Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La condamnation d’Alain Soral pour le clip Gilets jaunes vue par le site américain The Unz Review

Note de la rédaction

Le site américain The Unz Review a été fondé en novembre 2013 par le juif américain Ron Unz, diplômé de physique à l’université Harvard puis fondateur d’une société d’analyse financière revendue à Moody’s. Candidat républicain malheureux en Californie, il se fait ensuite connaître pour ses diverses positions politiques conservatrices sur de nombreux sujets d’actualité. Des personnalités de renom comme Paul Craig Roberts ou Norman Finkelstein ont écrit sur le site The Unz Review.

Alain Soral condamné à 2 ans de prison pour avoir partagé
une vidéo de rap anti-Rothschild Gilets jaunes

Il pourrait payer plus de 170 000 € en amendes et indemnités

 

L’intellectuel citoyen-nationaliste et antisioniste français Alain Soral a été condamné la semaine dernière à deux ans de prison pour avoir partagé une vidéo rap intitulée Gilets jaunes.

Le clip musical (à regarder tant qu’il en est encore temps) est typique des Gilets jaunes qui dénoncent les élites médiatiques, politiques et financières françaises et plaident en faveur de la démocratie directe, notamment un fameux projet de référendum d’initiative populaire (RIC).

La vidéo plaide également en faveur de l’abrogation de la loi bancaire de juin 1973, connue sous le nom de « loi Pompidou-Rothschild », du nom du président français de l’époque et de la banque d’investissement pour laquelle il avait travaillé. Les critiques affirment que la loi a réduit la France à l’esclavage de la dette en la rendant dépendante des marchés financiers pour les prêts plutôt que de l’autofinancement par la banque nationale.

La vidéo présente également un brasero où diverses figures sont brûlées symboliquement : le président Emmanuel Macron, divers médias (TF1, Le Monde, BFMTV...), la banque Rothschild et, plus problématique, une élite juive puissante (Jacques Attali, Bernard-Henri Lévy, Patrick Drahi).

Le rappeur le fait remarquer : « Et si on parle des médias et de Macron, il faudra parler de Drahi. Son compte en banque est en Israël et il ne paie pas d’impôts ici ». Drahi, un oligarque franco-israélien-portugais né au Maroc et résidant en Suisse, a acheté ces dernières années une grande partie des médias français.

Au cas où la dénonciation des élites du pouvoir judéo-mondialiste et judéo-sioniste dans les sphères financière et médiatique n’était pas suffisamment explicite, la vidéo affirme également :

« Il ne s’agit pas d’une soi-disant minorité opprimée. Il s’agit de la majorité délibérément négligée [des travailleurs, des agriculteurs et des retraités]... La France a décidé de se libérer des Rothschild. »

Au fur et à mesure que les mots « minorité dite opprimée » sont prononcés, des images du dîner annuel du CRIF – l’influente organisation officielle juive française de lobbying – sont projetées, un événement où la crème de la crème de l’élite politique et médiatique française vient régulièrement faire génuflexion.

Le rappeur loue les « prolo patriotes » (travailleurs patriotes) qui se lèvent et dénonce les « parasites » oligarchiques qui s’enrichissent tout en exigeant l’austérité pour les masses. La chanson se termine : « Les Français en ont assez de ces parasites. Les Français en ont marre, c’est pas raciste. Soulèvement national ! » L’auteur est un certain Rude Goy.

Divers symboles pro-arabes et pro-musulmans sont inclus. Drahi est mentionné tandis qu’une veste à capuche pro-Palestine est mis en valeur. Le rappeur porte un keffieh à la mode. Alors qu’un journaliste grand public avertit avec anxiété que l’État français est sur le point de s’effondrer face aux manifestants, le rappeur répond : « Inch Allah » (si Dieu le veut en arabe).

La vidéo entremêle ensuite habilement les préoccupations de la majorité des gens au sujet de la subversion de la démocratie française par la haute finance avec une dénonciation du rôle spécifique du pouvoir de l’élite juive dans ce processus. Il n’y a pas d’antisémitisme généralisé ni d’attaques contre les juifs du quotidien.

Les images d’oligarques et d’intellectuels juifs brûlés symboliquement – aux côtés des médias grand public et du président français, que l’on s’en rappelle – ont mis en colère un certain nombre d’organisations juives militantes et (pour la plupart juives) « antiracistes ». J’imagine que ces images leur semblaient tout à fait auschwitzesques.

Les groupes ont poursuivi Soral pour « avoir donné une énorme visibilité à cette vidéo en la publiant sur son site web » et ainsi promouvoir la théorie antisémite d’une « conspiration juive ».

Notez que Soral n’a pas créé la vidéo : il l’a simplement partagée sur son site web, comme il l’a fait pour d’innombrables autres vidéos sur les Gilets jaunes. On peut se demander si le fait d’établir un lien vers la vidéo est également considéré comme un acte délictueux. Probablement pas, ou seulement si vous vous appelez Alain Soral. Cela vous en dit long sur l’arbitraire juridique de ces lois de censure et de ces lobbies ethniques liberticides.

Soral devra également payer une amende de 45 000 euros et des dizaines de milliers d’euros à titre de « compensation » aux diverses organisations juives et/ou professionnelles militantes « antiracistes » lésées. C’est ce qu’on appelle faire de bonnes affaires.

Par coïncidence, ou non, la banque BNP Paribas a tout simplement fermé le compte bancaire d’Égalité & Réconciliation, l’organisation contre-culturelle influente d’Alain Soral.

On peut supposer que la décision du tribunal fera l’objet d’un appel. Cependant, le nœud coulant semble se resserrer autour de Soral. Plus tôt cette année, il a également été condamné à un an de prison pour avoir partagé une caricature mettant en lumière diverses mystifications de l’Holocauste (abat-jour, savon, etc.).

Soral a toujours dit que les vrais intellectuels doivent inévitablement se heurter tôt ou tard aux autorités. Un intellectuel qui défend vraiment ses idées « passera par la case prison », comme l’ont fait Pierre-Joseph Proudhon ou Charles Maurras.

Quoi qu’il arrive, de plus en plus de gens sont sensibilisés au pouvoir et aux privilèges considérables d’un certain groupe ethnique par le simple fait d’emprisonner un intellectuel français au nom de leurs organisations lobbyistes.

 

Une traduction E&R

 


 

Pour soutenir Alain Soral dans son combat pour la vérité,
rendez-vous sur la page de financement participatif dédiée :

 


 

Afin de rendre compte de ce qui est poursuivi,
nous remettons ce clip au jugement des internautes :

 

Un clip relayé par E&R parmi de nombreux autres dans le cadre du mouvement des Gilets jaunes comme le prouve cette compilation :

 


 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A partir du moment où le message se focalise sur la majorité délibérément négligée que sont les citoyens dans la rue et dans la souffrance, il n’y pas de légitimité à victimiser la minorité oligarchique dominante et oppressante, sinon affirmer le contraire serait une inversion accusatoire et un détournement du propos engagé dans la vidéo et dans la réalité.


  • c’est fou, pour avoir un point de vue objectif faut lire la presse US


  • 750 millions sur 4 ans pour les hôpitaux alors que les subventions pour la presse servent à renforcer des sociétés de presse appartenants à des milliardaires, au nom de la pluralité de l’information. Quelle mascarade, Gilets jaunes demandez les ces 1,5 milliards mal attribués chaque année.


  • Ron Unz est allé très loin.
    Par exemple, un article est intitulé :"American Pravda : Holocaust Denial"
    Dans d’autres articles, il attaque frontalement l’ADL et l’AIPAC.

    Ils n’osent pas s’en prendre à lui pour deux raisons :
    1. Le premier amendement risque de les faire perdre.
    2. Ca ferait énormément de publicité à Ron Unz et serait donc très dangereux pour eux.

     

  • J’adore ce clip, le mec est vraiment doué... Salutations


  • Un sobre constat. L’indignation y manque, mais bon, ici nous n’en manquons pas, bien que, à force d’entendre piailler les faux indignés, le mot indignation ait perdu de son impact, plutôt mis en réserve. Merci à cette revue.
    Il est hors de question que AS fasse de la taule dans un pays dit développé et civilisé, pour avoir relayé une vidéo, point.
    D’autres appuis internationaux suivront, c’est inévitable.


  • Ah ! La belle démocratie, les droits de l’homme, liberté d’expression.
    On peut tout dire, critiquer le Christ, l’Islam, tuer du musulman, du blanc chrétien, du noir africain et, la liste est très longue mais, dès qu’il s’agit de rire, de chanter, de dénoncer et de dire la vérité là ce n’est plus toléré, c’est de l’antisémitisme, c’est la prison, la condamnation à des milliers d’euros, à l’exile et aux matraquage, à l’éborgnage, à l’amputation des membres et ça ! c’est normale et vous continuez à votez pour ces larbins aux ordres de ce qui nous traite de la sorte ? Alors je dirais que le mal est en nous, on se laisse faire.
    Je termine cette citation du coran : Dieu nous Dit, Allah ne change pas un peuple jusqu’à ce qu’il change ce qu’il a lui même.


  • De mon point de vue, ni Alain Soral, ni Egalité & Réconciliation sont "anti-sémite" pour plusieurs raisons :
    Premièrement un askénaze ou un sépharade est-il sémite ?
    Deuxièment les palestiniens sont sémite !
    Troisièment l’anti-sionisme est de mon point de vu pas anti-sémite et les "scions du bois" font-ils exprès de faire un amalgame entre anti-sionisme et anti-sémitisme ? Je pense que s’il le font exprès, alors je trouve cela malhonête [< excusez moi je ne sais pas comment ce mot s’écrit].

     

    • Sémite désigne scientifiquement des langues, pas des races, peuples ou religions.

      Le mot anti-sémite a été créé par les premiers anti-sémites eux-mêmes, car ils ne voulaient pas être appelé judéophobes car ils se foutaient de la religion, mais ils revendiquaient leur haine de la supposée race juive.


    • Les races n’existent plus.
      La notion de race a été enlevée de l’article 1 de la constitution en 2018.
      Constitutionnellement, il y a une espèce humaine, point barre.

      Donc toutes ces polémiques et accusations de racisme, c’est caduque.

      En gros, si je suis anti black, je ne peux pas être condamné pour racisme.
      Si je suis anti Arabe, je ne peux pas être condamné pour racisme.
      Si je suis anti blanc, je ne peux pas être condamné pour racisme.
      Si je suis anti jaune, je ne peux pas être condamné pour racisme.

      A la rigueur, je peux être condamné pour xénophobie ou pour ethnocentrisme.

      La judéophobie renvoie à une notion de rejet basé sur la peur du peuple juif : C’est un particularisme de la xénophobie.
      L’antijudaïsme, renvoie à une notion d’hostilité envers la religion juive.
      Donc l’antisémitisme, c’est de la judéophobie et l’antisionisme est de l’antijudaïsme dans la problématique de l’état juif en Palestine.

      Donc comme la République est une séparation de l’Eglise et de l’état, comprendre les religions et l’état, le lobby sioniste s’est empressé de sommer Macron de poser l’égalité suivante : antisémitisme = antisionisme.

      Comme cela, l’antisionisme rentre sous le coup de la loi au même titre que l’antisémitisme.

      Ou comment violer le principe laïc pour protéger de la critique un projet politique et religieux.


    • Bien vu le semistisme ne concerne pas du tout les juifs, mais ils se servent de ce mot "fourre tout", marketing’ comme ils le fond pour beaucoup d’autre chose... Dixit un certain musicien de jazz d’origine israelienne et devenu britanique bien connu sur ce site et ami d’ AS...


  • Cet article est excellent. Et la vidéo du clip de la même qualité.
    Même si l’on n’aime pas vraiment le rap, cette vidéo qui reflète la réalité du ressenti du peuple français dans sa majorité, et ses différentes composantes, est un morceau d’anthologie que l’on ne se lasse pas d’écouter !
    Poursuivre Monsieur Alain Soral pour le simple relais de cette vidéo, démontre bien, si cela était encore nécessaire, la perfidie, et la perversion de l’élite au pouvoir.


  • Soral soutenu par des juifs americains ! faut le faire ! et ca met pas la puce a l’oreille a certains ici de voir que peut etre ce ne sont pas LES juifs que Soral menace...mais la toute puissance d’un groupe de personne qui n’a d’ailleurs aucune spiritualite et qui ont juste peur pour leur portefeuille voire la connexion de leur tete a leurs epaules...pas besoin d’etre juif pour etre un connard...certains blanc blanc soit disant de souche sont des enculés de compet’ et ce depuis la fin de la royauté


  • Il y a de bonnes feuilles chez Ron Unz. Un travail de qualité, pas du tout le genre grande gueule. Un homme honnête sur le plan intellectuel : ca devient rare en ce bas monde !
    Pour ceux qui ne maitrisent pas l’anglais, le Saker francophone publie parfois ses traductions en français.

     

    • Ron Unz maintient un fil sur son site : "La Pravda Américaine", dont le Saker francophone (merci de ton rappel Paul82) donne des traductions.

      J’encourage Tout Le Monde à venir lire ces longs articles, mais qui valent leur pesant d’informations sourcées. C’est aussi pour ceux qui veulent comprendre l’Empire qui nous a absorbés, du point de vue d’un juif américain conservateur critique (mettez les adjectifs dans l’ordre que vous voudrez).

      Les articles sont toujours structurés avec le même canevas (soit : "L’Histoire de l’Homme qui a Pris la Pilule Rouge) (HHPPR) :
      - 1 ) j’ai grandi en croyant que ...
      - 2 ) Mais un jour, j’ai découvert ...
      - 3 ) En m’intéressant de près à cette chose incroyable, je me suis aperçu qu’en fait ...
      - 4 ) Voilà comment on peut aussi regarder ce que je croyais quand j’étais enfant.

      C’est très efficace, cruel avec les groupes oppressifs qui ne vont pas à la messe, et très bien écrit, argumenté et sourcé. Une sorte d’anti-histoire des États-Unis d’Amérique du Nord.


    • la seule surprise c’est que Ron Unz a la certitude que les astronautes d’Apollo ont bien marché sur la Lune.
      tout en autorisant un certain MoonLandingSceptic de publier le 1er avril 2019 (eh oui) un article détaillant le canular sur le site de Unz Review, il a bien pris ses distances en déclarant que pour lui le sujet était clos, à la grandes surprise de ses lecteurs (j’ai parcouru les 1000+ commentaires sous l’article en question)


    • @ sceptique, comme d’habitude, il faut prendre de la hauteur pour comprendre les véritables enjeux.

      Contexte de l’époque : Guerre froide, USA vs URSS, Capitalisme vs communisme.
      Moon Landing : 600 millions de téléspectateurs en live, soit 1/2 milliard, ce qui est colossal pour l’époque, en relatif, ca doit être l’évènement le plus regardé à la TV de tous les temps.

      On est dans le spectacle intégré, il y a eu un avant et un après Apollo XI.
      Le 11 septembre, fut sa réplique, en plus puissante à cause du progrès technique et notamment de la dispersion quantitative des images en boucle provoquant un matraquage des masses supérieur.

      A partir de ces deux évènements, la société marchande n’a fait que capitaliser et continue de le faire en entretenant la polémique du Moon Hoax.

      Ce que je veux dire, c’est que les thésards des complots Moon Hoax ou 11/09 combattent des moulins au nom de la prétendue vérité, comme si cette dernière était importante.
      Le mal a déjà était fait, le spectacle est passé dans la conscience collective et à part remonter le temps et l’annuler, on ne peut plus rien.

      Et même dans l’hypothèse d’un ou deux mensonges avérés, le spectacle continuera, soit avec un prochain Moon Landing soit avec un Mars Landing un peu plus tard, cette fois-ci avec probablement plusieurs milliards de connectés en live.

      Le véritable enjeu pour les maitres du monde, c’était le spectacle et non de savoir si c’est vrai ou faux, possible ou impossible, plausible ou pas, ces questionnement sont totalement négligeables par rapport au spectacle prioritaire.

      A méditer.


  • A n’en pas douter, il faut s’honorer d’avoir une justice qui toujours est au service des puissants, tout comme la girouette obéit au vent. Les mêmes qui condamnaient les résistants, sans état d’âme ont condamné les collabos. On peut tout de même s’interroger sur la mansuétude qu’elle a eu à l’égard des lyncheurs de Rouen, la prison ferme n’a été mise en oeuvre qu’après qu’il y ait eu mort d’homme, mais c’est vrai que pour cette affaire, les victimes étaient des goyims et qu’il n’était nullement question d’antisémitisme !


  • De nombreux billets de Unz sont traduits sur le site du Saker francophone.


  • Les déboires et infortunes judiciaires rencontrées par Soral et Dieudonné ont un caractère exclusivement politique et sont déclenchées in personam dans le but de faire mal, de nuire et de porter un préjudice certain, grave et irréparable. Bien avant qu’ils subissent la violence de l’institution judiciaire de l’état, d’autres comme moi ont eu à la connaître et à en faire l’amère expérience. Certains magistrats et procureurs ont des comportements criminels et n’hésitent pas à tordre le coup aux lois et à la déontologie en triturant les faits, en confectionnant des faux notamment par l’usage de l’anti-datage, de la dissimulation, du tri sélectif et de la fiction. Il ne redoute pas la loi car ils se protègent mutuellement et sont membres d’une secte agissante complexe aux ramifications étendues et sur le territoire national et sur le continent et dans le monde occidental.


  • Excellent article mais aussi, excellente traduction !


  • "Les droits de l’homme" en réalité tout était déjà dans le titre depuis la révolution.
    Droits de l’homme, et non pas des animaux que nous sommes.


  • The Unz Review est probablement le site américain qui ressemble le plus au site d’Egalité et réconciliation. Articles fouillés, non dénués d’humour, revue de presse et remise en cause des dogmes de la doxa, y compris concernant les heures les plus sombres de notre histoire.
    Si le site Démocratie participative s’est inspiré du Daily Stormer pour donner dans le néo nazisme rigolard, Égalité et réconciliation a précédé de plusieurs années The Unz Review. Il est malheureusement devenu assez rare que la France soit à l’avant garde de l’Amérique, le fait devait donc être souligné !


Commentaires suivants