Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La LICRA menace : "Alain Soral n’est pas le bienvenu sur Grenoble et il doit le savoir !"

C’est le site internet du Dauphiné qui rapporte les propos fielleux de Mohamed Djerbi, président de la LICRA Dauphiné et avocat de la LICRA nationale :

« Je suis profondément inquiet de la venue sur Grenoble d’une personne connue et reconnue pour ses prises de positions racistes et antisémites. Il a notamment été condamné, en début d’année 2019, à un an de prison ferme pour injures et provocations à la haine raciale. Sous couvert de débats de société, cet idéologue d’extrême droite – étant donné que c’est comme cela qu’il se présente – a pour habitude de déverser ses pensées et théories racistes et conspirationnistes, mais cette technique n’est plus un leurre pour personne ! Je porterai donc une attention toute particulière aux propos qui seront tenus lors de cette réunion et me réserverai la possibilité de mettre en œuvre tout moyen de droit permettant de faire condamner l’auteur de propos tombant sous le coup de la loi. Alain Soral n’est pas le bienvenu sur Grenoble et il doit le savoir ! »

Intronisé président de la section grenobloise de la LICRA en mai 2018, le jeune franco-tunisien a décidé d’en faire des tonnes pour se faire bien voir par ses maîtres de la LICRA, cette association « internationale » de répression de la liberté d’expression subventionnée par l’État français.

Déjà bien entouré en Isère :

C’est une équipe jeune, renouvelée et motivée qui prend la suite d’Alfred Derrida à la tête de la LICRA Grenoble. Le nouveau président de la section, Mohamed Djerbi, avocat de 29 ans, a formé une nouvelle équipe autour d’Aurélien Py, avocat de 26 ans, et ancien adhérent de la LICRA Marseille, en tant que secrétaire général, Elsa Benhamou, étudiante en droit de 22 ans, en tant que trésorière et de Monique Hannoun, en tant que déléguée au bureau de la section.

Il semblerait que les ambitions nationales de Maître Mohamed Djerbi le poussent tout droit vers un avenir d’idiot utile à la Mohamed Sifaoui...

Sifaoui qui, rappelons-le, quitta la LICRA en dénonçant ce que tout le monde sait mais que certains petits arrivistes de son calibre pensent pouvoir exploiter par la servilité : « un communautarisme abject ».

Le 25 avril 2018, la section a réuni une trentaine de personnes à la maison des associations de Grenoble pour présenter ses objectifs et mettre en place en nouvelle organisation à Grenoble, plus dynamique et partenariale. Comme l’a rappelé Aurélien Py lors de son intervention, « nous avons besoin d’unir nos forces autour de la LICRA, association universaliste et laïque ».

À peine trente personnes pour la LICRA Grenoble en avril 2018... Gageons que le public sera beaucoup plus nombreux pour la venue d’Alain Soral et Youssef Hindi en mars 2019 !

 


Rappel des modalités pour Mohamed Djerbi :

L’équipe d’E&R Grenoble recevra Alain Soral et Youssef Hindi le samedi 23 mars 2019 à 14h à Grenoble pour une conférence intitulée « Brexit, Trump, Gilets jaunes : aujourd’hui la révolte des nations ? ».

 

Entrée : 10 euros

Réservations et renseignements : confgre@gmail.com

Inscription obligatoire avec nom, prénom et numéro de téléphone pour chaque personne ; contrôle d’identité à l’entrée.

Ventes et dédicaces de livres.

Conférence suivie d’un apéro sur place.

 

 

Alain Soral et Youssef Hindi, sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Un petit coup de pression et il n y en a plus de ces gens la. Va falloir retourner a la burne.

     

    Répondre à ce message

  • C’est qui qui dit qui vient ou qui vient pas à Grenoble !
    C’est Djerbi* ! (l’ingénieur à Grenoble)
    Comme dit un humoriste :
    - "Faut rigoler !..."

    *déjà célèbre avec la chanson hispano-gitane : Djerbi/Djerba

     

    Répondre à ce message

  • En quoi le "retourne à Tel Aviv" adressé à Finkelcrotte en marge d’une manif GJ serait-il plus condamnable que ce type de propos ?

    Dans les deux cas nous avons à faire à des propos visant à l’exclusion d’une personne en raison de son appartenance politique.

    La justice ferait bien d’être la même pour tout le monde si elle veut se montrer crédible. Sans quoi il ne nous sera alors absolument plus possible de nous en remettre à cette instance étatique.

     

    Répondre à ce message

  • Dis donc, momo : D’abord Alain soral est autant chez lui à Grenoble que toi et ton officine. Tes procès d’intentions à l’ égard notre patron frisent la diffamation.
    Deuxièmement on ne dit pas SUR Grenoble mais À Grenoble. Par contre on dit "la Licra vit SUR le dos du contribuable" par les subventions de l’État.
    Et enfin, t’es tu demandé si les grenoblois, eux, avaient envie de te voir, te supporter et te financer ?

     

    Répondre à ce message

  • vue leur effectif, la gestion ne doit pas poser de problèmes à moins qu’lls aient de belles subventions prélevées sur nos impôts.

     

    Répondre à ce message

  • Je comprends les propos de la licra comme de la discrimination aggravée et un appel au désordre public et à la haine de ceux qui n pensent pas comme eux.... extrêmement dictatorial....

    D’autant plus qu’ils voudraient aussi empêcher l’expression de Youssef Hindi.... ce qui serait alors du racisme....

    Le mensonge perpétuel du monde virtuel qui maintient au pouvoir certains parasites, nous laisse dans un monde de fous !

     

    Répondre à ce message

  • Ce que vous pensez d’Alain Soral, le droit s’en moque totalement. Et si vous voulez interdire quelques mots du dictionnaire, sachez qu’il en restera largement assez pour dénoncer votre dictature avec toujours plus de force et de pertinence !
    Les Français ont compris que la Licra et le Crif ne représentent qu’une poignée d’individus qui exploitent les sentiments communautaires afin de maintenir les privilèges de quelques uns et des intérêts qui ne sont ceux d’aucun peuple.
    Face à l’émergence d’une intelligence collective citoyenne propulsée par les moyens de communication, aucune officine ne pourra maintenir ses privilèges !
    C’est un tsunami qui va s’abattre sur les méprisants, les tricheurs, les arrogants, les faussaires, les corrompus, les corrupteurs... bref les ennemis des citoyens français n’ont aucun avenir dans notre pays !

     

    Répondre à ce message

    • Dam Ned : "Licra et le Crif ne représentent qu’une poignée d’individus bref les ennemis des citoyens français n’ont aucun avenir dans notre pays ! " Je ne voudrais pas détruire vos illusions, mais c’est tout le contraire, et efficace, car ils sont très puissants et dirigent notre pays ( entre autres ). Hélas la preuve en est faite tous les jours.

       
  • Chalgoumi a fait des émules .Ces petits arrivistes ont compris la ficelle ,il suffit d’ être plus licra que la licra ,cracher sur l’ Islam et la chorba et c’ est l’ escalator à turbo .Il ne manque plus à ce Djerbi qu’ à écrire un roman dans lequel il renoncerait aux loukoums et dénoncerait la "violence du coran " alternatif pour être sur tous les plateaux de télévision .

     

    Répondre à ce message

  • #2159859

    Personne ne s’est penché sur le fait que nombres de politiciens et de gars comme ce Djerbi sont avocats ?

    C’est ce dont je me suis aperçu, c’est incroyable le nombre de ces nouvelles figures politiques, et ce même depuis Marine le Pen et Sarkozy, et pseudos militants d’associations qui sont avocats ou juristes.

    Bref, concernant ce Djerbi, que voulez-vous, c’est le genre de gars qui se sert de la Licra comme un tremplin et la venue d’AS, comme l’aime ou pas, n’est qu’un immense cadeau pour lui pour se montrer et espérer décoller pour une gamelle mieux garnie. C’est comme pour ni putes ni soumises, les conasses qui en étaient à la tête ne s’en servaient juste pour espérer atterrir ailleurs.

    Finalement on ne peut pas être raciste quand on voit que l’on soit de souche ou pas, l’homme est capable de se renier pour avoir un minimum de "pouvoir" ou une promotion quelconque.

     

    Répondre à ce message

  • Merci à la licracra une fois de plus de nous faire de la pub, on va faire salle comble.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents