Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La France "s’ouvre à l’idée des vaccinodromes"

En marche vers la vaccination obligatoire ?

Pour répondre à l’augmentation de la cadence de la campagne de vaccination en France, des centres éphémères ont été ouverts ce week-end. L’exécutif n’écarte plus l’idée de pérenniser ces vaccinodromes.

 

Ils commencent à bourgeonner un peu partout en France. Face à la propagation du virus et de variants, des opérations de vaccination de masse ont été lancées dans plusieurs régions, où le Covid-19 circule le plus activement.

« Déjà ce samedi à 17h30, 220 000 français ont été vaccinés, plus du double de samedi dernier. On continue demain ! », a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran, ce samedi 6 mars sur Twitter. En Île-de-France, plus de 100 centres ont été ouverts ce week-end pour écouler plus de 50 000 doses. Dans le Pas-de-Calais, trois vaccinodromes ont été mis en place à Calais, Boulogne-sur-Mer et Béthune.

Pour remplir l’objectif de 10 millions de premières injections à la mi-avril et de 20 millions le mois suivant, but fixé par le Premier ministre Jean Castex jeudi 4 mars, l’exécutif planche sur une solution de grande ampleur, à la demande d’Emmanuel Macron qui veut faire monter en puissance la vaccination. Le gouvernement étudie la possibilité de créer de grands centres « pour permettre d’absorber le flux important de vaccins attendu à partir d’avril », rapporte le Journal du Dimanche. « On préfère parler de centres de vaccination éphémères », tempère Matignon, privilégiant toujours le recours aux généralistes et pharmaciens.

Reste que l’idée de mettre sur pied des centres XXL s’avère sur un coin de la table, alors que la France attend en effet près de 35 millions de doses de vaccin en avril prochain. « Une réflexion est en cours (...) autour du nombre de centres de vaccination, mais aussi de leur taille », confirme Alain Fischer, coordinateur de la campagne de vaccination, au JDD. « Il reste un sujet d’organisation à prendre en compte. Car la diversification du profil des vaccinateurs et l’augmentation du nombre de professionnels de santé réalisant les injections ne permettra pas d’absorber tout le flux de doses qui vont arriver au printemps ».

Lire la suite de l’article sur lci.fr

À lire, sur E&R :

 






Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2681351
    Le 8 mars à 10:19 par Domino
    La France "s’ouvre à l’idée des vaccinodromes"

    Et pendant ce temps, le virus recule et a commencé à le faire bien avant cette "vaccination"
    https://www.youtube.com/watch?v=4hC...
    (Conférence de presse Santé Libre, vers la fin de la vidéo sur l’état de l’épidémie, mais le reste est intéressant aussi)
    C’est pour cette raison qu’ils mettent les bouchées doubles...
    Et ils comptent sur l’effet "mouton". « untel a eu le vaccin, moi je le veux aussi »
    Le degré d’imbécillité dans ce pays est pathétique

     

    Répondre à ce message

  • #2681439

    Si vous voulez connaître l’avenir dans ce pays il y a un moyen simple. Il suffit d’envisager exactement l’inverse de tout ce que dit le gourverne/ment. Quand ils disent : pas obligatoire, c’est que ça le sera à terme ; quand ils disent éphémère, c’est que c’est pour durer, etc etc.

     

    Répondre à ce message

  • #2681516
    Le 8 mars à 13:52 par Je réfléchis 2 secondes
    La France "s’ouvre à l’idée des vaccinodromes"

    REVOLUTION..... tout autre mot est inutile et nous met en danger car nous perdons un temps précieux. Ce sera eux ou nous vous comprenez braves gens ?! Réveillez vous !

     

    Répondre à ce message

  • #2681517

    Et les mecs qui piquent, ils en disent quoi ? Ils sont vaccinés eux-mêmes ? Ils s’assument, ça va bien ?

     

    Répondre à ce message

  • #2681532
    Le 8 mars à 14:09 par jesuismoi
    La France "s’ouvre à l’idée des vaccinodromes"

    La preuve que l’arme de la propagande est efficace et encore davantage sur des téléspectateurs infantilisés qui consomment du prêt à penser, après le prêt à manger, le prêt à voyager... Il suffit de répéter 7jours sur 7, du matin au soir et du soir au matin un mensonge, pour que celui ci devienne vérité.

     

    Répondre à ce message

  • #2681603
    Le 8 mars à 15:48 par Sinabil
    La France "s’ouvre à l’idée des vaccinodromes"

    Il faut absolument que les labos aient leur pognon de dingue pour 2021 ! Donc allons-y pour les vaccinodromes !

    Et pensons printemps ! Ecrivons "le vaccin rend libre" à l’entrée de ces futurs camps de distanciation avec la réalité sanitaire, épidémiologique et scientifique !

    En attendant "les escadrons de la comorbidité" qui débarqueront chez vous pour vous vacciner de force, pourquoi pas des snipers sur les toits avec des fusils à lunettes et des fléchettes hypodermiques pour vacciner le troupeau ?

    Ce qui est bon pour les girafes et les lions ne peut pas être forcément mauvais pour les espèces non-protégées qui constituent le bétail productif...

     

    Répondre à ce message

  • #2681636

    Cette connerie de vaccin ne concerne que l’occident.
    Qui avait prophétisé la mort de l’occident ???

     

    Répondre à ce message

  • #2681808
    Le 8 mars à 21:15 par BABOULINET 78
    La France "s’ouvre à l’idée des vaccinodromes"

    Heill Pfizer,Astra Zaneca caca ;le quatrième reich en marche parce que c’est notre projet.Merci à tous les boomers apathiques et autres hystériques.On est bien parti.

     

    Répondre à ce message

  • #2682004

    Encore un nouvel épisode en faveur des vaccinodromes ...
    La vaccination de ville était déjà disqualifiée par le packaging (multidoses ingérables), notre salomon national vient de réorienter les doses des généralistes vers les pharmaciens !
    La semaine prochaine, il fera l’inverse ! Tant et si bien que la médecine de ville renoncera d’elle-même à la vaccination pour nous imposer le nouveau "modèle".
    Arrétez de croire qu’ils sont incompétents et recollez bout à bout tout ce qu’ils ont fait depuis le début et vous verrez qu’ils ont fait tout ce qu’il fallait pour atteindre l’objectif !

     

    Répondre à ce message

  • #2682034

    Le virus va sans doute énormément reculer avec les beaux jours, il est donc important de vacciner un max pour pouvoir dire que c’est le vaccin qui a freiné la pandémie.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents