Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Le Bitcoin va faire à la finance ce que le peer-to-peer a fait à l’industrie musicale"

Valeur en dents de scie, annonces de législations de plusieurs États, publicités retoquées, sans oublier des piratages et même des braquages : depuis plus d’un mois, rien ne va plus pour la plus célèbre des cryptomonnaies. Faut-il l’enterrer pour autant ? Non, répond David Teruzzi, informaticien, spécialiste de la Blockchain et des mathématiques appliquées.

« Bitcoin c’est avant tout un break technologique énorme, pour moi l’un des cinq plus gros que l’humanité ait jamais vécu […]. De la même manière qu’Internet est arrivé à vulgariser de manière massive l’information, le Bitcoin arrive à faire la même chose avec l’argent […]. Avec le Bitcoin, nous avons de l’argent programmable, pour la toute première fois. Nous avons une monnaie planétaire, pour la toute première fois […]. »

 

 

À propos des cryptomonnaies, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Une monnaie planétaire"...
    Tout est dit !

     

  • Dématérialisation complète de l’argent... et il dit que c’est une bonne chose ? Lol

     

    • @Vengeur13,

      Une monnaie, qu’elle s’appelle euro, dollar, franc, tataouine les bains, n’est ni bonne ni mauvaise en soi.
      La monnaie est part définition internationale puisqu’elle s’échange internationalement via des places boursière, qui elles aussi ne sont ni bonnes ni mauvaises en soi.
      Les places boursière permettent d’égaliser les valeurs les différentes monnaies en rapport a ce que génèrent les pays comme valeur via leur différentes productions. Chaque pays échange ses productions internationalement en utilisant chacun leur monnaies "perso".

      C’est comme un système, qu’il soit capitaliste, communiste, tartenpion, n’est ni bon ni mauvais en soi. Tout est question de qu’est ce qu’il produit, et quel impact il peut avoir sur la vie humaine.

      Le problème à la source de tous les problèmes est humain. C’est l’homme, au travers ses actes, et les conséquences que peuvent produire ses actes dans un système donné qui est source de problème, en l’occurrence, des problèmes d’inégalité.

      Par exemple, le jeu de monopoli n’est ni bon, ni mauvais en soi. Par contre, si dans le lot des participants, il y a des tricheurs, alors évidemment le jeu deviendra pourri et inégalitaire vis-à-vis de ceux qui jouent le jeu sans tricher.

      Bref, le bitcoin est donc ni bon ni mauvais en soi, et il deviendra bon si les humains qui l’utilisent s’en servent a bon escient, et mauvais s’ils s’en servent de manière égoïste pour leur propre profit.

      Pour finir, je tiens a rectifier que le bitcoin se dit dématérialisé puisque virtuel et donc non palpable physiquement, mais il reste néanmoins concret puisqu’il faut bien des processeurs (dans des ordinateurs, tél, tablette, ...) relié à un réseau (celui d’internet en l’occurrence) pour le générer et le gérer via un algorithme.
      Donc, dématérialisé n’est pas synonyme de mauvais !


    • On sent bien la petite musique bolchévique des défenseurs du bitcoin. Des Social Justice Warriors qui s’ignorent....


    • @ben,

      Il est bien dommage de répondre sans réellement comprendre la teneur d’un commentaire, car au final, l’échange constructif ne peut pas se produire, et par conséquent, aucunes évolutions (qu’elle soit bonne ou mauvaise) n’est possible.

      Le fait est que l’on reste a stagner à son niveau et la vie devient morne !

      Pour ton information personnelle, sache que je ne suis ni pour, ni contre le bitcoin, le franc, l’euro, ou les crottes de chameaux ! Maintenant, si tu souhaites rester a stagner sur ton idée que je serai un défenseur du bitcoin, sache que cela est uniquement ta propre perception (avoir une perception ne veux pas dire qu’elle est nécessairement juste et la seule valable).

      Bon courage à toi.


    • Pavé Cesar !!!
      Le Bitcoin est une saloperie encore plus grande que tout le reste.
      Créer de la richesse à partir de ? Calculs d’ordinateurs ? C’est une blague ?!
      Déjà que nos monnaies et notre système était basé sur la création à crédit, planche à billets, etc... Mais là, une puissance de calcul et tu chies des lingots.
      Si on n’y renifle pas l’escroquerie à plein nez pointer son fion tout doucement... Que ça vous explose à la gueule... On vous aura prévenu.
      Le monde évolue... Faut suivre l’évolution... C’est ce que dictent les maîtres.


  • Le bitcoin c’est pour habituer les gens à se passer d’argent liquide en vue de la dictature mondiale. C’est pour les naïfs.

    Et comment parler de souveraineté si la monnaie devient mondiale ?


  • Et que pensez vous du premier braquage du bitcoin ?
    des malfaisants ont collés un pétard sur la tempe d’un possesseur de cette monnaie qui,avec un ordinateur,a eu le désagrément de devoir vider son compte vers d’autres sous peine de n’avoir plus jamais à le faire de son vivant.... !!

    Eh,oui,c’est plus facile que de forcer un coffre...le volatile s’envole à la vitesse de la lumière sans qu’on puisse le rattraper...du moins pour l’instant !

     

    • @spirit,

      Si par exemple, je te colle un flingue sur la tempe et que je te demande la clé de ton coffre où tu possèdes tout tes lingot d’or, sera la même que si je te demande de me transférer tes bitcoin chez moi !

      Du coup, je ne vois pas la différence de problème, qu’il soit bitcoin, lingot d’or, ta femme ou que sais je encore !

      Rassure toi, personnellement, je ne viendrai pas te braquer ! Sauf si ta femme est blonde a forte poitrine !
      Mais non, j’déconne !



    • Du coup, je ne vois pas la différence de problème, qu’il soit bitcoin, lingot d’or, ta femme ou que sais je encore !




      La différence c’est que les lingots il faut encore les prendre, les ranger, les transporter, se déplacer avec, les cacher... cela concerne quoi que ce soit de physique. Tandis que les bitcoin, le voleur n’a même plus cette limitation dans le temps et dans l’espace, le vol se passe en l’instant d’un click.

      Si auparavant 1 million prenait un certain poids et une certaine place, maintenant c’est aussi ténu et léger que l’air. D’ailleurs pour moi ça n’a pas plus de consistance que l’air donc pas plus de valeur, ou plutôt l’air en a bien plus, lui au moins est physique et vital.


    • Sauf que je ne possède pas en propre,chez moi comme beaucoup de gens,de lingots d’or...Il y a des coffres en banque pour ça !

      Le bitcoin,c’est dans mon portable ou ordi....la différence est là !
      Je suis tout seul avec ma fortune virtuelle...J’espère que ce détail ne vous a point échapper !


    • @Igor Meiev,

      Les monnaies virtuelles sont également prenables, "rangeables", transportables, déplaçables, et "cachable" si tu ne communique pas la quantité que tu possèdes !




      @spirit,

      Ta carte bleue n’est pas dans un coffre quand même !? Si ?
      Dois tu aller avant chaque achat à ta banque, ouvrir ton coffre, récupérer ta carte pour effectuer la transaction, puis retourner à ta banque pour déposer ta carte ?

      Ton porte monnaie est il également dans le coffre de ta banque ?
      Je me dis que si c’est le cas, tu dois bien te faire chier la vie pour échanger avec tes congénères humain !


    • @spirit,

      Que vous soyez seul avec votre fortune, où que vous déléguiez sa gestion à une banque (pour vous rassurez sur sa sécurité) ne change pas le fait que si je prend en otage quelque chose qui possède beaucoup de valeur pour vous (votre femme blonde a forte poitrine par exemple), et que je vous demande de retirer votre fortune du coffre de la banque afin de vous rendre l’otage, il y a 100% de chance que vous me donniez votre fortune.

      A moins que vous n’aimiez pas vraiment votre femme ou que vous m’ayez fait croire que votre femme aurait beaucoup de valeur pour vous.
      Mais moi en tant que voleur, avant de vous voler, je vous observerait pour connaître les objets auxquels vous tenez et sur lesquels je pourrais faire pression sur vous pour obtenir votre fortune !



    • @ spirit :
      Le bitcoin,c’est dans mon portable ou ordi....la différence est là !



      Dedans le portable qui s’ouvre tout seul en lui parlant ou en le regardant ?
      Même les moches malades et solitaires vont chanter sans torture.


  • Cette histoire de mining par les nains de Blanche-Neige quant à ces « choses » virtuelles échappe tellement au terre-à-terre que je suis en matière « d’oseille », que ce n’est pas demain qu’il vont me bananer : cela a du bon, parfois, d’être couillon sur certains aspects.
    Sur trois articles en peu de temps (1 an), j’ai vu passer le bazar de 900$ à 19000$ pour être aujourd’hui aux alentours des 9000$, et je me dis qu’il y en a qui se préparent des nuits blanches : des nervous breakdown comme faisait dire Audiard.


  • L’informaticien, sans compétences en politique, en économie ou en histoire économique, mais ca fait rien, il se croit capable de prédire l’avenir du bitcoin.

    Sait-il seulement que son usage est légalement restreint, voire interdit, dans la majorité des économies, en dehors de la sphère occidentale ? En Russie par exemple, le bitcoin est en passe d’être interdit, et il est prévu le lancement d’un crypto-rouble qui sera géré par l’Etat ou par la banque centrale.

    Autre exemple de méconnaissance économique, la comparaison inappropriée avec le peer to peer . Dans ce cas précis, les industriels de la musique ne faisaient pas le poids, économiquement et politiquement, contre les industriels de l’Internet qui tiraient un bénéfice indirect du développement du peer to peer. Il n’y a donc jamais eu qu’une répression pour la forme.
    L’informaticien semble ignorer que les banques centrales auraient, d’après la rumeur, un petit peu de pouvoir sur les politiques, et qu’il est bien improbable qu’elles laissent les crypto-monnaies se développer hors de leur contrôle.
    Bref, encore un bavard qui n’est pas fichu de se rendre compte qu’il est sorti de son domaine de compétence .

     

    • @JP Excellent ! Merci pour votre commentaire !


    • @JP

      Avec l’émergence de l’IA - appuyée par les nouvelles technologies NBIC - la société telle que nous la connaissions jusqu’à présent est en passe de changer profondément.

      L’élite de l’ancien monde, celle qui parasite le travailleur et qui extorque toutes les richesses, est elle-même en train de scier la branche sur laquelle elle se trouve lorsqu’elle vante les mérites de "la révolution du numérique". Elle ignore de quoi elle parle, tout comme l’aristocratie de l’ancien monde ignorait de quoi elle parlait quand elle vantait les mérites des Lumières.

      L’internet sonne la fin des vieux médias, tout comme la technologie Blockchain sonne la fin des vieux apparatchik politico-financiers.


    • @ Lowik

      Aujourd’hui le BTC a plongé à 8000$. La raison en est que la Chine vient de bloquer l’accès aux plateformes de marché des crypto-monnaies.
      Les banques centrales comprennent suffisament comment ça marche, et elles ne vont pas se laisser dépouiller de leur pouvoir.


    • @JP

      Sauf qu’elles n’auront pas leur mot à dire. Leurs tentatives seront vaines. Elles vont couper internet ?


    • @Lowk

      Seriez vous assez aimable pour tenir compte de la réalité ?
      Je viens de vous dire que la Chine a coupé l’accès aux plateformes d’échange. Et le BTC est également interdit ou restreint en en Inde, en Russie, en Corée.

      Lorsque vous prétendez encore, après cela, que les banques centrales sont sans moyens contre les crypto-monnaies, vous montrez que vous êtes hors-sol, incapable de voir les faits qui contrarient vos rêves, et donc que la conversation avec vous n’est probablement pas très intéressante.
      Je vous souhaite d’avoir investi votre petit patrimoine en BTC. Vous aurez des dizains d’années pour le reconstituer, et vous aurez alors compris que le premier ennemi de l’investisseur, c’est son refus de la réalité.


    • @JP

      Je n’ai pas dit que les banques centrales étaient sans moyens, je dis qu’elles échouerons à aller contre le sens de l’Histoire. La technologie blockchain est révolutionnaire et parachève l’obsolescence d’une vieille institution centralisée et bourrée de contraintes.

      Vous repenserez à cette petite discussion lorsque les temps seront venus et, peut être, trouverez-vous que cet échange n’était pas si in-intéressant que ça au final.

      Bien à vous !


    • Concrètement, les banques centrales qui veulent contrer l’usage du BTC, elles y arrivent. Le reste ce sont de belles incantations péremptoires, l’hymne à la nouveauté et à la jeunesse, bla, bla...


    • Internet c’est la liberté ; personne ne peut controler internet....qu’est ce que l’on se poil ici des fois !


  • L’homme est lui-même partie prenante sous forme d’expert en bitcoin et block-chain, il ne va donc pas dire que cette pseudo monnaie qui évolue dans une matrice accessible à n’importe est une énième fumisterie ! il vend sa salade parce qu’il fait partie des souteneurs de ce grand jeu bidon et il a tout intérêt à faire venir dans son jeu un max de joueurs.

    Le bitcoin est fait justement pour attirer dans sa toile (!) les millions de boétiens, qui ne pannent pas grand chose à la mécanique de l’économie réelle, vont effectivement se précipiter sur ce nouveau casino avec l’espoir de faire fortune sans travail... c’est un jeu en ligne, plus dangereux encore que les jeux classiques.

    La virtualité de l’économie la rend encore plus fragile que la formule classique et in fine, en cas de crash, ce sont toujours les anonymes qui trinquent... et il y aura forcément un effondrement brutal. La loi de l’harmonie est ainsi faite que les artifices limite de l’arnaque ne tiennent jamais très longtemps.

    Et ce sera tant mieux car tout enrichissement réalisé sans contrepartie noble, concrète, justifiée par l’échange "travail" dans les lois du vivant tourne toujours à l’enfer.

     

    • Vous racontez peu de choses vraies
      La plupart des techniciens et ingenieurs n’ont rien mis en cryptomonnaie
      Le commun des mortels non plus
      Je vous déconseille fortement d’acheter du btc maintenant
      mais pensez bch plus tard
      Si il y a bulle ce serait uniquement sur le BTC a cause d’un surrachat en usdt facon BCE ou FED
      Qui va entrainer toutes les autres cryptos a la baisse
      Probablement baisse vers 5000 dollar court terme puis 1000
      Cela dit long terme on est au tout debut d’une transition technologique inevitable
      Le téléphone portable va devenir le moyen de paiement n 1
      Dire c’est pas bien ou c’est bien c’est pas tres constructif
      Dire c’est un gouvernement mondial qui orchestre ça
      Argumentez sérieusement 800 monnaies de plus c’est pas plus facile a controler... !
      Personne ne vous demande de convertir vos economies en cryptos
      Le nombre d’utilisateurs peut largement faire X100 ou X1000 vous pensez que ca va faire baisser la valeur des cryptos les prochaines années ?


  • J’interprète le bitcoin comme une force de la mondialisation du capital face à celle du mondialisme du capital. Si le bitcoin ou tout autre cryptomonnaie met les banques au chômage, je ne vous dit pas la révolution. Une monnaie sans la marque d’un pays, un peu comme l’or, ça aussi c’est révolutionnaire. Mais bon attendons de voir...


  • les crypto monnayes seront à l’argent PQ ce que les assignats étaient à l’or,


  • Le jour ou il y aura une grosse panne électrique avec un gros reset,

    tes bitcons tu pourras toujours les réclamer à EDF ;)

    Et puis un bitcon à 12 000 euros c’est pratique pour aller acheter sa baguette.

     

    • Panne electrique ?? on peu stocker les bitcoin à froid

      1 bitcoin est divisible à l’infini, il a également une autre unité le "satoshi" (100milions de satoshi = 1 bitcoin)

      J’espère que c’était juste un troll, ça fait peur une tel méconnaissance du sujet en 2018.


    • Le stockage à froid est un stockage hors ligne ou me trompé- je ?
      En quoi cela peut protéger de coupures d’électricité qui risquent de devenir monnaie courante dans le futur ?
      À quoi cela peut il bien servir des bitcoins sur un disque dur si t’as pas l’électricité pour faire fonctionner ton système informatique ?


    • Et aujourd’hui elle fait comment votre banque en cas de coupure de courant ? Et la station service sans personnel ? Dans ce cas vous payez en espèces. Les crypto monnaies sont prévues pour être utilisées sur un smartphone par simple contact et un smartphone ça fonctionne sur batterie.

      Le seul cas où le bitcoin ne serait plus d’aucune utilité ça serait si le monde basculait dans un monde à la Madmax. Mais dans ce cas qui peut dire quelle monnaie serait utile et si même l’or serait d’une quelconque utilité comme monnaie d’échange. Car l’homme préhistorique se fichait pas mal de l’or, ce qui l’intéressait c’était le feu.

      La blockchain est définitivement la monnaie du futur. Maintenant ce n’est peut-être pas le bitcoin, mais une autre monnaie blockchain qui percera et peut-être que ceux qui y ont investi (moi un peu j’ai mis 400 €) perdront leur donne.


  • Bonsoir, je me permets de repondre a cet article, etant programmeur travaillant dans cette industrie.

    Arretons un peu la paranoia 5min avec le NWO, effectivement le bitcoin, comme n’importe quelle autre crypto-monnaie est une monnaie mondiale, ceci-dit :

    1) C’est une monnaie par essence limitee en emission (21millions de bitcoin seront generes d’ici 2100, ensuite uniquement les frais de transactions feront vivre les ’’mineurs’’)
    - > Avantage : Plus de planche a billet et donc une valeur durable, pas du papier toilette...

    2) C’est une monnaie accessible par n’importe quel individu ayant access a internet
    - > Avantage : Beaucoup de personnes a bas-revenus a travers le monde n’ont pas la chance d’esperer ouvrir un compte en banque et utilisent leur numero de telephone via certains sites pour se transferer des fonds. Ouvrir un portefeuille bitcoin ne demande a ce jour aucun papier d’identite.

    3) Decentralisation
    - > Personne ne pourra vous fermer votre compte en banque, car vous serez votre propre banque.

    Je pense egalement que la technologie Blockchain derriere le BTC est une vraie revolution et va completement changer la face du monde dans les 10 prochaines annees. Il ne s’agit pas uniquement de transfert d’argent, mais toutes les companies vont devoir passer sur des blockchain pour securiser leurs services sous peine d’etre effacees par la concurrence.

    Je parle de societes qui cherchent a creer des systemes innovants pour garantir une securite (via decentralisation des donnees, anonymat). Il y a un peu de tout, des societes qui veulent devenir le airbnb de demain, ou d’autre qui pensent meme a decentraliser internet tel qu’on le connait (pour contrer les differents moyens ’legaux’ de censure)

    A l’heure actuelle, il y a enormement de manipulations sur les cours, des gros bonnets ont senti tout ca et destabilisent le marche de la crypto (ou Bitcoin sert d’index pour le moment) pour acheter toujours plus a moindre prix avant le grand boom.

    Le Bitcoin valait 1500 USD il y a un an et tout le monde autour de monde pensait avoir rater le train, mais je pense sincerement que la locomotive vient tout juste de demarrer.

    Je conseille en toute bonne foi a tout les lecteurs qui veulent aider le monde a se sortir de ce monde completement soumis a la finance de bien faire la part des choses.

    A voir sur youtube : Introduction to Bitcoin (Andrea Antonopoulous) (pour les anglophiles)

    Amicalement,

    Guillaume

     

    • En accord avec vos dires.
      Cette monnaie a été au départ initiée pour aider l’ensemble des individus de la planète à être indépendants des banques.
      Sinon, oui, je pense que les banques sont bien sûr dans le coup et investissent pour essayer de crouler le bitcoin. Les banques ont peur, mais pas qu’elles, les industries aussi. Pensez, une levée de fonds pour investir dans l’énergie libre, ou les travaux de Nicolas Tesla pour l’électricité gratuite ;)
      Merci de nous avoir rappeler ce qu’était le bitcoin au départ... et si il accepte l’argent "sale", pensons à la principauté de Monaco qui n’est pas en reste, ni les paradis fiscaux ...(d’ailleurs, à qui profite tout cet argent dit "sale" ??


    • Rien n’arrive par magie.

      Le cash électronique, c’est du néolibéralisme puissance 1000. Certes, au passage les banques traditionnelles vont disparaître d’ici dix ans, mais certainement pas la corruption, la spéculation, et encore moins le libre-échange. Pense-t-on que la marchandisation de tous les rapports sociaux va cesser grâce au bitcoin ? Bien sûr que non, ce sera même le contraire.

      En bref, la forme de l’argent va simplement muter. En lecteur attentif d’Attali ou de Francis Cousin on peut même affirmer qu’il se transforme, justement parce que c’est la condition pour étendre son règne.

      Et comme le chaos marchand appelle, en démocratie, la régulation étatique, on est bien partis pour un gouvernement mondial.


    • Ouais... en même temps le type (Andrea Antonopoulous) reconnaît lui-même qu’il ne sait pas exactement comment ça fonctionne et qu’il n’arrive pas à se mettre à jour compte tenu de l’évolution quotidienne du Bitcoin alors qu’il s’y consacre à plein temps.

      Ensuite on nous explique qu’on ne sait pas non plus qui est "l’inventeur" du Bitcoin. On connaît son nom mais personne ne l’a jamais vu. Lol

      Enfin, on nous demande de croire que le principe repose sur une base de données sécurisée et décentralisée, sous entendu qu’elle le restera.

      Pourquoi pas...


    • Mon brave guillaume, le message est passé, c’est la l’essentiel, cordialement


  • De tout façon l’euro et le dollar sont déjà des monnaie virtuel, la seul différence c’est qu’au moins avec le Bitcoin on ne triche pas, le nombre est délimité !


  • Tous les articles sur les cryptomonnaies (et surtout le Bitcoin parce que les journalistes ne connaissent que ça) sont lamentables, parce que personne ne sait ce que c’est, personne ne sait comment fonctionne l’algo derrière. Ou même l’idée générale.

    Il y a des centaines de cryptomonnaies, parfois avec de très grosses capitalisations, si l’on trouve le bitcoin trop volatile on se tourne vers autre chose. Si on veut spéculer, on miser sur sur PeerCoin ou autre, tout le monde y trouve son compte.


  • Allez-y ! Mettez votre pognon dans du virtuel (vent) intégral.
    L’or, l’argent, le foncier, l’immobilier, non ?! Vous savez les trucs vrais que l’on peut toucher, sentir...qui ont une valeur intrinsèque qui traverse les âges...trop ringards ?

     

    • Bien sur que non mon cher, il faut juste diversifier ses investissements ! Immobilier, or et crypto. Vos enfants vous remercierons peut etre un jour d’avoir acheter 1 BTC 20ans plus tot pour payer leurs etudes qui sait !


    • @ Guillaume "Il faut diversifier ses investissements"

      Il s’agit de spéculation, pas d’investissements qui produisent des richesses véritables, des livres, des disques, des vélos, des maisons, des machines à laver, des carottes, des fromages, des casseroles, des instruments de musique, des soins médicaux, des vêtements, des meubles,...

      Les gains de ceux qui investissent dans les bit-coins sont les pertes des autres, il n’y a pas de production de richesses, mais transfert d’argent, c’est purement spéculatif, comme les pantalons à une jambe d’Attali qui sont faits pour être achetés et revendus.


    • Parfaitement d’accord avec vous. La monnaie qui réside sur la confiance comme le dollar n’a de valeur que lorsqu’une grande partie de gens lui donne cette confiance. Ceux qui maîtrisent la technologie bitcom ont un avantage sur le simple utilisateur tout comme les banques centrales ont un avantage sur les utilisateurs de monnaies papiers. Ces monnaies cryptées sont des monnaies de guerre, elles servent d’ailleurs pour l’instant à acheter des armes pour financer des guerres, elles profitent à l’industrie de l’esclavage sexuel et au commerce de la drogue. Posséder ces monnaies cryptées aujourd’hui, c’est être complice de ces commerces. Achetez de l’or, vous mettrez fin au système actuel.


  • C’est le dollar qui est en train de se transformer en pq
    Imaginez l’avenir...
    Vous le voyez avec plus de cryotomonnaies ou moins ?
    Vous voulez interdir les ordinateurs ou les utiliser ?
    Le bitcoin est dépassé techniquement par d’autres comme ethereum
    Ou le bch bientot et bon nombre d’autres cryptomonnaies.
    Dire c’est louche, c’est une manipulation
    la monnaie fiduciaire était deja une manipulation mais est ce que vivre sans argent
    juste avec de l’or et de l’argent est ou sera possible ?
    Les banques virent des employés a tour de bras partout dans le monde
    Il y a une bulle de liquidité en euro dollar et yen
    Une nouvelle technologie arrive et vous n’en voulez pas dans ce contexte !!
    Ou va aller cette bulle de liquidités a part dans les cryptomonnaies a votre avis avec un inflation faible et une economie au ralentis ?
    Il n’y a quasiment rien d’investi dans les crypto a ce jour et en plus on a une correction majeure qui risque de pousser le btc vers 1000euros d’ici quelques mois
    Prenez quelques BitCoinCash (BCH) autours de 1000 dollars vous me remercierez quand il vaudra 10000 ou 100000 euros dans quelques annees car que vous y croyez ou pas les cryptos vont monter en puissance avec le nombre d’utilisateurs avec ou sans la permission des états.
    Avoir raison ou tort n’est pas un but en soi,
    mieux vaut prevoir les deux cas de figures
    Parce que même une revolution a besoin de financement
    C’est pour ca que la grande majorité sont créées par des milliardaires
    Et pour info satoshi c’est un pseudo personne n’en doute.
    Pour ceux qui croient que c’est interdit en russie, il faut savoir que les Russes sont les plus actifs du monde dans ce domaine, verifiez le nombre de comptes twitter russes dédiés aux cryptos
    Diversifiez ! Eviter le risque de passer complètement a côté d’ une revolution technologique ca vaut combien a votre avis ?

    Formez vous, informez au lieu de juste vous méfier.
    Diversifiez, ayez un travail des compétences utiles
    A quoi bon denigrer une innovation ?
    Ca peut enrichir aider soigner donner du boulot de dénigrer ?
    Ceux qui critiquent vont faire la grève du bitcoin ?
    Mettre en garde ?
    Mais vous savez avec ou sans bitcoin la monnaie fuduciaire est menacée
    La difference c’est que les monnaies cryptos sont décentralisées
    Infiniment plus qu’avec la Fed ou la BCE qui ressemblent deja a un gouvernement mondial
    C’est la monnaie fiduciaire qui a été créé a partir de rien de manière déraisonnable
    Pas le bitcoin ni les autres cryptos qui ont un nombre limité

     

    • Je souscris totalement à ce commentaire et rajouterais que d’expérience, les personnes qui dénigrent sont souvent celles qui sont larguées techniquement.

      Quand Google est arrivé en masse dans les entreprises en 2003, j’ai "formé" à Google mon chef, ancien haut responsable chez Renault du haut de mes 23 ans tout à fait à l’aise pour surfer, utiliser "Emule" ou "Lacentrale.fr".


    • @ Paul
      Je lis vos deux longs commentaires : celui qui répond à mon propre commentaire et ce dernier... et je note juste que vous êtes aussi un pro bitcoin, donc... vous transférez sur ce nouveau jeu de casino virtuel vos propres fantasmes. Pourquoi pas ? Après tout, chacun voit midi à sa porte, n’s’pas ?

      Pour autant, contrairement à vos affirmations qui prévoient que le bitcoin est "forcément" plus sûr et mieux que l’évidente l’arnaque fiduciaire, je prends les paris que votre bite-con sera pulvérisé à terme comme tout le reste. Pourquoi ? Simplement parce que cette nouveauté d’enrichissement sans bouger ses fesses traduit exactement l’état d’esprit malsain de l’homo economicus obsédé par son enrichissement personnel rapide comme tous les joueurs de loto et autres grattages pratiqués par des esprits assez mesquins.

      Dans ce contexte, bitcoin ou monnaie "liérée" en ligne, il s’agit d’une nouvelle croyance de "succès rapide", un nouveau "jeu" basé sur des suppositions celles d’un joueur de casino qui finit par jouer selon des "calculs" de probabilité longuement réfléchis, qui lui rapportent d’abord beaucoup au début et qui finissent systématiquement par la perte totale.

      Comprenez que l’homo modernus ne maîtrisera jamais les Lois du Vivant. Il n’y comprend toujours strictement rien malgré ses prétentions affichées avec une arrogance assez pathétique. Le Mystère du Vivant aura toujours le dernier mot... L’invention de l’argent, fut-il concret ou virtuel n’est qu’une illusion. Tout sage comprend cela...


  • Je me permettrais une réflexion vaporeuse comme celle de cet expert informatique trop heureux de péter dans l’azur... Ah, ça oui, cet expert a une connaissance bien précise de ce qu’est un algorithme, des langages et des architectures de l’internet ! Mais sa compréhension de "la réalité économique" ne semble pas irriguée par la moindre pensée ou réflexion en économie politique... Et là, comme après beaucoup d’interventions d’économistes autoproclamés dans les médias, je me dis que ce bonhomme n’a même pas conscience de ce qu’il dit. C’est comme si ses propos étaient déconnectés de toute forme d’implication humaine, sociale, politique et philosophique. Un trump ou un macron en modèle réduit ! On a les présidents qu’on mérite, n’est-ce pas ? Il observe une nouveauté. On ne sait pas d’où vient cette monnaie ni ce que c’est exactement, mais comme ces assoiffés de pouvoir qui veulent que rien ne leur échappe, il veut en acheter de sa crypto-monnaie ! Comprenez, il y a du blé à se faire ! Rendez-vous compte, si tous les boulangers et les petits commerces offrent un débouché à ce genre de monnaie virtuelle, monnaie de singe, c’en est finit du vieux monde... Pathétique et misérable fossoyeur du réel !
    Finalement, la grande innovation des crypto-monnaies réside dans leur fongibilité accrue. La monnaie est toujours plus liquide, sa circulation toujours plus rapide, désormais à l’échelle du globe ! Cette monnaie n’a toujours pas d’odeur (n’est-ce pas !), mais elle laisse des traces. La crypto-monnaie permet d’améliorer le traçage et à terme le flicage de chaque habitant de la planète, ou presque, enfin ceux qui se soumettent à Mamon. Ce n’est plus de la science fiction, mais une prophétie biblique en passe de se réaliser. La crypto-monnaie abolirait les frontières ? Ou ne permettrait-elle pas plutôt aux puissants de ce monde d’en redessiner les contours à leur avantage ?
    Comprenons bien que le devenir d’un tel système financier nous conduit directement vers un régime tyrannique mondialisé. Ce N.O.M, quelle gageure ! Voyez comment ces élites sataniques perpétuent leur ordre ancien en l’appelant nouveau ! Il faut mettre un terme à leur oppression et fermer la bouche de ces maudits ! Le temps est venu de réinvestir, réinventer et réensemencer le champs de l’économie politique. Voici le temps des utopies qui deviennent réalité. Redécouvrons notre héritage chrétien pour que l’économie de Dieu nous affranchisse de la soumission à cet ordre établi par l’argent, la monnaie du monarc.

     

    • Je comprend votre point de vue et vous avez raison aujourd’hui. Vous voyez le bitcoin comme un outil de spéculation, alors qu’il est destiné à être une monnaie d’échange permettant au plus modeste de mettre à l’abri le fruit de leur travail sans dépendre d’un banque qui va leur pomper de l’argent ou risquer tout sans demander leur avis

      Si le BTC était largement accepté comme monnaie d’échange, il ne ferait pas l’objet de spéculation et vous ne le verriez pas de cette façon. Le BTC,et les cryptomonnaies en générale, est au contraire un outil d’affranchissement au système, car le système n’a pas de prise sur lui et c’est pour cela que le système cherche à le détruire en pratiquant la spéculation dessus et en empêchant qu’il devienne une monnaie d’échange.

      Le BTC fait peur au banque car il permettrait à chacun de soustraire le fruit de son travail des banques. Celles ci n’auraient plus aucun pouvoir. Oui vous avez bien lu, LE BITCOIN C’EST LA FIN DES BANQUES, LA FIN DE LA FINANCE. Le bitcoin est un don de Dieux et mamon essaye de le détourner en faisant un objet de spéculation.

      C’est pourquoi il faut acheter du bitcoin et payer en bitcoin ceux qui propose ce moyen de paiement, pour que chacun d’entre nous marque sa volonté de l’utiliser.


    • tout à fait d’accord avec vous deux sur certains points, mais surtout avec Frédéric : pour l’instant c’est une manne qui fait peur aux banques et au fisc, car ils se sont faits déborder, mais les gros s’y intéressant, on risque en effet de tomber dans le piège qui est la suppression de la monnaie sonnante, donc le NOM prévu et son cortège de conséquences pour ceux qui ne seraient pas dans le système virtuel total. Mais pour l’instant, il est juste question de montrer que la finance n’a plus le poids qu’elle croit avoir jusqu’à la fin des temps. Tant qu’on ne rendra pas à l’argent sa vraie place qui est juste un moyen et non un but, il y aura toujours quelqu’un qui le dénoncera et trouvera un moyen d’y parer.


  • Comment appelle-t-on une monnaie qui peut perdre la moitié de sa valeur en quelques jours ? une mauvaise monnaie.
    La "force" du Bitcoin est en meme temps sa faiblesse : la non régulation et donc une volatilité extreme.

     

    • Bien sûr, la monnaie est un instrument de mesure, sa première qualité doit être d’être stable, comme le kilogramme, le mètre, le litre, l’heure, l’ampère.

      Le bit-coin n’est pas du tout une monnaie, c’est un titre spéculatif sans aucun sous-jacent, un titre spéculatif idéal.

      C’est aussi une entreprise de cavalerie, les gains de ceux qui sortent sont payés par l’argent de ceux qui rentrent de plus en plus nombreux, c’est une pyramide de Ponzi.


    • Effectivement, les mecs ont déjà commencé à sortir de la pyramide. le drame est qu’en Russie certains ont vendu maisons et biens pour s’acheter des bitcoins et profiter de la vague. ils sont ruinés maintenant et n’ont bien entendu aucun recours possible.


  • Bitcoin et candeur humaine... ?

    Céline disait "L’expérience est une lanterne
    qui n’éclaire que celui qui la porte ".


  • En tout cas il y a debat c’est bien
    Ca vas de" mefiez vous c’est l instrument du diable créé par un pouvoir occulte mondialisé "
    A "une revolution technologique qui va changer le monde commence"
    Certain disent vous allez vous ruiner, insouciants insensés !
    Mais personne n’invite a mettre toutes ses economies dedans, c’est deja bien.
    Si vous créez votre propre monnaie, ce sera l’instrument du diable ?
    C’est pas tres difficile techniquement maintenant.
    Vous definissez vos regles, dans un livre blanc, les caractéristiques techniques
    L’inflation, le mode de production de la monnaie...ca peut mettre en pratique vos notions d’économie et de politique.
    C’est plus intéressant que de crier a la manipulation et au danger du pouvoir mondial satanique.


  • La technologie de "chaîne de blocs",
    - n’est pas une technologie a-centrée (le qualificatif "décentralisé" étant impropre lorsqu’il s’agit d’internet) ; elle est multi-centrée, ce qui est bien différent ;
    - n’est pas une technologie pair-à-pair, puisque l’information (la vie de l’objet, en termes d’orienté-objet) n’est pas stockée dans les nœuds terminaux des utilisateurs ;
    - n’est pas une technologie démocratique, puisqu’être un serveur requiert de gros moyens ;
    - n’est pas totalement fiable.

    Cette technologie est donc une imposture, un leurre.
    Elle est contraire à l’esprit qui fait l’essence d’internet.
    Comparons avec le routage a-centré, qui, lui,
    - est véritablement sans centre, a-centré, mettant en œuvre un algorithme autonome ;
    - est pair-à-pair, une instance de l’algorithme (dans un routeur donc) parlant individuellement avec chacune des instances qui lui sont mitoyennes ;
    - est démocratique, puisqu’un routeur peut s’acheter pour un prix relativement accessible, et peut même être programmé relativement facilement (peu de lignes de code) ;
    - n’est pas totalement fiable, laissant aux couches supérieures la responsabilité d’ajouter la fiabilité requise pour leurs besoins propres.

    Donc la technologie de "chaîne de blocs" sera utilisée par les grandes entreprises et grandes organisations, ainsi que par les états pour effectuer certains échanges sécurisés à travers Internet.
    Elle pourra aussi être utilisée pour l’uberisation de certaines professions : imaginons par exemple qu’un Attali préconise l’uberisation des notaires : la technologie de "chaîne de blocs" pourra être utilisée à cette fin.

    > Mais comme réelle solution émancipatrice pour les peuples des patries enracinées, c’est une imposture et un piège.

    > Une question doit nous guider pour mesurer si une solution est réellement positive : est-elle conforme à l’esprit d’internet ? ... et là, c’est non.


  • "Le Bitcoin va faire à la finance ce que le peer-to-peer a fait à l’industrie musicale" A bon ? Le monde de la finance n’investit pas dans le bitcoin ?

    Le tropisme naturel d’une monnaie dans un modèle économique libérale est d’être assujettie à cette économie, c’est-à-dire libérale. Je rappelle qu’à l’heure actuelle cette cryptomonnaie est bien plus un objet de spéculation qu’une monnaie, et ce n’est pas près de s’arrêter.


  • Le cash électronique est l’aboutissement d’une servilité voulue et malheureusement acceptée ( encore une fois )
    Le bitcoin ne vaut rien , pas plus que n’ont au final valus, ( intrinsèquement ) au 16eme siecle les tulipes de Hollande .... intrinsèquement zero
    Les actions du Mississippi sont un second exemple illustrant ce qui arrivera
    Il s’agirait d’un concentré de monnaie une espèce d’huile essentielle monétaire, réputée "as good as all", l’usd n’étant à son époque uniquement "as good as gold"
    Je ne parlerais pas d’éventuels piratages possibles, et autres "resets" pouvant survenir, ni du mystère qui entour sa naissance, mystère qu’il faut mettre en relation avec le relatif silence des états encore admis comme étant souverain sur le plan monétaire.
    Qu’une nébuleuse, un "cloud" puisse créer puis émettre une monnaie à la place du "prince" ne semble pas interpeller grand monde
    Qu’une virtualité puisse passer de 1 usd à 1000 usd , comme ça, selon un processus quasi magique, est pour commencer , en regard de la somme de travail fournit, dégueulasse
    L’absence de contrôle de la part de l’état est gravissime au 1er fait ( et non l’unique) qu’il n’y en aura pas pour tout le monde

    pour résumé, tous cupides et au final tous rincés


  • Mr Teruzzi nous explique la pyramide de Ponzi comme un Soprano.


  • Le bitcoin n’est pas une monnaie ni un quelconque bien. Il s’agit d’un support qui pourra éventuellement servir à une monnaie. Nous avons connu le support papier support d’unité (billet, chèques) et maintenant nous avons une technologie avancé qui peut servir à créer des unités.
    Ceux qui prétendent le contraire n’y comprennent rien ou ont une conception particulière de l’honnêteté.
    Le bitcoin , c’est comme si on avait inventé une grande feuille de papier qui aurait été divisée et dont les bouts auraient été vendus ou donnés et que les gens s’en servaient de moyen d’échange.
    On peut faire un parallèle avec la monnaie sauf que pour qu’il y ait monnaie, il faut pouvoir bénéficier d’une prérogative régalienne qui est celle de lever l’impôt (pour garantir cette monnaie) ou au moins qu’il y ait des actifs derrière en garantie (mais là, c’est plus un investissement qu’une monnaie).
    On est loin du compte.

     

    • enfin une remarque pleine de bon sens


    • Personnellement, cela me fait plus penser à une pyramide de Ponzi dans laquelle certains vont perdre gros et d’autres s’enrichir.


    • En fait c’est un ponzi décentralisé et alimenté lui même par une bulle spéculative mondiale. On trouve de tout dans ce merdier écologique, économique et social. Ca fonctionne comme un effet boule de neige qui va avoir des répercussions sur l’économie réelle et déclencher enfin le crash tant attendu par nos élites.
      Comme d’habitude, y aura probablement un genre de sauveur geek qui va arrivé et prétendre faire le ménage la dedans pour régulariser un système monétaire mondial qui sera sois disant plus "juste" alors que ce système cupide restera dans le même délire pendant que les gens réclameront une justice de leurs propres conneries qu’ils n’assumeront pas...
      Ce sont pour beaucoup d’entre eux des progressistes ignorants (paré de bien-pensance) qui vantent les mêmes méthodes pour devenir riche sur youtube avec des titres bien "putaclick" du même genre que les pub pop up qui vous promettent des millions... Le problème c’est que le citoyen lambda devient acteur de l’immoralité de la spéculation pour au final finir comme un moins que rien qu’on peut manipuler facilement le ventre vide et incapable de se rebeller contre les vrais responsables (ceux qui ont inventés la spéculation).


  • Le bitcoin est attaché à rien hormis la confiance qu’on lui donne, il est particulièrement fragile.

    Ensuite elle est aussi très dangereuse puisque cette monnaie virtuelle peut se créer ex nihilo (le rêve des banques) Elle sera donc captée par les états et par conséquent ceux qui les dirigent en sous main, les grands banquiers (wallstreet)

    Ensuite bcp de monde dans la dissidence le défend, il faut bien comprendre qu’ils défendent un outil de spéculation dont ils profitent en ce moment. Alors à ces dissidents je dirais, vous ne valez pas mieux que ceux que vous dénoncez, puisque vous avez les mêmes objectifs (à une moindre échelle), gagner de l’argent sans rien produire.

    Le bitcoin est un piège moral et financier.

     

  • - "Il est impossible de comprendre la technologie utiliser" = Faux n’importe qu’elle personne qui comprend la programmation en C++ ou en java ..., l’algorithme utiliser en cryptographie SHA256 est capable de comprendre et créer sa propre blockchain fonctionnant sous ces ordres... Par exemple si vous désirez une monnaie spécialement conçu pour E&R qui serait totalement décentraliser ou que vous vouliez évitez toutes formes de censure venant d’en haut, ceci est possible grâce a la blockchain.
    "Le Bitcoin n’est que spéculation et ne produit rien" = Encore une fois, totalement faux. Le btc n’est qu’une crypto monnaie parmi des milliers, proposant chacune des services différents dans le médical, l’aviation, la messagerie, la diffusion et bien d’autres, cette technologie n’est qu’aux prémices de ces possibilité dans la vie réel et toutes les applications qu’elle permet sont encore a découvrir et a inventé. Il est donc question de produire un service immense dans le monde entier de transfert d’information, de bien et autres sans aucun intermédiaire.
    "Les personnes maîtrisant la technologie blockchain sont comme les banques centrales et on donc un pouvoir sur le peuple" = Faux, La blockchain une fois lancer et une suite de bloc totalement infalsifiable même par celui qu’il l’a créer, et c’est la qu’on en revient au mineurs.
    De façon vulgariser, la blockchain est une suite de bloc contenant des informations et une clé cryptographique qui est créer par rapport aux contenus du bloc et est transmise dans le bloc suivant.
    Tout les mineurs possèdent le même registre et assemble ces blocs par le biais de leur puissance de calcul, si un malfrat voulait modifier un bloc pour créer ou autre de l’argent, il devrait modifier le bloc en question ainsi que tout les autres blocs qui suivent et se créer en temps réel, sauf que la clé ne serait plus la même et le registre de toute les autres blockchain dans le monde qui sont identique supprimerai l’anomalie instantanément, il est donc impossible de falsifier un bloc appart si quelqu’un arrive a s’emparer de la puissance de calcul du monde entier pour faire passer sa fake blockchain avant les autres.
    La volatilité est du a la difficulté d’implémenter cette technologie et de la peur des politiques qui se reflète dans les médias occidentaux. Si les banques centrales s’affolent ce n’est pas pour rien, il est question d’empêcher toutes création ou fraudes de fond monétaire et de supprimer tout intermédiaire dans le monde.

     

    • "La blockchain une fois lancer et une suite de bloc totalement infalsifiable..."
      Tu penses que c’est juste parce qu’il y a du traffic de faux billets que le système économique réel est injuste ?
      Quelle belle utopie, ce serait bien si tout était si simple... Commence par corriger tes fautes d’orthographe.
      N’ayant pas de fondement concret, la volatilité du bitcoin est provoquée par la moindre contrariété que ce soit politique ou autre... Après chacun voit midi à sa porte.


Commentaires suivants