Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

La querelle d’un bluffeur et d’un bouffon autour d’une idée loufoque

La querelle d’un bluffeur et d’un bouffon autour d’une idée loufoque. On pourrait caricaturer ainsi la polémique qui s’est déroulée, à coups d’interviews et de tweets, entre les présidents français et américains après que le premier a évoqué le fumeux concept d’une soi-disant armée européenne.

 

Difficile de dire ce qui a pu passer par la tête du chef de l’État, sachant que s’il y a un pays pour lequel la mise en commun des forces européennes signifierait une perte nette, pour ne pas dire désastre fatal, c’est bien la France. Sans doute en est-il conscient, auquel cas il a dû trouver que le plus grand mérite de ce concept est justement qu’il n’a aucune chance. Et qu’il irrite, au passage, le président Trump.

Au prime abord, les deux sont dans leurs rôles. Quoi de plus normal qu’un président français qui déclare vouloir une Europe militairement puissante et indépendante, et un président américain qui s’y oppose ? Le spectacle n’a rien de nouveau. C’est même l’axe principal des relations Europe/OTAN/États-Unis depuis toujours. Sauf que, jusqu’ici, les dirigeants français prônant inlassablement l’Europe de la défense avaient écarté l’idée même d’une armée européenne. De l’autre côté, dans leur refus systématique des velléités d’indépendance français, les dirigeants US s’étaient jusqu’ici abstenus de se moquer de l’occupation allemande, ou d’y mêler taux de chômage, cote de popularité et commerce des vins.

Emporté par sa propre fougue lyrique, Emmanuel Macron a donc parlé d’armée européenne comme un des futurs grands projets pour l’UE. Un terme qu’aucun de ses prédécesseurs n’eût employé, sauf pour rassurer que, justement, une telle armée n’était point l’objectif de l’Europe de la défense. Et pour cause. Une structure militaire véritablement supranationale subordonnerait la France, seul pays européen disposant de toute la gamme des capacités de défense, à une majorité pacifiste-atlantiste qui ne seraient que trop heureux de pouvoir enfin jeter aux orties sa doctrine d’indépendance. Depuis, le président tente de rectifier le tir. Il précise que son appel à une armée européenne est surtout censé mobiliser en faveur de l’autonomie stratégique. À ceci près que les deux sont, dans les faits, incompatibles.

Lire l’article entier sur theatrum-belli.com

L’Europe face à l’Empire et à l’OTAN, sur E&R :

 

Les relations franco-américaines, sur Kontre Kulture :

 






Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2086598
    Le 23 novembre à 11:13 par Pierre Pierre
    La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

    Fédérez, fédérez ! C’est le moyen le plus simple le moins coûteux et le plus efficaces offert aux national-sionismes pour tous nous soumettre.
    L’UE en est le parfait exemple.
    Aujourd’hui nous avons la Russie, la Chine et maintenant l’Inde qui forment une coalition militaire solide et à toute épreuve.
    Alors que le US se retrouvent seuls avec quelques armées alliées (France, GB...) qui ne sont que des détails futiles militairement parlant.
    Et notre bouffon national a cru bon de lancer l’idée d’une vraie armée européenne qui en tant voulu se soumettra au diktat de l’état hébreux aux côtés de l’armée US pour contrecarrer le poids du trio cité plus haut.
    Et pour nous distraire, notre bouffon national nous dit que cette armée de l’union aura pour rôle de nous protéger également des US. Quelle perfidie ! Quelle stupidité !
    Un seul mot : minable.
    Monsieur Macron et messieurs les national-sionistes : vos heures sont comptées car les Français ne sont pas des cons.

     

    Répondre à ce message

    • #2089443
      Le 28 novembre à 06:24 par Michelly58
      La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

      À l’heure où je vous parle la Russie vient de mettre la main sur la totalité du marché gazier européen et s’apprête à s’emparer de celui du Japon. Il suffit que l’EU fasse un pas de travers pour que Poutin coupe les robinets.

       
  • #2086663
    Le 23 novembre à 13:03 par Syzygy
    La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

    Macron peut trompetter ce qu’il veut, il est de moins en moins légitime. Merkel a donné sa démission anticipée, on attend celle de Macron a moins qu’il préfère une fin moins enviable. Son protecteur Rothschild est dans les ennuis planétaires... les langues se délient, les vestes se retournent !

     

    Répondre à ce message

  • #2086676
    Le 23 novembre à 13:23 par Bartholo
    La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

    Le projet d’armée européenne c’est peut-être une nouvelle façon de nous piquer de l’argent : "un petit sou s’el vô plè pour la Grande Armée Européenne"... Comme leur fameuse et fumeuse "transition écologique" .

     

    Répondre à ce message

  • #2086699
    Le 23 novembre à 14:04 par Norbert
    La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

    En 1954 le projet de CED (Communauté Européenne de Défense), c’est à dire de constituer une armée européenne y intégrant l’armée allemande, avait été torpillée par l’alliance des gaullistes et des communistes . Le "projet" macronien d’armée européenne c’est une idée qui lui est venue et qui repartira sans aucun début de réalisation . C’est un moyen de faire parler de lui . Comme Mussolini - mais sans ses réalisations ! - il tient toujours à faire les gros titres de la presse .

     

    Répondre à ce message

  • #2086767
    Le 23 novembre à 15:35 par fd
    La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

    Macron est un bouffon totallement irresponsable.
    Une armee europenne, n’est possible qu’avec une IDEE europeenne. Hors la France n’en a pas et n’en a jamais eu hormis Napoleon, trahi par Pichegru, Bernadotte etc vendus a la City de Londres aux Sassouns et autres gibiers de potence du meme genre, meme Bonnier a sa facon...La premiere Armee veritablement Europeenne fut la Waffen SS. Et elle, elle avait une grande et haute IDEE autrement relle et substancielle de L’Europe et l’experience sur le terrain que ce que ces trolles de la social-democratie affairistes et utopiques a la NWO.

     

    Répondre à ce message

    • #2086862
      Le 23 novembre à 18:22 par La Boétie
      La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

      La Waffen SS !?!

      Tu serais pas un peu fada ? Tu nous expliques ?

      Parce que mes grands-parents qui les ont vu défiler à Évreux et ont vu les charniers de résistants dans la forêt de Conche s’en font une toute autre idée !

      Lis donc les origines du totalitarisme de Annah Harendt, tu découvriras que l’épuration ethnique se faisait a l’intérieur même de la Waffen SS.

       
    • #2087182
      Le 24 novembre à 08:40 par aspa
      La brouille Macron-Trump sur l’armée européenne

      @la boétie :

      Est-ce qu’Hannah Arendt explique les origines du totalitarisme Bolshévique ?