Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La mairie de Paris veut confiner la capitale durant trois semaines

Pour ensuite "tout rouvrir"

Le premier adjoint d’Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire, a annoncé le 25 février que la mairie de Paris proposerait au gouvernement un confinement de trois semaines dans l’optique de « tout rouvrir » à son issue.

 

Le 25 février, sur France Info, le premier adjoint Emmanuel Grégoire a annoncé que la mairie de Paris entendait proposer au gouvernement un confinement de la capitale pour une durée de trois semaines. Jugeant « très contraignante sur le plan de l’impact sociétal et assez peu efficace sur le plan sanitaire » une mesure de reconfinement le week-end, l’élu a exprimé sa préférence pour « un confinement tout court » afin de « redonner de l’oxygène et avoir la perspective dans trois semaines de tout rouvrir ».

« On ne peut pas s’imposer de vivre dans une semi-prison pendant des mois. Il faut maintenant prendre des décisions courageuses », a déclaré Emmanuel Grégoire après l’annonce par le Premier ministre Jean Castex de la mise sous « surveillance renforcée » d’une vingtaine de départements parmi lesquels figure Paris.

Plus tôt, Jean Castex a évoqué à l’occasion d’une conférence de presse la situation épidémique en France. Cette nouvelle intervention s’inscrit dans un contexte marqué par une dégradation des indicateurs épidémiques dans certains départements comme Dunkerque (Nord) ou les Alpes-Maritimes. « Notre choix de ne pas confiner a une contrepartie. Être très réactifs dès les premiers signes d’une augmentation de l’épidémie, c’est ce que nous avons fait », a déclaré Jean Castex après avoir rappelé que l’exécutif ne déciderait d’un confinement national qu’en dernier recours.

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé que 20 départements sont placés en « surveillance renforcée », avant de possibles mesures supplémentaires au 6 mars. Les départements concernés regroupe l’ensemble de toute l’Île-de-France, le Rhône, les Bouches-du-Rhône, une grande partie des Hauts-de-France, la Drôme, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle ou encore l’Eure-et-Loir.

 

* * * * *

Les chiffres officiels du Covid-19 en France :

 

Décès dus au Covid-19 en France. Il s’agit de données brutes, qui devraient être retravaillées. En l’état, nous pouvons simplement dire qu’il s’agit du nombre de morts avec un test positif au SARS-CoV-2, soit le nombre de morts du Covid, plus nombre de morts d’autre chose mais en ayant le Covid, plus le nombre de morts avec un test positif au SARS-CoV-2 sans avoir été pour autant malades du Covid-19. La peur politico-médiatique n’a même plus besoin de courbes ascendantes des données trafiquées, on peut tranquillement affirmer que la situation se dégrade…

 

Couillonavirus et confinement, sur E&R :

 






Alerter

59 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2675545

    La Marie de Paris ? Occupée depuis des lustres par des fous à lier.

     

    Répondre à ce message

  • #2675560
    Le 26 février à 22:16 par Dame pipi Bio
    La mairie de Paris veut confiner la capitale durant trois semaines

    Ça fera des vacances aux pissotieres écologistes

     

    Répondre à ce message

  • #2675619

    À la mairie de Paris, les comiques se sont mués en épidémiologistes experts, version Madame Irma, la connasse des prévisions, à la carte, qui n’ont jamais porté leurs fruits en quoi que ce soit, laquelle lit dans les fientes de pigeons, les crottes de rats et les excréments de migrants.
    Et puis ce n’est pas trois semaines, mouche-à-bœuf du 1er, c’est 23 jours et trois heures et 12 minutes, 57 secondes, exactement, selon la dernière étude du Lancer de cul sur la commode, au service de l’OMS et de Bouffe à l’Eau Bill de la fondation Open Gates.

     

    Répondre à ce message

  • #2675684

    La destruction de l’économie française n’est pas une erreur de Macron, c’était une mission, une volonté, donc une intention. La preuve est dans le programme du Grand reset.
    Ce programme existait depuis plusieurs années, ses promoteurs savaient qu’ils ne pouvait être accepté et appliqué sans faire peur aux populations, d’où le projet d’une pandémie bidon remplaçant la grippe annuelle.

     

    Répondre à ce message

  • #2675688

    Nous ne sommes pas assez nombreux dans la rue à porter le masque sous le menton !

     

    Répondre à ce message

  • #2675726

    Ils peuvent jongler comme ça pendant des années et maintenir le chantage à la magouille COVID indéfiniment !
    Lorsque l’ont possède un tel moyen de domination tout est permis !
    Avoir tout un peuple à sa merci sur un simple claquement de doigts, aucun dictateur dans l’histoire de l’humanité n’aurait même rêver une telle puissance !
    Plus besoin d’armées, quelques journalopes aux ordres ( et là il n’y a profusion ) des médias privatisés , mais subventionnés par les victimes ....des médias , des médecins pourris jusque au stéthoscope et ceux- la, pas besoin de les chercher longtemps , l’immense majorité bénéficie des petits cadeaux de big-pharma , enfin un lobby pour chapeauter tout celà et vogue la galère France vers le mondialisme des Attali et des Kolher !
    Tant qu’il y aura quelques choses dans le frigo personne ne bougera et celà les terroristes au virus l’ont tres bien compris !

     

    Répondre à ce message

  • #2676023

    Les Bruxellois mettent bas les masques et la police constate qu’il est impossible de verbaliser tous ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires
    par Les coeurs unis Magazine
    Les Bruxellois mettent bas les masques et la police constate qu’il est impossible de verbaliser tous ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires

    Le nombre ne fait pas la Vérité. Mais le nombre peut se révéler bien précieux pour faire infléchir certaines pratiques iniques. La leçon nous en a été donnée ce week-end à Bruxelles et devrait valoir pour la France et pour le reste de l’Europe soumise à l’hystérie covidienne.

    Avec le beau temps, tous les espaces verts bruxellois, et notamment le Parc du Cinquantenaire et le Bois de la Cambre, ont connu une très importante fréquentation dimanche. Et une très grande proportion des promeneurs ont baissé le masque dans un mouvement spontané de libération et ce sans plus aucun respect des fameuses distances sociales.

    Face à l’ampleur du phénomène, la police a renoncé à verbaliser les nombreuses personnes ne respectant plus les restrictions sanitaires.

    “Observation : beaucoup de gens sans masque. La police veille mais ne peut pas être partout malgré le déploiement de patrouilles supplémentaires“, a laconiquement déclaré Ilse Van de Keere, porte-parole de la police de Bruxelles-Capitale/Ixelles. Et d’avouer : “Il était impossible de verbaliser tous ceux qui ne respectaient pas les mesures.”

    https://www.medias-presse.info/les-...

    Les coeurs unis Magazine | 27/02/2021

     

    Répondre à ce message

  • #2676161

    La fermeture des restaurants n’est pas une mesure sanitaire mais une agression contre la population, puisqu’il s’agit de ruiner ces établissements pour les faire disparaître. D’une façon générale les mondialistes veulent détruire les nations, la nôtre en particulier. On y verra nettement plus clair en consultant le programme du Grand reset publié par Klaus Schwab en juin 2020.
    Les personnes prononçant rizette sont dispensées de fournir leur CV.

     

    Répondre à ce message

  • #2676165

    La peur, l’anxiété de la population sont une condition essentielle de la soumission. Macron, enfin disons ceux dont il est le pantin, n’épargneront rien pour la réalisation et l’entretien de cette condition.

     

    Répondre à ce message

  • #2676197

    Notre soumission dépend absolument de notre peur.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents