Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La chute de l’aigle est proche

Aurions nous atteint ce moment crucial où l’hyperpuissance en déclin se met à douter d’elle-même ? La presse américaine vient de relater ce que l’ancien président Jimmy Carter a dit à Donald Trump lors de leur récente entrevue. Le locataire de la Maison-Blanche avait invité son prédécesseur à lui parler des relations entre la Chine et les USA, et Jimmy Carter a rapporté publiquement la teneur de cet entretien lors d’une assemblée baptiste en Géorgie. C’est une véritable pépite.

« Vous craignez que la Chine nous passe devant, et je suis d’accord avec vous. Mais savez-vous pourquoi la Chine est en train de nous dépasser ? J’ai normalisé les relations diplomatiques avec Pékin en 1979. Depuis cette date, savez-vous combien de fois la Chine a été en guerre avec qui que ce soit ? Pas une seule fois. Et nous, nous sommes constamment restés en guerre. Les États-Unis sont la nation la plus belliqueuse de l’histoire du monde, parce qu’ils désirent imposer des valeurs américaines aux autres pays. La Chine, elle, investit ses ressources dans des projets tels que les chemins de fer à grande vitesse au lieu de les consacrer aux dépenses militaires.

Combien de kilomètres de chemin de fer à grande vitesse avons-nous dans ce pays ?Nous avons gaspillé 3 000 milliards de dollars en dépenses militaires. La Chine n’a pas gaspillé un centime pour la guerre, et c’est pourquoi elle est en avance sur nous dans presque tous les domaines. Et si nous avions pris 3 000 milliards pour les mettre dans les infrastructures américaines, nous aurions un chemin de fer à grande vitesse. Nous aurions des ponts qui ne s’effondrent pas. Nous aurions des routes qui sont entretenues correctement. Notre système éducatif serait aussi bon que celui de la Corée du Sud ou de Hong Kong. »

Qu’un tel bon sens n’ait jamais effleuré l’esprit d’un dirigeant américain en dit long sur la nature du pouvoir dans ce pays. Il est sans doute difficile, pour un État qui représente 45 % des dépenses militaires mondiales et dispose de 725 bases militaires à l’étranger, où les industries de l’armement contrôlent l’État profond et dont la politique étrangère a fait 20 millions de morts depuis 1945, d’interroger son rapport pathologique avec la violence armée. « La guerre au Viêt Nam, disait déjà Martin Luther King, est le symptôme d’une maladie de l’esprit américain dont les piliers sont le racisme, le matérialisme et le militarisme ».

Mais cette question concerne surtout l’avenir. Par la faute de leurs dirigeants, les USA sont-ils condamnés à connaître le sort de ces empires qui ont succombé à leurs ambitions démesurées, littéralement asphyxiés par le poids exorbitant des dépenses militaires ? À la fin de son mandat, en en 1961, le président Eisenhower dénonçait avec des accents prophétiques un complexe militaro-industriel qui faisait peser une chape de plomb sur la société américaine. Pas plus que Donald Trump ou Barack Obama, il ne se souciait du sort des populations affamées, envahies ou bombardées par l’Oncle Sam au nom de la démocratie et des droits de l’homme. Mais comme Jimmy Carter aujourd’hui, il pressentait que la course aux armements serait la principale cause du déclin de l’empire.

Car les néoconservateurs et autres « Docteur Folamour » du Pentagone, depuis plusieurs décennies, n’ont pas seulement fait rimer démocratie américaine et massacre de masse au Viêt Nam au Laos, au Cambodge, en Corée, en Afghanistan, en Irak, en Libye et en Syrie, sans oublier les tueries orchestrées dans l’ombre par la CIA et ses succursales, de l’extermination de la gauche indonésienne (500 000 morts) aux exploits des escadrons de la mort guatémaltèques (200 000 morts) en passant par les bains de sang exécutés pour le compte de l’empire par les lobotomisés du djihad planétaire. Les stratèges de l’endiguement du communisme à coups de napalm, puis les apprentis-sorciers du chaos constructif par importation de la terreur, en effet, n’ont pas seulement mis la planète à feu et à sang.

Marionnettes de l’État profond américain, ces bellicistes qui ont pignon sur rue au Congrès, à la Maison-Blanche et dans les think tanks néocons ont également plongé la société américaine dans un marasme intérieur que masque à peine l’usage frénétique de la planche à billets. Si le bellicisme des États-Unis est l’expression de leur déclin, il en est aussi la cause. Il en est l’expression, lorsque pour enrayer ce déclin, la brutalité des interventions militaires, des sabotages économiques et des opérations sous fausse bannière est la marque de fabrique de sa politique étrangère. Il en est la cause, lorsque l’inflation démentielle des dépenses militaires sacrifie le développement d’un pays où les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus nombreux.

Alors que la Chine investit dans les infrastructures civiles, les États-Unis laissent les leurs à l’abandon au profit des industries de l’armement. Washington fait des rodomontades à l’extérieur, mais laisse le pays se déliter à l’intérieur. Le PIB par habitant est colossal, mais 20 % de la population croupit dans la pauvreté. Les détenus américains représentent 25 % des prisonniers de la planète. 40 % de la population est frappée par l’obésité. L’espérance de vie des Américains (79,6 ans) est passée derrière celle des Cubains (80 ans). Comment un petit pays socialiste du Tiers Monde, soumis à l’embargo, peut-il faire mieux qu’une gigantesque puissance capitaliste auréolée de son hégémonie planétaire ? Il faut croire qu’aux USA la santé de la plèbe n’est pas la préoccupation majeure des élites.

Habile compétiteur, Donald Trump a gagné les élections en 2016 en promettant de restaurer la grandeur des États-Unis et en s’engageant à rétablir les emplois perdus à cause d’une mondialisation débridée. Mais les résultats obtenus, faute de réformes structurelles, infligent une douche froide à ses ardeurs incantatoires. Le déficit commercial avec le reste du monde a explosé en 2018, battant un record historique (891 milliards de dollars) qui pulvérise celui de 2017 (795 milliards). Donald Trump a complètement échoué à inverser la tendance, et les deux premières années de son administration sont les pires, en matière commerciale, de l’histoire des États-Unis.

Dans ce déficit global, le déséquilibre persistant des échanges avec la Chine pèse lourd. Il a atteint en 2018 un record historique (419 milliards) qui dépasse le bilan désastreux de l’année 2017 (375 milliards). En fait, la guerre commerciale engagée par Donald Trump a surtout aggravé le déficit commercial américain. Alors que les importations de produits chinois vers les USA continuaient de croître (+7 %), la Chine a réduit ses importations en provenance des États-Unis. Donald Trump a voulu utiliser l’arme tarifaire pour rééquilibrer le bilan commercial américain. Ce n’était pas illégitime, mais irréaliste pour un pays qui a lié son destin à celui d’une mondialisation dictée par des firmes transnationales made in USA.

Si l’on ajoute que le déficit commercial avec l’Europe, le Mexique, le Canada et la Russie s’est également aggravé, on mesure les difficultés qui assaillent l’hyperpuissance en déclin. Mais ce n’est pas tout. Outre le déficit commercial, le déficit budgétaire fédéral s’est également creusé (779 milliards de dollars, contre 666 milliards en 2017). Il est vrai que l’envol des dépenses militaires est impressionnant. Le budget du Pentagone pour 2019 est le plus élevé de l’histoire des États-Unis : 686 milliards de dollars. La même année, la Chine a dépensé 175 milliards, avec une population quatre fois supérieure. Rien d’étonnant, dans ces conditions, à ce que la dette fédérale ait battu un nouveau record, atteignant 22 175 milliards de dollars. Quant à la dette privée, celle des entreprises et des particuliers, elle donne le vertige (73 000 milliards de dollars).

Certes, les USA bénéficient d’une rente de situation exceptionnelle. Le dollar est encore la monnaie de référence pour les échanges internationaux et pour les réserves des banques centrales. Mais ce privilège n’est pas éternel. La Chine et la Russie remplacent leurs réserves en dollars par des lingots d’or et une part croissante des échanges est désormais libellée en yuans. Les États-Unis vivent à crédit aux dépens du reste du monde, mais pour combien de temps ? Selon la dernière étude du cabinet d’audit PwC (« Le monde en 2050 : comment l’économie mondiale va changer ces 30 prochaines année »), les pays émergents (Chine, Inde, Brésil, Indonésie, Mexique, Russie, Turquie) pourraient peser près de 50 % du PIB mondial en 2050, tandis que la part des pays du G7 (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Japon) descendrait à 20 %. La chute de l’aigle est proche.

Bruno Guigue

Retrouvez Bruno Guigue, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2186457
    le 26/04/2019 par Le king
    La chute de l’aigle est proche

    L’Amérique est un empire et comme tel ne peut renier cette vocation sans se renier lui-même... la fin de l’empire signifierait la fin de l’Amerique elle-même.

     

    • #2186906
      le 27/04/2019 par marlon branleux
      La chute de l’aigle est proche

      Tout faux, les empires se renient toujours eux-mêmes et ne tombent jamais de l’extérieur que s’ils ont choisi de se saborder de l’intérieur. Et pour quelle raison se saborder de l’intérieur ? Parce que les empires affaiblissent toujours leur propre cœur qui finit toujours par se passer de ses conquêtes trop chères à conserver.

      L’Italie Romaine a conquis beaucoup de provinces alentours, mais l’antiquité tardive a montré que Rome elle-même était devenue une ville secondaire (les empereurs devenant nomades ou s’installant dans d’autres cités plus riches ou stratégiques : comme Ravenne ou Byzance) le fait est que l’Italie n’a redécollé en tant que grande puissance qu’avec la chute de son propre empire. La puissance maritime vénitienne, la réforme de la langue italienne, la richesse des cités commerçantes du nord de l’Italie ne fut possible qu’avec la fin de l’empire romain qui mettait dans le même sac d’une concurrence intenable petites cités italiennes et grand centres de commerce orientaux).

      Pareil pour nous, on a jamais été aussi riche que depuis que l’on a lâché nos empires coloniaux.

      L’empire US est une plaie pour le peuple et pour une part grandissante de l’establishment US (celle qui a permis l’élection de Trump et a interdit donc son assassinat comme pour JFK).

      L’empire US va mourir car tout empire mourra, il a déjà perdu en Syrie, il est en train de lâcher au Venezuela (ce qui signifie que le retour de bâton populiste dans l’ensemble de l’Amérique du Sud qui surviendra dans les années 2020 sera très dur à gérer) donc il serait bon parfois d’étudier un peu l’histoire.

      Je vous conseille de vous instruire sur l’Archéologie Romaine : très intéressante pour comprendre comment une cité-état peut mourir du fait d’être trop puissante.


  • #2186464
    le 26/04/2019 par LREM vers le Chaos Mondial
    La chute de l’aigle est proche

    Il ne faut pas oublier que les réserves d’or sont une goutte dans l’océan monétaire.
    En aucun cas, ils ne peuvent changer les choses.
    Parlons chiffres

    2120 tonnes d’or (réserves de la Russie) = environ 100 milliards d’euros, soit donc RIEN en regard du pib mondial, ou de la masse monétaire en euros (10 000 milliards d’euros, soit 100 fois plus)

    Les réserves d’or des US, sont d’ailleurs et de loin les + grandes du monde, supérieures à 8 000 tonnes, si on ajoute celles de la zone euro de 10 000 tonnes.
    Les patrons au niveau de l’or, ne sont ni la Chine, ni la Russie, ni l’Inde, qui même ensemble sont très très loin derrière ... mais bien les US et l’Europe

    Il faut arrêter toutes les élucubrations sur l’or qui d’un coup permettrait de remplacer le dollar...

    Ce qui crée l’étalon monnaie, c’est la cotation des matières premières dans une devise donnée, et plus exactement le pétrole sur lequel tout le reste s’aligne. C’est pourquoi les US font tout pour contrôler le golfe persique et le moyen orient, et font pression en permanence sur les autres producteurs récalcitrants : Iran, Russie, Venezuela etc

    C’est pourquoi la politique militaire des USA est indispensable à leur domination monétaire.

    Tout le reste c’est du flan.

     

    • #2186637
      le 26/04/2019 par basilea
      La chute de l’aigle est proche

      votre calcul repose sur la valeur actuelle de l’or. après l’entrée en vigueur de la réglementation Bâle 3 il y a un mois, il se peut que le prix de l’or s’envole


    • #2186661
      le 26/04/2019 par culturovore
      La chute de l’aigle est proche

      Je suis au regret de vous annoncer que vous êtes dans l’erreur cher Monsieur.

      L’or reste aujourd’hui la monnaie de réserve la plus fiable au Monde et aussi la plus importante quantitativement sur la quelle le FMI et la Banque Mondiale tableront le jour très prochain ou le dollar (puis l’euro) disparaîtront.

      Car vous omettez que ces institutions ainsi que la banque des Philippines sont les récipendiaires de l’or de président Marcos en 1950 : plus de 1 000 000 de tonnes (et non je ne me trompe pas dans le nombre de zéros). 400 000 sont aux Philippines, 200 000 en Suisse...

      Les Philippines seront, le jour ou l’or redeviendra monnaie d’échange, le plus riche du Monde !


    • #2186680
      le 27/04/2019 par Djamel
      La chute de l’aigle est proche

      Je suis d’accord.
      L’armée US sert à mettre au pas les récalcitrants au $.

      Mais concernant l’or, il suffit d’augmenter son prix pour le mettre au niveau de la masse monétaire actuelle.
      Concernant les 8000 tonnes d’or US, les derniers à les avoir vu (audité) sont morts. cela fait des décennie que les autorités US refusent tout audit. Pourquoi ?

      Est ce qu’une relique aussi barbare et inutile que l’or, serait secret défense ??

      Et enfin, je ne comprends pas pourquoi vous liez le stock d’or européen à celui des US.
      J’ai déjà du mal a lier le stock français avec celui de la Grèce ou de l’Angleterre (d’autant qu’ils n’en ont pas).


    • #2186694
      le 27/04/2019 par LREM vers le Chaos Mondial
      La chute de l’aigle est proche

      @basilea
      Le cours de l’or est manipulé, par les banques centrales notamment : la FED et la BCE, donc le cours de l’or ne risque pas de s’envoler (c’est facile, car ils contrôlent les plus gros stocks)

      Après, ok disons que l’or s’envole et... est multiplié par 10, https://www.les-crises.fr/images/08... ce qui est arrivé une fois en 120 ans (en dollars constants), a mis 10 ans, a duré quelque mois et le prix est ensuite revenu à la normale en 2 ans... les premiers bénéficiaires resteront les USA et l’Europe, totalisant 18 000 tonnes d’or, à des kms devant tous les autres réunis (30 000 tonnes, dont environ 3 000 contrôlés par le FMI) Ce qui veut donc dire que la montée du prix de l’or, bénéficierait.... à l’euro et au dollar.

      On peut prendre le problème sous n’importe quel angle, quand on contrôle 70% des stocks mondiaux d’or (10 + 18 + 3 / 30), on contrôle le cours, forcément, et en cas de hausse on est mécaniquement les 1er bénéficiaires


    • #2186721
      le 27/04/2019 par Toro
      La chute de l’aigle est proche

      @culturovore, ce que vous dites à propos de cet or phillipin est très intriguant. Disposez-vous d’informations supplémentaires à nous donner ? un site ? un livre ?


    • #2186862
      le 27/04/2019 par basilea
      La chute de l’aigle est proche

      @LREM
      je pense que les exemples du passé récent (du cours de l’or) ne sont pas suffisants pour déterminer la suite. il se peut que les pays, leurs institutions et leurs peuples commencent à douter sérieusement de la validité de la monnaie fiduciaire si elle n’est pas adossée sur qqch de plus concret, ce qui pourrait mener vers un retour à l’étalon-or, auquel cas le réajustement de la valeur du dollar pourrait se révéler plus importante que ce qui a été le cas pendant les 45 dernières années.

      concernant la manipulation du cours par les banques centrales, il y a un article très interessant publié dans un journal mainstream italien (il sole / 24 ore) qui explique comment les banques centrales ont maintenu le cours de l’or artificiellement bas dans les 2 dernières années (en émettant de l’or “papier”), afin de pouvoir en acheter un maximum avant l’entrée en vigueur de la réglementation Bâle 3 le 29 mars dernier, lequel fait passer l’or de “tier 3” en “tier 1”.

      http://news.goldseek.com/GATA/15523...


    • #2186894
      le 27/04/2019 par culturovore
      La chute de l’aigle est proche

      @ LREM vers le Chaos Mondial

      Vous persistez dans vos erreurs et entraînez tous vos lecteurs avec vous.
      Re-lisez mon commentaire précédent et argumentez contraire si vous trouvez des arguments, mais nier la réalité ne sert par la débat.

      L’Europe ne sera aucunement le premier bénéficiaire d’une remontée de la valeur or mais les Philippines. Ensuite, les 1000 000 de tones d’or sont prévues pour devenir une monnaie de conversion, un étalon et une monnaie de réserve pour l’ensemble des hommes le jour ou le dollar et l’euro vont disparaître, si les mondialistes de l’état profond américain ne mettent pas la main dessus avant (ce qu’a tenté de faire Christine Lagarde pour leur compte, mais que les gouverneurs des banques centrales ont bloqué car cet or selon Marcos appartient à l’ensemble de l’Humanité).

      Oui, le cour de l’or est manipulé par la Fed et les banques centrales. Selon Karen Hudes, la véritable valeur de l’or est deux fois et demi celle du cour actuel.

      @ Toro

      Les souces sont multiples mais je vais vous en donner 2 fiables :

      Karen Hudes (directrice juridique de la Banque Mondiale) avec laquelle je me suis entretenu au sujet de l’or et cette vidéo qu’elle m’a conseillé de voir :

      https://www.youtube.com/watch?v=MGr...

      Il faut ajouter la parution du journal CONTACT PHOENIX JOURNAL REVIEW volume 47 numéro 12.


    • #2187274
      le 28/04/2019 par LREM vers le Chaos Mondial
      La chute de l’aigle est proche

      @culturovore

      1) Karen Hudes ne travaille plus à la World Bank depuis 2007, et elle n’était absolument pas directrice juridique, mais legal advisor, comme il y en a des tonnes à la WB
      http://www.worldbank.org/en/news/pr...
      2) Karen Hudes délire complètement en affirmant que la terre est dirigée par une espèce humanoide (mais non humaine...), protégée par la Vatican notamment, enfin bon... n’importe quoi...
      https://www.youtube.com/watch?v=850...

      3) Le journal que vous citez est un pauvre journal quasi inconnu, et qui lui aussi répand des thèses fantaisistes.

      Tout ça est totalement délirant.
      D’ailleurs si les Philippines avaient ne serait-ce que 200 000 tonnes d’or (soit donc 7 fois les réserves mondiales officielles, soit donc 8 000 milliards de US$, ils continueraient à être un pays pauvre ?

      Franchement, comment pouvez vous relayer ce genre d’inepties ?


    • #2187554
      le 28/04/2019 par culturovore
      La chute de l’aigle est proche

      @ LREM vers le Chaos Mondial

      Fausse route, je vois que vous n’allez pas au fond des choses.

      Karen Hudes était bien directrice juridique, puis mise à l’écart parceque lanceur d’alerte, puis réintégrée quand elle obtint gain de cause devant les tribunaux. Christine Lagarde quant à elle pour malversations a perdu tout pouvoir au FMI et n’occupe le siège qu’à titre honorifique.

      Ses dires ont été corroborés par Bush lui-même qui a reconnu publiquement que les Philippines sont le pays le plus riche du Monde.

      Cette richesse est virtuelle car l’accord passé par Marcos avec le FMI et la Banque Mondiale est que ceux-ci sont dépositaires de l’or pendant 50 années mais que celui-ci reviendra aux Philippins. 200 000 sont stockées aux Philippines et les Philippins le savent, parlez-en avec eux si vous en connaissez, moi j’en connais, mais tant que l’or au FMI n’est pas libéré l’accord stipule qu’il reste bloqué aussi aux Philippines. Tout cela pour ne pas faire imploser le dollar bien entendu puisqu’il a renoncé à la parité. Cet or sera libéré le jour ou le dollar va disparaître.

      Ce que Karen Hudes dit sur les Homo Capensis peut vous sembler loufoque mais pourtant cette espèce existe bien puisqu’on a trouvé ses crânes disséminés de par le Monde et que ces crânes récents diffèrent de l’Homo Sapiens. Ce n’est pas plus loufoque que ce qu’ont écrit le colonel Philip Corso, pourtant un des initiateurs de la CIA et du complexe militaro industriel américain, le docteur Steven Greer et ses 500 témoins militaires devant toute la presse de Washington, ou l’ex minisitre de la Défense du Canada Paul Hellyer devant le Congrès américain et dans ses livres qui disent bien que d’autres espèces partagent la planète.

      Pourquoi traitez-vous le journal CONTACT que je vous donne comme référence de complotiste alors que la véritable information ne se trouve pas dans la presse mainstream mais dans la presse indépendante ? Que faites-vous sur ce site alors ? La vérité non officielle vous fait si peur ?


    • #2188054
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      Cet or n’appartient leur pas, il y a de l’or turc, libyen, iranien, nord-coréen, français et bien d’autres encore.


    • #2188059
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      @Djamel Un truc très important à savoir c’est que les États-Unis seront bientôt à cour d’or.


  • #2186465
    le 26/04/2019 par dixi
    La chute de l’aigle est proche

    Les États-Unis sont la nation la plus belliqueuse de l’histoire du monde, parce qu’ils désirent imposer des valeurs américaines aux autres pays.

    Cette phrase est très pertinente parce qu’elle reflète exactement la mentalité de ce qu’a toujours été le gouvernement de ce pays depuis plusieurs décennies par son arrogance .Voulant montrer ses muscles en permanence et en prenant des défaites en permanence, car à chaque fois les yankees sont repartis la queue entre les jambes et avec malheureusement ceux qui n’ont jamais revu l’Amérique .Les USA ont dépensé un argent fou dans les guerres alors qu’ils auraient pu le mettre dans leur propre structure, et leur éducation en abandonnant au passage les anciens combattants qui ont fini pour la plupart dans la misère, la drogue et la clochardise .Ce pays magnifique est géré par des prétentieux voulant faire la leçon au monde entier .

     

    • #2186641
      le 26/04/2019 par Le grand Meaulnes
      La chute de l’aigle est proche

      Selon le Washington’s Blog, les EU ont été en guerre 93% du temps de leur existence. Cela fait 222 années depuis 1776 (article est de 2015). Cela leur fait seulement 21 années de paix depuis leur naissance.
      James Lucas, dans un article bien documenté, comptabilise de 20 à 30 millions de victimes de leur zèle guerrier, depuis la 2e guerre mondiale.
      On croirait que ce pays n’a été créé que pour ça...

      https://washingtonsblog.com/2015/02...
      https://www.countercurrents.org/luc...


    • #2188066
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      C’est drôle tout ses constats qu’attendent de faire ses présidents une fois qu’ils ne sont plus en exercice. L’état profond n’a plus besoin d’eux alors ils peuvent se permettre faire le bilan de leurs conneries.


  • #2186466
    le 26/04/2019 par Heidi & the templars
    La chute de l’aigle est proche

    Ah bon, le budget militaire de la Chine en 2016 se situe au 2ème rang mondial avec une augmentation de 426% par rapport à l’an 2000 (cf SIPRI)...Aussi, selon un généalogiste islandais, Trump descendrait d’une lignée royale danoise et des Stuart...Raisonner sans réseaux est déraisonable.

     

    • #2188075
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      Ça s’applique surtout à vous qui balancez une info abracadabrante sans source. Il descendrait des Stuart rien que ça ? alors quoi il serait légitime au trône d’Angleterre ? réveillez vous ! l’empereur divin Trump est nu, il n’a aucun pouvoir, son mandat est en train de partir en vrille et est un fiasco, tout cela à cause de son gendre et de sa traîtresse de fille. Je ne sais même pas si c’est se n’est pas de sa propre volonté ou si il marche dans la combine depuis le début.

      Quand bien même cette info serait vrai, ça ne change rien au fait que son mandat est foutu, fermez le banc.

      Que leur budget soit élevé ou pas n’est pas la question, la Chine n’est pas en guerre avec le monde entier et investi massivement dans ses infrastructures comparée aux États-Unis.


  • #2186517
    le 26/04/2019 par Jean d’artois
    La chute de l’aigle est proche

    Toute proportion gardée , les causes du déclin de l’empire romain sont similaires à celles ci ; et je pense , à d’autres empires antiques également .
    C’est d’ailleurs intéressant de voir des images symboliques se recouper : l’aigle !

     

    • #2188088
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      Marxisme culturel, gauchisme, féminisme, multiculturalisme, décadence, une élite dégénérée déconnectée du peuple. Tout ça aura provoqué la fin de l’empire romain, au fond l’histoire ne change jamais et les mêmes causes provoquent toujours les mêmes effets. C’est juste que les humains ne retiennent pas les leçons de l’histoire.

      Peut-être est-ce parce que c’est hors sujet, mais Guigue a oublié de souligné que c’est l’église qui a sauver l’empire romain, l’église est le successeur de l’empire romain.


  • #2186542
    le 26/04/2019 par le glauque
    La chute de l’aigle est proche

    Une partie du peuple américain a déjà compris,l’autre partie est encore sous propagande ;résultat possible:la guerre ou le rétrécissement...


  • #2186553
    le 26/04/2019 par Jay
    La chute de l’aigle est proche

    Mais il me semble bien qu’il disait la même chose lors des ses discours avant les élections. Donc il a essayé mais n’y est pas arrivé.


  • #2186564
    le 26/04/2019 par René F.
    La chute de l’aigle est proche

    C’est un peu la même chose pour la France.

     

  • #2186569
    le 26/04/2019 par culturovore
    La chute de l’aigle est proche

    L’Amérique depuis 1940 s’est bâtie autour de son complexe militaro-industriel incluant les pétrôlières, la Nasa et les agences, Darpa, CIA, Norad, FBI, etc.

    De là est issu l’état profond qui gère les USA en sous-main et tente de mettre en place son NWO et sa gouvernance mondiale fasciste.

    Leur programme mondaliste est inscrit dans la pierre de la Georgia Stone pour ses grandes lignes, puis fut repris en détail et appliqué dans l’Agenda 21 entériné par l’ONU.

    Brezinski, une de leures âmes damnées, a expliqué que l’avenir serait technocratique. Entendez que leur gouvernance mondiale s’appuiera sur 2 choses : les technocrates, des techniciens du pouvoir mis en place par l’élite et non élus et la haute technologie pour réduire en esclavage les masses et les gérer.

    Cette haute technologie est préparée dans les 125 bases militaires sous-terraines aux USA dont certaines font la taille de Rhodes Islande. HAARP par exemple vient de là. Cette technologie leur donne 200 ans d’avance sur les européens, peut être moins sur la Russie et la Chine. Pour la maintenir au sommet la CIA est allée cherchée son financement dans les revenus de la drogue en Colombie et en Afghanistan. Par ailleurs près des 2/3 du budget militaire national voté par le Congrès sert à financer leurs "Black projects" (les projets opaques) si compartimentés, que pour certains, même le Président n’en a pas connaissance. Les membres du gouvernement secret de l’état profond eux si.

    Ces gens là, le jour ou les peuples se réveilleront n’hésiteront pas à appliquer les technologies pour pacifier les révoltes et réduire la populations de plusieurs milliards d’individus comme il a été clairement précisé dans l’Agenda 21. Voilà M. Guige à quoi sert l’argent des américains. Il y a bien longtemps qu’il ne sert plus à faire vivre l’Amérique mais à préparer l’avènement du New World Order, cet argent ayant été détourné pour servir les intérêts exclusifs d’une élite qui a pris l’Amérique en otage.

     

    • #2186823
      le 27/04/2019 par Patrull
      La chute de l’aigle est proche

      Vos propos ne sont soutenus par aucune preuve ou indice, ou étude.
      Devons-nous les prendre pour une vérité indiscutable ?
      Les nier ou les contredire, relèverait-il du négationnisme ?
      Allons, soyez un peu plus sérieux, même s’il y a probablement une petite part de vérité dans vos affirmations, le reste relève du délire psychotique.

      C’est quoi la marque de votre moquette ?
      J’en veux !


    • #2186883
      le 27/04/2019 par Mick224
      La chute de l’aigle est proche

      En voila un qui a tout compris. Merci, c’est très bien résumé.


    • #2186954
      le 27/04/2019 par voxpop
      La chute de l’aigle est proche

      Déjà les recherches que l’état profond des US a mis en place depuis des années n’ont pas forcément "200 ans d’avance" mon pauvre. Ce n’est pas parce qu’une personne haut gradé de cet état a pu dire cela lors dans son livre ou interview, qu’il faut s’attacher à le croire. Déjà parce que c’est dans son intérêt et l’intérêt du pays de le faire croire, on appelle cela le bluff, après sur quels éléments cela repose t-il d’avancer cela si l’on n’a pas de point de comparaison en face concernant d’autres pays comme la Russie par exemple. CQFD.

      Ensuite avoir fait des découvertes technologique c’est bien, mais pour que cela perdure, "il faut de l’argent" mon cher.
      Et si un pays perd en PIB il y a des conséquences d’investissement qui en pâtissent.
      Je dirais plutôt que rien n’est joué, et effectivement l’empire US peut sombrer.
      Vous oubliez des éléments historiques où bien des empires se sont éteints malgré des technologies avancés sur d’autres. Cela ne fait pas tout d’avoir une avance technologique sur d’autres pays, c’est une composante mais pas l’essentiel.


    • #2187290
      le 28/04/2019 par culturovore
      La chute de l’aigle est proche

      @ Patrull

      Je pense que vous êtes un Troll payé par le Système pour décrédibiliser les lanceurs d’alerte.
      Cela se voit même dans la formulation de votre discrédit. Je poste régulièrement de la ré-information qui me provient des meilleures sources et c’est la troisième fois qu’un troll utilise le même genre d’argument sans avancer le moindre argument contraire. Votre commentaire bidon est un copié-collé des 3 précédents. Et chose amusante, à chaque fois un nouveau pseudo et le commentaire se termine toujours par "vous avez fumé quelle moquette ?". C’est pour se rajeunir, car il y a bien longtemps qu’on utilise plus cette expression. La technique du troll est toujours de ridiculiser, de discréditer mais jamais de débattre. Un, parce que vous n’avez aucun argument contraire à avancer et deux, parce que vous ne pouvez niez la réalité, la vérité est toujours là.
      Votre pseudo Patrull cache votre identité Patroll qui veut dire en français patrouille des censeurs.

      @ voxpop

      Je ne suis pas "votre pauvre". Vous aussi me semblez être un troll qui vient en remettre une couche au regard de la pauvreté de vos arguments. Je pense que c’est vous qui m’avez censuré une première fois, lorsque j’ai parlé du Colonel Philip CORSO et de son livre dans lequel il explique pourquoi et comment les USA ont 200 ans d’avance. Il n’y avait que vous pour me ressortir mon information maintenant alors que je n’en parle pas dans ce commentaire. Les Russes ne sont d’ailleurs pas ma lotis non plus puisqu’ils ont défait les USA en Syrie en neutralisant leurs communications et celles de l’OTAN.


    • #2188094
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      @Patrull Bon, quand on ne sait pas le minimum serait d’aller vérifier les informations qu’on vous donne avant de vous moquer. Car tout se qu’il a dit est vérifiable, taper Agenda 21, Brezinski, HAARP pour les fameux projets opaques là par contre je m’avancerai pas mais tout le reste est vrai.


    • #2188101
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      @Voxpop Vous êtes contradictoire ! donc vous explicitement que ses technologies existent.


  • #2186587
    le 26/04/2019 par Keepitsafe
    La chute de l’aigle est proche

    Quand on a la monnaie de référence internationale, on ne peut qu’etre en déficit massif. C’est le résultat logique.

    Pour ce qui est du dollar lui-même, il restera longtemps encore monnaie de référence. Peut etre encore 1 siècle ! Aucun pays du monde, même la Chine, meme la Russie n’est capable de survivre à la mort du statut impérial du dollar. Meme en n’echangeant plus en dollar ! Meme en revendant ses dollars pour n’avoir que de l’or !
    Je crois que les gens ne se rendent pas compte de la puissance réelle du truc en fait.

    L eclatement des USA en plusieurs pays aura lieu bien avant ça.

     

    • #2188105
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      La puissance du dollar ne s’appuie que sur le fait que les États-Unis pointe une gâchette ses vassaux en leur forçant à acheter leur dette. De plus elle n’est basé que sur vent donc les pays sorties du dollar survivront à sa mort.


  • #2186711
    le 27/04/2019 par Patriote
    La chute de l’aigle est proche

    Lire de tels articles est déprimant.
    Penser que les USA vont tomber parce qu’ils doivent trop d’argent est aussi débile que croire qu’un troupeau de lions qui emprunterait les agneaux à un troupeau de moutons pour les bouffer allait à sa perte car les lions en échange dessinent un trait sur un rocher et que le rocher est presque plein. Et bien ils en trouveront un autre. Ils vont faire quoi les moutons au lions ??? HEIN ??? Exiger leur territoires ?? Les tuer ? Mééééééh non, hormis se faire bouffer eux et leur progéniture, ils ne peuvent strictement rien faire. si demain ils refusent de donner leurs enfants contre des traits gravés sur des rochers, Ben les lions les prendront et pis c’est tout.
    Hum, il en va de l’argent comme de la psychologie de la médecine de la science de l’écologie etc etc. Non seulement les moutons croient que ces traits sur des rochers ont une importance, mais ils ne savent même pas qu’ils sont des moutons, ni qu’ils sont dans la jungle. Leur langage de mouton a été créé par les lions pour qu’ils ne puissent même pas formuler dans leurs esprits les questions qui les pousseraient à un début de compréhension. Quand ils voient un mouton se faire bouffer ils voient un accident, quand ils voient des traits sur un rocher ils se sentent riches, quand ils organisent le plus les ventes d’agneaux et qu’ils reçoivent plus de traits à leur rocher ils pensent qu’ils ont réussi dans la vie. Et que de moutons qui écrivent dans les journaux l’évolutions des traits sur les rochers, que de professions de moutons qui étudient ou qui gèrent ces traits, des vendeurs de rocher, des moutons qui les gardent, d’autres qui les entretiennent... Ah oui parce que j’ai oublié de vous dire, toute la vie de ces moutons est basée sur le nombre de traits que chacun a sur son rocher. Bon si un mouton s’amuse à en graver un, les lions les bouffent direct. Et oui sinon les traits perdraient de leur valeur alors que là, ben ok on ne peut les manger, on ne peut s’en vêtir ni s’en servir d’outils ni quoi que ce soit, ils ne servent strictement à rien, certes, mais personne ne le sait et c’est dur d’en avoir.

     

    • #2186809
      le 27/04/2019 par Pitchou
      La chute de l’aigle est proche

      @Patriote
      Tous les empires se sont pris pour des lions, leur domination fut plus au moins longue ou courte. Aucun n’a survécu éternellement. Souvenez vous des années trente, ce pays s’est littéralement désintégré, il n’est pas seulement question d’un ennemi extérieur des states, non. Quand les tenants de walt street et autres salopards vendeurs d’armes et de pétrole trouveront un paradis pour leurs activités démoniaques(j’ai mon idée), l’oncle Sam descendra aux enfers plus vite qu’un mouton de sa bergerie. Croire qu’on peut tenir des peules éternellement à distance via une monnaie est une illusion des puissants, ils seront trahis par ceux là même qui font leur puissance car la volatilité des cours des marchandises et la rapidité des traitement sont une donne nouvelle qui suppose une interconnexion aussi néfaste au states qu’au reste du monde, non aucun empire ne tiendra face à cette domination des multi nationales et autres milliardaires apatrides. Ceux là même dont nous serons les sujets, et ça va aller de plus en vite à en croire le constat que chacun pourra faire, or ou pas or.


    • #2186888
      le 27/04/2019 par summam Identitatem
      La chute de l’aigle est proche

      C’est basique. Mais tellement vrai.
      C’est "l’histoire de la vie"......le cycle éternel.
      Pas si con à Hollywood.


    • #2187237
      le 27/04/2019 par Patriote
      La chute de l’aigle est proche

      @ Pitchou

      Salut Camarade.

      Je n’ai pas dit que les USA n’allaient pas tomber, mais que ça ne serait pas pour leur dette.

      Je pense en effet que les lions eux, ne tomberont jamais.
      Quand je regarde un tableau de la reine Margaux je vois la tête de la reine d’Angleterre, normal elles sont de la lignée des Capétiens, même si autant de ressemblance après 5 siècles est quand même surprenant, et je parierais mon espresso noix de demain matin que se retrouve également dans leur sang la lignée Julio-Claudienne, dont nombre de descendants se sont établis en Gaulle. Je ne pense pas qu’il aient finis métayers mais qu’au contraire ils ont naturellement créé les lignées des grandes noblesses. Qui d’autres auraient pu le faire d’ailleurs ??
      Tout ça pour dire que non, les lions ne mourront jamais. Ils sont une race supérieure au sens propre. Désolé mais bon, c’est un constat qui s’impose.

      Peut-être faudrait-il en tenir compte si l’on veut vraiment changer le monde, vu que ce seront toujours eux qui le dirigeront...

      Ceci n’est que mon avis.


  • #2186741
    le 27/04/2019 par Maneki
    La chute de l’aigle est proche

    Aucune mention d’Israël dans cet article. Jimmy Carter, très habile comme toujours, voudrait nous faire croire que les USA sont les seuls décisionnaires, or depuis la 1e guerre d’Afghanistan le budget militaire américain est majoritairement consacré aux intérêts israéliens.

     

    • #2186958
      le 27/04/2019 par voxpop
      La chute de l’aigle est proche

      Il y a aussi cette composante importante d’une grande partie de l’argent des américains qui approvisionne Israël.
      Mais concernant le budget armement et guerre des US, Carter a pleinement raison sur cette partie, et ce n’est pas annodin.


    • #2187665
      le 28/04/2019 par Maneki
      La chute de l’aigle est proche

      À voxpop :
      Il ne s’agit pas seulement « d’approvisionner Israël » comme vous dites (même si c’est effectivement le cas), mais de mener des guerres au seul profit du projet expansionniste du Grand Israël, les néconservateurs (comprendre sionistes) étant majoritaires au sein des instances décisionnaires américaines (notamment le complexe militaro-industriel) depuis le milieu des années 90.
      Quand je dis que Carter est habile, c’est qu’il a été aux premières loges des accords de Camp David, qui ont marqué le coup d’envoi de l’attitude étasunienne envers Israël (encore en vigueur aujourd’hui) consistant à faire semblant d’en avoir quelque chose à foutre des Palestiniens tout en cédant à toutes les exigences de l’état hébreu.
      Si les États-Unis n’étaient pas sous contrôle sioniste, le Moyen-Orient ne serait pas à feu et à sang, il est fondamental de le comprendre.


    • #2188119
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      Oui et c’est justement ce budget monstrueux s’élèvant à plus de 38 milliards de dollars chaque année depuis 1945 envoyé à Israël qui est en train de couler les États-Unis.


  • #2186742
    le 27/04/2019 par jeandelalune
    La chute de l’aigle est proche

    tous ceux qui les ont subis, en amis n’ont eu qu’un seul et même souhait :
    qu’ils foutent le camps le plus vite possible
    il faut avoir lu ce que fut " l’aide " américaine de l’après guerre, bref ....
    il faut avoir compris ce que fut me mirage americain des années 50/60
    la suite ne fut que décadence, vols et violences
    franchement, sans eux, the world could be great again


  • #2186799
    le 27/04/2019 par Stavroguine
    La chute de l’aigle est proche

    L’aigle a encore de beaux jours devant lui si vous voulez mon avis. Car ça serait sans compter sur la ruse des américains qui savent très bien tout ça et depuis fort longtemps.

    La solution est presque officielle, puisque c’est le NWO annoncé en 1990 par Bush père. Ce plan devrait marquer la fin du cycle capitaliste commencé à l’après-guerre. Ces cycles durent environ 75/80 ans soit la durée de vie d’un homme, égalité quand tu nous tiens...

    La fin du cycle et donc le début du nouveau sont donc pour très bientôt. On a même eu droit récemment à un - petit - tour de piste des économistes du système pour nous dire que tout allait ce casser la gueule... car ce sera la finance mondiale - entité abstraite à souhait - qui servira de détonateur et qui portera le chapeau.


  • #2186827
    le 27/04/2019 par cabalaconcept
    La chute de l’aigle est proche

    franchement si les USA n’étaient pas là , l’ONU n’existerait pas , il y aurait beaucoup plus de conflits aujourd’hui, la Chine ne fait pas la guerre avec des armes, elle ne peut pas ! par contre elle colonise partout en Afrique , en Europe , même dans les l’espace leur projet sont conquérant, quand la chine se sera suffisamment implanté pour s’imposer elle ne se généra pas, !
    pour exemple, la frégate Française qui vient d’être refoulé prés de Taiwan , c’est déjà en train de commencer , l’autre il a simplement les boules de voir Trump a la tête des Etats-Unis

     

    • #2188132
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      "Franchement si les USA n’étaient pas là, l’ONU n’existerait pas, il y aurait beaucoup plus de conflits aujourd’hui."

      Un argument aussi con que de dire que grâce à l’UE l’Europe n’est plus un continent en guerre. Et la Yougoslavie c’était quoi ? un festival de musique qui a mal tourné ? c’est bien les États-Unis sous mandat onusien qui on bombardé la Yougoslavie tout comme l’Irak, la Libye et la Syrie. Il y a toujours autant de conflits c’est juste que les états se drapent derrière le mandat onusien pour casser légalement la gueule à des pays sans défense pour leur voler leurs matières premières.

      La seule chose qu’empêche l’ONU c’est une nouvelle guerre mondiale, or tout le monde la veux cette guerre parce que chacun veux reprendre sa revanche pour se qu’il a subit à la précédente.

      Les européens continuent de se faire la guerre mais économiquement et la grande gagnante est l’Allemagne. Les hommes continuerons à se faire la guerre même sans l’ONU car c’est dans leur nature, il y a toujours eu des conflits, seulement à l’époque connaissant le prix à payer d’une guerre les souverains évitaient de provoquer inutilement les autres pays. Maintenant 95% des chefs d’états en particulier en occident, sont des clowns bellicistes doublé d’incompétents et pour la plupart des femmelettes.


    • #2188138
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      C’est le destin de n’importe quel pays d’étendre ses frontières. La Chine apporte des infrastructures et ne s’immisce pas dans les affaires des pays qu’elle investit ce qui n’est pas le cas des États-Unis, la Chine n’apporte pas la dégénérescence.

      Ils ont repousser cette frégate parce que pour eux Taïwan leur appartient et qu’elle n’avait rien à faire sur leur territoire.


    • #2188139
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      C’est le destin de n’importe quel pays d’étendre ses frontières. La Chine apporte des infrastructures et ne s’immisce pas dans les affaires des pays qu’elle investit ce qui n’est pas le cas des États-Unis, la Chine n’apporte pas la dégénérescence.

      Ils ont repousser cette frégate parce que pour eux Taïwan leur appartient et qu’elle n’avait rien à faire sur leur territoire.


    • #2188141
      le 29/04/2019 par Michelly58
      La chute de l’aigle est proche

      C’est le destin de n’importe quel pays d’étendre ses frontières. La Chine apporte des infrastructures et ne s’immisce pas dans les affaires des pays qu’elle investit ce qui n’est pas le cas des États-Unis, la Chine n’apporte pas la dégénérescence.

      Ils ont repousser cette frégate parce que pour eux Taïwan leur appartient et qu’elle n’avait rien à faire sur leur territoire.


  • #2186851
    le 27/04/2019 par Nuit blanche
    La chute de l’aigle est proche

    Pendant ce temps l’UE impose, par la coercition et la culpabilisation, sa version de la démocratie, des droits de l’homme et de l’égalité tous azimuts à sa population en important des centaines de milliers d’extra-Européens, dont des djihadistes, à raison de milliards d’euros par année.


  • #2186909
    le 27/04/2019 par nico
    La chute de l’aigle est proche

    Le truc c’est qu’il n’a jamais été question d’utiliser le budget des USA pour le profit peuple américain. Pour ceux qui contrôlent c’est pas du tout une perte.


  • #2186920
    le 27/04/2019 par LREM vers le Chaos Mondial
    La chute de l’aigle est proche

    @jamael et @basilea

    J’ai pris la masse monétaire comme exemple.
    Mais on peut prendre la capitalisation boursière mondiale qui est de
    100 000 milliards de dollars
    Pour que l’or devienne la référence il faudrait que le cours soit multipllié par plus de 100 !
    C’est impossible, un gramme d’or vaudrait 3700 euros, ça n’a aucun sens.
    Et même si ça arrivait, ce serait la FED et la BCE qui en seraient les premiers bénéficiaires, très largement.
    Sur le stock des US : la dette des US c’est + de 20 000 Milliards, je ne vois pas pourquoi ils iraient vendre de l’or en douce, pour gagner quelques centaines de milliards (sans que ce soit un vrai gain, car au final ils ne l’ont plus en stock), sur des décennies (!), alors qu’il leur suffit de faire marcher la planche à billets quelque mois

    Je lie le stock européen à celui des US
    1) car la zone euro a mis en commun indirectement ses réserves d’or, même si elles sont localisées en partie dans chaque pays membre. Tant que la zone euro existe en tout cas (en effet, dans la zone euro, il y a une coordination des ventes d’or par les gouvernements, pour éviter de faire plonger ou trop monter le cours).
    2) les us contrôlent largement la politique en Europe, y compris monétaire (Mario Draghi, ex Goldman Sachs, est gouverneur de la BCE, avant Trichet est président de la trilatérale)
    3) en cas de tentative de faire un yuan/or ou un rouble/or, l’UE aurait tout intérêt a écraser cette initiative avec les US, ou en tout cas y serait forcé par les US

    De toutes façons, même une augmentation du cours de l’or X10 ou +, ce qui est déjà fortement improbable, aboutirait directement à un renforcement du dollar et de l’euro qui peuvent le cas échéant être directement assis sur 70% des réserves d’or du monde...

    Pour finir, il ne faut pas oublier que les US et l’UE ont la possibilité de contraindre les acteurs nationaux à accepter de force l’euro ou le dollar contre leur or. c’est ce que Roosevelt a fait dans les années 30

    L’or étalon, c’est un mythe terminé, qui n’a aucun sens, puisque je le répète, l’état a en + la capacité de saisir tous les stocks de ses ressortissants (y compris expatriés) et/ou de les contraindre à les apporter à l’état.

    C’est à dire que même s’il y avait un yuan/or ou un rouble/or, l’état pourrait contraindre tous ses citoyens (y compris expatriés) à les lui donner en échange de dollars pour les us ou d’euros pour l’europe et couler l’initiative directement.

     

    • #2187576
      le 28/04/2019 par Lone Wolf
      La chute de l’aigle est proche

      Pour que l’or devienne la référence il faudrait que le cours soit multipllié par plus de 100 !
      C’est impossible, un gramme d’or vaudrait 3700 euros, ça n’a aucun sens.

      déjà votre raisonnement commence par un non sens. Si un gramme d’or vaut 3700€, cela signifie que l’euro a chuté et non pas que l’or a grimpé ........ Donc un gramme d’or à 3700€ a un sens : l’euro ne vaut plus rien.
      bien à vous.


    • #2187831
      le 28/04/2019 par LREM vers le Chaos Mondial
      La chute de l’aigle est proche

      @Lone Wolf
      N’importe quoi
      Ca n’est jamais arrivé, y compris que le dollar n’ait plus de valeur.
      Tous les actifs sont libellés en dollar ou en euro... Réfléchissez un peu, on ne parle pas du Mozambique.


  • #2186955
    le 27/04/2019 par spirit
    La chute de l’aigle est proche

    Jimmy Carter est le dernier président en vie qui a connu l’URSS... !!
    Pacifiste,il voulait démanteler la course aux armements pour la consacrer aux investissements civils...Le deuxième choc pétrolier consécutive à la chute du Shah d’Iran,a causé sa perte !
    Reagan a prit à contre-pied sa politique et l’a installé jusqu’à aujourd’hui...une domination par le chaos devenu incontrôlable et que le monde entier paye...Sauf un petit coq...Du moins,pour l’instant !


  • #2186972
    le 27/04/2019 par François Desvignes
    La chute de l’aigle est proche

    La guerre est inhérente au protestantisme pour deux raisons :

    - la première méconnue même des catholiques c’est que le protestantisme ne reconnait pas les 7 sacrements. Or c’est par les 7 sacrements que l’Eglise catholique a conquis pacifiquement le monde antique et élevée la barbarie au rang de la civilisation enfin a empêché la civilisation de retomber dans la barbarie.

    C’est ainsi que dans la société les violences aux personnes sont inversement proportionnées à la pratique des sacrements catholiques par la population.

    - la seconde c’est que la guerre est la conséquence nécessaire avec le matérialisme de l’individualisme qui est une invention de l’Humanisme de la Renaissance . or cet humanisme de la renaissance a sa religion qui est sa philosophie fondatrice et cette religion est le protestantisme : Erasme est l’ami de Luther qui sont les pères des guerre de religion qui sont des guerres protestantes.

    Or la définition de la guerre protestante c’est omnia contra omnes car si chacun est homme dieu alors chacun est l’adversaire de son prochain.


  • #2186976
    le 27/04/2019 par christian
    La chute de l’aigle est proche

    À l’instar de J.C. Romand, le constat étant de plus en plus flagrant, les ÉU (son pouvoir profond) vont ils se débarrasser de ceux à qui ils mentent/exploitent depuis plus d’un demi siècle ?
    Je ne plaisante pas, la réaction d’un fauve (d’un menteur) acculé/blessé prend des proportions violentes.


  • #2187043
    le 27/04/2019 par H. K. Daghlian
    La chute de l’aigle est proche

    Le jour où ils n’arriveront plus à imposer par la force le dollar comme standard d’échange, ils ne tiendront plus que sur la confiance et l’amitié qu’ils auront gagné du moment de leur force...c’est à dire de pas grand monde. Au vu de l’évolution récente en Syrie et actuellement au Vénézuéla, ce jour n’est plus très loin. Ce qu’il y aurait à craindre, c’est le dernier soubresaut dans lequel, ils emporteront avec eux tous ceux qui les auront suivi aveuglément dans leur folie et a qui ils auront servi de modèle. Ils voudront bien tabasser des pays faibles pour pouvoir leur imposer cette politique et subsister encore, mais je doute que les puissances émergentes les laissent faire comme de l’époque de l’URSS.

    Et puis c’est un pygargue, il n’existe aucune espèce d’aigle avec le col blanc :)


  • #2187494
    le 28/04/2019 par Louis Delga
    La chute de l’aigle est proche

    Comme tout empire à la symbolique de l’aigle dans le passé, les USA vont se casser la gueule, et les conséquences néfastes seront terribles et mondiales. C’est en choisissant dès aujourd’hui les bons partenaires que cet impact en sera réduit, ce que ne fait pas la France.
    Le dollar n’est bientôt plus la référence, leur consumérisme outrancier néfaste pour l’individu et l’environnement (repris hélas par tant de pays aujourd’hui), et les intentions belliqueuses permanentes de cette nation, sous couvert d’un budget à crédit épouvantable qui y est consacré, vont entrainer le déclin définitif des USA dans un avenir relativement proche, c’est une certitude.
    Alors oui, ils sont spécialistes dans la lâcheté et la manipulation, capables d’organiser des conflits ou des actes de manière à faire perdurer leurs modèles délétères en détournant l’attention sur les zones extérieures, mais ils seront inévitablement rattrapés par la réalité, je pense, avec des conflits internes à leur pays dans les prochaines années.
    Quant à ceux qui croient encore aux "valeurs américaines" ou au "rêve américain" comme je peux le lire parfois dans certains commentaires, j’éprouve un grand sentiment de désolation.


  • #2187585
    le 28/04/2019 par YesˆComment
    La chute de l’aigle est proche

    Toujours délicat pour un chroniqueur, « ancien haut fonctionnaire », de s’autoriser à livrer des jugements dans des domaines bien éloignés de ses hautes études… et n’ayant pas eu à se pencher sur le monde des entreprises et de l’économie.
    Cette extraction de chiffres est ainsi aussi caricaturale, pour prendre la température de l’économie Américaine, que l’est ce titre… racoleur pour les « Never Trumper » Les démocrates, et une grande partie des républicains, avaient également prévu la chute de l’aigle, qui a fondu sur eux…


  • #2190127
    le 02/05/2019 par SC31
    La chute de l’aigle est proche

    Si vous lisez l’espagnol :
    https://www.yucatan.com.mx/internac...
    En moins de 6 mois, 3 enfants guatémaltèques recueillis dans un refuge frontalier côté américain décèdent après leur arrivée sur le territoire américain.
    Il est aussi là le déclin des Etats Unis.


  • #2199486
    le 16/05/2019 par Mounir Almoussa
    La chute de l’aigle est proche

    Toutes les villes syriennes ont souffert. Aux boulevards, aux autoroutes, et de part en autre, mais plutôt partout, commencent et se développent les ruines, les maisons dont il ne reste que les quatre murs noircis, les maisons effondrées et couchées à terre ! Pas en vain dira-on que c’est l’Amérique, son alliance, et leurs milices terroristes qui, de ces destructions, en sont responsables.


Commentaires suivants