Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"La confidentialité informatique n’existe pas, la CIA peut contrôler chaque routeur"

Il a été révélé que la CIA espionnait les ordinateurs de citoyens et que les données de millions d’électeurs américains avaient été trouvées sur un serveur non protégé. L’expert John McAfee revient pour RT sur ces graves problèmes de cybersécurité.

 

Wikileaks a publié en juin de cette année de nouvelles informations sur un projet de la CIA intitulé Cherry Blossom. Depuis 2007, l’agence utilisait des routeurs domestiques piratés comme appareils d’écoute.

En parallèle, une entreprise spécialisée en cybersécurité et basée en Californie aurait trouvé les données de 198 millions d’électeurs américains sur le serveur non sécurisé Amazon Cloud. Données personnelles et inclinaisons politiques s’y trouvaient.

 

Comment de telles quantités d’informations ont-elles pu être accessibles sans le moindre mot de passe ?

Des faits de piratage ont lieu constamment. Ce qui me préoccupe n’est pas le fait que les informations soient disponibles – vous pouvez toutes les acheter auprès de Google. Ce qui m’inquiète est comment ils ont eu accès à ces informations. Mon numéro de téléphone, mon adresse, mon âge, mon état civil, si j’ai foi ou non en l’Obamacare, ce que je pense de l’immigration, ce que je ressens quant à notre politique nationale... cette base de données contient toutes les tendances politiques de pratiquement tous les adultes aux États-Unis. Ne devrions-nous pas plutôt nous poser la question de comment cette société a obtenu ces informations ? C’est ce qui me préoccupe. Car en fin de compte, dès lors que vous avez mis des informations sur une base de données, le fait est qu’elles seront piratées, elles seront rendues publiques. C’est un fait, et nous devons nous sentir concernés, mais le plus important est la question du « comment ».

Cela a pu avoir lieu car des entreprises telles que Google et Facebook ont acquis des données sur chacun d’entre nous : quels blogs nous visitons, nos messages sur Facebook ou sur Twitter... tout cela est capté. Il n’y a aucune confidentialité. [...]

 

WikiLeaks vient de publier des documents secrets révélant que les routeurs domestiques de différents fabricants pouvaient être transformés en poste d’écoute pour la CIA. Cela ne vous semble-t-il pas choquant ?

Comme tous les professionnels en matière de cybersécurité, je le savais. J’ai déjà parlé de cela. Et ce n’est pas seulement la CIA. Les hackers peuvent pénétrer dans pratiquement tous les routeurs domestiques américains. La CIA peut prendre contrôle d’un routeur, surveiller tout le trafic et même ajouter des logiciels malveillants à tout appareil connecté à ce routeur. Personnellement, je ne me connecte jamais aux systèmes wi-fi, je me sers de la LTE sur mon téléphone. Je sais que cela semble fou, mais c’est le seul moyen d’assurer ma sécurité. Car chaque routeur, aux États-Unis, est suspect.

Nous avons alerté à ce sujet pendant des années, mais personne n’y a prêté attention jusqu’à ce que WikiLeaks en parle. Tout cela est dévastateur en termes d’impact sur la vie privée des Américains. Car dès lors que le routeur est compromis, les téléphones portables qui y sont attachés, votre ordinateur portable, votre ordinateur de bureau, votre tablette... tout est infecté. Piratant, ils peuvent non seulement consulter vos données mais aussi écouter les conversations et vous surveiller à l’aide des caméras de vos appareils.

Vers la surveillance généralisée ? Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • chaque appareil connecte au net est donc un "telecran" d’orwell,c’est a dire un micro voir une camera de surveillance. je reste persuade que quand linky sera la,ce sera chaque appareil ELECTRIQUE branche qui pourra transmettre via cpl des infos au net.

     

    Répondre à ce message

  • Comment certains ont-ils pu en douter ? C’est une évidence !

     

    Répondre à ce message

    • #1761542

      Pourtant il y en a un paquet qui vous disent : moi avec Linux..gnagnagna, moi j’utilise un vpn et toc ! Prends un mac et tu verras... Il suffit pourtant de réfléchir ne serait-ce qu’un tout petit peu : Les meilleurs pirates informatiques se font attraper même en roulant dans des van’s. Ha ça, pour vendre du matos soit disant indétectable, il y a du monde ; business is business, mais même les états se font prendre. Allo, ta pas de shampoing !? Je pense que pour "essayer" de brouiller les pistes, il faut une énorme logistique et un max de fric, mais ce n’est que mon avis. Je m’en tamponne qu’il m’espionne sur le net et quand je veus parler à mon frère ou 3/4 potes, c’est en direct ou par la bonne vieille méthode du courrier postal avec des signes sur l’enveloppe s’il le faut et pis cé tout !.

       
  • "Ils" savent tout de nous et nous dirigent là où ils veulent ... Conclusion : vivons sans peur ; le moment venu, "ils" seront les ennemis à abattre ! Les peuples ont toujours le dernier mot sur leur oligarchie !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1761149

    Tout cela est bien flou. "une entreprise spécialisée en cybersécurité et basée en Californie aurait trouvé les données de 198 millions d’électeurs américains sur le serveur non sécurisé Amazon Cloud."
    Quelle société ? Aurait ? Et comment est-elle tombée, seule, sur cette info ? Quel intérêt de surveiller madame Michu ou Mrs Smith ? Qui surveille réellement ? Et avec tout çà, pas fichu d’arrêter un cambrioleur, un terroriste, un trafiquant de drogue.
    La CIA est devenu une sorte de croquemitaine fourre-tout. Par contre, si on ajoute l’Etat et ses administrations, les multinationales et ses agences de com etc. Là ça devient pesant.

     

    Répondre à ce message

    • Pas fichu d’arreter un cambrioleur bien sur que si.
      J’ai souvenir d’un fait divers récent, un braquage sur paris pour lequel tous les moyens avaient été mobilisé pour retrouver les braqueurs d’une bijouterie. Ils ont été retrouvés en quelques heures ou quelques jours grace à un maillage coordonné, ceci peu apres le bataclan pour lequel ces memes autorités n’ont pas été fichus de faire ou de retrouver grand chose efficacement.
      De là à penser qu’il y a une volonté derrière...
      Cette surveillance orwelliene, si elle ne sert pas maintenant, elle servira en temps utiles

       
    • ’’Et avec tout çà, pas fichu d’arrêter un cambrioleur, un terroriste, un trafiquant de drogue.’’

      Vivez vous dans une grotte ?? pour ce qui est des trafiquants de drogues ou des criminels ’’normaux’’ en général il y a des lois et des procédures a suivre pour avoir des mandats etc.. pour débuter une enquête, accumuler des preuves et faire déboucher le tout en poursuite ! Officiellement cette surveillance massive est illégale et/ou ne peut être utilisé légalement sans enquête/procédure officielle sauce pour les cas majeurs dira-t-on.

      Par contre pour ce qui est des terroristes, ne vous inquiétez pas, mit a part les loups solitaires qui sortent de nulle part, ils sont tous** déjà connus et fichés.

       
    • arrêter les trafiquants de drogue ? il faut arrêter la cia

       
  • J’ai lu qu’hier Wikileaks a relâché des tas de liens très compromettants sur "En Marche", concernant, entre autres, le financement de la campagne présidentielle : le gouvernement socialiste aurait permis, par exemple, que les impôts paient une campagne téléphonique à 200 000 €.
    Il y aurait aussi des marques de mépris pour les sympathisants de "En marche" traités de "crevards" après que ce mouvement leur eut fait quelques cadeaux de pacotille (t-shirts...). Et de mépris pour le peuple " : je baise le peuple" serait la conclusion d’un email du responsable des Affaires Générales de "En Marche".
    Il y aurait aussi les indications d’un refus d’empêcher les massacres ponctuels de passants, voyageurs et spectateurs en France, avec le refus d’assimiler les migrations massives au terrorisme.
    Le gouvernement actuel dit que ces liens sont des "fake news".

     

    Répondre à ce message

  • Hahahaha, je me marre, de dépit, parce que dès qu’il y a le mot "russe" dans la news, les "gens de bonne famille" sont outrées, mais des que c’est "américains", ouais bof... sincèrement, je ne sais plus quoi dire ni quoi faire pour que les gens du peuple se réveillent et se bouge le cul, parce que la société orwellienne... ça n’est pas du fantasme CELA FAIT DES ANNEES QUE C’EST EN PLACE. Et pas à cause de la Russie.

     

    Répondre à ce message

  • Vous savez désormais qu’il faut quitter ces outils, ou les utiliser différemment, notamment en consommant le moins possible de publicité.
    Si vous dépendais des réseaux informatiques, vous êtes morts.

    Le bonheur est dans le pré...

     

    Répondre à ce message

  • Ne pas savoir que nous sommes tous traqués sur internet, c’est du négationnisme ! Il faut impérativement faire connaitre ses opinions sur la toile au mépris de toute tentative d’intimidation, c’est çà la véritable liberté d’expression.. un droit qui n’est pas réservé qu’ à Soral et Dieudonné pour les plus courageux.. Que tout le monde, critiques, indignés, révoltés, simples témoins, détracteurs, lanceurs d’alerte, dissidents, marginaux, incrédules, dubitatifs.. que tout le monde en éveil ou en ébullition mouille sa chemise pour sauver ce qu’il y a sauver de nos libertés.

     

    Répondre à ce message