Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

Sur une erreur majeure d’Eric Zemmour

La sortie du Destin français d’Eric Zemmour a provoqué une multitude de débats télévisés auxquels il a été impossible d’échapper pour quiconque suit un tant soit peu l’actualité politico-médiatique.

 

À cette occasion, j’ai entendu plusieurs fois Eric Zemmour répéter sa conception de la nation française, résumée dans ce passage de son introduction :

 

 

Deux raisons me poussent à consacrer un article à cette question : d’abord, le propos est tellement fallacieux que j’éprouve un besoin irrésistible de le corriger ; ensuite, le thème de ce paragraphe est précisément l’un de ceux que j’aborde dans mon dernier livre, et que je prétends faire avancer de manière décisive en montrant, justement, que la France, l’Allemagne et l’Angleterre (entre autres !) se sont construites exactement de la même façon.

Et cet article me sera, en outre, l’occasion d’ajouter une précision absente de mon livre, sur la question ethnique et le déterminisme géographique dans la construction nationale.

Or donc, Eric Zemmour prétend que la France n’est « ni une race, ni une ethnie, ni même une géographie », mais est une « construction artificielle ».

La deuxième partie de l’assertion n’est pas absolument fausse : comme tous les grands États-nations européens, la France a été construite par son État, elle est une œuvre d’unification politique. En cela, il n’est pas absurde de parler de « construction », et ce d’autant moins que çà ou là, un morceau de territoire appartient aujourd’hui à la France – la Corse, notamment – de manière accidentelle, de même que d’autres morceaux – la Wallonie, par exemple – ne lui appartient pas.

Pour autant, on ne peut parler d’artificialité, car la construction de la France a eu pour attracteur une réalité ethnique et géographique, comme tous les grands État-nations. Pour la France, cette réalité est celle de l’antique Gaule. Pour l’Angleterre, elle est celle de l’île de Bretagne. Pour l’Allemagne, elle est celle de l’ancienne Germanie. Pour l’Espagne, celle de l’ancien espace celto-ibérique, pour la Russie, celle du monde slave ( pour ne reprendre que les exemples cardinaux que je traite dans La Structure de l’Histoire).

Dans tous ces cas, la construction nationale a consisté en une unification politique d’une communauté ethnique installée dans un espace géographique plus ou moins bien délimité : la péninsule ibérique pour l’Espagne, le territoire de l’ancienne Gaule, entre Alpes, Pyrénées et Rhin pour la France, les rivages d’Albion pour l’Angleterre ; pour les communautés ethniques correspondant moins à des frontières naturelles nettes (Allemagne, Russie), l’importance de la langue a été plus décisive dans la construction de l’identité.

On notera que pour chacune de ces grandes nations, il y a un morceau de l’espace national « naturel » qui a en définitive échappé à l’État-nation : le Portugal pour l’Espagne, la Belgique pour la France, l’Autriche pour l’Allemagne, et l’Ukraine pour la Russie ; quant à l’Angleterre, sa mainmise sur l’Écosse semble destinée à être un perpétuel objet de discussion.

Si l’on devait modéliser la construction nationale, on constaterait d’ailleurs que ces nations se sont constituées autour d’un centre de plaines, plus rapidement enrichi que les périphéries plus montagneuses, et qui s’en est rendu maître. Cela est spécifiquement visible pour le Royaume-Uni construit par les Anglais, la France (qui doit son nom aux Francs, lesquels se sont principalement installés dans la moitié nord du pays) et l’Allemagne, dont l’unité fut faite par les Prussiens.

 

 

La France, donc, a pour fondation, contrairement à ce que dit Eric Zemmour, à la fois une ethnie et un espace géographique : la géographie, c’est cet espace des Gaules bien délimité, entre Rhin, Alpes et Pyrénées ; l’ethnie, c’est le fond de population hérité de la Gaule celtique.

Les frontières naturelles ne font guère débat : elles furent celles recherchées activement par l’État français au moins depuis Louis XI, furent brièvement atteintes par la Révolution et l’Empire avant un nécessaire reflux, inévitable en raison du trop long détachement de la rive gauche du Rhin, et surtout sa forte germanisation : on peut dire que, grosso modo, la France du XIXe siècle, c’est-à-dire la France actuelle, constitue l’espace dans lequel le fond de population a connu la plus grande continuité, le moins de mélange.

Parlons-en, de cette histoire démographique, et notons immédiatement que contrairement au mythe de la France « terre d’immigration », l’apport de sang étranger fut marginal jusqu’au XXe siècle.

Lire la suite de l’article sur historionomie.com

L’effroyable imposture Zemmour, sur E&R :

Comprendre la France sans passer par Zemmour, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2084408
    le 19/11/2018 par Arioviste
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Zemmour est un "alluvionnaire" qui veut nous faire croire que nous les "souchiens", immémoriaux à 80%, nous sommes également des alluvionnaires ! Il nous dénie le droit du premier occupant .

     

    • #2084572
      le 19/11/2018 par Mort de rire
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Zemmour nous fait l’apologie du melting-pot juif de la même manière que ces cousins l’ont promu jusqu’à la nausée aux USA, le but ici est de protéger les intérêts de la communauté organisé en évitant tout ce qui pourrait faire mention d’une entité ethnique homogène par rapport laquelle les juifs ne serait qu’étrangers et donc minoritaires et vulnérables.

      Le but est donc de disloquer au maximum ses concurrents et de favoriser la présence de groupes allogènes dans le but de former un contrepoids au groupe majoritaire.


  • #2084419
    le 19/11/2018 par manuToulouse
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    C’est quand même pas Zemmour qui va nous dire ce qu’est ou ce que n’est pas la France !!

    "Le peuple français est un composé. C’est mieux qu’une race. C’est une nation."

    Jacques Bainville

    Chez Kontre Kulture.

     

    • #2085273
      le 21/11/2018 par alderic—dit-le-microbe
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Si tu veux détruire ce qu’il reste de ce pays, alors marche dans les pas de Bainville.

      La France est une ethnie avant tout. Si l’ethnie majoritaire devient minoritaire, alors ce sera du sang et des larmes, et pour le globe. La générosité nous a perdu, elle nous sauvera. Il faut juste changer les dons. Au lieu d’offrir notre fion à tous les traînes savates qui se radinent ici, on peut offrir bien d’autres choses.


  • #2084422
    le 19/11/2018 par Stavrolus
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Je suis d’accord avec Zemmour pour deux raisons. D’abord, parler de la France renvoie au territoire, entité spatiale : si l’on veut y trouver une ethnie, il faudrait parler des Français et de leurs origines, qui sont mêlées. En second lieu, une nation (et la France en est une, s’il en est : c’est pourquoi tant de gens s’acharnent contre elle) se fonde sur une volonté individuelle et collective : celle d’un Clovis, d’un Charles Martel, d’un Philippe Auguste, d’une Jeanne d’Arc et de tous les Français qui ont applaudi à leurs victoires et se sont transmis leur héritage.
    Il est un mot que Zemmour n’emploie pas, c’est celui de tribu. Ce qu’une nation n’est pas, ne peut pas être et n’a jamais été, c’est un groupe ethnique totémiste, se référant à un ancêtre mythique et à des interdits communs, exclusifs de toute agrégation. La nation est quelque chose de plus noble, de plus généreux, de plus grand. La France est (ou fut) une nation.

     

    • #2084497

      Zemmour se définit comme juif avant d’être français. Son appartenance tribale est première et l’appartenance nationale est secondaire.


    • #2084567
      le 19/11/2018 par Mort de rire
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Une nation c’est en quelque sorte la version moderne d’une tribu...


    • #2085045

      Titus, c’est faux. Zemmour n’a jamais fait preuve de tribalisme juif. Il ne se prive d’ailleurs pas de critiquer sa propre communauté, chose que les musulmans ne font jamais. D’ailleurs, qui veut nous faire croire que les musulmans se sentent français avant d’être musulmans ?


    • #2085068

      @Tera



      Zemmour n’a jamais fait preuve de tribalisme juif.




      Il fonctionne 24h/24h en mode tribal, travaillant exclusivement dans l’intérêt d’Israël. Zemmour n’a rien compris à la France ni à ce que c’est que d’être français et essaye de refourguer sa vision sans grandeur de la France aux Français de souche, pour "israéliser" la France, la dénaturer.

      Alors, oui, il est habile et intelligent, oui, il émet de temps en temps et pas longtemps une micro-critique sur BHL, mais jamais il ne met véritablement, longuement et pédagogiquement en accusation la communauté organisée pour ses méfaits anti-français. Il la protège ainsi par omission.


  • #2084430
    le 19/11/2018 par Socrade
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    C’est clair que Zemmour doit sa nationalité française uniquement à l’histoire, en l’occurrence le décret de son coreligionnaire Crémieux. Parce sinon, l’identité française marquée par la belle clarté rationnelle, avec Zemmour faut oublier : quand on a frigo et vaisselle en double pour ne pas mélanger le lait et la viande, qu’on porte des grigris magiques dans ses vêtements, qu’on a des tabous alimentaires ineptes, qu’on est adepte de la torture de nourrissons ie qu’ont leur fait couper le sexe à vif etc. : on est confit dans une arriération ethnique absolument non française d’esprit et de coeur.


  • #2084435

    Le peuple historique autochtone est un mélange de celtes et de germains.
    Le "peuple français" idéologiquement issu de la révolution française est bien celui décrit par Zemmour...

     

    • #2084486
      le 19/11/2018 par Yankee98
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Celtes et Germains, super... des descendants de barbares primitifs.

      Ils faisaient quoi pendant qu’à Rome ils baignaient dans le marbre et la culture ?

      Ils se donnaient des coups de gourdins et enfilaient des bières ?

      Je suis bien content d’être d’origine méridionale.


    • #2084541

      Celto-germanique au nord de la Loire ( ce qui ferait que racialement " au nord " les français de vraie souche sont plus proches des allemands et autres tchèques que des auvergnats tandis qu ’ au sud sud l ’élément celto -germanique est minoritaire avec présence des types de l ’europe "centrale " dynariques , alpins et du sud : méditerranéens . Mais malgrès tout tous ces peuples se sont plus ou moins mêlés sur le territoire français depuis le néolothique pour former ce que Colette appelait le type français : un certain front droit un nez court , droit . . . qui fait qu ’en présence d ’un français on sent qu ’on est pas en présence d ’ un italien ou d ’un allemand ou d ’un espagnol . . . l ’immigration a pu modifier cela visuellement mais il restera toujours un cachet français , un style , une sensibilité , une langue .La vieille matrice est toujours en action : ce qui fait que bien des français d ’origine plus ou moins africaine et des français de souche nord africaine ( donc méditerranéens cousins des européens du sud ) sont si français : le style , la langue , la verve ! plus français parfois que des souchiens ; ce qu ’ont appelle le génie de la France qui dépasse l ’ethnie ;et c ’est heureux .


    • #2084948

      @yul

      "Le peuple historique autochtone est un mélange de celtes et de germains."

      Et du peuple indigène dont nous ne connaitront jamais le nom, installé là depuis le néolithique.


    • #2085042

      @yankee 98
      Les barbares ne sont pas forcément ceux qu’on croit... il suffit de constater les "valeurs" qui nous guident de nos jours !
      Moi, j’aime bien cette idée...


  • #2084471

    Article très intéressant !
    Petite précision importante tout de même, le terme "ethnie" n’est pas synonyme de race, même si l’ascendance compte dans la définition du terme. Elle englobe aussi une histoire réelle ou mythique commune, une culture et surtout une langue commune.
    Le terme "ascendance" aussi n’est pas synonyme de race puisque un peuple peut être d’ascendance commune mixte de deux races. Il sera donc homogène dans ce mélange.

    Ces précisions dites, on peut dire que globalement la France s’appuie sur un substrat ethnique commun Gaulois, même s’il existait aussi d’autres influences ethniques :
    Poussée Germanique Franque, durant la période romaine, dans le nord et l’est de la France, isolat pré-IE Basque, côte méditerranéenne colonisée par les Grecs qui fondent Marseille (cité Phocéenne), colonisation romaine des villes (Lyon, Paris) assez importante contrairement à ce qui est dit dans l’article.
    C’est donc ce substrat Gaulois commun qui a permis la latinisation de l’ensemble de la France. Dès le V e siècle les Francs se séparent dans le nord de la Gaule Belgique entre ceux qui règnent sur des populations de langues latines et ceux sur des populations de langues germaniques. Les premiers se "gallo-latiniseront", les seconds resteront germaniques.
    La France n’a, en définitive, de "franque" que le nom, elle est issue, en réalité pour l’essentiel, de la Gaule Romaine.

    En revanche c’est là ou Zemmour a raison, si elle a un fort substrat ethnique Gaulois commun. De par son histoire ancienne et sa géographie, elle est l’un des pays en Europe qui montre le moins d’homogénéité "raciale". Mais on rentre là dans un domaine qui tient plus de la génétique...

     

    • #2084635
      le 20/11/2018 par paramesh
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      homogénéité "raciale" ?
      mais la France de par sa géographie est un lieu de passage et d’échange. c’est sûr qu’un savoyard d’une vallée perdue a plus de homogénéité raciale qu’un lyonnais.
      De plus le métissage n’a pas besoin de beaucoup d’apport étranger pour se généraliser car c’est exponentiel (comme le sel qui se dissout dans l’eau.
      cela dit tous ces métissages influent fort peu sur le fond tant que l’apport étranger est limité en nombre, ce qui a été le cas pour la France jusqu’au XXème siècle ;
      par exemple je suis, sur le papier un quart italien (une grand mère maternelle piémontaise) mais l’ascendance de cette grand mère comprend des soldats français de l’époque napoléonienne sans compter que le piémont était en gaule cisalpine, je reste donc 100% "gaulois"


    • #2084903
      le 20/11/2018 par why not
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Inuit

      Pas étonnant google trafique même l’histoire
      https://www.youtube.com/watch?v=2yO...


    • #2084979

      Paramesh,
      C’est bien pour ça que j’ai pris la peine de préciser en préambule que l’ethnie n’est pas synonyme de race.
      Les Gaulois n’étaient pas une race mais une ethnie, l’auteur fait bien de préciser qu’il y a eu un processus de "gauloisisation".
      Le terme hétérogénéité "racial" est malvenu dans mon propos puisque tous les Français et par extension les Européens sont du même groupe racial "caucasien" et non pas "européen" comme pourraient l’imaginer certains.
      Par hétérogénéité "racial" du peuple Français, je voulais dire qu’on retrouve chez lui différents types (nordiques, alpins, méditerranéen) vestiges des anciennes migrations néolithiques qui lui donnent une diversité plus grande que les Hongrois, les Russes ou les Allemands, par exemple qui sont plus homogènes.
      C’est à mon avis ce que voulait dire Zemmour dans son livre.
      Presque tous les peuples se sont formés par agglomérations et assimilations d’autres peuples et types physiques.


    • #2085109
      le 20/11/2018 par summam Identitatem
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Haplogroupe R1b

      La part Celte ?

      https://www.google.com/imgres?imgur...

      Sur cette carte les français apparaissent plus proches des Anglais, Bretons, Espagnols, et même des Italiens que des germains.


    • #2086759
      le 23/11/2018 par Les Huns et les Hans
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      @Summam
      Les Anglais ne sont pas une race ,ni un groupe ethnique homogène Les Anglais sont des descendants de Belges Celtes (les premiers a avoir envahi le Sud Est de Britannia , de Saxons (donc Germains de l’actuelle Allemagne ) d’Angles ,Jutes ,Nordiques ,Vikings , Norvégiens ,Danois ,et autres d’où le nom d’Angleterre .
      Les Romains diront de leurs esclaves Germano/Nordiques "Ce sont des Anges et non des Angles ! émus par la beauté physique de ces peuples )
      Les Anglais se nommaient Bretons et les Bretons d’aujourdhui se nomment ainsi car ce sont des exilés de grande Bretagne ( Britannia) qui ont émigrés en France lors de l’invasion Saxonne du Sud de "l’Agleterre . (la petite Bretagne se nomme en fait Prytannia ,la Grande Bretagne Britannia)
      Il y a la Cornouaille Anglaise et la Cornouaille Bretonne . Les Bretons parlent une langue gaélique .
      Ce sont les langues et cultures qui définissent surtout les appartenances à des races .
      Tout ce monde Européen a les mémes racines Indo-Européennes et le dieu Celtique Cernunnos n’est que la transposition du dieu Vedique "Pashupati"un avatar de Vishnu/SHiva Le Dieu de tous les animaux .C’est simple non ?
      Leurs représentation est identique .
      Les Anglais nommaient les Allemands durant WW1 et 2 "Les Huns " ahahha ! Jsuis plus barbare que toi !


  • #2084481

    Il semble clairement, que ce brave Eric Zemmour confonde la France, composée au fil des siècles des populations celtiques gauloises auxquelles se sont ajouté progressivement d’autres européens (grecs, romains, germains, "vikings" scandinaves etc…..) avec l’Algérie de ses chers ancêtres berbères, qui, elle, n’avait jamais existé et qui a été créée tout à fait artificiellement par l’administration coloniale française !!!


  • #2084515

    Lorsque Zemmour parle de la nation française comme n’étant ni une ethnie, ni une race, ni une géographie, il parle en réalité du peuple juif. C’est une inversion accusatoire. La nation juive ne se fonde sur aucune race. Les anciens Hébreux sont les palestiniens d’aujourd’hui. Quant aux juifs, ils ne constituent pas une race puisqu’ils peuvent être ashkénaze, c’est-à-dire d’ascendance Khazar (peuple turco-mongol d’Asie centrale), sépharades (juifs ibériques), falashas (juifs ethiopiens, africains noir - race congoïde), ou berbères comme Eric Zemmour ou convertis.
    Appartenant à des races différentes, ils parlent des langues différentes, le yiddish pour les ashkénazes, l’amharique pour les falashas, le ladino pour les sépharades. Ce n’est donc pas une ethnie.
    N’étant ni de même race, ni de même ethnie, ils n’habitent pas le même territoire, c’est pour ceci qu’ils sont obligés de voler la terre des palestiniens et des arabes du Moyen-Orient pour constituer une nation qui ne peut être que cosmopolite, du fait de l’hétérogénéité des populations juives.


  • #2084517

    Zemmour prend ses désirs pour des réalités.
    Nous avons ici une forme de chutzpah aux senteurs de pilpoul destinée à nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
    Eric Moïse ce sayan magnifique !
    Erik le Grand !


  • #2084519
    le 19/11/2018 par Identité effacée
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Il y a un acharnement de l’oligarchie politico-médiatique à nier tout débat sur l’identité nationale des peuples . Tout débat sur la race est vu comme quelque chose de malsain en France, ou plutôt en Fronce . Tous les historiens honnêtes savent pourtant qu’avant les années 60 du XXème siècle, la France a toujours connu une stabilité raciale , ethnique et culturelle prodigieuse. Oui la France était auparavant un pays chretien de race blanche pour citer le général ! Pourquoi avoir peur de dire la vérité . Et même si la France a reçu quelques apports, au demeurant très marginaux et d’origine européenne, de populations immigrées, personne , à part Céline et un certain Chancelier , n’avait pu prédire un tel désastre pour notre pays . L’identité de la France a été littéralement effacée par une politique migratoire insensée .

    Loin des pressions et des passions , il serait temps de racialiste le débat , cela nous aiderait grandement dans notre quête de la vérité . Pourquoi ce débat est refusé aux Français ? Pourquoi je suis censurée sur tous l’s Sites français quand je dis ça ? La plupart des autres peuples peuvent, sans encourir la condamnation des grandes consciences onusiennes, réclamer le droit à débattre de ce sujet primordial pour perdurer dans leur être

     

    • #2084605
      le 20/11/2018 par ocazphil
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Ici plus qu’ailleurs la question migratoire prend une importance capitale.
      L’Italie s’est levée , l’Allemagne est envahie provisoirement(ils nous refileront l’excédent c’est le marché qu’on nous impose ), la patrie hongroise résiste, l’Autriche aussi (visegrad)
      la France elle est occupée sournoisement et de manière durable , la protection sociale distribuée
      largement est un poison qui tue.
      peut être un jour pourrons nous enfin nous exprimer à nouveau et dire notre patriotisme...
      Quand je vois entre autre la mascarade des commémorations macroniennes du 11 novembre je me dis qu’il faudra être patient.... sinon.peut être à l’occasion d’un coup de force...... . une révolution .


  • #2084566
    le 19/11/2018 par ocazphil
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    J’ai assez entendu Zemmour .
    On lui donne plus d’importance qu’il n’en a.
    C’est juste un spéculateur, un commerçant qui croit être un intellectuel majeur
    Sa tribune c’est le système médiatique vendu aux intérêts d’une caste....Pour l’instant il prospère......Protégé...
    Je pense qu’il sera vite oublié quand la révolution commencera, si les circonstances et la volonté du peuple français arrivent en conjonction......


  • #2084589
    le 19/11/2018 par goy pride
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Pour ce coup là je trouve que Zemmour a raison. D’ailleurs les Francs avaient interdit les mariages intra claniques afin que leurs hommes épouses des femmes gallo-romaines (cf Bainville.)
    Toutefois il est vrai que la plupart des grandes nations à travers le monde se sont fondés sur une modalité similaire car la plupart des grandes nations doivent dépasser le tribalisme et les particularisme ethno-raciale afin de s’unifier autour d’un projet civilisationnel commun, mais ce qui différencie la France de beaucoup d’autres grandes nations c’est que nous n’avons pas reconstruit une identité ethnique mythifiée au contraire des Allemands ou des Chinois pour ne citer qu’eux. Ainsi quand un Français s’identifie comme Français il n’a pas à l’esprit une ethnie et encore moins une race, mais une culture, une langue, un état d’esprit...à l’inverse, 90% des Chinois s’identifient comme ethniquement appartenant aux Han alors que d’un point de vue génétique les Han sont le fruit d’un métissage de diverses populations différentes. Quand on voyage en Chine on peut avec un minimum de sens de l’observation constater que derrière la trompeuse homogénéité des Chinois se distinguent des grands types phénotypiques qui sont de toute évidence issue d’un métissage de races différentes. On peut constater la même chose des Japonais qui sont le fruit d’un métissage entre des races mongoloïdes et de races australoïdes...donc ces nations ont non seulement surmonté les particularismes ethno-raciale par l’assimilation et se sont reconstruites une identité raciale plus ou moins mythifiée. En dehors de la fameuse phrase des écoles de la République "Nos ancêtres les Gaulois", la France ne connait pas ce phénomène de racialisation/ethnisation.
    Ce particularisme français est à la fois une force et une faiblesse. Une force car permet l’assimilation rapide d’allogènes à la fois par les populations autochtones qui les acceptent aisément et par les allogènes eux mêmes qui ne se sentent pas ostraciser et consentent (ou plutôt consentaient) à participer au projet civilisationnel commun français. Une faiblesse car les élites ne possédant pas d’orgueil raciale à l’inverse des Allemands, Chinois, Coréen, Anglo-saxons...ne possèdent pas d’attachement charnel au peuple français expliquant ainsi la trahison permanente des élites envers le peuple français.

     

    • #2084744
      le 20/11/2018 par Stormhorse
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Je suis en total accord avec vous sur à peu près tous les points que vous énoncez même si je pense qu’entre la création de la Nation française et sa phase de déclin actuel (les civilisations comme les humains sont mortels), il y a eu une grande période d’homogénéité raciale et pendant cette dernière la potentialité ethno-tribale a, de mon avis, été très tempéré par l’universalisme chrétien et pour le coup Zemmour est plutôt anecdotique dans l’histoire...
      Le mot France ne venait-il pas des Francs, peuple germanique minoritaire sur les lieux même de création de cette Nation française (dans les premiers temps on parle plus de "royaume des francs").


    • #2085377

      Attali n’aurait pas mieux dit, la propagande mondialiste va bon train.


  • #2084629

    Zemmour a très bien résumé sa vision des choses face à Hapsatou.

    Etre français, ce n’est pas être blanc, noir, jaune ou vert... c’est s’appeler Corinne ou Eric. Tu viens de Katmandou ? pas de soucis l’ami ! change de prénom, lis du Balzac, écoute du Ravel et tu deviendra français comme par enchantement...

    L’assimilation a été un processus tellement efficace à une certaine époque que certains l’ont prise pour une maternité.


  • #2084633
    le 20/11/2018 par Francois Desvignes
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Zemmour a été nourri à la mamelle de ce gauchiste de Renan, bâtard qui pour excuser sa mère, a prétendu que la nation c’était d’abord la volonté de vivre ensemble, et que donc, la volonté seule et non le sang rentrait dans la définition d ela nation.

    Barrès , qui n’était pas un bâtard, a traité Renan de sophiste et de démagogue rappelant ce que nous avons toujours su et pratiqué depuis Cro magon : la nation c’est une tribu sur un territoire. Une communauté d’hommes sur un pré.

    Remarquez bien que Barrès ne parle pas de race : il sait d’expérience que c’est la sédentarité qui la fait. Il parle de et constate seulement "la terre et les morts", l’Histoire et la géographie comme CAUSES de la nation.

    C’est cela différence entre Renan et Barrès (ce que n’a pas vu Zemmour) :

    - Barrès parle des causes et définit la nation par ses causes  : deux familles, une histoire commune, un pré partagé : la terre et les morts.

    - Renan définit la nation par ses conséquences (ce qui est une absurdité logique)
     : le vouloir vivre ensemble. C’est de l’idéologie proto stalinienne avant la lettre,, la volonté totalitaire donnant tort aux faits quand les faits lui donnent tort.

    C’est Barrès et Cro Magnon qui ont raison : c’est parce qu’on en a chié ensemble et tout partagé pour notre survie commune sur dix générations qu’on veut vivre ensemble.

    On conçoit même plus qu’il puisse en être autrement.(La nation est une évidence ; si elle ne l’est pas, ce n’est pas la nation)

    Pourquoi Barrès et CroMagnon sont bannis de la doxa républicaine ?

    Parce que si nous devions adopter la définition seule juste de Barrès et de Cro magnon, la première question que nous poserions au candidat à la naturalisation serait la suivante :

    Votre Grand père était-il à Azincourt (ou Poitiers) ?
    Et si oui, de quel côté ?

    Peut-être que c’est pour cela que Zemmour préfère Renan ?
    Allez savoir (...)


  • #2084645
    le 20/11/2018 par Lamino2
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    l’ethnie, c’est le fond de population hérité de la Gaule celtique
    Pour ceux qui veulent avoir un point de vue archéologique et anthropologique, voir ce à quoi correspond la Culture de Hallstatt (Age du bronze), et par suite logique la civilisation de l’ère du fer appelée La Tène.
    Voilà, effectivement, çà pose une certaine homogénéité culturelle et ethnique européenne - englobant cette Gaule Celtique - qui date d’un peu plus que de l’époque de pépé. Voir même, çà explique et soutien les logiques d’expansions, qui ont abouties par la suite aux cultures gallo-romaines ET germaniques.....Donc, oui, il y a une "ethnie" européenne, une souche antédiluvienne, et je ne vois pas où est le problème, quand bien même çà gêne l’agenda des marchands établis depuis assez longtemps, et des derniers arrivants, qui considèrent la France comme un simple Emporium à la grecque où rien n’a vraiment besoin d’être respecté.


  • #2084675

    La France, au regard de l’histoire, est peuplée par des personnes à la couleur de peau blanche, avec une philosophie de vie greco romaine...Tous les autres discours ne sont que mensonges ou idioties...


  • #2084696

    Zemmour confond la France et Israël en fait de construction artificielle, peut-être pour l’associer à la mouture nationale-sioniste..


  • #2084706
    le 20/11/2018 par Auguste
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Je ne sais pas ou se trouve l’erreur dans cet article, mais il y a un problème :

    Génétiquement, les français et les allemands sont indifférentiable pour les études génétiques de généalogie, les bretons eux étant catégorisé avec les irlandais et anglais. D’ou vient cette différence génétique assez marqué entre les bretons et le reste de la france ?

    Je pense que l’afflux de population franc/germanique est grandement sous estimé par cet(les) historien

     

    • #2084946

      Pas du tout @Auguste. Les Francs étaient absolument minoritaires par rapport aux Gaulois, même en comptant les femmes, les vieillards et les enfants.

      Quant aux Bretons, il y a en effet des ressemblances. C’est du à deux vagues de peuplement (en tout cas, c’est le scénario le plus probable) au IIIe puis au Ve siècle (grosso modo).

      Après, sur le plan génétique, entre Français et Allemands.... il n’y a pas à ma connaissance de méta-synthèse à ce sujet, mais au niveau du phénotype, c’est flagrant. Nous sommes différents.


    • #2084987

      @Auguste et Paul,
      Classer les peuples, en l’occurrence ici les Gaulois et les Francs, à travers un type "racial" n’est pas pertinent.
      Si les Français et les Allemands montrent un phénotype différent, ce n’est pas à cause de la différence ethnique entre Germains et Gaulois mais à cause de la position géographique de chacun et des migrations néolithiques plus anciennes qui ont façonné chacun des peuples respectifs.
      Les peuples anciens (Gaulois, Germains, ou Hans) n’étaient le plus souvent pas des types raciaux homogènes très différents de leurs voisins.


    • #2085608

      @Inuit

      Je préfère réserver le vocable de race à quelqu’un chose de précis, contrairement à ce qu’on en a fait de ce mot au 19e et 20e siècles. Donc les Français, les Allemands... les Arabes, les Berbères (si si)... sont de race blanche. Après, il y a indéniablement des différences ethniques, cad qu’on englobe à la fois la race et les cultures. Là je ne fais pas un dessin :)


  • #2084735

    Ce n’est pas une erreur c’est un mensonge délibéré pour faire croire que les Français sont, comme les juifs de France, des immigrés . Ca les ravale au niveau des "migrants"...

     

    • #2084937
      le 20/11/2018 par Le king
      La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

      Exact ! Cela fait des Français historiques des enfants du hasard, qui auraient pu aussi bien naître Sénégalais ou Péruviens... Zemmour les fait sortir de l’histoire, en quelque sorte.


  • #2084759
    le 20/11/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Christophe Rocancourt avait observé qu’on ne peut pas arnaquer n’importe qui.
    Il faut être avide de quelque chose, attendre en retour.

    Vérifiez si vous êtes arnaquables par Éric Zemmour :
    ce que vous avez à perdre, à gagner, à foutre.


  • #2084806
    le 20/11/2018 par bergamotte
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    L’historien auteur de l’article est vraiment très fort : il parvient à démonter les thèses de Zemmour et à en fournir LA clé simplement en citant dix lignes de l’introduction de son dernier livre.
    Sans LA clé, ces dix lignes sont d’ailleurs totalement incompréhensibles.

    Lorsque notre cher Eric écrit sur "la France", il est question de tout autre chose.
    La question reste posée de savoir s’il en a lui-même conscience.

    Merci beaucoup EetR d’avoir relayé cet article et merci aussi aux commentateurs dont les remarques subtiles éclairent les lecteurs au cerveau un peu lent.


  • #2084875

    « Est-il besoin de vous dire... que je suis sensible... aux services qu’elle pourrait rendre à une prise de conscience de la culture française ? »
    (Lettre d’André Malraux à Henri Dontenville après la publication de La mythologie française, 1948)
    « Le peuple de ce pays-ci continuera t-il à s’ignorer ? »
    ...
    Après le départ des Romains, la Gaule fut envahie par des étrangers qui y apportèrent un nouveau ferment de révolte.
    C’est ainsi que, vers l’an 241, on trouve tout à coup des peuples du Nord appelés Francs.
    Ce mot n’appartenait à aucune langue du pays. Il venait de frei et signifiait les fracasseurs, ceux que rien n’arrête.
    Mais les Francs comprennent deux peuples et deux partis : les Francs-Saliens, ainsi nommés parce qu’ils viennent de l’Yssel ou Sala, et les-Francs-Ripuaires, qui viennent des bords du Rhin, de Cologne et d’une partie de la Belgique.
    Leurs chefs avaient un Roi suprême, ou roi inamovible, qui n’était autre que...


  • #2084944

    Je ne connais pas ce monsieur Fabry, mais je l’embrasserais ! Enfin quelqu’un* pour dire que l’ethnie française existe, que ce n’est pas un fantasme !

    Voilà un des passages du livre de Zemmour qui m’a fait le plus bondir. Il est typique de cette génération nourrie à la mamelle républicaine.... tout comme Macron d’ailleurs ("la culture française n’existe pas").

    Et merci une fois de plus à E&R de relayer ce texte (bon, j’imagine qu’on vous le dit souvent, mais là c’est amplement mérité, vraiment).

    *ayons une pensée pour Jacques Dupaquier, historien et démographe, paix à son âme.


  • #2084969

    J’ignore si ce"polémiste"est capable de mettre une distance entre lui même et le reste du monde. En tout cas,pour ceux qui ne sont pas de souche française,ont tout intérêt,au moins pour des considérations liées à
    la pudeur,de laisser s’exprimer les français de souche. Il me semble,compte tenu de l’extrême importance de ce thème,de l’éclairer par une belle réflexion de Chateaubriand et un proverbe :
    - Le grand écrivain français a dit : "Ici,celui qui n’a rien vu doit se taire et laisse parler les témoins."
    - Le proverbe : "Toute chose authentique est éternelle. Elle possède une multitude de racines et à peine quelques fleurs.Et alors,même si vous lui amputer toutes ces racines à l’exception d’une seule,elle résistera à l’épreuve et demeurera en vie. À l’inverse,le factice est une plante qui arbore une guirlande de fleurs mais,malgré les apparences, une seule et chétive petite racine. Couper la,et c’est la guirlande qui se disperse en poussière."
    Laisser parler les témoins,comme le recommande Chateaubriand,veut dire en ces temps où l’oligarchie mobilise ses loups pour faire taire ,par leurs maudits hurlements, les voix des patriotes. Ces patriotes qui portent l’empreinte indélébile de l’incommensurable l’héritage du patrimoine des valeurs de leurs braves ancêtres.
    Seuls les enfants de la nation sont habilités à parler de sa détresse. Et c’est pour cela que les loups mondialistes s’acharnent à effacer valeurs spirituelles et morales des nations pour les réduire en cendres,et ériger
    sur leurs ruines le lugubre enfer de l’asservissement et de l’abrutissement.
    La sagesse marque des limites aux humains,individuellement ou collectivement,à ne pas dépasser,sous peine de violer ce qui est intime et cher à autrui. C’est tout le sens immuable de la Liberté. L’authenticité,mentionnée ci-haut,quant à elle,n’est accessible qu’à cette condition.
    Tout indique que l’oligarchie,obsédée par sa folie de domination des nations,reste plongée dans les ténèbres de la cécité qui l’empêche de voir tout sentier conduisant vers les hauteurs de la sagesse. Et c’est à cela qu’on reconnaît le destin tragique des personnes nées seulement pour accélérer la tragédie d’abord,et la subir ensuite.


  • #2084996

    La France n’est pas berbère en tout cas...
    C’est sûr que ça n’arrange pas les affaires de Zemmour ("olive" en berbère) qui voudrait pouvoir redéfinir, simplement par de l’idéologie à la science po, ce qu’est un Français.
    Tu rêves mon Moïse.


  • #2084998
    le 20/11/2018 par Sion Dujambon
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    N’oublions pas que les juifs étaient là avant les Gaulois :

    https://www.youtube.com/watch?v=Rod...

    En voilà un qui doit avoir pas mal d’affinités intellectuelles avec Zemmour...


  • #2084999
    le 20/11/2018 par Nevenoë
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Le peuple français ethnique serait les francs, le pays de france (de Tours à Roissy/en/france..250 kms !!).
    La france est un Etat-nation (administratif !...pas une ethnie ) constitué d’un conglomérat de peuples conquis :
    ..Celtes Bretons, Germaniques Alsaciens..Flamands.., latins Occitans (l’accent du sud !, tout le sud du pays..hormis Basque, Corse, Catalans..savoyard..)..
    C’est l’une des raisons pour lesquelles le citoyen est uniformisé et déraciné par l’Etat, donc sans plus de bases solides ni repères, plus de conscience ethnique ,donc plus de mobilisations (!).
    .contrairement à un maghrébin ou afro qui lui à conscience ou peut fantasmer sur des origines et cultures/religions ethnique.
    Pour façonner la france ils ont détrui les racines locales et se servent de l’immigration aussi pour la dilution finale !...donc les citoyens sont aliénés et peu mobilisable, se cherchant , aliéné pour le marché, les banques, multinationales. .
    Le but , un citoyen français métis..1 langue unique après avoir éradiqué les langues..donc les petits peuples ethniques.
    Alors, Occidentaux européens :
    Retrouvez vos racinnes ..chants..langues..cultures..danses..Celles de vos peuples Breton, Alsacien, Occitan, Flamand, Corse, Basque, Catalan, Francien..
    Une Europe Unie est possible,, différente du hors sol de la technocratie de bruxelles..de l’Etat-nation déracinné,
    Solidaire, aux 100 Drapeaux..Ethnies..de Brest à Moscou ...


  • #2085011

    Je crois que la géographie "confinante", voire "isolante" de la France (Pyrénées, Mediterranée, Alpes, Rhin, Manche, Atlantique,) a joué un plus grand rôle dans l’unification politique de ses différents peuples, qu’une unité de type ethnique ou généalogique, mais le débat reste ouvert de toute façon.


  • #2085549
    le 21/11/2018 par Y zadoubent les che VAL iers de Sion
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    La France c’est la Nation Celto GermanoFranke : Nordique (Norsmen ) .
    Le Sud c’est une Nation principalement constituée de races du Sud : Romano Arabo Judeo Ibéro etctero (Phéniciens ,grecs et autres Asiatiques ) .L’ADN et les types physiques le prouvent Rien de commun entre ces groupes .
    + 2 groupes Aliens : les Basques, d’origine inconnue et les Bretons débarqués du pays de Galles ,d’Irlande à l’arrivée des Saxons ,Celtes de 2 sortes Germaniques et Ibériques et peut étre Grecs.
    Pour simplifier les Huns ont laissé des traces jusqu’à Orléans de leur passage d’où des Celtes noirs (Bretons et Irlandais aux cheveux noirs et yeux clairs ).Et les Arabes et Juifs dans tout le Sud Européen .avec des types arabo juif en Italie ,Espagne ,Sardaigne and co ;


  • #2085551
    le 21/11/2018 par Ignatius
    La France se fonde-t-elle sur une ethnie ?

    Moi je simplifierai toute cette polémique en disant que les vrais Français de souche sont chrétiens... Pour le reste il y a des sites qui font des analyses ADN pour faire remonter les origines de ceux que ça intéresse..


Commentaires suivants