Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le CSA décompte le temps de parole de Steve Bannon de celui du RN

Et ceux de BHL et Cohn-Bendit pour Macron ?

C’est la blague systémique du jour. Le CSA, qui a autant d’autorité en télé qu’un prof de français de gauche dans un collège du 93, a considéré que le temps de parole du conseiller politique Steve Bannon serait décompté de celui du Rassemblement national. À ce tarif, aussitôt, la pensée saute sur les dizaines d’interviews et autres passages radiotélévisés des conseillers et soutiens de Macron que sont – et ce ne sont pas les seuls – BHL et Cohn-Bendit. Pour eux et pour le Président, la loi d’airain du CSA ne s’applique pas. Allez savoir pourquoi...

 

C’est le 27 mars 2019, rappelle le site de vérification de l’info de Libé, CheckNews, que le CSA a établi ses règles pour la campagne.

« Les services de radio et de télévision visés dans la recommandation devront transmettre au Conseil supérieur de l’audiovisuel, par voie électronique, les relevés des temps de parole des listes de candidats, des partis et groupements politiques et de leurs soutiens, selon le calendrier fixé par le Conseil. »

CheckNews diffuse le tweet de l’interview de Bannon chez Bourdin le 20 mai 2019 pour prouver le soutien de l’Américain au parti de Marine Le Pen :

 

« C’est en se basant sur cet article que les équipes de BFMTV et RMC ont compté le temps de parole de Steve Bannon lors de cet interview, comme du temps de parole RN. Comme le confirme à CheckNews Maxime Daridan, responsable de la pluralité du groupe NextRadioTV (propriété de Patrick Drahi, qui possède aussi Libération). Il justifie ainsi ce choix : “Les parties de l’interview où Bannon exprime sa préférence pour Marine Le Pen, on les a comptées comme du temps de parole RN. De la même façon, lorsqu’un micro-trottoir est diffusé, si une personne interrogée affiche sa préférence pour tel ou tel candidat, on le compte aussi”. »

 

Le mondialisme européiste macronien joue sa tête le 26 mai

C’est une évidence que la présence de celui qui a grandement contribué à la victoire de Trump en novembre 2016 aux USA irrite le pouvoir français. Le 17 mai, il donnait une grande interview au Parisien dans une suite du Bristol (l’hôtel où Ardisson reçoit lui aussi ses rendez-vous). Voici les éléments clés de son analyse...

« Si vous remontez le temps, à l’été 2016, il y a eu le vote sur le Brexit, et puis la victoire de Trump. Mais en mai 2017, il y a pile deux ans, Macron a remporté une grande victoire sur Le Pen. Il l’a fait avec un positionnement mondialiste. Le mouvement populiste d’insurrection a été stoppé net par Macron, qui a été choisi par le “système”. La révolte nationale populiste semblait finie. Mais le week-end prochain, vous aurez une situation où Matteo Salvini, Marine Le Pen et Nigel Farage peuvent être à la tête de trois des quatre plus gros partis présents au Parlement européen. Tout a changé en deux ans. C’est pour cela que la France est si importante : je ne suis pas un fan de Macron mais il adhère à ce qu’il dit. Son discours de septembre 2017 à la Sorbonne était la conclusion logique du projet européen de Jean Monnet. Il veut les États-Unis d’Europe et a, de fait, pris la tête de la liste Renaissance : il n’y a même pas le visage de la tête de liste sur ses affiches ! C’est un référendum sur lui et sa vision pour l’Europe. »

Marine Le Pen, invitée de L’Émission politique sur France 2 le 22 mai 2019, a bien ciblé Macron en l’assimilant au mondialisme européiste comme Bannon le suggère :

 

 

Et effectivement, le CSA ne se trompe pas en considérant que Bannon a un rôle actif dans la campagne pour le RN. Il le dit lui-même :

« Je voulais y aller mais vu comme les choses se déroulent en France, je serai plus utile ici où j’interviendrai dans les médias pour parler du RN. À Milan, les gens verront le potentiel d’un super-groupe, la possibilité de voir se réunir des voix qui étaient divisées dans différents groupes du Parlement européen. Tous ces gens à Milan ont beaucoup en commun. Peut-être plus en réalité que ceux qui soutiennent les États-Unis d’Europe. Parce que, eux, je ne les vois pas se réunir dans un grand rassemblement. L’élection européenne sera un tremblement de terre. »

Quand Le Parisien lui demande de clarifier son rôle, par exemple sur l’argent, Bannon répond de manière très directe :

« Je n’ai jamais donné de capital et personne ne m’en jamais demandé. Je suis un conseiller informel, je ne me fais pas payer. Même avec Trump, j’étais bénévole. Ce que je fais en revanche, c’est faire des observations à certains partis et donner des conseils sur la levée de fonds. Vous savez, je suis un ancien banquier d’affaires chez Goldman Sachs. La clé, pour moi, est de s’adresser à sa propre base. Ce qui est déterminant, c’est le nombre de petits donneurs. »

Pour Bannon, la législative européenne est donc un référendum pour ou contre Macron, et c’est bien l’axe de la campagne du couple Bardella-Le Pen. Selon lui, si une masse critique de 30% est atteinte par les populistes (de droite), alors le basculement peut avoir lieu en 2022. Il dit encore que le lendemain de l’élection du 26 mai, le top sera donné de la campagne présidentielle 2022.

Les accusations pleuvent sur le camp national, lancées par les soldats de la Macronie. Après l’accusation d’ingérence et de soutien russe au RN, voici venu le temps de l’influence américaine. Marine Le Pen y répond avec humour :

 

 

L’Europe, terrain de jeu des trois grandes puissances

Mais il y a bien un axe populiste en Europe, malgré les dissensions entre ses représentants (Orban, Salvini, Le Pen, Wilders...), qui est soutenu soit par Poutine, soit par Trump, soit par les deux. Mais pas pour les mêmes raisons : si Bannon affirme que l’intérêt américain dans l’élection européenne est de constituer une base pour la réélection de Trump en 2020, il omet de dire que le marché européen, plus ou moins protégé par les règles de l’Union, fait saliver les États-Unis. Une Europe déstructurée, renvoyée à ses pôles nationaux, permettrait aux USA de réaffirmer leur domination économique (chancelante depuis la montée de la Chine, et tout juste maintenue par la force des armes) par des échanges bilatéraux de nation à nation.

Inversement, l’intérêt russe dans la fracturation européenne est de créer un grand marché de l’Atlantique à l’Oural, selon la prophétie du général de Gaulle. Les pays européens apporteraient leur puissance économique, la Russie sa puissance militaire. Mais il y a l’OTAN, dont Bannon ne parle pas...

On le voit, l’Europe intéresse les grandes puissances, Chinois compris, qui construisent tranquillement leur nouvelle route de la Soie. La politique extérieure chinoise est discrète, mais efficace. Elle avance ses pions pendant que les autres parlent...

 

 

L’idée cachée de Bannon et de Trump derrière leur intérêt pour l’élection européenne ne serait-elle pas de contrer la stratégie chinoise en créant un bloc occidental opposé à l’extension de la superpuissance asiatique ?

 

La lucidité du général de Gaulle sur l’Europe, l’URSS et les États-Unis

Bannon, Trump, le populisme, la Chine et l’Europe, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et ceux de BHL et Cohn-Bendit pour Macron ?

    Parce que nous sommes en dictature, tout simplement, puisque les idées autres que celle de BHL et Cohn-Bendit pour Macron ne peuvent être contredites .( avec le CSA qui fait partie du club)
    C’est bien pour ça que ces gens-là doivent être mis hors d’état de nuire dimanche, c’est impératif .Nous avons la possibilité de sauver notre cul sans hésiter .Ou alors c’est de l’inconscience..


  • CSA : kapos des sbires de l’empire , fait son taf ...en bon kapo !
    Quant à l’Europe / " protectorat " est le véritable terme , avec ce qu’il comporte en terme de " soumission " - d’ailleurs degaulle fut le seul chef d’état en Europe ,à renvoyer les forces de l’OTAN basée sur notre sol , et marquer davantage son indépendance ... quelques années après , ( 68 ) , l’empire se chargea de le limoger . Et un " rothchildien" nommé Pompidou , remettait les pendules à l’heure vis à vis de l’empire , état de fait sans discontinuer depuis lors .
    Quant aux chinois , ils sentent " l’affaire " , ça peut le faire , donc ils s’y emploient .
    Si on ne les " tient pas en laisse " , c’est plié !


  • "un bloc occidental opposé à l’extension de la superpuissance asiatique".
    C’est intéressant. Pour le moment, ce bloc existe (l’Europe traitée en colonie) mais ne contre ni l’Afrique (populations nomadisantes et prolifiques) ni l’Asie (qui s’empare du terrain, de l’économie et peuple également, plus discrètement, le territoire). Ce serait déjà un progrès. Mais cet allié américain nous a flingué notre côte normande et donné moult coups de couteau dans le dos.
    L’alliance avec la Russie est plus intéressante : militaro-économique. De plus la Russie a souffert et n’a pas envie de guerres et de tragédies. La Russie nous aiderait à reconquérir notre territoire envahi.
    Un chef habile saura doser des alliances américaines et russes pour le meilleur intérêt de la France. S’il faut choisir : la Russie.


  • #2203822
    le 23/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Le CSA décompte le temps de parole de Steve Bannon de celui du (...)

    Et certains vont nous expliquer que pour en arriver à ce genre de mesquinerie, c’est parce que Marine fait partie du Système, comme d’autres en poussant le raisonnement encore plus loin affirment d’un ton savant que Soral aussi et qu’en réalité, il fait le jeu des sionistes.
    Il y a peut-être les extra-terrestres qui ne font pas partie du système, et encore.
    Quelque part, c’est bon signe. Si même une Marine le Pen "sionisée" (quelque part c’est bien pratique comme argument pour la faire baisser un peu plus) les terrorise autant que çà, c’est que :
    1. Elle conserve un bon potentiel de dangerosité.
    2. Le Système n’est peut-être pas aussi fort qu’on le croit, donc peut-être qu’une Marine le Pen (en fait ce n’est pas d’elle dont il s’agit) suffirait à les renverser. A-t-on besoin d’un missile pour écraser un cafard ?

     

    • De mon expérience de connard invétéré et de défenseur des causes perdues, je peux affirmer que Marine le Pen n’est un danger pour personne et n’apportera pas une once de changement, sauf peut-être au niveau du discours pour l’entretien de quelques illusions. Il faut toujours mesurer les capacités de la partie adverse pour pouvoir se positionner et se préparer à reposter. Sur ce domaine le champ est vide et la partie adverse à des capacités énormes en plus de ne lésiner sur aucun moyen pour arriver à ses fins. Ce n’est pas pour décourager des électeurs à voter pour elle, mais seulement pour dire qu’il ne faut pas se faire des illusions.


    • #2203913
      le 23/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Le CSA décompte le temps de parole de Steve Bannon de celui du (...)

      Vous êtes bien affirmatif, mais vous ne démontrez rien.
      Je ne sais plus qui a dit ou écrit que ceux qui ne doutent de rien sont les plus dangereux.
      Faut-il obligatoirement voter en se faisant des illusions ?
      Quel est donc votre programme ?
      Si vous venez sur ce site et y commenter, qu’espérez-vous donc ?


    • Je suis d’accord avec The Médiavengers Zionist War.


    • @Vaurien, je suis tout à fait d’accord avec vous. Gare aux illusions.


    • Je n ai aucune antipathie ou sympathie pour Marine, je comprends le besoin de se motiver avant d aller voter.... Je suis parfaitement en phase avec la position de Vaurien.
      Autrement le CSA, qui a déjà cru en son impartialité ? Ne pas oublier qui le nomme, pas la dissidence ;-)


  • On remarquera la présentation saugrenue que fait Bourdin de son invité : "Vous logez à l’hôtel Bristol à Paris, une suite à plusieurs milliers d’euros".
    Qu’est-ce qu’il veut insinuer ? Qu’il a volé son argent, qu’il est payé par Marine le Pen, par Trump ou par Poutine ? Ou alors il s’agit de le discréditer en jouant sur la jalousie bien connue des français ?
    C’est bien la première fois qu’un invité est présenté de cette façon, et pas seulement chez Bourdin puisque plusieurs journalistes qui ont présenté Bannon dans les autres médias ont employé la même ficelle. Ce n’est pas seulement anecdotique, c’est la preuve que la Macronie dirige en sous-main les politiques rédactionnelles des médias.

    Dans le même ordre d’idées, LREM a demandé un dispositif anti-fake news en direct dans les débats télévisés. Aussitôt demandé, aussitôt fait, LCI a cédé aux injonctions de LREM lors du dernier débat animé par David Pujadas, histoire de bien montrer que les populistes ne sont pas fiables et sérieux et qu’il est indispensable de prendre leurs affirmations avec des pincettes.
    Un débat transformé par ailleurs en foire d’empoigne, où Jordan Bardella était interrompu toutes les dix secondes pour l’empêcher de s’exprimer. Une parodie de démocratie.

     

    • Ce à quoi Bannon aurait pu rétorquer : "Vous êtes payé 30000 euros par mois par une boîte qui, dans un monde normal, aurait fait faillite depuis longtemps puisque débiteuse envers les banques de 50 milliards d’euros ! Pouvez-vous nous expliquer, vous le journaliste prétendument pointu et incorruptible, les raisons cette étrange mansuétude des banquiers vis-à-vis de votre patron ! Mansuétude dont vous êtes un des premiers bénéficiaires malgré un talent tout relatif !"
      Question qui pourrait d’ailleurs également être posée au pseudo économiste de BFM, le gros Lechypre, dont la compétence économique est, à l’évidence, inversement proportionnelle à son IMC.


  • Le "Csa", encore une de ces innombrables structures, dont la seule "utilité" est de fournir des "emplois" ou il n’y a strictement rien à faire, très grassement payés sur le dos des contribuables, aux "coquins amis du pouvoir" …..
    Il sera à mettre parmi les têtes de liste des "fromages" à supprimer DEFINITIVEMENT, dès que le vrai peuple aura repris le pouvoir !!!!!


  • Les petits mecs a la Macron et ses amis de la mediacratie qui serrent et desserrent les fesses comme a l’Eurovision festival gay-transgenre, en faisant du bla-bla et des sourires faux, pas notre truc !
    Avec Marine, et Bannon c’est le retour au concret, au réel... !notre vérité est que nous sommes pris pour des cons... les augmentations de toutes les denrées, des carburants, la privation de nos libertés, les cortèges fouillés, encadrés par les milices Benalla-Crase, Monsanto-Bayer sponsors de Lrem, etc..
    Tous en GJ partout en France contre la triche, le vol de nos votes par Holande-Macron, et la corruption d’Etat les samedi dimanche 25-26 mai !
    Arya


  • La manœuvre est inique. BHL a fait le tour d’Europe avec un spectacle pro.Macron et aucun temps ne lui a été décompté lors des nombreux extraits de cette représentation sur les chaines télé.

    Par contre, Banon n’est pas un cadeau et cela renforce la vision nationale-sioniste de Marine.
    https://www.egaliteetreconciliation...

    La seule raison qui reste pour voter pour le RN, ce dimanche, sera un votre anti-Macron c’est un peu court comme argumentaire pour le futur. Vivement un autre parti pour "nos" idées.

     

    • oui il faut voter FN, plutôt RN ce weekend pas pour les idées mais pour envoyer MACRON derriere. Juste pour cela…. pour qu’il prenne une nouvelle claque

      dimanche on vote tous pour RN, c’est la première étape


    • Si on considère que le parlement européen n’a aucun réel pouvoir démocratique et qu’il n’est là que pour donner aux peuples européens l’illusion d’une Démocratie et servir de relais aux lobbies alors le vote pour le RN ou tout autre parti n’a aucune espèce d’importance sauf à donner la température de l’état d’esprit des citoyens à savoir pour où contre la politique européenne actuelle incarnée par Macron. Tout comme le référendum de 2005 sur lequel nos élus se sont assis, le vote du 26 servira de "référendum" pour ou contre Macron et en cas de victoire du contre pourra à l’avenir, comme le référendum de 2005, servir de caution morale pour illustrer que les citoyens ne sont pas d’accord avec cette politique actuelle qui ne manquera pas de s’intensifier (malgré le résultat du vote) montrant ainsi encore une fois le caractère totalement antidémocratique des institutions de cette U. E. Ce choix électoral des citoyens pourra alors servir de base légitime des actions menées lorsque viendra la prochaine grosse contestation populaire dans les mois où proches années à venir et qui montera certainement d’un cran par rapport au mouvement actuel des Gilets Jaunes. En bref, pour dimanche, même si c’est en se pinçant le nez pour certains (ça ne sera pas la première fois) un vote utile pour la liste ayant concrètement le plus de chance de s’opposer à Macron est le choix le plus gagnant.


    • @Gopfdami
      La démocratie elle-même est une illusion. Une illusion dans une illusion restera toujours une illusion. Pourquoi la démocratie est-elle elle-même une illusion ? Parce qu’elle a été créée pour justifier un fait accompli. Un fait qui repose sur une forme d’organisation socio-économique établie par des rapports de force au sein des sociétés concernées et qu’on a par la suite institutionnalisés à l’aide de lois fondamentales dans un rapport dynamique qui doit toujours maintenir les choses ou les rapports de force en l’état. Le reste est continuité.


  • Les américains qui s immiscent dans le mouvement dit populiste en France... franchement ce pays est complètement à la dérive. c est horrible.


  • Il est inévitable que cela se passe ainsi et ça n’ira pas en diminuant. Et il est fort utile que vous le dénonciez.
    Le deux poids deux mesures apparaît aux yeux de tous de plus en plus criard.


  • On ne va pas pleurer le RN non plus ...

     

    • Chez moi, j’ai vu un mur d’affiches pour le RN, mais le lendemain recouvert par l’affiche de Macron (ma ville a voté Macron aux présidentielles).

      Beaucoup de panneaux n’ont pas d’affiches par manque de moyens...

      Comme prévu ça va se jouer entre LREM et RN... c’est-à-dire voter pour la traitresse Marine pour éviter le traire Macron...

      Ça porte un nom : le masochisme !


  • Ma seule réaction saine lorsque j’entends parler de Bannon, the Movement et Modrikamen c’est de relire Youssef Hindi :

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Et sa conclusion :

    "C’est donc à Jérusalem qu’a été officiellement élaborée la nouvelle stratégie attribuée à Bannon, et ce, le mois précédant la création de The Movement. Une stratégie qui ne vise pas à émanciper les peuples d’Europe, mais à les ramener dans l’escarcelle israélienne. Tel est le piège tendu aux peuples d’Europe."

     

    • Vous vous égarez !
      Le tout est de savoir, tel est le propos de l’article, si il est normal que son temps de parole soit décompté sur le temps de parole du RN...
      La crédibilité de Bannon est une autre histoire.


    • Oui et non. Le propos de l’article est aussi de mettre en lumière l’enjeu que représentent ces élections Européennes pour les grands acteurs du monde géopolitique. Il me semble dès lors bon de rappeler que la proximité de Bannon avec les populismes Européens n’a rien de ’bénévole’... et pas que sur le plan économique.


  • #2203917
    le 23/05/2019 par Simon Cussonnet - Thoray, l’Eure
    Le CSA décompte le temps de parole de Steve Bannon de celui du (...)

    Cette bande de connards décompte aussi les tweets de trump et les discours de Poutine ?


  • je sais que je ne veux plus n’y voir ni entendre ni être gouverné par tout ce qui s’apparente à Macron et ses suiveurs, alors je vous le demande humblement au risque de passer pour un con...

    pour qui dois je voter dimanche, je suis largué

    merci d’avance

     

  • plus c’est gros... moins ça passe ! En 2019 ça ne prend plus tellement ça se voit trop ^^ Tant mieux, perso tout ce qui peut faire gonfler le RN me convient


  • Mais qu’est-ce que ces americains impérialistes sionistes viennent s’immiscer dans nos élections ! Mais quelle blague ! Retourne chez toi Bannon ! On ne veut pas de toi en Europe ! Dehors la clique de sionistes americains qui veulent absolument mettre le grappin sur les populistes européens ! Le National sionisme est une arnaque toxique et dangereuse et on n’en veut pas ! Bannon tu ne comprends pas que si on résiste au mondialisme ce n’est pas pour se soumettre a ton impérialisme americain dégénéré. USA go home


  • Et le temps de parole dans les merdias de Micron 1er qui foule au pied la constitution française en sortant du devoir de réserve et de neutralité exigé par sa fonction présidentielle pour faire campagne pour LREM,sera-il lui aussi décompté du temps de parole de LREM ???
    J’en doute dans cette ripoublique mafieuse et frauduleuse où quand tu fais partie du sérail tout t’es permis,même voler,mentir et frauder l’état français en toute impunité !!!
    CSA = piège à cons du système !!!


  • A ce rythme là, pourquoi ne pas décompter également chaque conférence de presse de Donald Trump à la maison blanche pendant qu’on y est.


  • Je ne peux vraiment pas ’empêcher de me demander, pourquoi Marine LePen, nous fait en quelque sorte passer le message, que la France va prendre ses directives des Américains ( et certains disent que Bannon n’est qu’un intermédiaire).
    J’aime beaucoup les Américains, mais s’il vous plait, on est en France et laissez les Français s’occuper de la France : occupez-vous plutôt des USA qui apparemment se préparent à une autre guerre ( sans doute avec l’Iran). Laissez la France être Françaises, avec ses choix indépendants , avec ces choix ne visant que les intérêts de la France. Non, la France ne veut pas être un pantin des USA.
    Bannon : ancien grand banquier des banques d’investissement, je crois chez Goldman Sachs. Et Marine est convaincue qu’il n’attend rien en retour ? Au moins, sait-elle exactement ce que sera l’addition, ou l’apprendra t’elle après.

    Oui la France est importante, car seule son arsenal nucléaire est interessant pour participer à la prochaine guerre mondiale qu’ils cherchent à tout prix.

    Il faut vraiment des politiciens intègres, qui ne soient pas près à vendre la France, mais veulent une France Forte ET Indépendante. De Gaulle n’était pas totalement con, en ce qui concernait la politique Franco-Américaine.

    Que Dieu nous garde.


  • Un vote massif pour le RN ! et vite !
    Il ne faut plus tergiverser. Un vote sanction !
    Pour sanctionner Macron et ses hypocrites.
    Mais qui avait voté Macron ?
    Macron tu nous a pris pour des cons, maintenant c’est toi qui va devoir défiler et t’habiller en Jaune fluo !


  • N’est il pas venu le temps de donner sa chance au RN
    qui veut que nos frontières Europe et France continuent de être des passoires ?
    qui veut des jihadistes et propagandistes de la guerre sainte pour voisins de nos enfants ?
    idem pour les transgenres, gays, qui entrent dans nos écoles, a l’Elysee, et paradent dans les rues et les médias ?
    qui PEUT ACCEPTER que nos jeunes, nos grands parents en GJ se faire interdire, tabasser, mutiler dans les rues, pour avoir osé revendiquer un avis contraire ?
    qui veut payer et payer encore.. a chaque mètre d’utilisation de sa voiture, a chaque entrée de ville, a chaque fois que la terre se réchauffe ?
    qui veut sa baguette a 2 euros ? Etc...
    ..pendant que les BenallaCrase, Macron, Hollande, Valls, etc.. se la coulent douce ?
    Mais qui a voulu ça , qui a voté Macron ? Seulement les bobos ?


  • #2204447

    Bon ça serait bien que vous en finissiez avec l’histoire du FN et des Le Pen. Je suis désolé mais c’est un secret de polichinelle que de savoir que c’est un parti leurre qui ne sert qu’à faire élire le camp d’en face. Je veux bien croire à la sincérité du père, qu’on l’aime ou pas, éventuellement, mais la fille c’est niet, elle n’est là que pour valider le système.

    Par contre, pour tous ceux, et c’est une majorité, qui sont antisionistes, je ne comprends pas qu’une sioniste avérée ait une sympathie et un soutien sur ce site.

    Bref, je dis ça je dis rien.


  • Dans un 1er temps, on se dit "c’est scandaleux"
    .... Puis après réflexion, on se dit "ah j’oubliais, on est en France" !


Commentaires suivants