Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Laurent Solly – Grand Orient, Le Siècle, Facebook France – face au GriveauxGate

Laurent Solly, ce technocrate passé de l’Intérieur à TF1 (pour y assurer la défense des intérêts du nouveau président Sarkozy en 2007) et de TF1 à Facebook France (en 2012), assure à la paire socialo-sioniste Demorand-Bensaïd que sa plateforme n’a pas diffusé les vidéos de Benji-la-branlette. Ce sont plus de « 30 millions de contenus à caractère sexuel », dit-il, qui ont été bloqués par l’IA et les modérateurs (humains) sur son réseau social sur les 9 premiers mois de 2019. Pour info, les modos de Facebook (monde) seraient 35 000 et travailleraient pour l’Europe en Espagne (où le chômage des jeunes frise les 35 %) et en Irlande (le champion européen de la défiscalisation avec le Portugal).

 

 

Cette simple carte permet aux multinationales de faire travailler les jeunes Européens au meilleur coût. Mais revenons au sarkozyste Solly, qui cumule des talents en sécurité intérieure, média mainstream et réseau social. Il a le profil idéal pour appliquer la nouvelle censure qui touche les réseaux sociaux. Car ne nous méprenons pas, ce qui compte, ce n’est pas de virer les contenus de cul, mais bien de nettoyer la prétendue « haine » qui sévit sur Facebook ou Instagram (le réseau social a été racheté par Facebook un milliard en 2012).

Pour d’autres, cette fameuse « haine », cet élément de langage que les agents et serviteurs du CRIF ont dans la bouche et qui se transmet au pouvoir visible (voir la loi Avia, qui est évidemment une loi CRIF), s’appelle liberté d’expression. On voit bien que Facebook, qui regroupe 1,65 milliard d’utilisateurs actifs chaque jour, est une magnifique machine à formater les esprits. Que le sexe n’y soit pas omniprésent, soit, ce n’est pas un mal de lutter contre la pornocratisation de la société. Mais y nettoyer ou réduire la liberté d’expression sur commandements du pouvoir profond, ça pose un autre problème : la multinationale, en position dominante, peut être assimilée à un service public – nous reviendrons sur ce point de droit – et, en ce sens, elle ne peut pas faire de discrimination en matière de pensée, surtout si cette pensée n’est pas insultante ou diffamatoire.

Par exemple, dire que la politique de colonisation israélienne en Palestine est hors-la-loi ou meurtrière peut vous valoir une remontrance ou une accusation d’antisionisme, donc d’antisémitisme. Et un blocage provisoire ou définitif sur Facebook. La preuve, les comptes antisionistes sont tous fermés les uns après les autres, malgré leur côté sérieux, informé, rationnel. On ne parle pas des trolls qui justement sont payés pour pourrir une cause, et qui viennent souvent, sinon toujours, du camp d’en face...

 

 

Laurent Solly se lave donc les mains du GriveauxGate, et il a à la fois raison et tort : c’est sur Facebook que le feu a pris, à partir d’un compte de Gilets jaunes (d’ailleurs énormément de comptes de GJ ont été fermés, soit dit en passant, parce qu’ils déplaisaient au pouvoir), et les vidéos du Griveaux en action n’ont pas été diffusées directement, mais sous forme de lien. Il suffisait de cliquer. Sur Twitter, le feu a pris encore plus vite, et il est quasiment impossible à éteindre. On ne voit donc pas la responsabilité d’un Solly dans cette affaire, sauf si les modérateurs humains, qui ont vu le lien, qui ont cliqué dessus, ont eu ordre de ne pas y toucher... Cela ferait de lui un complice dans le grand complot anti-Griveaux, mais les sexo-terroristes n’avaient pas besoin de ça.
Bref, Alexandra Bensaïd essaye de mettre de la morale là où il n’y en a pas, et surtout, elle tente de moraliser une vie politique qui ne l’est pas, ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Comme dirait l’ancien patron de Libé, Griveaux est « un con » :

 

 

Et c’est Le Canard enchaîné, une fois n’est pas coutume, qui nous a fait rire :

 

 

Pauvre Alexandra Bensaïd, qui essaye de sauver un Système qui pourrit par la tête (relire Mao), et qui cherche des coupables alors que le Système est intrinsèquement pourri...
Ceux qui aujourd’hui incriminent les réseaux sociaux sont ceux qui il y a un siècle pensaient que le téléphone allait tomber aux mains des méchants qui s’en serviraient pour faire le mal... Un outil est un outil, ce n’est pas l’outil qui fait le mal, le mal précède l’outil ! On voit que la radio a peur de subir le sort de la télé, qui est en train de se faire vider les entrailles mètre après mètre par l’Internet.

La vraie question à poser à Solly n’est pas celle sur la viralité des contenus coquins, mais bien sur la censure incroyable qui frappe ceux qui ne pensent pas droit. Las, la Bensaïd ne peut pas le voir, puisqu’elle est dans le camp de Solly, le camp des censeurs, tout en croyant être opposante parce que de gauche... Les deux sont dans le même Système et la radio, qui ne donne pas la parole à l’opposition profonde, subira le même sort que la télé. Justice immanente !

À 3’52, à ce sujet, Solly nous fait bien rire :

« D’ailleurs, je vais vous donner un exemple. Que se passe-t-il dans les régimes autoritaires, ou parfois dictatoriaux, quelle est la première mesure ? On bloque Internet, on bloque les réseaux sociaux, en Iran il y a quelques semaines. Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas de responsabilités, que nous ne devons pas faire face à des contenus, à des pratiques qui n’ont aucune place sur nos plateformes. »

JPEG - 46.9 ko
Alexandra Bensaïd, ce mélange de Michel Rocard et d’Isabelle Balkany

 

Bensaïd, qui n’a que la répression à la bouche, comme ce pauvre Tristan Mendès, lui parle alors de la loi Avia-CRIF qui propose de fermer un compte en 24 heures en cas de contenu haineux. Voici la réponse, très claire, de Solly à 4’57 :

« Sur les contenus de haine, nous travaillons avec les autorités françaises, nous avons travaillé avec le Parlement, nous avons travaillé avec la député Avia pour avoir le meilleur dispositif. »

Facebook sera donc le bras armé de la nouvelle censure politique. Et pour cela, la firme de Zuckerberg, probablement créée par une unité de renseignement (et pas par cet étudiant), dispose d’une armée de 35 000 fantassins de la découpe, des traqueurs de haine, de mal-pensance.

Un documentaire récent montre dans quelles conditions les fameux modérateurs de Facebook travaillent. Écoutez-les bien, ce sont eux qui, pour survivre dans le monde néolibéral, protègent 24/24 la pensée unique du pouvoir profond et détruisent toute pensée qui a le malheur de dévier de la ligne officielle.

 

 

Un magnifique coup de pute

Il est certain que l’affaire Griveaux n’aurait pas pu sortir il y a vingt-cinq ans puisque le Net n’existait pas vraiment chez nous ou s’il existait, les vidéos n’y étaient pas encore prépondérantes. En 1998, il n’y avait pas YouTube (né le 14 février 2005), pas Facebook (février 2004), et trois images de cul se couraient après.
Vingt ans plus tard, les contenus personnels envoyés par mobile peuvent se retrouver sur la Toile, il faut être con pour ne pas le savoir. Ainsi, des amateurs qui tournent dans les films de cul se retrouvent placardés dans des bureaux ou dans les smartphones de leurs collègues. Ils se lamentent car leur vie privée explose aux yeux de tous.

Nous vivons dans une société ultraconnectée de surveillance, de délation, d’échanges rapides en quasi-direct. C’est une notion à intégrer. Ceux qui font de la politique doivent faire doublement attention. Ceci étant dit, le chantage sexuel existe depuis des lustres, bien avant l’Internet : l’affaire Griveaux aurait fait il y a 30 ans les gorges chaudes du milieu médiatico-politique, il y aurait eu quelques fuites avec des mots choisis, et le grand public n’y aurait pas eu accès. Mais le dossier Griveaux aurait été utilisé par le ministre de l’Intérieur ou un flic Cabaret, à n’en point douter ! Griveaux serait resté en poste, et il aurait obéi à ceux qui l’auraient tenu, à l’image d’un Philippe Val et ses casseroles à Charlie Hebdo. Cela aurait été pire pour Griveaux.

 

JPEG - 53.4 ko
Alxandra de Taddeo m’a tuer

 

Aujourd’hui, toute la France se marre parce que ce type, qui était si méprisant envers les Gilets jaunes, s’est fait rouler dans la farine par une belle brune. Nous dirons que le rire, qui était autrefois réservé à une élite, s’est démocratisé. Les réseaux sociaux ont surtout démocratisé l’information, et c’est ce qui emmerde les Bensaïd et les Griveaux. Pourvu que ça dure !

Pour terminer sur Solly, il est à la tête d’une machine qui ne pourra pas être « tenue » longtemps encore, malgré ses esclaves du clic. On prédit avec 5 % d’erreur que sur les réseaux sociaux, tout va lâcher, et tout va se lâcher.

 

Cadeau : les grandes citations de Benji-la-branlette

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Vidéo intime " : quelle litote ! La vidéo de Griveaux, metteur en scène de sa bitte, est porno, obscène, dégueulasse, sauf pour une femme amoureuse - ou nympho . Il s’est comporté comme un lycéen .

     

    • se branler alors que la meuf est même pas à oilps , c’est pas un DSK qui aurait fait çà , le disciple avait encore du chemin à faire …..


    • @Maxence

      Effectivement, on ne se prélasse pas la bite à la main sur des réseaux sociaux, surtout lorsqu’on est ou on a l’intention de devenir un homme public et en plus un maire (de Paris) .
      C’est un pauvre mec , un idiot est en plus marié et père de 2 enfants et la cerise sur le gâteau d’un 3e à venir .
      En matière de conneries, c’est un cumulard .c’est impardonnable .Ce n’est pas la faute des réseaux sociaux, mais c’est tellement plus facile d’accuser son voisin .Ces gens-là ont toutes les tares mais ils ne veulent pas le reconnaitre .J’espère que sa femme lui a foutu une grande tarte dans sa gueule .


  • Il n’y a plus de "Griveauxgate", ça a fait pschitt ! Il n’y avait qu’une belle garce vindicative qui s’est servi de Piotr pour se venger de Griveaux qui l’a largué, mais les féministes, toutes puissantes dans les médias, interdisent qu’on le dise . Un bel exemple de " Revenge porn " féminin , une nouvelle application de "balance ton porc" .

     

    • Oui c’est Alexandra qui est à l’origine du truc, elle était si nostalgique des parties de cul avec Griveaux qu’elle conservait pieusement la vidéo de sa belle bitte dans son smartphone . Ne pouvant rebaiser avec lui elle s’est vengée en se servant de Piotr : Messaline faisait assassiner les hommes qui refusaient de coucher avec elle . Juvénal toujours d’actualité !


    • Qui a dénoncé de Rugy, ses homards et ses vins fins ? une de ses ex . Kif pour Griveaux, c’est aussi une de ses ex qui l’a poignardé dans le dos . Les intrigues de ces salopes valent bien celles de la cour de Louis XV : c’est sa très belle pute, la du Barry, qui a fait virer le chef de son gouvernement, Choiseul (1758-1770)


    • Alexandra a gardé la vidéo compromettante comme Monica Levitski avait gardé sa jupe tachée du sperme de Clinton, sans la faire nettoyer . Et elle l’a produira au tribunal qui soumettra la tache à un test ADN probant . La grande classe ! - Savonarole reviens ils sont devenus fous !


    • Tu parles d’un « pschitt »... ça a tellement fait « pschitt » que le mec a démissionné de ses envies de carrière, est fini comme politicien, fini comme époux, fini comme père, bref.

      Les « pschitt » comme ça, c’est très efficace.


  • Dieu sait que July, pour ma part... Mais là, il a tout dit et il a raison. Griveaux trop con, et malheureusement il n’est pas le seul. Sans compter les moins cons que lui, qui pour le moment passent à travers les mailles, mais jusqu’à quand ?

     

  • Le fait de bloquer les contenus aussi effrayants ou révoltants soient-ils, empêche à la conscience humaine d’évoluer !
    Je suis pour la libre expression totale, ça permettrait à la société, à partir des contenus et de leurs auteurs localisés, d’engager des procédures etc., on aurait une vue crue du monde mais fidèle pour prendre la mesure qualitative de notre civilisation en ce début de XXIe siècle.
    Évidemment, il n’y aucune politique qui va dans le sens d’un mieux-être ou d’un meilleur vivre-ensemble : il s’agit uniquement de faire taire les opposants au Mondialisme, projet de dictature mondiale contre l’humain.

    Sur la "liberté d’expression", je n’ai jamais trop compris à quoi servait une modération : ceux qui insultent finiront par se lasser, ceux qui mentent seront reconnus, et ceux qui appellent au meurtre ne seront pas suivis...

    Je crois vraiment qu’il faut une libre expression totale, et même une libération virtuelle de l’expression, préalable à un approfondissement de sa propre expression et ses limites d’abord sur écran puis dans la réalité, en tout cas qui reste très souvent un exutoire à une frustration momentanée sans pour autant être sérieux !

    Ce qui est sûr, c’est qu’en condamnant l’expression et donc la possibilité de l’échange, on met un terme à ce jeu dialectique, à la plus grande échelle possible certes, mais qui je crois, sans modération aucune, pourrait s’auto-assagir.

    Tandis qu’une censure constante et partout décourage l’envie d’échanger alors qu’on possède quand même un bel outil issu du génie humain !
    Et qui gâche tout ? Toujours les mêmes !

     

    • #2392484

      Sauf qu’ils ne veulent pas que tu évolues. Ils veulent contrôler toutes les informations qui parviennent à tes sens pour que tu ne réalises pas l’iniquité du monde qu’ils t’imposent, comme dans Matrix.

      Toutes les règles et lois imposées ne visent qu’à te nuire et à consolider leur pouvoir. Parvenir à la vérité grâce à des débats enflammés, c’est interdit publiquement. Sauf que grâce aux réseaux, on peut le faire en privé et bâtir une immense salle virtuelle, privée.

      Facebook est privé. Si tu n’es pas membre, tu ne peux pas accéder aux contenus. L’état n’a donc rien à foutre dans les salons. Twitter, c’est pareil.

      C’est pourquoi loin du néo-kantisme, la stratégie mise en œuvre, c’est la monopolisation de tous les médias, et sources de pouvoir, dont la monnaie, l’information, la législation, la violence, etc ... pour maintenir les masses en état de servitude. Là sont les fondements de leur politique, avec le machiavélisme.

      C’est la stratégie socialiste qui se focalise sur les relations afin de les maîtriser et les commander.

      Stratégie perdante. Ça n’a pas marché avant, ça ne marchera pas maintenant.

      S’ils persistent à nous casser les nouilles, c’est la relation entre eux tous et le soleil qu’on chamboulera. On abattra le pilier du monde, comme la dernière fois. Et alors, ils devront la polir pour de vrai leur saloperie de pierre, c’est moi qui te le dis.

      Ceux qui n’ont pas encore compris ce qu’était l’age de pierre, et les raisons de son apparition, auront intérêt de comprendre vite fait,sinon, ils finiront cuit sur place.

      Quand je pense que ces corniauds s’imaginent contrôler les réseaux, alors que depuis les années 90, on a déjà anticipé ce mouvement . . .

      Ça ne sert à rien de courir en tête. L’important, c’est de gagner la course. Et la course, elle dure un cycle complet, cycle qu’on peut écourter à loisir.

      Contrôler le monde à la façon des socialistes, en s’ingérant dans les relations inter-individus par tous moyens, c’est odieux. L’URSS a échoué. Ils échoueront encore.

      La puissance ne se trouve pas entre les hommes, mais entre les cycles. Ces vermisseaux prétentieux n’ont, plus le monopole de la violence, plus le monopole du droit, plus le monopole de l’info, plus le monopole de la monnaie, plus le monopole de la nuisance, . . . Et malgré tout, ils continuent de nous les briser et de planter des arbres pour se faire pendre.

      Il n’y a donc pas que Griveaux dans le camp des corniauds. On peut y caser toute la troupe d’occident.


  • comme d’habitude , on emmerde avec force les terroriste de la confrérie des frères musulmans et les salafiste wahhabite de merde.


  • quand même incroyable qu’en France , les racailles aussi bien du système politique que médiatique critiquent Pavlenski sur sa façon de procéder alors que Castaner utilise les mêmes méthodes pour mettre la pression sur Olivier Faure - espérons que notre grande journaliste intègre Apolline de Merdasse invite Castaner et l’agresse comme elle l’a fait pour Branco : l’étalon qui monte

     

    • Branco est un pigniouf, son cas a déjà été réglé par Soral, et si vous croyez qu’il monte c’est qu’on suit pas la même voie.
      Quant à Olivier Faure je sais pas qui c’est ?


    • certains grands défenseurs de la Démocratie ( notamment un excité, chez C8 : langue de bois s’abstenir , que j’ai entendu aussi chez Pascal Praud ) veut maintenant retirer l’asile politique à Pavlenski et le renvoyer en Russie !!!
      - pourquoi pas ? à condition que ce blaireau renvoie aussi la connasse Inna Shevchenko et ses copines ( huit activistes qui ont investi seins nus et couvertes de slogans hostiles au pape, la cathédrale Notre-Dame de Paris ) - malgré les condamnations venant de plusieurs personnalités politiques, de nombreux plaignants et pétitionnaires s’étonnent que ces activistes aient été « peu inquiétées après leur interpellation » par la police française
      - monsieur malgré votre grand gueule , c’est comme même pas vous qui allez faire la loi en France à la place des magistrats


  • L’article dit : "Solly, il est à la tête d’une machine qui ne pourra pas être « tenue » longtemps encore, malgré ses esclaves du clic. On prédit avec 5 % d’erreur que sur les réseaux sociaux, tout va lâcher, et tout va se lâcher."

    Faux.

    Les 35 000 jeunes esclaves censeurs seront mis au chômage bien avant. Au plus tard en 2030 il est prévu la mise en place globale de l’Intelligence Artificielle. Des ordinateurs quantiques hybrides aux processeurs physico biologiques (déjà mis au point avec les budgets opaques alloués à la DARPA) seront pleinement effectifs et censureront avec une fiabilité a 100%. Ordinateurs capables de traitement instantané avec des progiciels de profiling et de croisement des données en masse couplés avec les Cloud Big Data qui déjà thésaurisent l’ensemble des données que vous émettez afin de définir un profile qui corresponde ou non au schéma du Nouvel Ordre Mondial défini par le gouvernement mondial unilatéral totalitaire de l’élite financière globaliste satanique. La censure se fera en amont, avant publication et tout écart important réitéré sera sanctionné par internement dans un camp de la Fema.

    Vous n’êtes pas obligé de me croire.

     

    • L’anticonformisme est déjà considéré aux states comme une maladie, et lorsque détecté par les psy, requiert un traitement "officiel" que je ne connais pas trop, mais que j’imagine à base de psychotropes et de séances de psychothérapie rééducative, dans le genre de ce que je "subis" tous les mois dans le cadre de ma mise à l’épreuve ou "contrôle judiciaire"...

      Pour préciser je n’ai pas de traitement médicamenteux, mais pour provoquer ma psychiatre, quand j’ennonce un sentiment, que par expérience et culture je sais contraire à la pensée officielle sinon unique, immanquablement elle prends note (du coup j’abonde en son sens en majorité).

      En France déjà, existent des grilles de compréhension que les professionnels de la santé publique appliquent pour trier le bon grain de l’ivraie, et ça sert pour mon exemple personnel à te sortir d’un PLATE (Plan de Lutte Anti TErrorisme) ou à te ficher S...

      Les camps FEMA ne sont pas loin mais pour l’heure en Fronce, ils fournissent encore AK47 et ceintures explo avec extraction pour recyclage ou exécution à la fin, voir la schnouf en gros ou les clips de rap...


    • Vous avez raison, j aime à me répéter ! Mais l’ information à toujours été la première arme de guerre jamais créé dans l histoire de l humanité. Avec la 5 g qui prépare la 6 g , l humanité entière sera sous perfusion d une intelligence artificielle . Ce ne sera pas le novlangue de 1984, mais la disparition de l information, ce qui revient au même..putine à bien dit " celui qui contrôlera l’ intelligence artificielle contrôlera le monde ".Mais ce même monde créa une résistance, parce que l humanité est comme ça . Et de plus, aux États-Unis, la guerre est ouverte contre ce futur, pas seulement pour quelle puissance contrôlera la 5g , mais aussi justement avec le 1er amendement et la liberté d’expression. Et nous le peuple, n’ avons pas le droit de laisser faire. Et de toute façon, redevenir clandestin avec la diffusion de papier ne sera peut-être pas si mal ?


  • "On prédit avec 5 % d’erreur que sur les réseaux sociaux, tout va lâcher,"
    Avec la technologie Blockchain aux applications décentralisées, on peut aller jusqu’à 100 %...
    Ca na sera plus "Facebook" mais "FaceBlock(chain)"


  • Imaginons 2 secondes que Griveaux ait eu envie de se faire cette nenette, qu’elle lui ait fait croire qu’il y avait moyen, genre michtoneuse de base, et que le benji de la république s’accroche, lui envoie moultes SMS enflammés, vidéo à l’appui(sans prendre en compte ce qui reste camouflé, en réserve au cas où)...

    cela ne pourrait-il pas être qualifié de harcèlement sexuels et d’exibition caractérisée, ce qui expliquerait le ramdam médiatique pour noyer le poisson et sauver la vertu de la République ?

    Je pose la question, il va de soi que je n’affirme rien, car personnellement je penchait au départ plutôt pour une entreprise artisanale de démolition contrôlée(en vue d’extorsion), mais à y réfléchir, avec le retentissement que le régime entretient dans ses organes de propagande, ça me paraît trop facilement exécuté...

    Qu’en pensez-vous ? un contrefeux de plus pour accaparer l’audience médiatique, un pervers harceleur grillé mais couvert par l’état, une association artisanale de malfaiteurs en quête de cash ou quoi d’autre ???


  • cette nouvelle facon de s’exprimer mélangeant pédagogie de neuneu, argumentation positive d’adhésion, question sous entendant la réponse, logique abusive (le monde a change== il faut de la régulation == liberté d’expression a maîtriser) jugement de valeur de superposition (plus besoin d’être logique) assertion : nous payons nos impôts sur nos activités en France : vos centrales de pub ne sont pas en France connard comme la plupart de vos services payant d’ailleurs (entreprise, API de services ou de connexions etc.. , revente de data & statistiques etc..)
    les vidéos Terroristes je me marre !!!! on en parle des millions (oui oui millions) de pages Wahabittes ou salafistes et du ciblage de masse de pub(donc payant) de ces organismes : parce que je suis sur une IP a Tunis je suis bombardé par des conneries en arabe avec des contenus que vous n’imaginez même pas : les délires psychotiques saoudiens ou frères musulmans sous ectasie qui pourraient faire rire si ce n’étais pas du Daesh dans le texte. On en parle de ca monsieur ou pas ??

    Le Carthaginois


  • Une vidéo intime est une vidéo que tu gardes pour toi...
    Pas question de la diffuser même une fois car,alors,elle ne t’appartient plus !

    C’est valable pour une qui comporterait des images de parties intimes... !!!

    Ils tentent de jouer sur les mots et de l’écrire "maux"
    Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages... !!!

     

    • Il l’avait envoyé à une seule personne via une messagerie cryptée, la vidéo allait s’auto-détruire dans une minute, mais la personne a capturé, filmé, l’écran de son smartphone.


    • Je vous avais répondu, mais mon commentaire manquait de précision. En fait c’est un peu comme la jurisprudence, je m’explique : La vidéo a été enregistrée, par captation. La procédure technique existe donc. Ne pas l’avoir pris en compte, « aujourd’hui » et, pour un Ministre, c’est être un con ! Point.
      Ceci d’autant plus qu’il y a eu des précédents il y a quelques temps plus lointains. Quand Soral s’est fait piéger, non pas en petit branleur mais plutôt, et bien plus joliment, - pour les Dames -, en Apollon, personne sauf ici ne s’est insurgé sur les réseaux ou les ondes.
      Bref ! Griveaux (ou ses adjoints le font pour lui) lit ER. Il faut savoir lire ! Ce qui arrive à d’autres peut t’arriver, en pire...


  • Affaire Griveaux : Christophe Castaner évoque la vie privée d’Olivier Faure, le patron du PS dénonce "une faute grave" - on va voir si les putes de journalistes vont s’acharner sur lui comme avec le russe


  • castaner sur Pavlenski : " nous pourrons remettre en cause son statut de réfugié" il a peut être appris que la prochaine vidéo pourrait le concerné - va changer tes couches au lieu de prendre la place des magistrats !!!! c’est le premier à crier avec ses amis qu’il y a des lois en France


  • La candidature de Benji a la mairie de Paris était enterrée depuis un moment donc paradoxalement le griveaugate rend service a la macronie. Cela dit, les chances de la Buzyn ne sont pas grandes non plus... Pavlenski et Branco doivent etre fière d’eux et sabrer le champagne se felicitant d’avoir porter un coup majeur au system. Braves idiots utiles !
    Le rôle des réseaux sociaux la dedant ? Permettent la descente à vitesse accélérée en relayant le contenu le plus minable et bas qui soit, merci Solly ! Et merci les merdias, grâces à vous on parle plus de la bite de griveau que de la reforme des retraites. Comme part feu ca nous change du voile islamique !


  • Il est notable que le Portugal fait du dumping social avec un smic à 600 €, des boîtes de televentes comme SFR, des banques et tout ce qui utilise de la main d’oeuvre en ligne sont à Lisbonne. Ils emploient des jeunes européens à pas cher. L’Europe créera des emplois qu’ils disaient.


  • Comme le montre l’affaire Epstein, les politiques en place sont tenus par leur braguette. Ce sont d’ailleurs les corrompus qui sont dans le pouvoir visible car justement on peut les tenir. L’immoralite est donc un critère de recrutement.
    Il faut se réjouir. On assiste au démantèlement de cette engeance, le domino est en train de s’écouler. C’est maintenant le temps pour les hommes intègres de reprendre le cours de l’histoire.

     

  • Excusez-moi, mais n’y a t’il pas un service à la préfecture de Paris qui s’ocuppe 24/24 h de ce genre de problème ? Pour l’espionnage par informatique , pour le contourner rien ne vaut les vieilles bonnes techniques, rdv dans la camp brousse ou le pigeon voyageur.


  • #2392538

    la p’tite coupe de cheveux,
    la gueule de faux-cul,
    je sais d’emblée que ce mec n’a aucune bonne intention envers quiconque

    sur les photos où il est debout à côté,
    on voit vraiment que sarkozy est tout petit
    malgré les talonnettes de nabot

     

    • des girouettes nostalgiques de la perruque à la face poudrée ,ultras sensibles aux bourrasques du cac 40 .
      des one shots à courte durée de vies avec dérriéres eux des milliers d’autres clones attendant de niaquer la patée mondialiste.
      tronches de colargol sous amphéts.


  • C’est en fait un grand classique : la censure prend prétexte des "bonnes moeurs" (ce qui ne serait pas d’ailleurs anormal mais qui constituer un "nomos" nécessairement flou à base d’usage et de coutumes) pour gouverner et appliquer une logique de "loi" (donc fixe et rigide) en toute matière (art, littérature, religion, histoire etc).

    Le parangon, c’est évidemment les procès littéraire au 19ème siècle. "La censure, il en faut il en faut (Flaubert).

    La censure se heurte à une curieuse objection dont on ne prend pas la mesure en général : pourquoi les "modos" (les modérateurs, et les juges) ont eux le droit de tout lire et tout voir et pas nous ? Sont-ils supérieurs ? Pourquoi ce privilège ?. Cela seul disqualifie la "censure" tel que nous la concevons en tout cas dans des sociétés égalitaires.

    En fait, la censure c’est toute autre chose... disons que l’antiquité et le moyens âge comprenait mieux le problème que le monde moderne, totalement dépassé..


  • Le problème de la censure, c’est le juge. Pour qu’il puisse juger d’un contenu, il faut lui donner une loi. Or la loi est désespérant impartiale et neutre. Et donc cette loi ne correspondra jamais tout à fait au propos qu’on veut censurer ! Evidemment. Donc, le juge fait la loi, il légifère, au cas par cas... Il dira qu’il "interprète", mais non. Il ne peut le faire en matière répressive. Et s’il légifère, il juge en fonction d’une loi qu’il a lui même fabriquée ou imaginée. Donc il est partial. Donc il n’est pas juge.

    Le seule censure vraie et efficace est fondée sur les coutumes et les usages. Ceux-ci sont flou et assez efficace. Si la loi intervient, elle est obligée d’insérer la chose qu’elle veut interdire dans un texte précis. Et de le publier au journal officiel.


  • July : "le mec qu’est ministre et qui fait ça, il est con". En fait non pas du tout, c’est l’inverse : c’est parce qu’il est con qu’il est ministre.


  • Si vous avez un flic dans votre entourage demandez lui, il vous dira que des Grivaux il en rencontre souvent dans leur commissariat qui sont victimes de chantage mais ne portent jamais plainte comme ce sont souvent des hommes mariés.
    Même dans les boîtes mail orange, j’ai reçu un message un jour qui me disait qu’il avait des photos coquines sur moi, que j’étais prise en flagrant délit, et qu’il fallait que je passe à la caisse, ce qui m’a bien fait rire étant donné que je ne suis inscrite à aucun réseau social et je n’ai pas de webcam, et qu’à 67 ans ce n’est pas mon passe-temps préféré. Tout ça pour dire que, la aussi, il doit sûrement y en avoir qui tombe dans le piège. Il suffit que dans votre entourage quelqu’un se fasse pirater sa messagerie et ils ont votre adresse mail, et comme ces réseaux sont souvent domiciliés en Afrique, les flics n’ont pas les moyens d’enquêter sur place. La filière a de beaux jours devant elle, les hommes devront maintenant ramasser leurs bijoux précieusement dans leur beau caleçon à fleur.

     

  • Une idée simple sans besoin de faire de loi : que nos gouve-menteurs et mentaux se moralisent un minimum en laissant leur bite dans leur froc, surtout lorsqu’ils sont fesses caméra ! Le sage moralisateur montre la bite à Griveaux du doigt et les cons de disciples inné-branlablesq regardent le doigt qu’ils discréditent, en l’occurrence, les tweeter et les retweeter... Comme si au départ, ce n’était pas la faute à Griveaux qui, ministre marié avec des gosses, se filme en train de se palucher et qui poste sa merde sur les réseaux asociaux ! July a raison, c’est un con !


  • Laurent Solly, encore un petit malin celui-là ,comme tous ceux qui veulent museler la parole populaire .Eux y ont droit ,pas nous .Ils détiennent la vérité (leur vérité) pour mieux nous prendre pour des cons .
    Les réseaux sociaux sont les seuls moyens de pouvoir s’exprimer enfin ,et de contrer leur vérité pour qu’ils descendent enfin de leur piédestal .


  • C’est devenu insupportable, toutes ces nanas de la presse ( en ce moment les filles c’est le standard comme dans les séries policières françaises... ) qui, le matin sur toutes les chaînes radio et télé, prennent des envolées accusatoires de procureur face à l’interviewé quel qu’il soit. Même à France Musique c’est vous dire ! Alors sur le net je me mets radio swiss jazz qui ont une programmation cool pour pas se couper en se rasant.


Commentaires suivants