Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

Adieu Loulou Nicollin, la priorité de Macron 1er, un député voilé !

Pendant que toute la France, à genoux – dans tous les sens du terme – rendait hommage à la grande Simone en manteau de fourrure en poils de nazis, Loulou Nicollin disparaissait au meilleur moment : en plein 74e anniversaire et à table.

 

On savait Loulou adepte des plaisirs de la chair, et surtout de la picole, mais ce départ à la Molière, sur scène, a quelque chose de grandiose pour ce personnage que la presse a longtemps présenté comme grotesque. Or Loulou, ce beauf de compétition, était un bon gros franchouillard des pieds à la tête. Il s’était fait tout seul, avec ses poings et sa tchatche, et il n’y avait rien à redire contre ce potentat local.

Son fils Laurent a repris les rênes du club, donc la filiation est assurée. Moins adepte des coups de gueule médiatiques, il gère l’entreprise familiale d’une main ferme. Mais Loulou, c’est le souvenir de bons et gros mots à l’antenne. Loulou avait quelque chose de Georges Frêche, l’autre potentat local. Un franc-parler, de la patate, de l’humour, une faconde sudiste et un indécrottable nationalisme.

 

JPEG - 132.5 ko
En 2012, Montpellier ravit le titre de champion de France au PSG, et Loulou se fait une iroquois orange

 

Le Point a sorti le top 10 des déclarations du gros Loulou :

« Je me mets à la place du président du Paris Saint-Germain qui a un budget de je ne sais pas combien. Quand il voit celui de Montpellier, il doit se poignarder le cul avec une saucisse, le mec. Et encore avec une saucisse, ça ne fait pas trop mal. »

« Avec Courbis, on est monté en Ligue 1 avec des demi-mongoliens »

« Pedretti a tout commandé sur le terrain, mais celui-là, quand il viendra à Montpellier, on va s’en occuper. Ce type est une petite tarlouze. [...] J’aurais dû le traiter de petit con ou de petite merde, et ça aurait bien été. Ils ne vont pas me faire un deuxième trou au cul. C’est moi qui paie à Montpellier. »

« Ne nous cassez plus les couilles avec la deuxième place, la troisième, l’Europe, la Ligue des Champions. [...] On est contents de finir huitièmes, point barre. Si on est champion de France, vous nous ferez des pipes, d’accord. Mais, là, laissez-nous tranquilles. »

« Mes joueurs, je les paie plus cher que mes maîtresses. Et mes maîtresses au moins, elles me régalent la chique. »

« Pour l’instant, personne ne s’est proposé [pour être sponsor]. Si quelqu’un met des sous, j’avale pas, mais presque. »

« Bravo à Bastia, ils ont plus de couilles que nous. Nous, on a des olivettes. »

« Un petit nul à Auxerre, et ensuite branlette espagnole. »

C’est pas le président du PSG, le Qatari Nasser Al-Khelaïfi, qui va s’exprimer ainsi. Lui, il fait partie de la haute et fréquente les grands de ce monde. Après avoir été très proche de Sarkozy, il le sera très certainement de Macron, même si ce dernier a été sifflé lors de la finale de la Coupe de France par les supporters parisiens.

 

 

Pendant qu’on est dans le Macron, on va en profiter pour commenter ce petit tableau.

Dans ce top 10 ou 12 des priorités des Français, ce qui revient à dire des inquiétudes, on voit que la lutte contre le terrorisme arrive à égalité avec la lutte contre le chômage. Pour un Français sur deux, c’est la priorité. Encore deux ou trois attentats et Lutte contre le terrorisme passera devant Lutte contre le chômage. Ou comment fausser un classement naturel en injectant du terrorisme dans la population. Quand la lutte contre le chômage ne sera plus la priorité numéro 1 des Français, alors l’oligarchie aura gagné la partie. Car elle est en guerre contre les Français, et surtout contre les Français qui lui résistent. On pourrait appeler le terrorisme la priorité oligarchique. Voilà ce qu’on avait à dire sur le sujet. Pas la peine d’en faire des tonnes, d’autant que Loulou Nicollin a pris toute la place.

Passons maintenant au scandale du jour.

 

 

Les identitaires se déchaînent sur Ramlati Ali, député de Mayotte, noire, musulmane et voilée ! Au secours, c’est la bombe atomique antifrançaise ! Bon, en fait, Ramlati est une bonne Française, médecin-psychiatre qui plus est. C’est pas elle qui va aller foutre une bombe dans l’hémicycle. Donc que les identitaires se calment. La France a besoin de psychiatres, car la vocation est en train de se faire la malle.

Mayotte, c’est loin de la métropole, mais c’est très proche médiatiquement depuis que Macron a sorti sa vanne sur les kwassa-kwassa. Pas de quoi fouetter un esclave tout de même. Mais la presse humaniste (qui doit avoir 0,0003% de Noirs parmi elle et 0,0000003% de Mahorais) a pété son scandale :

 

 

Si un président ne peut plus faire d’humour, avec tout ce qu’il nous met dans la gueule socialement, on va vraiment se faire doublement chier !

 

Voir aussi :

29 juin
Un jour en France : jeudi 29 juin 2017
Tour de France sexy, Marseille anti kebabs, TGV Paris-Vinci-Bordeaux
24
28 juin
Un jour en France : mercredi 28 juin 2017
Rwanda/France, la rééducation nationale, Amrani/Valls
24
27 juin
Un jour en France : mardi 27 juin 2017
Les super riches, amoureuse d’un migrant, Pôle Emploi bidon, T411 à la rue
28
26 juin
Un jour en France : lundi 26 juin 2017
Xavier Niel le sauveur, Rebecca contre la chantilly, Stéphane Guillon le collabo viré
17
23 juin
Un jour en France : vendredi 23 juin 2017
La vérité sur les affaires NKM, Grégory et Hanouna
24
22 juin
Un jour en France : jeudi 22 juin 2017
Zemmour défonce (Aurore) Bergé, le cinoche Mélenchon, Macron un Roi seul ?
23
21 juin
Un jour en France : mercredi 21 juin 2017
Fête de la Musique mondiale, Starbucks aime les migrants, les multi(anti)nationales
13
20 juin
Un jour en France : mardi 20 juin 2017
Alerte canicule, alerte terrorisme social, deux morts pour la France
31
19 juin
Un jour en France : lundi 19 juin 2017
Lendemain de cuite politique
24
16 juin
Un jour en France : vendredi 16 juin 2017
La France dit adieu à Helmut Kohl, le bac d’histoire-géo, l’affaire Grégory-Bayrou
11
15 juin
Un jour en France : jeudi 15 juin 2017
Le petit Grégory rebondit, Hidalgo reine du chemsex, Booba corrige le bac de philo
37
14 juin
Un jour en France : mercredi 14 juin 2017
Sauvez Najat !, sauvez Bayrou !, sauvez l’école !
13
13 juin
Un jour en France : mardi 13 juin 2017
Musée de l’Homme antiraciste, députée LREM foireuse, Michel Onfray est Dieu
57
12 juin
Un jour en France : lundi 12 juin 2017
La mort du politique, la naissance de l’a-politique, et la victoire des mathématiques
31
9 juin
Un jour en France : vendredi 9 juin 2017
Blanquer dénajatise l’école, le boum du télétravail, Hanouna contre le CSA
10
8 juin
Un jour en France : jeudi 8 juin 2017
Taxi 5 sans Samy Naceri, Yannick Noah paye sa prune, Lefebvre balance et Griveaux blanchit
9
7 juin
Un jour en France : mercredi 7 juin 2017
Le Quasimodo de Notre-Dame, Barbier sur Macron TV, suicide paysan
13
6 juin
Un jour en France : mardi 6 juin 2017
Taddeï dans le cul chic, Dieudonné contre le Giflé (Valls), une Seconde Guerre mondiale sans guerre
11
5 juin
Un jour en France : lundi 5 juin 2017
Ruquier "cocufié" par Mélenchon, Drucker "déplacé" sur France 2, Les Enfants de la télé sans Arthur
8
2 juin
Un jour en France : vendredi 2 juin 2017
Thomas Pesquet atterrit, un Sénégalais patriote, Têtu contre les Grosses Têtes
24
1er juin
Un jour en France : jeudi 1er juin 2017
Aubenas se paye Ruffin, Tony Parker lâche Najat, la semaine de 4 jours
5
31 mai
Un jour en France : mercredi 31 mai 2017
Maxime Hamou dérape, Hanouna contre les gays, StreetPress dénonce
16
30 mai
Un jour en France : mardi 30 mai 2017
Arte antisémite ?, Blanche allume Polanski, Diane Kruger l’antinazie primaire
18
29 mai
Un jour en France : lundi 29 mai 2017
La milice Act Up primée à Cannes, la SNCF contre le public, Despentes dévisse
24
26 mai
Un jour en France : vendredi 26 mai 2017
Burkini contre nudité à Cannes, les LGBT en Corse, Ozon le cul
28

Le retour de la France d’avant, la fonction réelle du terrorisme
et la connaissance de l’islam,
tout est sur Kontre Kulture

 
 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1757318
    Le 30 juin à 20:58 par envolées_des_incultes
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    " La France a besoin de psychiatres, car la vocation est en train de se faire la malle."
    Alors elle a besoin de terroristes pour alimenter les psychiatres.
    D’où la France avait-elle besoin de Mayotte ? Ils ne peuvent pas imaginer un truc à l’anglaise, genre communauté de Nations, au lieu d’insérer des bouts d’iles à Pétaouchnok dans la France. C’est n’importe quoi. La France n’est pas Mayotte et Mayotte n’est pas la France.
    Tout ajout de territoire au territoire national doit faire l’objet d’un accord de la population française selon la constitution. Je n’ai pas le souvenir d’avoir été interrogé et vous ?
    Ils ont fait un référendum à Mayotte, mais pas en Fronce. Donc pour moi, c’est pas français et c’est anticonstitutionnel. Encore un coup de Sarkozy ...

     

    Répondre à ce message

    • #1757400
      Le 30 juin à 22:33 par Eric
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      Je n’ai pas souvenir d’avoir été interrogé en effet. Mais à vous lire je me console en me disant que vous n’avez pas été interrogé non plus :-)

       
    • #1757495
      Le 1er juillet à 00:32 par Idiotie
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      J’adore voir des français cracher sur leur pays, faire la gueule h24, se plaindre éternellement, vouloir jeter l’outre-mer et la francophonie, c’est à dire ce qui fait un peu encore la grandeur de notre pays, et tout faire pour empêcher la France d’avancer...
      Au final, les gens tenant ces raisonnements rejoignent ceux qui veulent détruire la France.

      Et continue en disant que la Corse n’est pas la France, et la Bretagne non plus... et toutes les régions.
      Et la France sera démantelée et tu auras réussi ton boulot de beauf râleur jamais content détesté et moqué par toutes les nations du monde a juste titre, qui fait honte à son pays et n’aura que les yeux pour pleurer quand il verra le pays disloqué.

      C’est toujours ainsi :
      On veut se faire passer pour plus patriote et donner des leçons, mais on fait tout l’inverse en réalité.
      On donne des leçons d’apprentissage du français parfait à la terre entière, mais nous sommes nuls en langues étrangères, et nous vivons dans le pays francophone blanc qui parle le plus mal français. (Plein d’africains le parlent mieux aussi).
      N’importe quel gamin anglais ou allemand qui fait français LV1 a une meilleure orthographe qu’un gamin français...
      Le niveau a autant baissé ces 10 dernières années que les 30 années précédentes.
      Et des paradoxes comme ça, il y en a des centaines...

      Et un ’’patriote français’’ qui veut prendre exemple sur les anglais en terme de gestion des outre-mer, ça me fait doucement rigoler.
      Donc tu préconises que l’on ait les mêmes présupposés culturo-religieux que les britanniques (d’élite j’entends) et la même vision du monde ?
      N’est-ce pas contradictoire avec le patriotisme français ?
      A moins que tu n’écrives un filet d’eau tiède sans réelles connaissances historiques, culturelles, philosophiques, géographiques.

       
    • #1757661
      Le 1er juillet à 10:43 par envolées_des_incultes
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      @ Idiotie
      Sauf répandre votre pahos dans un long com’ qui ne veut rien dire, marque de fabrique des gauchistes du camp socialo, avez-vous des arguments objectifs à développer ?
      .
      Je vous parle de respecter l’état de droit. Ça vous gène que l’on respecte les lois que l’on s’est fixées ?
      .
      Je vous parle d’efficacité de gestion de nos territoires hors France, ce qu’a très bien su faire l’Angleterre : voyez ses performances économiques et ses capacités d’interventions dans le monde ...Ce pays est plus petit par la taille, mais plus grand par le rayonnement. N’y-a-t-il pas une erreur de stratégie chez nos politiques ou est-ce carrément de la trahison de nos "élites" ?
      .
      Tout votre commentaire me fait penser à ces économistes de plateau qui nous disent que si l’on sortait de l’Euro, ce serait la fin du monde. C’est de l’alarmisme, du terrorisme intellectuel de bas étage qui ne contentera que les neuneus, du sophisme de caniveau.
      .
      Apprenez à percevoir les nuances : je ne critique pas mon pays la France, mais les décisions de gestion qui sont prises en son nom et le mien.

       
    • #1757876
      Le 1er juillet à 17:12 par envolées_des_incultes
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      Et j’en finirais avec ceci : prétendre me donner des leçons de patriotisme et de français quand on défend un territoire africain, c’est un non sens.
      La patrie, c’est la terre des pères. Être Français patriote, c’est défendre la terre de ses pères, c’est donc défendre la France et non pas un ilot africain au contact duquel l’universalisme français se transforme immanquablement en totalitarisme, ouvrant ainsi la voie au libéralisme inconscient.

       
    • #1758222
      Le 2 juillet à 01:17 par Mort de rire
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      J’approuve totalement les quelques rappels amicaux que vous venez de prodiguer à certains de nos amis souffrant de la maladie d’Alzheimer, j’ai particulièrement apprécié le fait que vous leurs rappeliez le sens du mot patrie, un mot dont ils usent sans même savoir de quoi ils parlent.

      Cependant vous faites erreur quand vous parlez du pseudo universalisme """français""", dans les faits ni la France ni le peuple français n’ont jamais été universels, il s’agit au contraire d’une invention maçonnique qui nous a été imposé après la révolution de 1789 puis lors du rétablissement de la ripouxblique en 1870.

       
    • #1758310
      Le 2 juillet à 08:44 par Eric
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      Bon sang, que ce gros lourdaud est bavard et fatiguant ! :-)
      P.S à l’attention de @Idiotie : la prochaine fois, rédigez un commentaire moins pertinent car à un certain niveau d’intelligence, ou même de simple évidence, on produit sur un certain type d’interlocuteurs l’effet inverse de celui escompté. Avec en prime et en retour double dose de bêtise matinée d’une bonne louche agressivité que par indulgence on mettra sur le compte d’un orgueil démesuré et froissé à proportion. Pour le merci, visiblement faudra repasser :-) Comme dirait l’autre, faut rigoler.

       
    • #1758334
      Le 2 juillet à 09:43 par Eric
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      Merci pour le fou rire, qui se ressemble s’assemble et vous êtes parfaitement raccord. Quand on en voit un, l’autre n’est jamais bien loin. Un soutien mutuel entre hémiplégique tout à fait normal, j’allais même dire presque touchant :-)
      Avec des " patriotes " (carrément !) pareils, on est bien barrés et on n’a pas fini d’être cocufiés. En même temps, l’âge aidant, peut-être faut-il malgré tout continuer espérer.

       
  • #1757355
    Le 30 juin à 21:38 par la main visible
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Encore deux ou trois attentats et Lutte contre le terrorisme passera devant Lutte contre le chômage



    Les attentats !

    Je dirais qu’elle est loin derrière nous et qu’ils ont bien réussi à nous la faire oublier, comme beaucoup le prédisait par le passé, (quoi ?) le crise financière des subprimes de 2008. Les responsables ? Oubliés ! Les promesses de régularisation de la Finance ? Oubliées !

     

    Répondre à ce message

  • #1757363
    Le 30 juin à 21:57 par voilure
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Alors, le voile de cette Élue de la Nation non seulement ne me choque pas mais au contraire je trouve qu’ainsi elle met en évidence le multiculturalisme français.
    En revanche, je supporte mal le voile porté par toute cette frange de population qui nous emmerde, in situ.
    Bref, Merde à celui qui lira sans me comprendre !

     

    Répondre à ce message

  • #1757435
    Le 30 juin à 23:14 par Emmanuelle
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Si un président ne peut plus faire d’humour, avec tout ce qu’il nous met dans la gueule socialement, on va vraiment se faire doublement chier !




    A la place du "kwassa-kwassa qui amène du Comorien", que Macron s’aventure avec son humour sur le Vél d’hiv, on en reparle après pour la détente.

     

    Répondre à ce message

    • #1757581
      Le 1er juillet à 07:22 par Anti-américain secondaire
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      Ahh non mais là ça n’est plus de l’humour, c’est de l’antisémitisme ! Tout le monde se souvient du sketch du mec d’action discrète, obligé de se racheter en crachant sur Dieudonné en présence de la fine fleur... https://www.egaliteetreconciliation...
      J’ai bon ?

      Mais que les identitaires se rassurent, c’est pas à Mayotte qu’elle volé la circonscription d’un des 60 députés français avec la double nationalité Israélienne... On les attend sur Mayer Habib. A moins qu’ils aient le même courage que Macron et le sens de l’action indolore...

       
  • #1757574
    Le 1er juillet à 06:55 par argiotalus
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    il aurait put dire une fournée de comoriens de toute façons ça fera moins de bruit que si c’etait lepen qu’il l’avait dit

     

    Répondre à ce message

  • #1757606
    Le 1er juillet à 08:27 par Franck
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Je suis de Montpellier et je voudrais vous faire de mon opposition concernant le nationalisme de G.Frêche,franc-maçon de tout les instants.
    Il faut se renseigner E&R et être précis...Question de crédibilité.
    Il n’y a qu’a tapé sur youtube"Frêche israel"et le tour est joué.
    Concernant Loulou Nicollin...C’est un monument régional qui s’en est allé.
    R.I.P à lui et mes condoléances à sa famille.

     

    Répondre à ce message

  • #1757623
    Le 1er juillet à 09:17 par trafapa
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Quelqu’un peut-il nous sortir un extrait du casier judiciaire de qui vous savez ?

     

    Répondre à ce message

  • #1757651
    Le 1er juillet à 10:17 par berla
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Loulou et Simone Veil sont morts. J’ai repris deux fois des moules, mais pas pour la même raison.

     

    Répondre à ce message

  • #1757679
    Le 1er juillet à 11:30 par Mich
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Bon mon commentaire n’est pas passé. Je suis presque sidéré qu’au sein de E&R, malgré tous les avertissements que l’on donne au lecteur, on ne relève pas que Nicollin est (était) un franc-maçon. Que dès qu’un type haut gradé ait percé en ayant des attitudes de beauferies, on applaudit des deux mains, en oubliant tous le reste. C’est bien vite oublier que la franc-maçonnerie a dépassé depuis (très) longtemps le stade "bourgeois" et recrute à tous les échelons sociaux, y compris, et je dirai surtout en ce moment, des personnes ayant un statut d’ouvrier : cela est devenu une pieuvre, une mafia. Le pire c’est que Nicollin était un faux beauf qui a percé dans un business... Oublier si vite que la franc-maçonnerie est protéiforme... ce n’est pas très digne de l’association.

     

    Répondre à ce message

    • #1758239
      Le 2 juillet à 03:09 par max34
      Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

      Sauf que si tu connaissais un peu plus le personnage tu saurais qu’il en avait rien à cirer de la franc maçonnerie. En tant que figure locale et mec très riche on lui a fait des propositions et il est allé une ou deux fois à des "cérémonies" mais il en avait rien à faire.
      Dans une interview à ce sujet il avait répondu que ça ne l’intéressait pas et que ce n’était pas fait pour lui, que c’était un autre monde.
      Nicollin qui s’en va c’est pour moi (un local) comme un proche de ma famille qui s’en va. Tu sais ce genre d’oncle que t’adore même si tu sais que tu ne partage pas grand chose avec lui (politiquement, intellectuellement...).

       
  • #1758958
    Le 3 juillet à 09:10 par Athena
    Un jour en France : vendredi 30 juin 2017

    Pour avoir séjourné et travaille surtout dans plusieurs DOM TOM dont Mayotte, je peux dire que oui, c’est précieux pour la France, mais que l’argent y est copieusement déversé et gaspille pour " ne pas faire de vagues" , la France cède à tout, sans parler des problèmes migratoires pour Mayotte et la Guyane, la délinquance galopante, un racisme antimetropolitain, les hôpitaux débordés, un désordre généralisé, greves et revendications independantistes, gros chômage, explosion de la natalité, dilapidation des ressources et bien sûr des deniers publics, allocations diverses, gratuite des soins, et puis des niches fiscales incroyables aussi, tout ceci a un prix payé par les contribuables francais, oui l’interet est strategique, historique et economique, mais il faudrait vraiment mieux gerer sinon nous ne garderons pas ces territoires, d’ailleurs nous nous preparons a lacher la Caledonie,

     

    Répondre à ce message