Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France qui gronde (et que personne n’entend)

Dans La France périphérique - Comment on a sacrifié les classes populaires, le géographe Christophe Guilluy montre le délitement de la République. Salutaire.

En vérité, je vous le dis : si vous pensiez que la géographie consiste à remplir des fonds de cartes vierges, en y indiquant sommairement les fleuves et les montagnes, vous avez quelques décennies de retard. La géographie consiste pour l’essentiel à rendre compte de l’action humaine sur les paysages - "territoires", disent les géographes. Tant il est vrai que, des collines de Toscane dessinées de main d’homme pour ressembler à des courbes alanguies, aux horizons des friches industrielles de Lorraine et d’ailleurs, il n’est pas d’espace que nous n’ayons modifié, et dont l’étude rend compte exactement des humanités souffrantes ou conquérantes qui s’y sont succédé et qui y vivent.

Un hexagone dont le centre est à Paris et la périphérie partout ailleurs

Séance de rattrapage. Fernand Braudel, en 1993, invente la "ville-monde", ultime avatar de la mondialisation : "C’est sur ces territoires, explique Guilluy, que l’on assiste à une mutation, voire à un effacement du modèle républicain." Qu’est-ce à dire ? La géographie peut-elle rendre compte des politiques ? Oui-da ! "Politique de la ville, promotion d’un modèle communautariste, la gestion de la ville-monde passe par une adaptation aux normes anglo-saxonnes", écrit Guilluy. L’une des conséquences les plus radicales et les moins voyantes, c’est l’élimination du paysage des classes populaires.

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

Se procurer le bonnet rouge, symbole de la révolte d’une France qui souffre, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #978679

    Nos "élites" plutôt élitres endogames de Paris centre, dans leur faiblesse ont consacré leur temps à servir leurs intérêts dont ceux des communautés et des mirotés agissantes au détriment de l’intérêt général, en très grande partie celui de l’arrière garde, des "sans-dents" "illétrés" des communes moyennes, petites, des banlieues et des campagnes : ce qui fait du monde maintenant alors ils font dans leur froc et ils ont raison.


  • #978728

    La France gronde et la caravane des nantis et des gavés passe !!!............


  • Brighelli utilise des accents dissidents qu’on connait bien à E&R mais il reste un "FNiste refoulé" en ne voulant pas voir, comme Todd, que le système est irréformable et que le vote FN n’est plus (et depuis longtemps !) un vote de protestation mais d’adhésion.
    Bientôt j’espère, et déjà une majorité le pense à tort ou à raison, on va s’apercevoir qu’il n’y a que le FN qui peut encore sauver quelque chose dans ce pays sans que le chaos s’installe. Mais un FN étendu, en forme de CNR rassemblant toutes les bonnes volontés si les quelques têtes d’affiche revendiquant un morceau du gâteau veulent bien laisser leur petit égo de côté ou l’aménager avec celui des uns et des autres.


  • #979013

    Et Ceux qui rigolent aujourd’hui pourraient bien pleurer demain...
    De Jésus (je crois ?).


  • "Un hexagone dont le centre est à Paris et la périphérie partout ailleurs". On a déjà vécu cette situation un certain nombre de fois... Cela a toujours mal fini pour les élites sourdes en question. Le problème, c’est qu’elles ne veulent rien entendre jusqu’à la dernière extrémité.

     

    • #979456

      Effectivement et bien souvent pour eviter l’explosion sociale, nos "élites" endogames sont prêtes à nous mener nous les "sans-dents illettrés" tout droit à la guerre : « Mieux vaut périr sur le Rhin et le Danube que dans le ruisseau de la rue Saint-Denis » disait Louis-Philippe d’Orléans. En fait, c’est assez simple quand on ne l’a fait pas.
      Hollande Dernier qui guerroie casqué sur son scooter, même Sun Tzu n’y avait pas pensé : gagner la guerre sans combat mais par une crise de rire provoquée chez nos adversaires « morts de rire ».


    • @Pamfli
      Tout à fait juste. J’avais bien lu votre commentaire en tête de page.


    • #979764

      @Paskl, c’est trop manifeste maintenant à la limite de la grossièreté et si, par malheur, le peuple de France se laisse une nouvelle fois embarquer sur le chemin de l’émotion, je propose de nous joindre à nos « ennemis » pour « mourir de rire » une bonne fois pour toutes de ces gros balourds sans vergogne.


  • #979043

    La responsabilité d’un hôpital psy retenue après le meurtre du DJ

    Envoyer Sébastien Selam a été tué sauvagement par son voisin, déclaré fou par la justice. Ce dernier avait été hospitalisé pour des troubles mentaux un an avant son acte Sébastien Selam a été tué sauvagement par son voisin, déclaré fou par la justice. Ce dernier avait été hospitalisé pour des troubles mentaux un an avant son acte | DR

    Sébastien Selam avait 23 ans et une belle carrière de disc-jockey devant lui. « Quand il mixait, il faisait danser tout le monde », se rappelle un producteur au sujet de ce prometteur DJ lancé par Cathy et David Guetta aux Bains-Douches, à Paris. Un crime atroce a fauché DJ Lam C aux portes de la gloire.
    Le 20 novembre 2003, ce jeune Parisien a été tué et défiguré à coups de couteau et de fourchette par un voisin de palier et ami d’enfance, dans le Xe arrondissement de la capitale, où il vivait.
    SUR LE MÊME SUJET
    ABONNES. Un hôpital psy mis en cause après le meurtre du DJ ABONNES. Un hôpital psy mis en cause après le meurtre du DJ « J’ai tué un juif, j’irai au paradis », dira Adel A. après les faits. La justice n’a pas retenu la thèse de l’acte antisémite mais celle de la folie. Cette affaire douloureuse vient de rebondir ce jeudi.
    Près de onze ans après les faits, la cour administrative d’appel de Paris a retenu, dans un arrêt rendu ce jeudi soir, la responsabilité de l’établissement public de santé (EPS) Maison-Blanche (Paris XXe), spécialisé dans la prise en charge de la maladie mentale. Cet établissement, où avait été hospitalisé d’office puis libéré Adel A. en 2002, devra verser 45 000 euros au titre de préjudice moral à la mère et au frère de Sébastien Selam qui le mettaient en cause.
    Cette décision est conforme aux conclusions du rapporteur public, comme Le Parisien le révélait ce jeudi matin. « C’est un immense soulagement pour la famille de Sébastien après tant d’années de bataille et de procédure », se félicitent Mes Gilles-Jean et Jean-Hubert Portejoie, avocats de la mère et du frère du DJ assassiné.

    « Il a sans cesse nié les troubles et refusé des soins »
    Privés d’un procès d’assises après que le meurtrier — souffrant de schizophrénie paranoïde selon les experts psychiatres — a été déclaré pénalement irresponsable, les proches du DJ ont attaqué l’Etat devant la justice admini


  • #979112

    Intéressant.

    Cela dit ,je pense que les géographes qui s’inquiètent
    que leurs travaux ne soient pas plus pris en considération
    par les hommes politiques,ne se fassent du mourront pour rien.
    Y sont au courant les politiciens.
    S’ils ne sont pas directement acteurs du système de spoliation générale
    mis en place,petit a petit,depuis 40 ans.
    Ils sont de serviles valets grassement payés pour distraire,égarer, les foules.
    Eux mêmes servis par une horde d’idiots utiles que seuls la cupidité peux rendre solidaire.Et encore ,on parle souvent d’union éphémère.

    La seule chose qui les sauvent tous encore un peu pour l’instant,
    c’est que la saison des gogols est loin d’être terminée.

    Y sont nombreux encore a y croire aux têtes de faux-culs,en costard armani,
    qui défilent a la télé.
    40 ans de conneries plus grosses les unes que les autres,de mensonges,de trahisons.

    Mais ce sont "les élus de la république ",quand même ! M’a ton souvent expliqué
    Avec souvent beaucoup de déni :" Ils n’ont pas voulu mentir...c’est pas facile la politique"

    Les femmes ,plus fine,souvent plus en retenu,
    sur la nature d’un discours politique et son message,soulignement parfois :
    "Il était bien habillé et très bien coiffé aussi"."ô,puis il a un beau sourire"
    Signalant ainsi de manière subtile, leurs réels intérêts pour la chose politique,
    et les sujets entendu plus tôt.
    De la même manière,elles se garderont bien de signaler la chevelure hirsute
    de tels ou tels candidats,ou alors,
    que "décidément ,les rayures cela ne va vraiment pas avec tout,il n’aurait pas dû mettre ce petit polo beige".
    Cela de peur de montrer leurs incompréhensions de certains aspects du programme.
    Et cela pour les plus intelligentes d’entre elles.
    Les autres se demandent encore pourquoi jennifer aniston a quitté brad pit....
    La femme,ce nouvelle animale politique.

    "Y z’ont fait des grandes écoles" j’entends aussi très souvent.
    Ce a quoi je réponds, aussi,souvent :
    "Parce que tu pense que tu a besoin faire de grande écoles pour savoir qu’il ne faut pas donner a manger de la vache aux vaches ?"
    rhaââ,ça m’énerve.
    Et des golios et des goliottes comme ça ,il y en a encore plein les autobus.
    Jouant souvent avec un objet de transfère émotionnelle digital.Doudou du 3éme millénaire.
    Gérés comme il se doit ,troupeau servile et docile.
    Les réactions quantifiées ,étudiées ,numérisées,anticipées,guidées, depuis plus d’un siècle.
    Vos cartes surprendront le quidam moyen mais malheureusement pas le politicien (mal)-avisé.


  • La France qui gronde ? C’est precisemment la France qui vote ! La France plumée et fauchée des classes moyennes !! Celle qui a vu son pouvoir d’achat réduit de 1500€ ! Oui, oui , vous savez la France heureuse , la France des sans-dents !! Celle qui peut plus se soigner , celle qui peut plus se nourrir correctement , celle qui ne fait plus qu’un repas par jour , celle qui ne lit plus , celle qui ne va plus au restaurant , celle qui ne voyage plus , celle qui ne va plus chez le coiffeur , chez le dentiste , chez le médecin, celle qui a oublié les super-marchés .... mais celle qui va voter !! Capito ???


  • #979382

    "Séance de rattrapage"... "Oui-da !"...

    cordiales salutations à l’auteur,

    maryam


  • #983928
    le 30/09/2014 par Soldat du Christ...
    La France qui gronde (et que personne n’entend)

    Venez dans nos campagnes ou le travail disparaît, ou, les commerces ferment, ou, les docteurs sont inexistant (pas remplacé après un départ en retraite...) ne parlons pas des dentistes, ou, les petites écoles de villages ferment, ou, l’on y ferment des classes (du coup des classes avec 40 gosses pour des profs seul),ne parlons pas des églises peu d’abbé( des fois un abbé est le même pour plusieurs villages...) ou ,les retraités dans des fermes isolées sont agressés, saucissonnés,volés, ou, les cambriolages augmentent de façon vertigineuse, ou, il y a de moins en moins de gendarmes, ou, l’insécurité y est palpable (certes ce n’est pas Chicago,ni New-York, mais on sent nettement le changement), ou, les délinquants, voyous ,dealers, des grandes villes les plus proches, viennent gâcher, les fêtes locales, les bals, sans parler des campements sauvages de gitans, se multiplient, et y créées des tensions, le chômages y est de plus en plus présents,car beaucoup de petites entreprises ferment (artisants petits commerces ) et pour causes les impôts, les charges, TVA, CSG, RSI,etc... ruinent nos petits patrons,artisants, qui n’embauchent plus vue le coup des charges pour les petits artisans et les ouvertures de super-marchés qui flinguent les petits commerces qui ne peuvent pas suivre les prix toujours à la baisses et des familles qui n’ont plus les moyens de consommer correctement. (voir article d’E&R Midi-Pyrénées :Pamiers à l’heure du mondialisme)
    http://ermidipyrenees.hautetfort.com/
    et d’autres infos sur cet exemple :
    http://www.ladepeche.fr/article/201...
    http://www.ariegenews.com/ariege/fa...
    http://www.lunion.presse.fr/autres-...
    La situation est critique dans nos campagnes la ou il y a encore que quelques années tout n’était pas aussi grave ,triste ,et inquiétant...