Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La maison de Claude Guéant confisquée par la justice

L’ancien ministre de l’Intérieur sacrifié par Sarkozy ?

Les biens immobiliers de l’ancien ministre de l’Intérieur sont confisqués, dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne de Sarkozy en 2007.

 

Les biens immobiliers de Claude Guéant, soit sa résidence secondaire et son appartement parisien, ont été confisqués le 12 juin, par ordonnance des juges d’instruction Serge Tournaire et René Grouman, rapporte Le Parisien. L’ancien ministre de l’Intérieur peut continuer à y habiter, mais il ne peut pas les vendre.

Cette décision fait suite à la mise en examen de Claude Guéant pour « blanchiment de fraude fiscale en bande organisée » et « usage de faux », dans le cadre de l’enquête sur le financement éventuel de la campagne de Sarkozy en 2007 par la Libye. L’ancien ministre « doit s’expliquer sur l’origine d’un virement de 500 000 euros, effectué en mars 2008, provenant de Malaisie et dont les policiers ont retrouvé la trace sur ses relevés bancaires, lors d’une perquisition à son domicile », indique le quotidien.

Claude Guéant a toujours affirmé que cet argent vient de la vente de deux tableaux d’un peintre flamand, achetés par un avocat malaisien. Deux huiles... estimées plutôt à 35 000 euros.

Lire la suite de l’article sur tempsreel.nouvelobs.com

Sur les années Sarkozy, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.