Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La propagandosphère au secours de Nadia Daam, persécutée sur le forum de jeuxvideo.com

Nadia Daam est dans la tourmente. Heureusement, la gauchosphère vole à son secours. D’après nos calculs, cela ne va pas arranger les choses. Rappel des faits.

 

Deux activistes féministes, Elliot Lepers et Clara Gonzales, lancent un numéro de téléphone pour que les femmes dénoncent leurs porcs ou leurs gros lourds qui les draguent, le 06 44 64 90 21. Jusque-là, rien de bien grave. C’est là qu’interviennent les fidèles du forum « Blabla 18-25 » de jeuxvideo.com. Les deux compères à l’origine de ce numéro anti-relous se retrouvent sous pression, avec une ligne complètement saturée et des individus qui se présentent devant chez eux, mais sans menace physique directe.
Nadia Daam évoque cette situation et prend la défense de Lepers & Gonzales, tout en jetant sa hargne et sa rogne sur les utilisateurs du forum maudit. C’est là qu’elle reçoit la foudre, une foudre électronique s’entend, à travers tous les canaux possibles dont le fameux réseau Twitter. L’Obs annonce même des « menaces de mort », des « tentatives d’intrusion à son domicile la nuit », et des « menaces de viol ».

On ne peut pas dire qu’elle soit persécutée pour ses idées, puisqu’elle n’en a pas. Mais Nadia Daam, la chroniqueuse d’Europe 1 et d’Élisabeth Quin sur Arte, a marché sur la queue du tigre. On n’insulte pas les gens de la sorte, même s’ils vous ont manqué de respect. Mais qui a versé le premier sang ?
Loi numéro un de l’Internet : ne jamais insulter le peuple, sinon on se retrouve définitivement du mauvais côté, celui de l’oligarchie. Et pour aggraver encore son cas, Nadia Daam se fait défendre par tous les journalistes mainstream possibles. Vu l’image que ces traîtres à la Nation ont dans l’opinion, ça ne va pas arranger les choses. Alors comment faire pour arrêter l’incendie ?
C’est simple, présenter ses excuses aux fameux « 18-25 » qui règnent sur ce forum où règne encore un peu de liberté d’expression. Oui mais voilà, Nadia est convaincue d’être dans le camp du Bien, et qu’elle peut traiter de « cons » qui n’en fait pas partie. Erreur fatale !

Ces jeunes détestent ces journalistes, qui ne travaillent que pour des intérêts privés et qui les conchient en permanence. Leur réaction quelque peu impolie est à l’image de la violence oligarchique qu’ils reçoivent depuis toujours et qu’ils ont bien cernée. Saine colère ! Et cette pauvre Nadia qui n’a rien compris à ce conflit majeur, qui pense qu’elle pense et que les autres ne pensent pas... Ô vanité des ignorants ! La déchirure entre ce Haut et le Bas est actée depuis longtemps, il faut vraiment être aveugle pour ne pas s’en apercevoir, et un journaliste aveugle ne peut être qu’un idiot ou un pantin.

Combien de fois avons-nous vu et entendu Nadia intervenir sur le plateau d’Élisabeth Quin, jamais à court d’une sottise politique ou géopolitique, domaines qu’elle ne maîtrise absolument pas ! Il faut la voir défendre les « rebelles » syriens qui se font « gazer » par le boucher de Damas, les migrants qui se font gazer à Calais par les vilains CRS-SS, ou vanter cette Union européenne si bancaire et si antipopulaire... Vraiment, un perroquet à âneries impayables venues d’en haut, de la chaîne hiérarchique qui part du pouvoir profond, qui passe par le président, par le ministre de l’Information (il n’existe pas mais c’est tout comme), puis le PDG de la chaîne Arte, et enfin la direction des programmes. Tout cela forme la colonne vertébrale du formatage, cet arrangement des choses dans l’intérêt bien compris de ceux qui dominent.

Et en bout de chaîne on trouve qui, la pauvre Nadia, qui ne comprend rien à rien, et qui fatalement marche sur une mine en croyant bien faire. Ils sont nombreux ceux qui aujourd’hui la soutiennent, et ils viennent tous du sérail, défendant leur fonction, une fonction grassement payée mais qui est gravement menacée. Ce ne sont pas les insultes ou les menaces contre Nadia qui les inquiètent, mais contre leur corporation, totalement dévalorisée par la trahison permanente. Les journalistes étaient en charge de l’opinion, ils l’ont perdue, et définitivement. Non seulement elle ne reviendra plus, mais elle ne se laissera plus faire comme avant. Malgré leur maladresse, les jeunes ont compris cela, mais les commissaires politiques du pays ne l’ont toujours pas compris. Ils n’ont pas fini de se faire allumer.

 

La liste de Schindler de soutien à Nadia

Voici le soutien corporatiste à Nadia Daam des propagandistes de notre pays :

« Nous, femmes et hommes, consœurs et confrères de Nadia Daam, et pour certains ses amies et amis, voulons simplement dire aux brutes qui la persécutent qu’elle n’est pas seule, que nous pensons, comme elle, qu’ils sont des êtres lâches, minables et méprisables, et que nous attendons patiemment, mais avec confiance, que la justice et la communauté même du web les mettent hors d’état de nuire. »

« Lâches, minables et méprisables »... Voilà qui va apaiser le débat (c’est un débat, pas un conflit). Parmi les signataires de cette tribune d’un courage sans nom, on retrouve les habituels zélateurs de la bienpensance et délateurs du « fascisme », qui ont tous leur rond de serviette dans les médias dominants :

Sofia Aram, Claude Askolovitch, Raphaëlle Bacqué, Ali Baddou, Yacine Bellatar, Sorj Chalandon, Ariane Chemin, Pascale Clark, Patrick Cohen, Renaud Dely, Rokhaya Diallo, Raphaël Glucksmann, Pierre Haski, Johan Hufnagel, Hélène Jouan, Thomas Legrand, Maïa Mazaurette, Matthieu Mollard (notre ami de StreetPress !), Edwy Plenel, Karim Rissouli, Vanessa Schneider, Fabienne Sintes, Augustin Trapenard, Marion Van Renterghem, Alex Vizorek...

La gauchosphère dans toute sa splendeur ! Les bienpensants grassements payés qui nous ont tous insultés ou villipendés un jour ou l’autre... Eux ont le droit d’insulter, mais pas les manants, les croquants, les vilains que nous sommes. Le « deux poids deux mesures » fonctionne à plein régime... démocratique.
Cette solidarité de classe montre bien que le conflit n’est plus personnel mais bien systémique.

Pour mesurer la « pensée » de Nadia, voici une de ses chroniques « journalistiques » sur Europe 1 :

 

(Nous avons désactivé les commentaires pour cette vidéo)

Et voici quelques répliques bien senties du même perroquet oligarchique dans 28 Minutes sur Arte :

Le 4 juillet 2017 : « Si on parle du régime syrien qui gaze son peuple »

Le 17 mai 2017 : « Donc il faudrait purger, il faudrait purger entièrement le clan al-Assad ? Comme on l’a fait en Irak à l’époque ? »

Le 28 décembre 2016 : « 80% des affirmations de Donald Trump étaient fausses, c’est un menteur pathologique et pourtant ça ne l’a pas pénalisé. Marie-Cécile Naves comment vous expliquez qu’aujourd’hui pour les électeurs les faits, la vérité, c’est pas important ? »

Le 26 octobre 2015 : « C’est pas toujours ce qu’en pense la population notamment après les attaques au gaz etc., c’est lui [Assad] aussi qui fait fuir ces gens, ces réfugiés. C’est le régime. »

Le 28 janvier 2016 : « Est-ce qu’il y a une mysogynie quotidienne quand on est une femme, quand on fait de la BD, quand on se rend dans un salon, est-ce qu’on entend des choses ? »

Un journaliste qui appelle à l’élimination directe d’une famille – le clan Assad – n’est pas journaliste ; c’est un agent d’influence qui travaille pour un clan (visiblement opposé au « clan » Assad), pas pour le peuple français, et ce dernier l’a très bien compris.

Triangulation informationnelle pour loger politiquement les « Nadia Daam »,
lire sur Kontre Kulture

 

Nadia Daam, princesse de la Bienpensance, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quand on vous dit que la langue française n’est pas accessible à tout le monde. La troisième citation est un cas d’école. Cette beurette maroccaine est vraiment vulgaire.


  • Article ridiculement flatteur envers de pauvres loques de 20 piges sur des forums virtuels de jeux vidéo toute la journée.
    La gauchosphère vs la cassosphère.

     

    • J’avoue. Et j’aime bien votre expression de la " cassosphère" Mais ce sont leurs gosses aux propagandistes bien pensants . Aussi mal élevés que ceux qui ont mis le feu à des policiers.

      Et puis comme on dit dans le bac à sable : "elle avait ka pas commencer" !


    • J’avoue. Et j’aime bien votre expression de la " cassosphère" Mais ce sont leurs gosses aux propagandistes bien pensants . Aussi mal élevés que ceux qui ont mis le feu à des policiers.

      Et puis comme on dit dans le bac à sable : "elle avait ka pas commencer" !


    • J’avoue. Et j’aime bien votre expression de la " cassosphère" .
      Mais ce sont leurs gosses aux propagandistes bien pensants ;aussi mal élevés que ceux qui ont mis le feu à des policiers.

      Et puis comme on dit dans le bac à sable : "elle avait ka pas commencer" !


    • @ Trew

      Vous et moi - adultes (?) - sommes aussi entrain d’échanger sur un forum virtuel.

      Nos enfants/jeunes sont notre avenir et les chiens ne font pas des chats, arrangez vous comme vous pouvez avec votre conscience.


    • Qui n’a pas fait de conneries dans sa vie. J’en ai bientôt 35 et je trouve que bien que contreproductifs, ces jeunes se bougent le derche pour agir contre l’injustice, nous n’avons pas de leçons à leur donner nous qui ne faisons rien et qui subissons cette dictature de la pensée unique sans broncher et qui pousse toujours le bouchon plus loin.
      Bientôt le fait d’être un homme cis-genre serait punis de peine de mort dans ce putain de pays. Désolé je n’insulte pas mon pays qui m’a accueilli à ma naissance où je suis devenu l’homme que je suis, c’est plus la société moderne que je conchie


    • @jalon

      "ces jeunes se bougent le derche pour agir contre l’injustice"

      Ah oui ?! Ils ont fait quoi concrètement ? Donc, ce forum de boutonneux serait le nouveau foyer de résistance...


  • "un numéro de téléphone pour que les femmes dénoncent leurs porcs ou leurs gros lourds qui les draguent, le 06 44 64 90 21. Jusque-là, rien de bien grave."
    Pas grave ? Péter la réputation de quelqu’un, voire lui faire perdre son job, la face, la copine ou épouse éventuelle, l’estime d’éventuels enfants, le confronter à des jugesses cruelles, des amendes, des journalistes, voire de la taule ?!!! Pour avoir fait la cour en paroles, lourdement ou non ? La lourdeur des propos est estimée uniquement par la courtisée et ses potes, et n’importe quoi peut être jugé lourd par une inculte.
    Parler sans injurier dans la rue, c’est le droit de tout individu. L’injure verbale, dans la rue est quelque chose de bien spécial, à traiter, la plupart du temps, par la non réponse ou la riposte bien sentie. La nuit, dans une rue obscure, on fait appel à la police, et ça ne s’appelle pas "balancer son verrat".
    Ronsard, Baudelaire, tant d’autres auraient été dénoncés.
    DROIT DE PARLER pour le jeune admirateur opprimé ! Ces donzelles laissées pour compte (du propre aveu de Nadia la mal-dentée) prétendent empêcher les autres femmes de se faire complimenter, courtiser, épouser, devenir mères, aimer, être aimées.
    Réagissez, les filles !


  • Déjà la photo avec ses tatouages de merde sur les poignets, bof(itude) !
    Mais 55 secondes de vidéo et c’est le malaise.
    Et quand on lit la liste des serpillières qui la soutiennent, c’est le coup de grâce !

    Tiens je vais aller a Paris games week voir les gars du forum jeux video.com...


  • Cette propagandosphère révèle de plus en plus son visage francophobe. Non seulement on se moque du peuple mais en plus on se fait insulter, comme avec Macron. Continuez comme çà !

     

    • Cette propagandosphère est très rarement française, la plupart d’entre eux sont d’origine sémite, africaine ou totalement inconnue, il est donc logique qu’ils soient francophobes car n’étant pas des nôtres ils sont à proprement parler envieux de notre status et notre prestige.


  • Quand on fonctionne en circuit fermé,il est important de ne pas s’en prendre à ceux qui vivent à moins de 1500 km d’ici...et surtout pas aux pékins que vous pouvez croiser en rentrant chez vous après une séance d’entre-soi !

    La connerie subventionnée est une parole en plaqué or qui ne vaut rien sur le marché réel...Mais ça,y’en à une,de temps en temps,qui l’oubli, toute éblouie soit-elle par les sourires de connivence des collègues propagandistes et le magistral sens de la com des producteurs-payeurs !


  • Henry de Lesquen a remercié publiquement en 2017 "les petits jeunes du forum jeuxvideo.com".

    Cela fait donc deux fois qu’ils font parler d’eux ?


  • Le terme "propagandosphère" n’est pas assez infamant pour désigner des gens qui se gargarisent en permanence du mot "fachosphère" dès qu’ils parlent des gens qui ne pensent pas comme eux. "Collabosphère", en revanche, reprenant une référence historique ( la période 39-45 ) qu’ils n’ont de cesse d’utiliser eux-même de façon scandaleuse, hors de propos et, pour le coup, proprement infamante, leur renverrait le boomerang dans la gueule de façon tout-à-fait appropriée.

     

  • Ah oui "arte" (ce nom, déjà ! A peine prétentieux !) patronné depuis la terre promise, d’ailleurs ce n’est plus une chaîne franco-allemande (ouf dit-on à Berlin).
    Ce qu’elle raconte à cette "radio" euh comment dire, j’ai honte pour elle.
    Mais ainsi ses employeurs ont leur quota d’handicapés (rarement respecté).
    La liste de ses colistiers est éloquente, vsd (meilleur nom de journal jamais vu, nan je blague !), le bulletin officiel du crij manque cependant.


  • On ne fait pas chier le 18-25...

     

  • Quelle honte ! La connerie abyssale bien pensante à l’oeuvre. Ça pique les neurones.


  • Ce qui est affligeant dans toutes ces chroniques, c’est que tous ces pseudo trublions ont exactement le même vocabulaire, le même phrasé, les mêmes intonations, le même débit, et enfin la même auto-satisfaction quand ils ont fini.

    Il faudrait que quelqu’un fasse un montage vidéo en mettant plusieurs chroniqueurs différents en même temps, ça devrait ressembler à du clonage.

     

  • Merci à E&R d’avoir quand même mis cette perle de vidéo qui permet en effet de mesurer le niveau de cette donzelle... On peut en revanche lui attribuer le plus haut niveau en matière de mépris, de vulgarité, de pensées sous forme de clichés aussi grotesques les uns que les autres... mais l’essentiel... c’est que les 2 copines de studio à ses côtés se marrent... ahhhh là, elle sent qu’elle est très très forte en pensée sociale !


  • Ma femme m’a dit : « Arrête de me montrer ce genre de vidéo avec des idiotes incultes et péremptoirement volubiles dans la connerie, sinon je t’appelle Le Phallocrate ».
    Je l’aime ! (ma femme, pas l’autre conne).
    Vive la famille, le mariage et paix à tous.


  • Elle et ses petits copains devraient former un collectif.... Ils pourraient appeler ça...Je sais pas ...."Putes et soumises" ???


  • #1833226
    le 04/11/2017 par Dipylidium caninum a.k.a Christine Angot
    La propagandosphère au secours de Nadia Daam, persécutée sur le forum de (...)

    Nadia Dâam est ravissante du nez et très amusante , ou peut-on louer ses services de pitre professionnelle, conteuse de boutades et de calembours , pour une troisième mi-temps du club de rugby de Montcuq en Quercy ?
    On aime rire pour halloween après un match bien arrosé


  • affligeant mais bon c’est l’idéologie féministe mortifère..
    Vraiment une torture de l’écouter !


  • Merci E et R de nous tenir au courant de la vie comme elle va.

    Personnellement je connais pas mal de septuagénaires qui avaient vécu presque toute leur vie d’adulte branchés le matin sur Europe 1 (et aussi sur France Inter, l’un dans la cuisine, l’autre dans la salle de bain) et qui depuis quelques années déjà ont abandonné ces radios et adorent lire les forums de Jeuxvideo.com.
    Le "fan club" de cette dame regroupe vraiment pas mal d’affreux. En fait j’ai été déçue de trouver dans cette liste le nom d’une seule journaliste seulement. Mais je conçois que les pressions ont été terribles.

    Quel plaisir aussi de constater que les "caves" se rebiffent en masse contre cette campagne de délation à vomir. Comme si les femmes n’étaient pas capables la plupart du temps de se défendre toutes seules ou avec leurs copines contre les dragueurs lourdingues.
    Les harceleurs pathologiques sont quand même assez rares. Ils existent certes.


  • Je suis "jeux-video.com 18-25"


  • En plus de ce qui a été dit dans l’article, voici un lien d’une précédente sortie de cette fliquette (elle se nomme "zapette" sur son compte Twitter), déjà relevé par É&R à l’époque : https://www.egaliteetreconciliation...

    C’est le genre de nana qui avait révélé vouloir quitter le pays si JMLP (en 2002) passait. Par ailleurs, j’avais aussi pu la voir hocher légèrement la tête, par indignation, lorsqu’un intervenant, dans cette même émission ("28 Minutes"), avait osé dire que le remplacement de population s’opérait à Roubaix.


  • Elle n’est que chroniqueuse, elle a du menu gibier
    "Jeux vidéo.com", quoique...mais elle a de l’ambition la Lucienne, elle veut son émission, son journal à Paris.
    Pour ça , il va falloir faire ses classes, lécher, ramper, se repentir, faire des T.I.J ( comprenne qui peut !)et s’attaquer au gros gibier, Soral, Dieudonné et E.R.
    C’est le sésame, la licence anti-fachos pour jouer dans la cour des grands à l’instar de Karim Rissouli, une serpillière du même acabit.


  • En fait à la première ligne on voit que vous n’avez pas compris ce qu’il s’est passé : le numéro de téléphone ne sert pas à dénoncer qui que ce soit il a pour utilité d’être donné à des harceleurs à la place d’un faux numéro de manière à ce que l’harceleur lache la personne. Ensuite le harceleur reçoit un message qui est censé le faire réfléchir.


Commentaires suivants