Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Hezbollah renforcé face à Israël

Les habitants du Moyen-Orient perçoivent la « bataille entre les guerres » que se livrent Israël et le Hezbollah depuis la dernière semaine d’août sous deux angles différents et contradictoires. Nombreux sont ceux qui souhaitent plus de sang versé et plus de soldats tués du côté israélien. D’autres s’insurgent contre la riposte du Hezbollah à l’agression israélienne contre le Liban sous forme de drones piégés envoyés en banlieue de Beyrouth. N’empêche que l’attaque du Hezbollah contre un véhicule israélien constitue une nouvelle équation imposant le respect des règles d’engagement, l’adoption d’une stratégie de riposte et l’échange d’autres messages que les deux belligérants comprennent.

 

Toutes ces conséquences découlent de l’intention du premier ministre israélien d’adopter un nouveau plan d’action consistant à envoyer des drones suicide contre l’Iran et ses alliés. Netanyahou a toutefois manqué de chance, son attaque éclair ayant été contrecarrée par les ennuis techniques d’un des deux drones qu’il a envoyés en banlieue de Beyrouth. Cet échec a eu pour effet d’imposer de nouvelles règles qui devraient se prolonger pendant des années, à moins que les USA n’entrent en guerre contre l’Iran.

Selon les renseignements disponibles, un groupe formé de membres du Hezbollah et d’alliés s’est rendu de nuit à la frontière du Golan occupé en Syrie et a envoyé un drone en direction d’Israël. Quelques heures plus tard, les membres du groupe sont retournés dans leur villa proche de l’aéroport de Damas, en étant suivis par un drone israélien cherchant à connaître leur position. Israël a décidé de bombarder cette habitation, tuant ainsi deux militants, selon le communiqué officiel du Hezbollah. La même nuit, Israël a envoyé deux drones suicide en banlieue de Beyrouth, qui visaient ce qui semblait être un entrepôt de drones. Un des drones suicide a éprouvé des ennuis mécaniques et a été capturé par le Hezbollah, révélant ainsi la nouvelle tactique d’Israël contre les alliés de l’Iran.

Si Netanyahou n’avait pas manqué de chance, la situation du Hezbollah aurait été plus difficile à expliquer si son secrétaire général avait décidé de riposter contre Israël pour avoir tué ses militants en Syrie, entraînant ainsi le Liban vers une guerre possible contre Israël. Il n’aurait pas obtenu le même soutien du premier ministre pro-USA Saad Hariri et de bien d’autres membres de sa tendance politique qui ont défendu le droit du Hezbollah à répliquer contre Israël. La tactique des drones suicide de Netanyahou aurait continué de fonctionner encore quelque temps, en détruisant une bonne partie des capacités militaires du Hezbollah sans subir de conséquences et sans laisser de traces.

Dorénavant, le Hezbhollah accusera directement Israël de toute explosion éventuelle de ses entrepôts. La capture d’un des drones de Netanyahou a créé un précédent historique, en empêchant tout autre dirigeant israélien d’adopter la même politique, qui sera ainsi tenu de respecter les règles d’engagement et devra s’abstenir de frapper des cibles du Hezbollah à court et moyen termes, sauf s’il veut aller en guerre.

Un autre point important à souligner réside dans la façon dont le Hezbollah a ciblé le véhicule israélien en faisant plusieurs victimes, ce que confirment des sources du Hezbollah, ou pas la moindre victime, selon les propagandistes de Tsahal. Cet acte n’ayant « pas fait de victimes » a suscité bien des hypothèses parmi les analystes et sur les médias sociaux, dont bon nombre sont fictifs. Bon nombre y voient une justification de la frappe minutieusement élaborée du Hezbollah contre une cible militaire à Avivim. D’autres parlent d’un accord entre le Hezbollah et Israël pour atténuer les conséquences. D’autres encore ont écrit que le Hezbollah avait décidé de modérer la frappe en raison de la pression internationale sur le Liban.

J’ai appris que le navire israélien Super Dvora a violé les eaux territoriales libanaises et qu’il a été détecté par les radars du Hezbollah. La cible potentielle a été communiquée aux instances dirigeantes du Hezbollah, qui ont refusé de la détruire, avec leurs missiles supersoniques antinavires perfectionnés, parce que cela aurait entraîné la guerre, car le nombre important de victimes aurait obligé Netanyahou à répondre.

Ce qui s’est passé à Avivim dimanche après-midi, c’est que le Hezbollah a apparemment adopté l’approche qu’Israël poursuit depuis des années en Syrie. Un missile guidé laser a frappé devant le véhicule israélien. Quelques secondes plus tard, un autre missile a mis le feu à l’arrière du véhicule militaire, dans l’intention d’infliger des pertes. C’est exactement la même tactique qu’utilise Israël dans ses frappes contre les camions du Hezbollah transportant des armes et des munitions pour éviter les pertes humaines et les représailles. Dimanche après-midi, le Hezbollah a lancé un message très fort à Israël, beaucoup plus fort que la perte de deux ou trois soldats : nous continuerons de transporter des armes de la Syrie, en veillant à ce que cela se poursuive sans faire de victimes. Sans quoi l’équilibre sera rompu, il ne sera plus respecté et il y aura de graves conséquences.

Depuis sa création, le Hezbollah est conscient qu’Israël a ciblé et assassiné de nombreux responsables qui collaborent avec les Palestiniens à Gaza. Bon nombre ont été tués, d’autres ont survécu aux tentatives d’assassinat. En tuant deux membres du Hezbollah en Syrie, Israël voulait souligner encore que toute partie adverse cherchant à mener des opérations en Israël et en Palestine sera immédiatement prise pour cible.

La frappe du Hezbollah s’est produite en plein jour et à l’extérieur des fermes de Chebaa occupées. Elle vise à imposer une riposte stratégique à toute nouvelle attaque israélienne le long de la frontière entre le Liban et Israël. Le Hezbollah a forcé l’armée israélienne à se cacher pendant une semaine et à se retrancher derrière des civils à la frontière. Il a obligé Israël à se garder de frapper tout objectif lié au Hezbollah, parce que la riposte aurait alors eu lieu sans avertissement préalable. Le Hezbollah a imposé ainsi de nouvelles règles d’engagement et a introduit de nouveaux éléments qui étaient perçus comme des tabous avant le 1er septembre. En outre, Israël ne peut dorénavant plus assassiner un dirigeant du Hezbollah sans représailles immédiates et sans avertissement contre tout officier israélien de haut rang parmi ceux qui se rendent et qui sont stationnés tout au long de la frontière avec le Liban.

Le Hezbollah a gagné sur tous les tableaux, peu importe le nombre de victimes. Israël a perdu sur tous les fronts, en rendant le Liban beaucoup plus sûr. Tout cela à cause d’un drone défectueux. Le prix à payer par Netanyahou pour ce drone est beaucoup plus élevé qu’il ne l’avait imaginé.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2270899
    le 04/09/2019 par Le king
    Le Hezbollah renforcé face à Israël

    Gaffe ! Cet article exagère la force de dissuasion du Hezbollah et le présente comme la force de défense légitime du Liban tout entier ; c’est dangereux car les 4 millions de Libanais sont garants, si j’ose Dire, de la conduite du Hezbollah ...
    Deja que le Sud Liban échappe, en grande partie, au gouvernement libanais, il ne faudrait pas que le Hezbollah par ses outrances donne un prétexte à Tsahal pour attaquer de nouveau le Liban...

     

    • #2270962
      le 04/09/2019 par La resistance
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      alors quelle solution ??

      laisser faire et implorer Paris et Washington , alliés de l’etat sioniste, de faire quelque chose ??
      Ca ne sert a rien, c’est du archi déjà-vu,
      Je pense que la strategie du Hezbollah a déjà donné des fruit même si il y a des risques.


    • #2270978
      le 04/09/2019 par goy pride
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Les outrances du Hezbollah ? Joli exemple d’inversion accusatoire !


    • #2271003
      le 04/09/2019 par francky
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Les outrances du Hezbollah, ne serais tu pas dans l’inversion de valeur ????


    • #2271033
      le 04/09/2019 par Pot de beurre
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Si ce n’était le Hezbollah, le Liban serait israélien.
      C’est un sunnite qui te le dit.


    • #2271065
      le 04/09/2019 par N’importe quoi
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Le Hezbollah fait parti du gouvernement libanais ne vous en déplaise.


    • #2271122
      le 04/09/2019 par spiritof76
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Les outrances du Hezbollah ? Lesquelles ?

      C’est peut être le Hezbollah qui a fait sauter l’Hôtel King David ou attaquer le USS Liberty ?

      Très savoureuse cette inversion accusatoire. On dirait du Meilleur Amibe !


    • #2271243
      le 04/09/2019 par Bayinnaung
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      @u roitelet

      Hum...C’est le Hezbollah qui a vaincu militairement israël en 2006, il ne faudrait pas l’oublier. Il a prouvé au monde entier que Tsahal n’est pas invincible. Ce serait bien de réviser un peu ses livres d’histoire avant d’écrire n’importe quoi sur internet.


    • #2271292
      le 04/09/2019 par Le king
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      A ceux qui m’ont répondu...
      J’aurais dû écrire « le Hezbollah sur joue » plutôt que le mot « outrance ». Ok. Mais le fait demeure qu’Israel a besoin de « valoriser » son ennemi pour pouvoir frapper massivement le Liban d’une Part et criminaliser ses élites politiques d’autre part - puisque le Hezbollah est aussi un parti politique.

      Le Hezbollah n’a rien gagné en 2006 puisque le sud du pays est occupé. Par l’ONU, mais occupé tout de même...


    • #2271453
      le 04/09/2019 par Bayinnaung
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      @u roitelet



      Mais le fait demeure qu’Israel a besoin de « valoriser » son ennemi pour pouvoir frapper massivement le Liban d’une Part et criminaliser ses élites politiques d’autre part



      Stratégie tellement habile que le Liban échappe totalement à israël qui a prouvé qu’il a perdu la partie.



      Le Hezbollah n’a rien gagné en 2006 puisque le sud du pays est occupé.



      Et comme il était prévu que TOUT le Liban soit occupé pour que le grand israël soit accompli, on est obligé de reconnaitre si on a 2 grammes de jugeotte qu’israël s’est salement vautré.



      Par l’ONU, mais occupé tout de même...



      L’ONU n’est pas israël...donc le sud du Liban n’est pas occupé.

      Il faut se cultiver un peu avant de s’exprimer.


    • #2271682
      le 05/09/2019 par Le second, spe militaire
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Israel n’a pas joué, comme par exemple les USA n’ont pas joué en afghanistan. Pour le comprendre faut avoir des connaissances sur comment on conduit une guerre. Israel peut ecraser le liban en quelques semaines, il lui suffit de dechainer sa puissance et de renvoyer le pays a l’age de pierre, comme le connu la libye par exemple. Militairement le liban ne fait rien, israel perd car elle ne peut massacrer la population, mais si jamais ca venait a changer, tsahal gagnera c’est deja regle en fait (laisse les guerrilleros fantasmer, lorsque leur famille sera en otage, on verra qui rendra les armes et qui continuera).
      Meme probleme qu’en Iran en fait, la question c’est pas comment il faut faire pour les defoncer (ceux sont des etats faibles, seul leur peuple est soudé donc massacre le peuple et la partie est gagnée) c’est comment on va dire aux autres qu’on va les defoncer sans se faire engueuler par tous le monde.
      Pareil, il y a pas longtemps l’iran a sorti un nouveau drone. Mais leur nouveau vaut a peine les anciens, soyons serieux 5 minutes...
      Donc pour le Liban c’est une partie de poker ou il faut que l’autre se couche mais certainement pas qu’il aille jusqu’au devoilement des cartes... ils ont deux 7 les pauvres, faut vraiment hair le hezbollah pour vouloir qu’ils aillent s’eclater contre la paire d’as des israeliens (je sais que ca va hurler mais les israeliens, qu’on le veuille ou non, ont une armee tres moderne et plutot efficace pour ses moyens et son passe tres recent). En 1 v 1 l’armee israelienne detruirai les libanais si elle a les mains libres, c’est justement ca le talent, les empecher d’avoir les mains libres


    • #2271802
      le 05/09/2019 par Le king
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Le second...
      Merci de remettre les pendules à l’heure : même ici les esprits simples s’échauffent et croient trop vite ce qui leur ferait plaisir : Évidemment Tsahal a largement les moyens d’écraser Le Liban et le Hezbollah est survalorisé à dessein afin f’offrir, sur un plateau, le prétexte à une guerre dite de « défense »...


    • #2272255
      le 05/09/2019 par Ahmed
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      @king et au second...
      Continuez à fantasmer sur l’armée israélienne si cela vous fait du bien et notamment sur sa supériorité technologique mais reconnaissez que le soldat israélien n’arrive pas à la cheville du combattant hezbollahi


    • #2272832
      le 06/09/2019 par Bayinnaung
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      @ux roitelets

      Désolé de remettre les pendules en place à ceux qui s’échauffent un peu trop vite, mais :



      Israel n’a pas joué, comme par exemple les USA n’ont pas joué en afghanistan (...) c’est justement ca le talent



      Oui, ils ont juste dépensés des milliards pour rien.
      Maquiller du défaite en victoire en essayant de sauver la face, ça ne remonte pas à hier. Ramsès II, déjà, l’a fait après l’humiliation subie à Qadesh.
      Les Talibans vont revenir, le Hezbollah est toujours aussi puissant, il n’y a AUCUNE colonie israélienne au Liban : le reste, c’est du pipot pour faire croire aux foules naïves qu’on est encore tout puissant. C’est ça, le seul vrai talent, la preuve, ça marche...



      le Hezbollah est survalorisé à dessein afin f’offrir, sur un plateau, le prétexte à une guerre dite de « défense »...



      Le Hezbollah est tellement "surestimé", qu’il refuse tout affrontement direct sachant très bien que pour vaincre Tsahal, encore une fois, il faut l’amener sur son terrain à soit.



      Militairement le liban ne fait rien, israel perd car elle ne peut massacrer la population...



      Théorie complètement boiteuse quand on voit tout le mal que fait Israël aux familles gazaouis en toute impunité. Si le Liban était aussi faible, pourquoi n’est-il pas traité pareil ? Il faut avoir des connaissances sur comment on conduit une guerre avant d’écrire.



      Israel peut (...) dechainer sa puissance (...) pour le Liban c’est une partie de poker (...) l’iran a sorti un nouveau drone. Mais leur nouveau vaut a peine les anciens (...)



      La géopolitique n’est ni un jeu vidéo, ni un jeu de carte et la résumer à la technologie et au matérialisme est stupide : la technologie nazie était supérieure à celle des Russes, l’Allemagne a été battue.
      Les Afghans ont des siècles de retard technologique sur les USA : et pourtant, ils leur tiennent la dragée haute.



      En 1 v 1



      Langage de gamer.



      ils ont deux 7 les pauvres, faut vraiment hair le hezbollah pour vouloir qu’ils aillent s’eclater contre la paire d’as des israeliens



      Paire d’as qui a été éclatée en 2006.


  • #2270980

    J’ai cherché et trouvé pourquoi l’armée sioniste n’a eu aucun blessé... Les 2 missiles ont touché le sol et pas directement l’ambulance blindée.. ( l’explosion des missiles ne permet pas de le voir sur la vidéo publiée) la presse israélienne l’avoue aujourd’hui, à quelques dizaines de centimètres près (sur une distance de tir de 3,5 km) ils perdaient 5 soldats...


  • #2270990
    le 04/09/2019 par Jaoram
    Le Hezbollah renforcé face à Israël

    c’était un région du monde paisible ou toutes les communautés et croyances vivaient en paix et ce jusqu’à l’arrivée des ashkénazes.


  • #2271062
    le 04/09/2019 par syzygy
    Le Hezbollah renforcé face à Israël

    Il s’agit d’un missile anti-char Kornet russe fabriqué sous licence en Iran. Il ne fait aucun doute qu’il y a eu des morts et peut-être des blessés.

    Netanyahu (askhenaze) se fout du Hezbollah comme de tout le monde, d’ailleurs. C’est un criminel de guerre protégé par les banksters cosmopolites.

    Son boulot, c’est au pire d’encaisser quelques missiles et terroriser la Région pour réaliser Oded Yion ; au mieux, de déclencher la GM3 pour installer "in fine" le gouvernement unique mondial à Yerushalem !

    L’ONU, organe sioniste ne permettra jamais une remise en cause de l’état frauduleux, garant de l’énergie à bas prix du Moyen-Orient pour le business global des oligarches.

    La seule chance des riverains est un Blitzkrieg mettant le monde devant le fait accompli et se servant de la population juive comme d’un bouclier humain pour négocier leur départ définitif.

     

    • #2271858
      le 05/09/2019 par Robespierre le Petit
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      Départ définitif vers où ?
      Ma famille vivant en Israel vous salue bien.
      Cependant, souffrez que nous ne voulions nous suicider pour vous faire plaisir.
      Le bonjour à tonton Emile et à tata Nina.


    • #2272701
      le 06/09/2019 par Le Malicieux
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      On les salue aussi...

      Pas trop de remords, j’espère ?


  • #2271141
    le 04/09/2019 par kader
    Le Hezbollah renforcé face à Israël

    alors toujours pas de F35 soit disant furtifs pour bombarder le Hezbollah ?


  • #2271298
    le 04/09/2019 par Martial
    Le Hezbollah renforcé face à Israël

    Les judéos-US vont détruire l’Iran pour les mêmes raisons qu’ils ont détruit l’Iraq : éliminer un "ennemi" d’Israël, et voler le pétrole . Ces guerres du proche Orient sont "israélo-pétrolières" .

     

    • #2271525
      le 05/09/2019 par Beretblanc
      Le Hezbollah renforcé face à Israël

      L’ Iran est bien plus fort que l ‘ Iraq de Saddam.
      De plus la Russie de Poutine est aussi bien plus forte que sous Eltsine.


  • #2272426
    le 06/09/2019 par Hibeche
    Le Hezbollah renforcé face à Israël

    ce qui est sûr, c’est que Israël ne gagne plus les guerres, comme en 1948, 67, 73, etc.... le temps où l’entité sioniste lançait et gagnait des guerres éclaires c’est révolu. les peuples victimes de cet état voyou se renforcent, s’organisent, progressent, mais Israhell stagne, ou recule. A ce rythme, dans peu de temps, le rapport de forces serait totalement inversé. Tant mieux pour les palestiniens, pour les peuples de la région, pour l’humanité.