Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

Profil type de la putain : 15 ans, famille maltraitante, fugueuse

C’est un phénomène nouveau et en expansion, selon la police : après des années de trafics en tous genres, les délinquants issus des cités françaises ont fait leur entrée sur le marché de la prostitution en exploitant des jeunes filles souvent mineures.

 

« Nous étions persuadés que les cités échappaient au phénomène de la prostitution. Le quotidien de cette délinquance relevait davantage des braquages, des trafics et surtout des stupéfiants. Mais aujourd’hui les choses ont changé », souligne Jean-Marc Droguet, le patron de l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCTREH).

[...]

Le profil des nouveaux proxénètes ? Généralement « un petit groupe de copains », pas aussi structuré que les réseaux d’Europe de l’Est, mais avec une organisation assez hiérarchisée et des tâches bien définies « entre celui qui traite avec le client, celui qui loue la chambre, celui qui fait le chauffeur ou le guet », relève une magistrate spécialisée du parquet de Bobigny, en banlieue parisienne.

« Ce ne sont pas des caïds mais souvent des seconds couteaux », note Jean-Marc Droguet. Des « petites frappes » qui explorent un nouveau marché criminel parce que celui des stupéfiants, en particulier le trafic de cannabis, est saturé.

En mai, deux hommes d’une vingtaine d’années déjà connus pour trafic de stupéfiants ont ainsi été condamnés par le tribunal correctionnel de Meaux à quatre ans de prison, dont un an avec sursis, pour avoir prostitué leurs petites amies de 15 et 16 ans dans des hôtels de Seine-et-Marne.

Souvent mineures, les prostituées sont en majorité des fugueuses, en rupture avec leur famille à cause de maltraitances ou à la suite d’un conflit lié à leur réputation ou à l’argent.

[...]

« L’appel à la consommation » d’objets coûteux peut aussi inciter des adolescentes à vendre leur corps, observe la conseillère principale d’éducation, qui dénonce le rôle des réseaux sociaux comme Instagram où les jeunes se mettent en scène à grands renforts d’accessoires de luxe.

[...]

Clients et prostituées étaient mis en relation par l’intermédiaire de sites marchands comme Vivastreet ou Wannonce qui, selon un policier, « participent » pleinement au développement de cette nouvelle prostitution invisible.

Lire l’article entier sur information.tv5monde.com

Réseaux pédocriminels d’hier et d’aujourd’hui,
à découvrir sur Kontre Kulture

 

Une nouvelle prostitution ? Voir sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1763791
    Le 10 juillet à 13:50 par savoyen
    La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

    "La justice tape fort", avertissent cependant policiers et magistrats. Les proxénètes encourent 10 ans de prison et jusqu’à 20 ans si la victime a moins de quinze ans.
    En mai, deux hommes d’une vingtaine d’années déjà connus pour trafic de stupéfiants ont ainsi été condamnés par le tribunal correctionnel de Meaux à quatre ans de prison, dont un an avec sursis, pour avoir prostitué leurs petites amies de 15 et 16 ans dans des hôtels de Seine-et-Marne.

    la justice tape fort mais à coté...

     

    Répondre à ce message

    • #1763830
      Le 10 juillet à 14:39 par Hammac sous les Tropiques
      La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

      Si l’institution judiciaire tapait au bon endroit, ça s’saurait !

      Pôves gosses ! C’est dégueulasse, vraiment trop injuste... Y a que les biens dotées qui trouvent un bon parti. Payer avant d’être consommée, dignité assurée !

       
    • #1764421

      "La justice tape fort".

      Veuillez me laisser un moment que je reprenne mon souffle tellement je ris...je travaille en milieu carcéral et je viens de voir un voyou de 21 ans sortir de 6 mois d’incarcération pour proxénétisme.

      Lors d’une précédente incarcération, il était dans les stups, il n’ y a pas eu de dépôt de plainte des "victimes" donc les profils tant du proxénète de quartier que des jeunes femmes décrit dans l’article sont conformes.

      Un de mes collègues a croisé récemment cet individu avec ce qui semblait être une pute...en même temps aujourd’hui, s’habillait comme une pute signifie revendiqué sa féminité...

       
  • #1763865

    Mineur ? On se demande à qui tout ça profite.

     

    Répondre à ce message

  • #1763882

    La misère au Nigéria pousse les mères de famille à envoyer leurs filles se prostituer en Europe . La misère des filles de l’immigration à faire de même en France . Les deux, quand elles sont attrapées par les flics, jouent les victimes : " J’ai été forcée de me prostituer etc..."

     

    Répondre à ce message

  • #1763887
    Le 10 juillet à 16:22 par kerb crawler
    La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

    La loi pénalisant le client de la prostituée est absurde, car elle fait d’une activité LEGALE (la prostitution est légale en France) la cause d’un DELIT .

     

    Répondre à ce message

  • #1763959

    "délinquants" quel euphémisme pour désigner des criminels endurcis ...

     

    Répondre à ce message

  • #1764030

    En complément :

    https://www.egaliteetreconciliation...

    - Le marché va s’étendre à des secteurs pour lesquels jusqu’à présent il n’avait pas accès, tel que la santé, l’éducation, la justice, la police, les affaires étrangères, et en même temps, parallèlement, dans la mesure ou il n’y a pas de règles de droit, le marché va s’étendre à des domaines aujourd’hui considérés comme illégaux, criminels, comme la prostitution, le commerce des organes, le commerce des armes, le racket, etc. Et donc on aura de plus en plus un marché qui va dominer entraînant une concentration des richesses, une inégalité croissante, une priorité donnée au court terme et à la tyrannie de l’instant et de l’argent jusque, et y compris, au bout de la route, la commercialisation de la chose la plus importante, c’est-à-dire la vie, la transformation de l’être humain en un objet marchand, lui-même devenu un clone et un robot de lui-même. Attali. Sûr de lui. L’assurance calme et retrouvée d’un franc-maçon qui a surmonté des contraintes extérieures.

     

    Répondre à ce message

  • #1764052

    De quelle "divers-cités" sont issues les jeunes filles... et les jeunes hommes ?
    D’une manière plus claire : les islamo-racailles vendent-ils leurs "petites soeurs" ?

     

    Répondre à ce message

    • #1764989

      Pourquoi islamo ? Ces racailles n’ont rien à voir avec l’Islam, si la charia les jugeait ils seraient mis à mort. La prostitution est formellement interdite en islam comme dans les autres religions monothéistes, et être proxénète c’est y inciter, ainsi qu’en profiter.
      donc rien d’Islamique de près ou de loin. Ces gens sont des criminels, ils peuvent jurer par le Coran ou par Allah à tout va, ça ne fera qu’alourdir leur balance le jour du jugement.

       
    • #1765023
      Le 12 juillet à 10:35 par Philippot, vite !
      La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

      @marre



      Pourquoi islamo ? Ces racailles n’ont rien à voir avec l’Islam




      Ces racailles se réclament de l’Islam et vont peut-être à la mosquée le vendredi. Ce ne sont pas les meilleurs des musulmans, on est d’accord, mais ce sont des musulmans malgré tout.

      Commettre un péché n’excommunie pas un croyant, qu’il soit musulman ou chrétien. Sinon, il n’y aurait pas beaucoup de chrétiens et de musulmans sur Terre.

       
  • #1764071
    Le 10 juillet à 21:55 par philippe bestetti
    La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

    Il n’y a qu’à rouvrir kes maisons closes et quelles soient gérées légalement avec charges sociales , impôts etc. Après tout légalisé la prostitution (comme zux pays bas) empêcherait le proxénétisme mafieux (esclavage moderne) et sanitairement dangereux (infections, maladies parfois mortelles). Mais le francais se refuse d’y croire plus par hypocrisie que réelle conscience.

     

    Répondre à ce message

    • #1764274

      Et qui d’après vous, en plus de l’Etat, gèrerait les maisons closes, se gaverait de la misère humaine, embaucherait les jeunes chômeuses pour en faire des tâcheronnes, les dresserait, les examinerait sous contrôle DRH, les sanctionnerait, les vendrait en promo ou en solde, etc. ?
      Il y a des groupes nomadisants historiquement spécialisés dans ce genre d’affaires.
      Si la demoiselle (plus de 21 ans) qui se vend décide de monter son affaire et s’active à son compte, c’est à la rigueur envisageable ; ce choix comporte des inconvénients certains pour elle-même et sa famille, mais elle est adulte. Encore faudrait-il surveiller son garde du corps de près, exiger de la belle un statut d’auto-entrepreneur, et certainement pas autoriser la société anonyme. Les banques prêteront sans problème et l’Etat ne sera pas le maquereau.
      Depuis les grandes migrations, on ne peut plus se promener dans les bois parisiens envahis de gens louches, parfois en pleine action.
      Cette prostitution dans l’espace public est parfaitement tolérée, c’est encore un cadeau aux migreux de tout type. Les contrôles sncf-ratp les épargnent de la même façon, eux et seulement eux.

       
  • #1764106
    Le 10 juillet à 22:42 par kamenka
    La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

    Ben ou les policiers sont idiots ou malvoyants ou ils le font exprès.^^
    Rien de nouveau sous le soleil ça existait déjà depuis longtemps mais on en parlait pas c’est tout.
    Qu’on porte des condamnations fortes c’est une bonne chose mais si c’était pour tous les délits du genre on serait rassurés car certains dans ce domaine on l’air d’y échapper...
    Maintenant les filles sont-elles vraiment mineures,admettons. Au vu des familles en plus,ça fait un joli tas de pas beaux . Les bas-fonds c’est toujours nauséabond...
    Mais qu’on intervienne sporadiquement sans prétendre avoir une vue d’ensemble sur la question,ça m’indigne. Dans ce monde ils se connaissent tous plus ou moins quelque soit l’échelle. Alors à quand un grand ménage ?
    Parce que la banlieue on y vivait très bien...avant...

     

    Répondre à ce message

  • #1764482
    Le 11 juillet à 14:57 par Gilles
    La prostitution, nouveau trafic des délinquants de cités

    Très printemps.
    La partie emmergée de l´iceberg bien trash à souhait est représentée par ce lumpen proletariat, prostituant sa voisine de palier. Le bourreau finissant aux assedics chichon 5 ans plus tard.
    La partie immergée, plus silencieuse, consistera en une prostitution de plus en plus systématique, qui n´aura rien à voir avec la pute de luxe à 200 euros l´heure. Enlever un zéro.
    Ne pas oublier qu´en 1900, le chiffre de 100 000 prostituées à Paris est souvent avancé. Pas impossible qu´on retrouve ce niveau, enfin, ca sera classe, printemps. Mais elles ne seront pas fascistes. À noter que le ministère de l´égalité homme-femme aura un solide dossier. Cette activité informelle étant peu pourvoyeuse d´emplois masculin.

    On a voté pour ca de toutes facons. Le goy est fait pour subir.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents