Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La justice enquête sur des voyages de Sarkozy en jet privé

Une information judiciaire a été ouverte en décembre par le parquet de Paris sur le financement de trois vols en jet faits par Nicolas Sarkozy fin 2012 et début 2013. Des vols payés par la société de Stéphane Courbit, un proche de l’ex-président français.

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire en décembre sur le financement de trois vols en jet privé qui ont transporté Nicolas Sarkozy fin 2012 et début 2013, a indiqué mercredi une source judiciaire. Ces vols ont été pris en charge par la société de Stéphane Courbit, un proche de l’ex-président français.

L’enquête est ouverte des chefs d’abus de biens sociaux, complicité et recel de ce délit au préjudice éventuel de la société Lov Group, a-t-on précisé. Cette enquête fait suite à un dessaisissement partiel par une juge d’instruction marseillaise, qui enquête sur un trafic de drogue entre la République Dominicaine et la France via des vols privés.

Son enquête, qui a notamment examiné les trois vols en question, a mis en lumière d’éventuels faits financiers qui relèvent de la compétence du parquet de Paris, justifiant le dessaisissement partiel, précise une source judiciaire.

Trois vols de la Société Nouvelle Trans Hélicoptère Service (SNTHS) ont été empruntés par l’ancien président de la République entre fin 2012 et début 2013 et les factures ont été acquittées par Lov Group, société de Stéphane Courbit, indique cette source.

Procès "Bettencourt"

Le journal "Le Monde" cite un déplacement à Doha pour participer au Forum du sport, un autre dans le New Jersey, aux États-Unis, et un troisième à Abu Dhabi, aux Émirats arabes Unis, où M. Sarkozy était invité à une conférence.

L’homme d’affaires Stéphane Courbit est actuellement jugé à Bordeaux au procès dit "Bettencourt". Il avait obtenu de la milliardaire Liliane Bettencourt un investissement 143,7 millions d’euros dans son groupe Lov Group Industrie de paris en ligne.

À la veille du procès, un accord de restitution de cette somme a été trouvé avec la famille Bettencourt. Elle a accepté en contrepartie de retirer sa constitution de partie civile.

Voir aussi, sur E&R :

Sur le prédécesseur de François Hollande, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le pourfendeur des dealer de cités serait lui meme un gros bonnet de la drogue. AVouez que c’est de la chuzpah de haut vol.


  • Ils parlent de cela maintenant (aucun intêret car on sait déjà que c’est un escroc) pour faire diversion pendant que le gouvernement entube le peuple par derrière avec ses lois.


  • Finalement l’israélien sarkozi a toutes qualités requises pour être à la tête d’un état maffieux comme celui de la france. Il ne reste plus aux français qu’a prendre exemple sur ses ’élites’ et a agir comme elles, avec les mêmes règles et principes. La ’république’ finit là ou elle a commencé, dans la spoliation et le meurtre de masse, elle a enfin tombé le masque. Pour continuer a survivre dans un tel coupe-gorge il va falloir appliquer ses lois.


  • Tiens donc,alors la drogue n’entrerait donc pas en France cachée dans les coffres de bolides dans ce que le monde merdiatique dénomme "go fast(and furious)" ? on ne peut donc pas faire tenir quelques centaines de kilos dans un coffre de voiture ? quel fin limier cette juge...Féthi


  • Encore un microbe de plus ,il est totalement exclu pour 2017 .


  • Ceci est une bonne chose.
    Le président est suffisamment payé, et ses voyages de fonction très bien organisés :
    pourquoi a t’il ressenti le besoin de se faire corrompre ?