Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

Dans ce journalisme très spécial – entre flics et voyous – qui se consacre à la truanderie, petite ou grande, il y a deux familles : ceux qui le font pour la frime, des cigales qui papillonnent partout, et ceux qui travaillent, comme des fourmis, qui rapportent des petits morceaux pas forcément spectaculaires, mais qui, au bout du compte, avec le temps, forment de sacrés dossiers.

 

C’est le cas de Ploquin, qui a une vision à la fois globale et précise du trafic de stupéfiants, une vision qui englobe l’économie, la finance et, bien sûr, la politique (locale), ce qui nous intéresse particulièrement. On le comprendra dans cette interview, menée avec sobriété par le journaliste de RT. Pour une fois qu’un intervieweur n’est pas un interrupteur, qu’il n’intervient pas pour entretenir son ego, dominer son invité, se la raconter...

Bref, Bonnet est un professionnel qui ne casse pas les « couilles », et si on prononce le mot couilles, c’est qu’il est devenu très important dans l’économie de la drogue. Pour monter en grade, il faut avoir des couilles, les montrer, et les planquer aussi quand ça devient trop chaud. Sans couilles, pas de truands. Mais les couilles ne suffisent pas, il faut aussi avoir un peu de cerveau, et seuls ceux qui en ont peuvent devenir de grands voyous.

 

 

Ploquin brosse en une demi-heure un tableau que l’on peut raccrocher à nos analyses, quand on connaît l’histoire de SOS Racisme : sa collusion avec les élus PS (les communistes avaient plus de morale, ils étaient plus dans l’action sociale et sportive, et le remplacement de la ceinture rouge par la ceinture rose dans les banlieues a une autre explication, très sonnante et trébuchante), la fausse paix dans les cités, le coup des grands frères, les associations arrosées (voir les centaines de milliers d’euros raflés par la famille de Théo Luhaka), la fermeture des quartiers aux forces de l’ordre ou à la « République », la désagrégation sociale due au chômage industriel, la naissance de l’islamisme et la montée du communautarisme, le phénomène des hybrides (Kepel en parle très bien), le terrorisme plus ou moins manipulé, soit le tableau actuel, qui ne permet plus de revenir en arrière. Même les flics n’y croient plus vraiment, dit Ploquin, alors...

Les cités à deal ne sont pas des zones de non-droit, ce sont des zones d’un autre droit, celui du plus fort, du plus malin, du plus corrupteur aussi. Mais ne dévoilons pas tout, même si le spécialiste ne dit pas tout dans ces 30 minutes. Il faudrait qu’il vienne se faire chatouiller chez nous, car on a de bonnes questions à lui poser. On avait essayé avec Gérard Fauré, le dealer des stars, mais il n’a jamais répondu à nos demandes. Dommage pour l’information !

Ainsi, quand Ploquin émet l’hypothèse que le « 93 » (plus grand-monde n’appelle ce département très spécial « Seine-Saint-Denis ») serait un narco-État, on comprend mieux pourquoi le politique – qui tient la justice, cette excroissance franc-maçonne devenue antiraciste au nom des droits de l’homme, donc laxiste – met des bâtons dans les roues de la police... Autrement dit, si les deals sont protégés, c’est qu’ils rapportent politiquement.

 

 

Pour être plus précis sur l’évolution politique du 93, nous avons extrait de Wikipédia trois tableaux parlants. Le premier date de la législature 1978-1981, le deuxième de la législature 2012-2017, et le troisième de la dernière législature (depuis 2018), avec l’entrée en lice et en force des députés LFI, ce croisement entre PCF et PS.

 

 

Cet ethno-électoralisme, pour paraphraser Lugan, explique la position antinationale de LFI par rapport à l’immigration de masse, et lui vaut d’être taxé de parti islamo-gauchiste par les sionistes, qu’ils soient de droite ou de gauche. Malgré sa pauvreté, le 93 est un fromage, c’est pourquoi le combat politique droite/gauche y fait rage.

 

 


 

Immigration, banlieue, Islam et délinquance (Alain Soral, 2010) :

La grande arnaque antiraciste, sur E&R :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2703040
    Le 9 avril à 16:47 par kantor
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    Il ne faut pas critiquer seulement le ps et son angélisme, idiot pour certains , intéressé pour d’autres. Rappelez vous le match France algérie, souhaité, voulu ? par la kamarade Marie George Buffet...Le 6 octobre 2001, au Stade de France, les Bleus rencontrent pour la première fois depuis la fin de la guerre d’indépendance algérienne les Fennecs, l’équipe nationale algérienne. Ce match amical est issu d’une volonté politique. Dès le début de la rencontre, le climat est lourd dans le stade. La Marseillaise est copieusement sifflée par les supporters algériens et Zinédine Zidane, seul joueur d’origine algérienne est conspué à chacune de ses prises de balle. Ce qui devait être le symbole de la réconciliation tourne au fiasco. On connaît la suite...

     

    Répondre à ce message

  • #2703061
    Le 9 avril à 17:16 par Pamfli
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    Moi qui croyais que le 93, avec tous ces futurs Montaigne, allait devenir le nouveau berceau de l’humanisme et de la Renaissance. Franchement je suis sceptique presque déçu.

     

    Répondre à ce message

    • #2703156
      Le 9 avril à 19:05 par VIVACHAVEZ
      Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

      "Franchement je suis sceptique".

      Sceptique ? Ne vous faites pas de "fosses" idées, le neuf cube est un vrai paradis avec des gens qui urinent et défèquent à la vue des passants sans que cela ne les gêne plus que ça. Même si cela peut se voir ailleurs, ici c’est puissance 10.

       
    • #2703202
      Le 9 avril à 19:57 par Korekt politik
      Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

      Le grand bon en arrière de l’humanité sera possible par l’alliance des traitres et des envahisseurs.
      J’ai bien une solution définitive à cette situation, mais le respect des chartes de la communauté m’interdit d’en dire plus

       
    • #2704029
      Le 10 avril à 20:31 par collants vs legins
      Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

      La Renaissance c’est bien cette époque d’hommes maquillés en collants qui se revendiquaient être l’avant garde de l’humanité ?
      Ouai... Si vous voulez vous revendiquer de cette France là libre à vous.
      Vous avez retenu quoi de Montaigne sinon à part accuser les autres de ne pas en être ?

       
  • #2703160
    Le 9 avril à 19:12 par le glauque
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    Les banques ont toujours besoin de liquidités.
    Puis dans le désordre,les grandes sociétés,les services,les hommes politiques,les partis,les élus,etc...
    C’est pourtant simple,depuis au moins Vespasien,on sait que l’argent n’a pas d’odeur.

     

    Répondre à ce message

  • #2703163
    Le 9 avril à 19:18 par savoyen
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    pour devenir un grand, faut pas des couilles, faut pas de cerveau, faut juste être prêt à être un enculé
    quand j’étais au lycée je faisais un smic par semaine
    à un moment, t’arrives à un niveau où tu peux plus permettre qu’on te carrote ; là dessus tu rajoutes les yougo qui te mitraillent pour une barrette et si effectivement tu as un cerveau tu te dis que ça vaut pas le coup ; à moins d’être un enculé...

     

    Répondre à ce message

  • #2703355
    Le 9 avril à 22:32 par Paix et paix
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    Les narco etats ne sont pas seulement ceux qui trafiquent mais aussi et surtout ceux qui consomment car ce sont eux qui alimentent le commerce

     

    Répondre à ce message

  • #2703398
    Le 9 avril à 23:43 par cly max
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    Je vais vous dire ce que c’est que le 93 : Bon déja c’est un département à 80 % NOIR sub-sahariens/iles C’est le département le plus criminogène de France ou les non-noirs se font victimisés, il n’est pas bon d’être arabe, turcs dans le 93 ; encore moins si tu as des soeurs.

    SI tu n’as pas la carrure de Sebastien Chabal et la FÉROCITÉ de Capone tu es sur que tes soeurs passeront à la casserole ou alors tu finiras par tuer,

    ils n’ont aucun respect ni pour l’enfance ni pour la viellesse ce sont des monstres assoiffés de vagins non-noirs (en particulier maghrébine ) des betes féroces sans aucune pitié, Je suis HEUREUX d’avoir quitter cet enfer !!! je préfère encore vivre au milieu des pires fachos du KKK qu’auprès de ces démons ( et je pèse mes mots ! ) Pauvre France !!!

     

    Répondre à ce message

    • #2705468
      Le 13 avril à 14:34 par p’tit gars
      Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

      Des démons ? d’après vos descriptions, ça m’a plutôt l’air de bêtes sauvages qui règlent leurs comptes, de meute à meute... avec sans doute une idée de vengeance par les Noirs de ce qu’ils ont subi en Afrique par les esclavagistes musulmans ?

      On avait bien pourtant essayé de mettre fin à tout ça, là-bas, mais ça dérangeait certaines habitudes prises depuis plusieurs siècles...

       
  • #2703408
    Le 10 avril à 00:01 par davd
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    une seule solution

    legalisation de tout ! et vendu moitié prix en pharmacie protegee par des vigiles

    ca permettra de liberer des flics pour la pedophilie qui est bien plus grave...la drogue est un faux probleme...y a des clients y a un marché, ca regarde pas le pequin moyen qui en prend pas tant que la violence se limite aux drogués eux memes

     

    Répondre à ce message

    • #2703829
      Le 10 avril à 15:39 par clemclem
      Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

      Pourquoi vendre en pharmacie alors que c’est du récréatif ? Aucun sens, de plus qui produira, gerera les prix, les marges etc ?
      Bref libéralisation totale, je veux pouvoir produire de l’herbe et la vendre dans MON magasin.

       
  • #2703500
    Le 10 avril à 08:20 par Olivier_8
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    - Les Français, de plus en plus consommateurs de drogue ...
    (Ploquin, vers la fin de son interview)

    > Le piège se referme sur la France, implacablement.

     

    Répondre à ce message

  • #2703890
    Le 10 avril à 17:11 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    les anciens, ils ont des valeurs

    ils tombent, ils savent pourquoi
    les jeunes, c’est de la fiente

    ils connaissent rien, ils savent rien
    c’est à désespérer du crime

     

    Répondre à ce message

  • #2704276
    Le 11 avril à 09:13 par John Lepitch
    Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

    Et ça se prétend le camp du Bien ! Porosité, connivences, collusions : le PCF de toute évidence complice de la transformation du 9-3 en narco zone invivable depuis le temps qu’il est aux commandes... La dérive internationale trotskiste ?

     

    Répondre à ce message

    • #2705471
      Le 13 avril à 14:38 par p’tit gars
      Frédéric Ploquin : "Le 93 est un narco-État"

      Oui, il y a de quoi regretter ce département au bon vieux temps du PCF soviéto-soumis des années 60... les ouvriers à gampette et musette dans les bus étaient plus polis et respectueux !

       
Afficher les commentaires précédents