Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

 

 

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a dénoncé ce jeudi [28 novembre 2019] les propos d’Emmanuel Macron sur l’offensive de la Turquie dans le nord de la Syrie, accusant le président français de soutenir le terrorisme.

« Il est déjà le parrain d’une organisation terroriste qu’il reçoit constamment à l’Élysée. S’il dit que son allié est l’organisation terroriste (...) il n’y a vraiment rien à ajouter », a martelé Mevlut Cavusoglu à la presse au parlement.

Le président français a de son côté reproché jeudi à la Turquie d’avoir mis « ses alliés devant le fait accompli d’une intervention militaire qui met en péril l’action de la coalition contre Daech ». Une déclaration pas au goût de Mevlut Cavusoglu, qui estime que « Macron ne peut pas être le leader de l’Europe en tremblant de la sorte ».

La Turquie a lancé le 9 octobre une offensive dans le nord de la Syrie dirigée contre les Kurdes des YPG, un mouvement qualifié d’organisation terroriste par Ankara. Emmanuel Macron avait reçu le même jour à Paris Jihane Ahmed, porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS) dont les YPG sont une composante importante, pour lui témoigner de la solidarité de la France dans la lutte contre les djihadistes de l’État islamique (EI ou Daech).

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 

 

 


 

Macron s’entretiendra avec Trump et Erdogan avant le sommet de l’Otan

Emmanuel Macron aura un entretien avec Donald Trump et rencontrera Recep Tayyip Erdogan en compagnie d’Angela Merkel et Boris Johnson mardi à Londres, avant le sommet de l’Otan, a indiqué jeudi l’Élysée.

 

Peu après son arrivée au Royaume-Uni, les présidents français et américain se retrouveront en début d’après-midi pour un entretien bilatéral à Winfield House, la maison de l’ambassadeur des États-Unis à Londres.

Emmanuel Macron participera ensuite à une réunion de coordination avec le Premier ministre britannique et la chancelière allemande autour du président turc au 10 Downing street, la résidence de Boris Johnson.

[...]

Les dirigeants des 29 pays membres de l’Otan se retrouveront mardi en fin de journée à Buckingham Palace pour une réception donnée par la reine Elisabeth II avant le sommet de l’Otan dans le nord de Londres.

La préparation du sommet a été troublée par une interview d’Emmanuel Macron le 7 novembre à l’hebdomadaire britannique The Economist, dans laquelle il avait évoqué une «  mort cérébrale  » de l’Otan, suscitant une vive controverse.

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

À ne pas manquer, sur E&R :

La timide géopolitique française, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les deux soutiennent le terrorisme !!

     

    • #2332172

      Exactement. Inutile d’invoquer l’inversion accusatoire de ce cas de figure. Le président Bachar el-Assad a dit que Turquie avait joué le rôle le plus destructeur contre la Syrie. Encore pire que celui du Qatar et de l’Arabie-saoudite. Erdogan a fait de son pays un vaste transit pour les terroristes venus des quatre coin de la planète.


    • #2332222

      Nabile
      Le président Bachar el-Assad a dit que Turquie avait joué le rôle le plus destructeur contre la Syrie

      Si c’est Bachar qui dit ça, il doit surement dire vrai.
      Les états Unis
      Israel
      et la France sont en dessous de la Turquie sur le baromètre.


    • #2332483

      Les deux soutiennent le terrorisme. Mais je crois que le turc a mal compris les propos de Macron en les prenant pour une attaque personnel qui le viserait.


    • #2332497

      Vous êtes amusant, mon cher Yasin. Beaucoup de français reconnaissent "l’implique à Sion" de la France dans tout un tas de saloperies, tandis que pour vous, la Turquie est encore plus pure que la sainte vierge. A votre décharge, il est vrai que les israéliens pensent aussi que Tsahalope est une armée blanche comme neige. Votre patriotisme force le respect mais ne saurait égarer mon jugement.


    • #2332505

      Yasin, la déclaration du président syrien m’avait étonné à l’époque car je pensais que c’était l’Arabie-saoudite — le régime qui inspire et finance le terrorisme international pour servir les intérêts de l’Empire — qui joua le rôle le plus néfaste dans la déstabilisation de la Syrie. Non, c’est la Turquie selon Bachar el-Assad. Sans la collaboration du frère musulman à la tête de la Turquie jamais l’une des plus grande conspiration de l’histoire pour détruire un pays souverain anti-israélien n’aurait vu le jour.


    • #2332572

      VIVACHAVEZ
      Vous êtes amusant, mon cher Yasin. Beaucoup de français reconnaissent "l’implique à Sion" de la France dans tout un tas de saloperies, tandis que pour vous, la Turquie est encore plus pure que la sainte vierge.




      Beaucoup plus de Français ?
      Si le plus grand nombre de Français ce soucient véritablement des guerres, elle influencerait pour la paix dans le monde, nous arrêtions d’alimenter les guerres en Afrique et au Moyen-Orient, nous arrêterons à vendre des armes à tout vas aux pays comme l’Arabie Saoudite.
      Erdogan milite pour un islam démocratique, un musulman qui fait de la politique n’est jamais bon, ni un chrétien authentique c’est la doctrine de l’occident, on peut le constater vis à vis de la Hongrie. Vous rêviez d’une personne catholique qui mélange politique et chrétienté en France.
      En Turquie c’est le cas...
      La Turquie n’est pas une sainte mais j’admire cette Turquie pour trois raisons concrètement
      Erdogan annonce la couleur, on peut être d’accord ou pas, il fait s’qu’il dit.
      Erdogan met la religion longtemps marginalisé par l’armée à l’ordre du jour, force et honneur.
      Erdogan veut que sa nation soit plus indépendante du coup moins dépendante face aux influences extérieures notamment avec les armes. Elle jongle entre l’Occident, la Russie, les Etats Unis, et l’Asie étant donné sa position elle est bien obligé mais elle avancera toujours en premier lieu pour ses intérêts.

      La majorité des personnes sont bouffé par les médias, les mêmes médias qui sont tous unanimes concernant la Turquie d’Erdogan.
      Y’a anguille sous roche, Erdogan donne une leçon d’humanité en acceptant 4 millions de réfugié chez lui et quand bien même si ça lui sert pour ses intérêts.
      Quand on entend la classe politique Française ne pas accepté les réfugiés mais en même temps condamne Erdogan car il veut que sa frontière soit sécurisé et relogé les réfugiés, qui fait du chantage à qui ? la majorité des français nationalistes condamne par exemple le salut militaire fait par les joueurs turcs pourquoi ?
      Les terroristes français, sous l’air du quinquennat d’Hollande on favorisé les jeunes à partir en Syrie, ses français souvent d’origines maghrébines instrumentalisés que ce soit par Daesh ou la politique sociétale Française qui laisse la délinquance dans nos rues, qui laisse les jeunes écouter des rappeurs qui chie sur la F
      Tu changes Erdogan par un Louis, tu changes le pays par la France, c’est les nationalistes qui font la java toute la soirée.


    • #2332574

      Nabil c’est votre version ça
      Moi au contraire je pense plutôt l’inverse, la Turquie n’est rien comparé à l’influence des états unis et d’Israël.
      La Turquie à déjà dit " non " au américain par rapport à la guerre de l’Irak ça n’a rien changé.
      Les terroristes seront parti d’Israël ou de Jordanie.
      Le pire ennemie pour la Syrie c’est Israel depuis de longue date, depuis que le père d’Assad piétine la souveraineté syrienne et impose un coup d’état suivi d’une dictature depuis cette période néfaste pour la Syrie Israel a toujours été l’ennemie rien qu’à voir avec le Hezbollah et la coopération avec l’Iran. Le Hezbollah est tourné côté Israel pas du côté turc.

      Bachar actuellement il n’est plus maître dans son propre pays, c’est Poutine qui gère le pays.
      Sans la coopération de Poutine et d’Erdogan, la Syrie sera toujours en guerre.
      L’Arabie Saoudite est en guerre froide avec la Turquie pour info.
      Les frères musulmans prônent pour une lutte non violente, politique et rejette une façon de vivre à l’occidental dans des terres arabes quand on fait le bilan qui n’aiment pas les frères musulmans = l’arabie saoudite, l’égypte, les états unis, l’occident, que des pays soutenu et en extrême coopération avec Israel.


    • #2332670

      @ Nabil, Saladin et Vivachavez, quand le général De Gaulle et Christian Jacq disaient respectivement : "Les Français sont veaux, ils ont ce qu’ils méritent" et "Les Français sont et resteront des ànes" eh bien vous nous montrez qu’ils restaient finalement très flatteurs.
      Si la Turquie avait un rôle si détestable, La Russie ne l’aurait pas intégrée dans les discussions tripartite avec l’Iran. Croyez vous que l’on soit assez cons pour mettre le feu dans le pays avec lequel on partage notre plus grande frontière (911 kilomètres) et imaginer qu’il n’y aura pas le chaos chez nous ? La fin de la Syrie équivaudrait à la fin de la Turquie et de l’Iran, c’est pour ça que nous sommes dans Astana et opposés aux Occidentaux qui essaient de redessiner les frontières... Franchement, j’ai de la peine devant tant de bêtise, vous êtes la réponse à ceux qui se demandent encore comment les Rothschild font la pluie et le beau temps en France...


    • #2333261

      @Yasin
      Vous semblez avoir 3 trains de retards.
      Erdogan n’a pas remis la religion au goût du jour mais le nationalisme turc. 2016 a été un tournant majeur de la politique turque vis-à-vis de l’international.
      D’une part Erdogan a justement refuser que l’Islam tient une place trop importante en Turquie déclarant que la Turquie ne "doit pas sombrer dans un islamisme qui la ferait revenir au Moyen-Âge".
      Mais au contraire revenir sur son identité nationale (sans renier son passé musulman). Le futur de la Turquie est plus national que religieux. Une Turquie religieuse aurait été pertinent pour reprendre la tête du califat, ce qui n’est plus à l’ordre du jour (depuis 2016).


    • #2333343

      Toro
      Mensonge, mensonge.



      Erdogan n’a pas remis la religion au goût du jour mais le nationalisme turc. 2016 a été un tournant majeur de la politique turque vis-à-vis de l’international.



      Premièrement En Turquie le nationalisme a toujours été très fort avec ou sans Erdogan,
      Erdogan n’a rien inventé.
      Erdogan fait de la politique depuis 1994 vous me parlez de 2016 ?
      Y’a quoi à cette date ?
      Erdogan est un nationaliste musulman qui le revendique haut et fort et il a remis la religion à l’ordre du jour. Ca veut pas dire que le pays tombera dans les abîmes.

      Deuxièmement Erdogan a réintroduit le voile dans la société, des interdictions sur l’alcool près des mosquée, il a favorisé une bourgeoisie musulmane, beaucoup de ses lois ont favorisés les musulmans pieux.

      Erdogan est un démocrate islamiste, du moins il ce revendique comme ça.

      Mes trains sont à jour
      Par contre vous...
      Actualisez vous dorénavant.


  • #2332106

    c’est un secret de polichinelle. cela fait depuis des années que les gouvernements français soutiennent les terroristes ;affaire Lafarge qui a disparu des médias.
    Macron soutient les kurdes qui pratiquent l’épuration ethnique contre les chrétiens et les arabes qui sont les véritables habitants du nord est de la Syrie.
    il y a une coopération totale avec israel ;vol du pétrole syrien etc....

     

    • #2332307

      A HANNIBAL

      Je vous confirme et testé personnellement. Dans les endroits les plus reculés, les personnes qu’on soupçonne le moins d’être informées savent que la france et à sa tête hollande ou micron sont les supports principaux des coupeurs de têtes. Plus personne ne doute de cette vérité...sans oublier sarkosy qui a bien préparé le terrain.

      Aujourd’hui, la question tourne plus sur le châtiment qui doit leur être réservé :)


    • HANIBAL : " c’est un secret de polichinelle. cela fait depuis des années que les gouvernements français soutiennent les terroristes "

      Ca a commencé avec le Président Sarkozy qui a mis l’armée et les services français à la disposition des USA pour exécuté la politique des néo-conservateurs : retour dans l’OTAN, engagement militaire en Afghanistan.

      C’est devenu évident quand M. Sarkozy a trahi le Colonel Khadafi, ami de longue date de la France, pour réaliser le plan anglo-américain de destruction et de pillge de la Libye.


  • #2332123

    Alors ça c’est pas un scoop !


  • Au moins il n’accuse que macron, et pas la France. C’est déjà ça.


  • #2332257

    Le Figaro, comme à son habitude, à esquiver les meilleurs passages mais c’est normal puisque c’est pour cela que des oligarques y injectent de l’argent.
    Notamment il a rappelé que la France pouvait gesticuler autant qu’elle le veut sachant que personne ne lui accorde d’importance et lui a conseillé de consulter un spécialiste car c’est de sa propre mort cérébrale qu’il devait se soucier avant de finir par un avertissement très explicite "vous ne créerez pas de pseudo-état indépendant sur le territoire de la Syrie".
    C’est à la capacité d’un dirigeant à prendre des mesures symétriques contre les élites cosmopolites qui cooptent des marionnettes comme Macron que l’on reconnaît un leader qui se sait indéboulonnable aux yeux de ses citoyens.
    Amitiés La France


  • #2332264

    Amusant. Les deux soutiennent le terrorisme. L’un par islamisme, l’autre par crypto-sionisme. La France n’a pas à choisir entre l’enfer et l’enfer. La France doit s’allier à Dieu, c’est la seule alliance qui donne la victoire.

     

    • #2332372

      @ouioui, arrête de délirer sur l’islam, le Hizbollah sont Chiites, arabes et musulmans et luttent contre le terrorisme international et les Iraniens sont Chiites Perses mais musulmans faut arrêter le captagon mon petit,et Bachar el-Assad est alaouite une branche du Chiisme..sa femme sunnite musulmane.


  • #2332411

    c’est Macron et Le Drian qui avaient soutenu ceux qu’ils appellent les "rebelles modérés" pour tenter de renverser Bachar el Assad et placer un pion de l’empire à sa place.
    sur ce point Erdogan a mille fois raison.

     

    • #2332428

      sans omettre de mentionner que le plus gros contingent de djihadistes
      issu de l’Europe Occidentale qui a combattu au Levant pour Daesh est Français !
      et que c’est la RF Maçonnique de Marianne/Macron qui les a biberonné !


  • #2332425

    La traduction d’Erdogan dans la vidéo est très mauvaise, il dit des choses beaucoup plus profondes et intéressantes que ce qui est écrit. Je ne sais pas qui a traduit mais il ne voulait pas relater les vrais propos du président turc...

     

  • #2332552
    le 30/11/2019 par Gauthier Perlouze
    La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

    C’est un peu l’histoire du roquefort qui dans le plateau à fromage se plaint d’être à coté du camembert parce qu’il pue...^^


  • #2333062

    "La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme". C’est un peu l’histoire du "pont l’évêque " qui dit au "munster" : tu pus !


  • #2333105

    Cosa Nosra
    Macron est à poil. Le problème, c’est que ça lui plait !


  • #2333259

    Traduction des propos d’Erdogan dans la vidéo :

    "Certains pays, qui ont pris l’habitude de toujours gagner et qui ne prennent pas de risques, ne tolèrent pas, n’admettent pas les efforts que la Turquie déploie pour assurer la protection de son droit,de ses frontières et de sa souveraineté.
    En particulier, dans tout ça, la dernière déclaration du président de la République Française sont une parmi d’autres d’exemples de conceptions malsaines et réduites.
    Que dit – il : « L’Otan est en état de mort cérébrale ».
    Monsieur Macron, écoute, je m’adresse depuis la Turquie, je le répéterai aussi lors du sommet de l’Otan : Assures toi d’abord que ta mort cérébrale ne soit pas advenue…
    Comme nous l’avons fait avec beaucoup d’autres, nous avons aussi maintes fois expliqué au président de la République Française les réponses que nous comptions apporter aux menaces sur notre pays provenant de la Syrie. Mais il ne comprend pas, croyez – moi il est très inexpérimenté. Il ne sait pas réellement ce que la lutte contre le terrorisme signifie, c’est pour cela que les gilets jaunes ont envahi et occupé toute la France…
    Mais qu’est ce que tu as à faire en Syrie. Nous avons 911 km de frontière avec la Syrie. Nous avons une entente dite accord d’Adana. Nous avons un droit pour entrer en Syrie ainsi que pour lutter contre le terrorisme.
    Quant à toi avec quel accord te donnes-tu le droit d’entrer en Syrie, que fais tu là-bas ?
    Si tu évoques les forces de la coalition, nous faisons aussi déjà partis des forces de la coalition. Le régime syrien ne t’a pas non plus invité. Profitant de la situation, vous vous êtes investi d’un rôle, vous êtes venus et êtes rentrés en Syrie, voilà ce que vous avez fait."


  • #2333436

    le premier ministre soutenu et porte parole de monsieur Macron l’a déjà dit, la France n’est pas à la hauteur de la Turquie pour ouvrir une guerre, ou envoyer plus de logistiques pour soutenir les soldats français visés par la Turquie lors de son offensive contre les terroristes. Le pouvoir du gouvernement et des son premier ministre se traduit seulement contre les gilets jaunes et les ouvriers : vitesse à 80 km afin de remplir la caisse de l’etat, la suppression des postes, la précarité comme système ou comme politique égalitaire, rendre tout le monde précaire et dépendant de l’aumône de la caf.


Commentaires suivants