Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La haine de Céline Pina (Causeur) pour Raquel Garrido qui a osé flinguer le CRIF

 

 

La sortie de la puncheuse latino de LFI a fait trembler Causeur, l’organe national-sioniste d’Élisabeth Lévy, la femme qui a admis l’existence d’un « lobby juif » en France symbolisé par le CRIF. On le rappelle à chaque fois au cas où le CRIF voudrait nous attaquer pour avoir dit qu’il y avait un lobby juif en France. On ne voit pas le CRIF faire un procès à la Lévy, mais sait-on jamais, les voies du lobby sont impénétrables, ils n’en sont plus à une contradiction près.

 

 

Raquel sur la sellette : pas sûr que ce soit Raquel qui saute

Depuis que Francis (Kalifat) a rejeté dos-à-dos le RN de Marine (Le Pen) et LFI de Jean-Luc (Mélenchon) de la marche blanche en soutien à Mireille Knoll, provoquant en cela un bide mémorable, un bide de la mémoire pourrait-on dire, les relations entre la gauche de la gauche sociale et la droite de la droite sioniste ne sont pas au beau fixe.

Récemment, sur le plateau d’Hanouna, la pasionaria jean-luchienne a accusé le CRIF de ne pas représenter les juifs de France, ce qui est l’évidence même, et de pratiquer un chantage à l’antisémitisme. Jean-Luc avait déjà parlé du « rayon paralysant » du CRIF et de son accusation récurrente à la bouche, « antisémite » par-ci, « antisémites » par-là, faisant perdre à ce qualificatif tout son sens. Les gens sérieux savent que le logiciel du CRIF est déréglé, et Francis incarne à merveille ce dérèglement. Il va encore plus loin que ses prédécesseurs dans l’invective et l’accusation sans fondement, ce qui a pour effet de réduire en poussière ce qui restait d’autorité morale à cette organisation d’influence.

 

 

Bientôt, on va voir Francis en pyjama hurler avec un porte-voix sous la fenêtre de Macron à l’Élysée, réveiller Brigitte en robe de chambre qui va demander « mais c’est quoi ce binz », et Francis continuera à hurler à l’« antisémitisme » de tous les Français, sans exception de race, de classe ou de confession. Les juifs non communautaires y passeront, les juifs communautaires aussi, et deux hommes en blouse blanche mandatés par le Palais viendront chercher Francis, en lui parlant doucement et en le tenant par les bras. Il ira se reposer et la France n’entendra plus ses cris et son chantage permanent à l’antisémitisme.

 

JPEG - 45 ko
Pina

 

Ceci étant dit, Pina (Céline de son prénom) a sorti sa plus belle plume, qu’elle a aiguisée sur une pierre reçue d’enfants palestiniens, pour clouer au pilori l’impudente Raquel.

« Les municipales approchent et le clientélisme islamiste se porte bien. Comme il est compliqué de soutenir ceux qui par leur idéologie poussent au passage à l’acte meurtrier en mode massacre de masse ou livraison de la mort en bas de chez vous par votre voisin “déséquilibré”, quand on fait partie de ces politiques qui n’ont souvent d’autres convictions que leur désir de pouvoir, il faut trouver d’autres stratégies pour faire alliance avec de purs fascistes, tout en préservant son image de gauche progressiste ou de droite tolérante. »

Une intro débordante d’amour, qui accuse en vrac les mélenchonistes de s’allier avec des fascistes islamistes qui prônent l’extinction de masse. Ce sens de la mesure honore son auteur. Pina poursuit :

« C’est ainsi que parmi les politiques qui pensent gagner avec les voix des quartiers – comprendre en investissant sur l’islamisme et le racisme anti-blanc – certains ont trouvé la martingale : créer des rapprochements en partageant les mêmes haines. À La France insoumise (LFI), ces derniers temps, cela se traduit par la mise en avant de l’antisémitisme, sous couvert d’antisionisme, en espérant glaner ainsi les voix des quartiers. C’est aussi dangereux que pathétique. »

Un tract qu’on dirait rédigé par les services de propagande de Joseph Goebbels-Netanyahou, tant il ruisselle de cette haine qui dénonce une prétendue haine. Apparemment, en France, on n’a pas le droit de choisir son camp. Chercher les voix populaires, pour Pina et sa bande, revient à sombrer dans le fascisme nazi ou islamiste, au choix.

Faut-il comprendre par là que les classes populaires sont un tantinet antisémites ?

Ce qui ne passe pas, pour l’axe Kalifat-Pina, c’est le soutien de LFI à la manif contre l’islamophobie qui s’est déroulée dans le calme (sans haine donc) le 10 novembre 2019 à Paris. Pourtant, il y a encore pas si longtemps, c’est le même lobby « CRIF + LICRA » qui lançait les manifs antiracistes destinées à soutenir, en vrac, les immigrés victimes des salauds de Français, les racisés quoi, qu’on n’appelait pas encore comme ça. Il est vrai que les quartiers votaient encore à gauche, de cette gauche acceptable qui s’alignait bien sur les oukases du lobby. De cette gauche bien soumise, bien sionisée, qui a d’ailleurs fini en parti croupion, on se demande bien pourquoi.

Les classes populaires n’ont plus envie de se laisser enfler par le socialo-sionisme, et cela explique en partie le rejet actuel du socialisme (version Hollande, pas Jaurès) et du sionisme (version Kalifat, pas Herzl). Une partie de ces classes est donc allée voir du côté national, chez Marine, l’autre du côté social, chez Jean-Luc.

« Le pire c’est que leur silence et leur hypocrisie ne sont pas sans conséquences. Est-ce que ces stipendiés de LFI sont conscients d’œuvrer par leur silence à la légitimation de l’antisémitisme ? Y a-t-il quelqu’un pour rappeler à ces “élus” de LFI (mais pas que) que dans nombre de banlieues la question du port de la kippa pour les accompagnateurs scolaires ne risque pas de se poser : les juifs ne peuvent en effet pas aller partout à l’école de la République car ils n’y sont plus en sécurité ! Quelqu’un pour rappeler que sous la pression de l’antisémitisme arabo-musulman, des déplacements de population sont en cours sur certaines zones ? On appelle cela l’Alya interne : des populations juives qui quittent des villes où ils vivaient depuis leur arrivée en France car elles sont menacées au quotidien par leurs voisins. »

Au fait, qui a communautarisé les juifs, au risque d’isoler du reste de la République les petits enfants à kippa ? Qui a communautarisé les immigrés, au risque de les couper du reste de la population ? Qui a communautarisé les chrétiens en les taxant de racistes ou d’antisémites, au risque de les opposer aux musulmans et aux juifs ?

 

 

Alors quand Pina s’attaque à La France insoumise, elle s’attaque au symptôme, pas à la cause. Et la cause de la désaffection du public électoral envers le socialo-sionisme (on reparlera plus tard du national-sionisme, qui ne représente pas grand-monde), c’est la fuite des Français, de souche ou de branche, vers les partis populaires... impopulaires pour le lobby.

« Face à ces réalités, la LFI choisit d’être du côté des agresseurs et reprend les accusations, les haines et les éléments de langage des pires représentants du fascisme islamiste. Sans craindre d’utiliser le mensonge pour pousser à la haine. »

Les invectives, les menaces, les « haine », « fascisme » et autres abus de langage tant utilisés par les ingénieurs sociaux, qui ne sont ni bicots ni beaufs, n’y changeront rien : les Français ne voteront plus pour un lobby sioniste déguisé en parti(s) de gouvernement. Il va falloir trouver autre chose.

 

Bonus : Céline Pina ou l’axe PS-Bergé-BHL

 

 

Céline lutte contre la « propagande » (!) :

 

 

Écartée du PS, Céline a fondé le mouvement Viv(r)e la République, « République » au sens de Manuel Valls, bien entendu. Elle fustige ici la radicalisation religieuse des quartiers dans un magnifique effet « paille et poutre ».

 

 

En 2016, invitée sur le plateau de C à vous, l’émission la plus socialo-sioniste de la téloche, Céline, socialiste défroquée, dénonce les élites « qui favoriseraient le communautarisme pour des raisons électorales », comprendre Hollande, alors président, et surtout Mélenchon, à qui elle est opposée en plateau.

 

Le coup de poker de Garrido, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quand on n’est pas d’accord avec le Crif, on est "antisémite" ! Comme jadis, quand on n’était pas d’accord avec le curé on était un mécréant . Quand on n’apprécie pas le Coran, itou . Toujours cette même intolérance dénoncée en vain par Voltaire, grand promoteur de la Tolérance . .

     

    • @ le réchin

      Là, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.
      Les croyants seraient intolérant et les franc-maçons des gens éminemment tolérant ?
      Parce qu’il faut bien le rappeler à tout le monde : Monsieur Arouet (alias Voltaire) était franc-maçon. Et quand on voit l’attitude d’un "frère" comme Mélenchon envers les non-maçons (les Français quoi), ben, on se dit que la tolérance maçonnique/Voltairienne, ça vaut peau de balle. Eux se considérant comme "sacré" et nous étant "profanes". Niveau égalité et tolérance, on a vu mieux.


    • @réchin
      Tolérant comme Voltaire ? Je vous propose une petite mise à jour.
      La tolérance prônée par Voltaire est la guerre que de dernier a déclarée à la religion catholique, à partir d’une série de mensonges dont il a arrosé l’Europe entière :
      - innocence de Jean Calas ;
      - tortures abominables infligées au chevalier de La Barre finalement "brûlé à petit feu" ;
      - ingérence de l’Eglise dans les procès criminels par les monitoires
      - Tortures infligées aux inculpés pour obtenir des aveux qui les feront condamner etc.
      J’arrête là, j’ai quand même écrit un petit opus de 350 pages bourré de références et de toutes les preuves disponibles, je ne vais pas tout vous citer ici.
      Allez, encore un petit effort pour sortir de la matrice.


  • j’ai des poulets coup nu ,qui ont un profil plus agréable que Pina Céline

     

  • Désolé mais elle a raison. Peu importe d’où elle parle. La seule stratégie de Mélenchon désormais est de faire plaisir aux musulmans sous tous les angles.
    Il permet ainsi de valider ce que les critiques sionistes affirmaient déjà depuis un moment.
    Mélenchon est parfaitement au courant que la plupart des patriotes sociaux se sont barrés au RN, et cmme le RN est désormais sous contrôle sioniste, la seule façon de maintenir une opposition de façade est de jouer logiquement le jeu contraire.
    Les paramètres se sont inversés, cela ne change rien au fait que Mélenchon est l’anti-France incarnée.

     

  • Je suis atterré de voir et d’entendre tout ce merdier, pour une parole de Madame Garrido disant que si Jean-Michel Blanquer avait dit : « pas de kippa en sortie scolaire », il ne serait plus ministre
    Alors que sur les ondes de la radio France Inter, une « chanson » ordurière intitulée Jésus est pédé a été diffusée, entonnée par le soi-disant «  ? humoriste » Frédéric Fromet.
    Je voudrais dire à Madame Pina, de qui se moque-t-on ? je pense que votre susceptibilité a largement dépassé les bornes, avec vos histoires d’antisémitisme à toutes les sauces qui commencent sérieusement à nous les gonfler .
    On attend encore que vous vous manifestiez contre une « chanson » ordurière intitulée Jésus est pédé sur France Inter avec autant d’engagement qu’avec Madame Garrido qui de surcroit n’a pas été impolie .


  • Soutien à Garrido ! Et à Melanchon ! Jusqu’à présent ils tiennent bon contre le lobby ! Rien a voir avec le RN de la Marine (à voile et à vapeur) qui raccole à tout va en ce moment cette clique LR sazkosienne pourrie et corrompue, dont le bateau coule !

     

  • ER (Respect), Quand vous faites un tel article pourquoi ne pas rajouter une ou deux vidéos du style « Balai d’Israël » réjouissant ? Les communautarismes existent bel et bien, qui les a mis là ? Moi qui suis « sous-chien », Catholique, je me plais dans ma communauté. J’espère que ma dernière se mariera selon nos traditions avec un Catholique. J’ai plutôt de la sympathie (vu le merdier actuel) pour un Monsieur comme Bassem (qui fut relayé ponctuellement ici) qui finalement a un point de vue « équivalent » au mien. Je n’interfère pas tant qu’on n’interfère pas. Autrement, ça finira peut-être par quelque chose « entre sémites ». Pourquoi choisir un camp ? Je me fous qu’un Viet bouddhiste ait ses convictions tant qu’il ne m’emmerde pas (ce qui est le cas). La clique à Mélenchon ? Sans moi, sauf Téchouva affirmée, et excuses officielles envers les Catholiques (on a le sens du pardon, mais comme on nous a appris, pas d’oubli désormais). Bref pardonnez moi d’avoir été un peu long, je regarde dorénavant tout ça avec « une mystérieuse jubilation »...
    PS : ... Ce qui ne m’empêche pas d’être courtois avec « les autres », tant que...


  • Mes amis, soyons lucides... le système à besoin vitalement d’un ennemi et s’il n’est pas suffisamment menaçant, on le fabrique. En la matière, les EU sont les champions. Après avoir justifié leur terreur froide, voire chaude selon les pays, en fabriquant le grand méchant russe, les voilà, grâce au 11/9 (quelle "aubaine" pour le gouvernement profond !) à avoir devant eux le nouvel ennemi, mondial s’il vous plaît, en tout musulman portant djellaba et voile pour les femmes.

    Est-ce à dire que l’on devrait laisser l’islam se répandre en croyant qu’il n’y aurait aucune conséquence ?? A l’évidence, non. Mais combien sont-ils parmi ces "élus" à avoir sérieusement creusé le sujet ? Que pouic ! quasiment personne, au risque de se faire exclure par une autre communauté qu’on ne nomme plus tant elle est visible dans tous les recoins stratégiques.

    Qui a fabriqué Desh ? qui soutient à la fois le camp des "démocraties" et celui des "ensauvagés sectaires" " qui brandit la terreur au quotidien selon des actes dégueulasses sous faux drapeaux et toujours à l’encontre mortel des quidams d’ici et d’ailleurs ? Qui dévaste depuis des décennies le Moyen Orient, usant de tous les stratagènes les plus gerbatoires pour s’accaparer les dernières énormes ressources vitales ? Qui soutient son économie intérieure en vendant des armes dévastatrices aux camps qui s’opposent ? Qui bavent de jalousie devant l’avancée inéluctable d’un autre type de puissance qu’est la Chine qui récupère partout les comptoirs et territoires disputés en continue par des militaires technocrates qui n’ont jamais tenu une arme de leur vie ?

    Tout le monde à compris, du moins de plus en plus de gens, mais... où est le courage ? qui a des bolas suffisamment accrochées pour mener un combat autre que ces sempiternelles bla bla qui n’ont d’utilité que la notoriété individuelle d’élus qui s’accrochent comme des patelles à leur pathétique rocher de privilèges particuliers ?

    Le boulot à faire est énorme, il consiste à réinjecter de la testostérone aux hommes pour qu’ils agissent, à reformer les femmes dans la transmission de valeurs viriles, de refabriquer des cerveaux qui pensent et relancer la Culture exigente, celle qui permet de comprendre le monde et soi-même en tant qu’identité fière, noble et éveillée. Oui, il y a du boulot et ce sera celui des jeunes qui commencent à piger l’énorme enfumage de ces 70 dernières années de socialisme sociétale délirant.

    Gardons confiance, c’est notre essence.


  • "Respectueux : « souffrez, madame, qu’on vous salue,
    C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »"

     

  • "Écartée du PS, Céline a fondé le mouvement Viv(r)e la République"

    - (C. Pina) VR : Viv(r)e la République
    - (C. Jacob) LR : Les Républicains
    - (E. Macron) LREM : La République En Marche
    - (F. Asselineau) UPR : Union Populaire Républicaine

    De gauche à droite en passant par le ni gauche, ni droite. Tout ce petit monde est républicain.

     

    • et stop l’UPR n’a rien à voir ni de a ni de z avec les partis cités qui se partagent le pouvoir.
      U.P."R" car c’est un parti qui souhaite une organisation de type républicaine avec une Constitution en rapport et non un parti monarchiste avec des sujets de la Couronne et sans Constitution mais des lois fondamentales ou des Coutumes royales. C’est tout ; l’UPR tire à boulets rouges sur le pouvoir et ses faux opposants. D’ailleurs vous ne pouvez pas vous y tromper, le parti est interdit de médias, il n’a pas le droit à la grosse caisse médiatique du 1er tour de chaque élection présidentielle qui hisse le FN en qualification ... Ensuite le sous titre du parti après UPR, c’est : l’Union du Peuple pour rétablir la Démocratie... à des années lumières encore des partis avec lesquels vous avez amalgamé l’UPR.


    • @ citoyen

      "le sous titre du parti après UPR, c’est : l’Union du Peuple pour rétablir la Démocratie."

      Bel aveu malgré vous.
      Vous êtes bien comme les autres : un parti républicain qui se vante de défendre la démocratie.


    • La "république", la chose publique, n’est pas la "république française", bourgeoise et franc-maçonne. Il est possible de fonder une république laïque populaire !


    • #2366031
      le 17/01/2020 par L’articulation du mensonge et de la supercherie
      La haine de Céline Pina (Causeur) pour Raquel Garrido qui a osé flinguer le (...)

      UPR famille Enthoven


  • #2364390

    "La sortie de la puncheuse latino de LFI a fait trembler Causeur, l’organe national-sioniste d’Élisabeth Lévy, la femme qui a admis l’existence d’un « lobby juif » en France symbolisé par le CRIF. On le rappelle à chaque fois au cas où le CRIF voudrait nous attaquer pour avoir dit qu’il y avait un lobby juif en France. On ne voit pas le CRIF faire un procès à la Lévy, mais sait-on jamais, les voies du lobby sont impénétrables, ils n’en sont plus à une contradiction près. "

    éh oui ! il faut se traîner des caisses de justifications !
    ça commence à faire un peu lourd
    les bêtes sont épuisées
    on n’a pas de ravitaillement
    et on vient à peine de commencer le chemin


  • Preuve de plus que la laïcité n’existe pas. Accepter des religions, c’est se préparer la guerre civile, chacune se disant la seule vraie. Ici et c’est un comble c’est le catholicisme qui est visé alors que c’est ce monothéisme qui élimina toutes les autres peu avant la chute de l’empire romain. Ainsi on le déposséda comme plus tard les habitants de leur territoire où ils se retrouvent en minorité, noyés parmi les infidèles.

     

  • Et pendant ce temps-là, il y a la petite chanson antichrétienne de Fromet sur Rance Inter...

     

  • ... mais alors, du coup, le RN est Charlie ou pas ? mdr


  • Mélenchon à 06:19 : "pfff Ca n’a pas de sens de dire cela ! La guerre idéologique gagnée par une secte ?!!!"

    Enorme !
    Il arrive même à ironiser sur son ancienne obédience !

    Car qui, à par la FM, gagne la guerre idéologique ?
    Personne et certainement pas le salafisme.
    On va encore expliquer les choses : Soron, comprendre les universalistes, possède deux anneaux :

    - la laïcité, pour les opposer tous.
    - l’antisémitisme pour les gouverner tous.

    La laïcité est un concept pour opposer musulmans et souchiens, cathos ou pas.
    L’antisémitisme est un concept de culpabilisation des musulmans et des cathos.

    Pina se fait défoncer par Mélenchon, parce qu’elle ose critiquer l’Islamisme, c’est un crime de lèse majesté, car cette critique religieuse portée au débat public, ne doit être réservée qu’à la secte laïque.
    En effet seule cette dernière a le droit de cliver les religions et de les empêcher de se mettre au niveau de la laïcité.

    La fonction politique de Mélenchon est de lutter contre l’islamophobie afin de traiter de raciste les Français cathos/laïcs qui développent une critique de l’Islam.
    La fonction politique du CRIF est de lutter contre la judéophobie afin de traiter d’antisémites les musulmans, les cathos/laïcs qui développent une critique des juifs.

    Ce sont deux agents de Soron.

    Mélenchon est furieux parce qu’il ne peut pas accuser Pina de raciste, parce qu’elle est juive.
    Il l’a désamorce quand même en l’accusant de pratiquer l’amalgame islam = Islamisme, mais ne peut pas plus, il n’est pas Soron.

    C’est un passage ô combien éclairant sur le clivage systémique en cours en République.

     

    • On connaît tous Mélenchon, mais il reste que LFI ne lui appartient pas et que tout prolétaire français aurait matériellement plus à gagner avec lui qu’avec tout autre partit, PCF inclus. Je dis bien "matériellement", et c’est malheureusement l’argent qui fait (bien) vivre ! Quand on sait que tout le monde est pourri, mais qu’on doive quand même se nourrir sous peine de mort par faim, on peut prendre le risque de mordre dans le poisson le moins pourri ... A force de critiquer LFI par son chef, il existe le risque de discréditer les idées populaires de LFI.


    • Awrassi :
      Est-ce qu’au sein même des partis collectivistes ont pratique la redistribution des richesses ?

      Au fait c’est quoi une richesse ? Avoir des gros seins c’est une richesse ? La santé c’est une richesse ?

      Qui sont les plus cupides ? Les patrons, les ouvriers, les fonctionnaires… les communistes j’hésite.


    • @awrassi, Le prolétariat Français est mort.
      Ce qui subsiste, c’est une classe ouvrière Zombie.
      La France s’est tertiarisée à outrance et les unités de production se sont délocalisées.
      Le prolétariat également, quand on songe que son niveau n’a jamais été aussi bas en France alors que le monde n’a jamais été autant prolétarisé !

      Le PCF s’est fait bouffer idéologiquement par le PS et son antiracisme institutionnel, accompagnant l’écroulement de la classe ouvrière dans les banlieues et au profit de son islamisation.
      Mélenchon en a été l’un des acteurs principaux, tout comme la droite orléaniste, puisqu’il fut membre du PS de 1976 à 2008.
      LFI, c’est une nébuleuse sociétale de gauche, revendiquant un souverainisme alter mondialiste qui reste à démontrer.

      Au deuxième tour en 2017, Mélenchon a quand même passé la consigne à ses troupes, tout sauf Le Pen en 2017, à savoir au pire Macron.

      Avouez que c’est troublant.


  • Pina c’est un peu comme el Razhoui... elle se décolore les cheveux ! mdr

    Bref, ça va finir au RN tout ça (ou dans une pub kinder ;)

     

  • Cela dit la Pina elle n’a pas tout à fait tort. C’est certainement pas pour se rapprocher de Soral et Dieudonné que Garrido fait ça mais bien pour glaner des voix dans les quartiers. Et pour rebondir sur Soral je suis sure que la Raquel a puisé son inspiration sur sa lecture quotidienne d’ER !!

     

  • En tout cas Hanouna qui aurait pu prouver sa neutralité ou son universalisme, a immédiatement défendu le CRIF tels un bon chien de garde ou un leader politique...

     


  • "Désormais on parlera de « Point Garrido » quand vous serez assommé par la mauvaise foi de vos interlocuteurs, et que votre instinct de survie intellectuelle vous commandera de vous évader de la pensée oppressive dominante en hurlant les vérités qu’il faut faire semblant de ne pas voir, de ne pas subir, de ne pas haïr."



    Thémistoclès


  • Pina et Garrido.... La boudine brune et le cadavérique blonde
    Ça pourrait faire le titre d’un film d’Arcadie (,la suite du grand Pardon)

     

  • Suite au clash GArrido / Hanouna, ci-après, appel à une alliance E&R + Dieudonné + Mélenchon + INSOUMIS + Les Indigènes de la République + CCIF pour vaincre l’extrème droite et le sionisme !
    https://youtu.be/YSLfSa1I10E


  • Quel pouvoir incroyable ils ont ! Tous le monde tremble devant eux. Respect à Garrido et Mélenchon. Je suis musulman, je les respecte parce qu’ ils ont un minimum de courage pour dénoncer le tout puissant CRIF et parce qu’ ils ont pris les patins des musulmans. Il faut en avoir pour ses prises de position. À un moment je voulais voter mlp et rn mais cette dernière ne sait que cracher sur les musulmans ( ce qui ne demande pas beaucoup de courage ) et lecher le c.. du CRIF ! Si je vote, je voterais LFi ! Non pas pour sa politique migratoire que je déplore car même étant fils d ’ immigrés je suis contre ce bordel d ’ immigration massive mais pour leur soutien aux musulmans qui se font cracher dessus ( car c ’ est facile de critiquer les musulmans et c ’ est même encouragé ! ) et son insoumission au crif, chose qu’ aucun politique n ’ oserait faire, même pas mlp qui se couche littéralement devant ses derniers.

     

  • En Ukraine ils sont en train de mettre en place un plan d’action pour résoudre leurs problèmes économico-communautaires. A voir si cela porte ses fruits et si nous devrons envisager de prendre exemple sur eux. L’avenir nous le dira :

    http://www1.alliancefr.com/actualit...


  • Je suis marxiste stalinien ; je souhaite de tout coeur que les musulmans de France votent pour LFI. Ce sont des trotskistes (beurk !), mais ils feront mieux pour le prolétariat français (la majorité des Français) que n’importe quel autre parti, PCF inclus. Un moindre mal pour ceux qui croient encore à la démocratie ! Moi, je reste pour la lutte armée (en espérant très peu de dommages collatéraux !), la nationalisation des moyens de production et la dictature du prolétariat !!

     

  • Un excellent ouvrage de 1993 :

    La nouvelle Inquisition

    - ses acteurs, ses méthodes, ses victimes
    (Essai sur le terrorisme intellectuel et la police de la pensée)
    aux éditions LABYRINTHE
    par David Barney, Charles Champetier et C Lavirose.


  • Soporifique le débat avec l’inverti jaloux de la réussite du transsexuel sur une thématique qu’il essaye de pousser (certainement dans les backs rooms) dans la vidéo de la règle du jeu (dans ce jeu, les dés sont pipés, c’est toujours la banque qui gagne).


  • Taper sur l’ensemble des musulmans sans en faire la distinction c’est facile et sans risques , à la différence de critiquer le lobby sioniste et le CRIF en France , à part Dieudonné , Soral , Blet et quelques-uns tous le monde se dégonfle et rentre la tête dans les épaules et ferme sa gueule.


  • Les deux congénères Pina et Garrido peuvent demander la nationalité Espagnole. En effet on peut trouver leurs noms de famille sur Atlantico du 22/03/14 : (...Pilarte, Pimente, Pina, Pinada, Pinagel, etc...) et Garrido (...Garnier, Garreta, Garrido, Garro, Garrón, etc...) dans la liste des élus éligibles à la nationalité espagnole en compensation de l’expulsion de leurs alleux en 1492. Ce qui tenterait à prouver que La haine de Céline Pina pour Raquel Garrido n’est que du cinéma.


  • Garrido, Pina, Melenchon, Kalifat, je ne vois que de vilaines personnes dans cette télé, de gauche a droite, en passant par le centre et les extrêmes....
    Tous ces gens qui me disent qu’un Soral , qu’un Dieudo , qu’une association qui se nome Egalité & Réconciliation, c’est le mal ,ça me parait louche
    Jetez vos télés ,débranchez vos réseaux sociaux, éteignez vos radios
    Vivez camarades !!!!!!!!


Commentaires suivants