Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Napoléon était-il esclavagiste ?

En plein délire mémoriel Black Lives Matter, des statues de l’empereur Napoléon ont récemment été attaquées, vandalisées à la peinture rouge. La raison ? Napoléon a rétabli l’esclavage en 1802... provoquant ainsi 200 ans plus tard la colère de certains. Pourquoi le Premier consul a-t-il fait ce choix ? Dans quel contexte ? Quelles en ont été les conséquences réelles ? Et surtout, ces militants savent-ils que l’Empereur a également aboli la traite des noirs en 1815 ? C’est l’objet de cet épisode qui se propose, comme toujours, de remettre les choses en perspective afin d’éviter la surenchère idéologique et les interprétations faussées de l’Histoire pour des raisons bassement politiques.

 

Retrouvez La Petite Histoire de France, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2513118
    le 28/07/2020 par Avion à réaction
    La Petite Histoire – Napoléon était-il esclavagiste ?

    Héros pour les uns, raclure sadique pour les autres.

    Chacun son paradigme.

    Dans 100 ans, peut être qu’Hitler sera célébré et glorifié en Allemagne..Le temps a ceci de sournois qu’il retourne les énergies de façon surprenante et fais dire parfois à l’histoire n’importe quoi.
    Tout dépend de qui a la plus grande audience du moment pour paufiner sa version, occultant les éléments gênants.

     

    • #2513274

      Hitler n’a pas fait la guerre pour le plaisir comme Napoléon qui a ensanglanté toute l’Europe et plus avec ses maréchaux-guignols : Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Prusse, Russie, Egypte, St-Domingue... Le Guide allemand de son côté a tout entrepris pour éviter les conflits, ce sont les faits objectifs, il me semble.


    • A Marielle, je crois que jamais le terme "faits objectifs" n’a été aussi incroyablement employé. Vous m’avez bien fait rire. Mais à votre place, j’éviterais de traiter Murat, Ney, etc de "guignols", contemplez plutôt un miroir, vous en verrez une synthèse. Du reste, n’est pas digne d’être Français qui préfère Hitler à Napoléon.


    • Il n’y a pas lieu de préférer l’un à l’autre, pour être digne d’être Français.

      Napoléon a sans doute fait des choses biens ; et on lui attribue aussi à tord, de mauvaises choses qu’il n’a pas faites.

      Cela étant dit : celui qui veut construire un Empire, aspire forcément à dominer le monde. Par définition, l’Empire est intrinsèquement un marche-pied au Nouvel Ordre Mondial... Et ce dernier considère la France de la même manière que toutes les autres nations : comme un obstacle à sa réalisation. S’il était parvenu à son but, la France aurait fini tôt ou tard par se diluer, se dissoudre, se fondre dans la masse... de son Empire.

      Par ailleurs, il savait bien que tous les Empires de l’Histoire qui l’ont précédé ont fini par s’écrouler, et parfois même à une vitesse vertigineuse comme celui d’Alexandre Le Grand. Cependant, il a quand même tenté sa chance... Le résultat est que la France a peut-être dominé une partie du monde pendant une courte période, mais elle a aussi presque tout perdu de ce qu’elle avait conquise par la suite... et même davantage.

      Napoléon n’est aimé que par les français ; les autres n’apprécient en lui que son "génie" militaire. Sinon il est détesté encore aujourd’hui par les populations de presque tous les pays où il a mis les pieds. Quand j’étais jeune, je pensais que les Corses devaient être fiers de Napoléon lol... Que nenni, mêmes eux le détestent ; en tout cas, tous ceux que j’ai croisé dans ma vie (5 ou 6)...

      Sans parler du fait qu’il était Franc-maçon, ce n’est pas anodin. Si ce n’était que lui encore... mais c’était toute sa famille et sur plusieurs générations : son grand-père, son père, ses frères, etc.... Presque tout son entourage, et tous les généraux de son armée. Il a créé sa propre Loge, son baudrier maçonnique est encore exposé dans un musée aux U.S.A....
      Ce sont les maçons qui disent eux-mêmes que la FM fut créée en Angleterre, par un Anglais et un Huguenot, soient 2 protestants... La perfide Albion et le Protestantisme : peut-être les 2 pires ennemis historiques que la France ait jamais connu depuis sa naissance...

      Pas très français tout ça...
      Ce n’est pas pour rien qu’il fut épargné par l’Histoire Officielle, et intégré au roman national de la République pendant longtemps... Quand l’Éducation Nationale dit du bien de quelqu’un, il faut se méfier autant que lorsqu’elle en dit du mal.


  • #2513236

    Cet article me rappelle un incident plutot drole .....Un petit garçon que je connais bien et admirateur de Napoléon , entend son instituteur , en classe dire de l’empereur que c’est un connard car il a rétabli l’esclavage aux colonies ...réponse de l’enfant : " Napoléon , c’est peut etre un connard , mais à votre age il était à MOSCOU , et vous , vous etes toujours instituteur en CM1 à l’école de la porte d’IVRY"


  • Un minable même pas capable de mater une révolte d’esclaves à Saint-Domingue.

     

    • #2514360

      Une simple révolte d’esclaves mais infiltrée, d’une manière ou d’une autre, par les services d’une grande puissance (l’empire colonial britannique) contre une autre grande puissance (l’empire colonial français), avec la complicité discrète d’une élite de riches planteurs et négociants guidés par ses intérêts, ça s’appelle (contre toute apparence) une guerre froide...


  • #2513290

    Mise au clair sans réel intérêt, car seuls ceux qui font semblant de ne pas comprendre les problèmes raciaux contemporains cherchent soit des excuses, soit des prétextes éhontés.

    Face aux accusations ignobles contre les blancs : aucune repentance, remerciements exigés.

    En revanche discutons de la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en Afrique qui est intéressante, car elle donne une idée de l’apport extrêmement modeste des noirs à l’édification de ce patrimoine.


  • #2513305

    Se poser ce genre de question c’est aussi con que de prétendre découvrir que les Inuits ou les chasseurs cueilleurs du néolithique n’étaient pas végans et s’en offusquer. La connerie de notre époque dépasse tout ce que l’on aurait pu imaginer !