Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le D-Day du côté des Allemands

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #849431
    le 06/06/2014 par otarcie04
    Le D-Day du côté des Allemands

    le 6 eme jour ,du 6eme mois a 6 heures des millier de mort a la gloire de qui ?

     

    • #849602
      le 06/06/2014 par As-Slam
      Le D-Day du côté des Allemands

      et en plus il nous dise plus jamais non plus jamais sa ptdr ya pire dans d’autre pays et sa ce passe en ce moment


    • #849615
      le 06/06/2014 par Florian Geyer
      Le D-Day du côté des Allemands

      666 c’est le chiffre de la bête !


    • #849621
      le 06/06/2014 par Alceste
      Le D-Day du côté des Allemands

      C’est malheureusement la triste réalité !


    • #849652
      le 06/06/2014 par sergioleone
      Le D-Day du côté des Allemands

      Dans le genre il y a aussi : Quelle est la seule fois où la tour de Babel est est mentionné dans la bible ?

      Réponse / Genèse 11/09...

      Sur la toile il y a des spécialistes de cette discipline qui produisent des résultats vraiment étonnants ... (ce n’est pas mon cas)


    • #849744
      le 06/06/2014 par stéphane chatelain
      Le D-Day du côté des Allemands

      Comment L’Allemagne d’Hitler a-t-elle pu devenir une grande puissance après la guerre de 14-18 et quelques années après la grande crise de 1929 ?

      Dans les années 30 et 40 les financiers US étaient pro-Hitler pour leurs bénéfices.

      Par exemple :

      - ITT, Ford, General Motors, Standard Oil of New Jersey, etc.
      - L’Union Bank fut aussi impliquée dans la collecte de fonds d’Américains pro-allemands sous l’Allemagne nazie ainsi que du transfert illégal de la technologie de carburant aérien rendant possible la reconstruction de la Luftwaffe.
      - La Chase Manhattan Bank à financer en partie Hitler et ses intérêts contre la Russie.
      - Ford a financé les tanks, jeeps etc. ...

      Voir : http://www.mariosousa.se/Quiavaitpa...

      Quand Hitler à déclarer la guerre contre les US, il savait pertinemment qu’il avait déjà perdu la guerre, puisque sa guerre éclair n’avait pas réussi en Russie.

      Pourquoi les US ont mis autant de temps avant de débarquer ?

      Tout simplement pour faire un maximum de bénéfices et ils sont intervenues quand ils ont vus que les Russes allait prendre « leur » Europe, ils n’avaient plus que le choix d’intervenir et vite, très vite.

      A peu près toujours le même schéma que ce soit pour l’Allemagne Nationale Socialiste des années 30 ou pour actuellement la Libye, Syrie, Ukraine, Irak et l’Iran à venir.
      Hitler et l’émancipation de l’Allemagne était une entrave pour leur plan de mondialisation.


    • #849960
      le 07/06/2014 par Sixte
      Le D-Day du côté des Allemands

      A la gloire de la météo. On sombre dans le n’importe quoi dès que ça touche à des sujets sérieux par ici...


    • #849977
      le 07/06/2014 par Amny
      Le D-Day du côté des Allemands

      "Quand Hitler à déclarer la guerre contre les US, il savait pertinemment qu’il avait déjà perdu la guerre, puisque sa guerre éclair n’avait pas réussi en Russie."

      Faux..A la fin 1941 les allemands ont encore beaucoup d’initiative à jouer sur tous les fronts et surtout à l’Est...Lorsque le plan Blau démarre en Juin 42 vers le Caucase, l’armée soviétique n’est pas encore vraiment au point et rien n’est joué..
      Si Stalingrad avait été tenu, c’est dans l’ensemble du Caucase que les Allemands auraient gardé l’avantage et tout se serait peut être terminé autrement. L’armée rouge ne devient écrasante qu’après l’hiver 42-43

      Jusqu’à l’Ete 1943 juste avant la catastrophe de Kursk (15-20% des blindés allemands du front de l’Est partis en fumé en 2 semaines)
      Hitler avait encore la possibilité de profiter de l’ascendant psychologique de la supériorité d’organisation de son armée et aurait pu demander une armistice à l’Est au lieu de tenter de reprendre le saillant de Koursk. J’ai passé 15 ans à re-simuler la guerre à l’Est sur un logiciel très perfectionné pour arriver à la conclusion que c’est vraiment à Koursk que la partie était pliée et pas avant.
      C’est une grande erreur de croire que les allemands n’avait aucune chance, il s’en est fallu de pas grand chose pour que la situation bascule assez rapidement et ne deviennent complètement impossible pour les allemands.


    • #850764
      le 08/06/2014 par Staros
      Le D-Day du côté des Allemands

      Amny c’est plutôt Stephane chatelain qui pose la bonne thèse, le 5 Décembre 1941 Il est annoncé à hitler par ses officiers que la guerre est perdue suite à la contre offensive des russes de plus oui les américains ont traînés par gagner un max de fric et se sont empressés de rappliquer pour ne pas laisser les russes expulser les nazis et envahir l ’Europe.
      Le point fort des allemands etait le blitz krig qui n’était possible qu’équipé de radio et d’appareil de navigation.
      Les radios des chars etait fabriquées par ITT et le système de navigation par IBM. Y avait il beaucoup de puits de pétrole en allemagne ? non c’est Texaco qui fournissait.
      Vous ne trouverez jamais la déclaration de guerre officielle de l’allemagne nazie envers les US.
      Le mythe de la bonne guerre "http://www.dailymotion.com/video/x1..."


  • #849472
    le 06/06/2014 par Bardamu
    Le D-Day du côté des Allemands

    Soixante-dix ans après le "Débarquement" et la "Libération"...

    Un certain nombre de questions, auxquelles on ne trouve aucune réponse dans les ouvrages historiques officiels, se posent soixante-dix ans après le "débarquement".

    1° Quel était l’intérêt de bombarder et de détruire la plupart des grandes villes françaises (dont Marseille situé à environ plus de 1000 km du lieu choisi pour le débarquement du 6 juin1944) pour les "alliés" ?

    2° La France a-t-elle été réellement "libérée" par les Alliés, ou est-elle passée d’une occupation allemande à une autre occupation que nous avons eu malheureusement tout le temps d’observer durant les 70 années écoulées depuis 1944 ?

    3° Des historiens ont clairement établi qu’à l’occasion de l’armistice de 1940, une grande quantité d’armement provenant de l’armée française avait pu être soustraite aux Allemands et que nombre d’ officiers restés fidèles au régime légalement élu par le Parlement le 10 juillet 1940, préparaient une insurrection armée devant aboutir à la libération de la France par ses propres moyens et sans ingérence alliée. Il est essentiel ici de rappeler le rôle du Général Maxime Weygand : "Au sein du gouvernement de Vichy, Weygand reste hostile aux Allemands, et conçoit la Révolution nationale comme un moyen pour la France de se redresser moralement et matériellement et de prendre un jour sa revanche contre l’Allemagne" (source Wikipédia). En Afrique du Nord, le Général Weygand s’emploie à la préparation de la reprise des hostilités par la France (source Wikipédia). Le Général Weygand fait dissimuler certains effectifs et armements aux Commissions d’armistice italienne et allemande. Il s’efforce aussi, après les attaques de Mers-El-Kébir et Dakar, de renforcer l’Armée française d’armistice en Afrique, et donne son accord à René Carmille pour l’équipement mécanographique des bureaux de recrutement. (source Wikipédia)

    Alors la France aurait-elle pu faire l’économie de cette fort coûteuse (en dévastations gratuites) "libération" par nos "alliés" ? La France serait-elle parvenue tôt ou tard à se libérer par elle-même de l’occupation nazie ? Il n’est pas interdit de le croire !

     

    • #849736
      le 06/06/2014 par voronine
      Le D-Day du côté des Allemands

      Pour Marseille, il n’y a aucune explication cohérente d’avancée , meme dans le cadre du débarquement de Provence . Mais les bombardements ne se sont pas limités à la Normandie, toutes les villes jusqu’ à la LOIRE et au delà ont été touchées, comme TOURS par exemple : bombardement de la gare de St. PIERRE des C. et des ponts de la loire (... ! ...à plus de 15000pieds !). Toutes les villes possédant une gare, un ouvrage , un tant soit peu important , pour désorganiser le trafic ont été arrosées , et à haute altitude


    • #849859
      le 06/06/2014 par VS
      Le D-Day du côté des Allemands

      Fais des recherches sur ceux qui ont financé Hitler et tu auras la réponse.


    • #849964
      le 07/06/2014 par Sixte
      Le D-Day du côté des Allemands

      Wikipedia comme source, bref...

      1- Gagner la guerre ? Détruire les infrastructures qui auraient amené suffisamment de réserves pour faire échouer le débarquement ?
      2- Ni l’un ni l’autre. Il eut été beaucoup mieux de gagner en 1940, ce qui techniquement parlant était très largement faisable.
      3- Ouais. Vous regarderez sur wiki l’effectifs militaires à disposition de Vichy. Fin du débat.

      Il n’est pas interdit de rêver mais les faits sont que, ben non.


    • #850448
      le 07/06/2014 par Bardamu
      Le D-Day du côté des Allemands

      @ Sixte

      Prenez le cas de l’Allemagne, elle a fini par se débarrasser de la tutelle soviétique lorsque cet empire soviétique s’est effondré... Les dernières bases soviétiques ont été évacuées vers 1992. Certes, cela leur a pris 47 années (de 45 à 92), mais l’occupant a fini par quitter le pays (et plutôt contre l’avis des Anglais et de F. Mitterrand, d’ailleurs).

      Il me semble tout à fait envisageable que le Troisième Reich ait pu finir par s’effondrer de lui-même (par exemple à la mort de Hitler). Bien sûr la France alors n’aurait peut-être pas été "libérée" en 1944 mais dix ou quinze ans plus tard... Mais ç’eût été alors une véritable libération. Je vous rappelle qu’ en 1964, le Gal De Gaulle avait refusé de participer aux commémorations du débarquement parce que lui-même estimait que les Anglo-américains avaient voulu substituer leur occupation du territoire national français à celle des Allemands...


  • #849494
    le 06/06/2014 par saphyrrr
    Le D-Day du côté des Allemands

    Pourquoi pas le Jour-J ?


  • #849536
    le 06/06/2014 par Hieronymus
    Le D-Day du côté des Allemands

    les Allemands ont été héroiques
    c’est un grand peuple, respect !

     

    • #849926
      le 07/06/2014 par jacques
      Le D-Day du côté des Allemands

      tu trouve cela intelligent imbécile !!! les pays n’avaient pas demandé à être occupé nul doute qu’en quarante vus ton niveau tu aurait fini comme cobaye pour ceux que tu glorifie imbécile


    • #850073
      le 07/06/2014 par pierre1978
      Le D-Day du côté des Allemands

      Voici une petite histoire...
      Pendant l’occupation, une vielle dame qui élevait ma mère, faisait le ménage dans la mairie d’un village de Provence. Tous les jours, un jeune officier allemand renversait son seau d’un coup de pied, avant de passer devant elle, avec un sourire narquois. Tous les jours, jusqu’à ce que sa division quitte le village après le débarquement de Provence...
      C’est certainement ce que tu appelles un acte "héroïque" du "grand peuple allemand"...


    • #850217
      le 07/06/2014 par casse cailloux
      Le D-Day du côté des Allemands

      Les allemands ne sont pas spécialement un peuple héroïque ou sauf quand il on un chef a suivre aveuglement.
      Si la hiérarchie est en place ils sont plutôt solide mais sans chef il se désunisse et sauve leurs fesses.
      Les derniers a avoir défendu Berlin même la guerre perdu n’était allemand et suis sûr que tu devineras tout seul de quel pays ils sont.


    • #850581
      le 07/06/2014 par Ravenor
      Le D-Day du côté des Allemands

      Les allemands ont été indéniablement redoutable et efficace comme leurs ancêtres les germains. Maintenant au-delà de l’aspect émotionnelle induit par le prix qu’a payé la France pour ne parler que d’elle, les allemands sans être une race supérieure avait des qualités martiales, des qualités spartiates, un amour de la discipline qui sont remarquable. Après on peut cracher dessus et les traînés dans la poussière comme la propagande américano-sioniste le fait depuis plus de 60 ans mais ça ne serait pas très objectif. Ils avaient des qualités et ils avaient des défauts comme nous, on peut craché sur Hitler mais pourtant on encensera Napoléon et ses soldats qui furent certainement des enflures à la hauteur des pires éléments de l’armée du III Reich, toute armée est composé d’homme qui porte un degré différent de qualité humaine, ramené l’armée allemande à un officier qui renverse un sceau d’eau tout les jours pour emmerder une française qui fait son ménage... est assez risible. les allemands nous avaient conquis et nous fûment traité plutôt bien au regard des circonstances, aujourd’hui en Afrique les gens sont massacré à la machette, homme, femme, bébé, des islamistes radicaux pratique des atrocités sur des "ennemies" vaincus, les américano-anglosaxon ont usé de napalm et de phosphore blanc sur des populations civiles durant les dernières décennies etc... etc... alors oui les allemands du III Reich comportaient un pourcentage de salopard mais objectivement ce fût armée remarquable par ses réussites militaires et sa gestion de l’occupation en cela elle s’est montrée supérieure à beaucoup d’autres peuples qui l’ont précédés ou qu’ils lui ont succédé.


    • #850799
      le 08/06/2014 par PER CAPITA ............................
      Le D-Day du côté des Allemands

      HIERONYMUS

      Vous avez tout à fait raison, les allemands ont toujours été un peuple héroïque, d’ailleurs même à l’époque des germains, Jules César écrit dans "La guerre des Gaules" : " Les germains sont les seuls que mes légions craignent "... à tel point que jamais personne ne parvint à les envahir !...

      JACQUES

      Quant à vous, à part insulter à deux reprises ... tutoyer quelqu’un que vous ne connaissez pas, et être incapable d’aligner une phrase de deux lignes sans la commission de 6 fautes d’orthographe ... il serait préférable de vous amuïr !..


    • #850937
      le 08/06/2014 par walter memel
      Le D-Day du côté des Allemands

      Merci Hieronymus !...Quant aux autres...je les plains les malheureux. Et je salue également par la même occasion Monsieur Alain Soral qui a su progressivement, avec clairvoyance et courage, mesurer et comprendre à quel point l’Allemagne a été si injustement calomniée et salie, et à quel point l’Histoire n’a été écrite que par les vainqueurs. Quelques commentaires ci-dessous sont vraiment accablants de haine et d’inutiles agressivités qui masquent à peine une ignorance profonde de la tragédie si complexe de 1939/1945 et de ses suites. Et si je pouvais aider un peu ces malheureux, je les inviterais simplement à lire certains ouvrages mis à disposition par Kontre Kulture et en particulier le fameux livre de Francis Delaisi (un Français) "La révolution européenne" qui les éclairerait sur le sujet. Ce serait déjà un bon début. Cordialement, Walter Memel, Ostpreussen.


  • #849539
    le 06/06/2014 par anonyme
    Le D-Day du côté des Allemands

    1929 - Wall Street déclenche une depression financiere mondiale qui déclenche le chomage et la montée des nationalismes en Europe .... ça ne vous rappelle rien ?

     

  • #849613
    le 06/06/2014 par VincentF
    Le D-Day du côté des Allemands

    Pour ceux que cela intéresse voici le Jour-J filmé par les allemands.
    Deutsche Wochenschau 1944, 06/06 :
    http://www.youtube.com/watch?v=LNlA...

    La façon dont c’est présenté laisse presque croire que c’est une victoire allemande. C’est une propagande à peine plus grossière que celle que nous subissons.


  • #849624
    le 06/06/2014 par Capitaine
    Le D-Day du côté des Allemands

    La force du médiatiquement correct :
    - "demain vous rencontrerez peut-être Poutine ?"
    - "J’espère pas..."

    Oui, c’est certain, il espère peut-être davantage rencontre Hollande qu’un homme qui fait l’histoire...
    Faut-il être con !
    Gros menteur va !


  • #849647
    le 06/06/2014 par horizons lumineux
    Le D-Day du côté des Allemands

    Aller chercher un historien anglais pour parler du débarquement coté allemand, ça frise la supercherie. Après 70 ans, et si l’on veut vraiment comprendre le débarquement du côté allemand, pourquoi ne pas donner la parole à des historiens allemands, après tout ? Plutôt que de perpétuer les faiseurs de fables qui façonnent l’ « histoire » selon la vision des vainqueurs.

    Ses positions à l’égard de l’armée russe sont par ailleurs fortement controversées.

    Extrait de wikipédia : Berlin - La chute 1945 dut faire face à de fortes critiques en Russie et dans d’autres pays. L’ambassadeur russe au Royaume-Uni dénonça l’ouvrage comme un « mensonge » et une « calomnie contre les hommes qui libérèrent le monde du nazisme » http://fr.wikipedia.org/wiki/Antony...

     

    • #850615
      le 07/06/2014 par nyoussere
      Le D-Day du côté des Allemands

      "Aller chercher un historien anglais pour parler du débarquement coté allemand, ça frise la supercherie. Après 70 ans, et si l’on veut vraiment comprendre le débarquement du côté allemand, pourquoi ne pas donner la parole à des historiens allemands, après tout ?"
      Pour un site ou les uns et les autres, avec votre lugan, vous passez votre temps à "réviser" l’histoire africaine...
      Et soudainement vous trouvez du bon, à trouver les gens (historiens…) d’un pays pour qu’ils racontent eux-mêmes leur histoire !

      Comme quoi : dès qu’il s’agit de l’Afrique, certains débranchent leur cerveau. Et il se rappelle qu’ils en ont un, quand il s’agit d’eux-mêmes.
      C’est malhonnête intellectuellement !


  • #849687
    le 06/06/2014 par Christian 4TT4LI
    Le D-Day du côté des Allemands

    Anthony Beevor est un historien des plus intéressants mais qui pêche par un anti-soviétisme et surtout un anti-stalinisme qui nuit à la totale intégrité de ses analyses. Néanmoins ses ouvrages sur Stalingrad et la bataille de Berlin sont incontournables.
    Existe également des vidéos sur sa découverte des infrastructures nazies encore présentent dans le sous-sol de Berlin comme une partie de la tour de défense de la Flakturm III à Humboldhain.


  • #849700
    le 06/06/2014 par Starkamanda
    Le D-Day du côté des Allemands

    Sinon pourquoi Hitler n’a pas voulu débarquer en Angleterre ?

     

    • #849867
      le 06/06/2014 par Maxime
      Le D-Day du côté des Allemands

      Il fallait qu’il anéantisse d’abord la Royal Air Force ce qui fut l’objectif de la Bataille d’Angleterre lancée à l’été 1940, mais il n’y est jamais parvenu grâce à la vaillance et à la qualité des pilotes britanniques (qui par ailleurs lorsqu’ils étaient abattus et survivaient tombaient en territoire allié, contrairement aux Allemands qui étaient faits prisonniers).
      Par ailleurs la Kriegsmarine, la marine allemande a toujours été le talon d’Achille des forces armées allemandes, et la large supériorité de la marine britannique aurait difficilement permis un débarquement.
      Après l’invasion de la Russie une grande partie de l’aviation allemande est partie sur le front de l’Est et l’aviation britannique a peu à peu repris le dessus jusqu’à porter la guerre sur le sol allemand, avant d’acquérir une supériorité absolue après avoir été réjointe par l’US Air Force en 1943.


    • #849873
      le 06/06/2014 par Maxime
      Le D-Day du côté des Allemands

      Si l’Angleterre n’avait pas été une île, elle aurait sans doute été également envahie en 1940, son armée était virtuellement détruite suite à la bataille de France et elle avait laissé tout son matériel lourd sur les plages de Dunkerque, c’est l’industrie américaine qui a permis le réarmement des Britanniques et ainsi que leur armée de terre redevienne une force conséquente.


    • #849984
      le 07/06/2014 par Amny
      Le D-Day du côté des Allemands

      Ici l’opération "Lion de mer", qui fut annulée pour les raisons très bien décrites plus haut, est modélisée avec un bon niveau de détail et il est possible de la simuler.

      https://dl.dropboxusercontent.com/u...

      Si vous êtes intéressé par le déploiement tactique militaire de la 2nd GM, je vous conseil ce simulateur qui reproduit pratiquement tous les affrontements de la 2nd guerre mondiale à différentes échelles.

      Le nom de ce jeu-simulateur est : "The Operational Art of War III"


    • #849998
      le 07/06/2014 par AuronSeptante
      Le D-Day du côté des Allemands

      Il était plus judicieux pour Hitler d’étouffer économiquement l’Angleterre par une guerre sous-marine à outrance qui pousserait les Britanniques à renverser le cabinet de Churchill pour mettre à la place un gouvernement qui ferait la paix avec l’Allemagne que de l’envahir militairement ...
      Tactique qui a bien faillit réussir car, en 1942, le Royaume-Uni était à bout de souffle du fait que les Allemands coulaient plus de bateaux que ce dernier ne pouvait en produire et l’isolant ainsi de ses principaux centres de ravitaillement situés dans ses colonies .
      Heureusement pour les Anglais le décodage de la boite Enigma et l’aide économique et matérielle des Etats-Unis ont finalement sauvé les meubles ...

      Bien à vous


    • #850059
      le 07/06/2014 par dgé
      Le D-Day du côté des Allemands

      En complément je dirais que :

      Hitler, imbécile notoire qui laissait l’émotion dominer la raison décida bêtement en août 1940, en représailles au bombardement de berlin, de bombarder Londre au lieu de continuer de bombarder les pistes d’envols de la RAF alors que celle çi était à deux doigts de succomber définitivement.

      De plus les allemands n’ont pas compris ce qu’étaient les grandes structures métalliques sur les cotes anglaises et surtout leur importance : des Radars qui prévenaient à temps la RAF des vagues.

      Par ailleurs, Les alliés ont aussi eu la chance de très vite casser le codage des machines enigmas grâce à un génie nommé Alan Turing qui fut d’ailleurs bien peu récompensé et même persécuté après la guerre pour son homosexualité (castration chimique)


    • #851020
      le 08/06/2014 par walter memel
      Le D-Day du côté des Allemands

      Hitler n’a jamais voulu la guerre contre l’Angleterre. Rien n’a été préparé dans ce sens et un débarquement n’a donc jamais été envisagé ni planifié, sauf un court moment en juin 1940 en effet quand les circonstances militaires à l’Ouest pouvaient éventuellement justifier une telle opération. L’Angleterre a toujours été considérée par Adolf Hitler comme une nation germanique et donc Amie. La guerre contre ce peuple frère lui a été imposée de façon tout à fait inattendue. C’était compris largement dans l’opinion allemande mais aussi dans l’opinion anglaise et une grande partie de l’élite.


  • #849991
    le 07/06/2014 par David
    Le D-Day du côté des Allemands

    Avec le recul je me demande si je n’aurais pas été collabo... Pétain par exemple ferma les loges... Tout ces morts... à quoi cela a servit de lutter contre l’envahisseur allemand qui était blanc et chrétien pour se prendre une immigration invasion de nationalités multiples (roms, tchétchènes, albanais, marocains, algériens, tunisiens etc) jamais vu dans toute l’histoire de France qui continue encore aujourd’hui ???

     

    • #850274
      le 07/06/2014 par nicolas
      Le D-Day du côté des Allemands

      Tu l’aurais été, comme moi lui ou elle et 99% de la population ,
      être collabo c’était être politiquement correct à l’époque et il y avait comme aujourd’hui des ministres "de la pensé" .
      Les résistants était de courageux dissidents bien "réels" eux et non virtuels comme nous.
      Pour ce que qui est de " l ’envahissement des immigrés" dont tu parles moi je ne m’en plains plus
      La plupart des descendants de l immigration massive sont les "couilles" qu ’il reste a ce pays
      je m’en aperçois de plus en plus .
      Au coté de Soral il y a des Salim des Dieudo , des Farida et j’en oublie .


    • #850374
      le 07/06/2014 par marlon branleux
      Le D-Day du côté des Allemands

      Nicolas, je suis à 200% d’accord avec vous pour ce qui est de l’immigration
      En voulant remplacer les français, castrés, l’élite a introduit sur le territoire des gens encore virils & intègres et ça, l’élite va s’en mordre les doigts à terme
      Déjà, après l’affaire dieudo, on a le gouvernement valls qui jette l’opprobe sur le musulmans suite à la très puante affaire de bruxelles ; si valls compte sur les voix musulmanes pour être réélu, il va pas être déçu


    • #850461
      le 07/06/2014 par oups erreur !
      Le D-Day du côté des Allemands

      @david
      Tu t’es certainement égaré sur le net, les gars comme toi n’ont rien à faire ici, car si c’est pour entretenir la division sur des bases racialo-ethnique, alors tu n’a pas sonné à la bonne porte.
      De plus, tu glorifie Pétain en nous disant que tu aurais été toi même collabo blablabla...
      Tu n’as absolument rien compris au idées qui sont défendus ici, et donc je signale que je viens régulièrement ici, peut être toi aussi, mais pourtant je ne veux rien avoir à faire avec toi, je me démarque clairement de toi.
      Je fait cette réponse pour que son commentaires ne soit pas seul et sans réponse clair, comme ça si un de nouveux lecteurs sont amenés à s’informer sur ER, qu’ils voient que nous sommes majoritairement dans une démarche de réconciliation contrairement à notre chère david...


  • #850555
    le 07/06/2014 par Intifada
    Le D-Day du côté des Allemands

    J’ai jamais compris pourquoi Hitler a ouvert un second front absolument gigantesque ( Opération Barbarossa) en envahissant l’URSS alors que la Wehrmacht n’avait pas encore fini d’écraser la perfide Albion. Une erreur stratégique monumentale, c’est peut être ce jour là, le 22 juin 1941(le même jour que Napoléon autrefois !), que l’Allemagne a perdu la guerre. Sur la photo, nous pouvons reconnaître, le Maréchal Rommel, le "Renard du désert", un des plus grands stratèges militaires de tous les temps. Un véritable chevalier des temps modernes, connu pour n’avoir commis aucun crimes de guerre. Rien à voir avec les hordes bolcheviques et anglo-saxonnes. http://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes...

     

    • #851160
      le 08/06/2014 par Starkamanda
      Le D-Day du côté des Allemands

      Ca sent le complot à plein nez. C’était soit disant pour récupérer des ressources minières ...


  • Afficher les commentaires suivants