Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le CSA destitue Mathieu Gallet de la présidence de Radio France

Une pirouette pour sauver le protégé de Macron ?

L’instance a choisi de destituer le Président de Radio France, condamné à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour favoritisme dans des procédures d’octroi de marchés publics.

 

[...]

En prenant cette lourde décision, le Conseil s’inscrit dans le sillage du gouvernement. Le 16 janvier dernier, après une nuit de réflexion, Françoise Nyssen avait estimé que la condamnation de Mathieu Gallet à un an de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour favoritisme dans des procédures d’octroi de marchés publics constituait une « situation inacceptable ». À la suite d’une procédure lancée le 17 janvier et menée dans le respect du « contradictoire », les sages, réunis autour d’Olivier Schrameck, sont visiblement arrivés à la même conclusion que la ministre de la Culture.

En « tirant les conséquences » d’une situation délicate et inédite, ainsi qu’il leur était demandé, ils ont accepté de s’exposer au probable doute sur leur indépendance. Mais grappillé une éventuelle satisfaction : donner tort à Emmanuel Macron qui, le 4 décembre, alors qu’il brocardait l’audiovisuel public, avait raillé une instance « qui nomme des gens » sans jamais « leur demander aucun compte »…

Lire l’intégralité de l’article sur telerama.fr

 

Rappel :

Pour autant, une condamnation reste un élément négatif, qui pourrait être invoqué dans la suite du parcours de Mathieu Gallet. Alors que la procédure de renouvellement de son mandat devrait, en principe, être enclenchée à la fin de 2018, l’exécutif envisage, auparavant, de changer le mode de nomination pour le confier au conseil d’administration des entreprises concernées. De plus, le gouvernement pense créer une structure pilotant à la fois Radio France et France Télévisions, ce qui supposerait de nommer un dirigeant unique dès le courant de 2018. Un poste auquel Mathieu Gallet pourrait, en principe, se porter candidat.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Mathieu Gallet, sur E&R :

Tout savoir de nos « élites » avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Elle n’aura dansé qu’un seul été...


  • Et hop ! La copine de M saute pour mieux revenir ! Etonnant ?


  • Il est mignon et pourra toujours se recaser comme ramasse serviettes dans un backroom de la rue Saint Anne ou on lui reconnaîtra certainement plus de compétences...


  • Comme tous ceux que l’on punit de la sorte, il aura un meilleur poste avec le salaire qui va avec.

    Le pauvre...


  • Le type est condamné, puis viré, mais il peut se représenter.
    En revanche, j’en connais un autre dont on ressasse sans cesse qu’il fut condamné, ô combien de fois viré, mais en revanche, à entendre les ENCartÉS du système, il ne peut se représenter.



    « Et pour cause. On avait loué à une entreprise pour une présentation de cosmétiques. Jamais nous n’aurions programmé Dieudonné. » J.C. Levassor, directeur de la Condition Publique




    Dieudonné « est antisémite et raciste et il a été condamné pour cela. C’est insupportable qu’il puisse se produire. Heureusement, il y a des actions qui sont en cours mais il se produit ! Et, en se produisant, il gagne de l’argent et il peut ainsi continuer à se produire... » Manuel Valls, tout juste député de la première circonscription de l’Essonne avec 50,30% et bourrage d’urnes, confirmé par le Conseil Constitutionnel.



    Pleurent ainsi tous les les ENCartÉS du sytèmes que l’on ne peut lister ici, tant le niveau d’encre du Web trouverait vite ses limites.


  • Et Haziza, toujours pas viré ?
    LCP est pourtant une chaîne publique, non ?
    Que fait donc Marlène Schiappa ?


  • Comme dirait Valls sur un certain footballeur, on peut pas continuer si on présumé coupable de quelques choses, encore moins si on est condamnée..... mais nous savons tous que ce n’est comme ça que fonctionne la"justice"......


  • Vraiment on est servit ! avec ces bras cassés ! tout est fait pour que la France ne puisse se relever, aussi je me demande comment font ils pour être aussi nuls ? pour être aussi durs car ils en encaissent des coups ! je ne vais pas les plaindre non bien sur ! mais on voit bien qu’ils sont blindés pour continuer... leur conscience n’est pas affaiblie, ils en redemandent !