Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"La France frappera en Syrie " : Macron ou le syndrome Hollande

En cas d’attaque au gaz "avérée"

Le régime syrien est soupçonné d’avoir procédé récemment à plusieurs attaques à l’arme chimique. Le recours à de telles attaques représentaient une « ligne rouge » pour Emmanuel Macron.

 

Et le chef de l’État n’entend pas baisser la garde. Si la France « a des preuves avérées que des armes chimiques proscrites sont utilisées contre les civils » en Syrie par le régime, « nous frapperons », a réaffirmé le président de la République devant l’Association de la presse présidentielle mardi 13 février.

« Nous frapperons l’endroit d’où ces envois sont faits ou là où ils sont organisés. La ligne rouge sera respectée », a assuré Emmanuel Macron. Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, nous n’avons pas de manière établie par nos services la preuve que des armes chimiques proscrites par les traités ont été utilisées contre les populations civiles. »

« Dès que la preuve sera établie, je ferai ce que j’ai dit c’est ainsi que va la crédibilité dans la matière », a poursuivi le chef de l’État, qui s’est récemment entretenu avec son homologue russe, Vladimir Poutine.

Lire l’article entier sur rtl.fr

Comprendre ce qui se joue en Syrie avec Kontre Kulture :

 

Le coup du gaz contre Assad, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents