Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

 

 

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a dénoncé ce jeudi [28 novembre 2019] les propos d’Emmanuel Macron sur l’offensive de la Turquie dans le nord de la Syrie, accusant le président français de soutenir le terrorisme.

« Il est déjà le parrain d’une organisation terroriste qu’il reçoit constamment à l’Élysée. S’il dit que son allié est l’organisation terroriste (...) il n’y a vraiment rien à ajouter », a martelé Mevlut Cavusoglu à la presse au parlement.

Le président français a de son côté reproché jeudi à la Turquie d’avoir mis « ses alliés devant le fait accompli d’une intervention militaire qui met en péril l’action de la coalition contre Daech ». Une déclaration pas au goût de Mevlut Cavusoglu, qui estime que « Macron ne peut pas être le leader de l’Europe en tremblant de la sorte ».

La Turquie a lancé le 9 octobre une offensive dans le nord de la Syrie dirigée contre les Kurdes des YPG, un mouvement qualifié d’organisation terroriste par Ankara. Emmanuel Macron avait reçu le même jour à Paris Jihane Ahmed, porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS) dont les YPG sont une composante importante, pour lui témoigner de la solidarité de la France dans la lutte contre les djihadistes de l’État islamique (EI ou Daech).

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 

 

 


 

Macron s’entretiendra avec Trump et Erdogan avant le sommet de l’Otan

Emmanuel Macron aura un entretien avec Donald Trump et rencontrera Recep Tayyip Erdogan en compagnie d’Angela Merkel et Boris Johnson mardi à Londres, avant le sommet de l’Otan, a indiqué jeudi l’Élysée.

 

Peu après son arrivée au Royaume-Uni, les présidents français et américain se retrouveront en début d’après-midi pour un entretien bilatéral à Winfield House, la maison de l’ambassadeur des États-Unis à Londres.

Emmanuel Macron participera ensuite à une réunion de coordination avec le Premier ministre britannique et la chancelière allemande autour du président turc au 10 Downing street, la résidence de Boris Johnson.

[...]

Les dirigeants des 29 pays membres de l’Otan se retrouveront mardi en fin de journée à Buckingham Palace pour une réception donnée par la reine Elisabeth II avant le sommet de l’Otan dans le nord de Londres.

La préparation du sommet a été troublée par une interview d’Emmanuel Macron le 7 novembre à l’hebdomadaire britannique The Economist, dans laquelle il avait évoqué une «  mort cérébrale  » de l’Otan, suscitant une vive controverse.

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

La timide géopolitique française, sur E&R :

 






Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2332201
    Le 29 novembre à 15:48 par KNB
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    Au moins il n’accuse que macron, et pas la France. C’est déjà ça.

     

    Répondre à ce message

  • #2332257
    Le 29 novembre à 16:52 par uzfr
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    Le Figaro, comme à son habitude, à esquiver les meilleurs passages mais c’est normal puisque c’est pour cela que des oligarques y injectent de l’argent.
    Notamment il a rappelé que la France pouvait gesticuler autant qu’elle le veut sachant que personne ne lui accorde d’importance et lui a conseillé de consulter un spécialiste car c’est de sa propre mort cérébrale qu’il devait se soucier avant de finir par un avertissement très explicite "vous ne créerez pas de pseudo-état indépendant sur le territoire de la Syrie".
    C’est à la capacité d’un dirigeant à prendre des mesures symétriques contre les élites cosmopolites qui cooptent des marionnettes comme Macron que l’on reconnaît un leader qui se sait indéboulonnable aux yeux de ses citoyens.
    Amitiés La France

     

    Répondre à ce message

  • #2332264
    Le 29 novembre à 16:58 par Ouioui
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    Amusant. Les deux soutiennent le terrorisme. L’un par islamisme, l’autre par crypto-sionisme. La France n’a pas à choisir entre l’enfer et l’enfer. La France doit s’allier à Dieu, c’est la seule alliance qui donne la victoire.

     

    Répondre à ce message

    • #2332372
      Le 29 novembre à 19:36 par Hussein
      La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

      @ouioui, arrête de délirer sur l’islam, le Hizbollah sont Chiites, arabes et musulmans et luttent contre le terrorisme international et les Iraniens sont Chiites Perses mais musulmans faut arrêter le captagon mon petit,et Bachar el-Assad est alaouite une branche du Chiisme..sa femme sunnite musulmane.

       
  • #2332411
    Le 29 novembre à 20:31 par Jaoram
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    c’est Macron et Le Drian qui avaient soutenu ceux qu’ils appellent les "rebelles modérés" pour tenter de renverser Bachar el Assad et placer un pion de l’empire à sa place.
    sur ce point Erdogan a mille fois raison.

     

    Répondre à ce message

    • #2332428
      Le 29 novembre à 21:12 par Rabbicop
      La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

      sans omettre de mentionner que le plus gros contingent de djihadistes
      issu de l’Europe Occidentale qui a combattu au Levant pour Daesh est Français !
      et que c’est la RF Maçonnique de Marianne/Macron qui les a biberonné !

       
  • #2332425
    Le 29 novembre à 21:08 par amethiste
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    La traduction d’Erdogan dans la vidéo est très mauvaise, il dit des choses beaucoup plus profondes et intéressantes que ce qui est écrit. Je ne sais pas qui a traduit mais il ne voulait pas relater les vrais propos du président turc...

     

    Répondre à ce message

  • #2332552
    Le 30 novembre à 01:05 par Gauthier Perlouze
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    C’est un peu l’histoire du roquefort qui dans le plateau à fromage se plaint d’être à coté du camembert parce qu’il pue...^^

     

    Répondre à ce message

  • #2333062
    Le 30 novembre à 18:52 par Daechéance
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    "La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme". C’est un peu l’histoire du "pont l’évêque " qui dit au "munster" : tu pus !

     

    Répondre à ce message

  • #2333105
    Le 30 novembre à 19:58 par J.I.
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    Cosa Nosra
    Macron est à poil. Le problème, c’est que ça lui plait !

     

    Répondre à ce message

  • #2333259
    Le 1er décembre à 00:21 par Amethiste
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    Traduction des propos d’Erdogan dans la vidéo :

    "Certains pays, qui ont pris l’habitude de toujours gagner et qui ne prennent pas de risques, ne tolèrent pas, n’admettent pas les efforts que la Turquie déploie pour assurer la protection de son droit,de ses frontières et de sa souveraineté.
    En particulier, dans tout ça, la dernière déclaration du président de la République Française sont une parmi d’autres d’exemples de conceptions malsaines et réduites.
    Que dit – il : « L’Otan est en état de mort cérébrale ».
    Monsieur Macron, écoute, je m’adresse depuis la Turquie, je le répéterai aussi lors du sommet de l’Otan : Assures toi d’abord que ta mort cérébrale ne soit pas advenue…
    Comme nous l’avons fait avec beaucoup d’autres, nous avons aussi maintes fois expliqué au président de la République Française les réponses que nous comptions apporter aux menaces sur notre pays provenant de la Syrie. Mais il ne comprend pas, croyez – moi il est très inexpérimenté. Il ne sait pas réellement ce que la lutte contre le terrorisme signifie, c’est pour cela que les gilets jaunes ont envahi et occupé toute la France…
    Mais qu’est ce que tu as à faire en Syrie. Nous avons 911 km de frontière avec la Syrie. Nous avons une entente dite accord d’Adana. Nous avons un droit pour entrer en Syrie ainsi que pour lutter contre le terrorisme.
    Quant à toi avec quel accord te donnes-tu le droit d’entrer en Syrie, que fais tu là-bas ?
    Si tu évoques les forces de la coalition, nous faisons aussi déjà partis des forces de la coalition. Le régime syrien ne t’a pas non plus invité. Profitant de la situation, vous vous êtes investi d’un rôle, vous êtes venus et êtes rentrés en Syrie, voilà ce que vous avez fait."

     

    Répondre à ce message

  • #2333436
    Le 1er décembre à 11:50 par Lion
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    le premier ministre soutenu et porte parole de monsieur Macron l’a déjà dit, la France n’est pas à la hauteur de la Turquie pour ouvrir une guerre, ou envoyer plus de logistiques pour soutenir les soldats français visés par la Turquie lors de son offensive contre les terroristes. Le pouvoir du gouvernement et des son premier ministre se traduit seulement contre les gilets jaunes et les ouvriers : vitesse à 80 km afin de remplir la caisse de l’etat, la suppression des postes, la précarité comme système ou comme politique égalitaire, rendre tout le monde précaire et dépendant de l’aumône de la caf.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents