Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La messe d’hommage à Holeindre devant Le Pen, les paras, Gollnisch et Maréchal

Nous publions ici le très beau texte qu’un militant proche de Roger Holeindre nous a envoyé. Les obsèques du grand guerrier, mort à son domicile dans la nuit du 29 au 30 janvier 2020 à l’âge de 90 ans, ont eu lieu à l’église Saint-Roch (Paris Ier) le 6 février 2020. 90 ans !, le combat patriotique, ça conserve. Que la jeunesse française de toutes les couleurs (bleu blanc rouge évidemment) en prenne de la graine !

 

 

Messe d’hommage à Roger Holeindre

Il fait beau, le soleil brille, l’air est frais, en cette demi-journée de février. Les Japonais gravent tous les centimètres carrés du quartier de la place des Pyramides, de la rue du Faubourg-Saint-Honoré, des marches de l’Église Saint-Roch, sur la mémoire de leur pellicule numérique. Sur le champ d’asphalte des trottoirs fleurissent quelques coquelicots. Ce sont les bérets rouges mêlés avec les bérets verts des compagnons de combat de Roger Holeindre.

 

La messe aura lieu à 14h en l’église Saint-Roch, mais tout le monde est venu en avance. Par courtoisie, par respect, par envie d’avoir une place assise car l’assemblée n’est pas jeune. Sous les bérets les poitrines arborent des pin’s que l’on ne trouvera pas dans les paquets de lessive. Derrière l’autel, dans le chœur, deux rangs d’étendards se font face soutenus par des anciens au regard vif. Parmi eux une jolie jeune femme, représentante des Cadets, souligne comme un trait de mascara cette assemblée de visages masculins. Elle a le regard fier d’un engagement sincère. Son étendard rejoint celui des autres. La tradition a trouvé son relais.

Dans les premiers rangs à droite près du cœur, quelques personnalités, quelques people de la droite nationale. Ballet des photographes, mais rien d’ostentatoire. Bruno Gollnisch relit le texte qu’il lira tout à l’heure. L’église est grande, belle. La lumière de presque printemps illumine les vitraux. Les piliers de pierre majestueux avec leur base recouverte de marbre semblent flécher vers le haut le ciel où Roger remontera, car comme dit joliment un intervenant d’E&R : « Un parachutiste ne monte pas au ciel, il y retourne ».

La messe est célébrée selon le rite traditionnel. Passages en latin, chants nombreux, alors bien sûr, pour ceux qui n’ont pas fait cathé première langue, cela peut paraître un peu long. Mais alors que l’attention de l’audience baisse un peu, un père s’avance, invité par le curé de la paroisse, pour lire le sermon. C’est un compagnon de l’époque algérienne. Et là, on est pas déçus. Il faut dire que la vie de Roger Holeindre est tellement épique que c’est pas la peine de broder. L’énumération des faits est en soit une épopée. Mais le père bastonne. Sa voix est forte sans être forcée. Puissante, émouvante. Il fond dans le même creuset le glaive et le goupillon. Les mots sont choisis, simples, forts, vécus. Le texte est émaillé de petits clins d’œil pour initiés. Ce sont les cailloux astucieux laissés par un Petit Poucet taquin. Quand le père glisse dans une phrase, « mon pays me fait mal, quand sera-t-il guéri ? », l’émotion monte d’un cran.

La chasuble du curé est noire et or, les enfants de cœur sont eux aussi en soutane de couleur noire recouverte d’un surplis blanc. Une clochette cristalline et le mouvement des hampes des drapeaux rythment la position des paroissiens. Mais la grande majorité n’en a pas besoin. La ferveur conjointe à l’expérience guident leurs pas.

Les mots des intervenants sont comme des envolées de palombes que l’on n’a plus beaucoup l’habitude d’entendre. Patrie, honneur, courage, respect, amour du prochain, fraternité avec certains musulmans... Les chants aussi disent le message que Roger Holeindre a porté toute sa vie.

« Mon Dieu, mon Dieu
Donne-moi la tourmente, donne-moi la souffrance
Donne-moi l’ardeur au combat,...
Je ne veux ni repos, ni même la santé
Tout ça, mon Dieu, t’est assez demandé... »

« Seigneur Jésus, apprenez-nous
À être généreux,
À vous servir comme vous le méritez,
À donner sans compter,
À combattre sans soucis des blessures,
À travailler sans chercher le repos,
À nous dépenser sans attendre
D’autre récompense que celle de savoir
Que nous faisons Votre sainte Volonté... »

 

Et puis le Dio Vi Salvi Regina, l’hymne national corse car Roger Holeindre est enfant de l’île par sa mère :

« Maria mar di dolcezza (Marie Mère de tendresse)
I vostri occhi pietosi (Votre regard pieux)
Materni ed amorosi (Maternel et plein d’amour)
A noi volgete. (Vers nous tournez-le)... »

 

Il manque un groupe de polyphonies corses, habillé de noir, avec le portable sur l’oreille... mais c’est beau quand même. Des chants que l’on ne retrouvera sans doute pas dans la cour de l’Élysée à la Fête de la musique.

Bruno Gollnisch a pris la parole, il nous trace l’engagement politique de Roger Holeindre après son engagement de soldat. Un combat chasse l’autre sans doute aussi âpre, plein de chausse-trappes, de trahisons et de moments forts. Sa voix porte, le verbe est clair, le français châtié. Nous sommes en belle compagnie.

L’église pleine – on a dû rajouter des chaises dans les allées – se coule vers le cercueil. Tout le monde souhaite rendre hommage en faisant le signe de la croix sur le cercueil. Croix des croisés de ce soldat courageux et gouailleur. Solide et entraînant. Simple et authentique.

À Dieu Roger.

 


 

La chaîne de propagande macrono-mondialiste BFM TV, qui pense incarner la nouvelle France, a remarqué la présence de Marion Maréchal aux côtés de Jean-Marie Le Pen et a aussitôt titré : « Marion Maréchal et Jean-Marie Le Pen aux obsèques du militant d’extrême-droite Roger Holeindre ».

Erreur, Roger était juste un vrai Français, patriote, sincère, le contraire d’une branche tordue.

 


 

Marion Maréchal a assisté jeudi auprès de son grand-père et cofondateur du Front national, aujourd’hui rassemblement national, Jean-Marie Le Pen aux obsèques de Roger Holeindre, figure historique du mouvement d’extrême droite.

 

 

La présidente du RN Marine Le Pen n’était pas présente mais avait fait déposer une gerbe pour le cofondateur du parti, ancien parachutiste et partisan de l’Algérie française, mort dans la nuit du 29 au 30 janvier près de Paris. L’eurodéputé et membre de la direction du RN Nicolas Bay était présent à la cérémonie, qui avait lieu dans l’église Saint-Roch à Paris.

Coiffé du béret vert des parachutistes de la Légion, l’ancien président du FN Jean-Marie Le Pen était assis au premier rang entre son ami et ancien vice-président du FN Bruno Gollnisch, qui a prononcé l’éloge funèbre, et son épouse Jany, près de laquelle se trouvait Marion Maréchal.

[...]

« Un des derniers remparts de l’armée française »

Assistaient aussi à la messe, prononcée en partie en latin, Yann Le Pen, mère de Marion Maréchal et sœur de Marine Le Pen, ainsi que l’ancien dissident du FN Carl Lang, parti fonder en 2009 le Parti de la France, que Roger Holeindre avait rejoint après l’arrivée de Marine Le Pen à la tête du FN.

« S’il y en avait plus comme lui (Holeindre) on n’en serait pas là où on en est aujourd’hui », confie en sanglotant Dominique Barassin, un ancien des troupes de la « coloniale ». Le cercueil a quitté l’église sous une flopée de drapeaux au son du Chant des Africains.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

 

BFM TV en a parlé, nous l’avons retrouvé, voici le Chant des Africains :

Roger !, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Que Dieu le couvre de Sa miséricorde.
    Le Tout Miséricordieux, le très Miséricordieux.

    Ce grand Homme nous manquera, manquera à la France. La vraie France. Celle qui possède un passé, des racines, une identité.
    Cette France pour laquelle il s’est tant battu.
    La France de nos ancêtres, qui aujourd’hui est piétiné, toute honte bu, par nos élites méprisantes et haineuse. Ces élites racistes des français, les vrais.
    Quand je dit les vrais, je parle de ceux qui savent se souvenir, qui savent se battre, qui savent noircir leurs mains dans la terre, qui savent cultivés le beau, l’utile, et le savoir. Ceux qui cultive la vérité dans leur petit jardin, a l’ombre de ceux qui tente de l’enterrer.

    Que Dieu nous donne la force et le courage de mener une vie d’honneur comme Mr Holeindre.

    Paix à son âme.

     

  • Roger Holeindre n’a pas eu droit à la légion d’honneur malgré son patriotisme et sa vie passé au service de la France, par contre Stéphane Bern lui l’a et si vous allez voir le nom d’autres récompensés sur internet, il y a matière à pleurer ou rire suivant humeur.

     

  • Dans la vidéo du Chant des Africains, on entend :
    Si quelqu’un voulait nous séparer...
    La version officielle, chantée à l’enterrement, à propos du Drapeau c’est :
    Et si quelqu’un venait à y toucher.
    Wikipedia donne une bonne version de l’évolution de ce Chant, « Marocain » initialement.
    Merci ER pour cet hommage, Merci à Alain Soral fidèle Patriote, debout pour nos valeurs De France.
    Que RH, du Ciel, veille sur nous.


  • Bel hommage à un véritable héros français. Il est émouvant de voir la famille nationale française se réunir autour de la dépouille d’un de ses plus illustres combattant. Espérons qu’elle se réunisse pour d’autres occasions que des funérailles
    Une page se tourne mais le combat continu
    RIP


  • Marie océan de douceur
    Votre regard compassionnel
    Aimant et maternel
    Sur nous rayonne


  • Rassurez nous ; Eric Zemmour et Alain Finkielkraut, les plus grands patriotes catholiques de France étaient là... ? Merde, quand même !

     

  • Gardons en nous et sachons relayer ce que fut peut-être le message le plus important que nous ait transmis Roger Holeindre : "Maintenant ça suffit !"


  • Cet homme était grand ! Il faut que la jeunesse française prenne connaissance de ses travaux ainsi que des travaux d égalité et réconciliation. C est grâce à vous et à des homme comme Roger holeindre que la France garde du sens !

     

  • Un moment d’intense émotion !
    Merci M. Holeindre et à tous les compagnons patriotes...


  • Adieu Monsieur Holeindre,
    Vous ne verrez pas la suite.Tant mieux pour vous.


  • Marion a pas ramené son copain Zemmour ? Etrange ça...

     

  • Merci sincèrement à ER de m’avoir permis de communier un instant en ce samedi après-midi.

    Mort , où est ta victoire ?


  • Très bel hommage à Monsieur Holeindre, grand patriote français.
    Pas besoin de légion d’honneur, cette décoration étant décernée maintenant à n’importe qui.
    A la messe, une belle assemblée de Français patriotes et de beaux chants que j’entendais souvent dans mon enfance.
    C’était la France...


  • #2383789

    Immense respect pour cet homme.

    https://youtu.be/E7EyN7UOduQ


  • Très bel article, clair, sobre et bien documenté. Quel plaisir que de lire et écouter un médiat digne de ce nom.


  • Merci pour l’ hyme Corse . Honneur à tous les Corses qui ont combattus de 14 _18 à DBP


  • c’est des gens comme lui qui devrait être au Panthéon …..

     

  • Hommage au grand patriote. Dommage que le Président Alain Soral ne pût être là alors que la sioniste Marion Maréchal se trouve au premier rang, à quel titre ? Et dans une église traditionaliste, alors qu’elle vit en concubinage !

     

    • @ Beretblanc,

      Rajoutez-nous - aussi - pourquoi l’hymne national corse pour un patriote français (de la République1 de même couleur) ? Imaginez (le scandale) s’il avait été d’une lignée matrilinéaire...

      1 République qui n’a rien de commun avec l’église traditionaliste qu’elle a séparé de l’État afin de pouvoir imposer son matérialisme et moins encore avec la Nation Corse dont la Constitution est antérieure à celle française...
      Gna, gna, gna...
      À quel titre, donc ?
      Tout simplement parce que lorsque l’un des « vôtres » s’en va, en entrant les pieds devant, dans une église, ceux qui l’accompagnent communient pour accompagner les âmes des défunts : l’on ne s’occupe plus des divergences des vivants afin de réaliser l’humanité une qui se fait corps unique du Fils unique. Une fois sortis, reprennent les combats politiques, chacun retournant à sa Foi et à la foi de l’idéal auquel il croit : avant le prochain grand Rassemblement à l’issue du Passage.
      Décidément, même aux enterrements il se trouve un Statler ou Waldorf...


    • @Sedetiam , à quel titre était-elle là, la Marion ? Sa tante a eu au moins la décence de ne pas venir. Alors c’est bien par calcul politique. Elle représentait zemmour.


  • Excellent article, très bel hommage à Roger, que j’ai eu plusieurs fois l’occasion de côtoyer, merci à l’auteur et à E&R.


  • Le souffle de l’esprit Saint pour cet hommage très émouvant
    pour ce grand Monsieur Roger Holeindre,
    en l’Église Saint-Roch ami de Dieu et des pauvres, tout un symbole.
    Monsieur Roger Holeindre né pauvre et mort pauvre comme le décrit
    Monsieur Jean Marie Le Pen, autant de richesses qui l’accompagnent pour "retourner au Ciel".

    Un homme d’amour et de force, amour de la patrie, des siens qui sont venus l’entourer ! Homme de combat ! Honneur à lui à sa famille à ses compagnons de route, un grand homme si humble, une fierté pour la France, symbole de l’Égalité dans la Réconciliation, France de sang, France de coeur.

    Bel hommage de Monsieur Bruno Gollnisch, présence de Marion Maréchal, et de tous les alliés, Français de sang, Français de coeur. Magnifique chants, prière et article ER. La petite Jeanne de Lorraine a chanté à coeur déployé le chant des Africains si souvent entonné dans son Q.G.

    Que Dieu le reçoive en son Royaume.


  • Camardes de E&R

    Un homme bon qui nous quitte.

    Que Saint Michel veille sur lui pendant son voyage.

    Etaient présents aussi à ses obsèques , des paras belges.

    Ne varietur

    Lavrov


  • Un Grand vient de disparaître, qu’il repose en paix
    Merci Président Jean-Marie le Pen de l’avoir accompagné ainsi qu’à toutes les personnes présentes.
    C’est notre France qui était là.


  • #2383875

    Sublime, merci a tous les patriotes, les larmes me sont montées aux yeux.

    Que Dieu te garde Roger

     

    • Très émouvant, en effet, notamment les chants chantés par les para, cela vous prend aux tripes. Juste magnifique d’avoir pu pénétrer l’enceinte de l’Eglise St Roch et d’y voir l’hommage rendu à un grand soldat et un grand résistant.

      Par contre, j’entamerai une polémique sur le fait que l’on ne voit que très rarement fifille Le Pen rendre hommage à ceux qui ont construit les bases solides du FN-RN. Elle n’a les yeux de Chimède pour que les folles. Cette femme ne mérite pas que l’on ne s’attarde sur son cas car qui ne rend pas hommage aux siens et proches n’a pas de principes de vie ni de valeurs humaines.

      RIP à vous M. Holeindre, vous étiez bien entouré c’est ce qui compte.


  • Un homme courageux nous a quitté : un des rares à interpeller publiquement
    les J. Lang et cie pour leur crimes contre des petits êtres.

    Reposez-vous en paix
    Merci Mr Holeindre.


  • Superbe texte.


  • Un homme valeureux, le patriote français par excellence qui force le respect même après son passage dans l’autre vie.


  • Marion présente, Marine absente... Tout est dit.

     

    • Commentaire déplacé et même ridicule : MLP a certes des défauts, mais lui reprocher de n’être pas là, c’est en méconnaître les raisons pourtant évidentes, et notamment les opinions et déclarations de Holleindre lui-même à son sujet ! Le vieux combattant n’a en effet jamais eu de cesse ces dix dernières années de dire tout le mal qu’il pensait de Marine, et il a quitté le FN à cause de son accession à sa présidence ! Sa sévérité d’ailleurs à mon sens très excessive était pour l’essentiel liée à une incompréhension générationnelle, liée pour bonne partie à la proximité de la fille de Jean-Marie Le Pen avec certains homosexuels, à son intérêt relatif pour l’histoire de la guerre d’Algérie (quoique MLP a toujours défendu les Harkis) et à son conformisme de pensée en ce qui concerne l’histoire de la seconde guerre mondiale et le maréchal Pétain. Les reproches abondamment exprimés et souvent virulents de Holleindre à son sujet suffisent largement à expliquer l’absence de MLP... qui aurait d’ailleurs été accusée de vile récupération si elle était venue ! Son communiqué saluant la mémoire d’un grand combattant et d’un incontestable patriote, et ses fleurs en ce jour d’hommage sont au contraire la preuve, sur ce point en tout cas, d’une certaine grandeur d’âme. Il faut arrêter la malhonnêteté : ce n’est pas parce qu’on n’aime pas quelqu’un qu’il faut lui trouver tous les défauts du monde ! Vous seriez allé aux obsèques de quelqu’un qui a passé les dix dernières années de sa vie à vous critiquer vertement et à vous mettre en cause à la moindre occasion, vous ? Ben voyons ! Au contraire je pense, vous n’auriez sans doute même pas publié un communiqué d’hommage, et je ne parle même pas des fleurs… alors, un peu d’honnêteté et de pudeur, je vous en prie !


    • #2384592

      "Vous seriez allé aux obsèques de quelqu’un qui a passé les dix dernières années de sa vie à vous critiquer vertement et à vous mettre en cause à la moindre occasion, vous ? Ben voyons !"

      et alors ?
      elle aurait fait preuve d’humilité
      et montré une famille (les Le Pen) soudée, rassurant les électeurs potentiels

      elle aurait fait preuve d’élévation, signifié qu’il y a des choses, des causes plus grandes que sa petite personne
      et puis, Roger Holeindre était son aîné
      de loin, de très loin

      pour moi de toutes façons, elle est définitivement dégagée
      depuis les dernières présidentielles "françaises"


    • Marc LEROY :



      Vous seriez allé aux obsèques de quelqu’un qui a passé les dix dernières années de sa vie à vous critiquer vertement et à vous mettre en cause à la moindre occasion, vous ?



      Quand on est chef de parti ou à un autre poste de représentation à haut niveau, on met son orgueil de côté et on fait passer le bien commun en premier.

      Pour ce qui est de la « grandeur d’âme » de Marine Le Pen, je note que Jérôme Bourbon a relaté comment elle s’était acharnée sur Marie-France Stirbois malgré le cancer avancé de cette dernière… Ce n’est qu’un exemple.


  • Impressionant, la France de la tradition. Un salut de l’Allemagne.


  • Un patriote dites vous.... pour une Algérie française...cela n’a aucun sens...

     

    • Bonsoir,

      Peut-être êtes vous dans le vrai au delà de l’émotion et du respect et de l’admiration qu’on peut ressentir pour Roger Holeindre.
      Pouvez-vous développer votre réflexion.
      Merci d’avance.


    • Taisez-vous ! Un peu de respect sur cette page (on aura l’occasion de « nuancer » ou « polémiquer » par ailleurs).


    • @anonyme : Je suis profondément anticolonialiste et de ce fait, j’ai longtemps considéré les 15O années d’occupation de l’Algérie par la France comme une abomination humaine et militaire... Avant de me raviser, car La France ne s’est pas contentée de s’installer et d’exploiter le gaz naturel et le pétrole algériens :
      1- Elle a construit dans ce pays un fleuron administratif performant, des écoles de très haut niveau, notamment en mathématiques et en médecine, domaines où les Algériens excellent, des routes, des hôpitaux, pacifié les relations entre la Kabylie et les Arabes, y a implanté la profusion sémantique et l’orfèvrerie stylistique de langue française qui, conjuguée à la rigueur prosodique et à la perfection euphonique de l’arabe classique, a produit une génération d’intellectuels de qualité et non candidats à l’immigration.
      2- La France a greffé en Algérie ses structures de fonctionnement sans interférer avec la culture musulmane, mais en la respectant d’emblée. Il s’est agi de coopération avec les indigènes et non de les assimiler dans un creuset culturel qui n’était pas le leur.
      3- Après le départ des Français, qui avaient un souci sincère des autochtones, en terme d’accès aux soins, au droit et à l’éducation, une caste de ploutocrates corrompus de collusion avec l’armée, a fait main basse sur les ressources de l’Algérie, y instaurant une culture du détournement, si bien que les générations d’après-guerre ont développé une culture de la paresse (aides sociales, rejet de l’entrepreneuriat individuel) et une culture de l’abandon (cette Algérie post française leur a donné envie de fuir massivement... Vers la France !)
      4- Si le colon français avait été pilleur, violeur et condescendant (à l’instar des Anglais), les Algériens ne vendraient pas leur âme pour un visa depuis les années 70.
      5- Le départ des Français a attiré les Wahhabites et un durcissement de l’islam : les voiles blancs d’Alger sont devenus burqas et le Front Islamique du Salut a forcé les femmes à quitter leur emploi tertiaire.

      Nostalgiques de la présence de la France en Algérie, des millions d’Algériens ont entrepris de bâtir des isolats d’Algérie en France. La société civile algérienne ne se s’est historiquement jamais soulevée contre la tutelle française et son idéal égalitariste, comme elle l’a fait contre un Bouteflika et ses potentats. Le ressentiment contre la France nous vient des banlieues d’ici et non des faubourgs de là-bas. l’Algérie française était un monde prélapsaire.


    • @ProtégeonslaPalestine !
      Hé oui c’était sans compter sur un certain Isaac Jacob Adolph C_ _ _ _ _ _
      pour rappel je dépose la vidéo d’Alain Soral sur le sujet
      https://www.youtube.com/watch?v=IRT...
      Les Souchiens... haïs par les Indigènes par manipulation triangulaire , maçonnique de surcroît !
      L’enclavement des Indigènes dans les banlieues la faute à qui ?


    • C’est vrai que cette obsession pour l’Algérie française venant des anciennes générations est assez pénible par moment. Mais ça n’enlève rien à la grandeur de Roger Holeindre. Qu’il repose en paix.


    • #2384595

      l’Algérie est de toutes façons en partie française


    • @Athanasia : Juste Ciel ! J’avais oublié l’élément perturbateur que fut le sayanisme d’Isaac-Jacob Carmi, dit Adolph Crémieux, venu saborder l’alliance franco-algérienne. Il a su profiter de la chute de l’empereur Napoléon III (cousin de mon père au 11ème degré) et de l’avènement de la République, pour imposer l’idéal de toute sa vie : reconnaître aux « indigènes israélites d’Algérie » la pleine et entière citoyenneté française. C’est à partir de cette injustice face au code de la nationalité que les chefs des wilayas se sont insurgés contre la présence française à laquelle ils étaient initialement favorables. Merci pour ce rappel indispensable à l’équation.


  • Bel hommage pour ce grand patriote qui a risqué sa vie pour, comme l’a très bien dit Bruno Gollnish, "combattre en Indochine l’hydre communiste qui menace le Monde", un serviteur infatigable de la cause nationale ; il a combattu de toutes ses forces pour la France depuis 50 ans auprès de Jean-Marie LE PEN.

    Maintenant vient pour lui le Jugement de Dieu en qui il croyait profondément, et je crois que l’Archange Saint Michel (saint Patron des Paras) l’a conduit et protégé toute sa vie dans ses divers engagements... Saint Michel : Archange mille fois et mille fois béni par la Très Sainte Trinité dans les Cieux ! La France, notre pays, qu’il a complètement vaincu à travers la construction du Mont Saint-Michel (la merveille de l’Occident).

    La Cavalcade, un des plus beaux chants militaires Français qui existe et à ce titre, je cite la dernière phrase : "Prie le Dieu des cavalcades, de placer mon camarade, à la droite de Jésus, à la droite de Jésus.".

     

    • #2384600

      "l’hydre communiste qui menace le Monde"

      n’importe quoi
      t’en as pas marre de tes vieilles lanternes ?

      y’a jamais eu de réel communisme
      juste des dérivés du Pouvoir, bien acoquinés au Capital

      mais oui, c’est plus simple de désigner un ennemi fantasmé :
      "le communisme"
      pfff...


    • @Palm beach



      y’a jamais eu de réel communisme




      C’est parce que c’est une vision utopique du monde et de l’Homme. Quand on essaye d’imposer de force une utopie à une population réelle, cela se traduit inévitablement par de la coercition, de la répression et des morts, comme l’Histoire nous l’enseigne.


  • Les grands patriotes partent les uns après les autres
    A nous de faire perdurer leur message
    A nous de faire en sorte que la France, ce pays qui nous a tout donné, survive !

    Il faut convaincre les gens, sur les réseaux sociaux, sur le terrain
    A nous de les convaincre du bien fait des idées patriote et souveraine !

    Force et Honneur à tous !
    Que Dieu nous donne la force !

    Mes respects à Monsieur Holeindre !


  • Ton Ange t’accompagne et te guide Roger.
    Force et honneur !
    Amen
    _


  • Hahaha, les paras colos, d’infanterie de marine et légionnaires réunis avec des paras indochinois et des algériens ayant combattu pour la France, le menhir, Bruno Gollnisch et Farid Smahi (un plaisir de le revoir !) pour un dernier hommage. Ça doit disjoncter dans le camp du bien... Merci Roger, bon repos !


  • Très bel article, émouvant .


  • #2384304
    le 09/02/2020 par Business, Famille, Patrick !!!...
    La messe d’hommage à Holeindre devant Le Pen, les paras, Gollnisch et (...)
    • Dit-il alors qu’il a sûrement fait barrage pour « vauter » Macron (logiquement).
      Quel dommage, pour cet hommage, qu’il y ait eu de (rares) commentaires de peu de bon goût (pas que vous).
      C’est un manque de respect envers les « vrais » Patriotes de ce Pays.
      Mais bon, il y’a des moments où on devrait parler « France », un peu au dessus de la politique. Ce n’est pas donné à tout le monde. Pareil pour l’Algérie Française, telle qu’elle était vue par RH, de cœur.


  • Un grand merci pour cette prière scoute que je n’avais pas entendu depuis 15 ans au moins...


  • #2384610

    c’est bien d’être patriote et de rendre hommage à un gars courageux,
    Roger Holeindre
    instinctivement, on ne pouvait que l’apprécier positivement,
    si on n’est pas débile

    - mais (y’a un mais)
    j’ai l’impression de tout un tas de gens qui vivent dans le passé

    Roger Holeindre, Bruno Gollnisch, les cathos tradis, tout ça...
    ne sont pas en phase avec l’enculerie dans laquelle on survit

    ils ont des vieilles solutions inadaptées, ils n’ont pas le logiciel à jour

    et si tu viens me claironner que mes propos sont déplacés dans le cadre d’un enterrement :
    bin non, justement,
    je pense que Roger, il aurait aimé une continuité de ses valeurs
    ’faut juste les actualiser

    je pense sincèrement que c’est le boulot d’E&R, effectivement
    c’est pour ça que j’en ai marre de voir des commentaires racistes publiés
    ça témoigne de quelque chose, mais c’est une impasse

     

    • Quel racisme, et où, et venant de qui ? Précisez !


    • "c’est pour ça que j’en ai marre de voir des commentaires racistes publiés
      ça témoigne de quelque chose"

      Et toi t’en "a marre des commentaires racistes publiés", dis moi t’as l’air d’être un grand démocrate toi, déjà tu fais un caca nerveux plus haut parce que j’écris que les communistes et les 100 millions de morts dans leur placard, ont toujours constitués une menace planétaire !

      Si tu ne veux pas entendre ou lire des propos racistes publiés ici comme tu dis, tu n’as qu’à allumer ta télé pro-métissage et pro-migrants, tu ne seras pas déçu !


    • #2384686

      je ne suis pas là pour dénoncer des gens,
      ils sauront reconnaître leurs erreurs
      et tu te feras ta propre idée, selon tes capacités

      oui, il y a des commentaires ouvertement racistes,
      d’autres, plus timides, faux culs, qui tentent de camoufler, avec de fausses excuses

      - rendons plutôt hommage
      à Roger Holeindre
      qui n’avait pas de temps à perdre avec ces mesquineries,
      fort de son expérience de la vie
      qui, lorsqu’elle est bien vécue, ne peut pas se les permettre
      (pense au soldat, au front, et à ses camarades, de toutes origines, unis)


    • AhBon ?

      Vous répondez à un énième guignol communiste anticatho. Inutile de perdre votre temps avec cette énergumène.


  • Il méritait ce bel office. Son engagement fut total ,plein d’abnégation, jamais de calcul .A plusieurs reprises ,il a failli perdre la vie.Nous devons aussi penser à son épouse qui a accompagné ses combats et a sa fille ,qui elles perdent un mari et un père.


  • #2384681

    Je salue la mémoire de RH. Son parcours doit être une feuille de route pour ceux qui lui succèdent dans la défense de notre cher vieux pays. Il faut simplement continuer le combat et non se contenter de dire un peu facilement : des mecs comme lui on en fait plus en s’installant devant la télé.


  • un combattant avant et apres quil a toujours etait il incarne la vraie france insoumise reposez en paix RH


  • Hommage à Roger un guerrier des temps modernes, respect !


  • La clique national-sioniste, Zemmours et consorts, n’étaient pas là ?...!!!

     

  • - R.Holeindre... de la trempe de Léonidas de Sparte....
    - E.Macron... de la trempe de Éphialtès de Trachis !!!...
    CQFD


Commentaires suivants