Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le CHU de Lille recrute. Devenez agent de service hospitalier : ni CV, ni expérience requis !

Pôle emploi Lille Grand Sud et le CHU de Lille ont uni leurs forces dans le cadre d’une opération de recrutement très pragmatique. Pas besoin de diplôme, d’expérience ou de CV... pour postuler. Le recrutement d’agents de service hospitalier se fait via une simulation et un entretien de motivation.

 

[…]

Des postes en blanchisserie, restauration, des opérateurs de soins non programmés... ont ouvert la voie. Aujourd’hui, une méthode spécifique de recrutement par simulation (MRS) cible une cinquantaine de postulants aux fonctions d’agents de service hospitalier (ASH) ou intérieur (ASI).

« Le recrutement se fait sans curriculum vitæ. Il n’exige pas d’expérience et repose sur le potentiel des candidats à tenir les postes proposés », glisse Erika Corgnet, conseillère. Respect des consignes, faculté à maintenir l’attention, facilité relationnelle, capacité à travailler sous tension... Voilà ce qui est noté.

[…]

Gagnant pour le CHU de Lille qui sécurise sa demande, gagne du temps, limite les risques d’un turn-over gigantesque... Gagnant pour Pôle emploi qui remet en selle des publics fragiles, parfois très éloignés de l’emploi car sans expérience ou qualification. […]

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lavoixdunord.fr

 

Résistance à l’hôpital :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents

  • « Le recrutement se fait sans curriculum vitæ. Il n’exige pas d’expérience et repose sur le potentiel des candidats à tenir les postes proposés », glisse Erika Corgnet

    Aujourd’hui, une méthode spécifique de recrutement par simulation (MRS) cible une cinquantaine de postulants aux fonctions d’agents de service hospitalier




    C’est l’application précise des clauses du Pacte de Marrakech. Allez lire le texte du pacte et comparez :

    « trouver des solutions inédites pour faciliter la reconnaissance mutuelle des aptitudes, qualifications et compétences des travailleurs migrants à tous niveaux de compétence, à promouvoir le perfectionnement des compétences dans les secteurs en demande en vue d’améliorer l’employabilité des migrants sur le marché du travail formel dans les pays de destination »

    « Utiliser la technologie et l’informatique pour évaluer et reconnaître les compétences de façon plus complète, en se fondant sur les qualifications officielles, les compétences acquises dans un cadre informel »

    Etc. etc.

    https://www.sudinfo.be/sites/defaul...

    Et le « gagnant-gagnant » est typique de l’échelon transnational, c’est du jargon mondialiste qui trahit l’origine du discours.

     

    Répondre à ce message

  • Exactement comme le concours infirmier qui désormais a disparu. Je reçois des stagiaires c’est une catastrophe, ils n’ont rien à foutre dans le soin. La qualité des promotions a baissé de façon inquiétante. Je vous jure que c’est n’importe quoi et que le patient est clairement en danger. Déjà que la formation a été réformée maintes fois par des connards qui n’ont jamais foutu un pied dans un service, leur harmonisation européenne c’est une catastrophe... ce pays court droit dans le mur, vraiment ... plus les années passent et plus tout se détériore à tous les niveaux. Je ne parle même pas des familles qui se croient à l’hôtel avec leur proche hospitalisé, plus de respect, tout leur est dû, on est traité comme de la merde...

     

    Répondre à ce message

    • Jon, je confirme votre témoignage notamment le fait que certains patients pensent être à l’hôtel "all inclusive" lorsqu’ils sont à l’hôpital et que la formation des nouvelles générations baissent années après années et pas seulement dans le médical ! C’est partout, à commencer dans l’éducation Nationale. Et ce n’est pas parce que nos jeunes seraient plus "cons" que nous, pas du tout, ils sont comme nous. Ce sont les programmes de formation qu’on leur dispense, réforme après réforme, qui font baisser le niveau. C’est comme s’il y avait une volonté de mal former des personnes considérées comme "abrutis" (là je suis très sévère et caricatural.... pour abrutis).
      Plus aucune volonté de rechercher l’ excellence (en sachant qu’il ne s’agit pas nécessairement d’un but à atteindre, mais d’une direction à prendre et à garder).
      Une société de "sales gosses pourris-gâtés, voilà ce qu’est devenu l’occident.... Et la décadence est au bout.

       
    • Idem, je confirme : c’est le b..... de plus en plus dans tout l’hôpital public, direction, administratifs, soignants, médecins sortant de partout sauf français et...ministres de la Santé successifs depuis "Panthéone" Veil, son invention du management entrepreneurial de l’Hôpital et sa prime minable pour les infirmières (1975)

       
    • Je suis médecin et la dernière fois que j’ai mis les pieds à l’hôpital incognito pour aider une patiente, j’ai purement halluciné ! Je demande à l’infirmière : Vous lui remettez quoi en perfusion ? Elle me répond du fer. Elle quitte la chambre je regarde la perfusion c’était pas du fer. Je reviens le lendemain chambre sale, papier partout, sang par terre toute la journée. Je reviens le surlendemain patiente qui a des hallucinations sévères. Je demande à l’infirmière elle me répond c’est rien. Je lui dis vous compter en parler au médecin, elle me répond : non non tout va bien..... MORALITÉ : qui sont ces bons à rien ?! Hallucinations sévères = carence catastrophique de plusieurs jours en B12, il y a t- il un médecin dans cet hôpital ?!

       
    • Bonjour, je suis infirmier depuis 20 ans et j’ai démissionné de l’ap-hp et je confirme également. C’est de pire en pire. Maintenant je choisis les infirmières qui veulent être formées et elles ne sont pas nombreuses .puisque les autres savent déjà tout.

       
  • #2814449

    perdant pour les clients.. pardon, les patients.

    uberization d’un secteur déjà fragile. faites gaffe à votre santé les gens, pas le moment de tomber malade !

     

    Répondre à ce message

  • #2814479

    "capacité à travailler sous tension".

    Les autorités sanitaires feraient-elles Volt face ? En plus, faut se faire inoculer. Jusqu’à présent, se faire vacciner covid était une prise de risque en plus d’être une prise de tête, ça va maintenant devenir une prise de terre. En tous cas, vu que je possède un CAP d’électricien, je m’inscris immédiatement. Chouette les gars, j’ai trouvé du boulot !!!
    Ah mince, j’avais oublié que mes papiers étaient en règle. Bon bah tant pis, pas de boulot.....

     

    Répondre à ce message

  • #2814488

    Les inconnus vont pouvoir faire un 2ème sketch sur l’hôpital, y’a de la matière. Sauf que là, on ne va pas mourir que de rire.....

     

    Répondre à ce message

  • #2814524

    Non, en fait je voudrais plutôt un job à la télé ou à l’Elysée. Avec une petite préférence pour la politique, car les horaires sont plus flexible. Si vous avez une entrée, je prends.
    ps : je peux être de gauche, de droite ou du centre, je suis "open", provax, anti ou pro climat, bonne connaissance des réseaux sociaux etc. Je suis autonome mais je peux aussi travailler en équipe, je peux m’adapter à toute situation.

     

    Répondre à ce message

  • #2814583

    les "chances pour la France" vont pouvoir montrer leurs talents. Jamais je n’aurais imaginé que cela put se faire. après on pleurera sur le niveau des services publics quoique là on sera au cimetière
    le Grand Remplacement avance encore et encore...

     

    Répondre à ce message

    • #2814620

      Sauf que ces bons à rien n’auront plus personne pour les soigner, eux. C’est juste que quelqu’un a oublié de le leur dire. Bon, en même temps, avec un Qi de 70, on ne comprend pas forcément tout.

       
    • Plutôt que de s’en prendre aux initiateurs ,prenons nous en aux damnés de la Terre ,c’est tellement plus facile,ça mange pas de pain.
      Fort avec les faibles,faible avec les fort.Tel est le crédo de ceux qui se laissent happer par la paradigme qui se met en place.
      Jusqu’où abdiquerons nous face à la réflexion nécessaire pour appréhender les problématiques ?

       
  • #2814644

    S’ils sont obligés d’en passer par là, c’est bien que le nombre de soignants refusant le vaccin est bien plus élevé que ce prétend le Varan du ministère de la santé.

    Je pleure pour les futures victimes (ainsi que pour les familles) d’accidents chirurgicaux ... ou des racailles qui vont se faire un malin plaisir de faire augmenter le deal de médicament à l’intérieur des hôpitaux pour finir de les soviétiser.

    Ceux qui ne cessent de dire que Macron est un remarquable joueur d’échec sont stupides : se contenter de flanquer par terre les institutions que tu es sensé aider, soutenir et développer ne requiert aucun autre talent que celui d’un sale gosse qui casse les jouets de sa petite sœur pour combler un gros caprice. Aucun mérite à ça. Macron est et restera comme un des pires dirigeants de temps de paix de l’histoire car, tôt ou tard, on fera le bilan, tôt ou tard les médias passeront à autre chose.

    Pendant ces dernières années, on pouvait craindre un second tour Macron-Lepen, mais là, je redoute une présence de Macron au second des élections car il serait bien foutu de faire un score encore plus minable que celui de Lepen face à Chirac au second tour de 2002. J’ai très peur que son / sa successeur n’ait les pleins-pouvoirs comme lui parce qu’il aura gagné haut-la-main avec l’aide de tous les français qui auront eu un grief au cours des 5 dernières années contre le freluquet.
    Le freluquet peut encore gagner face à Lepen, mais face à n’importe qui d’autre, même face au candidat du parti animalier, ça pourrait ne pas être le cas.

    Or, méfions-nous de ce qui pourrait arriver après Macron et qui aurait la possibilité de se sentir tout aussi pédant et arrogant car assis sur une légitimité de 90% des voix au second tour.

     

    Répondre à ce message

  • #2814693

    a ce rythme dans 2 ans on a droit aux crackheads de stalingrad embauchés comme chirurgiens apres un stage de formatin de deux jours.

     

    Répondre à ce message

  • pour faire simple




    ici C H U de Lille bienvenue aux migrants ont vous embauche d’office même si vous ne parler pas notre langue , si vous êtes nul , ou salafiste no probléme you welcome



     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents