Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le sauveur suprême de volailles

Samedi 13 mai, à Villejuif, devant un auditoire recueilli d’un millier de bobos insoumis, s’est tenu la réunion des candidats aux législatives de la France Insoumise. Candidats soigneusement épurés de leurs brebis galeuses comme la journaliste Chenon Ramlat pour cause de « soutien d’Assad » et de « négationnisme ».

 

L’ex-Sénateur (mais sénateur un jour sénateur toujours) Mélenchon, drapé dans la toge pourpre du Tribun de la Plèbe, vint conclure ces agapes. Son discours fut beau comme l’Antique, l’élite d’Île de fRANCE inSOUMISE se soumettait à son verbe puissant ! L’électricité passait dans l’auditoire survolté qui scandait par moment « Résistance, résistance ! » comme un seul Ohm.

À la fin, les néo-papas barbus tendirent leurs bébés convenablement langés, vers le Sénateur ! Leurs compagnes tendaient leurs poings, avec des trémolos suraigus, admirablement discordants. À certains moments, je sentais que dans une autre existence, débarrassée du lourd fardeau de la conscience, j’aurais pu m’accorder à certains des propos tenus, du genre :

« Les communes, matrices des libertés des Françaises et des Français, c’est là qu’a commencé la République » !

ou encore :

« Un énorme coup de tonnerre se prépare avec l’abrogation du Code du travail » !

« un projet de contre-réforme, de contre-révolution, une violence sociale terrible » !

[remettant en cause]

« un siècle et demi de lutte de classe dans notre pays ».

« C’est pour cela que Macron veut les pleins pouvoirs »

Rien n’est plus vrai. Le code du Travail participe de ce qui fonde la classe ouvrière comme une classe, et non comme une servile réserve taillable et corvéable à merci.

Face à ce projet de « contre-réforme d’une violence sociale terrible », QUE FAIRE ?

« Mettre en échec la constitution de la majorité macroniste dans c’pays ! (…). On peut renverser la situation, c’est le moment ou jamais ! »

Diable ! Le Sénateur sur le retour, par un mouvement orbital cyclique reviendrait-il au trotskisme de sa prime jeunesse ?

Debout les damnés de la terre, debout les forçats de la faim !

Assis, les bobos désorbités, la bouche ouverte, se regardaient, inquiets, en attendant la Chute.
Elle vint !
On ne saurait tomber de plus haut !

« La France insoumise propose aux électeurs d’organiser une nouvelle cohabitation ! »,

Ouf, on respire ! L’odeur de poudre des révolutions se dissipe, ce n’était que de la poudre aux yeux. C’était donc ça renverser une situation ! Non pas la renverser dans la paille pour la prendre, de gré ou de force, mais lui tourner virilement le dos, la priant de bien vouloir nous mettre !

Retour à Syriza, retour à l’électoralisme, cette science magique pour dindes votantes, qui ne spécule qu’en terme d’électorat, et non de classe sociale. Retour à l’idéologie contre l’histoire, à l’État contre la démocratie.

On avait bien compris, par la composition du « nouveau » gouvernement Macron que son projet visait à une large cohabitation, à l’image de la « grande coalition », social-démocrate + chrétien-démocrate teutonique. Hé bien, cette promiscuité politicarde, ce concubinage de gouvernement, le Sénateur veut en être ! Comme un vulgaire LR ou PS, FI veut co-gouverner, apporter sa caution au projet « de contre-révolution, d’une violence sociale terrible » !

Et pour étayer son projet, le Sénateur donna en exemple le gouvernement de cohabitation Chirac-Jospin (1997-2002) !

« La cohabitation de Lionel Jospin pendant cinq ans a été un des moments les plus positifs de la vie économique française ».

Positif, mais pour qui ? Comme bilan de son gouvernement, Jospin avait réclamé la reconnaissance du MEDEF qui la lui accordera volontiers. Mais pas la population laborieuse qui en 2002, par une abstention exceptionnelle, du jamais vu lors d’une élection présidentielle, a balancé Jospin dans la poubelle de l’histoire. La suite on la connaît : ce que Lionel Jospin appellera « du théâtre ».

Le théâtre de l’antifâchisme institutionnel. Des semaines durant, il nous fallut subir quotidiennement ces monstrations destinées à humilier et à affaiblir l’abstention des ouvriers décriés comme « sales collabos et populistes » ! Plus de 50 % d’abstention pour l’élection de sa majesté le Président, tout l’appareil d’état vacilla : l’élection du président-monarque étant la clé de voûte de la Cinquième République, dans la tradition la plus Louis-Philipparde du Roi bourgeois.

 

Petit rappel des haut-faits du gouvernement Jospin

 

Aucun gouvernement avant celui-là, de mémoire de Cinquième, n’avait plus privatisé, plus déréglementé, davantage mis en œuvre de contre-réformes ayant entraîné des souffrances accrues pour le peuple travailleur. Le Sénateur le sait bien, il en était ministre ! Le gouvernement de Lionel Jospin pendant cinq ans :

- privatisé EDF-GDF

- mis en application le plan Juppé sur la Sécurité sociale, qui avait pourtant dressé contre lui des millions de gens

- mis en place l’euro, qui divisé le pouvoir d’achat par sept

- « annualisé » et « flexibilisé » le temps de travail

- aboli la loi interdisant le travail en dessous de 16 ans

- contre-réforme de l’enseignement technique et professionnel, et cette contre-réforme fut concoctée par... le ministre Jean-Luc Mélenchon himself !

- Et, cerise féministe sur le gâteau capitaliste , cet infâme gouvernement a osé rétablir le travail de nuit des femmes dans l’industrie ! Qui était interdit par le Code du travail, précisément !

Cette régression sociale inouïe s’est faite au nom de « l’égalité homme-femme ! » Au nom de la Parité, autre conquête majeure du gouvernement de la gauche plurielle qui fut nommé « le plus féministe de l’histoire » !

Alors, en 2002, les ouvrières livrées au travail de nuit refusèrent de voter, et les petites bourgeoises antifâchistes, qui sont toutes aujourd’hui au Parti de gauche, manifestèrent pour traîner dans la boue cette superbe abstention ouvrière !

 

Du féminisme réel

 

Le gouvernement de la gauche plurielle fut un des exemples les plus aveuglants de la nature réelle du féminisme. De la main droite il a institué la Parité obligatoire et de la gauche il a rétabli le travail de nuit pour les femmes, il fut à la fois le plus féministe et le plus ennemi des femmes !

Ce fait, comme tant d’autres, est si aveuglant qu’on ne l’a pas vu. On appelle désormais féminisme la défense ou la protection des femmes, une forme de galanterie.

Prendre le mot pour la chose.

Il y a un féminisme idéal, un idéal du féminisme, en dehors des faits et gestes des féministes, en dehors du féminisme institué, qui serait intrinsèquement bon. Ainsi tout le monde porte son petit féminisme à soi, sa petite idée du féminisme ; dans féminisme il y a féminin, c’est donc qu’il doit bien contenir une part aimable, une défense des femmes, de la « condition de la Femme », n’est-ce pas ? [1]

La défense des femmes, des femmes réelles, qui vivent et meurent, qui peinent et enfantent, nos filles, nos sœurs, nos compagnes, n’est pas, n’a jamais été, l’objet du féminisme. Son objet, sa vérité ultime, ce qu’il est en nature et en vérité, je l’ai donné dans une forme théâtrale dans L’Enfer de Don Juan, qui n’est pas seulement un divertissement comique, mais l’expression de la vérité.

 

FI, Farce Insipide

 

Oui, Ô Sénateur, le gouvernement Jospin est un bel exemple à suivre pour une fRANCE inSOUMISE, insoumise au peuple et à la classe ouvrière.

FI n’est qu’une grosse dinde pleine de farce électorale. De la chair qui s’est faite autour de l’os. La chair c’était les travailleurs qui ont voté Sénateur comme une continuation dans les urnes de leur marche dans la rue pour défendre leur Vieux Code du Travail.

L’os, c’est le Parti de gauche, dont vous pourrez lire la naissance glorieuse ici, si le cœur vous en dit.

Paris le 21 Mai 2017

Retrouvez Félix Niesche chez Kontre Kulture :

Félix Niesche sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1731138
    le 21/05/2017 par Pamfli
    Le sauveur suprême de volailles

    "Mots croisés : Gros clash Mélenchon vs Guaino vs le Belge Guy Verhofstadt"
    https://www.youtube.com/watch?v=OhY...
    Grossière mise en scène de Merluchon singeant Tsipras, un “patriote” qui s’érige en barrage à l’épouvantail Verhofstadt (en fait au Front National), et Sadoun-Lapix en “élégante” guest star !
    Mais il manque qui dans cette opposition à l’UE ? Gaino servait-il à singer le FN dans cette pièce de théâtre ?
    NB : Purjudas n’était plus crédible au 20h de France 2 après sa dernière opération des zeureslesplussombres, l’affaire du salut amical transformé en salut nazi.


  • #1731157
    le 21/05/2017 par kika
    Le sauveur suprême de volailles

    Vous êtes quand même d’une sacrée mauvaise foi, Monsieur. Nous aurions aimé que vous nous parliez de ce qui s’est dit ce jour du 13 mai pour l’avenir mais vous avez préféré nous parler du passé avec M Jospin.
    Quand on a perdu aux élections présidentielles et que l’on connait un peu la constitution de la France, qui donne la compétence des affaires internes au 1er ministre, on se dit super, le programme désirable "l’avenir en commun" va pouvoir se réaliser et Macron sera cantonné aux affaires internationales. Cette réflexion c’est quand on veut se battre pour son pays sans faire la révolution avec les armes mais la révolution citoyenne. A laquelle vous pourriez participer puisque le sort de la France a l’air de vous intéresser. Parfois je me demande quel est vraiment votre rôle, celui qui consiste à laisser la France aux mains des banquiers ?

     

    • #1731181
      le 21/05/2017 par ursus
      Le sauveur suprême de volailles

      @kika
      ..."que l’on connait un peu la constitution de la France, qui donne la compétence des affaires internes au 1er ministre"...
      C’est vous qui n’avez pas l’air de bien connaître la constitution de la Ve République !
      Le premier ministre est "chargé" d’appliquer les orientations décidées par le chef de l’Etat que ce soit sur le plan intérieur ou international.
      Ce qui fait dire à certains que le président de la Ve est un monarque absolu (vous avez certainement déjà entendu cette réflexion).
      La prétendue répartition des attributions entre le premier ministre et le chef de l’Etat est de pure forme et en aucun cas représentative des institutions actuelles. Cette "formule" à seulement l’avantage de diluer les responsabilités de l’un et de l’autre et de participer à pérenniser le bipartisme que l’on connaît depuis quelques décennies (bipartisme de fait, s’entend)...
      Quand on veut donner des leçons, encore faut-il maîtriser son sujet !


    • #1731217
      le 21/05/2017 par Seb
      Le sauveur suprême de volailles

      Parlez-en, du 13 mai. A t-on enfin trouvé comment mettre en œuvre un système social pour le monde entier ? Les profits du cac40 seront-ils suffisants ou nous faudra-t-il appeler à la légendaire solidarité internationale des travailleurs pas encore au chômage et pas encore chez nous ? Ou pire(!), pester contre les patrons ?


    • #1731302
      le 21/05/2017 par Godwin
      Le sauveur suprême de volailles

      ursus :

      Soyons sérieux, en pratique, en cas de cohabitation, c’est bel et bien le Premier ministre qui décide de la politique intérieure ; ce fut le cas sous toutes les cohabitations de la Ve République (Mitterrand-Chirac, Mitterrand-Balladur, Chirac-Jospin).


    • #1731665
      le 22/05/2017 par ursus
      Le sauveur suprême de volailles

      @godwin
      Je n’ai jamais dit le contraire... vous décrivez un état de fait, mais pas la substance de la constitution de la Ve République !
      Allez dire à l’instigateur de cette Ve République (le Général de Gaulle) ou même à Mitterrand que son premier ministre à la volonté de mener une politique qui lui est propre...
      Vous confondez une situation de fait avec le fond de nos institutions dévoyées.


  • #1731176
    le 21/05/2017 par Liberté
    Le sauveur suprême de volailles

    Lui est accepter par le système , il peut se permettre de faire des réunions
    en pleine air et places publiques sans aucuns problème , alors que sa
    bande de bras cassés attaquent les meetings et les permanence du FN ,
    c’est là que l’on voit son utilité au système et qu’il n’est donc pas tant que
    ça contre eux malgré ses cris d’orfraies à leur encontre . en vérité le
    problème entre eux n’est qu’une question de place et d’ego et rien d’autres
    pour devenir plus gros , il veut détruire le PS et prendre sa place mais ne
    cherche pas à détruire macron , lors des législatives , les insoumis
    se présentent de préférence face au PS et non face à Macron ,
    Mélenchon compte sur une entente avec Macron , je pense que
    ce ne sera pas trop difficile , après quelques face à face pour en
    obtenir quelques avantages .

    Melenchon , c’est l’homme du système , contrairement à ce qu’il dit...


  • #1731184
    le 21/05/2017 par The Mediavengers
    Le sauveur suprême de volailles

    Eh oui, c’est la raison pour laquelle Marine aurait été préférable... Mais si les critères se mesurent à la capacité à embobiner quelques spectateurs, on ne va pas loin.
    Passé le tumulte électoral, elle restait l’espoir de faire sauter le Système, mais comme l’Histoire est cruelle et ironique, ce sera probablement le meilleur représentant du Système qui fera exploser celui-ci. En espérant qu’on tienne le bon, cette fois.


  • #1731191
    le 21/05/2017 par Paul
    Le sauveur suprême de volailles

    Quel petit être misérable ce Mérluchon, il est même aller voter contre la bête immonde au deuxième tour. Il aurait pu s’abstenir ou voter blanc mais non, il a fait la queue comme un sous-homme et a glissé son petit bulletin Micron-mignon


  • #1731200
    le 21/05/2017 par Tom Chaton
    Le sauveur suprême de volailles

    Si Mélenchon a vraiment dit "La cohabitation de Lionel Jospin pendant cinq ans a été un des moments les plus positifs de la vie économique française", je dois en tirer trois constats :

    - A 45 ans, avec tout ce que je me coltine comme lectures et écoutes quotidiennes depuis des années, je continue de donner mon suffrage à des baltringues (on va dire des socio-traitres) ;

    - A 45 ans, je devrais tout simplement arrêter de participer à la mascarade électorale et être vraiment politique ("Je ne vais pas sur le terrain / je suis que là soir et matin" comme l’a si bien chanté Claude Sicre, des regrettés Fabulous Trobadors) ;

    - E&R fait, encore une fois, le boulot d’information et Dieu sait que vous m’énervez parfois, mais je rends à César ce qui lui revient.

    Et pour finir, juste rappeler que le quinquennat Jospin a notamment été celui d’une fête à Neuneu, inégalée depuis, des prédateurs du patrimoine national, du bien commun (privatisations massives avec DSK aux commandes), porté par la fausse croissance de la bulle Internet, qui explosera d’ailleurs en 2002.

    J’ai été emploi-jeune par la grâce ce gouvernement, qui les a créés : j’ai touché 1 100 francs net par mois (950 € environ) pendant 5 ans, avec un bac plus quatre et des heures supp’ impayées à tire-larigot ; c’est trop peu pour m’acheter.
    Aujourd’hui, c’est bac + 5, 10 ans d’expérience et j’émarge à 1 100 € net.

    Bon article. Merci !

    Un petit lien YT vers "Toulousains" des Fabulous Trobadors (cf. ma citation plus haut), une brique noble dans le bâtiment "Chanson française" : https://www.youtube.com/watch?v=pHL...

     

    • #1731286
      le 21/05/2017 par jbal
      Le sauveur suprême de volailles

      Aujourd’hui, c’est bac + 5, 10 ans d’expérience et j’émarge à 1 100 € net. Ça me paraît très peu même dans les conditions actuelles...


    • #1731322
      le 22/05/2017 par Peter
      Le sauveur suprême de volailles

      Vraiment intéressante cette chanson.. Très « équilibrés » les mecs..


  • #1731236
    le 21/05/2017 par redsniper06
    Le sauveur suprême de volailles

    "Quand le renard se met à prêcher, gare aux poules..."

     

    • #1731250
      le 21/05/2017 par Jean de Lafontanelle
      Le sauveur suprême de volailles

      N’est-ce pas plutôt gare au fromage ? C’est lui qui finit dans sa gueule.

      Dans la hiérarchie, l’enfromagé c’est un cran au-dessus de l’entartré à cause qui planque son pognon plus en profondeur. C’est normal, le luxe embourgeoise.


  • #1731278
    le 21/05/2017 par Ladislas
    Le sauveur suprême de volailles

    C’est moi ou le camarade Félix est particulièrement remonté ces temps-ci ?
    Je le trouve encore plus incisif qu’avant...
    Continuez comme ça !


  • #1731307
    le 21/05/2017 par Emmanuelle
    Le sauveur suprême de volailles

    Merci, M. Niesche, pour le rappel historique des méfaits concrets récents du monstre froid qu’est la gauche et ses virus type ce Caméléon en chef et parfait soumis infiltré pour casser du patriote.
    Texte aussi inspirant que bon pour la campagne des législatives et contre les tartuffes faux insoumis.


  • #1731458
    le 22/05/2017 par Trincavec
    Le sauveur suprême de volailles

    Ce Méluche est un macroncéphale !


  • #1731960
    le 23/05/2017 par Pierre
    Le sauveur suprême de volailles

    « Résistance, résistance ! » comme un seul Ohm.
    Je me Gauss !


  • #1732804
    le 24/05/2017 par dixi
    Le sauveur suprême de volailles

    Mélenchon est un politicard ,il a passé son temps à vivre sur la bête en faisant croire qu’il se trouvait du bon coté . Mélenchon ramasse les déçus ,les perdus ,les errants pour exister ,pour ensuite faire ami ami avec soi-disant son opposant .Cela fait des années qu’il nous joue son aire de flute ,et il y en a qui n’ont toujours pas compris .Comme disait Coluche ,tant que je gagne ,je joue .


  • #1733594
    le 25/05/2017 par kicèki
    Le sauveur suprême de volailles

    Il faut voir la Merluche frèro la truelle se foutre de Jeanne d’Arc :
    https://www.youtube.com/watch?v=Pc3...


  • #1733853
    le 26/05/2017 par jonny44
    Le sauveur suprême de volailles

    " Résistance, résistance ! » comme un seul Ohm. "

    ...

    Les textes de Félix Niesche sont toujours aussi époustouflants, chaque fois qu’un article de cet auteur apparaît je sais que je vais avoir ma petite douceur, mon orgasme intellectuel !


  • #1739518
    le 04/06/2017 par Marmiedoise
    Le sauveur suprême de volailles

    Dire qu un tel baltringue à fait 18%...
    Les imbéciles qui ont voté pour lui ont ils seulement réalisés que si les idées qu il prétend incarner venaient à triompher il en serait fort logiquement victime ? Non, pensez vous c est trop leur demander !
    Réaliser que Mélenchon est un représentant du système, un bourgeois blindé d avantages, de privilèges et pourri de tunes qui n a jamais travaillé de sa vie faisant de lui, bien plus que bon nombre de petits patrons sur lesquels il crache copieusement, une raclure hautement parasitaire leur est passé au dessus de la tronche à mach 2 !
    La France insoumise de Merluchon porte en réalité une laisse et une muselière et ne peut convenir qu à une populasse composée de bobo et de nigauds dont la conscience politique vaut celles des bulots !


Commentaires suivants