Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La porte-parole de Mélenchon préfère "Nique la France" à "Vive la France"

Signataire en 2012 d’une pétition soutenant les auteurs d’une chanson controversée intitulée Nique la France, Danièle Obono, députée de la France insoumise, a fait part de sa réticence à dire « Vive la France », provoquant un début de polémique.

 

Interrogée le 21 juin sur le plateau de l’émission de RMC Les Grandes gueules, la nouvelle députée de Paris de La France insoumise, Danièle Obono, a fait part de son scepticisme lorsqu’un des journalistes lui a demandé : « Devenue députée, vous dites : "Vive la France" ? »

« Je peux dire "vive la France", mais pourquoi, en soi ? », a-t-elle rétorquée, ajoutant : « Je ne me lève pas le matin en disant "Vive la France". »

 

 

Régissant avec colère, le député Les Républicains Thierry Marianni n’a pas hésité à polémiquer sur Twitter en écrivant : « Hallucinant ! La députée La France insoumise défend ceux qui chantent "Nique la France" mais hésite à dire "Vive la France". »

 

 

David Rachline, sénateur-maire de Fréjus pour le Front national (FN), a lui aussi réagi, en se fendant d’un communiqué de presse incisif. « Danièle Obono, [a] également signé une pétition pour défendre la "chanson" du groupe ZEP intitulée "Nique la France" », a-t-il rappelé, avant de déclarer : « Madame Obono veut pouvoir "niquer la France" tranquillement ? Alors qu’elle quitte les dorures de la République et renonce à tous les avantages liés ! »

 

 

Bibliothécaire, chercheuse en anthropologie sociale et spécialiste en études africaines, Danièle Obono est également porte-parole nationale de La France insoumise. Elle est également proche du Parti des Indigènes de la République (PIR), une organisation régulièrement accusée de communautarisme.

Elle avait signée en 2012 une pétition en solidarité avec un artiste du groupe de rap ZEP et le sociologue et militant Saïd Bouamama. Ces derniers avaient été mis en examen pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » après avoir conjointement publié en 2010 un livre et un CD au titre commun : Nique la France.

En lien, sur E&R :

Donner une leçon de liberté d’expression à Mélenchon et son équipe
avec Kontre Kulture :

 






Alerter

222 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1752531

    Mais c’est quoi, ces gens, là ?

     

    Répondre à ce message

  • Ca lui arracherait la bouche de dire un truc qui la ridiculiserait face à son cercle d’amis.
    C’est tout.

     

    Répondre à ce message

  • #1752650

    Je trouve tout de même la question du journaliste assez perverse et je comprend la réaction de la députée de la FI. Je me permet de rappeler d’abord qu’elle répond :"oui, si, je peux dire Vive la France !".

    Ce qui me parait poser problème, ce n’est pas tant la réponse que la question, qui renvoie cette dame à ses origines, à son statut de fille d’immigrés, voire à sa couleur de peau.

    Qu’elle soit le prototype désespérant de la femme "engagée" de "gauche" issue de la "diversité"ne fait aucun doute.
    Mais le journaliste aurait-il posé cette question à un(e) député (e) d’origine allemande ou finlandaise ?

    Chers camarades, j’ai quand même la désagréable impression que la question lui est posée car ses origines sont visibles et qu’il faut, quand on est originaire d’afrique noire, donner des gages supplémentaires de patriotisme, d’allégeance à la France et à la République.
    Je comprend donc sa réticence à répondre à la sommation du journaliste.
    Je renvoie donc dos à dos la députée et le journaliste qui de toute façon sont l’un ET l’autre les symptômes d’un système à bout de souffle.

     

    Répondre à ce message

    • Bonne analyse.

       
    • Le problème, c’est que ceux qui brament "nique la France" sont rarement des Français de souche ou des descendants d’immigrés polonais ou italiens.

      La question du journaliste se pose, parce qu’il y a en France sans doute 10 000 000 de personnes, au bas mot, d’origines maghrébines, africaines, souvent de culture musulmane. Et la question se pose de leur loyauté à l’égard de la France, de ses racines, sa culture, son Histoire, ses valeurs.

      Cette Obono est une proche de la mouvance "Indigènes de la République", qui instille, avec le soutien habituelle des manipulateurs trotskistes, une haine viscéral de la France et de son peuple originel.

      Ce n’est pas la France de 2017 qu’ils vomissent, c’est la France depuis 1000 ans. C’est la France dans ses racines les plus profondes. C’est le "babtou", le "gwère", le "gaulois", le "céfran" qui est haït par ces gens là. Ces gens sont mus par une haine viscéral, voire un esprit de vengeance.

       
    • #1753956

      @ stev :

      Pour ma part, je suis un blanc né en France de parents blancs français mais on ne m’a jamais demandé de donner des preuves de "loyauté" à la France.

      J’avoue même que ce concept m’échappe...

      Par ailleurs, le sophisme par association que vous employez réduit à néant votre argumentation , quand bien même celle-ci pouvait comporter des éléments convaincants.

      Ceci étant dit, la réaction de Mélenchon est tout à fait disproportionnée et outrancière, comme à son habitude.

       
    • Je ne vois aucun sophisme dans la réponse ? Par contre, il est clair qu’une personne "publique" proche du PIR et ayant défendu un "nique la France" (certainement pas pour des raisons réelles de liberté d’expression), qui n’a peut-être pas défendu la liberté de Dieudonné et aujourdhui est DÉPUTÉE donc la réplique de lui parler de "vive la France" ne me semble pas complétement absurde... Le problème vient plutôt de sa gêne dans la réponse ! Il y aurait un problème à demander un quelqu’un qui n’est pas d’origine française qui accède à de haute fonction à montrer son allégeance à la Patrie ? Je ne pense pas. Et dans votre cas personnel, en tant que français lambda, on ne vous l’a jamais demandé ? Normal : 1 - Vous n’avez peut-être pas de hautes fonctions dans la République ?
      2 - vous avez une apparence "française" ?
      Maintenant, si vous vous comportez mal envers la France (très mal) cela n’empêcherait pas de vous faire qualifier de traître si nécessaire...
      Avec cette Mme Obono, j’ai l’impression qu’on a laissé entrer le loup dans la Bergerie.... Et je ne dois pas être le seul.

       
    • L’incorruptible, t’es tu demandé pourquoi tes parents t’ont nouri et t’ont élevé, alors quils nont pas nourtis tes camarades de classe, ou est ce incongru ? Les millions de morts sur les monuments aux morts, qui étaient gaulois et pas Gabonais quoi qu’en dise Mlle obono, se sont ils battu une seule seconde pour que leur pays soit insulté nonchalamment ? A ton avis ils penseraient quoi de ça ?

      La france est prise collectivement dans une matrice politiquement correcte qui fait perdre le sens des rélations humaines.
      Pour donner un exemple analogue, si un hôte dans ta maison t’insulte tu n’auras pas la même réaction que si ton fils de 15 ans t’insulte. Même si ce sont exactement les mêmes insultes.
      Dans le premier cas c’est la porte directement. Dans le deuxième cas tu vas devoir trouver une punition mais ce sera tout.

      Ceux qui te font croire l inverse y ont intérêt (en particulier s’ils sont eux memes immigres et trouvent qu il ny a pas de probleme mais que ceux qui sont choqués "qu’on nique leur pays"ont un probleme) et jouent sur ta gentillesse.et surtout ne font pas la réciproque. Même si Mlle obono était française d’origine, ce serait un problème. Mais qu elle soit née au Gabon et que la france l’ait acceuillie démontre un problème supplémentaire.

      Que ce soit un coup monté hypothétique ne change pas grand chose, car dans ce cas elle pourrait très bien être même complice. Ce qui a non sens augmente le problème plutôt que le diminue.

       
  • Je me marre quand j’entends cette conasse (qui chie sur la France et les abrutis qui l’ont élu) parler de la liberté d’expression mais pour Dieudo , Soral et bien d’autres dissidents ceux là ne sentiraient pas bon avec relents nauséabonds ?!...

     

    Répondre à ce message

  • Illustration parfaite de la gauchiasse Mélenchonnienne !!!...

     

    Répondre à ce message

  • #1752752

    Qu’elle retourne au Gabon, où il fait si bon.
    Des gens tels qu’elle on n’a aucunement besoin.

     

    Répondre à ce message

  • La nomination en de cette candidate du FDG prouve la soumission absolue de ce parti à l’atlantisme le plus ignoble, il s’agit de favoriser la fracture ethnique comme prévupar la rapport de l’ambassadeur US Rivkin de 2007, qui préconisait la promotion des minorités immigrées et musulmanes en France, et a favorisé un réenracinement islamique anachronique et sous contrôle (américain).

     

    Répondre à ce message

  • Le nombre de commentaires indique au sociologue que je suis, qu’’il y’a en France une grande partie de la population qui est mécontente de la politique menée par la droite ensuite par la gauche et vice versa et qui n’a aucun espoir dans le gouvernement Macron, nouveau venu et qui est une espèce de droite/gauche. Autre indication : malgré le fait que cette franche de la population est de plus en plus grande, cette franche de la population ne pourra malheureusement pas changer le système et le pouvoir réel en France. Les réactions lus suite à l’extrait de cette émission indiquent que les processus utilisés pour détourner et diviser le peuple de la grande question des classes fonctionnent toujours.

     

    Répondre à ce message

    • #1753587

      Que veut dire ’franche de la population’ ?
      Jusqu’à nouvel avis, ’franche’ est le féminin singulier de l’adjectif ’franc’.
      Avant de vous déclarer sociologue, faudrait peut-être faire un peu de travail sur votre maîtrise du français.

       
    • La seule chose que ce "congolais" prouve ici, c’est que le racisme anti blanc doit être dans le cursus de nos sociologues. En admettant bien sur qu’il le soit vraiment car la bassesse de son analyse me fait douter qu’il ait vraiment pu aller jusqu’à bac+8. Ou alors les doctorats en sciences humaines sont des torches cul donnés au premier venu.

       
    • Heliographe et marcus. Primo : aucun argument sur le sujet traiter et aucun contre argument sur les arguments avancés dans mon commentaire. Soyez constructif et efforcez-vous au moins de rester sur le sujet traiter (l’insulte est l’argument des faibles d’esprits, je suis convaincu que vous êtes capable de mieux faire). Secundo, j’explique justement dans mon commentaire le fait qu’’une grande partie des Français mécontents n’arrivent pas à décrypter les processus utilisés par les tenants du pouvoir réel en France pour distraire la population et la maintenir en esclavage. Vos commentaires délirants confortent cette thèse.

       
    • @congolais : Il n’y a effectivement aucun argument car il n’y a aucun argument à avoir face a un troll de ton espèce. J’ai pris la peine de lire tous tes commentaires avant de te répondre, il n’y a strictement rien de constructif et d’intellectuellement honnête dedans : tu es juste un petit troll, probablement mélenchonien, qui vient juste ici verser sa bile (et sa haine des français) et pourrir la vie des gens.

       
  • Imaginez une seconde, le même extrait d’émission, exactement les mêmes phrases prononcées d’une part et de l’autre mais qu’ à la place de la jeune député noire, on mettrait une jeune député blanche et blonde. Auriez-vous fait les mêmes commentaires ? Votre indignation aurait-elle été de la même ampleur ? Certainement que non. Ce genre d’émission est savamment orchestré pour faire appel aux instincts primaires des téléspectateurs

     

    Répondre à ce message

    • alors deja je t avais posé la meme question un peu plus haut et tu n as pas repondu : un blanco qui affirme au congo, tout en etant elu, que dire "nique le congo" est acceptable...tu crois que cela va plaire a la population ?combien de temps avant son expulsion du pays ?

      et puis enfin, en effet, c’est tout le concept de l immigration qui represente un risque de rupture de la transmission de nos valeurs et de notre culture. on voit sous nos yeux se realiser ce que prevoyait lepen dans les annees 80 et ce pourquoi il a été traité de haineux fou furieux...

      Quand cette attitude antipatriote vient d’une immigrée née au gabon, et qui n aurait pas eu toutes ces chances de parcours professionel dans son pays d origine, c’est en effet plus grave que si cela vient d une gauloise, que cela te plaise ou non...et toutes les personnes qui lui ont fait de la place, qui ont accepté le dumping social due a la venue de sa famille, de l’acculturation ressentie par un gaulois quand il est representé par un non blanc, et ben en effet c’est les boules pour elles...

      mais il y a une solution, si on ne te convient pas, ni a cette demoiselle , ni d ailleurs aux gaulois antipatriotes, la porte est grande ouverte

      on comprend mieux que les usa aient dans leur constitution la regle que le president doit etre né aux usa pour pouvoir se presenter...

       
    • Elle est bien bonne celle-là. C’est à vous que la question se pose @congolais. Ou de l’inversion accusatoire dans toute sa splendeur.

       
    • @zuleya, si le fait de soutenir la liberté d’expression qui implique le fait de soutenir le droit d’une autre personne de dire :" nique la France" est acceptable a vos yeux lorsque ce soutien vient d’une gauloise blanche et pas acceptable lorsqu’il vient d’une noir alors, nous sommes dans le deux poids deux mesures et probablement aussi dans le domaine du racisme.

       
    • Congolais toi aussi tu fais du 2 poids 2 mesures ...
      Il faudrait faire face....en effet il y a du 2 poids deux mesures des que tu mets en place du nationalisme.
      (Tu noteras que je n’ai pas mis en cause le concept de race).

      Mais comme d hab, on a des étrangers (et qui sont étrangers dans leurs déclarations qui sont à géométrie variable....Comme cette question à laquelle tu n’as toujours pas repondu) qui essayent de nous paralyser en nous traitant de "racistes...." (alors qu on defend notre patrie, et qu a aucun moment on ne demande de mettre en place des lois raciales ou d envahir le monde pour le soumettre)

      Si tu arrivais à me démontrer que les africains sont moins" racistes" que les francais blancs , alors peut etre que tu aurais un argument, mais évidemment tu ne peux pas le faire. Il suffit de relire tes commentaires . Rien que sur cette page..

       
    • une derniere chose congolais, tu nous parle de "liberté d’expression"...
      sauf que là on n ’est pas dans la "liberté d’expression" mais dans "l’insulte". ..

      de meme que la pornographie n’est pas liée normalement au concept de liberté d expression.
      il y a les gros malins de sosracisme ou de chez marcdorcel (curieusement ils viennent d une communaute tres peu portée sur la "liberté d’expression" en ce qui concerne la deuxieme guerre mondiale ou sur la palestine) qui utilisent cette tres belle chose, tres francaise d ailleurs, qu’est la liberté d’expression , comme un cheval de troie pour toutes leurs basses besognes.

      une elue de la "republique" na pas a justifier des insultes, surtout quand elles s’adressent a toute la nation. elle devrait etre vent debout pour remettre dans le droit chemin ses "petits freres des banlieues" . c’est toute l’idée des commentaires de cette page.

       
    • @Zulaya. Primo, je ne pense pas que vous soyez profondément un raciste. J’ai indiqué que certains modes de pensées pouvait être considérés comme étant du domaine du racisme. Le psychologue que je suis pense plutôt que vous êtes un chômeur qui a des difficultés à trouver du travail et des relations saines avec votre famille et vos voisins. Malgré tout vos efforts pour réussir dans votre vie, vous n’y parvenez pas d’où voir cette petite femme devenir député, imaginer le salaire qu’’elle aura et les facilités matérielles qu’’elle aura de part sa fonction vous a rendu jaloux dans un premier temps et ensuite furieux en comparaison à votre condition. Secundo. Sachez qu’’elle n’est pas à la base de votre condition. Identifiez les blocages que vous avez dans votre vie et les vrais personnes à l’origine de ses blocages (les gestionnaires du système). Battez vous pour le bien de tous et vous constaterez des améliorations dans votre vie

       
    • #1753968

      @ Congolais :

      Je vous suis totalement.
      Il apparait très clairement que le journaliste avait préparé son "coup".
      Et évidemment, dans ces cas-là, il y a toujours des gens pour tomber dans le panneau, les mêmes personnes qui nous ont répétés des mois durant que le système médiatique était aux mains des grandes fortunes, qu’il fallais sans méfier comme de la peste etc.
      Et pourtant, lorsqu’une manipulation passe par là, ils se jettent dessus...
      Il y a encore du boulot pour E&R...

       
    • Congolais plutôt que de faire du profiling, essayes donc de répondre à la question. Que c’est long. Que c’est laborieux...

      Mais sinon ce n’est pas parceque tu es noir que tu as le droit divin de sonder l âme des gens et de les traiter de racistes ?quitte a me faire traiter de raciste, ce qui mentouche une sans faire bouger lautre, vas y carrement. Je suis megaraciste. De ton côté comme je ne t’ai vu défendre que des africains, et qui plus est pris en flag de mauvais comportement (le petit theo ou Mlle obono) je te dirais que tu es profondément tribaliste. Mais c’est la culture africaine qui veut cela.on ne peut pas allé très loin contre les fondamentaux culturels.

      Merci pour le profiling gratuit. Non pas parcequil est utile en lui même (car tu es tombé à côté systematiquement : travail, voisins ou famille) mais pour me confirmer l arnaque de la psychologie.
      Une petite pensée pour les gogos qui se font avoir. Tu me diras c’est de leur plein gré. Je te dirai c’est quand même triste...

       
    • On dirait bien que "congolais" est de la même promotion que Mme Obono...
      Sociologue, anthropologue... Comme pour nous tous, il faut continuer à apprendre...
      Peut-être que le sociologue "congolais" est juste français de souche ?? Mais défenseur du lobby "SOS racisme : ( c’est à dire : " Étranger : les Français sont des racistes de premières, jamais tu ne seras intégrés : ils te haïssent !!") Donc son cerveau est conditionné, formaté pour le politiquement correct... Il excusait les enfants d’Afrique qui l’insultaient à L’école, et aujourd’hui est d’accord pour accueillir les migrants ... Les pauvres...
      Euh non, en fait... C’est bien un noir qui fait du communautarisme "noir" sans faire le discernement entre le bien et le mal... Le problème ici posé était simple et Mme Obono a eut clairement un problème avec le "vive la France", elle était gênée !!! Je le répète : aurait elle défendu Dieudonné, Boris Le Lay, Hervé Ryssen et le professeur Faurisson ? Non bien entendu !!!
      La boucle est bouclée

       
  • Son raisonnement est logique , elle défend la république et dénonce la France indirectement. Mélonchon l ’a très bien dit lors de la polémique du Vél’d’Hiv .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents