Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La solution de la mairie de Lyon contre les rodéos urbains : l’atelier théâtre racailles-policiers

 

 

La grande et belle ville de Lyon est depuis juin 2020 dirigée par un maire écolo, Grégory Doucet. Confronté au problème bruyant des rodéos urbains – ces racailles qui déboulent en scooter ou qui font du wheeling (du « une roue arrière ») en bécane –, il a eu une idée faramineuse : faire jouer ensemble les gendarmes et les voleurs, pardon, les policiers et les motocyclistes sauvages, pour parler poliment.

 

 

Du coup, le maire LR du 2e arrondissement dénonce au micro de Bolloré TV (CNews) cette mesure laxiste, tandis que la gauche joue les réconciliatrices. On espère que ce coup de poker utopique va fonctionner, on table sur l’humain. Question : les racailles sont-elles des humains ?

Remarquons une chose : pendant les longs mois de confinements-déconfinements, les forces de l’ordre ont laissé globalement les Lyonnais tranquilles, qui ont pu vaquer, pour les plus audacieux, à leurs occupations habituelles sans se prendre des PV à 135 euros, ce qui est heureux.

Donc il faut savoir jouer avec la répression : parfois elle est utile, parfois pas. La droite n’a pas fait vraiment mieux à Lyon en termes de sécurité, puisque les émeutes urbaines (par exemple aux Minguettes de Vénissieux en 1981) des années 80-90 (émeutes de Vaulx-en-Velin en 1990) ont eu lieu sous le régime de la droite (Collomb, Noir et Barre), même si la définition de la droite dans le département du Rhône a toujours été plutôt douce.

 

 

En réalité, la délinquance a explosé pour trois raisons :

- historiquement, la trahison de la marche des Beurs fin 1983 par Mitterrand le faux socialiste, une marche à travers la France récupérée par la bande à Julien Dray et SOS racisme, l’arnaque est connue ;
- économiquement, le chômage industriel des années 80, une décision de l’état-major socialiste qui a choisi la voie européiste plutôt que la souveraineté nationale en matière économique, a plongé les banlieues ouvrières dans la pauvreté ;
- politiquement, la droite nationale-sioniste au pouvoir sous Sarkozy (2004-2012, on inclut ses années de ministre de l’Intérieur) a en réalité baissé les effectifs policiers, et éliminé la police de proximité, qui connaissait le terrain. Il s’en est suivi une distanciation, une méconnaissance des uns et des autres qui a mené où l’on sait, même si les racailles de dernière génération ne sont pas des anges, loin de là.

 

 

Concrètement, la droite a eu besoin de la racaille pour en faire un épouvantail et une cash-machine électorale (le vote de la peur), tandis que la gauche en a eu besoin pour capter le vote des banlieues (le vote antiraciste). Le couple droite–gauche a donc laissé la racaille croître et multiplier, la justice ayant ordre de ne pas être trop dure avec les multirécidivistes.

Quarante ans après les premières émeutes lyonnaises, il faut fumer une grand-mère au lance-flammes pour faire deux jours de prison et trois de TIG. Les kalachnikovs font leur apparition dans les équipes de deal, la prostitution des mineures sous influence explose, des CV longs de 10, 15, 20, 30 condamnations font la navette entre les commissariats et les salles d’audience, écopant de peines ridicules. Les flics s’arrachent les cheveux, le pouvoir profond ne les aide pas vraiment, certains se suicident.

Quatorze ans après l’expérience Sarkozy, Zemmour revient avec la même solution, le blocage du migroduc, et la ratonnade des mécontents présents. Mais lui ne vise pas que les racailles : il vise toute la communauté musulmane, mise au ban de la population française pour sa prétendue coupable faiblesse vis-à-vis et des racailles, et des djihadistes. Tous dans le même sac, la nuance risque de ne pas être très vendeuse, électoralement.

 

La solution E&R aux rodéos urbains : le moto-cross avec un semi-pro !

 

Comprendre, avec E&R :

 






Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’ai vécu à Lyon pendant des années et c’est une ville que j’aime. J’aime les Lyonnais car je me reconnais assez bien dans leur mentalité.
    Toutefois il y a un constat dramatique à faire : Lyon est probablement la ville la plus conservatrice de France avec la densité de bougeois catholiques "tradi" la plus élevée de France (ce qui est bien !), mais qu’ont-ils fait pour protéger leur fief ? Bah rien ! Lyon est l’exemple même de cette mentalité de la compromission et du "je m’en fous tant que moi je suis à l’abri de la merde et que mes gosses sont scolarisés aux Chartreux..."
    Quand je vois ce qu’est devenu Lyon, ville "ultra" conservatrice avec une bourgeoisie de droite influente (pendant des années un Pierre Vial, un Gollnisch pouvaient sévir en toute impunité au grand dam des gauchistes à Lyon 3 protégé par leur hiérarchie...), alors je n’ose pas imaginer l’état de délabrement de ses villes gauchiasses comme Nantes, Paris...

     

    Répondre à ce message

    • Vous avez raison de souligner qur ces " bourges" friqués , pas simplement ceux de Lyon , mais de toute l’Hexagonie , ont une très lourde responsabilité et sont coupables de la situation chaotique que nous connaissons actuellement. Ce sont eux ces bourges qui pensaient être confortablement installés pour l’éternité dans leur petit confort et pire encore qu’ils pouvaient transmettre tout cet héritage aux générations futures.Ces bourges puants ( de droite comme de gauche ) lesquels se croyaient supérieurs ont alimenté le vote "démocrasseux raie pue blicain" c’est à dire celui favorable à l’immigration invasion de masse dont nous n’avions nulement besoin , de même que le "vivre ensemble" et ses lois scélérates dont celles concernant l’octroi immédiat de nationalité fronzaise à nimporte qui pourvu qu’il soit né en fronze raiepueblicaine ,sans même mesurer l’absurdité de cet automatisme ( je suis né en clinique c’est pas pour autant que je suis docteur en médecine).
      La racaille ce sont tous ces Blancs , bourges friqués de droite comme de gauche ( il n’y a aucune différence dans les intentions seule la présentation de la réthorique cchange ) pourris qui se vautrent dans le confort égoïste. Ce sont ces gens là qui ont enseigné la haine à ceux qu’ils ont encouragé à venir chez nous , avac l’appui de qui nous savons , suivez mon regard. J’ai moins de haine contre ces amateurs de rodéos mais davantage envers ceux qui les ont importé chez nous.

       
    • Ils ont la grosse tête les Lyonnais. Ils croient qu’ils font de la bonne cuisine ! J’ai jamais aussi mal bouffé qu’à Lyon avec leurs "spécialités " ! A part quelques charcuteries et éventuellement le pinard de table...

       
    • Lyon c’est surcoté. Ça se prend pour des New Yorkais mais c’est même pas Marseille et encore moins Paris. Ville robinet d’eau tiède, mentalité sans relief mais très complexée et sur la défensive.

       
  • Je sais plus trop où en Angleterre les flics en bagnole ont le droit de "tamponner" les 2 roues avec leur voiture afin de leur faire perdre l’équilibre. Il s’agit cependant de voleurs qui refusent de se soumettre, mais ça pourrait être une idée pour capter ces jeunes cons qui font chier avec leur rodéo. Oui c’est sûr c’est pas politiquement correct pour certains LOL

     

    Répondre à ce message

  • Quelqu’un pour m’expliquer ce ressassé de "la police de proximité" ??
    C’est de la merde.
    Depuis quand on doit avoir besoin de faire copain-copain avec la racaille.
    Ca me soule. On demande la même chose aux professeurs, aux surveillants etc.

    Un con fait le con : ces deux mandales dans la tronche, il baisse les yeux et s’il fait mine de la rouvrir c’est deux mandales supplémentaires.

    Je ne vois pas ce qu’il y a de compliqué. Et on sait très bien le faire ... avec les bons : la preuve avec les Gilets Jaunes.

    La réalité c’est que le pouvoir protège les délinquants, et punis les honnêtes citoyens.

    Ah ça, le flic qui poursuit un bouffon en moto si cela crée un accident il est "responsable" (alors que ça devrait être une circonstance aggravante pour le bouffon en moto, et pas pour le flic), mais y a personne de responsable pour celui qui éborgne un Gilet jaune hein ?

    On se fou de la gueule du monde. (le contraire aurait été surprenant)

     

    Répondre à ce message

  • #2735553

    Un seul dès 1972 , voyait juste ! Il n’a cessé de prêcher dans le vide ! Nous sommes désormais à deux pas du précipice ou du chaos ou de l’apocalypse : comme vous voulez ! Mais on y est ! ... le temps des palabres stériles est complètement depassé !
    les seuls moyens d’échapper au funeste sort qui nous attend sont les actes à la hauteur du péril imminent ! Et là ... personne !!!
    Ps : forçement , puisque ceux equi nous gouvernent depuis près de 50 ans ont vendu la france aux mondialistes qui ont gangrené les états vassaux et leur société à tous les niveaux pour les rendre aux abois ! - il faudrait donc un "séisme" politique ... on peut y croire ...mais quand on voit l’état de conditionnement de l’ensemble de la population , dans lequel les gouvernants successifs l’ont plongé , l’espoir s’étiole !
    ( le pouvoir profond a réussi , par de nombreux artifices , à " esclavagiser" le peuple avec plus ou moins son assentiment . C’est un tour de force , à mon avis unique , dans l’histoire de l’humanité )

     

    Répondre à ce message

  • Sauf quand ils sont volés , (çà arrive ! ), c’est quand même pas donné ces engins , scooters , moto ..., mais c’est vrai que faire chier le monde , çà n’a pas de prix ! De toutes façons , c’est la CAF qui paye !! Lyon à maintenant son RER ... ; rodéo et racailles !!!

     

    Répondre à ce message

  • Putaiiiiiiiiiiin !!!!
    Ils ont niqué la Place Bellecourt (en plein coeur de cette magnifique ville de Lyon) !
    C’est horrible !
    Tout se passe comme prévu, de toute façon, on arrive au dénouement de 50 ans de folie, de lâcheté et de trahison des élites françaises.
    Éloignez-vous des grands ensembles urbains, ça va pas tarder à secouer très fort !
    Amitiés à tous

     

    Répondre à ce message

    • Au moins il se passera quelque chose... Depuis le temps qu’on nous la promet la guerre civile on a l’impression que ça va finir par rester un vœu pieu à force de l’attendre... J’en connais plein qui ne justifient leur existence à la campagne qu’ en scrutant le moindre signe de guerre civile pour pouvoir se dire ha on a bien fait de partir même si ici aussi on fait nos courses au carrefour où on croise malgrés tout des basanés, mais qu’ils viennent à la maison et ils vont goûter du calibre de guerre à sangliers, sauf la femme d’hector elle c’est différent on l’invite jamais mais elle pose pas de problème... Pas comme le cousin d’hector qu’a encore buté un chien qu’il a confondu avec un sanglier... On a une belle vue quand même malgrés les chemtrails les helicos et les avions de chasse quotidiens, vivement qu’ils bombardent les cités voir les centre villes... On sera enfin en paix quand on pourra tirer sur tout ce qui nous paraît suspect, pas uniquement les sangliers.

       
  • Rodéos urbains, faites leur faire de la moto cross dans les conditions réelles, avec bosses, trous, dénivelés, ils se la raconteront moins en se prenant des chutes. Cela calmera leur ardeur...
    " l’Homme est un élève, la douleur est son maître. "

     

    Répondre à ce message

  • A vélo, à moto, les arabes sont toujours sur la roue arrière. D’où les performances en cyclisme.

     

    Répondre à ce message

  • Au Japon drift de rue ou en montagne (touge) la il n’y personne pas de problèmes. Par contre il te faut de la technique et maîtrise absolue pas pour les guignols donc.

     

    Répondre à ce message

  • Par contre les travaux en ville, les tondeuses, etc ne posent aucuns soucis à ces citadins quand le retraité ne savant plus quoi faire de ses misérables journées tond son gazon de quelques cm chaque semaine mais pose problème pour des motos ? Au même titre que la chicane en moto, 2 poids 2 mesures, déambuler en pleine nuit avec son pot déchicané pose problème, un avion non ? Une tondeuse a 100dcb à 8h le matin non plus ?

    Quant aux gignols en cross ils ne savent ni lever leur moto ni conduire et ces abrutis se permettent de déambuler en ville, quand on se montre tel quel, on doit prétendre à un certain niveau de maîtrise, d’élégance et pour en faire je peux vous dire que ces types sont de sacrés merdes, ils n’ont aucuns talents, c’est risible, ni le cross ni le stunt ne sont fait pour eux, seulement bon à déambuler comme de vulgaires macaques en rugissant

    On est loin des types qui se réunissent dans des lieux clos, (zones industrielles) qui sont eux hors voix de circulations et hors lotissements, avec une réelle passion bien que toujours médiocre parfois (sortie sur le périphérique)

    Le problème est plutôt ethnique (et non sociale) ici, (prouvez moi le contraire)

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents