Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Sylvie Goulard va quitter le gouvernement

L’actuelle ministre des Armées rattrapée par les emplois fictifs ?

Citée dans une enquête préliminaire sur les assistants parlementaires du MoDem, la ministre des Armées affirme qu’elle a demandé au chef de l’État d’être démissionnée pour pouvoir « démontrer librement (sa) bonne foi ».

 

Le remaniement « technique » qui était annoncé va-t-il se transformer en un vaste coup de balai ? Après que Richard Ferrand a été exfiltré à l’Assemblée lundi, une autre ministre de premier plan va quitter le gouvernement mardi : Sylvie Goulard, ministre des Armées.

La centriste a annoncé cette décision surprise dans un communiqué transmis mardi aux rédactions. « J’ai demandé au président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du gouvernement », affirme-t-elle.

En cause, le fait qu’elle soit citée dans une enquête préliminaire portant sur des soupçons d’emplois fictifs du MoDem au Parlement européen, parti qu’elle a quitté depuis. « Dans l’hypothèse où l’enquête préliminaire visant le MoDem conduirait à vérifier les conditions d’emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j’y ai accompli », explique-t-elle, soulignant que « la mission de défense impose une exigence particulière ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Sylvie Goulard l’européiste forcenée, sur E&R :

Pour tout savoir sur nos « élites » :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents