barrer en Turquie et ensuite gagner l’Europe lorsque la Syrie, la Russie et l’Iran vont lancer l’offensive majeure pour les déloger/éliminer.
    Du bataclan, du Nice et de l’attentat au couteau dans les rues, l’Europe va en bouffer à fond.
    Mais bon les veaux ont rejeter les ’’fascistes’’ Le Pen/Philippot, qui eux aurait resserrer la vis migratoire et sécuritaire dans une telle optique et ont choisit le banquier atlantiste frontières ouvertes et laxisme sécuritaire à la place... tant pis pour eux.

     

    Répondre à ce message

    • Franchement non. Les terroristes sont encerclés et condamnés à mort. L’offensive est là pour les eradiquer.une fois cette affaire définitivement réglée espérons-le, et ce grâce à la Russie, malgré les pièges qui les attendent, alors je me demande bien ce qui se passera ensuite. La victoire ne sera qu’ephémère je crains. Les Daesh vont réapparaitre toujours de n’importe où sous forme de rebellion au régime, comme la résistance qu’on essaie déjà de nous amalgamer. Les raisons et les méthodes seront différentes, mais le problème sous faux drapeau sera toujours difficile à résoudre, la région instable malgré la présence russe. Si les Russes quittent ce territoire, ils perdent un point d’attache avec la mediterranée et le moyent-orient. Et les Syriens perdent des alliés de poids. Tout sera fait pour les monter les uns contre les autres. Pauvres syriens !

       
    • #2038169

      Je me base sur ce que Erdogan a lui même dit lors de son sommet à Téhéran(Iran) avec Poutine et Rohani.
      ’’Il a toutefois prévenu qu’en l’absence de consensus sur Idlib, la confrontation y serait massive et pourrait provoquer une puissante vague migratoire qui, avec des éléments radicaux, déferlerait d’abord sur la Turquie et ensuite sur l’Europe.’’
      Bref je vous le garantie, l’Europe va bouffer quelque chose de très violent une fois la région d’Idlib reprise par la Syrie.
      Sauf si la Turquie réussit a bloquer les terroristes à sa frontière mais le problème c’est que des centaines de milliers de civils vont tenter de se réfugier en Turquie et plusieurs milliers de terroristes pourront se cacher parmi eux et une fois en Turquie, gagner l’Europe.

       
    • il faut bien comprendre qu’il y a des anglais des francais des américains des israeliens dans les troupes djihadistes... d’ou l’interet d’un couloir humanitaire pour les exfiltrer.
      je me souviens avoir vu une photo pendant la guerre en lybie d’un homme aux yeux bleux clairs de type anglais, habillé en arabe, faire la guerre contre kadafi.

      si les occidentaux interviennent c’est qu’ils n’ont pas le choix : tout le matériel de communication et les armes des islamistes sont occidentaux.. et surtout il y a leur soldat.

      et la guerre contre les dictateurs c’est réservée aux arabes. Et les Africains qui quittent leur pays par millions qui demandent l’asile politique...

      Longue vie au dictateur Africain : on peut massacrer son peuple, ... si ce n’est pas avec des armes chimiques.

      D’ailleurs c’est pour cela que la Russie fait le maximum de boulot, car on ne pourra pas accuser d’utiliser des armes chimiques, (comme les usa ont fait au viet nam et en irak).

      Je répète, si vraiment les occidentaux interviennent c’est qu’ils veulent cacher quelque chose de très compromettant.

      imaginez des prisonniers américains israeliens anglais ou francais parmi les islamistes.

      Ca ferait tache dans la propagande.

       
    • #2042690

      Khadafi l’avait promis : Vous les aurez à vos portes !

       
  • Les goys vont encore une fois faire la guerre pour israel et son projet "biblique" !
    D’ailleurs, ce genre de déclaration à l’emporte pièce doit être perçu non pas comme un avertissement aux autorités Syriennes et à leurs alliés, mais comme un message indirecte aux djihadistes afin qu’ils se dépêchent de lancer leur opération avec leur formateur des diverses "agences de renseignements" présentes sur le terrain à leur côtés !

     

    Répondre à ce message

  • #2038297

    l’armée sert la République et non la France. La première fonctionne par intérêt, tandis que la seconde écoute sa Raison. Il ne fait pas bon servir ce corps malade, surtout lorsque le mal provient de l’esprit.

     

    Répondre à ce message

  • #2038654
    Le 8 septembre à 20:23 par Quand on est con ,on est con, point !!!!!!
    La France est prête à de nouvelles frappes en Syrie, selon le général (...)

    Pour le coup Fabius, il en pense quoi, qu’on va faire du bon boulot ou que Bachar n’a toujours pas le droit d’être sur cette terre (promise) ????

     

    Répondre à ce message

  • #2039810

    "Ces frappes peuvent être faites en national"

    C’est pas du français que tu me causes, général, c’est de la peine, et de Gaulle, lui, doit se retourner dans sa tombe : faire des frappes "en national" est du charabia.
    Ré-apprends donc à parler français - et accessoirement, à laisser les autres peuples libres de leur destinée

     

    Répondre à ce message

  • #2042686

    Quand ils parlent de catastrophe humanitaire, c’est comme la guerre civile, ils sous-entendent qu’ils vont la causer.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents